From CEF

Membres: ChantalMoulinVezina

Chantal Moulin Vézina

Maîtrise
Influence des stress climatiques, biotiques et du type de drainage sur le processus de mortalité
de l’épinette noire dans la forêt boréale du Québec.

Université du Québec à Montréal
Département des sciences biologiques


Directeur: Daniel Kneeshaw
Codirecteur: Louis De Grandpré

Description du projet de maîtrise

Des épisodes de mortalité associés au stress hydrique ont été rapportés dans plusieurs biomes forestiers au cours des dernières décennies. La résilience des forêts est incertaine dans un contexte où la fréquence et la sévérité des sécheresses sont en hausse et exacerbent les épidémies d’insectes ravageurs. L’influence des stress passés sur la vulnérabilité des arbres, en lien avec le régime hydrique, est à ce jour mal comprise. Notre étude vise donc à déterminer le rôle des interactions entre les stress biotiques (insectes) et climatiques (sécheresses) et de la disponibilité hydrique sur la mortalité de l’épinette noire en forêt boréale. Nous avons d’abord répertorié des paires d’arbres morts et vivants dans des milieux xériques et mésiques en Abitibi et sur la Côte-Nord. Avec une approche dendrochronologique, nous avons répertorié les changements de régime de croissance, testé quelles variables climatiques affectent la croissance sur une échelle intra-annuelle et évalué l'impact des stress passés sur la réponse des arbres.

L’évaluation des causes de mortalité de l’épinette noire contribuera au développement des indicateurs de risque de mortalité en fonction du régime hyrique en forêt boréale.

Récupéré sur http://www.cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.ChantalMoulinVezina
Page mise à jour le 21/04/2020 à 15h59 Heure de l'Est (GMT-5)