SplawinskiCyrGauthierEtAl2019

Référence

Splawinski, T.B., Cyr, D., Gauthier, S., Jetté, J.-P. and Bergeron, Y. (2019) Analyzing risk of regeneration failure in the managed boreal forest of northwestern Quebec. Canadian Journal of Forest Research, 49:680-691. (URL )

Résumé

Les changements dans le régime des feux peuvent affecter le potentiel de régénération après perturbation des espèces d’arbres de la forêt boréale, modifiant ainsi la densité et la fermeture des peuplements forestiers. Cela pourrait nuire à la durabilité de la gestion forestière, en particulier dans les régions caractérisées actuellement par un cycle de feu court et une faible productivité. À titre d’étude de cas, nous utilisons un véritable paysage (1.3 Mha) de la forêt boréale du nord-ouest du Québec, caractérisé par une superficie annuelle brûlée élevée et pour laquelle l’activité des feux devrait augmenter fortement, pour modéliser l’effet des cycles de feux actuel et ceux induits par le climat, et le taux de récolte sur le potentiel de régénération des peuplements purs d’épinette noire (Picea mariana (Mill.) BSP) et de pin gris (Pinus banksiana Lamb.). Des simulations ont été effectuées sur une période de 50 ans selon trois seuils de maturité reproductive par espèce, représentant l’âge auquel un approvisionnement suffisant en semences est atteint afin d’assurer l’auto-remplacement du peuplement. Les résultats montrent une augmentation progressive de la superficie affectée par les accidents de régénération naturelle au cours de la période de simulation dans les deux scénarios climatiques, montrant une perte de 18.5 % (149 210 ha) de superficie productive sous le cycle de feu actuel et de 65.8 % (532 141 ha) sous les cycles de feux futurs. Les variations dans le cycle de feu ont eu le plus grand effet sur le taux des accidents de régénération, suivi par le seuil d’âge de régénération et le taux de récolte. Nous décrivons les pratiques proactives de gestion forestière et la planification stratégique qui inclut le risque de feu peuvent réduire la probabilité par des accidents de régénération après feu. Cela comprend la gestion intensive des peuplements et les stratégies de rétention variable après la récolte. De même un réseau de suivi des sites après feu aiderait à évaluer les accidents de régénération au fil du temps et serait utile pour valider à la fois les résultats du modèle et l’efficacité des stratégies visant à en minimiser la probabilité.

Format EndNote

Vous pouvez importer cette référence dans EndNote.

Format BibTeX-CSV

Vous pouvez importer cette référence en format BibTeX-CSV.

Format BibTeX

Vous pouvez copier l'entrée BibTeX de cette référence ci-bas, ou l'importer directement dans un logiciel tel que JabRef .

@ARTICLE { SplawinskiCyrGauthierEtAl2019,
    AUTHOR = { Splawinski, T.B. and Cyr, D. and Gauthier, S. and Jetté, J.-P. and Bergeron, Y. },
    TITLE = { Analyzing risk of regeneration failure in the managed boreal forest of northwestern Quebec },
    JOURNAL = { Canadian Journal of Forest Research },
    YEAR = { 2019 },
    VOLUME = { 49 },
    PAGES = { 680-691 },
    ABSTRACT = { Les changements dans le régime des feux peuvent affecter le potentiel de régénération après perturbation des espèces d’arbres de la forêt boréale, modifiant ainsi la densité et la fermeture des peuplements forestiers. Cela pourrait nuire à la durabilité de la gestion forestière, en particulier dans les régions caractérisées actuellement par un cycle de feu court et une faible productivité. À titre d’étude de cas, nous utilisons un véritable paysage (1.3 Mha) de la forêt boréale du nord-ouest du Québec, caractérisé par une superficie annuelle brûlée élevée et pour laquelle l’activité des feux devrait augmenter fortement, pour modéliser l’effet des cycles de feux actuel et ceux induits par le climat, et le taux de récolte sur le potentiel de régénération des peuplements purs d’épinette noire (Picea mariana (Mill.) BSP) et de pin gris (Pinus banksiana Lamb.). Des simulations ont été effectuées sur une période de 50 ans selon trois seuils de maturité reproductive par espèce, représentant l’âge auquel un approvisionnement suffisant en semences est atteint afin d’assurer l’auto-remplacement du peuplement. Les résultats montrent une augmentation progressive de la superficie affectée par les accidents de régénération naturelle au cours de la période de simulation dans les deux scénarios climatiques, montrant une perte de 18.5 % (149 210 ha) de superficie productive sous le cycle de feu actuel et de 65.8 % (532 141 ha) sous les cycles de feux futurs. Les variations dans le cycle de feu ont eu le plus grand effet sur le taux des accidents de régénération, suivi par le seuil d’âge de régénération et le taux de récolte. Nous décrivons les pratiques proactives de gestion forestière et la planification stratégique qui inclut le risque de feu peuvent réduire la probabilité par des accidents de régénération après feu. Cela comprend la gestion intensive des peuplements et les stratégies de rétention variable après la récolte. De même un réseau de suivi des sites après feu aiderait à évaluer les accidents de régénération au fil du temps et serait utile pour valider à la fois les résultats du modèle et l’efficacité des stratégies visant à en minimiser la probabilité. },
    DOI = { 10.1139/cjfr-2018-0278 },
    EPRINT = { https://doi.org/10.1139/cjfr-2018-0278 },
    KEYWORDS = { épinette noire, pin gris, accidents de régénération, cycle du feu, changement climatique },
    OWNER = { Daniel Lesieur },
    TIMESTAMP = { 2019-05-08 },
    URL = { https://doi.org/10.1139/cjfr-2018-0278 },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ************* Écoles d'été et formation **************************** **********************************************************

Écoles d'été et formations

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...