Bienvenue au Centre d'étude de la forêt

Le Centre d’étude de la forêt regroupe l’expertise scientifique de 75 chercheurs provenant de 11 universités québécoises. Ces chercheurs œuvrent dans les domaines de la biologie, de l’écologie et de l’aménagement forestier. Le CEF est le seul regroupement au Québec à avoir pour mission centrale la formation avancée et la recherche sur la forêt. Le CEF est un regroupement stratégique financé par le FRQNT . Pierre Drapeau assure la direction du CEF.

Publications récentes

  1. Touihri, M., Seguy, M., Imbeau, L., Mazerolle, M.J., Bird, D.M. (2019) Effects of agricultural lands on habitat selection and breeding success of American kestrels in a boreal context. Agriculture, Ecosystems and Environment, 272:146 - 154. (URL  | Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )
  2. Deng, L., Peng, C., Huang, C., Wang, K., Liu, Q., Liu, Y., Hai, X., Shangguan, Z. (2019) Drivers of soil microbial metabolic limitation changes along a vegetation restoration gradient on the Loess Plateau, China. Geoderma, 353:188-200. (Scopus  | Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )

Toutes les publications récentes...


Nouvelles

*********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** Début de la section Quoi de neuf. Insérez vos nouvelles après ce bloc. *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** ***********************************************************************************************************************

15 octobre 2019

Xavier Cavard se joint au CEF à titre de membre associé
Vous l'avez peut-être entendu dans les médias ces derniers temps, en réactions aux déclarations du ministre des forêts. Le voici maintenant nommé à titre de membre associé du CEF. Xavier Cavard, qui a terminé son doctorat à l'UQAT en 2010, est depuis peu chercheur à l'Institut de recherche sur les forêts. Son bureau est situé au Cégep de Sept-Îles puisqu’il participera au développement d’un nouveau pôle de recherche universitaire sur la Côte-Nord et renforcera le partenariat avec les industries émettrices de gaz à effets de serre afin de développer un modèle d’affaires intégrant la séquestration du carbone. Si vous désirez collaborer avec lui, n'hésitez pas! Re-bienvenue au CEF, Xavier!

15 octobre 2019

C'est le temps de vous inscrire à la Journée Modèle Québec 
C’est le temps de vous inscrire à la rencontre annuelle sur la modélisation forestière, la Journée Modèle Québec, qui aura lieu le 30 octobre 2019 à Québec. Programme détaillé . Cette journée est une occasion unique d’assister à la présentation de résultats de projets ayant une forte composante en modélisation, dont les travaux de Annie Deslauriers, Hugues Powers, Robert Schneider et Isabelle Auger. Les sujets abordés seront, entre autres, la croissance, la mortalité, la succession, l’écophysiologie, la qualité des bois, l’habitat de la faune, les changements climatiques, etc. L’activité se tiendra dans les locaux du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, situés au 5700, 4e Avenue Ouest, dans l’auditorium B-203. L’activité est gratuite et le dîner sera libre. Il sera possible de manger à la cafétéria de l’édifice. Les personnes de l’extérieur de la région de Québec qui souhaiteraient assister à la rencontre à distance doivent communiquer avec les organisateurs à l’adresse courriel modelequebec@mffp.gouv.qc.ca. Ceux et celles qui veulent présenter leurs projets succinctement lors de la séance de présentations éclair (flash talk) de 2 à 3 minutes n’ont qu’à le mentionner au moment de remplir le formulaire d’inscription. Les participants de ce volet pourront préparer une diapositive pour appuyer leur présentation. Comme nouveauté cette année, la journée sera divisée en deux parties: Une partie scientifique pour discuter d’approches de modélisation et une partie de vulgarisation pour transmettre des connaissances aux utilisateurs.

