Voyez aussi les articles parus récemment, en 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2012, 2011 et de 2010 à 2006

Articles parus dans la section "Dans les médias" en 2013

Une revue non exhaustive des articles parus dans les médias qui traitent de la forêt et des travaux des membres du CEF.

Le CEF dans les médias

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Le CEF dans les médias. Insérez vos articles après ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

20 décembre 2013
Le nouveau pavillon des Sciences de l'UQAT récipiendaire du prix d'excellence COCEBOIS 2013 dans la catégorie « Mention » 
Le choix du matériau bois pour la construction du Pavillon des Sciences l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) était tout indiqué afin de promouvoir les activités du département de foresterie et de démontrer les valeurs environnementales de l’établissement. L’utilisation du bois a été possible en séparant les différents usages du bâtiment en plusieurs blocs distincts afin de considérer le projet comme deux bâtiments indépendants; des éléments de construction incombustibles conformément au CNBC lient les différents blocs entre eux. Une structure en poutres et colonnes en bois d’épinette noire lamellé-collé visible de partout forme le bloc de trois étages qui abritera des bureaux et des classes. Des panneaux lamellés-collés constituent également la structure des planchers. Ces panneaux remplissent des fonctions à la fois structurales et esthétiques : les planchers des étages deviennent la finition des plafonds dans les aires communes. Par ailleurs, le revêtement intérieur du corridor principal est fait de planches de pin rouge tandis que des planches de cèdre de l'est blanchi non traitées revêtent les façades extérieures. « Le bois a été utilisé pour ce qu’il est, avec ses particularités. Par exemple, le cèdre résiste à la pourriture, il a fait ses preuves depuis plus d’un siècle », commente l’architecte Denis Farley-Fortin. (Cocebois)
20 décembre 2013
La coupe et le feu 
Des lièvres et des écureuils apportent réponse à une question que les chercheurs se posaient sur l'aménagement écosystémique des forêts
Les incendies de forêt et les coupes forestières ont un dénominateur commun: ils rasent les peuplements forestiers et préparent le terrain à la végétation qui s'installe après coup. La nature de la perturbation qui remet à zéro le compteur de la succession forestière importe-t-elle aux petits mammifères ou ceux-ci n'y voient-ils que du feu?

Pour tirer la question au clair, une équipe de la Chaire industrielle CRSNG en sylviculture et faune a sondé des populations de lièvre d'Amérique et d'écureuil roux. Anne Allard-Duchêne, David Pothier, Angélique Dupuch et Daniel Fortin ont comparé l'abondance de ces deux mammifères dans des forêts situées au nord de Baie-Comeau. Pour ce faire, ils ont relevé des indices de la présence de ces deux espèces dans 25 peuplements postfeu dont l'âge variait de 20 à 200 ans et dans 29 peuplements postcoupe âgés de 20 à 80 ans. (Le Fil)

19 décembre 2013
Le futur des forêts en Catalogne 
Une récente entrevue d'un journal catalan avec le l'ancien chercheur Lluis Coll et Christian Messier sur le futur des forêts espagnoles (en catalan). (SAPS)


19 décembre 2013
Le cadeau de Noël inconvenant du ministre 
POINT DE VUE de Jean Bousquet - Situé dans le prolongement des Plaines d'Abraham à l'ouest, le site patrimonial de Sillery joue un rôle de cobaye puisqu'il est le premier site patrimonial québécois faisant l'objet d'un Plan de conservation suite à la refonte de la Loi sur le patrimoine culturel de 2012. Il faut comprendre que les sites patrimoniaux québécois sont censés bénéficier du niveau le plus élevé de protection après les parcs et réserves écologiques. (Le Soleil)
16 décembre 2013
Les contradictions du ministre Duchesne 
Le 9 décembre dernier, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Science, de la Recherche et de la Technologie, M. Pierre Duchesne, a annoncé publiquement un réinvestissement massif dans les universités québécoises en promettant une augmentation des subventions versées aux universités de 8,5 % en 2014, soit un ajout de 262 millions de dollars. (Le Devoir)
16 décembre 2013
La tourterelle et le tank 
«J'aimerais savoir ce qui se passe chez les oiseaux (mésanges, sittelles, pics) pour qu'ils puissent résister à l'hiver sans mourir aux grands froids que nous connaissons. Ils ne sont pas gros, leurs pattes demeurent petites, et ils n'ont pas de plumes», demande Monique Fiset Robert, de Lévis. (Le Soleil)




13 décembre 2013
Spectacle-bénéfice: Les Cowboys qui plantaient des arbres 
Les fondations Cowboys Fringants et David Suzuki organiseront un spectacle-bénéfice le 10 mai prochain au Centre Bell avec Les trois accords et les humoristes Louis-José Houde et Patrick Groulx, ont annoncé jeudi les quatre membres du groupe folk mené par Karl Tremblay et Marie-Annick Lépine. L'objectif de ce spectacle baptisé Un arbre pour tous: recueillir des fonds pour planter 375 000 arbres dans la ceinture verte du Grand Montréal d'ici le 22 avril 2017. Le projet piloté par Jour de la Terre Québec est une réponse «concrète» au «Plan métropolitain d'aménagement et de développement». Selon eux, cette plantation devrait permettre d'augmenter la canopée de la région métropolitaine de 3%.

Le bassiste des Cowboys Fringants, Jérôme Dupras, est l'un des acteurs-clés de la Ceinture verte. Le musicien, qui complète un doctorat en économie de l'environnement à l'UQAM en collaboration avec plusieurs membres du CEF, travaille depuis deux ans sur ce projet. «On s'est demandé ce qu'on pouvait faire de concret, sur le plan artistique, pour réaliser notre objectif.» À noter que le CEF participe en étroite collaboration à ce projet de plantation.

13 décembre 2013
La Chaire AFD célèbre ses 15 ans lors de son colloque annuel 
La Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable (Chaire AFD) a profité de son colloque annuel pour célébrer ses 15 ans. Solidement ancrée en Abitibi-Témiscamingue, la Chaire AFD a réuni en panel, le 26 novembre dernier, plusieurs partenaires gouvernementaux, industriels et académiques afin de rappeler la place importante qu’elle occupe dans le milieu forestier régional. Depuis sa création, la Chaire AFD a influencé les pratiques de l’industrie forestière, qui adopte et intègre davantage l’approche écosystémique, un aménagement inspiré des processus naturels.

Cette année, le Colloque de la Chaire AFD a été l’occasion pour 135 participants (100 physiquement présents et 35 via le web) d’en apprendre davantage sur les travaux de la Chaire AFD. Cette année, treize conférences étaient présentées par des étudiants à la maîtrise en biologie (UQAT et UQAM), à la maîtrise en sciences de l’environnement (UQAM) et au doctorat en sciences de l’environnement (UQAT- UQAM) sur des thèmes aussi variés que la régénération en milieu boréal, les racines, les peuplements et les aspects autochtones et fauniques de la forêt. La période de question était particulièrement animée et intéressante et ce, même pour les participants à distance, car le nouveau système permet d’interagir avec les gens qui n’ont pas pu se déplacer.

Chaque année, la Chaire AFD remet deux prix récompensant la vulgarisation scientifique. Le Cône d’or, octroyé à l’étudiant ayant fait la meilleure conférence, ainsi qu’une bourse de 350 $ ont été remis à M. Benoît Tendeng, étudiant à la maîtrise en biologie de l’UQAT, pour son exposé portant sur « Utilisation conjointe des connaissances traditionnelles et scientifiques pour évaluer la qualité de l’habitat de l’orignal en forêt feuillue ». Chantal Cloutier, étudiante à la maîtrise en sciences de l’environnement de l’UQAM, a quant à elle remporté une bourse de 150 $ pour la meilleure présentation d’affiche. L’ensemble des présentations  ainsi que plusieurs affiches  sont disponible en ligne. Les différentes présentations seront également disponibles en format vidéo sous peu. Surveillez le site web pour voir la disponibilité!

10 décembre 2013
Le profil génétique d’un arbre de Noël 
Des chercheurs ont séquencé le génome de l’épinette blanche – l’espèce forestière la plus importante pour l’économie du Canada et l’un des arbres de Noël les plus populaires au pays. Joerg Bohlmann de la University of British Columbia (UBC) codirige SMarTForests, un projet multiétablissement de génomique des épinettes, avec John MacKay, chercheur à l’Université Laval. Dans des laboratoires financés en partie par la Fondation canadienne pour l’innovation, MM. Bohlmann et MacKay ont travaillé avec une équipe au projet de séquençage dont les résultats ont été publiés en mai 2013. (Innovation)
6 décembre 2013
Boreal forests threaten to produce climate-warming gases 
The immense forests of Canada's north relied on as a natural way to soak up greenhouse gases, are threatening to become major emitters of these gases instead.

Canada has told the world for years that our forests help soak up carbon dioxide and store carbon. The argument is that this cancels out some emissions from our cars, homes and industries. But this is already shifting in the boreal forests, covering three million square kilometres from Newfoundland to the Yukon. A wide-ranging review of climate change in these forests says that dead trees will rot as the temperature rises instead of being stored as peat, releasing carbon dioxide and methane. Both are greenhouse gases. As well, a greater number of forest fires will release carbon dioxide.

"Large C (carbon) stocks have accumulated in the boreal because decomposition is limited by cold temperatures and often anoxic (low-oxygen) environments. Increases in temperatures and disturbance rates could result in a large net C source during the remainder of this century and beyond," the paper from Natural Resources Canada says. While not a sure bet, the shift is seen as having a strong chance, and would affect world levels of carbon dioxide. This conclusion is just one element in five sweeping new studies of how climate change affects Canada's three million square kilometres of boreal forest. Nine more are still to be published. NRC Research Press announces its new publication regarding Climate change and its effects on the boreal forest ecosystems. Martin Girardin was part of the research team. (Ottawa Citizen) | Anticipating the consequences of climate change for Canada’s boreal forest ecosystems  (published paper)

5 décembre 2013
La coupe et le feu 
Les incendies de forêt et les coupes forestières ont un dénominateur commun: ils rasent les peuplements forestiers et préparent le terrain à la végétation qui s'installe après coup. La nature de la perturbation qui remet à zéro le compteur de la succession forestière importe-t-elle aux petits mammifères ou ceux-ci n'y voient-ils que du feu? (Le Fil)
2 décembre 2013
Faisons parler les chiffres ou les engagements du Canada en matière de changements climatiques 
Chaque année, fin novembre/début décembre, tout le monde s’agite en parlant de changements climatiques. On se met à rêver de solutions et puis trop souvent le ballon crève et puis plus rien.

Je ne suis pas allée à Varsovie, donc je n’en ai reçu comme vous que les échos. Un de ces échos est que le Canada est en compétition avec l’Arabie Saoudite quant à l’ambition, ou plutôt la non-ambition, de ses cibles de réduction de gaz à effet de serre. (Équiterre)

29 novembre 2013
La Chaire en aménagement forestier durable fête ses 15 ans 
L’UQAT a célébré les 15 ans de la Chaire de recherche en aménagement forestier durable (AFD) lors du colloque annuel de la chaire, tenu le 26 novembre au Centre des congrès de Rouyn-Noranda. En fin de journée, une table ronde de huit partenaires de la chaire ont fait le bilan des 15 dernières années. Les représentants de l’industrie forestière, du ministère des Ressources naturelles, des gouvernements locaux et de l’Université du Québec à Montréal ont tous souligné l’apport de la chaire à l’industrie et à la communauté scientifique.

«Au cours des 15 années d’existence de la chaire, ça a permis à plusieurs personnes de venir en Abitibi-Témiscamingue et, pour plusieurs, de faire une grande partie de leur pratique professionnelle ici. Donc, il y a plusieurs personnes qu’on a formées qu’on retrouve aujourd’hui dans les industries de l’Abitibi-Témiscamingue», affirme la rectrice de l’UQAT, Johanne Jean. La rectrice rappelle que la Chaire AFD a été mise en place avec la collaboration du Centre d’étude de la forêt (CEF), ce qui a permis à l’UQAT d’avoir accès aux sommités du domaine de l’aménagement forestier et de se doter de laboratoires de recherche de haute qualité. Sans parler de la Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet. «La Chaire AFD a permis aux chercheurs de se rapprocher les chercheurs du terrain et de nous amener de la science à l’action», affirme pour sa part Pierre Drapeau, coordonnateur du CEF-UQAM. (La Frontière)

29 novembre 2013
Nuages gris sur l’avenir de la Chaire en foresterie 
Sans prétendre que son avenir soit menacé, les prochains mois s’avéreront cruciaux pour la Chaire UQAT-UQAM en aménagement forestier durable, qui célèbre cette année son 15e anniversaire. Le 26 novembre, quelque 120 chercheurs et étudiants se sont réunis à Rouyn-Noranda pour le 15e Colloque annuel de la Chaire. Son directeur, Yves Bergeron, a profité de l’occasion pour revenir sur les faits saillants de l’organisme au cours des 15 dernières années, mais aussi sur son avenir.

C’est que la Chaire compte sur l’appui technique et financier de plusieurs partenaires industriels. Or, dans le nouveau régime forestier, l’aménagement forestier ne relève plus directement de l’industrie. «Comme nous sommes une chaire en aménagement, si nos partenaires industriels ne sont plus responsables que de la transformation du bois, nous sommes en danger. Uniquement pour les bourses, nos partenaires nous ont financés pour 1,5 M $ au cours des dernières années. Fort heureusement, des modifications ont déjà été apportées au régime forestier pour assurer que l’industrie occupe une place encore importante dans la certification forestière et les opérations. Nous espérons que le chantier sur les améliorations à apporter à la mise en œuvre du régime forestier, qui résulte du récent Rendez-vous sur la forêt québécoise, va suggérer de pérenniser cette implication», a défilé M. Bergeron. (Vidéo et article - Abitibi Express)

25 novembre 2013
Développement du nord: les Autochtones restent sur leur faim 
Dans le dossier du développement nordique, le chef Ghislain Picard voit peu de différences entre l'ancien gouvernement libéral et celui des péquistes. [..] Hugo Asselin croit qu'il n'y aura pas de partenariat solide tant et aussi longtemps que les négociations n'incluront pas un nombre égal d'autochtones et de non-autochtones. «Les Premières Nations le méritent pour des raisons historiques et culturelles. Le Nord doit être développé par le Nord. C'est logique. Pensez-vous que Denis Coderre laisserait les Inuits écrire le plan de développement de Montréal?» (La Presse)
25 novembre 2013
Eliot McIntire en vedette à TEDx 
Une récente conférence TEDx sous le thème "Nature and Nurture" a eu lieu à Cape May, NJ le 20 octobre dernier. Eliot McIntire a été invité à présenté ses réflexions sur la biodiversité. Eliot nous entretient des interactions positives et leur rôle dans la création de la biodiversité mondiale, dans une présentation intitulée "Is Nature Dog Eat Dog?"

