BoisImbeauMazerolle2012

Référence

Bois, G., Imbeau, L. and Mazerolle, M.J. (2012) Recovery time of snowshoe hare habitat after commercial thinning in boreal Quebec. Canadian Journal of Forest Research, 42(1):123-133. (Scopus )

Résumé

As short-term effects of partial cuts generally decrease available cover for snowshoe hare (Lepus americanus Erxleben), most studies have shown negative effects of such treatments on this keystone species in boreal ecosystems. This study aims to determine the long-term impact of commercial thinning on snowshoe hare habitat, and we hypothesized that habitat quality, as well as habitat use, recovers with time since treatment. We selected stands aged 50-90 years dominated by black spruce (Picea mariana (Mill.) Britton, Sterns & Poggenb.) in Abitibi (Quebec). We used models of habitat parameters to explain the abundance of snowshoe hare tracks and pellets in 20 commercially thinned stands treated between 1989 and 1999 and 12 control stands. Lateral cover was the dominant parameter influencing snowshoe hare habitat use. On average, commercially thinned stands had a lower lateral cover than controls (-18%). We also found that snowshoe hare use of commercially thinned stands increases with time since treatment. However, 11-18 years are needed before commercially thinned stands return to the same level of lateral cover and snowshoe hare signs as control stands. Commercial thinning is generally followed by harvesting all merchantable stems 15 years after treatment. Thus, we suggest that commercial thinning as currently practiced should be avoided if the objective is to maintain quality habitat for snowshoe hare and its associated predators.Puisque les coupes partielles diminuent généralement à court terme le couvert latéral pour le lièvre d’Amérique (Lepus americanus Erxleben), la plupart des études récentes ont documenté les effets négatifs de ces traitements sur cette espèce-clé en milieu boréal. La présente étude visait à évaluer l’impact à moyen et à long terme des éclaircies commerciales sur l’habitat du lièvre d’Amérique en émettant l’hypothèse qu’il y a un rétablissement de la qualité d’habitat et des indices d’utilisation de celui-ci dans le temps. Dans des peuplements de 50 à 90 ans dominés par l’épinette noire (Picea mariana (Mill.) Britton, Sterns & Poggenb.) localisés en Abitibi (Québec), nous avons modélisé les indices de présence (crottins et pistes hivernales) de 20 sites éclaircis entre 1989 et 1999 et de 12 sites témoins selon différents paramètres d’habitat. Les résultats indiquent que le couvert latéral influence de façon prédominante l’utilisation des sites par le lièvre d’Amérique. Les sites éclaircis ont toutefois un couvert latéral moyen plus faible que les sites témoins (–18 %). Nous avons également observé que l’utilisation des éclaircies commerciales par le lièvre d’Amérique augmente avec le temps. Cependant, 11 à 18 ans sont nécessaires afin que le couvert latéral et les indices de présence du lièvre d’Amérique atteignent des niveaux équivalents à ceux des sites témoins. Comme l’éclaircie commerciale est suivie d’une coupe totale en moyenne 15 ans après l’intervention, nous considérons que l’éclaircie, telle qu’elle se pratique actuellement, ne devrait pas être utilisée si l’objectif principal est de maintenir des habitats de qualité pour le lièvre d’Amérique et ses prédateurs.

Format EndNote

Vous pouvez importer cette référence dans EndNote.

Format BibTeX-CSV

Vous pouvez importer cette référence en format BibTeX-CSV.

Format BibTeX

Vous pouvez copier l'entrée BibTeX de cette référence ci-bas, ou l'importer directement dans un logiciel tel que JabRef .

@ARTICLE { BoisImbeauMazerolle2012,
    AUTHOR = { Bois, G. and Imbeau, L. and Mazerolle, M.J. },
    TITLE = { Recovery time of snowshoe hare habitat after commercial thinning in boreal Quebec },
    JOURNAL = { Canadian Journal of Forest Research },
    YEAR = { 2012 },
    VOLUME = { 42 },
    PAGES = { 123-133 },
    NUMBER = { 1 },
    ABSTRACT = { As short-term effects of partial cuts generally decrease available cover for snowshoe hare (Lepus americanus Erxleben), most studies have shown negative effects of such treatments on this keystone species in boreal ecosystems. This study aims to determine the long-term impact of commercial thinning on snowshoe hare habitat, and we hypothesized that habitat quality, as well as habitat use, recovers with time since treatment. We selected stands aged 50-90 years dominated by black spruce (Picea mariana (Mill.) Britton, Sterns & Poggenb.) in Abitibi (Quebec). We used models of habitat parameters to explain the abundance of snowshoe hare tracks and pellets in 20 commercially thinned stands treated between 1989 and 1999 and 12 control stands. Lateral cover was the dominant parameter influencing snowshoe hare habitat use. On average, commercially thinned stands had a lower lateral cover than controls (-18%). We also found that snowshoe hare use of commercially thinned stands increases with time since treatment. However, 11-18 years are needed before commercially thinned stands return to the same level of lateral cover and snowshoe hare signs as control stands. Commercial thinning is generally followed by harvesting all merchantable stems 15 years after treatment. Thus, we suggest that commercial thinning as currently practiced should be avoided if the objective is to maintain quality habitat for snowshoe hare and its associated predators.Puisque les coupes partielles diminuent généralement à court terme le couvert latéral pour le lièvre d’Amérique (Lepus americanus Erxleben), la plupart des études récentes ont documenté les effets négatifs de ces traitements sur cette espèce-clé en milieu boréal. La présente étude visait à évaluer l’impact à moyen et à long terme des éclaircies commerciales sur l’habitat du lièvre d’Amérique en émettant l’hypothèse qu’il y a un rétablissement de la qualité d’habitat et des indices d’utilisation de celui-ci dans le temps. Dans des peuplements de 50 à 90 ans dominés par l’épinette noire (Picea mariana (Mill.) Britton, Sterns & Poggenb.) localisés en Abitibi (Québec), nous avons modélisé les indices de présence (crottins et pistes hivernales) de 20 sites éclaircis entre 1989 et 1999 et de 12 sites témoins selon différents paramètres d’habitat. Les résultats indiquent que le couvert latéral influence de façon prédominante l’utilisation des sites par le lièvre d’Amérique. Les sites éclaircis ont toutefois un couvert latéral moyen plus faible que les sites témoins (–18 %). Nous avons également observé que l’utilisation des éclaircies commerciales par le lièvre d’Amérique augmente avec le temps. Cependant, 11 à 18 ans sont nécessaires afin que le couvert latéral et les indices de présence du lièvre d’Amérique atteignent des niveaux équivalents à ceux des sites témoins. Comme l’éclaircie commerciale est suivie d’une coupe totale en moyenne 15 ans après l’intervention, nous considérons que l’éclaircie, telle qu’elle se pratique actuellement, ne devrait pas être utilisée si l’objectif principal est de maintenir des habitats de qualité pour le lièvre d’Amérique et ses prédateurs. },
    COMMENT = { Export Date: 9 January 2012 Source: Scopus CODEN: CJFRA doi: 10.1139/X11-170 },
    ISSN = { 00455067 (ISSN) },
    OWNER = { Luc },
    TIMESTAMP = { 2012.01.09 },
    URL = { http://www.scopus.com/inward/record.url?eid=2-s2.0-84155184454&partnerID=40&md5=191678020cc778bae4f3f10c8fa1d502 },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ************* Écoles d'été et formation **************************** **********************************************************

Écoles d'été et formations

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...