15 octobre 2019
Sommet international Désastre et Résilience 2020 
Vous avez jusqu’au 1er novembre 2019 pour déposer une proposition de présentation. L’appel est ouvert à tous : chercheurs, praticiens, membres des communautés, créateurs et artistes, gestionnaires, étudiants, etc.. Le sommet encouragera les échanges entre le milieu académique, le monde de la pratique professionnelle et les citoyens. Les étudiants sont fortement encouragés à soumettre leurs travaux.
16-18 juin 2020 | Montréal, QC
15 octobre 2019
Où sont les arbres ? 
Un article dans La Presse
Planter 2 milliards d’arbres en 10 ans, c’est la solution que promet Justin Trudeau pour compenser les émissions massives de gaz à effet de serre du Canada. Nous sommes allés sur le terrain pour voir si des plantations créées expressément pour séquestrer le CO2 remplissaient leurs promesses. Les terrains rasés et clairsemés que nous avons trouvés soulèvent de nombreux doutes sur l’efficacité de ces initiatives vertes. [..] À Blainville, où NatureLab a planté 49 000 conifères en 2011, nous avons constaté de nombreuses plantations étouffées par le roseau commun, plante envahissante qui n’a « aucun intérêt pour la biodiversité et un intérêt très marginal pour la captation de carbone », selon Jérôme Dupras, professeur au département de sciences naturelles de l’Université du Québec en Outaouais. [..] Nicolas Lecompte, responsable du suivi des plantations chez NatureLab, avance quant à lui que seulement 10 % du total des arbres est à replanter. [..] Pour Jean-François Boucher, expert en gestion du carbone forestier à l’Université du Québec à Chicoutimi, le fait qu’aucun échéancier précis pour reboiser les premières plantations décimées n’ait été défini « manque un peu de sérieux ». [..] « Planter des arbres, c’est facile. Mais les suivre et s’assurer de leur survie, ça demande beaucoup d’efforts et de ressources. Ça démontre qu’il n’y a pas assez d’efforts et d’argent mis dans le suivi des plantations », indique Christian Messier, directeur scientifique de l’Institut des sciences de la forêt tempérée.
15 octobre 2019
Des coupes à blanc pour mieux capter le CO2 ? 
Un article dans La Presse
Des forêts matures coupées à blanc juste avant qu’on y plante de jeunes pousses pour séquestrer le carbone, des milliers d’arbres homologués en 2017 mais plantés... en 1985. Certains détails « préoccupants » de ce volet de notre enquête ont poussé le Fonds de solidarité de la FTQ à décréter « un moratoire sur toute nouvelle vente de crédits carbone » par sa filiale Solifor. [..] « Le but de ces plantations était bien sûr la production de fibre pour alimenter les besoins industriels futurs, 50 ou 60 ans après la date de plantation », lit-on dans un des documents d’homologation. Cette affirmation fait sourciller l’expert en foresterie Jean-François Boucher, selon qui le retrait des émissions de carbone, dans de telles conditions, « n’est clairement pas établi ».
10 octobre 2019
"Symphonies boréales" distingué par Forces AVENIR 
Un communiqué de Forces Avenir
« Symphonies boréales », projet artistique de médiation scientifique basé sur la retranscription musicale de la croissance des arbres composant une vingtaine de vieilles forêts, réalisé par deux étudiants du CEF (Maxence Martin et Valentina Buttò) et par quatre étudiants ou finissants en arts de l’UQAC (Frédéric L. Tremblay, Joanie Simard, Alexa Tremblay Francoeur et Gabriel Brochu Lecouffe), a remporté hier le prix AVENIR Arts, lettres et culture de la fondation Forces AVENIR ainsi qu’une bourse de 4000 $. L’exposition avait été présentée pour la première fois au 13e colloque du CEF. Nous espérons que cette reconnaissance et cette mise en valeur du projet sera bénéfique pour sa diffusion tant à l’intérieur qu’en dehors des frontières du Québec. Vous pouvez découvrir ou redécouvrir ces symphonies ici .

