Paquette1995

Référence

Paquette, S. (1995) Les polygones des cartes ecologiques a grande echelle: Des unites intrinsequement heterogenes. Mémoire de maîtrise, Universite Laval (Canada).

Résumé

Au Quebec, on s'interroge au sujet du niveau d'homogeneite des polygones des cartes ecologiques au 1:20 000. Cette etude vise donc a quantifier ce niveau pour des cartes au 1:20 000 et au 1:10 000 et a verifier les consequences d'une eventuelle heterogeneite pour l'amenagement forestier. A l'echelle du 1:20 000, les polygones possedent un pourcentage moyen d'occupation du sol dominant de 41% pour les types geomorphologiques et de 61% pour les sites forestiers. Cette valeur est legerement plus elevee a l'echelle du 1:10 000, soit 46%, pour les types geomorphologiques et 66%, pour les sites forestiers. Toutefois, alors que les types geomorphologiques sous-dominants apparaissent contrastants dans les polygones a l'echelle du 1:20 000, ils le sont moins a l'echelle du 1:10 000. Les polygones des cartes ecologiques a grande echelle doivent donc etre percus comme des unites intrinsequement heterogenes. On note, parmi les consequences pratiques de cette heterogeneite, des changements par rapport aux pratiques concernant l'etablissement des dispositifs experimentaux et la conception des typologies forestieres.

Format EndNote

Vous pouvez importer cette référence dans EndNote.

Format BibTeX-CSV

Vous pouvez importer cette référence en format BibTeX-CSV.

Format BibTeX

Vous pouvez copier l'entrée BibTeX de cette référence ci-bas, ou l'importer directement dans un logiciel tel que JabRef .

@MASTERSTHESIS { Paquette1995,
    AUTHOR = { Paquette, S. },
    TITLE = { Les polygones des cartes ecologiques a grande echelle: Des unites intrinsequement heterogenes },
    SCHOOL = { Universite Laval (Canada) },
    YEAR = { 1995 },
    TYPE = { M.Sc. },
    NOTE = { CEFTMS, Belanger, L., Canada },
    ABSTRACT = { Au Quebec, on s'interroge au sujet du niveau d'homogeneite des polygones des cartes ecologiques au 1:20 000. Cette etude vise donc a quantifier ce niveau pour des cartes au 1:20 000 et au 1:10 000 et a verifier les consequences d'une eventuelle heterogeneite pour l'amenagement forestier. A l'echelle du 1:20 000, les polygones possedent un pourcentage moyen d'occupation du sol dominant de 41% pour les types geomorphologiques et de 61% pour les sites forestiers. Cette valeur est legerement plus elevee a l'echelle du 1:10 000, soit 46%, pour les types geomorphologiques et 66%, pour les sites forestiers. Toutefois, alors que les types geomorphologiques sous-dominants apparaissent contrastants dans les polygones a l'echelle du 1:20 000, ils le sont moins a l'echelle du 1:10 000. Les polygones des cartes ecologiques a grande echelle doivent donc etre percus comme des unites intrinsequement heterogenes. On note, parmi les consequences pratiques de cette heterogeneite, des changements par rapport aux pratiques concernant l'etablissement des dispositifs experimentaux et la conception des typologies forestieres. },
    KEYWORDS = { Forestry Geography },
    OWNER = { brugerolles },
    TIMESTAMP = { 2008.01.07 },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Mycorhizes_2019 ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...