Bienvenue au Centre d'étude de la forêt

Le Centre d’étude de la forêt regroupe l’expertise scientifique de 74 chercheurs provenant de 11 universités québécoises. Ces chercheurs œuvrent dans les domaines de la biologie, de l’écologie et de l’aménagement forestier. Le CEF est le seul regroupement au Québec à avoir pour mission centrale la formation avancée et la recherche sur la forêt. Le CEF est un regroupement stratégique financé par le FRQNT . Pierre Drapeau assure la direction du CEF.

Publications récentes

  1. Li, M., Peng, C., Zhang, K., Xu, L., Wang, J., Yang, Y., Li, P., Liu, Z., He, N. (2021) Headwater stream ecosystem: an important source of greenhouse gases to the atmosphere. Water Research, 190:116738. (URL  | Abstract | EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )
  2. Fernández, M. del S., Hernández-Ochoa, F., Carmona-Hernández, O., Luna-Rodríguez, M., Barrientos-Salcedo, C., Asselin, H., Lozada-García, J.A. (2021) Chitosan-induced production of secondary metabolites in plant extracts of Piper auritum, and the in vitro fungicidal activity against Fusarium oxysporum f. sp. vanillae. Mexican Journal of Phytopathology, 59:125952. (EndNote | BibTeX-CSV | BibTeX | Scholar )

Toutes les publications récentes...


Nouvelles

*********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** Début de la section Quoi de neuf. Insérez vos nouvelles après ce bloc. *********************************************************************************************************************** *********************************************************************************************************************** ***********************************************************************************************************************

21 janvier 2021
Une forêt expérimentale à Saint-Bruno 
Un article dans Actualités UQAM
Plusieurs villes dans le monde veulent augmenter leur couvert forestier. Pour cela, elles doivent rentabiliser les sites disponibles pour planter des arbres, y compris sous les fils électriques. «Le défi, souligne le professeur du Département des sciences biologiques Christian Messier, est de réussir à faire pousser des arbres qui atteindront une bonne hauteur tout en évitant les fils.» Au Québec, c’est Hydro-Québec qui se charge de l'élagage des branches d'arbres s'approchant trop près des fils électriques. «Le problème, c’est que ces interventions créent non seulement des formes pas très jolies, mais également des blessures pouvant avoir un impact sur la stabilité biomécanique de l'arbre, explique le chercheur. D'où la pertinence de contrôler la croissance des arbres.» Cela fait quelques années que le professeur Messier se penche sur cette épineuse question avec l'équipe de la Chaire de recherche CRSNG/Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres, dont il est titulaire. «Nous avons effectué quelques tests sur des arbres en ville, mais ce n'était pas l'idéal comme conditions d'expérimentation.»
21 janvier 2021
Trois nouveaux chercheurs à l'IRBV, dont Geneviève Lajoie 
Un communiqué de l'IRBV
Suivant les départs à la retraite de deux chercheurs au cours de l’été 2020, des concours ont été ouverts pour combler les postes vacants. Nous sommes heureux d’annoncer que deux nouvelles chercheuses se joindront au personnel de recherche de l’IRBV. Il s’agit de Marie-Hélène Brice (PhD sous Pierre Legendre et Marie-Josée Fortin) et de Geneviève Lajoie. Geneviève s’intéresse à la biogéographie et l’évolution des interactions plantes-microbes. Diplômée de l’Université de Québec à Montréal, elle a fait son doctorat sous la direction de Steven W. Kembel sur la phyllosphère des arbres. Ses études de maitrise ont été faites à l’Université de Sherbrooke au sein du laboratoire de Mark Vellend. L’IRBV accueille aussi un nouveau professeur du département de sciences biologiques, Étienne Léveillé-Bourret, qui agira aussi en tant que conservateur de l’Herbier Marie-Victorin.
21 janvier 2021
Conserver son sapin naturel après les Fêtes, une mauvaise idée 
Un reportage à l'émission Moteur de recherche de Radio-Canada
Avoir le pouce vert et beaucoup d'espace, c'est ce que conseille le professeur d'écologie forestière à l'Université du Québec à Montréal Christian Messier pour garder en vie son sapin. Au micro de Matthieu Dugal, il explique pourquoi un sapin a un très faible taux de survie après avoir passé quelques jours, enguirlandé, dans une maison. « Le gros problème est que l'arbre, à l'extérieur, est en dormance, c'est ce qui lui permet de résister au froid. Si on le met à l'intérieur, il va perdre sa dormance et penser que c'est le printemps. Et si l'on décide de le remettre à l'extérieur, il aura perdu sa capacité à résister au froid et va mourir. » Le professeur donne ensuite quelques trucs pour maintenir son sapin en vie dans sa maison.
20 janvier 2021

Shalinii Oogathoo, nouvelle docteure au CEF !
Shalinii Oogathoo, candidate au doctorat en sciences de l'environnement de l'UQAM a soutenu sa thèse avec brio le 19 janvier dernier. Intitulée INTERACTION SOL-VÉGÉTATION-ATMOSPHÈRE DANS L’ÉCOSYSTÈME DE LA FORÊT BORÉALE DE L’EST DU CANADA, la thèse était dirigée par Daniel Houle d'Ouranos et Daniel Kneeshaw de l'UQAM. Félicitations!