Extrait du communiqué - Un étudiant engagé à faire chanter les arbres pour sensibiliser le public aux enjeux de la biodiversité! Les mélodies tirées de Symphonies boréales résultent de plus de 100 000 cernes de croissance mesurés sur 755 arbres. Chacune de ces empreintes, minutieusement récoltées dans 21 forêts, a été transformée en note de musique à l’aide d’un logiciel pour constituer la base de données à l’origine de ces pièces musicales. Par cette transposition de la croissance des arbres en musique, l’histoire et les caractéristiques uniques de chacune des forêts analysées deviennent plus concrètes et permettent de sensibiliser le public aux conséquences de l’exploitation forestière à échelle industrielle. Une manière innovante et originale pour l’investigateur du projet de mettre à l’avant-scène les enjeux propres à la biodiversité pour qu’ils aient une place dans le débat public.

10 octobre 2019
DES CHERCHEURS QUI ONT À CŒUR LA FORÊT 
Un article dans Le Journal de Montréal
Les chercheurs Nicolas Bélanger, chercheur de la TÉLUQ, et Daniel Kneeshaw, professeur à l’Université du Québec à Montréal, se sont donné tout un défi : écouter et comprendre la forêt. Le but : cibler les maillons forts et faibles pour mieux préparer la forêt à ce qui pourrait l’attendre dans l’avenir. « Par exemple, on va suivre la croissance des arbres avec des instruments comme des sondes qu’on introduit dans les arbres. Cela permet de mesurer à la minute près la croissance des arbres, ou leur hydratation et l’évacuation d’eau de leurs cellules. Le printemps, les arbres ont besoin de se réhydrater avant de commencer à croître. On veut aussi mesurer l’afflux de sève dans les arbres et les moments de la journée où cet afflux est le plus important. On peut maintenant observer en temps réel tous ces minuscules changements qui se produisent chaque jour », explique Daniel Kneeshaw.
10 octobre 2019
LES TRAVAILLEURS FORESTIERS À L’ÉCOUTE DES SCIENTIFIQUES  
Un article dans Le Journal de Montréal
Depuis le printemps dernier, quatre professeurs de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) étudient l’adaptation des forêts aux changements climatiques. Leurs résultats vont non seulement aider à préserver la santé des écosystèmes forestiers, mais pourront aussi aider les entreprises forestières dans l’avenir. Ce projet, qui s’inscrit dans l’initiative pancanadienne SmartForest Canada, vise à équiper les forêts de différents instruments de mesure et de voir comment la forêt s’adapte aux changements climatiques. « Nous pourrons ensuite faire des recommandations au gouvernement, mais aussi aux entreprises forestières pour les aider à adapter leur aménagement », dit Benoit Lafleur, professeur à l’UQAT.
8 octobre 2019

La programmation de Mycorhizes 2019 est en ligne
Vous pouvez dès maintenant consulter la programmation de Mycorhizes 2019. Inscrivez-vous  avant le 11 octobre pour profiter du tarif hâtif.

8 octobre 2020
Quebec RE3: Reclaim, Restore, Rewild 
The Scientific Program Committee, on behalf of the Society for Restoration Ecology (SER), Society of Wetland Scientists (SWS) and Canadian Land Reclamation Association (CLRA) is now inviting proposals for symposia, workshops, and training courses to be held at the Québec RE3Conference: Reclaim, Restore, Rewild, during June 7-11th, 2020. All proposals must be submitted through the online form and must be received no later than November 1st, 2019. Early submissions are highly encouraged, and reviews and acceptance will be conducted on a rolling basis. Contact Alison Munson or swt-re3-proposal@conferium.com for more information.
7 octobre 2019
Couper plus de forêts pour réduire les GES, vraiment? 
Un article dans Le Journal de Montréal
Le gouvernement Legault a annoncé sa nouvelle stratégie forestière : il veut couper plus d’arbres et il soutient du même souffle que cette méthode permettra une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) du Québec. Cette affirmation est inexacte, mais il est vrai que la forêt québécoise peut aider dans la lutte contre les changements climatiques. « Quand un arbre casse, quand il n’est plus en santé, ça devient un émetteur de carbone. Si on plante juste des arbres et qu’on ne fait pas de gestion de forêt, un moment donné tu vas avoir un effet inverse, la forêt ne fera plus son travail de capter le carbone », a lancé le ministre de la Forêt, Pierre Dufour, en début de semaine. Cette affirmation a été immédiatement décriée par les environnementalistes. La réalité est beaucoup plus complexe, note Xavier Cavard, titulaire de la Chaire de recherche UQAT-MFFP sur la gestion du carbone forestier, de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

