Tremblay2017

Reference

Tremblay C. (2017) Conditions édaphiques optimales pour l’implantation d’un verger de camerisiers : la gestion du pH et de la fertilisation azotée. Master's thesis, Université du Québec à Chicoutimi. (URL )

Abstract

La camerise (Lonicera caerulea) est une nouvelle culture en émergence au Québec et très peu d’informations agronomiques ont été publiées dans la littérature scientifique jusqu’à maintenant. Les documents de références retrouvés indiquent que les camerisiers sont en mesure de croître dans divers milieux et de s’adapter à de vastes conditions édaphiques. Cependant, ces informations demeurent vagues puisqu’elles ne permettent pas de préciser les conditions optimales de culture pour la croissance et le développement de l’arbuste. Par exemple, selon les références, les camerisiers peuvent croître dans des sols à pH de 5 à 8. Toutefois, en sachant que la disponibilité des éléments nutritifs varie en fonction du pH du sol et que certaines formes de fertilisants azotés peuvent être plus facilement assimilables par les plantes en milieux acides, il devient pertinent de vérifier les effets combinés du pH et des fertilisants azotés sur la croissance des camerisiers pour éventuellement être en mesure d’établir une gestion de fertilisation adaptée à la culture. L’objectif principal de cette étude était donc de déterminer les effets de différents pH du sol et du type de fertilisation appliqué sur la croissance de jeunes camerisiers. L’expérience s’est déroulée en serre durant l’hiver 2016. Au total, quatre catégories de pH ont été expérimentées soient des valeurs de pH du sol comprises entre 4 et 7. Pour chacune des catégories de pH, cinq types de fertilisation ont été testés : un contrôle sans fertilisation, un témoin sans azote mais avec ajout de phosphore et de potassium, un traitement complet (N-P-K) avec l’azote provenant du sulfate d’ammonium (N-NH4+), un traitement complet avec l’azote provenant du nitrate de calcium (N-NO3-) et un traitement complet avec une fertilisation organique [fumier de poulet en granule (5-3-2)]. Les doses équivalentes à l’hectare ont été fixées à 40 kg d’N, 29 kg de P2O5 et 17 kg de K2O. Les apports d’azote avec engrais minéraux ont été fractionnés en quatre applications (~1 mois d’intervalle). Les camerisiers utilisés étaient de la variété Indigo Treat © et âgés d’une année. La croissance des jeunes camerisiers a été déterminée par les biomasses finales obtenues aux niveaux racinaire et aérien après 19 semaines de croissance. Les résultats montrent que les modifications du pH du sol et l’application de fertilisation azotée ont affecté significativement (P < 0.001) la croissance des jeunes camerisiers. En effet, les biomasses totales (BMT) produites par les camerisiers ont été trois fois plus importantes dans les sols aux pH faiblement acides (entre 5.5 et 6.0) que dans les sols aux pH fortement acides (entre 4.3 et 4.6). Comparativement aux sols faiblement acides, les sols moyennement acides (5.1 à 5.4) et neutres (6.3 à 7.0) ont également entrainé des diminutions en BMT de 35 % en moyenne. De plus, les apports en fertilisants azotés ont entrainé une diminution moyenne des BMT de 30 %. Toutefois, c’est au niveau des biomasses racinaires (BMR) que les effets négatifs des fertilisants azotés ont été observés. En effet, aucune différence significative n’a été notée aux niveaux des biomasses aériennes (BMA) (P = 0.127), alors qu’une diminution d’environ 50 % a été obtenue pour les BMR (P < 0.001) suite aux applications d’azote, et ce, peu importe la forme utilisée. Nos résultats démontrent que les conditions idéales favorisant la croissance de jeunes camerisiers sont un sol aux pH faiblement acides (entre 5.5 et 6.0) et une fertilisation sans azote avec ou sans phosphore et potassium.

EndNote Format

You can import this reference in EndNote.

BibTeX-CSV Format

You can import this reference in BibTeX-CSV format.

BibTeX Format

You can copy the BibTeX entry of this reference below, orimport it directly in a software like JabRef .

