Guitard2015

Référence

Guitard, M.-A. (2015) Facteurs environnementaux influençant la croissance et la régénération du bouleau jaune (Betula alleghaniensis britton) près de sa limite nordique de répartition. Mémoire de maîtrise, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Résumé

La température et le régime hydrique semblent être les deux principaux facteurs qui influencent la distribution des plantes au niveau du globe. À l'est de l'Amérique du Nord, on observe une transition entre deux grandes zones de végétation, la forêt boréale et la forêt tempérée, qui serait principalement due à la différence de résistance aux températures minimales hivernales entre les espèces de ces deux zones. Au niveau des espèces individuelles, la correspondance exacte entre la limite de répartition nordique et les conditions climatiques limitantes peut être modifiée par l'interaction avec d'autres facteurs comme les régimes de perturbation, la disponibilité en habitats propices, la compétition ou une combinaison de ces facteurs. Le réchauffement climatique prévu pour le prochain siècle va probablement avoir un sérieux impact sur les conditions climatiques qui limite la répartition nordique des espèces. Si nous voulons évaluer les conséquences de celui-ci sur la limite nordique d'une espèce, nous devons d'abord connaître les facteurs qui déterminent sa limite actuelle. Cette étude propose d'examiner trois facteurs potentiels qui pourraient déterminer la limite nordique du bouleau jaune (Betula alleghaniensis Britton) : la disponibilité d'habitats propices au-delà de la limite nordique actuelle, le climat limitant la survie et le climat limitant la reproduction sexuée. Ces trois facteurs ont été étudiés sur un gradient latitudinal entre 46º 45' et 48º 45' N à l'ouest du Québec. Une caractérisation de l'habitat, de la régénération et de la croissance radiale du bouleau jaune a été effectuée dans quatorze sites situés dans des peuplements de bouleau jaune.Une grande variabilité dans l'abondance de régénération a été observée entre les différents peuplements dans toute l'aire d'étude. La densité des semis était corrélée positivement à l'âge des bouleaux jaunes de la canopée et avec l'indice de sécheresse du sol. Aucune corrélation significative n'a été trouvée avec la latitude ou la température, mais les sites les plus au nord avait une très faible densité de semis. Aucune diminution n'a été observée dans la croissance des arbres de la canopée sur le gradient sud-nord. Malgré l'absence de corrélation significative, certains résultats semblent indiquer que la régénération et non la survie et la croissance des individus matures est limitée par les conditions climatiques près de la limite de répartition du bouleau jaune. Une étude plus approfondie de la régénération dans les peuplements les plus nordiques serait nécessaire pour vérifier l'effet limitant des températures froides sur la régénération.

Format EndNote

Vous pouvez importer cette référence dans EndNote.

Format BibTeX-CSV

Vous pouvez importer cette référence en format BibTeX-CSV.

Format BibTeX

Vous pouvez copier l'entrée BibTeX de cette référence ci-bas, ou l'importer directement dans un logiciel tel que JabRef .

@MASTERSTHESIS { Guitard2015,
    TITLE = { Facteurs environnementaux influençant la croissance et la régénération du bouleau jaune (Betula alleghaniensis britton) près de sa limite nordique de répartition. },
    AUTHOR = { Guitard, M.-A. },
    SCHOOL = { Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue },
    YEAR = { 2015 },
    NOTE = { CEFTMS, Asselin, H. and Bergeron, Y. },
    ABSTRACT = { La température et le régime hydrique semblent être les deux principaux facteurs qui influencent la distribution des plantes au niveau du globe. À l'est de l'Amérique du Nord, on observe une transition entre deux grandes zones de végétation, la forêt boréale et la forêt tempérée, qui serait principalement due à la différence de résistance aux températures minimales hivernales entre les espèces de ces deux zones. Au niveau des espèces individuelles, la correspondance exacte entre la limite de répartition nordique et les conditions climatiques limitantes peut être modifiée par l'interaction avec d'autres facteurs comme les régimes de perturbation, la disponibilité en habitats propices, la compétition ou une combinaison de ces facteurs. Le réchauffement climatique prévu pour le prochain siècle va probablement avoir un sérieux impact sur les conditions climatiques qui limite la répartition nordique des espèces. Si nous voulons évaluer les conséquences de celui-ci sur la limite nordique d'une espèce, nous devons d'abord connaître les facteurs qui déterminent sa limite actuelle. Cette étude propose d'examiner trois facteurs potentiels qui pourraient déterminer la limite nordique du bouleau jaune (Betula alleghaniensis Britton) : la disponibilité d'habitats propices au-delà de la limite nordique actuelle, le climat limitant la survie et le climat limitant la reproduction sexuée. Ces trois facteurs ont été étudiés sur un gradient latitudinal entre 46º 45' et 48º 45' N à l'ouest du Québec. Une caractérisation de l'habitat, de la régénération et de la croissance radiale du bouleau jaune a été effectuée dans quatorze sites situés dans des peuplements de bouleau jaune.Une grande variabilité dans l'abondance de régénération a été observée entre les différents peuplements dans toute l'aire d'étude. La densité des semis était corrélée positivement à l'âge des bouleaux jaunes de la canopée et avec l'indice de sécheresse du sol. Aucune corrélation significative n'a été trouvée avec la latitude ou la température, mais les sites les plus au nord avait une très faible densité de semis. Aucune diminution n'a été observée dans la croissance des arbres de la canopée sur le gradient sud-nord. Malgré l'absence de corrélation significative, certains résultats semblent indiquer que la régénération et non la survie et la croissance des individus matures est limitée par les conditions climatiques près de la limite de répartition du bouleau jaune. Une étude plus approfondie de la régénération dans les peuplements les plus nordiques serait nécessaire pour vérifier l'effet limitant des températures froides sur la régénération. },
    OWNER = { DanielLesieur },
    TIMESTAMP = { 2016.01.25 },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ************* Écoles d'été et formation **************************** **********************************************************

Écoles d'été et formations

Ecole d'été en Biologie et Ecologie intégratives 
6-12 juillet 2019, Pyrénées françaises
École d'été en modélisation de la biodiversité 
19-23 août 2019, Orford
Cours aux cycles supérieurs: Aménagement des écosystèmes forestiers 
19-30 août 2019, Station FERLD

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...