« Voir un arbre mort comme une perte, c’est un vieux discours », souligne-t-il.

7 octobre 2019

Retour d'Hermine, la professionnelle de recherche en statistiques
Hermine Nguena est de retour à son poste de professionnelle de recherche en analyse de données biologiques à partir de ce lundi 07 octobre 2019. De ce fait, quel que soit l’étape à laquelle vous êtes rendu dans votre projet de recherche (planification expérimentale, traitement et analyse des données ou interprétation des résultats), il lui fera plaisir de vous aider! Elle est disponible le lundi et le mardi (1 semaine sur 2 jusqu’en février 2020, et ensuite disponible toutes les semaines) pour répondre à vos questions en statistiques. Vous pourrez la rencontrer à l'UQAT au bureau C-421 (sur rendez-vous), la contacter par téléphone au poste 2626 ou idéalement la rejoindre par courriel à l’adresse électronique suivante : nguenanh@uqat.ca.

4 octobre 2019

Nouveau docteur au CEF!
Cette semaine, Maxence Martin a soutenu sa thèse de doctorat en sciences de l’environnement à l'UQAC intitulée "Typologie, dynamique et valeur de conservation des vieilles forêts boréales en territoire aménagé", sous la codirection d’Hubert Morin (UQAC) et Nicole Fenton (UQAT). Pierre Drapeau (UQAM) présidait le jury et Yves Bergeron (UQAT-UQAM) de même que Timo Kuluuvainen (Université d’Helsinki) formaient le Jury de thèse. Soulignons que le nouveau docteur a reçu une mention d’excellence pour la qualité de sa thèse. Félicitations!

3 octobre 2019
Épreuve des faits : peut-on vraiment réduire les gaz à effet de serre en coupant les vieilles forêts ? 
Un reportage à Radio-Canada
La sylviculture peut-elle constituer un plan de lutte efficace à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Lundi, le ministre des Forêts Pierre Dufour a présenté un plan dans lequel il affirme que pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, le gouvernement allait autoriser davantage de coupes forestières, afin de remplacer les vieux arbres par de jeunes pousses qui captent davantage de carbone. Le titulaire de la Chaire de recherche UQAT-MFFP sur la gestion du carbone forestier, Xavier Cavard, et le professeur titulaire au département des sciences du bois et de la forêt de l'Université Laval, Luc Bouthillier, se prononcent sur les affirmations du ministre Pierre Dufour.


2 octobre 2019
Formation en caractérisation des milieux humides 
Dans le contexte de la refonte de la Loi sur la conservation des milieux humides par le ministère de l’Environnement et de la Lutte aux Changements Climatiques (MELCC), la caractérisation des milieux humides devient un enjeu de taille pour les entités concernées par l’aménagement du territoire.

La nouvelle formation en caractérisation des milieux humides offerte par l’Université Laval vise à reconnaître les différents types de milieux humides à partir des éléments fondamentaux qui les distinguent des milieux aquatiques et terrestres, à comprendre les processus hydrologiques qui soutiennent leur présence dans l’environnement, à reconnaître un sol hydromorphe en vous fondant sur les caractéristiques du profil de sol et à identifier les plantes caractéristiques des milieux humides.