Eliot McIntire raises a provocative question: If biodiversity is all about “survival of the fittest,” are the fittest always the strongest competitors? According to McIntire, global biodiversity is not just a matter of “dog eat dog,” but rather a matter of one species helping another. Eliot McIntire is a Research Scientist with the Canadian Forest Service in Victoria, British Columbia, and Adjunct Professor at Laval University in Quebec, Canada. Highlighted in National Geographic, he has published 24 scientific articles and several book chapters. Eliot seeks to understand how ecosystems work and predict how human actions will affect nature.

22 novembre 2013
Sabrina Morissette remporte le concours de rédaction sur le développement durable 
C’est lors du 5 à 7 du 7 novembre, organisé par le SPPRUL-CSQ, qu’ont été dévoilés les gagnants du concours de rédaction sur le développement durable organisé par le comité du même nom. Devant l’excellence des quatre textes reçus et la difficulté de déterminer un gagnant, le comité a décidé de partager le montant global de 1000$ de manière égale entre les quatre participants qui ont donc reçu chacun 250$. Parmi les gagants, on retrouve Sabrina Morissette, professionnelle de recherche au Réseau Ligniculture Québec. (SPPRUL)
22 novembre 2013
Une étude sur la diversité génétique des peuplements de cèdre blanc de l'Est réalisée à l'UQAT 
Les travaux de recherche sur le cèdre blanc de l'Est (CBE, Thuja occidentalis L.) réalisés par Huaitong Xu, doctorant en sciences de l'environnement à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), révèlent d'importantes informations quant à la diversité génétique de cette espèce, nous permettant ainsi de mieux connaître sa capacité d'adaptation aux changements climatiques et aux autres perturbations naturelles. (UQ)
14 novembre 2013
Déménager des arbres pour sauver la forêt 
Peut-on intervenir pour réduire les impacts des changements climatiques sur les forêts en favorisant dès maintenant la migration de certaines essences d’arbres vers de nouveaux territoires? Et, surtout, doit-on intervenir? De passage à l’UQAT, Catherine Ste-Marie, coordonnatrice de la recherche sur les changements climatiques au Service canadien des forêts à Ottawa, a résumé aux chercheurs, enseignants et étudiants en foresterie un sujet qui n’a pas fini d’alimenter les débats: la migration assistée des arbres. (Abitibi Express)
2 novembre 2013
UQAM - Un nouveau programme s’adresse aux chercheurs en milieu de carrière 
L’obtention d’une chaire marque d’une pierre blanche la carrière d’un chercheur universitaire. C’est à la fois une immense reconnaissance de ses aptitudes et de son travail et un appui inestimable à la poursuite et au rayonnement de ses recherches. Mais le milieu de la recherche étant très compétitif, les titulaires de chaire ne sont pas légion. Plusieurs doivent attendre des années avant qu’on ne leur accorde ce privilège. « Nous diversifions le portefeuille de la recherche, déclare Yves Mauffette, vice-recteur à la recherche et à la création de l’UQAM. Nous avons d’abord offert du soutien aux jeunes chercheurs et aux centres institutionnels et nous trouvions pertinent, dans ce processus, de mettre en place des chaires qui permettront aux chercheurs en mi-carrière de se développer. » (Le Devoir)
2 novembre 2013
Recherche et innovation - Oui à la politique déposée par Québec, à quelques bémols près 
La Politique nationale de la recherche et de l’innovation (PNRI), dévoilée le 16 octobre par Pierre Duchesne, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, est relativement bien accueillie par le milieu universitaire. Yves Mauffette, vice-recteur à la recherche et à la création de l’UQAM, avait été un des rares vice-recteurs à critiquer publiquement la Stratégie québécoise de l’innovation (SQRI), proposée en 2010 par l’ex-ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, Clément Gignac. La SQRI, selon lui, avait des orientations économiques et technologiques trop prononcées et laissait en plan la recherche fondamentale et les sciences sociales. Aujourd’hui, il se dit satisfait de la PNRI. « Par rapport à [la SQRI], c’est plus réconfortant, dit-il. Il y a une ouverture plus grande à l’innovation sociale, qui était peu présente dans la dernière politique, plus centrée sur des technologies. » (Le Devoir)
30 octobre 2013
Un chinois en Abitibi-Témiscamingue 
On imagine difficilement un Chinois aller étudier en Abitibi-Témiscamingue. Pourtant, ça existe. Entrevue avec Huaitong Xu , membre du CEF et de la Chaire AFD à l'UQAT.


8 octobre 2013
L’expertise nordique de la région au petit écran 
Yves Bergeron, professeur-chercheur en foresterie à l’UQAT, et une poignée d’autres intervenants de la région partageront sous peu leur passion pour le Nord dans la série télévisée Objectif Nord: les entrevues. Dérivée de la série Objectif Nord, cette série documentaire produite par le Groupe PVP et Télé-Québec et diffusée sur les ondes du Canal Savoir dévoile les initiatives d’acteurs-clés du développement du Nord québécois, mais aussi leurs craintes et leurs espoirs. Leurs témoignages permettent aussi de découvrir cette immense région à l’aube de profonds changements. (Abitibi-Express)
4 octobre 2013
250 élèves réunis à l’UQAT pour vivre la forêt! 
lus de 250 élèves étaient réunis le 24 septembre à la Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet dans le cadre de l’activité Viens vivre la forêt. Véritable journée d’exploration et d’expérimentation du secteur forestier, cet événement, organisé par plusieurs partenaires, dont l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), vise ultimement à faire découvrir à des intervenants scolaires et à des participants du niveau secondaire les possibilités de carrières liées à cette industrie.

Au total, ce sont plus d’une dizaine d’ateliers sur la récolte forestière, la géomatique, la planification et la sylviculture, la transformation du bois et la recherche forestière qui ont été offerts aux étudiants. « Dans un contexte où l’industrie forestière connaît quelques difficultés, il est plus important que jamais de valoriser ce domaine. L’industrie est méconnue et en informant les jeunes de l’éventail de métiers et professions qui y sont rattachés, nous espérons éveiller leur intérêt pour la forêt. Chaque geste est capital pour préparer la relève », affirme Osvaldo Valeria, professeur à l’Institut de recherche sur les forêts (IRF) de l’UQAT.

24 septembre 2013
Anges gardiens du caribou gaspésien 
Les biologistes tentent une dernière offensive pour sauver la population de caribous montagnards du parc national de la Gaspésie, dont le nombre est passé de 230 à seulement 110 entre 2007 et 2011. Pour empêcher la disparition de ce troupeau emblématique, ils descendent du ciel pour faire les prélèvements nécessaires au suivi génétique et au bilan de santé des survivants. Mais les prédateurs et l'activité forestière auront-ils raison de leurs efforts? Entrevue avec Martin-Hughes St-Laurent à l'émission télé La Semaine verte . (Radio-Canada)
4 septembre 2013
Ornithologie et science citoyenne 
Ayant été astronome amateur dans un passé lointain, je suis depuis longtemps conscient du rôle important que peuvent jouer les amateurs dans l’avancement de la science. Les astronomes amateurs sont motivés par leur émerveillement devant la voûte céleste. Ils sont aussi motivés par des considérations plus terre à terre, telles qu’impressionner leurs pairs et même rayonner parmi l’élite scientifique. En effet, le rêve classique d’un astronome amateur est de découvrir une comète ou, mieux encore, une supernova qui serait possiblement appelée –cerise sur le gâteau– à porter son nom. Mais peu importe les motifs, ces hordes d’amateurs méticuleux procurent une mine d’informations précises aux astronomes de profession. (Contact)
3 septembre 2013
«Écoloquace» impénitent» 
Les blogues de Contact accueillent un nouvel auteur qui n’a pas la langue dans sa poche: André Desrochers, chercheur au Centre d’étude de la forêt. Son ton est incisif, sa plume l’est tout autant. Docteur en zoologie de l’Université de Cambridge, le professeur André Desrochers étudie l’écologie de la faune dans les paysages forestiers. Depuis avril dernier, le trublion publie des textes où il n’hésite pas à remettre en cause le message véhiculé par les grands écologistes de ce monde. (Le fil)
3 septembre 2013
L'épinette noire menacée dans son fief 
Si la tendance se maintient, les forêts boréales du nord du Québec risquent de changer de visage au cours des prochaines décennies. La raison? Les feux ne parviennent plus à créer un sol propice à la germination des graines d'épinette noire. Par contre, le pin gris, qui s'accommode bien d'un lit de matière organique, pourrait gagner du terrain, rapportent Juliette Boiffin et Alison Munson, dans une récente édition de la revue Ecosphere. (Le fil)
21 août 2013
L’ironie a le vent dans les pales 
Laissez-moi vous raconter une petite anecdote. En juin dernier, un oiseau rarissime, le martinet épineux (Hirundapus caudacutus) est mort frappé par une pale d’éolienne en Écosse. Le tout s’est produit devant une horde d’ornithologues incrédules qui avaient fait des centaines de kilomètres pour observer cette espèce. Gisant au sol sur le ventre dans une photo publiée par le Guardian, quotidien vedette des cœurs sensibles du green and pleasant land, l’oiseau faisait pitié à voir. (Contact)
27 juillet 2013
Intelligentes, les plantes? 
L’expression « intelligence des plantes » ainsi que celle de « neurobiologie végétale » créent beaucoup de vagues actuellement dans la communauté scientifique. Quoi qu’on en pense, il n’empêche que tout le monde s’entend pour dire que les plantes ne sont plus les objets quasi inertes que l’on croyait dans les 1990. Deux chercheuses canadiennes [Émilie Tarroux et Annie DesRochers ont démontré que les racines des arbres se greffent les unes aux autres. Leur cambium, un tissu vivant situé à la limite du bois et de l’écorce et qui permet le transport de l’eau et des minéraux, se fusionne, favorisant ainsi les échanges d’un arbre à l’autre. (Le Devoir)
25 juillet 2013
Researchers produce the most accurate carbon map for an entire country 
Using satellite imagery and extremely high-resolution Light Detection and Ranging (LiDAR) data from airplane-based sensors, a team led by Greg Asner produced a detailed carbon map across the Central American country's forests. The map reveals variations in forest carbon density resulting from elevation, slope, climate, vegetation type, and canopy coverage. Overall the highest carbon density — often exceeding 110 tons of carbon per hectare — was found in rainforests on the Caribbean side of Panama.

The study, which is published in the current issue of the journal Carbon Balance and Management, utilized a large body of field data collected by scientists at the Smithsonian Tropical Research Institute (STRI), which is based in Panama. Asner's team used this data to calibrate their LiDAR-based system, which maps forest structure at one meter resolution. The team then flew dozens of tracks across Panama and combined the resulting data with imagery captured by NASA's Landsat satellites to scale up the plots country-wide. The result is a carbon map that covers every hectare of Panama and is far more accurate the assessments based only on satellite data. (Mongabay)

Open Access Article : High-fidelity national carbon mapping for resource management and REDD+. Gregory P Asner, Joseph Mascaro, Christopher Anderson, David E Knapp, Roberta E Martin, Ty Kennedy-Bowdoin, Michiel van Breuge, Stuart Davies, Jefferson S Hall, Helene C Muller-Landau, Catherine Potvin, Wayne Sousa, Joseph Wright and Eldridge Bermingham. Carbon Balance and Management 2013, 8:7 doi:10.1186/1750-0680-8-7.
23 juillet 2013
Conserving the World's Last Great Forest Is Possible 
The question of how to balance conservation and economic development in the boreal has consumed countless hours of discussion among government officials, industry, and local community leaders. A report this week by an international panel of leading scientists, however, outlines a way forward.

The report Conserving the World's Last Great Forest Is Possible  will be released at the annual meeting of the International Congress for Conservation Biology. It explores recent research on the health of the boreal and concludes with a set of clear, science-based guidelines for balancing conservation with development in the boreal. (PR Newswire) | Save half of boreal forest from development, scientists urge  (CBC) | Scientists call for protection of Canada's boreal forest  (The Globe & Mail) | Full report 

22 juillet 2013
Caribous en danger? 
Entrevue à l'émission Matins en or de Rouyn-Noranda sur le nouveau plan de rétablissement du caribou forestier avec Tyler D. Rudolph, biologiste à la Chaire industrielle UQAT-UQAM en aménagement forestier. (Radio-Canada)
8 juillet 2013
Des incendies typiques d'un climat plus chaud  
L'incendie monstrueux qui dévore la forêt à la Baie-James est typique d'un climat plus chaud qui deviendra la norme avec les changements climatiques, selon les experts.

Contrairement au sud du Québec, il a fait plus chaud et plus sec que la moyenne dans le Nord cette année. «On a eu un printemps chaud, dit Martin Girardin, du Service canadien des forêts. On sait qu'il y a une très bonne corrélation entre les températures en juin et la taille des feux. Pour chaque degré de plus en température moyenne, la taille des feux triple.» (La Presse)

4 juillet 2013
Feux de forêt : la végétation limiterait leurs impacts selon une étude  
Le Québec fait face à une situation exceptionnelle avec des feux de forêt touchant le nord et le sud de la province. Une étude intitulée « Vegetation limits the impact of a warm climate on boreal wildfires » de la Chaire industrielle CRSNG/UQAT/UQAM en aménagement forestier durable et du Centre d’étude de la forêt (CEF), parue dans le magazine scientifique New Phytologist, démontre que des modifications de la composition des forêts – soit naturellement, soit par un aménagement forestier spécifique – permettraient de prévenir l’augmentation des feux en forêt boréale prévue d’ici la fin du 21e siècle.

Deux des chercheurs de cette étude sont disponibles pour commenter la situation et faire part de leurs recherches : Yves Bergeron et martin Girardin.

