Saucier2011

Référence

Saucier, F. (2011) Développement d'une approche de planification systématique pour l'élaboration de réseaux de conservation représentatifs faits d'aires protégées qui visent la persistance de la biodiversité à long terme: étude de cas au Moyen Nord du Québec. Mémoire de maîtrise, Université Laval. (URL )

Résumé

Résumé 1: Des aires protégées persistantes pour former des réseaux de conservation représentatifs : une solution à la dualité de protection des fonctions écologiques et de la biodiversité à long terme— Étude de cas au Moyen Nord du Québec. Les récents développements en planification systématique de la conservation intègrent la notion de persistance à la représentation écologique afin de conserver la biodiversité à long terme et protéger les processus à l’origine même de ce qui génère la diversité. L’approche présentée dans cette étude propose des aires protégées persistantes qui sont 1) assez grandes pour maintenir les processus naturels comme les feux, 2) les plus intactes possibles pour servir de site de référence à l’évolution des écosystèmes naturels et 3) qui favorisent la connectivité hydrologique de manière à protéger les écosystèmes aquatiques. Ces aires protégées persistantes peuvent être assemblées en réseaux de conservation qui sont dans l’ensemble représentatifs. Deux algorithmes automatiques ont ainsi été développés pour modéliser des aires protégées persistantes sur le territoire (Builder) et pour configurer des réseaux optimisant la représentation de la biodiversité (Ranker). La méthode a été testée pour la première fois au Moyen Nord du Québec.Résumé 2 : Développer la conciliation mines —aires protégées en utilisant un système d’aide à la décision pour planifier des réseaux de conservation représentatifs de la biodiversité Reconnaissant d’une part l’importance socio-économique de l’industrie minière et de l’autre l’importance de conserver le patrimoine naturel, il est alors impératif de favoriser une meilleure conciliation de ces deux éléments lors de l’aménagement du territoire. Dans cette étude, nous présentons un système d’aide à la décision qui permet de comparer plusieurs scénarios de conservation différents quant à leur capacité à représenter la biodiversité. La méthode appliquée au Moyen Nord du Québec analyse des scénarios agrandissant le réseau de conservation existant jusqu’à 12 et 17% du territoire à l’aide d’aires protégées persistantes. Ces scénarios on été évalués en excluant les zones réservées à l’industrie minière dans le but de vérifier s’il était possible de constituer des réseaux d’aires protégées représentatifs qui maximisent le potentiel en conservation de la biodiversité au Moyen Nord tout en minimisant les impacts sur l’industrie minière.

Format EndNote

Vous pouvez importer cette référence dans EndNote.

Format BibTeX-CSV

Vous pouvez importer cette référence en format BibTeX-CSV.

Format BibTeX

Vous pouvez copier l'entrée BibTeX de cette référence ci-bas, ou l'importer directement dans un logiciel tel que JabRef .

@MASTERSTHESIS { Saucier2011,
    AUTHOR = { Saucier, F. },
    TITLE = { Développement d'une approche de planification systématique pour l'élaboration de réseaux de conservation représentatifs faits d'aires protégées qui visent la persistance de la biodiversité à long terme: étude de cas au Moyen Nord du Québec },
    SCHOOL = { Université Laval },
    YEAR = { 2011 },
    NOTE = { CEFTMS, Belanger, L. and Cumming, S.G. },
    ABSTRACT = { Résumé 1: Des aires protégées persistantes pour former des réseaux de conservation représentatifs : une solution à la dualité de protection des fonctions écologiques et de la biodiversité à long terme— Étude de cas au Moyen Nord du Québec. Les récents développements en planification systématique de la conservation intègrent la notion de persistance à la représentation écologique afin de conserver la biodiversité à long terme et protéger les processus à l’origine même de ce qui génère la diversité. L’approche présentée dans cette étude propose des aires protégées persistantes qui sont 1) assez grandes pour maintenir les processus naturels comme les feux, 2) les plus intactes possibles pour servir de site de référence à l’évolution des écosystèmes naturels et 3) qui favorisent la connectivité hydrologique de manière à protéger les écosystèmes aquatiques. Ces aires protégées persistantes peuvent être assemblées en réseaux de conservation qui sont dans l’ensemble représentatifs. Deux algorithmes automatiques ont ainsi été développés pour modéliser des aires protégées persistantes sur le territoire (Builder) et pour configurer des réseaux optimisant la représentation de la biodiversité (Ranker). La méthode a été testée pour la première fois au Moyen Nord du Québec.Résumé 2 : Développer la conciliation mines —aires protégées en utilisant un système d’aide à la décision pour planifier des réseaux de conservation représentatifs de la biodiversité Reconnaissant d’une part l’importance socio-économique de l’industrie minière et de l’autre l’importance de conserver le patrimoine naturel, il est alors impératif de favoriser une meilleure conciliation de ces deux éléments lors de l’aménagement du territoire. Dans cette étude, nous présentons un système d’aide à la décision qui permet de comparer plusieurs scénarios de conservation différents quant à leur capacité à représenter la biodiversité. La méthode appliquée au Moyen Nord du Québec analyse des scénarios agrandissant le réseau de conservation existant jusqu’à 12 et 17% du territoire à l’aide d’aires protégées persistantes. Ces scénarios on été évalués en excluant les zones réservées à l’industrie minière dans le but de vérifier s’il était possible de constituer des réseaux d’aires protégées représentatifs qui maximisent le potentiel en conservation de la biodiversité au Moyen Nord tout en minimisant les impacts sur l’industrie minière. },
    OWNER = { amriv2 },
    TIMESTAMP = { 2012.03.07 },
    URL = { http://ariane.ulaval.ca/cgi-bin/recherche.cgi?qu=a2076285 },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Mycorhizes_2019 ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...