20 janvier 2021
Séminaire à distance pour professionnels : Comment favoriser l'acceptabilité sociale de votre projet? 
Une formation continue en environnement et développement durable offerte par l'Université de Sherbrooke
Le séminaire Comment favoriser l'acceptabilité sociale d'un projet? aborde autant les défis de la communication et de la participation publique que les facteurs influençant l'acceptabilité sociale. Les participantes et participants seront appelés, notamment, à identifier les principales parties prenantes concernées par un projet et évaluer leurs préoccupations, intérêts, attentes et pouvoirs d'influence. Cette formation est conçue pour être suivie entièrement à distance du 1er mars au 9 avril. L'enseignant, Yves Fréchette, détient une vaste expérience en gestion stratégique, communications environnementales, relations publiques et dans l'organisation de consultations publiques; tant pour des organismes du secteur privé que pour des agences paragouvernementales. Date limite d'inscription : vendredi 19 février 2021.
20 janvier 2021
Ten simple rules for scientists: Improving your writing productivity 
Un article dans PLOS Computational Biology
Science requires communicating new and exciting findings to diverse audiences. Written communication is especially critical for our success as scientists because we must write to receive degrees (e.g., dissertations), share our discoveries (e.g., manuscripts and abstracts for professional meetings), request funding (e.g., grants, contracts), etc. The process of writing can also refine our research because good writing is an iterative process, with feedback leading to new ideas and experimental follow-up. In reality, we often postpone working on communication until we feel ready or a deadline is imminent, which diminishes our ability for clear writing. We often procrastinate sharing our writing because we consider our audience to be only the peer reviewers of grants and manuscripts. We neglect the opportunity to use perhaps the most important audience of all: ourselves. The best way to engage with ourselves is to develop a strong and sustained writing practice.
20 janvier 2021
Le lichen, ce bel inconnu 
Un article dans Québec Science
Il est partout, pourtant peu d’entre nous savent que le lichen n’est pas une plante. Cette forme de vie a beaucoup à nous apprendre. Deux paires de bottes de randonnée et deux sacs à dos sont appuyés contre le bureau de Marc L’Italien, où trône un ordinateur rarement utilisé. Voilà plus de 30 ans que ce garde-parc naturaliste au parc national de la Gaspésie parcourt ce territoire pour mieux l’expliquer aux visiteurs. Les questions relatives aux caribous, aux saumons et aux roches intrigantes du parc, il les a toutes entendues. Mais il admet qu’au cours de ses séances d’interprétation dans les campings, «jamais personne ne se lève pour me dire : “Vous n’avez pas parlé des lichens !”»
20 janvier 2021

Aurore Fayard vulgarise son projet de maitrise dans une capsule vidéo
Aurore Fayard, étudiante à la maitrise avec Marc Mazerolle, a remporté le concours de vulgarisation du savoir Néo de l'Université Laval. Elle a ainsi eu la chance de tourner une vidéo de vulgarisation sur son projet de recherche. Rendez-vous sur You Tube pour visionner la capsule intitulée « Comment secourir une reine, petite et de plus en plus rare? » 

19 janvier 2021
Le Service de sécurité incendie de l’agglomération de Longueuil appuiera la plantation de 600 arbres par Hydro-Québec 
Un article dans La Relève
Le Service de sécurité incendie de l’agglomération de Longueuil, dont fait partie Boucherville, appuiera un projet expérimental de plantation de 600 arbres dans un corridor appartenant à Hydro-Québec, dans l’agglomération. Il s’agit d’un projet scientifique expérimental unique au monde mené par Hydro-Québec et la Chaire de recherche sur le contrôle de la croissance des arbres de l’UQAM Christian Messier concernant la plantation de végétation conciliable avec le réseau électrique.
18 janvier 2021

Mathieu Bouchard, nouveau professeur en aménagement forestier à l'Université Laval
Le CEF tient à féliciter Mathieu Bouchard, membre associé, pour ses nouvelles fonctions de professeur en aménagement forestier au Département des sciences du bois et de la forêt de l'Université Laval.

18 janvier 2021
Une stratégie pour protéger la forêt urbaine de la Ville de Québec 
Un communiqué de l'UQO
Une étude réalisée par la Chaire de recherche du Canada en économie écologique de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et publiée dans la revue Urban Forestry & Urban Greening démontre toute l’importance du choix des arbres plantés dans un milieu urbain comme la ville de Québec. Selon la chaire, ce choix permet d’assurer la pérennité de la canopée urbaine et d’accroitre les impacts positifs sur la qualité de l’air, la séquestration du carbone, le contrôle des eaux de ruissèlement et les coûts de chauffage et de climatisation des bâtiments dans une ville. « Dans le contexte actuel des changements climatiques, les arbres sont assujettis à un nombre croissant de menaces et de facteurs de stress. Je pense entre autres à l’agrile du frêne, qui décimera 11 % des arbres de la Ville de Québec d’ici 10 ans, explique le titulaire de la Chaire, le

professeur Jérôme Dupras, qui est également chercheur à l’Institut des sciences de la forêt tempérée (ISFORT-UQO).

