From CEF

Membres: EricDomaine

Éric Domaine


Doctorat
Changements organisationnels menant à l’adaptation de la gestion et de la planification du réseau d’aires protégées québécois dans un contexte changements climatiques
Université Laval

Directeur: Louis Bélanger

FORMATION

PROJET DE RECHERCHE

Les changements climatiques sont une réalité admise par la forte majorité des experts scientifiques (GIEC 2007). Leurs impacts sont déjà apparent dans plusieurs sphères d’activités de notre société (GIEC 2007). C’est pourquoi, en juin 2006, le Québec s’est doté pour la première fois d’un plan d’action sur les changements climatiques (PACC). Ce plan comporte des objectifs ambitieux en plus d’offrir plusieurs moyens de les concrétiser (MDDEP 2008; Gouvernement du Québec 2006). La mesure 26 du PACC vise le soutien du consortium de recherche Ouranos afin de lui permettre d’accroître la portée de sa programmation scientifique dans certains domaines. Ce consortium de recherche a pour objectif d’aider la société à faire face aux changements climatiques qui s’amplifient (Ouranos 2011). À l’aide d’équipes multidisciplinaires, il développe des connaissances et des outils sur les changements climatiques, leurs impacts, les vulnérabilités et sur les occasions d’affaires dans différents domaines.

Un des enjeux plus particulier visé par le thème « Biodiversité et écosystèmes québécois » du PACC-26, est d’acquérir des connaissances sur l'état et la vulnérabilité des espèces aux changements climatiques et de développer des outils d'aide à la décision pour les gestionnaires de ces ressources. C’est un thème qui interpelle directement le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) qui est responsable de l’élaboration d’une stratégie ministérielle de conservation de la biodiversité dans le cadre de son Plan stratégique quinquennal 2009-2015. L’une des actions fondamentales de la stratégie ministérielle de conservation de la biodiversité est le parachèvement d’un réseau d’aires protégées qui sert à la conservation de paysages naturels représentatifs de la biodiversité de toutes les régions naturelles du Québec (MDDEP 2010; Gouvernement du Québec 1999; Gouvernement du Québec 2002).

La gestion des aires protégées est directement concernée par les enjeux écologiques découlant des changements climatiques (Scott et al. 2002; Lemieux & Scott 2005; Lemieux et al. 2010; Lemieux, Beechey & Gray 2011; Dudley 2008). Or, l’intégration de la problématique des changements climatiques d’une part au design du réseau d’aires protégées et, d’autre part, à la gestion de la conservation dans les aires protégées n’a pas encore été effectuée au Québec et dans la majorité des autres provinces du Canada (Lemieux et al. 2008) à l’exception de l’Ontario (Lemieux et al. 2007; Lemieux et al. 2008) et de la Saskatchewan (Vandall et al. 2006). Il est évident que les approches utilisées pour encadrer la gestion des aires protégées doivent être adaptées pour tenir compte de la vulnérabilité des écosystèmes aux changements climatiques (Lemieux & Scott 2005). Ceci implique une compréhension des intervenants et des organisations impliqués, une description des outils de planification et de gestion, une stratégie d’adaptation et l’implémentation du changement organisationnel (Julnes & Holzer 2001; Fernandez & Rainey 2006; Bruhn et al. 2001; Todnem By 2005).

PUBLICATIONS

Articles

Rapports

Autres participations

Thèses et mémoires

Récupéré sur http://www.cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.EricDomaine
Page mise à jour le 05/05/2012 à 20h58 Heure de l'Est (GMT-5)