2 juillet 2013
Éduquer pour changer d’air  
Après avoir passé 20 ans au cœur de la forêt tropicale, une biologiste de l’Université McGill mondialement connue pour ses travaux sur la déforestation et la qualité de l’air revient au Québec pour sortir la science des laboratoires. (Journal de Montréal)

27 juin 2013
Discussion en reprise : Montréal, leader en biodiversité urbaine ? 
Discussion qui s'est déroulée le mercredi 26 juin maintenant disponible en ligne - En mai dernier, à l'occasion du sommet de trois jours du Comité consultatif des villes du Partenariat mondial sur l'action locale et infranationale pour la biodiversité, la ville de Montréal se déclarait « leader en biodiversité urbaine ». Cette idée était justifiée notamment par le lancement ce même mois du Rapport sur la biodiversité 2013, et du nombre de parcs-nature à Montréal.
Avec les intervenants : Alain Paquette et Michel Leboeuf
27 juin 2013
Study: Wolf Lake Ancient Forest Is Endangered Ecosystem 
New research from the University of Guelph, published Tuesday in the journal Biodiversity and Conservation, says that allowing industrial extraction in a northern Ontario old-growth red pine forest – the largest remaining in the world – would significantly threaten biodiversity in Canada. The study says Wolf Lake Forest Reserve is a “scientifically irreplaceable system.” “Wolf Lake Forest deserves intensive study, monitoring and full protection from future development,” said Guelph environmental sciences professor Madhur Anand, the study’s lead author. The research also involved former and current students in Anand’s research lab: M. Waseem Ashiq, Jacob Cecile, Arundhati Das, Mark Leithead, Lucas Silva, Christopher Wagner and Cara Bulger, as well as leading forest ecologists from Quebec: Yves Bergeron and Igor Drobichev. (UOGuelph)

Une des dernières vieilles forêts de pins rouges menacée!
La réserve forestière de Wolf Lake serait sous la mire des compagnies minières. Juxtaposée au parc provincial Chiniguchi Waterway et à quelques 50 kilomètres au nord-est de Sudbury, la réserve pourrait être menacée de disparition si aucune disposition législative visant à la protéger n’est adoptée. Devant l’urgence de préserver ce qui se veut être la plus grande vieille pinède rouge en Amérique du Nord, un groupe de chercheurs chapeauté par la professeure Madhur Anand de l’Université Guelph (aussi chercheure associée au CEF), s’est donné pour mission de démontrer l’importance de ce type d’écosystème, dont son rôle pour la conservation de la biodiversité et comme bio-indicateur des changements climatiques. Yves Bergeron et Igor Drobyshev de l’UQAT sont au nombre des collaborateurs de cette vaste étude. Le numéro de juin de la revue Biodiversity and Conservation consacre un article sur La valeur scientifique de cet écosystème.

18 juin 2013
Nouvelle publication : Le guide sylvicole du Québec 
Cet ouvrage collectif est le fruit du travail de quelque 80 experts réunis pour présenter les connaissances les plus récentes dans diverses disciplines de la foresterie : aménagement, sylviculture, écologie, typologie, phytosociologie, pédologie, hydrologie, entomologie, pathologie et pyrologie. Parmi eux, on retrouve nombreux chercheurs du CEF : Dominique Gravel, Nelson Thiffault, Marilou Beaudet, François Lorenzetti, Michel St-Germain, David Paré et Sylvain Jutras.

Véritable essai de synthèse des connaissances pratiques en foresterie, cette publication livre, entre autres, les secrets sur les exigences des essences pour comprendre comment elles s’établissent, poussent et se reproduisent. Elle lève aussi le voile sur la dynamique de succession des peuplements et leur potentiel de production en s’appuyant sur les espèces indicatrices et les particularités du site. (Publications du Québec)

17 juin 2013

Le CRE de Laval renouvelle son conseil 
Trois nouveaux administrateurs ont joint les rangs du Conseil régional de l'environnement (CRE) de Laval, au terme de la 17e assemblée générale annuelle de l'organisme tenue au début du mois. Il s'agit d'Enrico Asselin, Alain Paquette et de Carl Dalbec. Les deux premiers représentent respectivement la Corporation pour la mise en valeur du bois de l’Équerre et l'Association pour la conservation du boisé Papineau, alors que M. Dalbec a été élu à titre de citoyen. (Courrier de Laval)

17 juin 2013

Dark Clouds over Spanish Science 
Le chercheur invité du CEF (2008), Fernando Valladares, signe un article percutant dans Science sur l'état de la science en Espagne. Vous pourrez prendre contact avec lui en personne car il reviendra collaborer avec les membres du CEF cet été, alors qu'il sera de passage à l'UQAM de la fin juin à la mi-septembre. Il fait bon de vous revoir Fernando!

11 juin 2013

Perdus dans Charlevoix 
Blog d'André Desrochers - Le caribou de Charlevoix, le vrai, est disparu de cette région justement durant les années 1920. Ne serait-il pas temps d’en faire le deuil, de passer à autre chose et dire simplement «bonne chance» à nos perdus de Charlevoix? (Contact)

10 juin 2013

Evelyn Belien reçoit le prix de la meilleure affiche lors d’un symposium international 
Evelyn Beliën, étudiante au doctorat en biologie de l’UQAC et chercheuse au Laboratoire d’écologie végétale et animale, a récemment remporté le Prix de la meilleure affiche pour une scientifique en début de carrière lors de l’International symposium on wood structure in plant biology and ecology, qui se tenait du 17 au 20 avril derniers à Naples (Italie). Ce prix lui a été remis par l’Association for tree-ring research, une organisation qui vise à regrouper des experts travaillant sur différents aspects des plantes ligneuses. (UQACtualité)

6 juin 2013

Coopération France - Québec: conservation de la nature et aires protégées polyvalentes 
Louis Bélanger, Amélie Denoncourt et Marie-Ève Deshaies font partie de l'équipe de sept Québécois qui partent en mission européenne (France, Suisse et Allemagne) du 8 au 22 juin 2013. L’objectif de ce projet de coopération avec la France, d’une durée de 2 ans, est de réaliser une étude comparative des modes de conservation du patrimoine naturel. Il s’agit d’étudier des modes de conservation tant en Europe qu’au Québec qui peuvent se réaliser dans une démarche d’inclusion des activités humaines. Le MDDEFP, le MRN et la Sépaq sont les principaux partenaires du projet pour le Québec. Cette mission s’inscrit aussi dans le cadre du développement du concept d’aires protégées polyvalentes qui fait actuellement l’objet de deux projets pilotes au Québec.
Vous pouvez suivre, commenter et participer au déroulement de ce projet grâce au blog du projet. 

6 juin 2013

Capsule du FRQNT qui met en vedette les travaux du CEF - En raison de ses qualités exceptionnelles et de ses multiples usages, la population de pins blancs a été très affectée par la coupe sélective dès les débuts de la colonisation. Ce conifère était l’espèce la plus exploitée au Québec vers les années 1850, ce qui a entraîné une forte diminution de ses populations en 1890. Dans le cadre du projet d’Alison Munson, du Centre d'étude de la forêt (CEF), des chercheurs ont pu accéder à des carnets d’arpentage remontant au 19e siècle, ce qui leur a permis de comparer la population de pins de l’époque à celle d’aujourd’hui, et de déterminer les conditions gagnantes pour assurer une croissance maximale de l’espèce. (FRQNT)

4 juin 2013

L’initiative forestière Triade, dont le directeur scientifique est Christian Messier était le sujet d’un colloque qui se tenait à La Tuque ce 28 mai. Une cinquantaine de personnes ont ainsi pu découvrir les avancées des projets de recherche en lien avec Triade.

Cette initiative a permis de faire rayonner La Tuque un peu partout dans le monde. Elle est un exemple pour plusieurs pays qui voit en cette initiative, une solution à privilégier. «Ville La Tuque recevra bientôt une stagiaire espagnole qui passera les trois prochains mois avec l’équipe municipale pour s’occuper des différentes tâches liées à Triade», annonçait Mme Langlais. (L'Écho de La Tuque)

4 juin 2013

L'état de nos forêts
Discussion sur l'impact des changements climatiques sur les forêts canadiennes avec Robert Bradley, professeur en biologie à l'Université de Sherbrooke et spécialiste de l'écologie des forêts et de leurs sols.
Émission Les Samedis du monde  (Radio-Canada)

3 juin 2013

Le 22 mai 2013 aura été une journée marquante pour les épinettes. C'est ce jour-là que les revues Nature et Bioinformatics ont divulgué à la planète entière le génome de deux membres de leur famille, l'épinette de Norvège et l'épinette blanche. John MacKay, Jean Bousquet, Brian Boyle et Juliana Sena, du Département des sciences du bois et de la forêt et de l'Institut de biologie intégrative et des systèmes, font partie des équipes qui ont réalisé ces percées. (Le Fil)

3 juin 2013
Un chercheur du CEF fait reculer la Ville de Québec 
Dans le cadre des travaux planifiés par la Ville de Québec pour ajouter une voie de circulation à la Côte de Sillery qui traverse le site patrimonial du même nom, le chercheur Jean Bousquet a mis en évidence l’existence de chênes bicentenaires qui auraient été menacés par les travaux, ainsi que la défiguration paysagère et patrimoniale de cette artère ancienne entraînée par l’élargissement. Informé de ces observations, le Conseil du patrimoine culturel du Québec a recommandé au Ministère de la culture et des communications, responsable d’autoriser les travaux dans tout site patrimonial québécois, de ne pas permettre l’élargissement de ce lien ancien entre le fleuve et les hauteurs de Québec. Le MCC a donc enjoint la Ville de Québec de restaurer la Côte tout en lui conservant sa largeur actuelle, permettant notamment de préserver la trame ancienne ainsi que les qualités paysagères et les arbres bicentenaires bordant l’artère. Pour plus d’informations: Réfection de la côte de Sillery: toujours en attente du feu vert ministériel  (La Presse) | Le ministère de la culture refuse l'élargissement du haut de la côte de Sillery  (La Presse)
23 mai 2013
Lancement des travaux de construction de l’ISFORT à Ripon 
Le recteur de l’Université du Québec en Outaouais, monsieur Jean Vaillancourt est heureux d’annoncer le début des travaux de construction de l’Institut de la forêt tempérée (ISFORT) à Ripon. La pelletée de terre symbolique s’est déroulée en présence du directeur scientifique de l’ISFORT, le professeur Christian Messier, ainsi que de nombreux partenaires et collaborateurs. Au terme de la construction, l’ISFORT abritera des laboratoires pouvant accueillir une douzaine de professeurs et une cinquantaine d’étudiants, d’assistants et de techniciens en recherche. Il s’agira alors du tout premier institut universitaire au Canada dédié entièrement à la recherche et à la formation de personnel hautement qualifié portant sur la forêt tempérée. (UQO)

Cliquez pour agrandir


22 mai 2013

Le mégagénome de deux espèces d’épinette enfin décodé Δ
Des chercheurs canadiens et scandinaves ont dévoilé aujourd’hui les séquences génomiques de deux essences forestières parmi les plus importantes au monde d’un point de vue économique. D’après John MacKay, coauteur des deux études, « le système de marqueurs élaboré en fonction du génome réduira le cycle d’amélioration de l’épinette de 25 ans à 5 ans et renforcera directement la compétitivité de l’industrie forestière canadienne et scandinave. »

Ces récents travaux, avec notamment Jean Bousquet, sont publiés dans Nature  et Bioinformatics . Félicitations Jean et John!

21 mai 2013
Le tango du Nord 
Texte d'opinion de Michel Leboeuf, ancien du CEF - Il y a quelques jours, le gouvernement péquiste dévoilait ses intentions quant au développement du Nord. Annoncé sous la bannière Le Nord pour tous, ce plan, qui remplace le défunt Plan Nord du précédent gouvernement libéral, parle surtout d'infrastructures, de créations d'emploi, de gros chiffres. (La Presse)


21 mai 2013
Rouyn-Noranda, centre de l’univers forestier… à la portée d’un clic 
L’espace d’une journée, Rouyn-Noranda est devenue le centre de l’univers forestier de l’est du Canada, alors que la Chaire en aménagement forestier durable de l’UQAT y a tenu son 14e atelier annuel… sans que personne de l’extérieur ne soit sur place. Grâce à la webdiffusion, un service auquel la Chaire a recouru durant toute la session d’hiver pour ses Midis de la foresterie, l’événement a pu être suivi par des dizaines de personnes à travers le Québec et même hors des frontières. Les participants pouvaient interagir à partir de locaux aménagés dans diverses institutions ou même par courriel à partir de leur ordinateur à la maison. Voir la vidéo  (Abtibi Express)
17 mai 2013
L’ADRIQ souligne l’excellence des partenariats établis par deux groupes du CEF 
La Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable et le Consortium en recherche sur la forêt boréale ont chacun reçu le prix Coup de cœur pour la nature exceptionnelle de leurs partenariats avec différents acteurs du milieu forestier lors de la prestigieuse soirée Célébrons le partenariat, organisée par l'Association pour le développement de la recherche et de l'innovation du Québec (ADRIQ), qui avait lieu le 16 mai au Musée de la civilisation de Québec. C’est en présence du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne, et de la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, que l’ADRIQ a souligné l’apport important de ce modèle de partenariat de recherche au développement de l’industrie forestière du Québec. Félicitations à Yves Bergeron, Hubert Morin et Cornelia Krause.
10 mai 2013
Pénurie d'ingénieurs forestiers en vue 
Reportage à l'émission Déseautels sur la pénurie d'ingénieurs forestiers à venir. Réflexions d'Hugo Asselin sur le sujet. (Minute 18:40, 5e partie de l'émission du 8 mai 2013, Radio-Canada).


9 mai 2013
Gestion du carbone dans les systèmes forestiers et agroforestiers tropicaux 
À l’heure actuelle, les approches mises de l’avant pour lutter contre l’augmentation de la concentration en gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère sont en mode inertiel. Or, en gérant adéquatement les écosystèmes forestiers et agroforestiers tropicaux, il est possible de maintenir et d’augmenter la quantité de carbone séquestré dans les réservoirs aériens et souterrains de ces écosystèmes. La gestion durable du carbone forestier et agroforestier tropical offre un potentiel réel de lutte et d’adaptation aux changements climatiques. À court terme, il s’agit d’une option davantage viable que d’autres comme la réduction de la combustion fossile.

