From CEF

Membres: SylvieCarles

Sylvie Carles

Stagiaire Post-Doctorale

Towards molecular breeding for growth and adaptation in white spruce

Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts, Centre de foresterie des Laurentides (CFL)- Université Laval - SMarTForests 

Directrice : Nathalie Isabel 
Co-directeur : John Mackay

Courriel :
Téléphone : 418-648-2282

FORMATION

Engagements actuels et passés

RÉSUMÉ DE THÈSE


Insuffisance racinaire
Photo : Étienne Turgeon

Insuffisance racinaire
Photo : Étienne Turgeon

L’épinette blanche (ÉPB) (Picea glauca [Moench] Voss) est une des principales essences forestières plantées au Canada. Une croissance racinaire insuffisante est un problème récurrent lors de la production de plants d’ÉPB destinés au reboisement et contribue à la production d’un grand nombre de plants qui ne respectent pas les critères de qualité. Afin d’améliorer notre compréhension de la croissance racinaire et de la physiologie de cette essence forestière importante, trois dispositifs expérimentaux ont été installés en pépinières forestières pour mieux cerner les effets de l’irrigation, du gel automnal et de l’origine génétique des semences sur la croissance, l’architecture des racines, la nutrition minérale et la capacité photosynthétique de plants de fortes dimensions d’ÉPB. En comparant trois régies d’irrigation maintenues constantes pendant la deuxième saison de croissance, il a été démontré qu’il était possible de diminuer, significativement, les teneurs en eau du substrat sans compromettre ni la croissance ni l’endurcissement des parties aériennes et des racines des plants (2+0). La comparaison de plants (1+0) et (2+0) représentant 75 familles uni-parentales d’ÉPB a révélé un contrôle génétique fort aux niveaux familial et individuel de toutes les caractéristiques morphologiques des plants. Il a également été établi que la variation familiale existant au stade des semences ne semblait pas être à l’origine d’une surestimation des paramètres génétiques estimés pour les caractéristiques des plants (2+0). Enfin, la masse sèche des racines étant apparue corrélée génétiquement et positivement avec le diamètre des plants, une sélection indirecte en faveur des racines pourrait être efficacement basée sur le diamètre. Des plants (2+0) produits avec des semences provenant des dix vergers à graines d’ÉPB les plus utilisés au Québec présentaient des différences significatives entre les vergers pour leur hauteur et la masse de leurs parties aériennes, seulement. Les vergers ont été regroupés sur la base des caractéristiques de leurs descendants en deux groupes; les vergers du groupe le plus méridional produisant des plants plus grands avec, proportionnellement, moins de racines. Les résultats de cette thèse contribueront à l’optimisation de certaines pratiques culturales et à une meilleure compréhension des processus complexes qui régissent la croissance racinaire des plants en pépinières.


Graine d'épinette blanche
Photo : Sébastien Gérardi

Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Autres publications

Communications orales


Plant épinette blanche (1+0)
Photo : Étienne Turgeon

Racines plant ÉPB (2+0)

Affiches


Plants ÉPB prêts à être livrés
Photo : Étienne Turgeon

Bourses, Prix et Mentions

Quelques liens internets intéressants :

L'institut forestier du Canada : vous connaissez ?

Vous avez déjà lu ou publié des articles publiés dans le the Forestry Chronicle ? Vous savez qui édite cette revue scientifique canadienne ? Il s’agit de l’Institut forestier du Canada (IFC/CIF) . L’IFC est une association pancanadienne qui regroupe des personnes, de tous les horizons, ayant en commun un intérêt professionnel pour la forêt. Parmi ses missions, on peut citer celle de promouvoir la compétence parmi les professionnels de la foresterie et celle d’accroître les connaissances des politiciens provinciaux ou fédéraux au sujet du secteur forestier. L’institut est représenté dans les provinces canadiennes par des sections, 19 en tout. La section du Québec se nomme la section Orléans et son siège social est localisé à Québec. L’IFC organise des séries de conférences en lignes , gratuites pour ses membres. Une fois par an, l'IFC organise un congrès au cours duquel se tient, notamment, l'assemblée générale annuelle. Ce congrès a lieu chaque année dans une province différente. En 2012, il a eu lieu à Québec !. En 2013, il aura lieu à Terre Neuve. L'ambiance et la convivialité de ces congrès sont uniques et très stimulantes. Quelqu'un veut y aller ? Contactez moi.

Récupéré sur http://www.cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.SylvieCarles
Page mise à jour le 12/08/2013 à 11h25 Heure de l'Est (GMT-5)