18 janvier 2021
L'avenir appartient au Cowboy fringant Jérôme Dupras 
Un reportage à L'Avenir nous appartient de Télé Québec
Jérôme Dupras, le bassiste des Cowboys fringants, à la rescousse des forêts. Reporage télé.


18 janvier 2021
Profession: forestier 
Un texte d'opinion de Simon Boivin-Dompierre (ancien membre du CEF), Mathieu Bouchard, Marie-Hélène Sauvé et Pierre-Yves Tremblay (membre du CEF) dans la Journal de Québec
En 2015, alors que nous étions étudiants en foresterie, nous avions répondu dans ce Journal aux propos tenus par Richard Desjardins sur la formation des ingénieurs forestiers. Nous avons depuis cheminé dans des parcours variés: foresterie urbaine, enseignement, industrie et recherche.

Six ans plus tard, nous constatons que MM. Desjardins et Henri Jacob persistent à tenir un discours déconnecté de la réalité sur le parcours académique et sur la pratique des ingénieurs forestiers, en plus d’amalgamer à tort l’ensemble d’un corps professionnel avec une décision politique. À l’instar de nombreux Québécois, les deux auteurs semblent méconnaître cette profession. Cette méconnaissance peut s’expliquer en partie par la diversité des domaines d’activité dans lesquels œuvrent les ingénieurs forestiers.

18 janvier 2021

Inès Nelly Moussavou Boussougou, nouvelle docteure au CEF!
Inès Nelly Moussavou Boussougou, doctorante en sciences forestières à l’Université Laval, a soutenu le 14 janvier sa thèse intitulée «Les champignons endophytes et ceux associés aux caries des arbres et du bois mort de Julbernardia bifoliolata, Desbordesia glaucescens et Scyphocephalium ochocoa dans les forêts du Sud-est du Gabon». Les travaux de thèse s’inscrivaient dans le cadre du Projet d’appui à la formation en gestion des ressources naturelles dans le bassin du Congo (FOGRN-BC). En combinant les analyses moléculaires aux approches classiques en pathologie et microbiologie forestières, Inès a caractérisé les communautés de champignons endophytes présentes chez ces trois essences et identifié plusieurs champignons polypores associés à la carie des arbres sur pied et des coursons (bois mort). Elle a également démontré que les champignons de carie qu’elle avait récoltés différaient quant à leur capacité à dégrader le bois des trois essences.

Le jury, présidé par André Desrochers (U. Laval) et composé de Michel Nicole (examinateur externe, Institut de recherche pour le développement, Montpellier, France), Richard Bélanger (U. Laval), Damase P. Khasa (U. Laval), Jean A. Bérubé (codirecteur, Ressources naturelles Canada, Québec) et Louis Bernier (directeur, U. Laval), a rendu un verdict unanime. Félicitations Inès pour cette contribution importante à la connaissance de la mycoflore des essences gabonaises et bonne chance dans tes nouvelles fonctions de Directrice du Développement des forêts du Gabon!

18 janvier 2021
Réaction aux textes de Richard Desjardins 
Un texte d'opinion d'Anne Bernard, Samuel Jalbert et Olivier Villemaire-Côté dans la Journal de Québec
Nous avons lu avec consternation les dernières interventions menées par l’artiste et la personnalité publique de confiance Richard Desjardins dans Le Journal. Trop de faussetés, c’est trop. Ça suffit. M. Desjardins s’inscrit parfaitement dans l’ère du temps, où le sensationnalisme et la désinformation sont de mise. Ce n’est pas la première fois que des membres de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval, comme professionnels et scientifiques, réagissent à l’un de ses textes qui peuvent sembler crédibles, mais qui induisent la population en erreur. Il est essentiel de recadrer certains éléments abordés.
18 janvier 2021
Finding Solitude (Official Film) 
Un film de 20 minutes recommandé par Bastien Vandendaele
Finding Solitude is an environmental film about saving the alpine, glaciers and forests on Vancouver Island. Through interviews with scientific, environmental and indigenous cultural leaders the film explores the importance of alpine, glacier, and forest eco-systems. It also examines the current state of the region and the critically important steps to obtain a sustainable future. Selon Bastien, "Cette réalisation mérite notre attention, elle véhicule un message fort quant à la conservation des milieux naturels et donne une voix à nos problèmes mondiaux."
Ça fait changement de Netflix! Bon visionnement et merci Bastien!
16 janvier 2021
17 % d’aires protégées, de la fraude intellectuelle? 
Une entrevue à Radio-Canada à l'émission 15-18
Dans une lettre publiée dans les médias, l'artiste Richard Desjardins soutient que l'objectif de 17 % d'aires protégées atteint par le Québec est de la « fraude intellectuelle », car seulement 1 % de ces terres se trouvent dans le sud de la province. S'il convient du caractère facile de la protection accordée aux territoires nordiques, le professeur Jérôme Dupras, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie écologique, croit qu'il faut tout de même applaudir cette réussite. Il souligne que le Québec est la deuxième province, après la Colombie-Britannique, à atteindre l’objectif international de protéger 17 % de son territoire d’ici 2021. Il s’agit d’une bonne nouvelle, selon Jérôme Dupras, mais il ajoute qu’il est plutôt facile de protéger de grands pans de territoire dans les contrées reculées. Le prochain défi du gouvernement, celui de protéger 30 % de son territoire d’ici 2030, devra, cette fois-ci, intégrer des aires près des zones habitées, croit le professeur. C’est là qu’on pourra essayer de rattraper le chemin dans la protection qui doit être faite dans le sud du Québec, dit-il.
15 janvier 2021

