FabianekSimardB.EtAl2015

Reference

Fabianek, F., Simard, M.A., Racine, E.B. and Desrochers, A. (2015) Selection of roosting habitat by male Myotis bats in a boreal forest. Canadian Journal of Zoology, 93(7):539-546. (URL )

Abstract

Les petites chauves-souris brune (Myotis lucifugus (Le Conte, 1831)) et les chauves-souris nordique (Myotis septentrionalis (Trouessart, 1897)) se perchent souvent sous l’écorce exfoliante, à l’intérieur des troncs et des cavités d’arbres durant l’été. Le manque actuel de connaissances sur l’écologie de perchage de ces espèces dans la forêt boréale limite notre compréhension sur la façon dont elles peuvent être affectées par l’exploitation forestière. L’objectif principal était d’identifier les caractéristiques des arbres et des peuplements forestiers qui étaient sélectionnés par les chauves-souris pour se percher au sein de la sapinière (Abies balsamea (L.) Mill.) à boulot blanc (Betula papyrifera Marshall) du Québec (Canada). Durant 3 ans, nous avons capturé et équipé 22 chauves-souris de radio-émetteurs pour localiser leurs arbres-gîtes durant 7 à 14 jours après relâche. Nous avons mesuré les caractéristiques des arbres et du peuplement sur le terrain et en utilisant la technologie LiDAR (light detection and ranging). Les arbres-gites ont été comparés à des arbres aléatoires en utilisant des modèles mixtes linéaires généralisés. Les chauves-souris mâles du genre Myotis ont choisi des chicots plus larges et plus hauts au sein de peuplements contenant une plus grande proportion de trouées et un plus grand nombre de chicots, comparativement aux arbres aléatoires. Des parcelles de végétation de 0,1 ha comprenant un minimum de 10 chicots avec un diamètre à hauteur de poitrine (DHP) ≥ 10 cm devraient être maintenues afin de préserver les sites de perchages des chauves-souris mâles du genre Myotis au sein des sapinières à bouleau blanc.

EndNote Format

You can import this reference in EndNote.

BibTeX-CSV Format

You can import this reference in BibTeX-CSV format.

BibTeX Format

You can copy the BibTeX entry of this reference below, orimport it directly in a software like JabRef .

@ARTICLE { FabianekSimardB.EtAl2015,
    AUTHOR = { Fabianek, F. and Simard, M.A. and Racine, E.B. and Desrochers, A. },
    TITLE = { Selection of roosting habitat by male Myotis bats in a boreal forest },
    JOURNAL = { Canadian Journal of Zoology },
    YEAR = { 2015 },
    VOLUME = { 93 },
    PAGES = { 539-546 },
    NUMBER = { 7 },
    ABSTRACT = { Les petites chauves-souris brune (Myotis lucifugus (Le Conte, 1831)) et les chauves-souris nordique (Myotis septentrionalis (Trouessart, 1897)) se perchent souvent sous l’écorce exfoliante, à l’intérieur des troncs et des cavités d’arbres durant l’été. Le manque actuel de connaissances sur l’écologie de perchage de ces espèces dans la forêt boréale limite notre compréhension sur la façon dont elles peuvent être affectées par l’exploitation forestière. L’objectif principal était d’identifier les caractéristiques des arbres et des peuplements forestiers qui étaient sélectionnés par les chauves-souris pour se percher au sein de la sapinière (Abies balsamea (L.) Mill.) à boulot blanc (Betula papyrifera Marshall) du Québec (Canada). Durant 3 ans, nous avons capturé et équipé 22 chauves-souris de radio-émetteurs pour localiser leurs arbres-gîtes durant 7 à 14 jours après relâche. Nous avons mesuré les caractéristiques des arbres et du peuplement sur le terrain et en utilisant la technologie LiDAR (light detection and ranging). Les arbres-gites ont été comparés à des arbres aléatoires en utilisant des modèles mixtes linéaires généralisés. Les chauves-souris mâles du genre Myotis ont choisi des chicots plus larges et plus hauts au sein de peuplements contenant une plus grande proportion de trouées et un plus grand nombre de chicots, comparativement aux arbres aléatoires. Des parcelles de végétation de 0,1 ha comprenant un minimum de 10 chicots avec un diamètre à hauteur de poitrine (DHP) ≥ 10 cm devraient être maintenues afin de préserver les sites de perchages des chauves-souris mâles du genre Myotis au sein des sapinières à bouleau blanc. },
    DOI = { 10.1139/cjz-2014-0294 },
    EPRINT = { http://dx.doi.org/10.1139/cjz-2014-0294 },
    OWNER = { nafon9 },
    TIMESTAMP = { 2015.07.13 },
    URL = { http://dx.doi.org/10.1139/cjz-2014-0294 },
}

********************************************************** ***************** Facebook Twitter *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ************* Écoles d'été et formation **************************** **********************************************************

Écoles d'été et formations

Cours aux cycles supérieurs: Terrain avancé en géographie 
10-15 juin 2019, FERLD, Abitibi-Témiscamingue
École d'été « Drones et télédétection environnementale » 
13-14 juin 2019, Sherbrooke
Ecole d'été en Biologie et Ecologie intégratives 
6-12 juillet 2019, Pyrénées françaises
École d'été en modélisation de la biodiversité 
19-23 août 2019, Orford
Cours aux cycles supérieurs: Aménagement des écosystèmes forestiers 
19-30 août 2019, Station FERLD

********************************************************** ***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...