@MASTERSTHESIS { Tremblay2017,
    AUTHOR = { Tremblay C. },
    TITLE = { Conditions édaphiques optimales pour l’implantation d’un verger de camerisiers : la gestion du pH et de la fertilisation azotée. },
    SCHOOL = { Université du Québec à Chicoutimi },
    YEAR = { 2017 },
    NOTE = { CEFTMS, Deslauriers, A. and Pare, M. },
    ABSTRACT = { La camerise (Lonicera caerulea) est une nouvelle culture en émergence au Québec et très peu d’informations agronomiques ont été publiées dans la littérature scientifique jusqu’à maintenant. Les documents de références retrouvés indiquent que les camerisiers sont en mesure de croître dans divers milieux et de s’adapter à de vastes conditions édaphiques. Cependant, ces informations demeurent vagues puisqu’elles ne permettent pas de préciser les conditions optimales de culture pour la croissance et le développement de l’arbuste. Par exemple, selon les références, les camerisiers peuvent croître dans des sols à pH de 5 à 8. Toutefois, en sachant que la disponibilité des éléments nutritifs varie en fonction du pH du sol et que certaines formes de fertilisants azotés peuvent être plus facilement assimilables par les plantes en milieux acides, il devient pertinent de vérifier les effets combinés du pH et des fertilisants azotés sur la croissance des camerisiers pour éventuellement être en mesure d’établir une gestion de fertilisation adaptée à la culture. L’objectif principal de cette étude était donc de déterminer les effets de différents pH du sol et du type de fertilisation appliqué sur la croissance de jeunes camerisiers. L’expérience s’est déroulée en serre durant l’hiver 2016. Au total, quatre catégories de pH ont été expérimentées soient des valeurs de pH du sol comprises entre 4 et 7. Pour chacune des catégories de pH, cinq types de fertilisation ont été testés : un contrôle sans fertilisation, un témoin sans azote mais avec ajout de phosphore et de potassium, un traitement complet (N-P-K) avec l’azote provenant du sulfate d’ammonium (N-NH4+), un traitement complet avec l’azote provenant du nitrate de calcium (N-NO3-) et un traitement complet avec une fertilisation organique [fumier de poulet en granule (5-3-2)]. Les doses équivalentes à l’hectare ont été fixées à 40 kg d’N, 29 kg de P2O5 et 17 kg de K2O. Les apports d’azote avec engrais minéraux ont été fractionnés en quatre applications (~1 mois d’intervalle). Les camerisiers utilisés étaient de la variété Indigo Treat © et âgés d’une année. La croissance des jeunes camerisiers a été déterminée par les biomasses finales obtenues aux niveaux racinaire et aérien après 19 semaines de croissance. Les résultats montrent que les modifications du pH du sol et l’application de fertilisation azotée ont affecté significativement (P < 0.001) la croissance des jeunes camerisiers. En effet, les biomasses totales (BMT) produites par les camerisiers ont été trois fois plus importantes dans les sols aux pH faiblement acides (entre 5.5 et 6.0) que dans les sols aux pH fortement acides (entre 4.3 et 4.6). Comparativement aux sols faiblement acides, les sols moyennement acides (5.1 à 5.4) et neutres (6.3 à 7.0) ont également entrainé des diminutions en BMT de 35 % en moyenne. De plus, les apports en fertilisants azotés ont entrainé une diminution moyenne des BMT de 30 %. Toutefois, c’est au niveau des biomasses racinaires (BMR) que les effets négatifs des fertilisants azotés ont été observés. En effet, aucune différence significative n’a été notée aux niveaux des biomasses aériennes (BMA) (P = 0.127), alors qu’une diminution d’environ 50 % a été obtenue pour les BMR (P < 0.001) suite aux applications d’azote, et ce, peu importe la forme utilisée. Nos résultats démontrent que les conditions idéales favorisant la croissance de jeunes camerisiers sont un sol aux pH faiblement acides (entre 5.5 et 6.0) et une fertilisation sans azote avec ou sans phosphore et potassium. },
    OWNER = { Daniel Lesieur },
    TIMESTAMP = { 2019-09-24 },
    URL = { https://constellation.uqac.ca/4453/ },
}

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Congrès Mycelium ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

********************************************************** ***************** Pub - IWTT ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

**********************************************************

***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...