Le nanoprogramme en caractérisation des milieux humides est d’une durée de 90 heures offert en mode hybdrique. Le bloc 1 se déroule entièrement à distance sur la plateforme Environnement numérique d’apprentissage de l’Université Laval et le bloc 2 comprend deux sorties terrain. Il s’agit d’une formation qui s’échelonne sur huit mois de janvier à août 2020. Elle implique entre 1,5 et 2 heures/semaine d'activités à distance, une journée de travaux pratiques sur le terrain au printemps (dans la région de Québec) et une journée de travaux pratiques sur le terrain à l’été (dans la région de Québec).

2 octobre 2019
Peut-on réduire les GES en coupant plus d’arbres ? C’est compliqué... 
Un article dans La Presse
Le ministre québécois des Forêts, Pierre Dufour, a provoqué un tollé chez plusieurs scientifiques et écologistes, lundi, en affirmant que couper plus d’arbres permettrait de réduire les gaz à effet de serre (GES). Le ministre a-t-il raison ? Nous avons fait le point avec plusieurs experts, dont Alison Munson.


1 octobre 2019
Dans les coulisses du GIEC : tout ce qu’il faut savoir sur le plus récent rapport sur les océans et la cryosphère 
Un reportage Aux années lumière
Les experts du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) ont déposé cette semaine leur rapport spécial sur les océans et la cryosphère. La journaliste Chantal Srivastava explique ce qu'il faut en retenir en compagnie de Catherine Potvin qui l'a lu et le commente.


27 septembre 2019

Nouveau membre associé : le CEF accueille Julie Messier
Le CEF est heureux d'accueillir Julie Messier, spécialiste en écologie fonctionnelle des arbres et des forêts et nouvellement professeure à l'University of Waterloo. Ses intérêts de recherche incluent l'écologie fonctionnelle des plantes, ainsi que l'intégration des variations phénotypiques. Julie est bien connue du CEF puisqu'après son baccalauréat à l'UQAM, elle a complété un M.Sc. à McGill avec Marty Lechowicz et Brian McGill pour ensuite faire son doctorat à l'University of Arizona. Elle a ensuite travaillé avec Mark Vellend à l'Université de Sherbrooke à titre de chercheur postdoctorale. Re-Bienvenue Julie, et bon succès! Page institutionnelle  | Page de son laboratoire de recherche 

27 septembre 2019

Nouveau coordonnateur au 2RLQ
Le Réseau Reboisement Ligniculture Québec (2RLQ ) dont Nicolas Bélanger et Nelson Thiffault sont les co-directeurs scientifiques, vous présente le nouveau coordonnateur du Réseau Reboisement Ligniculture Québec, M. Raed Elferjani, formé au doctorat dans le laboratoire de la professeure Annie DesRochers à l’UQAT et récemment post-doc à Agriculture et Agroalimentaire Canada à Saskatoon. Raed est un expert de la physiologie et de la productivité du genre Populus, mais il s’intéresse à une gamme de thèmes en sylviculture et ligniculture. Au cours des prochains mois, Raed tentera de rentrer en contact avec vous pour prendre le pouls de vos activités en sylviculture et ligniculture et pour mieux comprendre comment le 2RLQ peut vous appuyer dans le développement de vos pratiques. Raed nous aidera aussi à monter le nouveau site web du 2RLQ, lequel est déjà en chantier depuis l’été, à organiser un colloque (printemps 2020) et à assurer le bon fonctionnement du 2RLQ en général. Il est basé dans les locaux de l’Université TÉLUQ à Montréal et peut être joint au 514 843-2015 ext. 2003 ou au courriel suivant : raed.elferjani@teluq.ca . Nous sommes ravis de compter Raed parmi l’équipe du 2RLQ. N’hésitez surtout pas à le contacter si vous avez des besoins.