Formation sur "Forêt Ouverte"
Le CEF est fier de s'associer à la Direction des inventaires forestiers pour vous offrir une formation sur la plateforme "Forêt Ouverte".
Date : 16 février 2021 de 9h30-11h
Durée : 1h30
Moyen : Teams (un lien sera envoyé aux inscrits la veille)
Description : La Direction des inventaires forestiers a mis en ligne en 2019 une cartographie interactive du nom de Forêt ouverte . Cette plateforme, supportée par la version 2 d’IGO (Infrastructure Géomatique Ouverte ), permet la visualisation et le téléchargement gratuit de couches provenant de l’inventaire écoforestier et bien plus ! Une formation est offerte afin de familiariser l’utilisateur avec la plateforme, de montrer son potentiel en recherche et d’échanger sur les besoins à des fins d’amélioration. Ainsi, nous allons couvrir :

  • Les fonctionnalités (recherche, cartes prédéfinies, catalogue, outil de mesure, importation/exportation, partage de carte, imprimer)
  • Les options de couches
  • Le téléchargement
  • L’interrogation des couches
  • L’intégration de Forêt ouverte dans un SIG (ArcGIS ou QGIS) via le Service de cartographie web
  • Survol des jeux de données disponibles

Tous les membres du CEF sont les bienvenus (50 places disponibles). Inscription obligatoire via ce Formulaire 

15 janvier 2021

Avis de parution de la Direction de la recherche forestière
La Direction de la recherche forestière du MFFP vous informe des publications parues d'août à octobre 2020.

14 février 2021
Colloque 201 dans le cadre du Congrès de l'Acfas - De la fin de la période glaciaire jusqu'à l'Anthropocène dans l'est de l'Amérique du Nord : nouvelles méthodes, questions et perspectives 
Organisé par Matthew Peros (Bishop's University), Jeannine-Marie St-Jacques (Université Concordia), Pierre J.H. Richard (Université de Montréal) et Élizabeth Levac (Bishop's University). Le thème de ce colloque porte sur les changements environnementaux et climatiques depuis la fin de la dernière période glaciaire jusqu'à aujourd'hui dans l'Est de l'Amérique du Nord. Outre la recherche sur les changements environnementaux, notre colloque sollicite également des contributions sur le rôle des peuples autochtones et non-autochtones dans la formation des paysages de cette région – grâce à des activités comme le défrichement et l'agriculture – et sur la façon dont ces peuples se sont adaptés au climat naturel et aux variations environnementales.
Date limite pour la soumission des résumés : le 21 février 2020 à 16 h par courriel à mperos@ubishops.ca . Les titres ne doivent pas dépasser 180 caractères et les résumés ne doivent pas dépasser 1500 caractères.

5 mai, Sherbrooke, QC

14 janvier 2021
Appel de candidatures - Congrès Mycélium/Mycelium Congress 
Afin de permettre à tous les acteurs du milieu de partager leur innovation et savoir faire, nous invitons les scientifiques intervenants de la recherche, entrepreneurs et étudiants à répondre à notre appel de candidatures afin de proposer un résumé pour la réalisation d’une conférence de 30 minutes et / ou la présentation d’une affiche scientifique les résumés doivent être présentés avant le 22 janvier 2021. Pour soumettre votre candidature, visitez le site web du congrès .


14 janvier 2021

Formation CEF : ArcGIS Pro pour les Nuls
Deux jours pour apprendre les bases de la géomatique à l'aide du logiciel ArcGIS Pro en bonne compagnie de Zoom, voilà! Les 28-29 janvier, sous les bons conseils de Mélanie Desrochers. Gratuit et uniquement pour les membres du CEF; 30 places disponibles; réservation obligatoire par courriel avec mention du nom de votre directeur.

14 janvier 2021
Programme de recherche en partenariat sur la contribution du secteur forestier à l'atténuation des effets des changements climatiques 
Programme offert conjointement par le MFFP et le FRQNT
Le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT) de concert avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) est fier d’annoncer le lancement du premier concours du programme de recherche en partenariat sur la contribution du secteur forestier à l’atténuation des effets des changements climatiques. Ce programme, financé dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, vise à accroitre les connaissances scientifiques sur les facteurs clés du potentiel de contribution des forêts et de l’industrie des produits du bois en matière de réduction de gaz à effet de serre.