C'est dans ce cadre que s’est tenue une université de formation continue (UFC) sur la gestion du carbone dans les systèmes forestiers et agroforestiers du bassin du Congo du 14 janvier au 01 février 2013 à l’Université de Dschang (Dschang, Cameroun). Cette formation, organisée conjointement par l’Université Laval (Québec, Canada), l’Université du Québec à Chicoutimi (Chicoutimi, Canada) et l’Université de Dschang, a été suivie par 26 apprenants provenant de différents pays et institutions gouvernementales et non gouvernementales. L’équipe de montage du cours était formée de Dr. Jean-François Boucher, Dr. Claude Villeneuve, Dr. Sylvie Bouchard et Dr. Sibi Bonfils (Université du Québec à Chicoutimi); Dr. Vincent Poirier, Dr. Alison Munson et Dr. Damase Khasa (Université Laval); et Dr. Louis Zapfack (Université de Yaoundé I). (AfriquEnvironnement Plus, pages 36 à 43)

8 mai 2013
How fire history, fire suppression practices and climate change affect wildfire regimes in Mediterranean landscapes 
In a new article published in PLOS ONE, co-authored with Canadians co-workers, Marie Josée Fortin and Andrew Fall, Lluis Brotons and ECOLAND members have investigated the role of fire suppression strategies in synergy with climate change on the resulting fire regimes in Catalonia (north-eastern Spain). We used a spatially-explicit fire-succession model at the landscape level to test whether the use of different fire-fighting opportunities related to observed reductions in fire spread rates and effective fire sizes, and hence changes in the fire regime. (Networked)
6 mai 2013
Revendications autochtones et forêts de proximité 
Hugo Asselin est en entrevue sur le dossier des forêts de proximité. Les attentes des Autochtones en Mauricie à Dimanche Magazine (Radio-Canada)


3 mai 2013
Forêt sous surveillance 
La scie à chaîne dans une main, le bidon d’essence dans l’autre, son matériel scientifique sur le dos, Hubert Morin saute de l’hydravion qui vient de se poser sur un petit lac sans nom et met le cap vers la forêt. Le biolo­giste, directeur du Centre de recherche sur la Boréalie (CREB), accompagné d’étudiants et de techniciens de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), tente de garder l’équilibre en progressant sur la rive jonchée de branches et de roseaux. Nous sommes très loin au nord de Saguenay, au-delà du 52e parallèle, en pleine forêt boréale. Aucune route ne vient jusqu’ici et les mouches noires en nuées dégustent de l’humain, probablement pour la première fois. Les valeureux chercheurs avancent maintenant laborieusement dans une forêt dense, leur pro­gres­sion sans cesse entravée par des arbres couchés et des bosquets impossibles à enjamber. Ici, la forêt «fermée» porte bien son nom. La mission des scientifiques: prendre des mesures, couper quelques arbres et ramener des échantillons de bois. De retour au laboratoire, les rondelles de troncs d’épinette livreront de précieuses informations sur la croissance des arbres. (Québec Science)
3 mai 2013
Un dur de dur | Dorloter un chêne rouge élevé dans une plantation n'enlève rien à la densité de son bois 
Traités aux petits oignons à coups d'interventions sylvicoles destinées à leur rendre la vie plus facile, les arbres de plantation poussent plus vite que leurs cousins naturels. Produisent-ils, par ricochet, un bois moins dense? Il semble que non, du moins pas le chêne rouge, rapportent des chercheurs du Département des sciences du bois et de la forêt dans un récent numéro de la revue Forestry.

Astrid Genet, David Auty, Alexis Achim, Mikael Bernier, David Pothier et leur collègue Alain Cogliastro, de l'Université de Montréal, ont examiné des sections de 14 chênes rouges de milieux naturels et de 18 chênes de plantation provenant de la Montérégie à l'aide d'un microdensitomètre à rayons X. Leurs analyses indiquent que les arbres de plantation affichent une croissance radiale presque trois fois plus élevée qu'en forêts naturelles. Malgré cela, la densité de leur bois s'établit à 734 kg/m3 alors qu'elle est de 760 kg/m3 en nature, une différence non significative sur le plan statistique. (Le fil des événements)

29 avril 2013
Quand les oiseaux déchantent 
La vie est dure pour les oiseaux en ville. Le bruit incessant masque leur chant et les empêche donc de communiquer adéquatement pour assurer leur reproduction. Un reportage de Chantal Srivastava. Les invités : Darren Proppe, biologiste au Calvin College et Pierre Drapeau, biologiste CEF du Département de sciences biologiques de l'UQAM. Entrevue à la minute 9:15 du reportage  aux Années lumières | Radio-Canada
26 avril 2013
Villard à la une de Ecology 
Un article de Samuel Haché, Marc-André Villard et Erin Bayne a été choisi pour être à la une de la plus récente édition du journal Ecology. Leur papier est intitulé Experimental evidence for an ideal free distribution in a breeding population of a territorial songbird. Félicitations!
26 avril 2013
Un arbre de 1000 ans sur une île du lac Duparquet 
Le plus vieil arbre du Québec est un thuya (cèdre) d’environ 1000 ans. Il vit sur une île du lac Duparquet, près de Rouyn-Noranda. En l’an 1000, les rois régnaient sur une Europe en plein moyen âge, les Vikings parcouraient les mers, le Québec était habité par des nomades Amérindiens et le lac Duparquet s’appelait Agodekamik, c’est à cette époque qu’a germée la graine du vénérable thuya qui pousse encore aujourd’hui.

Cet arbre n’est pas le seul à avoir traversé les siècles. «Il y en a plusieurs, peut-être une cinquantaine, qui ont plus de 600 ou 700 ans et il y en a au moins un qui a, au moins, 960 cernes, mais nous n’atteignons pas le centre de l’arbre. On déduit qu’il a probablement mille ans. Il doit faire de 20 à 30 centimètres de diamètre pour quatre ou cinq mètres de hauteur. Il faut comprendre que sa croissance est très très lente. De ce fait, le bois est très dense et l’arbre est moins sensible à la pourriture du cœur que ceux qui croissent plus rapidement», a expliqué Yves Bergeron, professeur-chercheur en écologie forestière à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). Le chercheur ajoute que la situation insulaire des arbres les a protégés des feux de forêt. (La Frontière)

26 avril 2013
Comment je suis devenu écologiste 
Nouveau blogue d'André Desrochers, souligné par la revue CONTACT.

« Mon blogue traitera de sujets qui tournent autour de l’environnement, de la science et de la société. Dans ce premier billet, je dois d’abord vous expliquer d’où je viens, histoire de «mettre la table». J’ai toujours été fasciné par le ciel. Cette fascination remonte aux soirées passées dehors à chercher les constellations, le tome 9 de l’Encyclopédie de la jeunesse de la maison d’édition Grolier en main. J’avais 10 ans. Orion. La chevelure de Bérénice. J’avais de la difficulté à concevoir que les gens soient aussi indifférents à ce qui se passait au-dessus d’eux, se concentrant plutôt sur les choses ordinaires du quotidien. Pour ma part, c’était clair: j’allais devenir un scientifique, les yeux tournés vers le haut. » ...

... « Maintenant, je me retrouve aux commandes d’un blogue, prêt à vous raconter des histoires sur la Nature, à travers mes lunettes teintées bien sûr. La blogosphère est en soi un écosystème surprenant, auquel je suis habitué comme spectateur, mais pas comme acteur. Vous verrez sans doute une évolution dans la teneur de mes propos, mais j’espère que tout au long de cette aventure je saurai meubler vos moments de détente, vos pauses café et autres petits bonheurs. » (Le fil)

25 avril 2013
Passion-science avec Jacques Brisson : L'hypothèse 
Au coeur du questionnement scientifique, l'hypothèse, vue par Jacques Brisson, professeur en biologie végétale, à l'Université de Montréal. Une capsule d'André Bernard et Éric Lemyre de l'émission Découverte. (Radio-Canada)
18 avril 2013
Un dur de dur 
Traités aux petits oignons à coups d'interventions sylvicoles destinées à leur rendre la vie plus facile, les arbres de plantation poussent plus vite que leurs cousins naturels. Produisent-ils, par ricochet, un bois moins dense? Il semble que non, du moins pas le chêne rouge, rapportent des chercheurs du Département des sciences du bois et de la forêt dans un récent numéro de la revue Forestry.

Astrid Genet,David Auty, Alexis Achim, Mikael Bernier, David Pothier et leur collègue Alain Cogliastro, de l'Université de Montréal, ont examiné des sections de 14 chênes rouges de milieux naturels et de 18 chênes de plantation provenant de la Montérégie à l'aide d'un microdensitomètre à rayons X. Leurs analyses indiquent que les arbres de plantation affichent une croissance radiale presque trois fois plus élevée qu'en forêts naturelles. Malgré cela, la densité de leur bois s'établit à 734 kg/m3 alors qu'elle est de 760 kg/m3 en nature, une différence non significative sur le plan statistique. (Le Fil)

17 avril 2013
Espèces menacées : un biologiste de Rosemère sonne l’alarme 
Michel Leboeuf, de Rosemère, est biologiste et ancien étudiant de Pierre Drapeau. Il s’inquiète de la disparition d’espèces animales et végétales sur le territoire du Québec en général, et sur la Rive-Nord en particulier. « Les milieux humides, par exemple, nous rendent de précieux services, mais nous les détruisons », lance-t-il. Son dernier livre, Le Québec en miettes, lui a valu le prix Hubert-Reeves 2013 au Salon du livre de Québec, un prix qui récompense l’excellence en littérature de vulgarisation scientifique.

Pour Michel Leboeuf, qui est aussi rédacteur en chef de la revue Nature sauvage, les milieux naturels rendent de précieux services à l’homme. « En matière de purification de l’air, de filtration des eaux et de rétention des eaux, chaque année, dans la grande région de Montréal, c’est 4,2 milliards de dollars qui nous sont rendus en services écologiques. » Parmi les espèces d’arbres menacées, il souligne l’érable noir, que l’on retrouvait couramment dans les milieux humides. (Radio-Canada)

16 avril 2013
Foresterie moderne 
Depuis plusieurs années déjà, la région du Haut St-Maurice fait figure de proue en matière de foresterie. On n’a qu’à penser à Triade, aux travaux sur la pyrolyse, à ceux sur les produits forestiers non ligneux, aux collaborations étroites avec le milieu universitaire. Dernièrement, Christian Messier, un chercheur et professeur d’écologie forestière à l’Université du Québec en Outaouais est venu présenter à la population de quelle façon cette initiative est un modèle de développement durable pour la région. L’Initiative TRIADE Mauricie a été présenté un peu partout au Québec, au Canada et lors de plusieurs conférences internationales aux États-Unis, en France, en Finlande et en Espagne. Et malgré toute cette reconnaissance mondiale, «ce projet est mis en péril puisqu’il ne trouve pas sa place au sein du nouveau régime forestier», déplorait le maire Beaudoin. (L'Écho de La Tuque) | Nous sommes une région modèle en foresterie moderne 
12 avril 2013
Catherine Potvin aux Années lumières 
Catherine Potvin est l'une des invité de Yannick Villedieu aux Années lumières qui présente un Bar des sciences consacré à la politique et à la science. (Radio-Canada)
10 avril 2013
À la recherche du gîte des chauves-souris 
Où donc logent les chauves-souris le jour venu? Leur habitat est-il protégé? Peu de gens se posent ce genre de questions à part François Fabianek! L’étudiant au doctorat au Centre d’étude de la forêt de l’Université Laval de Québec passe ses nuits à capturer ces petits mammifères pour leur poser un émetteur et ainsi détecter leur position le lendemain. Il cherche à savoir où dorment les chauves-souris dans les sapinières du Québec.(RCI)
9 avril 2013
Projet de parc national d’Opémican 
En conférence de presse au Témiscamingue le 21 mars 2013, la première ministre du Québec, Mme Pauline Marois, a confirmé que le gouvernement du Québec allait de l’avant avec la création du parc national d’Opémican. Il s’agit du 26e parc qui s’ajoutera au réseau des parcs nationaux du Québec et le 2e qui sera établi dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue. À cette occasion, le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, a rendu public le rapport de la consultation publiqueé  Ce rapport a été déposé au ministre, en décembre 2012, par le président de l’audience publique, M. Brian Harvey.

Bordé de part et d’autre par les lacs Témiscamingue et Kipawa, le projet de parc national d’Opémican vise à protéger un échantillon de la région naturelle des Laurentides méridionales. Le territoire à l’étude dans le cadre de ce projet de parc couvre 341 km2 et est actuellement protégé en partie (237,7 km2) par le statut de réserve de biodiversité projetée. Le territoire étudié est caractérisé par un relief accidenté et peu élevé, qui prend l’allure d’un plateau de collines au sommet aplati. De nombreuses falaises s’y insèrent, principalement le long du lac Témiscamingue, ce qui constitue un trait remarquable du paysage. Par ailleurs, ces falaises sont fréquentées par le faucon pèlerin, qui y niche depuis quelques années. (Gouvernement du Québec)

8 avril 2013
Des capsules de vulgarisation sur les changements climatiques, gracieuseté de Catherine Potvin 
La professeure Catherine Potvin de McGill explique pourquoi la gaz CO2 est au centre du réchauffement de la planète. Vous pouvez aussi suivre ses travaux sur sa page Facebook McGill at work / McGill au travail  (You Tube)
4 avril 2013
Mordu des chauves-souris 
De l’île de La Réunion au Québec, François Fabianek poursuit ces créatures ailées avec qui il a un peu en commun (Le Fil)
2 avril 2013
Des prix et des bourses en foresterie, géographie et géomatique à l'Université Laval 
Célia Ventura-Giroux, sous la direction de David Pothier, fait partie des 75 étudiants récompensés le 21 mars dernier lors de la cérémonie annuelle de remise des bourses à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique. Son projet de doctorat, réalisé en collaboration avec le Centre d’enseignement et de recherche en foresterie de Sainte-Foy, porte sur le pin blanc et le chêne rouge, deux espèces qui se font de plus en plus rares dans le paysage forestier québécois. L’étudiante souhaite réintroduire ces deux essences au Québec, notamment en Outaouais, étant donné la qualité de ce bois. (Le Fil)
2 avril 2013

Yves Bergeron est un des chercheurs sélectionnés et donc interviewé pour la récente campagne promotionnelle de la recherche en sciences nature et technologies.
Les centres de recherche universitaires en nature et technologies du Québec oeuvrent à l’avancement des connaissances scientifiques et au développement des talents d’ici, en plus d’attirer les meilleurs chercheurs provenant des quatre coins du monde dans toutes les disciplines des sciences naturelles et du génie.