27 septembre 2019
Nouveau professeur à l'IRF de l'UQAT : Mebarak Lamara 
Un communiqué de la Chaire AFD
La Chaire AFD a le plaisir de vous annoncer l’arrivée de M. Mebarek Lamara , professeur régulier en biologie moléculaire des espèces associées aux écosystèmes forestiers à l’Institut de recherche sur les forêts (IRF) de l’UQAT depuis le 3 juin 2019. M. Lamara détient un doctorat en sciences forestières avec spécialisation en sciences génomiques appliquée à la foresterie de l'Université Laval en 2017. Il détient également une maîtrise en biologie végétale avec spécialisation en génétique moléculaire des plantes à la même institution en 2009. Il a aussi une expérience pertinente de chercheur postdoctoral avec le gouvernement du Canada. Nous sommes assurés que ses expériences en biologie moléculaire permettront de bien compléter l’expertise de l’équipe de professeurs de l’Institut de recherche sur les forêts de l’UQAT. Nous lui souhaitons la bienvenue et nous lui assurons notre entière collaboration. - Louis Imbeau et Yves Bergeron, Codirecteurs, Institut de recherche sur les forêts.
26 septembre 2019

Plus que 4 jours pour proposer une communication à Mycorhizes 2019
Envoyez-nous vos propositions de résumé pour une affiche ou une présentation orale en remplissant le formulaire avant le 30 septembre 2019. Inscrivez-vous  avant le 11 octobre pour profiter du tarif hâtif! Visitez la page du Colloque et diffusez l’information dans vos réseaux.

25 septembre 2019

Ibis s’alimentant dans un bassin d’aquaculture asséché dans les environs
de Beit Shean

Une étudiante du CEF étudie l'accélérométrie en Israël
Texte et photos Manon Sorais
23 kg et 40 Go. Le poids de mes bagages au départ de Montréal en mai dernier ne reflétait pas la densité de mon précieux chargement et pourtant j’emportais avec moi plusieurs dizaines de milliards de données à destination de l’Université de Tel Aviv (Israël), au laboratoire du Dr. Orr Spiegel. C’est toute la beauté du progrès technologique, particulièrement celui de la biotélémétrie qui permet désormais de suivre précisément les mouvements d’animaux sauvages pendant plusieurs jours et de collectionner des mines de renseignements sur une clé USB. L’exploration de ces mines, c’est tout le défi du progrès. Et pour éviter de me perdre en route, je partais à la rencontre d’un des meilleurs guides.

En décembre 2018, Orr Spiegel venait à l’Université du Québec à Montréal où il présenta ses travaux de recherche. Il s’intéresse à l’étude du mouvement de la faune sauvage et plus particulièrement à la façon dont l’utilisation de l’espace influence certains procédés écologiques et évolutifs. L’ensemble de ses réalisations est brillant, mais c’est sa méthode d’analyse de l’accélérométrie qui retient mon attention. En mesurant l’accélération d’un animal suivi à distance à l’aide d’un accéléromètre triaxial miniature (mesure de l’accélération d’un animal selon les trois dimensions de l’espace), Orr Spiegel est capable d’identifier les différentes phases comportementales de cet animal. C’est que j’ai moi-même mesuré l’accélération de plus de 70 goélands urbains pendant mes trois années d’échantillonnage! J’espérais bien utiliser cette énorme base de données pour mieux comprendre ce que faisaient ces oiseaux quand ils disparaissaient de mon champ de vision et le lien qui peut exister entre leur comportement et le stress toxicologique inhérent à l’espace urbain. Par ailleurs, consciente de l’immensité du potentiel encore inexploité de la biotélémétrie, il me semblait qu’apprendre à maitriser l’accélérométrie serait une belle corde ajoutée à mon arc pour poursuivre dans l’étude de l’impact des modifications environnementales sur la faune sauvage. J’ai donc approché Orr Spiegel pour lui proposer de collaborer au dernier chapitre de ma thèse de doctorat. (Lire la suite...)

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Nouvelles. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

Toutes les nouvelles...