Principales caractéristiques :

  • Projets d’une durée de deux ou trois ans
  • Enveloppe disponible pour le présent concours : 3 200 400 $
  • Subvention pouvant atteindre un maximum de 355 600 $ par an
  • Les projets doivent être réalisés en équipe d’au minimum deux chercheurs ou chercheuses œuvrant au Québec provenant de deux institutions différentes
  • Les projets devront intégrer plusieurs axes de recherche
  • La lettre d’intention et la demande d’aide financière doivent être rédigées en français

Dates à retenir :

  • Dépôt des lettres d'intention : 17 mars 2021
  • Dépôt des demandes d’aide financière : 23 juin 2021, 16h
  • Annonce des résultats : Semaine du 13 septembre 2021

Pour de plus amples informations veuillez consulter le Guide d’appel de propositions disponible sur la page Web du concours .

13 janvier 2021
Insect decline in the Anthropocene: Death by a thousand cuts 
An article published in PNAS
Nature is under siege. In the last 10,000 y the human population has grown from 1 million to 7.8 billion. Much of Earth’s arable lands are already in agriculture, millions of acres of tropical forest are cleared each year, atmospheric CO2 levels are at their highest concentrations in more than 3 million, and climates are erratically and steadily changing from pole to pole, triggering unprecedented droughts, fires, and floods across continents. Indeed, most biologists agree that the world has entered its sixth mass extinction event, the first since the end of the Cretaceous Period 66 million y ago, when more than 80% of all species, including the nonavian dinosaurs, perished. Ongoing losses have been clearly demonstrated for better-studied groups of organisms. Terrestrial vertebrate population sizes and ranges have contracted by one-third, and many mammals have experienced range declines of at least 80% over the last century.
12 janvier 2021
Concours Chapeau, les filles! et son volet Excelle Science 
Le concours Chapeau, les filles! et son volet Excelle Science soulignent la volonté et le travail des femmes qui, inscrites à un programme de formation professionnelle ou technique ou au baccalauréat dans une discipline des sciences et des technologies, se dirigent vers l’exercice d’un métier traditionnellement masculin. Les prix offerts aux lauréates varient de 2 000 $ à 5 000 $ et totalisent près de 160 000 $. Période d’inscription du 11 janvier au 5 mars 2021.
12 janvier 2021
Un projet visant à développer des traitements sylvicoles novateurs pour réussir l'aménagement durable de la forêt boréale canadienne obtient une subvention Alliance 
Un communiqué de l'UQAT
Alors que la forêt boréale connaît une transformation notamment en raison de l'uniformisation des traitements sylvicoles menant à une simplification des structures forestières, un professeur de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) au campus d'Amos vient d'obtenir une importante subvention pour un projet de recherche visant à aborder des problématiques prioritaires de la forêt boréale canadienne, soit la diversification sylvicole et la résilience des forêts face aux changements climatiques.

En effet, le professeur à l'Institut de recherche sur les forêts (IRF) de l'UQAT, Miguel Montoro Girona, s'est vu octroyer une subvention Alliance du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) de 257 490 $ sur quatre ans, à laquelle s'ajoute des contributions en espèce de 128 745 $ et de 78 700 $ en nature des organismes d'appui pour un total de 464 935 $.

11 janvier 2021
The WATERBEAR Network 
The first interactive streaming platform dedicated to the future of our planet.
Do you have Netflix fatigue? Check out the Waterbear network - a recently launched free film streaming platform with award winning films and inspiring documentaries on our

relationship with the natural world. It is also interactive, and you can take action while watching. Available on iOS, Google Play and on any computer.

11 janvier 2021

Conférence annuelle ComSciCon-QC 2021
ComSciCon est une série d'ateliers sur la communication scientifique organisée par des étudiants, pour des étudiants aux cycles supérieurs. Et c'est gratuit! ComSciCon-QC 2021 aura lieu en ligne du jeudi 10 au samedi 12 juin 2021. Remplissez ce formulaire avant le 14 février 2021 pour tenter d'obtenir une des 50 places à la conférence. | Formulaire de candidature 

11 janvier 2021
The #natureforall discovey zone - Connect with nature virtually 
A IUCN Initiative
While COVID-19 has changed many facets of our lives, it has also amplified the importance of nature connection for all. We know that connections with nature can influence how we care for the Earth. That’s why the World Commission on Protected Area (WCPA) and the Commission on Education and Communication (CEC), through the #NatureForAll initiative, developed a multi-lingual, fullysearchable database of resources that help individuals, children and families experience and learn about nature, from their balconies, to urban parks, protected areas or virtually. The Discovery Zone is a comprehensive and collaborative tool that features resources in multiple languages and formats, such as games, curriculum, music and videos. Explore the site and then share your resources! And don't miss the Trivia! 
11 janvier 2021

COVID-19: Deux publications qui nous somment de ne pas retourner "à la normale"

Biodiversity and the economic response to COVID-19: Ensuring a green and resilient recovery

Planet and Prosperity. Recommendations for Policymakers.

