From CEF

Membres: JeanFrancoisBourdon

Jean-François Bourdon

Maîtrise en sciences forestières
Utilisation de la télédétection pour évaluer la sévérité de feux de forêt dans une perspective de récolte de morilles en forêt boréale
Université Laval

Directeur: Louis Bernier

Site personnel sur la morille de feu 

Bienvenue sur la page temporaire de lamorilledefeu.com

Projet de mémoire


La morille feu se retrouve souvent sur les sites propices à la germination
du pin gris

La récolte de la morille de feu (genre Morchella ) est une activité lucrative bien ancrée depuis de nombreuses années en Alaska ainsi que dans les provinces et territoires de l'Ouest canadien (Alberta, Colombie-Britannique, Territoires du Nord-Ouest et Yukon). Au Québec, l'existence même de la morille de feu n'a toutefois été confirmée qu'en 1999 par Luc Sirois, biologiste à l'Université du Québec à Rimouski. Exception faite de tentatives de récolte commerciale en 2006, 2011 et 2014, la cueillette de morilles de feu sur le territoire québécois n'a pas rencontré un grand succès jusqu'à présent. Le faible taux de réussites commerciales tiendrait entre autres de la difficulté à trouver des sites après feu propices au développement de sporophores du champignon. La plupart des observations s'accordent pour dire que la morille croît sur les sites où le feu a consumé entièrement l'humus pour exposer le sol minéral. Ces sites très brûlés se retrouvent par contre très souvent éparpillés sur un grand territoire. L'utilisation de la télédétection permettrait d'identifier ces sites, d'en estimer l'abondance et ainsi améliorer l'efficacité de récolte des cueilleurs en leur indiquant les zones où chercher de façon plus intensive.

Mes travaux de terrain effectués en juin 2014 à quelque 250 km au nord de Chibougamau m'auront permis de produire un modèle de probabilité de présence de morilles en forêt brûlée. Ce résultat a été rendu possible grâce à la géolocalisation de milliers de morilles ainsi qu'à l'acquisition d'images satellites Landsat et de dizaines de photos au sol. Mon objectif ultime est de produire un outil ou une démarche simple disponible gratuitement à tout cueilleur. La démarche utilisée pour produire mon modèle pourrait sans aucun doute s'appliquer également pour d'autres produits forestiers non ligneux en forêt boréale tels le matsutake et le thé du labrador.


Mon projet à l'émission La semaine verte de Radio-Canada réalisé par
Aubert Tremblay et Michel Poirier au printemps 2014



Exemple de site recherché pour la cueillette de morilles de feu

Formation universitaire

Formations offertes

Bourses et prix

Suivi de la croissance d'une morille de feu durant 20 jours.
Réalisé lors de mon expédition du printemps 2014.

Communications orales

Fenêtre sur l'aventure que peut représenter une expédition aux morilles de feu.
Réalisé lors de mon expédition du printemps 2017.

Communications écrites

Affiches scientifiques

Dans les médias

Activités et engagements sociaux

Récupéré sur http://www.cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.JeanFrancoisBourdon
Page mise à jour le 24/07/2019 à 11h56 Heure de l'Est (GMT-5)