From CEF

Membres: ChantalCloutier

Chantal Cloutier

Étudiante à la maîtrise en biologie
Évaluation des stratégies de rétention de bois mort dans les brûlis récents sur le maintien de la diversité biologique
Université du Québec à Montréal

Directeur: Pierre Drapeau

Projet de maîtrise

Évaluation des stratégies de rétention de bois mort dans les brûlis récents sur le maintien de la diversité biologique

Les feux de forêt constituent la plus importante perturbation naturelle survenant en forêt boréale. Les brûlis qui en résultent contiennent du bois mort sur pied qui constitue un attribut d’habitat important pour la biodiversité. Ces brûlis sont toutefois convoités pour la récolte de bois afin de minimiser les pertes économiques reliées aux feux. Pour mitiger les effets négatifs de la coupe de récupération sur la biodiversité, la rétention de parcelles brûlées a été proposée. L’efficacité de ces parcelles à maintenir la biodiversité est toutefois peu documentée. L’avifaune utilisant les brûlis est très sensible à la coupe de récupération et peut donc servir d’indicateur pour tester l’efficacité de cette stratégie. Ce projet vise à évaluer si la composition des communautés aviaires et la reproduction de trois oiseaux qui creusent dans le bois mort des cavités (le pic à dos noir, le pic à dos rayé et le pic flamboyant) qui sont utilisées par de nombreuses autres espèces fauniques (écureuils, martres, polatouches, canards, hiboux, hirondelles, merlebleus, crécerelles) sont maintenues dans différents types de rétention. Il vise également à identifier les facteurs environnementaux de la rétention à l’échelle locale, ainsi qu’à celle du paysage (contexte adjacent à cette rétention) qui favorisent la conservation de la biodiversité.


Formation académique

Bourses et prix

Présentations par affiche

Récupéré sur http://www.cef-cfr.ca/index.php?n=Membres.ChantalCloutier
Page mise à jour le 11/02/2014 à 13h40 Heure de l'Est (GMT-5)