11 janvier 2021
Collaboration MFFP-CEF 
Trois auteurs viennent de publier un article sur la résilience des forêts naturelles qui peut compromettre ou améliorer la productivité des plantations. Selon les auteurs, les plantations pourraient répondre jusqu’à 75% de la demande mondiale en matière ligneuse, d’ici 2050. Toutefois, la résilience des forêts naturelles peut compromettre la productivité des plantations. Des plantations improductives géreraient des enjeux de durabilité de l’aménagement forestier. Pour s’assurer que les plantations sont économiquement viables et favorisent la durabilité, les aménagistes forestiers pourraient ainsi favoriser des scénarios de plantation qui pointent dans la même direction que les trajectoires successionnelles déterminées par la résilience des forêts naturelles.

Resilience of natural forests can jeopardize or enhance plantation productivity in Forest Ecology and Management (2021) - Martin Barrette, Nelson Thiffault, Isabelle Auger

7 janvier 2021
Hydro-Québec research project looks at how trees and electrical lines can co-exist 
Un article de CBC
This year, Hydro-Québec spent $90 million repairing electric lines damaged by vegetation. According to Cendrix Bouchard, a spokesperson for Hydro-Québec, around 40 per cent of all the outages in the province are caused by fallen branches or trees. "If you look at a heavily forested area, it can be up to 70 per cent of the outages," he added. That's where Christian Messier, a professor in Biological Sciences at L'Université du Québec à Montréal comes in. Messier is leading a pilot project in Saint-Bruno-de-Montarville — across from the Hydro-Québec office — that looks at how trees can co-exist with electrical lines. "We want to [be able to] to plant more trees in the cities," Messier explained. "So, the project is to look at what we can do early on, when we plant trees [...] to make the tree grow naturally away from the electrical line."
7 janvier 2021
MINUTE, PAPILLON! 
Un communiqué de l'UQO
Des chercheurs rivalisent d’ingéniosité pour combattre des insectes qui, à la faveur du réchauffement climatique, ravagent les champs et les forêts du Québec. [..] Le frêne n’est toutefois pas le seul arbre vulnérable aux insectes ravageurs. De fait, on estime que non seulement une quarantaine de ces parasites, mais aussi des maladies exotiques sèmeront la pagaille dans les forêts du Québec au cours des 50 prochaines années. « L’érable à sucre, une espèce emblématique de nos forêts, pourrait par exemple être décimé par le longicorne asiatique d’ici les prochaines décennies si rien n’est fait », s’alarme Christian Messier, professeur au Département des sciences naturelles de l’Université du Québec en Outaouais (UQO). Il cite un rapport de l’Union internationale pour la conservation de la nature qui, en 2019, avançait que plus de 40 % des espèces d’arbres d’Europe présentent un « risque élevé d’extinction », notamment en raison des infestations d’insectes ravageurs. Pour freiner ces épidémies, le titulaire de Chaire de recherche industrielle CRSNG–Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres fait de la biodiversité son cheval de bataille. Il prône un type de foresterie en rupture avec celle qui est pratiquée à l’heure actuelle, où la repousse de quelques essences commerciales prisées — le pin gris et les épinettes, entre autres — est favorisée. « L’idée est plutôt de planter un maximum d’espèces différentes les unes des autres en ce qui a trait aux caractéristiques biologiques et aux origines génétiques. Comme un portefeuille d’actions variées résiste mieux aux fluctuations de la bourse, une forêt diversifiée sera plus résiliente face aux changements globaux », compare-t-il.
7 janvier 2021
Bourses de la famille Weston pour la recherche nordique  
Depuis 2007, les bourses de la famille Weston pour la recherche nordique (auparavant les « bourses W. Garfield Weston pour la recherche nordique ») apportent un soutien unique aux jeunes scientifiques qui mènent des travaux de recherche dans le Nord du Canada. Financées par la Fondation de la famille Weston (auparavant The W. Garfield Weston Foundation), ces bourses figurent parmi les plus généreuses au pays et s’adressent aux étudiants à la maîtrise ou au doctorat ainsi qu’aux chercheurs postdoctoraux. Date limite le 27 janvier 2021.

En 2021-2022, la Fondation de la famille Weston financera:

  • jusqu’à quinze (15) bourses de maîtrise d’une valeur de 15000 $ chacune sur un (1) an
  • jusqu’à dix (10) bourses doctorales d’une valeur de 50000 $ chacune sur deux (2) ans
  • jusqu’à quatre (4) bourses postdoctorales d’une valeur de 100000 $ chacune sur deux (2) ans + un montant annuel jusqu’à 10000 $ pour les frais de déplacement pour assister à des conférences et à des réunions scientifiques. La deuxième année de financement est conditionnelle aux progrès réalisés dans le domaine de recherche proposé lors de la première année du projet d’études.
23 décembre 2020
Appui à la volonté de Québec de faire du secteur forestier un acteur clé de la relance économique durable, malgré certaines inquiétudes quant à la mise en œuvre de la Stratégie nationale de production de bois 
Un communiqué du CREDDO
C’est avec grand intérêt que le Conseil régional en environnement et développement durable de l’Outaouais (CREDDO) et le professeur Christian Messier, directeur scientifique de l’Institut des Sciences de la Forêt Tempérée (ISFORT) ont accueilli la Stratégie nationale de production de bois et la Politique d’intégration du bois dans la construction, lancées le 16 décembre dernier. C’est d’un bon œil qu’ils constatent la volonté du gouvernement d’augmenter la création de richesse des Québécois en produisant et en utilisant davantage de bois. L’intensification de l’aménagement forestier peut être un moyen acceptable d’y arriver, estiment-ils, à condition cependant qu’elle s’inscrive dans le cadre d’une stratégie à long terme d’augmentation de la résilience de la forêt qui intègre la valeur de l’ensemble des services que fournit la forêt aux Québécois.
18 décembre 2020