15 mars 2013
Chemins mortels pour le caribou forestier 
Le caribou forestier n'est pas qu'une espèce faunique parmi tant d'autres dont le statut s'avère précaire. Il est désormais un indicateur de la capacité de la société, et surtout de sa volonté à réussir un aménagement forestier réellement durable. Tyler Rudolph, biologiste à l'UQAM et au Centre d'étude de la forêt, n'avait pas de bonnes nouvelles à annoncer lors de la conférence qu'il a présentée le 5 mars à l'UQAT et qui portait sur le rétablissement du caribou forestier dans la forêt boréale québécoise. (Abitibi Express)
20 janvier 2013

L'ISFORT, les forêts, le monde
Le directeur de l'ISFORT, Christian Messier, était de passage hier à l'émission LE MONDE SELON MATHIEU : LES CHERCHEURS à Radio-Canada Outaouais pour parler de complexité, de biodiversité et de résilience des forêts, et du livre sur ces sujets qu'il a co-édité récemment. Écoutez le lien . (Radio-Canada)

19 février 2013
Collaboration fructueuse entre les premiers finissants en environnements naturels et aménagés de l’Université Laval et la municipalité de Boischatel en vue de la conservation et la mise en valeur du patrimoine naturel 
La première cohorte de finissants de l’histoire du baccalauréat en environnements naturels et aménagés de l’Université Laval terminera cette année. Ces nouveaux professionnels de l’environnement possèderont des compétences uniques en raison de la diversité du contenu de la formation touchant à la fois à la conservation des écosystèmes, à l’aménagement durable du territoire, à la protection de l’environnement qu’aux aspects sociaux et économiques d’un développement durable. Ils ont d’ailleurs mis en oeuvre leurs compétences en travaillant sur différents enjeux de conservation et de mise en valeur de la municipalité de Boischatel dans le cadre de leur cours pratique de dernière année. Des diplômés qui se distinguent pour leurs compétences spécifiques en environnement. (U Laval)
21 janvier 2013
La forêt boréale en question 
Les spécialistes de la forêt boréale, Louis Bélanger, Hubert Morin, Daniel Lord et Serge Payette, se prononcent sur la « limite nordique des forêts attribuables », une ligne sinueuse un peu au-dessus du 51e parallèle, marquant le territoire forestier le plus nordique qu'on puisse exploiter, tel que défini par l'État. Doit-on repousser cette limite plus au nord?
Regardez le reportage  de l'émission Découverte diffusée le 20 janvier 2013. (Radio-Canada)
16 janvier 2013
Les travaux d'Annie DesRochers et d'Émilie Tarroux au Code Chastenay 
Écoutez le premier reportage de l'émission du 15 janvier dernier où les journalistes scientifiques du Code Chastenay visitent Émilie Tarroux et Annie Desrochers en forêt boréale abitibienne. L'émission est intitulée « Des arbres qui s'entraident par leurs racines » et présentent les résultats de travaux fascinants qui leur ont valu le titre d'une des 10 découvertes de l'année de Québec Science. (Télé Québec)
11 janvier 2013

Un article de Jérôme Laganière parmi les plus cités de GCB
Un des articles de Jérôme Laganière (découlant de sa synthèse) est parmi les plus cités de Global Change Biology (GCB). Déjà qu'il soit difficile de publier dans cette revue (IF 6.86) voilà que l'article est dans le top 3% des plus cités !

Of all the 907 articles the journal has published since January 2010, this paper is one of the 25 most-cited since publication according to Web of Science®, placing it among the top 3% of articles in 2012.

Félicitations!

  • Jérôme Laganière, Denis Angers and David Paré. Carbon accumulation in agricultural soils after afforestation: a meta-analysis. Global Change Biology (2010) 16, 439–453.
10 janvier 2013
La forêt boréale et l’UQAC: une relation fusionnelle 
Mieux connaître et mieux gérer la ressource renouvelable qu’est la forêt boréale, voilà le leitmotiv d’une douzaine de chercheurs de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) dont les travaux portent sur les ressources ligneuses de cette forêt, les lacs qui la constituent ou les animaux qui l’habitent. Ces chercheurs sont regroupés dans deux organismes de recherche étroitement liés : 1) le Consortium de recherche sur la forêt boréale commerciale, organisme de transfert en lien direct avec les intervenants forestiers et leurs problématiques et 2) le Centre de recherche sur la Boréalie dont la programmation scientifique est plus large.

Il y a maintenant plus de 30 ans que l’UQAC, en tant qu’université en milieu nordique, a compris qu’elle avait un rôle majeur à jouer dans la valorisation de la forêt boréale, ressource importante dans la région du Saguenay-Lac- Saint-Jean. (Le monde forestier)

10 janvier 2013
À la découverte des métiers de la nature 
Les deux grands rendez-vous annuels organisés par des étudiants en agroalimentaire et en foresterie sont de retour. Encore une fois, ils auront lieu en même temps et au même endroit, du 18 au 20 janvier, au Centre de foires d’ExpoCité à Québec. Les étudiants de foresterie de l’Université Laval organisent chaque année la Semaine des sciences forestières depuis plus de 40 ans. Deux événements d’importance ponctuent cette activité. D’abord, le Salon de la forêt, ensuite le colloque Kruger.

Le thème du salon sera «Le peuple lié à sa forêt». Les organisateurs souhaitent attirer notamment des visiteurs qui gèrent une forêt privée. En 2012, plus de 6 000 personnes ont visité le Salon de la forêt. (Le Fil)

9 janvier 2013
Talents de chez nous 
Dans le cadre du concours Ça mérite d'être reconnu, quatre chercheurs de la relève ont été honorés en novembre pour l'impact de leurs travaux sur la société. Il s'agit de la troisième édition de ce concours qui met en lumière le parcours de jeunes universitaires québécois talentueux. Désireux d'en apprendre plus sur leurs recherches qui ont le potentiel de rayonner à l'échelle internationale, Métro les a rencontrés. Portrait du lauréat Martin-Hughes St-Laurent « Comprendre les grands espaces ». (Journal Métro)

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Le CEF dans les médias. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

La forêt dans les médias ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section La forêt dans les médias. Insérez vos articles après ce bloc. **************************************************************************************************************** ****************************************************************************************************************

20 décembre 2013
Forest Industry lauds another World First for Canada's innovative forest sector 
The Forest Products Association of Canada (FPAC) applauds the announcement of funding for a new strategic partnership to build and operate the first Cellulose Filament (CF) commercial demonstration plant. The announcement was made by the Federal and Quebec governments at a Kruger plant in Trois-Rivières today. CF is a novel and high value wood-fibre based material that could be used in new "super-pulps", and for high-performance tissue, towel, paper and packaging materials. It could also be used as a bio-material in a wide range of non-traditional applications such as reinforced plastics, non-structural panels in building construction and non-woven fabric. The demonstration project is possible because of research and development by FPInnovations. (Sac Bee)
L'industrie forestière se réjouit d'une autre première mondiale pour l'innovation en foresterie au Canada 
L'Association des produits forestiers du Canada (APFC) salue l'annonce du financement d'un nouveau partenariat stratégique qui vise la construction et l'exploitation de la première usine commerciale de démonstration de filaments de cellulose (FC). L'annonce a été faite par le gouvernement fédéral et le gouvernement du Québec aujourd'hui à une usine de Kruger à Trois-Rivières.

Les filaments de cellulose sont un nouveau matériau à base de fibre de bois de grande valeur qui pourrait servir dans de nouvelles « super-pâtes » et dans des papiers à usage domestique, des produits papetiers et des matériaux d'emballage haute performance. On pourrait aussi les utiliser comme biomatériaux dans une vaste gamme d'applications non traditionnelles, comme des plastiques renforcés, des panneaux non structuraux pour la construction et des textiles non tissés. Ce sont des travaux de recherche et de développement de FPInnovations qui ont rendu ce projet possible. (Le Lézard)

20 décembre 2013
Upstream Forest Conservation Linked To Saving Fiji’s Coral Reefs 
The health of coral reefs offshore depend on the protection of forests near the sea, according to a new study by the Wildlife Conservation Society that outlines the importance of terrestrial protected areas to coastal biodiversity. In a study conducted by WCS and the University of Queensland evaluating the effects of terrestrial protected area designs on Fiji’s coral reefs, it turns out that what’s best for land ecosystems is also best for coastal corals. The study appears in the online edition of Marine Policy. The authors are: Carissa Klein of the University of Queensland; Stacy Jupiter of the Wildlife Conservation Society; and Matthew Watts and Hugh Possingham of the University of Queensland.

“When designing terrestrial protected areas, the key is to consider not only how much they benefit terrestrial biodiversity but also how much they benefit coral reef ecosystems,” said lead author Dr. Carissa Klein. “Thinking about the connections between the land and sea is rarely done when designing protected areas – Fiji is leading the way globally.” (Red Orbit)

Read more at http://www.redorbit.com/news/science/1113031228/forest-conservation-linked-to-saving-fijis-coral-reefs-121813/#zAmwRC7RIwz4MrqD.99

