Bergeron2002a

Reference

Bergeron, O. (2002) Contrôle de l'irrigation et réponses morpho-physiologiques des semis d'épinette noire (1+0) cultivés en pépinière dans les récipients à parois ajourées. Master's thesis, Université Laval.

Abstract

Des semis d'épinette noire ( Picea mariana (Mill) BSP; 1 + 0) cultivés en pépinière sous tunnel dans les récipients à parois ajourées (IPL 25-3504 ont été soumis à quatre régies d'irrigation (RI-15%, RI-30%, RI-45% et RI-60%, v/v, cm 3 d'eau/cm 3 de substrat) contrôlées par réflectométrie dans le domaine temporel lors de leur première saison de croissance. La teneur en eau du substrat n'a pas eu d'effet significatif sur la plupart des composantes du potentiel hydrique des parties aérienne et racinaire des semis, sur les variables des échanges gazeux et sur le nombre de primordia par bourgeon. Le maintien d'une faible teneur en eau du substrat (15%, v/v) n'a pas entraîné d'accumulation de solutés dans les cellules ni de changements d'élasticité des parois cellulaires. Par contre, les semis cultivés sous des teneurs en eau du substrat très élevées (60%, v/v) ont montré des masses sèches des parties aérienne et racinaire plus faibles et un taux de transpiration cuticulaire plus élevé que les semis soumis à des teneurs en eau du substrat plus faibles. Les contrastes orthogonaux n'ont révélé aucune différence significative entre les traitements RI-15%, RI-30% et RI-45% quant aux variables morphologiques des semis. La quantité de cire épicuticulaire était reliée négativement à la teneur en eau du substrat appliquée durant la première saison de croissance. La conductivité hydraulique des racines n'a pas été affectée significativement par l'application des régies d'irrigation mais a diminué de façon générale vers la fin de la saison de croissance. Les variations de la conductivité hydraulique semblaient reliées à la croissance et à la lignification des racines en fin de saison de croissance. Ces résultats démontrent clairement que les pépiniéristes pourront réduire les quantités d'eau utilisées sans affecter la croissance et la physiologie des semis d'épinette noire (1 + 0) produits sous tunnel dans les récipients à parois ajourées.

EndNote Format

You can import this reference in EndNote.

BibTeX-CSV Format

You can import this reference in BibTeX-CSV format.

BibTeX Format

You can copy the BibTeX entry of this reference below, orimport it directly in a software like JabRef .

@MASTERSTHESIS { Bergeron2002a,
    AUTHOR = { Bergeron, O. },
    TITLE = { Contrôle de l'irrigation et réponses morpho-physiologiques des semis d'épinette noire (1+0) cultivés en pépinière dans les récipients à parois ajourées },
    SCHOOL = { Université Laval },
    YEAR = { 2002 },
    NOTE = { CEFTMS, Margolis, H.A., Onil Bergeron. Thèse (de maîtrise) Pqdt Thèse (M.Sc.)--Université Laval, 2002. Bibliogr. Thèse. Foresterie et géodésie Margolis, Hank, directeur de thèse Sghir Lamhamedi, Mohammed, directeur de thèse },
    ABSTRACT = { Des semis d'épinette noire ( Picea mariana (Mill) BSP; 1 + 0) cultivés en pépinière sous tunnel dans les récipients à parois ajourées (IPL 25-3504 ont été soumis à quatre régies d'irrigation (RI-15%, RI-30%, RI-45% et RI-60%, v/v, cm 3 d'eau/cm 3 de substrat) contrôlées par réflectométrie dans le domaine temporel lors de leur première saison de croissance. La teneur en eau du substrat n'a pas eu d'effet significatif sur la plupart des composantes du potentiel hydrique des parties aérienne et racinaire des semis, sur les variables des échanges gazeux et sur le nombre de primordia par bourgeon. Le maintien d'une faible teneur en eau du substrat (15%, v/v) n'a pas entraîné d'accumulation de solutés dans les cellules ni de changements d'élasticité des parois cellulaires. Par contre, les semis cultivés sous des teneurs en eau du substrat très élevées (60%, v/v) ont montré des masses sèches des parties aérienne et racinaire plus faibles et un taux de transpiration cuticulaire plus élevé que les semis soumis à des teneurs en eau du substrat plus faibles. Les contrastes orthogonaux n'ont révélé aucune différence significative entre les traitements RI-15%, RI-30% et RI-45% quant aux variables morphologiques des semis. La quantité de cire épicuticulaire était reliée négativement à la teneur en eau du substrat appliquée durant la première saison de croissance. La conductivité hydraulique des racines n'a pas été affectée significativement par l'application des régies d'irrigation mais a diminué de façon générale vers la fin de la saison de croissance. Les variations de la conductivité hydraulique semblaient reliées à la croissance et à la lignification des racines en fin de saison de croissance. Ces résultats démontrent clairement que les pépiniéristes pourront réduire les quantités d'eau utilisées sans affecter la croissance et la physiologie des semis d'épinette noire (1 + 0) produits sous tunnel dans les récipients à parois ajourées. },
    KEYWORDS = { Épinette noire Irrigation Épinette noire Plants en récipients Épinette noire Plants Évaluation Épinette noire Écophysiologie },
    OWNER = { brugerolles },
    TIMESTAMP = { 2008.01.16 },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ************* Écoles d'été et formation **************************** **********************************************************

Écoles d'été et formations

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...