Voeux des Fêtes !
Chers membres du CEF, je profite des derniers jours de 2020 pour vous transmettre à toutes et tous mes meilleurs vœux des fêtes en ces temps incertains. L’année qui se termine nous a confronté à des défis auxquels personne ne s’attendait. Au moment d’écrire ces lignes, il y a lieu de croire que les débuts de 2021 vont nous demander encore beaucoup de prudence et de patience à vivre avec une situation sanitaire qui est toujours préoccupante. Pour toute la communauté du CEF, nos activités et nos habitudes de vie sociale ont été bouleversées, comme c’est le cas pour l’ensemble de la planète. Plusieurs activités récurrentes telles que la mobilité internationale de nos étudiantes et étudiants, la tenue du colloque du CEF et la participation de tous aux congrès et autres événements scientifiques ont dû être annulés ou réinventés via une formule à distance. De plus, la recherche tant en laboratoire que sur le terrain a été affectée sous diverses formes. Nul doute que ces contraintes nous ont obligés à revoir nos pratiques mais au travers de cette crise, il y a lieu de croire que certaines approches et méthodes mises en place nous serviront dans l’avenir. C’est le cas entre autres de l’utilisation répandues des moyens de communication à distance qui risquent dorénavant d’accompagner nos événements en présence les uns avec les autres. Les professionnels de recherche du CEF ont relevé rapidement le défi des congrès à distance via l’organisation du congrès de l’Association Botanique du Canada 2020 (plus de 350 participants) dès le mois de juin et plus récemment au début du mois de décembre, par l’organisation du 22e colloque annuel de la Chaire UQAT-UQAM en aménagement forestier durable (plus de 100 participants). Fort de ces expériences, notre équipe de professionnels met présentement toute sa détermination et son expérience pour développer une formule conviviale malgré les limites de la distance pour l’organisation du 14e colloque du CEF qui sera tenu entièrement à distance.

Enfin, à compter du mois de janvier nous reprendrons diverses activités d’animation scientifique au CEF (conférences, ateliers de formation, ateliers de discussion sur des enjeux chauds en sciences forestières) auxquels vous serez invités à participer.

Sur ce, je vous souhaite des fêtes reposantes et réjouissantes malgré notre isolement respectif, ainsi qu’une année 2021 qui nous permette de redéployer nos rêves, projets et aspirations scientifiques.

-Pierre

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Nouvelles. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

Toutes les nouvelles...

L'Agenda du CEF

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Agenda. Insérez vos évènements après ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

25 janvier 2021
Through the Lens: Co-Creating Spaces of Belonging – A Disability as Diversity Perspective 
Workshop offered by the UBC Equity & Inclusion Office. Laura will facilitate a collaborative and creative learning space in which participants will focus on creating more hospitable spaces for people with disabilities. We will explore small changes and actions that can make a big difference toward creating spaces where everyone can find a sense of belonging.
13h (10h PST) | Register before hand
25 janvier 2021

Assistez au lancement de cet événement et découvrez les travaux de recherche de Sylvain Jutras, professeur-chercheur au Département des sciences du bois et de la forêt. Résumé:Tandis que les risques d’apports de sédiments dans les milieux hydriques provenant des parterres de coupes sont minimisés par l’utilisation de saines pratiques, il en est autrement pour ce qui est de la voirie forestière. Le réseau routier actuellement en place est vieillissant, largement inutilisé et sous-entretenu, ce qui accélère la défaillance des traverses de cours d’eau qui menacent directement la protection des écosystèmes aquatiques. Il est plus que jamais urgent de mettre en place un plan de gestion intégrée et exhaustive du réseau routier forestier public, sans quoi les principes mêmes de l’aménagement forestier durable sont menacés. Une rencontre virtuelle permettant d'en apprendre plus sur les activités et projets de recherche réalisés au sein des domaines forestiers de l’Université Laval. Inscriptions en ligne 
12h30 | En ligne 

26 janvier 2021

Midi de la foresterie
Mark Vellend présente "Réponses des plantes aux changements environnementaux le long d'un gradient d'altitude dans le parc national du Mont Mégantic." La conférence sera suivie par une Période de discussions avec Mark Vellend de 13h15 à 14h00.
12h00-13h00 | Lien Zoom 

27 janvier 2021
Webinaires du Service canadien des forêts - Un regard vers le futur : impacts des changements climatiques sur la forêt québécoise et outils d'adaptation 
Sylvie Gauthier, chercheure scientifique à Ressources naturelles Canada présente Accident de régénération; importance pour le maintien de la productivité des forêts et stratégies pour pallier leurs impacts.
Louis De Grandpré, chercheur scientifique à Ressources naturelles Canada présente Changements climatiques, tordeuse des bourgeons de l épinette et impacts potentiels sur la composition de la forêt boréale du Québec.
Cette série de webinaires sur l'analyse intégrée régionale des impacts des changements climatiques sur la forêt du Québec organisée par le Service canadien des forêts.