19 décembre 2013
Big Data Project Reveals Where Carbon-Stocking Projects in Africa Provide Greatest Benefits 
It is increasingly recognized that climate change has the potential to threaten people and nature, and that it is imperative to tackle the drivers of climate change, namely greenhouse gases. One way to slow climate change is to increase the number of trees on Earth, as they, through photosynthesis, take up the greenhouse gas carbon dioxide, converting it to carbon products which are stored in the vegetation (in the form of wood, roots, leaves) and oxygen. (Science Daily)
19 décembre 2013
Telecoupling Science Shows China's Forest Sustainability Packs Global Impact 
As China increases its forests, a Michigan State University (MSU) sustainability scholar proposes a new way to answer the question: if a tree doesn't fall in China, can you hear it elsewhere in the world? In this week's journal Asia and the Pacific Policy Studies, MSU's University Distinguished Professor Jianguo "Jack" Liu dissects the global impact of China's struggle to preserve and expand its forests even as its cities and population balloon. (Science Daily)
19 décembre 2013
Coupes forestières de Resolu: les Cris devant les tribunaux 
Nouvelle embûche pour Produits Forestiers Résolu (T.RFP): le Grand Conseil des Cris a lancé hier une poursuite de 13 millions contre le gouvernement du Québec pour les coupes forestières effectuées entre autres par le géant de la foresterie. Selon Bill Namagoose, directeur exécutif du Grand Conseil des Cris: « de vastes parties de territoires de trappe Cris sont coupées à blanc, ce qui rappelle la destruction de nos terres dans les années 1990 ». La nation crie réclame le respect d'une entente signée en 2002 au sujet de territoires de chasse et de pêche rattachés aux communautés de Mistissini et Oujé-Bougoumou. Selon les Cris, « depuis 2010, les plans forestiers ont permis des opérations d'exploitation forestière en violation de l'entente Baril-Moses ». (La Presse Affaires)
19 décembre 2013
Brésil: repenser l'agriculture à l'heure des changements climatiques 
Plusieurs centaines de chercheurs brésiliens travaillent pour préparer l'agriculture de ce pays, grand exportateur d'aliments, à faire face aux effets du changement climatique et à le protéger contre l'arrivée éventuelle de fléaux agricoles qui frappent ses voisins. «Nous avons 400 chercheurs qui travaillent actuellement à adapter notre agriculture au changement climatique. Nous avons un climat tropical et il est le premier à être affecté par le changement climatique», explique à l'AFP Mauricio Lopes, président de l'entreprise publique Embrapa, le géant brésilien de la recherche agricole. (La Presse)
19 décembre 2013
Place aux «superpoutres»… en bois d’épinette noire 
Treize poutres gigantesques supporteront le toit plat du futur Centre de soccer de Montréal, une prouesse technique décrite comme une première mondiale
La «superpoutre» du pont Champlain a de la compétition : pas moins de 13 « superpoutres » plus longues, plus larges et plus lourdes que celle du célèbre pont font partie d’une structure hors de l’ordinaire, vouée à devenir un emblème de Montréal, qui prend naissance dans le quartier Saint-Michel. Cette structure, c’est le Centre de soccer de Montréal. Un bâtiment au design audacieux, fait d’acier, de verre et… d’épinette noire de Chibougamau, qui a commencé à prendre forme à deux pas de l’ancienne carrière Miron, au Complexe environnemental de Saint-Michel. (Le Devoir)
19 décembre 2013
L'agrile du frêne, un insecte parasite... Présence confirmée dans la région de Terrebonne 
L'Agence d'inspection des aliments (ACIA) informe les citoyens concernés qu'il est interdit de déplacer les produits du frêne ainsi que les branches et copeaux, en raison de la présence de l'agrile du frêne, un insecte parasite, identifié récemment dans la région de Terrebonne au Québec mais aussi à Bradford, en Ontario. Cet insecte pouvant se propager rapidement, l'ACIA annonce que le déplacement de billes, branches, copeaux et du bois de chauffage de frêne sera interdit dans la région de Terrebonne, au Québec, ainsi que dans la ville ontarienne de Bradford. Les propriétaires fonciers seront avisés de ces mesures. (TVA)
18 décembre 2013
Botanists gear up for second phase of Red List project 
Museum scientists are planning the next stage of a study to reveal the global decline in plant life. It is the second phase of a collaborative project between the Museum, The Royal Botanic Gardens, Kew and the International Union for the Conservation of Nature (IUCN), which began in 2005. The information from the study feeds into the Red List, an online barometer of animals, plants, insects and fish at risk of extinction, produced twice-yearly by the IUCN. The first phase, completed in 2010, was a desk-based analysis of some of the six million plant specimens in the Museum's herbarium collection and the seven million at Kew to monitor the status of the world's plants. (NHM)
17 décembre 2013
Democratizing forest monitoring on a global scale 
Efforts to map and analyze deforestation and forest degradation got a boost today when Stanford University announced a new online course that provides training on how to use advance forest monitoring software. The course, which is freely available via Stanford University Online Learning, could immediately increase the capacity of environmentalists, forest managers, and researchers to track changes in forest cover. The course offers training on CLASlite, a deforestation and forest degradation analysis software package that converts data from up to eight different satellite sensors into detailed deforestation and forest disturbance maps. (Mongabay)
17 décembre 2013
Protection du caribou: les provinces recalées 
Le caribou forestier est officiellement menacé de disparition au Canada depuis l'an dernier, mais peu de mesures concrètes sont actuellement en place pour le sauver. Le territoire de cet animal emblématique s'étend du Yukon au Labrador. Mais, selon un nouveau rapport de la Société pour la nature et les parcs (SNAP), des menaces continuent de planer sur l'espèce. «En Alberta, le territoire est très fragmenté par l'exploration et l'exploitation pétrolière, dit PierOlivier Boudreault, de la SNAP-Québec. Au Québec, c'est principalement l'exploitation forestière, mais aussi les mines, le dérangement via la villégiature et le prélèvement de la part des autochtones.» La SNAP fait pour la première fois le bilan pancanadien des actions gouvernementales en faveur de l'espèce. Toutes les provinces reçoivent une mauvaise note ou, au mieux, une note moyenne. (La Presse) | Woodland caribou still at risk, despite federal plan to help  (CBC)
16 décembre 2013
Global Warming: Four Degree Rise Will End Vegetation 'Carbon Sink', Research Suggests 
Latest climate and biosphere modelling suggests that the length of time carbon remains in vegetation during the global carbon cycle -- known as 'residence time' -- is the key "uncertainty" in predicting how Earth's terrestrial plant life -- and consequently almost all life -- will respond to higher CO2 levels and global warming, say researchers. Carbon will spend increasingly less time in vegetation as the negative impacts of climate change take their toll through factors such as increased drought levels -- with carbon rapidly released back into the atmosphere where it will continue to add to global warming. (Science Daily)
16 décembre 2013
Brossard a sa première réserve naturelle 
Nature-Action Québec et la Ville vient d’annoncer la création de la Réserve naturelle du Bois de Brossard, le 12 décembre. La réserve aura une superficie de 230 hectares. Ce site, qui fait partie du territoire déjà protégé d’une superficie de 585 hectares par la municipalité, obtient donc cette reconnaissance légale du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) à titre de réserve naturelle en milieu privé. «Nous accueillons avec fierté cette reconnaissance de la part du ministère qui vient confirmer nos efforts de protection du territoire et de développement durable entrepris conjointement avec un partenaire de premier plan, soit Nature-Action Québec», a déclaré le maire Paul Leduc, par voie de communiqué. (Brossard Éclair)
16 décembre 2013
Les Québécois et la science 
Les scientifiques bénéficient d’une belle réputation auprès de la population québécoise. La majorité des participants à la Grande enquête web Les Québécoises, les Québécois et la science, réalisée par l’Association Science et bien commun et l’Agence Science-Presse, leur accordent en effet une grande crédibilité (70%), bien loin devant les politiciens (20%). (Agence Science-Presse)
16 décembre 2013
Forest health experts: Pine beetles likely survived recent cold snap 
Montana's recent record-breaking cold snap probably didn't cause widespread mortality in the state's tree-eating mountain pine beetle population, but it may have killed beetles in localized areas, according to forest health experts. "It really takes quite a bit to kill those guys," Diana Six, a forest entomology and pathology professor at the University of Montana, said of the cooked-grain-of-rice-sized insects with big bites. The insects can stand temperatures as low as 30 below, she said. (Daily Journal)
16 décembre 2013
Le caribou nord-américain plus vulnérable que le renne d’Europe 
Le caribou d’Amérique du Nord a une diversité génétique nettement moins grande que son cousin d’Eurasie et serait donc plus vulnérables aux changements qui surviennent dans son environnement, selon une étude du Centre d’études nordiques de l’Université Laval qui vient de paraître dans Nature Climate Change. (Le Soleil) | Genetic diversity in caribou linked to past and future climate change   (article complet paru dans Nature Climate Change)
13 décembre 2013
Reforestation can't offset massive fossil fuels emissions 
With the Australian, Japanese, and Canadian governments making an about-face on carbon-emissions reduction targets during the Warsaw climate summit, some experts are warning that the global need for solutions offsetting CO2 emissions is passing a "red line." Land-based mitigation practices comprise one of the solutions on the table as a result of both the United Nations Framework Convention on Climate Change (UFCCC) and the Kyoto Protocol; however, a paper published in Nature Climate Change by an international team led by Brendan Mackey, has raised the looming question of whether or not land-based practices can actually improve CO2 levels as much as hoped. In their paper, Mackey and colleagues question "to what extent [land-based mitigation] can be legitimately considered an 'offset' for fossil fuel CO2 emissions." (Mongabay)
13 décembre 2013
DES CERTIFICATS ÉCOLOGIQUES DE L’ENTREPRISE SUSPENDUS 
Les prétentions « vertes » du géant de la foresterie canadienne Produits forestiers Résolu accusent un dur coup, avec la perte de trois certificats du Forest Stewardship Council sur trois territoires de coupe stratégiques. Deux certificats sont suspendus au Québec et un troisième en Ontario, indique François Dufresne, président de FSC Canada. À eux seuls, les deux certificats québécois couvrent 20 % de toutes les forêts exploitées par Résolu.

Dans les deux provinces, la protection du caribou forestier, une sous-espèce menacée, et la conservation de massifs forestiers anciens sont des enjeux qui ont causé la suspension des certificats. En outre, le consentement des peuples autochtones aux opérations forestières fait défaut dans certains cas, ce qui viole aussi les normes FSC. « Les suspensions, c’est des choses qui surviennent, mais c’est la première fois que ça prend une telle ampleur en termes de territoire », dit M. Dufresne. Résolu détient 13 millions d’hectares de forêts certifiées FSC, mais 8 millions sont maintenant frappés d’une suspension d’un an, dit-il. (La Presse)

12 décembre 2013
Twitter buzz about papers does not mean citations later 
The most popular research articles mentioned on social media in 2013 are studies on caesium contamination of fish off the coast of eastern Japan, on how a Mediterranean-type diet prevents cardiovascular disease, and on the direct imaging of atomic bonds. (Nature)
12 décembre 2013
Industrie du bois : les espoirs de relance se concrétisent 
En septembre dernier, les exportations québécoises de bois d'œuvre s'élevaient à plus de 590 millions de dollars. Selon l'institut de la statistique du Québec, les industriels du sciage ont exporté 50 % plus de bois dans les six premiers mois de 2013 que dans toute l'année 2012. (Radio-Canada)
12 décembre 2013
Sur la piste du caribou 
La biologiste Joëlle Taillon dévoile les détails de la vie intime de cette espèce nordique dans un ouvrage grand public. (Le Fil)
12 décembre 2013
Produits forestiers Résolu : la perte de trois certificats FSC met en lumière la mauvaise gestion forestière 
La plus grande compagnie forestière au Canada a vu trois de ses certificats du Forest Stewardship Council (FSC) suspendus hier au Québec et en Ontario. Cette suspension indique que Produits forestiers Résolu ne peut plus utiliser la mention « produits certifiés durables par le FSC » pour tous les produits (pâte, papier et bois) provenant du Lac St-Jean et de la région de Black Spruce-Dog River Matawin. La décision de Rainforest Alliance, l’auditeur de Résolu, est imposée car la compagnie a négligé plusieurs principes fondamentaux du FSC, dont le respect des droits des Premières Nation, la protection des vieilles forêts et du caribou forestier, ainsi que l’appui de certaines parties prenantes. (Greenpeace)
11 décembre 2013
Littérature scientifique : où sont les femmes? 
Les chercheuses n'ont pas la place qui devrait leur revenir dans les revues scientifiques, selon une nouvelle étude dont les auteurs se demandent si les publications sont « systématiquement misogynes ». (Radio Canada)
Lire également : Gender progress (?) 
11 décembre 2013
Pine Plantations Provide Optimum Conditions for Natural Forests to Develop Underneath Them 
If there is any native forest in the vicinity, tree, fern and herbaceous species typical of these forests penetrate under the pine plantations without any need for action. That way it is possible, to a certain extent, for native forests to be restored, thanks to the process known as ecological succession. This is the conclusion reached by the UPV/EHU's Landscape, Biodiversity and Ecosystem Services group in its research carried out on the pine plantations of Bizkaia. (Science Daily)
11 décembre 2013
New Recommendations Promote Nature Conservation in Barents Region 
Coordinated by the Finnish Environment Institute, the Barents Protected Area Network (BPAN) project involved an analysis of the current status of and gaps in the network of protected areas in the Barents Region. Based on the project's results, a set of joint recommendations has been drawn up for the Barents Region on how the protected area network should be developed in order to secure boreal biodiversity and ecosystem services, and adaptation to climate change. These jointly created recommendations concern the northern areas of Finland, Sweden, Norway and Northwest Russia. (Science Daily)
11 décembre 2013
Urban Sprawl Threatens Water Quality, Climate Protection, and Land Conservation Gains 
A groundbreaking study by Harvard University's Harvard Forest and the Smithsonian Institution reveals that, if left unchecked, recent trends in the loss of forests to development will undermine significant land conservation gains in Massachusetts, jeopardize water quality, and limit the natural landscape's ability to protect against climate change. The scientists researched and analyzed four plausible scenarios for what Massachusetts could look like in the future. The scenarios were developed by a group of forestry professionals, land-use planning and water policy experts, and conservation groups. (Science Daily)
10 décembre 2013
10 décembre 2013
Découverte d'un gaz à effet de serre pire que le CO2 
Des chercheurs de l'Université de Toronto ont identifié dans l'atmosphère un nouveau produit chimique qui serait un gaz à effet de serre persistant. Ce produit, le perfluorotributylamine (PFTBA), aurait l'effet radiatif le plus puissant jamais mesuré chez une substance chimique et pourrait avoir un impact inimaginable sur le climat. Le PFTBA est utilisé depuis le milieu du 20e siècle dans la fabrication d'équipements électriques et électroniques. Il s'agit d'un gaz artificiel qui persisterait pendant des centaines d'années dans la basse atmosphère avant de finalement être détruit dans la haute atmosphère. On ne connaît aucun procédé permettant de le retirer de l'environnement ou de le détruire. (La Presse)
10 décembre 2013
Nobel winner declares boycott of top science journals 
Leading academic journals are distorting the scientific process and represent a "tyranny" that must be broken, according to a Nobel prize winner who has declared a boycott on the publications. Randy Schekman, a US biologist who won the Nobel prize in physiology or medicine this year and receives his prize in Stockholm on Tuesday, said his lab would no longer send research papers to the top-tier journals, Nature, Cell and Science. (The Guardian)

Lire également : Accès libre: l'attaque mitigée du Nobel 

9 décembre 2013
Researchers Find Forests With Bigger Potential for Carbon Credit 
Using satellite images, researchers at the Center of Geography and Geomatics (CentroGeo) estimate the quantity of carbon that Mexican forests store and identify the species that best serve as a reservoir. This is relevant because the interest that organizations and enterprises have for giving, as an incentive, economic resources to countries with preserved forest zones (payment scheme of environmental services). (Science Daily)
9 décembre 2013
Âge de pierre, Âge du fer, Âge du plastique et bientôt… l’Âge des champignons ? 
Bien des futurologues ont dit ces dernières années que si le XXe siècle avait été le siècle de la physique, alors le XXIe siècle serait celui de la biologie. Et bien que les physiciens n’aient pas l’intention de se laisser faire, cela pourrait bien être, à tout le moins, le «siècle des champignons», lit-on dans cet excellent tour d’horizon du New Scientist. (Le Soleil)
9 décembre 2013
Protection du caribou: les gouvernements n'agissent pas 
En Alberta, des écologistes s'interrogent sur le fait que la rhétorique gouvernementale à propos de la nécessité de protéger les habitats des caribous ne soit pas accompagnée de gestes en ce sens. Ces militants soulignent que les gouvernements fédéral et provincial se sont tous deux engagés à protéger la même zone qui fait actuellement l'objet d'importants développements.

Selon Carolyn Campbell, de l'Alberta Wilderness Association, les détails de cette stratégie de protection sont déjà connus, d'autant plus que le plan fédéral en la matière est public depuis plus d'un an. Mme Campbell estime que les efforts devraient déjà être en cours pour «maintenir ce qui existe encore et restaurer ce qui a déjà été modifié». Mais sur le terrain, «les choses continuent d'aller dans l'autre direction». (La Presse)

8 décembre 2013
Environmentalists worried about Alberta caribou habitat 
Darcy Handy has been going to a once-untouched area of forest and wetland in northwest Alberta for more than 20 years to hunt, fish and trap and well remembers what it used to be like. “We always used to see numerous caribou in that area, all the time,” he recalls of his one-time hunting grounds southeast of Grande Cache. No longer.

