From CEF

Membres: JulieArseneault

Julie Arseneault

Auxiliaire de recherche
Laboratoire de Bryologie


819-762-0971 poste 2358

FORMATION ACADÉMIQUE

PROJET DE RECHERCHE

Maîtrise
Succession des bryophytes sur les débris ligneux grossiers
-comparaison de différents traitements de coupe vs les forêts naturelles

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Directeur: Yves Bergeron
Codirecteur: Nicole Fenton

La modification des attributs forestiers et des composantes structurales que sont les débris ligneux grossiers lors des activités de récolte forestière peut entraîner la disparition des espèces associées. En effet, une part importante de la biodiversité des écosystèmes boréaux est associée aux débris ligneux grossiers (arthropodes, champignons, bactéries, micro-mammifères et végétaux). De par leur grande sensibilité aux modifications environnementales (ensoleillement, température de l’air, nombre de débris ligneux grossiers), les bryophytes sont de bons indicateurs de ces changements. On désigne épixylique une bryophyte dont le substrat de prédilection est le bois en décomposition. Celles-ci peuvent donc être utilisées pour évaluer la disponibilité et la qualité des débris ligneux grossiers. Trois niveaux de perturbation (reflétant un gradient d'impact des activités forestières) sont utilisés pour observer la réponse des épixyliques: un témoin non perturbé, une coupe à rétention variable de canopée et une coupe totale. L'objectif de cette étude est de voir si la rétention variable de canopée pourrait maintenir une riche communauté d'épixyliques. Cette technique de récolte pourrait atténuer les changements environnementaux, notamment la destruction des débris ligneux grossiers. Au total, 225 débris ligneux grossiers distribués dans 45 parcelles permanentes (appartenant au dispositif du RECPA) ont été sondés pour évaluer leurs caractéristiques ainsi que pour procéder à l'inventaire des bryophytes. Les résultats de la sélection de modèle montrent que le traitement n'affecte pas directement la richesse des épixyliques, mais plutôt agit sur 3 facteurs qui en retour affectent la richesse des épixyliques : l'ouverture de la canopée, le diamètre moyen et la classe de décomposition. Les habitats peu ouverts présentant de gros débris ligneux grossiers bien décomposés ont ainsi montrés une richesse spécifique supérieure. Le fait que la majorité des épixyliques furent retrouvées plus communément au sol que sur les débris ligneux grossiers était inattendu. Les conclusions de cette étude démontrent que la rétention variable de canopée offre le microclimat et une disponibilité de débris ligneux grossiers de qualité plus propice à la colonisation par les épixyliques.

PUBLICATIONS

http://depositum.uqat.ca/id/eprint/476 

STAGES ET EXPÉRIENCES DE TRAVAIL

Récupéré sur http://www.cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.JulieArseneault
Page mise à jour le 25/09/2015 à 15h04 Heure de l'Est (GMT-5)