Gaspard2020

Reference

Gaspard, D. (2020) Les greffes racinaires naturelles chez deux clones de peuplier hybride. Master's thesis, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. (URL )

Abstract

La formation des greffes racinaires naturelles est un phénomène peu compris mais répandu permettant la fusion de deux racines provenant d’arbres initialement distincts. L’importance de la formation de ces greffes réside dans la redistribution de nutriments et de produits de photosynthèse entre arbres interconnectés. Cette étude avait pour objectif d’évaluer l’influence de l’espacement entre les arbres sur la formation de greffes racinaires chez le peuplier hybride dans une plantation de 15 ans comportant deux clones (747215: Populus balsamifera x Populus trichocarpa et 915319: Populus maximowiczii x Populus balsamifera) et deux espacements (1 x 1 m, 3 x 3 m) à Amos, Québec, Canada. L’occurrence des greffes racinaires a été caractérisée après excavation hydraulique des systèmes racinaires. Des paramètres de croissance des arbres incluant le diamètre à hauteur de poitrine, la hauteur, le nombre de racines, la surface racinaire et l’âge des racines ont été mesurés. Nous avons observé que les greffes racinaires étaient présentes chez 38% des arbres espacés de 1 m tandis qu’aucune greffe n’a été trouvée chez les arbres plantés à 3 x 3 m d’espacement. Le nombre moyen de greffes par arbre était de 1.14, et celles-ci ont été trouvées majoritairement chez les arbres en bordure des blocs de plantation, où les arbres sont plus larges. Les greffes racinaires étaient relativement jeunes (entre 1 à 6 années) et la plupart n’étaient pas complétées (64%), nous empêchant de déterminer leur influence sur la croissance des arbres. Les greffes étaient significativement plus prévalentes chez le clone 915319 (70%) et chez les arbres ayant une plus grande croissance aérienne et souterraine (p<0.001). Ces résultats renforcent l’hypothèse que la proximité entre les arbres influence la fréquence de la formation de greffes racinaires naturelles chez les espèces ligneuses et que les arbres en plantation devraient être considérés comme un groupe fonctionnel où des échanges de substances et/ou de pathogènes peuvent subsister.

EndNote Format

You can import this reference in EndNote.

BibTeX-CSV Format

You can import this reference in BibTeX-CSV format.

BibTeX Format

You can copy the BibTeX entry of this reference below, orimport it directly in a software like JabRef .

@MASTERSTHESIS { Gaspard2020,
    AUTHOR = { Gaspard, D. },
    TITLE = { Les greffes racinaires naturelles chez deux clones de peuplier hybride },
    SCHOOL = { Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue },
    YEAR = { 2020 },
    MONTH = { mar },
    NOTE = { CEFTMS, DesRochers, A. },
    ABSTRACT = { La formation des greffes racinaires naturelles est un phénomène peu compris mais répandu permettant la fusion de deux racines provenant d’arbres initialement distincts. L’importance de la formation de ces greffes réside dans la redistribution de nutriments et de produits de photosynthèse entre arbres interconnectés. Cette étude avait pour objectif d’évaluer l’influence de l’espacement entre les arbres sur la formation de greffes racinaires chez le peuplier hybride dans une plantation de 15 ans comportant deux clones (747215: Populus balsamifera x Populus trichocarpa et 915319: Populus maximowiczii x Populus balsamifera) et deux espacements (1 x 1 m, 3 x 3 m) à Amos, Québec, Canada. L’occurrence des greffes racinaires a été caractérisée après excavation hydraulique des systèmes racinaires. Des paramètres de croissance des arbres incluant le diamètre à hauteur de poitrine, la hauteur, le nombre de racines, la surface racinaire et l’âge des racines ont été mesurés. Nous avons observé que les greffes racinaires étaient présentes chez 38% des arbres espacés de 1 m tandis qu’aucune greffe n’a été trouvée chez les arbres plantés à 3 x 3 m d’espacement. Le nombre moyen de greffes par arbre était de 1.14, et celles-ci ont été trouvées majoritairement chez les arbres en bordure des blocs de plantation, où les arbres sont plus larges. Les greffes racinaires étaient relativement jeunes (entre 1 à 6 années) et la plupart n’étaient pas complétées (64%), nous empêchant de déterminer leur influence sur la croissance des arbres. Les greffes étaient significativement plus prévalentes chez le clone 915319 (70%) et chez les arbres ayant une plus grande croissance aérienne et souterraine (p<0.001). Ces résultats renforcent l’hypothèse que la proximité entre les arbres influence la fréquence de la formation de greffes racinaires naturelles chez les espèces ligneuses et que les arbres en plantation devraient être considérés comme un groupe fonctionnel où des échanges de substances et/ou de pathogènes peuvent subsister. },
    OWNER = { DanielLesieur },
    TIMESTAMP = { 2020-04-03 },
    URL = { http://depositum.uqat.ca/1012/ },
}

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Congrès Mycelium ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

********************************************************** ***************** Pub - IWTT ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

**********************************************************

***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...