“It’s more like a wasteland,” said Mr. Handy. “It’s all cutblocks now, oil and gas roads everywhere. Big change from what it was 20 years ago.” (Globe & Mail)

6 décembre 2013
Un pari Dakar-Djibouti 
Stopper la désertification est devenu un enjeu de survie, à Badianga comme dans de nombreux villages d’Afrique sahélienne, où environ 2 millions d’hectares de forêt sont perdus chaque année, surtout à cause du surpâturage et de la surexploitation du bois. Sans barrière naturelle pour freiner sa course, le désert, poussé par le vent, ne cesse de gagner du terrain. (Québec Science)
5 décembre 2013
La science n'est pas un jardin de roses 
Découverte, Les années lumière, La semaine verte: un monde sépare la science qui est dépeinte dans ces émissions et celle pratiquée dans les laboratoires universitaires. D’un côté, il y a la science idéalisée avec l’image rassurante du chercheur en sarrau blanc dans son laboratoire, qui explique tranquillement devant la caméra le résultat de ses dernières découvertes. Et de l’autre côté, il y a la vraie vie, avec les chercheurs dont 50% du temps est consacré à la recherche de subventions et qui, en plus, enseignent et encadrent des étudiants aux cycles supérieurs. (Le Fil)
3 décembre 2013
Il faut faire « l’écologisation » du budget fédéral, affirme une coalition de groupes environnementaux 
La Coalition du budget vert (CBV), une coalition importante formée de groupes environnementaux majeurs canadiens, dévoile aujourd’hui leurs recommandations finales pour le budget de 2014 du gouvernement fédéral. Les recommandations principales de la CBV  offrent au Canada une façon de faire « l’écologisation » de son budget sans même alourdir la dette fédérale. (Canards Illimités Canada)
2 décembre 2013
Un scandaleux marché noir de la science en Chine 
Une fois n'est pas coutume. Si je m'intéresse aujourd'hui au dernier numéro de Science, daté du 29 novembre, ce n'est pas pour une étude relatant une découverte, mais pour une édifiante enquête journalistique que la revue publie, qui met au jour un incroyable marché noir de la science en Chine. Signée par Mara Hvistendahl (épaulée par Li Jiao et Ma Qionghui), cette enquête a duré cinq mois, cinq mois au cours desquels ces journalistes ont sorti de l'ombre un business florissant, celui où le produit vendu, acheté, négocié n'est rien d'autre que l'étude scientifique, ainsi devenue banal objet de commerce. (Passeur de sciences)
2 décembre 2013
Mushrooms 'Make Wind' to Spread Spores 
Many once thought that mushrooms spread by passively dropping their spores, after which the reproductive packets would hopefully get picked up by a gust of wind, and carried thither and yon. But new research shows mushrooms take a more active role in spreading their seed: They "make wind" to carry their spores about, said UCLA researcher Marcus Roper. (livescience)
2 décembre 2013
Un pari Dakar-Djibouti 
Assis sous un dattier, l’un des rares arbres de son village, Kedela Mohamat Nour Idriss fixe l’horizon où s’élèvent des dunes de sable. Le chef du village de Badianga, dans le Sahel tchadien, à 350 km au nord de la capitale N’Djamena, est inquiet pour l’avenir. Autrefois, son père cultivait du maïs et du mil. Aujourd’hui, les terres de Badianga sont devenues arides et la population ne doit sa subsistance qu’à une petite section du village qui se trouve à l’abri du vent. Mais là aussi, l’ensablement menace les cultures. (Québec Science)
28 novembre 2013
L’agrile du frêne est présent à Boucherville 
Les activités de dépistage de l’agrile du frêne, menées pour la deuxième année à Boucherville, ont confirmé la présence du parasite dans la municipalité. La présence de l’agrile du frêne avait été détectée à Longueuil en 2012 et plus tôt cette année à Saint-Bruno-de-Montarville et à Saint-Lambert, toutes des villes de l’agglomération de Longueuil. Différentes actions ont été entreprises par la Ville de Boucherville pour ralentir l’infestation de cet insecte ravageur provenant d’Asie. L’agrile du frêne a entraîné la mort de plus de 100M de frênes depuis sa découverte en Amérique du Nord en 2002. (La Seigneurie)
28 novembre 2013
Des loups migrateurs 
Des données préliminaires obtenues par des chercheurs du Département de biologie indiquent que les caribous du troupeau de Rivière-aux-Feuilles auraient d'inquiétants compagnons de voyage pendant leurs migrations annuelles. En effet, les loups suivraient les mêmes routes que ce troupeau lors de ses pérégrinations, a révélé le professeur Steeve Côté, lors du Symposium Caribou-Ungava présenté à la mi-novembre sur le campus. (Le Fil)
28 novembre 2013
Imaginaires forestiers 
l y a très longtemps, les peuples germaniques avaient pour coutume, le 21 décembre, de couper une branche de sapin qu’ils gardaient tout l’hiver dans leur maison. Ce rituel se déroulait le jour du solstice d’hiver, le jour le plus court de l’année. Selon le professeur Martin Hébert, du Département d’anthropologie, cette branche symbolisait la vie qui allait renaître au printemps. «C’est, dit-il, l’origine de notre sapin de Noël.» (Le Fil)
27 novembre 2013
Forêt: Résolu critique l'entente qu'elle a signée 
Trois ans après avoir signé l'Entente sur la forêt boréale canadienne avec les principaux groupes écologistes, Produits forestiers Résolu estime maintenant que cette démarche était vouée à l'échec parce qu'elle n'impliquait pas les communautés locales. (La Presse)
26 novembre 2013
Researchers track Alberta forests from the skies to study threatened wildlife 
An ambitious three-year research project is using eyes in the sky to produce what may be the clearest picture yet of the impact of the energy and forestry industries on threatened wildlife in northern Alberta. High-resolution satellite images, together with information from industry, will also yield the first data on what effects snowmobilers and off-roaders are having on caribou, grizzlies and wolves. “We’re going to let the animals tell us when they’re no longer disturbed,” said biologist Gordon Stenhouse, who’s overseeing the research. (The GLobe & Mail)
26 novembre 2013
INDUSTRIE FORESTIÈRE : La lumière au bout du tunnel? 
Le Rendez-vous de la forêt québécoise de la semaine dernière sème l’espoir chez les forestiers, qui croient voir la lumière au bout du tunnel. Lors d’une rencontre éditoriale avec Argent, quatre intervenants ont affiché leur regain d’optimisme. La crise a fait mal à l’industrie, réduisant son nombre d’emplois à 65 000, alors qu’il s’élevait à 100 000 lors des années de gloire. De plus, le territoire disponible pour l’exploitation a reculé de 22 % pour la période 2008-13. «C’est la première fois depuis 10 ans que nous entendons un discours donnant l’indication que la forêt est importante, a dit le président et chef de la direction de Produits forestiers Résolu, Richard Garneau. Nous allons travailler ensemble pour trouver des solutions.» (Journal de Montréal)
26 novembre 2013
Changes to Canada's fisheries law alarm biologists 
Revisions that take effect today remove protections for 80% of endangered freshwater species. For Canada's fish, today marks a big departure from the status quo. Scores of freshwater species lose their protection under the country’s Fisheries Act as controversial changes made in 2012 take effect. The law, enacted in 1868, is one of the country's oldest pieces of environmental legislation. It has long provided blanket protection for all fish and their habitat. The revised legislation now restricts protections to fish that are part of a commercial, recreational or aboriginal fishery, and only against “serious harm”. It also does away with a prohibition on "harmful alteration, disruption or destruction of fish habitat". (Nature)
26 novembre 2013
Le professeur associé Charles Vincent reçoit un titre honorifique pour sa contribution à l'entomologie. 
Le professeur associé Charles Vincent, du Département des sciences biologiques, a reçu le titre honorifique de Fellow décerné par la Société entomologique d'Amérique (Entomological Society of America) le 10 novembre dernier. Ce titre lui est accordé en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à l'entomologie. Ardent promoteur de l'entomologie au Canada et membre fondateur de l'Insectarium de Montréal, Charles Vincent mène des recherches visant à contrôler et à gérer les insectes ravageurs en agriculture en utilisant des méthodes de lutte biologique (incluant les bio-pesticides) et physique. (UQAM)
25 novembre 2013
Le Nord pour tous 
Dossier spécial sur Le Nord pour tous paru dans La Presse.
25 novembre 2013
Les écologistes déplorent le manque de vision de Québec 
ès janvier, le Secrétariat au développement nordique mettra en place un groupe de travail, soit une Table des partenaires incluant des écologistes, qui se pencheront sur les questions liées à l'environnement, au développement durable et à la protection du territoire. «Ce n'est pas vrai que le gouvernement ne fait rien concernant les préoccupations environnementales liées au plan Nord pour tous», se défend Luc Ferland, député d'Ungava et adjoint parlementaire à la ministre des Ressources naturelles pour le volet affaires nordiques. (La Presse)
25 novembre 2013
Scientists identify 2,370 'irreplaceable' places 
From Afghanistan to Zimbabwe, a new study calculates the 'irreplaceability' of ecosystems and ranks their importance to threatened or endangered species. An international team of scientists has made a list of Earth's most "irreplaceable" places, highlighting more than 2,300 unique habitats that are key to the survival of rare wildlife. The goal of their research, published in the journal Science, is to help wildlife managers make existing parks and nature preserves more effective at preventing extinction. (MNN)
23 novembre 2013
Forestry’s elusive quest for innovation  
In a pulp-and-paper industry that is struggling to reinvent itself, Lebel-sur-Quévillon was a symbol of renewed hope. But in an unexpected twist of Chinese misfortune, prospects for the small northern Quebec town now look as dark as an ink blot. Fortress Paper Ltd. was about to relaunch the kraft pulp plant formerly owned by Domtar Corp., the company that gave birth to Lebel in a black spruce forest in the mid-1960s. Expecting to hire 300 employees, the plant was to produce viscose rayon staple fibre, a textile fibre used to make clothing, tissue-like tablecloth or diapers. The province’s investment arm has lent $132-million to the project, which was unveiled with great fanfare by then-Quebec premier Jean Charest in early 2012. (The Globe & Mail)
23 novembre 2013
Rendez-vous de la forêt: Québec doit prioriser la conservation pour assurer la durabilité de l'industrie 
OPINION - Cette semaine à St-Félicien, Pauline Marois, la ministre Martine Ouellet et le député Denis Trottier convient les acteurs du milieu forestier à un Rendez-vous national de la forêt québécoise. D'abord conçus spécialement pour l'industrie, ces deux jours de rencontre furent finalement ajustés pour convenir à la réalité du nouveau régime forestier : il est impossible de parler forêt sans parler aux autres utilisateurs de cette richesse collective, comme c'était le cas dans le passé. Ainsi Greenpeace et d'autres groupes partageront la table avec les sylviculteurs et les aménagistes, les autochtones, les universitaires, l'industrie et les élus afin d'établir une feuille de route quant aux priorités pour relancer ce secteur névralgique. (Huffington Post)
23 novembre 2013
Forêt - L’industrie pense avoir obtenu une oreille attentive du gouvernement 
L’industrie forestière pense avoir obtenu une oreille attentive du gouvernement Marois au cours du « Rendez-vous de la forêt québécoise » qui s’est terminé vendredi à Saint-Félicien, au Lac-Saint-Jean. Le cadre financier des différentes mesures de relance annoncées par Québec pendant le forum totalise tout près de 675 millions sur trois ans. Au terme de l’exercice de deux jours, le Conseil de l’industrie forestière (CIFQ) a salué la création d’un Forum stratégique sur la compétitivité et la transformation de la filière industrielle du bois, en état de crise depuis presque dix ans. (Le Devoir)
23 novembre 2013
Bilan de la première journée du Rendez-vous de la forêt québécoise : le gouvernement Marois appuie les producteurs forestiers 
La Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ) et l’Union des producteurs agricoles (UPA) applaudissent la décision du gouvernement Marois d’améliorer le Programme de remboursement des taxes foncières soutenant les efforts de protection et de mise en valeur des lots boisés appartenant aux 130 000 propriétaires forestiers du Québec. « Lorsqu’il est question de l’avenir du secteur forestier et de la création de richesses, il est évident que la forêt privée peut jouer un plus grand rôle. Les producteurs forestiers génèrent déjà de grands bénéfices économiques et environnementaux pour les communautés, et ils pourraient contribuer davantage à ceux-ci si le contexte de la production de bois en forêt privée était favorable. Aujourd’hui, la décision de réviser ce programme est un pas très important dans cette direction et les producteurs peuvent s’en réjouir », a indiqué M. Pierre-Maurice Gagnon, président de la FPFQ, lors du Rendez-vous de la forêt québécoise convoqué par la première ministre. (FPFQ)
22 novembre 2013
Québec consacrera 430 millions sur trois ans au secteur forestier 
La première ministre Pauline Marois a annoncé jeudi un chapelet de mesures totalisant 430 millions dans l’espoir de redonner un élan à l’industrie forestière. Ce montant comporte une centaine de millions de dollars en argent frais provenant de l’enveloppe de la Politique industrielle annoncée en octobre dernier. Devant plus de 200 acteurs du milieu réunis à Saint-Félicien au Lac-Saint-Jean pour le « Rendez-vous national de la forêt québécoise », Mme Marois a proclamé « un nouveau départ » pour cette industrie qui n’a toujours pas retrouvé le chemin de la rentabilité après des années de tourmente. Minée par des conflits commerciaux, les aléas du marché et la crise financière de 2008, l’industrie forestière au Québec a perdu 30 000 emplois, le tiers de sa main-d’oeuvre. (Le Devoir)
21 novembre 2013
Québec injectera 430 millions dans le secteur forestier 
La première ministre Pauline Marois a annoncé jeudi un chapelet de mesures totalisant 430 millions de dollars dans l'espoir de redonner un élan à l'industrie forestière. Ce montant comporte une centaine de millions de dollars en argent neuf provenant de l'enveloppe de la Politique industrielle annoncée en octobre dernier. Devant plus de 200 acteurs du milieu réunis à Saint-Félicien au Lac-Saint-Jean pour le «Rendez-vous national de la forêt québécoise», Mme Marois a proclamé «un nouveau départ» pour cette industrie qui n'a toujours pas retrouvé le chemin de la rentabilité après des années de tourmente. (La Presse)
21 novembre 2013
Québec consacrera 430 millions sur trois ans au secteur forestier 
La première ministre Pauline Marois a annoncé jeudi l'injection de plus de 430 millions $ dans un plan pour soutenir l'innovation et le développement de nouveaux produits au sein de l'industrie forestière québécoise. Une tranche de 320 millions $ sera consacrée à la modernisation de cette industrie, entre autres en favorisant l'innovation et le développement de nouveaux produits. Dans le cadre du Rendez-vous national de la forêt québécoise, la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, a quant à elle affirmé que ce secteur de l'économie provinciale se devait de s'intéresser aux marchés émergents liés à l'économie verte, et que le gouvernement allait donner un coup de main à ce chapitre. Mme Ouellet a également soutenu que Québec faciliterait la création d'emplois dans les régions. (Le Devoir)
21 novembre 2013
Amazon Drones: The Latest Weapon in Combatting Climate Change 
As U.N. climate talks continue in Warsaw, soon a flying, insect-like robot developed by scientists at Wake Forest University will give an unprecedented look at Peru's tropical cloud forest, one of the world's most biodiverse ecosystems and a key indicator of global climate change. A research team led by conservation biologist Miles Silman will launch two different drones to conduct climate research in the region, giving a never-before-seen bird's eye view of one of the most difficult locations in the world to study. (Science Daily)
20 novembre 2013
Adoption du projet de Loi no 41 : des changements majeurs au processus d'embauche dans la fonction publique 
Le ministre responsable de l'Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, M. Stéphane Bédard, est fier d'annoncer l'adoption à l'unanimité, par l'Assemblée nationale, du projet de loi no 41, Loi modifiant la Loi sur la fonction publique principalement en matière de dotation des emplois.

