Girard2004

Reference

Girard, C. (2004) La perception de la forêt mixte par les oiseaux forestiers : une analyse multi-échelle. PhD thesis, Universite Laval (Canada).

Abstract

La présente thèse vise à documenter à différentes échelles spatiales les relations existantes entre la forêt mixte et les oiseaux forestiers. Plus précisément, elle a pour objectif de déterminer si la forêt mixte possède une avifaune qui se distingue de celles des forêts boréales de conifères et des forêts tempérées de feuillus ou si elle est seulement un écotone regroupant les espèces d'oiseaux associées à ces deux types d'écosystèmes. Le premier chapitre présente une étude réalisée à une échelle régionale qui met en relation les données de répartition d'oiseaux des Atlas des oiseaux nicheurs du Québec et de l'Ontario avec des données de couverture forestière tirées d'images du satellite Landsat. Cette étude modélise la présence de 71 espèces d'oiseaux dans 1551 carrés de 100 km2 en fonction de la proportion de couverture de trois types forestiers : les forêts mixte, de conifères et de feuillus. Le deuxième chapitre traite de la question à des échelles plus fines. Il met en relation la présence, à 57 points d'observation, de 32 espèces d'oiseaux avec la couverture forestière (mixte tempérée, à dominance de conifères et à dominance de feuillus) présente dans des rayons de 50, 100 et 1000 m. Le troisième chapitre tente d'expliquer la présence dans la forêt mixte tempérée de 8 espèces d'oiseaux à partir de leur utilisation des arbres. Les résultats obtenus dans les deux premiers chapitres montrent que plusieurs espèces d'oiseaux ont des relations plus importantes avec la forêt mixte qu'avec les forêts de conifères et de feuillus et ce à plusieurs échelles spatiales. La paruline à gorge orangée se distingue particulièrement à cet égard à de multiples échelles. Les résultats obtenus au chapitre 3 indiquent que le besoin intrinsèque de conifères et de feuillus pour les activités de chant et d'alimentation n'est pas le critère de sélection motivant la présence dans la forêt mixte des huit espèces d'oiseaux étudiés à cette échelle. La fréquentation préférentielle de certaines espèces d'oiseaux dans la forêt mixte permet de conclure que certaines espèces d'oiseaux perçoivent bien cette forêt comme une forêt possédant des caractéristiques qui lui sont propres et souligne l'importance de considérer la nature distincte de cette forêt dans nos stratégies de conservation et d'aménagement.

EndNote Format

You can import this reference in EndNote.

BibTeX-CSV Format

You can import this reference in BibTeX-CSV format.

BibTeX Format

You can copy the BibTeX entry of this reference below, orimport it directly in a software like JabRef .

@PHDTHESIS { Girard2004,
    AUTHOR = { Girard, C. },
    TITLE = { La perception de la forêt mixte par les oiseaux forestiers : une analyse multi-échelle },
    SCHOOL = { Universite Laval (Canada) },
    YEAR = { 2004 },
    NOTE = { CEFTMS, Darveau, M. and Desrochers, A., },
    ABSTRACT = { La présente thèse vise à documenter à différentes échelles spatiales les relations existantes entre la forêt mixte et les oiseaux forestiers. Plus précisément, elle a pour objectif de déterminer si la forêt mixte possède une avifaune qui se distingue de celles des forêts boréales de conifères et des forêts tempérées de feuillus ou si elle est seulement un écotone regroupant les espèces d'oiseaux associées à ces deux types d'écosystèmes. Le premier chapitre présente une étude réalisée à une échelle régionale qui met en relation les données de répartition d'oiseaux des Atlas des oiseaux nicheurs du Québec et de l'Ontario avec des données de couverture forestière tirées d'images du satellite Landsat. Cette étude modélise la présence de 71 espèces d'oiseaux dans 1551 carrés de 100 km2 en fonction de la proportion de couverture de trois types forestiers : les forêts mixte, de conifères et de feuillus. Le deuxième chapitre traite de la question à des échelles plus fines. Il met en relation la présence, à 57 points d'observation, de 32 espèces d'oiseaux avec la couverture forestière (mixte tempérée, à dominance de conifères et à dominance de feuillus) présente dans des rayons de 50, 100 et 1000 m. Le troisième chapitre tente d'expliquer la présence dans la forêt mixte tempérée de 8 espèces d'oiseaux à partir de leur utilisation des arbres. Les résultats obtenus dans les deux premiers chapitres montrent que plusieurs espèces d'oiseaux ont des relations plus importantes avec la forêt mixte qu'avec les forêts de conifères et de feuillus et ce à plusieurs échelles spatiales. La paruline à gorge orangée se distingue particulièrement à cet égard à de multiples échelles. Les résultats obtenus au chapitre 3 indiquent que le besoin intrinsèque de conifères et de feuillus pour les activités de chant et d'alimentation n'est pas le critère de sélection motivant la présence dans la forêt mixte des huit espèces d'oiseaux étudiés à cette échelle. La fréquentation préférentielle de certaines espèces d'oiseaux dans la forêt mixte permet de conclure que certaines espèces d'oiseaux perçoivent bien cette forêt comme une forêt possédant des caractéristiques qui lui sont propres et souligne l'importance de considérer la nature distincte de cette forêt dans nos stratégies de conservation et d'aménagement. },
    OWNER = { brugerolles },
    TIMESTAMP = { 2008.01.08 },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Mycorhizes_2019 ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...