L'Agenda du CEF

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Agenda. Insérez vos évènements après ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

17 octobre 2019

Café conférence forestier - Aménagement forestier en milieux humides boisés
L'aménagement forestier sur les milieux humides boisés: Qu'en dit la science ? Avec Sylvain Jutras et André P. Plamondon, ing.f., Ph.D. (professeur retraité). Disponible en Webdiffusion (informations de connexion à venir).
Dans le cadre d’une revue de la littérature scientifique portant sur les effets de l’aménagement forestier sur les fonctions hydrologiques des milieux humides boisés, plus de 250 articles décrivant le contexte nord-américain ont été consultés. Une fois analysés, critiqués et compilés, il a été possible de faire la lumière sur les comportements hydrologiques très contrastés des milieux humides lorsqu’ils sont bien catégorisés. Nos résultats et interprétations se déclinent donc en quatre catégories : les milieux humides forestiers des plaines inondables, les marécages boisés, les étangs vernaux et les tourbières forestières. Nous avons aussi analysé la littérature concernant l'hydrologie de grands bassins versants où se retrouvent des milieux humides, même si peu d’entre eux traitaient d'aménagement forestier à cette échelle. La littérature démontre que dans bien des cas, l’aménagement forestier fait selon les saines pratiques reconnues maintiennent ou améliorent à court et à long terme les fonctions hydrologiques des milieux humides
Le café et les muffins seront servis dès 7h30. La conférence débute à 8h00. La Webdiffusion sera disponible à partir de 7h50. Suite à la conférence, messieurs Jutras et Plamondon répondront aux questions des participants sur place et les questions écrites des participants en ligne. L’entrée est gratuite et ouverte à toutes les personnes intéressées.
7h30 à 9h00 | Salle 2320-2330 du pavillon Gene-H-Kruger de l'Université Laval

17 octobre 2019

Midi de la foresterie : Des îles d'eau douce dans un océan forestier: pourquoi intégrer les lacs en écologie forestière?
(Maintenant le jeudi!)
Jeudi 17 octobre, les midis de la foresterie accueillent Guillaume Grosbois, chercheur postdoctoral à l'UQAC et à Umea (Suède). Webdiffusion  | ID de réunion : 478 006 271.
12h - 13h | D-206 | UQAT Rouyn-Noranda

19-26 octobre 2019
GDRI Forêt Froides 
Rencontre du groupe des Forêts froides à la FERLD 
UQAT et Duparquet
18-20 octobre 2019

9th Bi-Annual Eastern Canada – USA Forest Science Conference
Under the theme Balancing Forest Production and Conservation. Please submit an abstract with title, authors, and a 300 word or less description to Dr. David MacLean at macleand@unb.ca
Wu Conference Centre, University of New Brunswick, Fredericton, NB, Canada

23 octobre 2019

Conférence CEF: Programme double 
Le CEF vous invite à un programme double de conférences. Les conférenciers sont des stagiaires posdoctoraux du CEF. Manuella Strukelj Humphery présentera une conférence intitulée: «Diversité des arbres et stress hydrique : comment influencent-ils la dynamique des sols?»  et Samuel Royer-Tardif présentera : «La capacité d’adaptation des arbres aux changements climatiques et ses implications pour l’aménagement forestier » . De la pizza sera offerte à 12h15, confirmez votre présence  avant 10h00 le mardi 22 octobre pour en profiter!
12h15 | Salle 2320-2330 | Pavillon Kruger | Université Laval

24 octobre 2019
Conférence et Salon de l'Association forestière Saguenay-Lac-Saint-Jean 
Chaque année, quelque 250 personnes participent au congrès de l’AFSL : représentant du milieu scolaire, producteurs de bois, propriétaires de lots boisés, industriels de la 1re, 2e et 3e transformations, professionnels de la forêt et représentants municipaux. Horaire 
Hôtel Delta Saguenay | 2675 boulevard du Royaume, Saguenay, QC
24-25 octobre 2019
J2R : Journées de la relève en recherche 
L’Acfas et les Fonds de recherche du Québec coorganisent deux journées entièrement dédiées à la relève en recherche. Quelque 200 étudiant-e-s chercheur-se-s des 2e et 3e cycles, et des postdoctorant-e-s, issu-e-s de toutes les régions du Québec, sont invité-e-s à développer des compétences transversales (vulgarisation de la recherche, fonctionnement du système de recherche, gestion du stress, gestion des données, etc.).
Université Concordia, Montréal, QC
30 octobre 2019