10h30-12h00 | Via Webex  (connexion sans mot de passe à partir de 10h15)

27 janvier 2021

CIC-IFC e-Lectures: Using Science to Inform Species at Risk Management: Wood Turtle Response to Forest Harvest
Join us for an e-lecture in collaboration with the Canadian Forest Service as a part of the series entitled: “The Canadian Forest Service Research to Support Climate Change – Winter 2021”. With Christopher Edge, Research Scientist Atlantic Forestry Centre, Canadian Forest Service, Damien Mullin, PhD Student, University of New Brunswick & Deanna McCullum, Range Biologist, National Defence. For more information, please email electures@cif-ifc.org
13h30 | Registration 

28 janvier 2021

Colloque du SCF-CFL : L’acceptabilité sociale dans tous ses états : la forêt entre économie et écologie
Jean-François Bissonnette, professeur adjoint, Département de géographie, Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique Université Laval, présente la conférence.
10h30 - 12h00 | Lien direct pour vous joindre au webinaire via Webex  | Aide de participation/connexion 

28-29 janvier 2021

Formation CEF : ArcGIS Pro pour les Nuls
Deux jours pour apprendre les bases de la géomatique à l'aide du logiciel ArcGIS Pro en bonne compagnie de Zoom, voilà! Les 28-29 janvier, sous les bons conseils de Mélanie Desrochers. Gratuit et uniquement pour les membres du CEF; 30 places disponibles; réservation obligatoire par courriel avec mention du nom de votre directeur.

29 janvier 2021

Entretien avec Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec
La rectrice de l’Université du Québec à Montréal, Magda Fusaro, a le plaisir de vous inviter au 1er midi-causerie virtuel de l’année 2021. Magda Fusaro recevra Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec, pour échanger autour de la consultation menée auprès des membres de l’UQAM sur « l’université québécoise du futur ». S’ensuivra une période d’échanges avec le public. Inscription obligatoire.
12h45 | Inscription 

29 janvier 2021

Présentation de la synthèse environnementale
Maisa de Noronha présente virtuellement sa synthèse environnementale : Quels sont les mécanismes qui pourraient expliquer en quoi une plus grande diversité en espèces arborescentes favorise une plus grande productivité des peuplements forestiers? 13h00 | Lien Zoom 

29 janvier au 11 février 2021
Encan en ligne | Soirée-bénéfice de QuébecOiseaux 
Deux activités bénéfices virtuelles, organisées avec la collaboration d'Hydro-Québec, d'Eurovia Québec et de nombreux autres partenaires. La première est un encan en ligne qui débutera le 29 janvier et se terminera le 11 février 2021 à 19h00. Vous pourrez faire des offres sur des prix exceptionnels à l’aide de votre téléphone cellulaire, votre tablette ou votre ordinateur. Ce sera l'occasion de faire de bonnes affaires mais surtout, de soutenir le développement du loisir ornithologique et la conservation des oiseaux. L'encan sera suivi de la webconférence Prouesses d'oiseaux, une leçon d'humilité, animée par Serge Beaudette le 11 février 2021 à 20h00. Vous pouvez d’ailleurs vous inscrire dès maintenant sur le site Web de QuébecOiseaux. Suite à votre inscription, vous pourrez faire un don à QuébecOiseaux au montant de votre choix. Évidemment, si vous ne pouvez pas participer à la webconférence, vous pouvez quand même contribuer au succès de l’événement et faire un don.
2 février 2021

Midi de la foresterie
Thibaud Decaens présente "à confirmer". La conférence sera suivie par une Période de discussions de 13h15 à 14h00.
12h00-13h00 | Lien Zoom 

3 février 2021
Webinaires du Service canadien des forêts - Un regard vers le futur : impacts des changements climatiques sur la forêt québécoise et outils d'adaptation 
Marie Vaillancourt, biologiste au MFFP et Catherine Périé, chercheure scientifique au MFFP présentent En route vers l'adaptation : construction d'une démarche pour prendre en compte les changements climatiques dans la planification forestière.
Cette série de webinaires sur l'analyse intégrée régionale des impacts des changements climatiques sur la forêt du Québec organisée par le Service canadien des forêts.

10h30-12h00 | Via Webex  (connexion sans mot de passe à partir de 10h15)

3 février 2021

CIC-IFC e-Lectures: Blurred Lines: Building Trajectories of Forest Recovery in Seismic Lines
Join us for an e-lecture in collaboration with the Canadian Forest Service as a part of the series entitled: “The Canadian Forest Service Research to Support Climate Change – Winter 2021”. With Caren Jones. For more information, please email electures@cif-ifc.org
13h30 | Registration 

Tout l'Agenda...

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Colloque du CEF ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Congrès Mycelium ****************** **********************************************************

Septembre 2021

********************************************************** ***************** Pub - IWTT ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

**********************************************************

***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...