Christopherson2018

Référence

Christopherson, V. (2018) Compétition pour les ressources alimentaires entre le caribou et l'orignal en Gaspésie. Mémoire de maîtrise, Université du Québec à Rimouski. (URL )

Résumé

La présente étude visait à approfondir les connaissances sur les relations qu’entretiennent les caribous (Rangifer tarandus caribou) et les orignaux (Alces americanus) vivant en sympatrie. Jusqu’à tout récemment, nous savions que ces deux espèces de cervidés interagissaient par un phénomène de compétition apparente, c.-à-d. en partageant des prédateurs communs. Nous avons étudié ces deux cervidés dans le parc national de la Gaspésie (Québec, Canada), où des observations récentes d’orignaux sur les sommets de montagne (l’habitat préférentiel du caribou en été) suggèrent que les deux espèces pourraient également entrer en compétition pour les ressources alimentaires. Ainsi, notre objectif était d’évaluer le potentiel de compétition par exploitation en été (juin à septembre) entre l’orignal et le caribou, et plus précisément de 1) décrire les régimes alimentaires des deux espèces et mesurer leur niveau de similarité, 2) comparer la composition des régimes alimentaires entre les mois d’échantillonnage et les différentes strates d’altitude et 3) déterminer quelles espèces de plantes distinguent les régimes alimentaires. Considérant le statut précaire du caribou de la Gaspésie, nous avons utilisé l’analyse par code-barres d’ADN des fèces, une méthode non-invasive d’étude du régime alimentaire offrant une résolution taxonomique à l’espèce. Nos résultats indiquent que la composition du régime alimentaire était différente entre l’orignal et le caribou. De plus, la similarité entre les régimes alimentaires restait globalement la même tout au long des quatre mois d’échantillonnage et les strates d’altitude où les échantillons ont été récoltés n’expliquaient pas la similarité. Ainsi, il semble que peu importe la disponibilité des plantes – qui elle varie au long de l’été et du gradient d’altitude – les caribous et les orignaux semblent s’alimenter sur des espèces de plantes différentes. Cette séparation des ressources peut être la conséquence d’une compétition passée, puisque les caribous et les orignaux sont des espèces sympatriques qui cohabitent en Amérique du Nord depuis ~ 35 000 ans. Elle pourrait également être expliquée du fait que la ségrégation des espèces n’est pas parfaite en raison de la proportion de temps passée dans les différentes strates d’altitude qui est inégale. Ainsi, il semble que les grandes densités d’orignaux en Gaspésie soient plus nuisibles à la population de caribou par le fait que ces deux espèces partagent des prédateurs communs, plutôt que par le fait qu’ils entrent en compétition pour les ressources alimentaires.

Format EndNote

Vous pouvez importer cette référence dans EndNote.

Format BibTeX-CSV

Vous pouvez importer cette référence en format BibTeX-CSV.

Format BibTeX

Vous pouvez copier l'entrée BibTeX de cette référence ci-bas, ou l'importer directement dans un logiciel tel que JabRef .

@MASTERSTHESIS { Christopherson2018,
    TITLE = { Compétition pour les ressources alimentaires entre le caribou et l'orignal en Gaspésie. },
    AUTHOR = { Christopherson, V. },
    SCHOOL = { Université du Québec à Rimouski },
    YEAR = { 2018 },
    MONTH = { jul },
    NOTE = { CEFTMS, St-Laurent, M.-H. and Tremblay, J.-P. },
    ABSTRACT = { La présente étude visait à approfondir les connaissances sur les relations qu’entretiennent les caribous (Rangifer tarandus caribou) et les orignaux (Alces americanus) vivant en sympatrie. Jusqu’à tout récemment, nous savions que ces deux espèces de cervidés interagissaient par un phénomène de compétition apparente, c.-à-d. en partageant des prédateurs communs. Nous avons étudié ces deux cervidés dans le parc national de la Gaspésie (Québec, Canada), où des observations récentes d’orignaux sur les sommets de montagne (l’habitat préférentiel du caribou en été) suggèrent que les deux espèces pourraient également entrer en compétition pour les ressources alimentaires. Ainsi, notre objectif était d’évaluer le potentiel de compétition par exploitation en été (juin à septembre) entre l’orignal et le caribou, et plus précisément de 1) décrire les régimes alimentaires des deux espèces et mesurer leur niveau de similarité, 2) comparer la composition des régimes alimentaires entre les mois d’échantillonnage et les différentes strates d’altitude et 3) déterminer quelles espèces de plantes distinguent les régimes alimentaires. Considérant le statut précaire du caribou de la Gaspésie, nous avons utilisé l’analyse par code-barres d’ADN des fèces, une méthode non-invasive d’étude du régime alimentaire offrant une résolution taxonomique à l’espèce. Nos résultats indiquent que la composition du régime alimentaire était différente entre l’orignal et le caribou. De plus, la similarité entre les régimes alimentaires restait globalement la même tout au long des quatre mois d’échantillonnage et les strates d’altitude où les échantillons ont été récoltés n’expliquaient pas la similarité. Ainsi, il semble que peu importe la disponibilité des plantes – qui elle varie au long de l’été et du gradient d’altitude – les caribous et les orignaux semblent s’alimenter sur des espèces de plantes différentes. Cette séparation des ressources peut être la conséquence d’une compétition passée, puisque les caribous et les orignaux sont des espèces sympatriques qui cohabitent en Amérique du Nord depuis ~ 35 000 ans. Elle pourrait également être expliquée du fait que la ségrégation des espèces n’est pas parfaite en raison de la proportion de temps passée dans les différentes strates d’altitude qui est inégale. Ainsi, il semble que les grandes densités d’orignaux en Gaspésie soient plus nuisibles à la population de caribou par le fait que ces deux espèces partagent des prédateurs communs, plutôt que par le fait qu’ils entrent en compétition pour les ressources alimentaires. },
    OWNER = { Daniel Lesieur },
    TIMESTAMP = { 2018.09.11 },
    URL = { http://semaphore.uqar.ca/1351/ },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ************* Écoles d'été et formation **************************** **********************************************************

Écoles d'été et formations

Ecole d'été en Biologie et Ecologie intégratives 
6-12 juillet 2019, Pyrénées françaises
École d'été en modélisation de la biodiversité 
19-23 août 2019, Orford
Cours aux cycles supérieurs: Aménagement des écosystèmes forestiers 
19-30 août 2019, Station FERLD

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...