Mycorhizes 2019
Le CEF accueillera plus d’une centaine de participants lors du Colloque Mycorhizes 2019 à l'Université Laval parmi lesquels plusieurs présenteront leurs plus récents résultats. Les séances de conférences et d'affiches seront organisées de façon à couvrir les principales disciplines en agriculture, biologie et foresterie. Nous vous invitons à venir présenter brièvement vos résultats. Une occasion unique pour dialoguer avec les collègues de vos intérêts de recherche. Remplissez le formulaire de soumission d'une proposition de résumé pour une affiche ou une présentation orale avant le 30 septembre 2019. Les inscriptions en ligne seront ouvertes dès la fin du mois d'août.
8h30-19h00 | Salle 2105 | Pavillon Paul-Comtois | Université Laval

30 octobre 2019

Soutenance de thèse « Dynamique du paysage forestier boréal mixte en réponse aux incendies et à l'aménagement forestier et sous l'influence des changements climatiques »
Eliana Cristina Molina Grajales, candidate au doctorat en sciences de l'environnement à l'UQAT sous la direction d'Osvaldo Valeria (UQAT) et Louis DeGranpré (RN-CAN), soutient sa thèse « Dynamique du paysage forestier boréal mixte en réponse aux incendies et à l'aménagement forestier et sous l'influence des changements climatiques ». Les autres membres du jury sont Louis Imbeau (UQAT, président), Jean-CLaude Ruel (évaluateur externe, ULaval), Xavier Cavard (évaluateur interne, UQAT). Webdiffusion 
9h00 | C-200 | UQAT Rouyn-Noranda

30 octobre 2019
Atelier de co-création de solutions aux enjeux de restauration 
L’Association canadienne de réhabilitation des sites dégradés (ACRSD Chapitre-Québec) vous invite à prendre part à son Atelier de co-création de solutions aux enjeux de restauration. En vue de la Décennie 2021-2030 des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes, cette activité vise à mobiliser le réseau de l’ACRSD Chapitre-Québec et toutes les personnes intéressées dans la perspective de développer de nouvelles stratégies d’intervention sur quatre enjeux spécifiques :
  • Les sites miniers, drainage en milieu acide
  • Les sites contaminés urbains
  • Les inondations
  • Le contrôle du phragmite en milieu terrestre, humide et hydrique

L’hôtel le Victorin de Victoriaville

30 octobre 2019

Conférence - La véritable vie secrète des arbres
Une conférence de Christian Messier. Si certains chercheurs, dont le forestier allemand et auteur du Bestseller, La Vie secrète des arbres, évoquent l’idée d’une intelligence des arbres, de quelle forme d’intelligence ces derniers font-ils vraiment preuve? Ne faudrait-il pas simplement s’émerveiller de leurs ingénieuses stratégies pour s’adapter à des situations diverses, de leur étonnante capacité aérienne et souterraine à communiquer et de leur véritable sensibilité à l’environnement qui les entoure? Wood Wild Web, neurobiologie végétale, êtres sociaux altruistes: où est le vrai, où est le faux dans toutes ces idées à la mode? Regard éclairé d’un amoureux des arbres. Réservations requises, nombre limité de places . Paiement sur place - Argent comptant seulement - Ouverture de la billetterie et des portes à 17h30. • Tarif régulier: 10$ | • Tarif étudiant et aîné (65 ans et plus): 5$
18h00 | Coeur des sciences | Amphithéâtre (SH-2800) du pavillon Sherbrooke | 200, rue Sherbrooke Ouest, Montréal | Métro Place-des-Arts

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Agenda. Insérez vos évènements avant ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

Tout l'Agenda...

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Mycorhizes_2019 ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...