« Dans le contexte actuel où la fonction publique fait face à de nombreux défis en matière de gestion des ressources humaines, cette loi introduit des changements majeurs au processus d'embauche. En modernisant et en adaptant nos façons de faire aux nouvelles réalités du marché du travail, nous pourrons augmenter notre compétitivité comme employeur et renforcer notre expertise interne », a déclaré le ministre Bédard. (CNW Telbec)

19 novembre 2013
Rendez-vous de la forêt : Québec doit prioriser la conservation pour assurer l’accès aux marchés 
BLOG - Cette semaine à St-Félicien, Pauline Marois, la ministre Martine Ouellet et le député Denis Trottier convient les acteurs du milieu forestier à un Rendez-vous national de la forêt québécoise. Initialement conçus spécialement pour l’industrie, ces deux jours de rencontre furent finalement ajustés pour convenir à la réalité du nouveau régime forestier : il est impossible de parler forêt sans parler aux autres utilisateurs de cette richesse collective comme c’était le cas dans le passé. Ainsi Greenpeace et d’autres groupes partagerons la table avec les sylviculteurs et les aménagistes, les autochtones, les universitaires, l’industrie et les élus afin d’établir une feuille de route quant aux priorités pour relancer ce secteur névralgique. (Greenpeace)
19 novembre 2013
Conseil de l'industrie forestière du Québec - Trop de développement durable nuit au développement économique 
Les forestières réclament un plus grand accès à la ressource ligneuse
La protection de la biodiversité ne doit plus prendre le pas sur le développement économique, plaidera l’industrie forestière du Québec à l’occasion du Rendez-vous de la forêt québécoise cette semaine à Saint-Félicien. Le Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ) réclamera jeudi et vendredi un « plus grand accès » à la forêt québécoise, montrant du doigt un rétrécissement de 36,7 % du territoire où il est possible d’exploiter au fil des 13 dernières années. « Le territoire occupé par la forêt au Québec agrandit d’année en année, mais la possibilité forestière, le volume qu’on peut en récolter, diminue », a déploré le président-directeur général du CIFQ, André Tremblay, lundi, lors d’une conférence de presse à Montréal. « La raison est simple, c’est qu’on opère sur une moins grande superficie compte tenu des contraintes, des éléments de protection de la biodiversité de la ressource », a-t-il ajouté du tac au tac à quelques jours du Sommet du monde forestier. (Le Devoir)
18 novembre 2013
The challenge of certifying forest ecosystem services 
As the challenges of certifying forest ecosystem services persist, delegates at the U.N. climate summit in Warsaw are anticipating new insights from a meeting of certification organizations this weekend. Building on their year-old alliance, The Gold Standard Foundation and Forest Stewardship Council (FSC) are joining forces with Fairtrade International to explore the challenges of certifying forest ecosystem services at the Global Landscapes Forum on November 16 and 17. (Trust)
18 novembre 2013
Forêt québécoise: des enchères controversées 
TCombien vaut la forêt québécoise? Depuis le mois d'avril, on en a une petite idée, puisque 25% des arbres sont mis aux enchères et vendus au plus offrant.(La Presse)
15 novembre 2013
The Ash Dieback Fungus, Chalara Fraxinea, Might Have a Mechanism to Define Territory and to Combat Viruses 
The fungus which causes Chalara dieback of ash trees has the potential to defend itself against virus attacks, research by British scientists has shown. Plant pathologists Dr Joan Webber, from Forest Research, the research agency of the Forestry Commission, and Professor Clive Brasier found that the defence mechanisms which the Chalara fraxinea (C. fraxinea) fungus uses to defend its territory could make it more resistant to virus-based control methods. Their research findings have been published in the journal Fungal Ecology. (Sience Daily)
15 novembre 2013
Rising Concerns Over Tree Pests and Diseases 
New research has found that the number of pests and disease outbreaks in trees and forests across the world has been increasing. The review "The consequences of Tree Pests and Diseases for Ecosystem Services" by scientists from the universities of Southampton, Cambridge, Oxford and St Andrews is published today (15 November) in the journal Science. The research shows that the experience of widespread death of trees, similar to that seen from Dutch elm disease and with the arrival last year of the new fungal disease of ash -- Chalara fraxinea -- has not been unique to the UK. Furthermore, there is growing concern that aspects of globalisation -- in particular, high volumes and new forms of trade -- may increase the risk of disease spreading and provide opportunities for genetic reassortment which can enhance pathogenicity (the ability of an organism to cause disease). (Sience Daily)
15 novembre 2013
Les 78 aires protégées les plus irremplaçables du monde 
Il existe aujourd’hui un peu plus de 177 000 aires protégées à travers le monde, couvrant un peu plus de 12 % des terres émergées. Ces zones ont en théorie comme objectif principal la préservation de la nature, ce qui n’exclut pas la présence humaine. Du point de vue de la préservation des espèces menacées, toutes ces aires ne se valent pas. Selon un travail scientifique inédit piloté par le Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (Cefe) de Montpellier et publié dans Science le vendredi 15 novembre, 78 aires s’avèrent particulièrement stratégiques pour empêcher l’extinction d’espèces de mammifères, oiseaux ou amphibiens aujourd’hui menacés. (La Croix)
15 novembre 2013
Le monde moderne a failli les exterminer ; Internet les a sauvés 
Les Suruis ont survécu à la voracité des exploitants de la forêt amazonienne grâce à un ordinateur et à un esprit entrepreneurial inspirant. Le chef Almir Narayamoga Surui et les siens ont troqué leurs arcs et leurs flèches pour des téléphones intelligents afin de sauver de la disparition leur tribu en même temps que leur bout de forêt amazonienne.

En 1969, une demi-douzaine d’années avant la naissance du chef Almir, son peuple est entré pour la première fois en contact avec la civilisation moderne. Comptant alors, selon les uns, au moins 800 membres, selon d’autres, environ 5000 membres, les Suruis, une tribu indigène de la forêt amazonienne du Brésil, ont tout de suite été décimés par la tuberculose, la grippe et d’autres maladies arrivées de l’extérieur, au point de ne plus être que 250 personnes deux ans plus tard. Au moment d’être choisi chef, au début des années 90, le chef Almir doit défendre son territoire contre les coupes forestières sauvages qui le forcent, en 2007, à se réfugier aux États-Unis après que sa tête eut été mise à prix. Il reviendra de son exil avec un ordinateur sous le bras, et une idée qui allait faire du chemin. (Le Devoir)

14 novembre 2013
Brésil: la déforestation amazonienne en hausse de 28% sur un an 
La déforestation de l'Amazonie brésilienne a atteint 5843 km2 sur un an, en hausse de 28% par rapport à l'année précédente qui avait enregistré la plus faible déforestation de l'histoire, a annoncé jeudi la ministre de l'Environnement. «Nous confirmons une hausse du taux de déforestation de 28%, avec 5843 km2» déboisés sur un an, a déclaré la ministre, Izabella Teixeira, lors d'une conférence de presse. Ce résultat encore provisoire couvre la période allant d'août 2012 à juillet 2013. Mme Teixeira a fixé une réunion d'urgence avec les secrétaires à l'Environnement des États amazoniens pour leur demander des explications et la prise de mesures pour améliorer la situation. (La Presse)
14 novembre 2013
Amazon Rainforest More Able to Withstand Drought Than Previously Thought 
New research suggests that the Amazon rainforest may be more able to cope with dry conditions than previously predicted. Researchers at the University of Exeter and Colorado State University used a computer model to demonstrate that, providing forest conservation measures are in place, the Amazon rainforest may be more able to withstand periods of drought than has been estimated by other climate models. (Science Daily)
14 novembre 2013
Une portion du mont Shefford protégée à perpétuité 
Shefford pourra se vanter d’avoir été la première municipalité du Québec à protéger la plus grande partie de son territoire sous forme de réserve naturelle. Depuis le 30 octobre dernier, les quatre parcs du mont Shefford, qui totalisent une superficie de 145,04 hectares, soit l’équivalent de 105 terrains de football, sont protégés à perpétuité par le Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs. (Granby Express)
14 novembre 2013
Deforestation accelerates in Indonesia, finds Google forest map 
orest loss in Indonesia has sharply risen over the past 12 years, reports a new study published in the journal Science. The study, led by Matt Hansen of University of Maryland, finds that Indonesia lost 15.8 million hectares between 2000 and 2012, ranking it fifth behind Russia, Brazil, the United States, and Canada in terms of forest loss. Some 7 million hectares of forest regrew during the period. (Mongabay)
14 novembre 2013
Zero net deforestation is the wrong target, warn experts 
Environmental initiatives that target zero net deforestation may miss their mark when it comes to slowing climate change and protecting biodiversity, warns a commentary published in this week's issue of the journal Science.

While zero net deforestation may seem like a worthy target in efforts to curb forest loss, Sandra Brown and Daniel Zarin argue that the goal is at best, ambiguous, and at worst, may lead to perverse outcomes for the world's forests. (Mongabay)

14 novembre 2013
Deforestation in the Brazilian Amazon jumps 28% in 2013 
Deforestation in the Brazilian Amazon jumped 28% in 2013 sparking concerns that recent progress in reducing forest loss in the world's largest rainforest may be in danger of reversing. The preliminary data, released Thursday by the Brazilian government, shows that 5,843 square kilometers (2,256 sq miles) of rainforest was cleared across the "Legal Amazon" between August 1, 2012 and July 31, 2013. Deforestation a year earlier was the lowest since annual record-keeping began in 1988. (Mongabay)
13 novembre 2013
Agrile du frêne: La guerre face à cette menace silencieuse 
Les larves tuent les frênes. Pointe-Claire, Laval, Ville-Marie, Rosemont et d’autres arrondissements sont affectés. Si rien ne peut l’éradiquer, une combinaison de parasites, de champignons et des biopesticides ralentira sa progression. L’agrile du frêne représente un ennemi si redoutable que la Ville et le gouvernement fédéral conjuguent leurs efforts pour tenter de préserver ce feuillu qui représente près d’un arbre sur cinq à Montréal. «C’est un tsunami qui s’en vient, explique Robert Lavallée, chercheur scientifique à Ressources naturelles Canada. C’est très grave, ça nuit aux arbres qui font partie du milieu de vie des citoyens. Ça ne va pas être beau!» (Journal Métro)
13 novembre 2013
Le plus haut édifice de bois au monde... à Québec 
Le maire Régis Labeaume a révélé mardi qu'une entente de gré à gré avait été conclue avec la Société en commandite NEB, qui achètera le terrain de 2000 mètres carrés au coût de 1,3 million $. NEB est formée de Nordic Structures Bois, de EBC et de Gestion Yvan Blouin. Ces deux dernières faisaient partie du consortium formé avec le promoteur Leboeuf Société immobilière, qui avait décroché le contrat de construction de la phase 1 de Pointe-aux-Lièvres. La firme s'est retirée du projet en août puisqu'elle n'était plus en mesure de livrer les 250 logements promis au prix prévu de 250 000 $ en moyenne par unité. (Le Soleil)
12 novembre 2013
Déménager des arbres pour sauver la forêt 
Peut-on intervenir pour réduire les impacts des changements climatiques sur les forêts en favorisant dès maintenant la migration de certaines essences d’arbres vers de nouveaux territoires? Et, surtout, doit-on intervenir?(Abitibi Express)
12 novembre 2013
Statistique : de quoi ébranler les colonnes du temple de la science 
Les statistiques sont probablement l’outil mathématique le plus utilisé en sciences, mais on s’en sert d’une manière un peu (beaucoup) trop libérale, suggère un papier paru hier dans les Proceedings of the National Academy of Sciences — ce qui donnerait bien des résultats faussement positifs et ferait donc perdre pas mal de temps et d’argent à pas mal de monde… (La Presse)
12 novembre 2013
Le Canada sera épié par les écologistes 
Une délégation de l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) est à Varsovie, en Pologne, pour assister à la 19e Conférence sur le climat organisée par les Nations unies. (La Presse)
11 novembre 2013
Les éoliennes auraient causé la mort de centaines de milliers de chauves-souris 
Une nouvelle étude conclut que plus de 600 000 chauves-souris sont probablement mortes à cause d'éoliennes aux États-Unis en 2012. L'étude, publiée dans la dernière édition de la revue américaine BioScience, en vient à cet estimé par le biais de techniques statistiques poussées appliquées au nombre de chauves-souris mortes retrouvées dans 21 parcs d'éoliennes. Les chauves-souris jouent un rôle important mais méconnu dans l'écosystème en tant que prédateurs d'insectes et pollenisateurs de certaines plantes. (Huffington Post)
11 novembre 2013
Afin d'éviter une pénurie d'ingénieurs forestiers, l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec lance sa première campagne de promotion grand public 
L'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec (OIFQ), en partenariat avec la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l'Université Laval (FFGG) et le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) lancera sa toute première campagne publicitaire télévisuelle sous le thème : « Partagez votre vision !». En réponse à la pénurie appréhendée d'ingénieurs forestiers au Québec, cette campagne a pour objectifs de rejoindre les jeunes qui sont en choix de carrière et qui s'intéressent à la science, à la nature et à l'environnement. On veut également montrer le large spectre des possibilités d'emplois que peuvent occuper ces professionnels du milieu forestier et du domaine de la transformation du bois. (CNW Telbec)
11 novembre 2013
L'industrie forestière n'est pas en voie de disparition, plaide le député Denis Trottier 
Le Rendez-vous de la forêt démontrera que l'avenir est encore dans le bois, soutient Denis Trottier. «Ce n'est pas comme l'industrie du fer à cheval qui est tombée» avec l'arrivée de l'automobile, au siècle dernier, plaide l'élu du Parti québécois (PQ), en indiquant que son gouvernement n'entend pas y investir pour autant. (Le Soleil)
11 novembre 2013
Peut-on à la fois conserver les forêts tropicales et lutter contre la pauvreté? 
Comment réussir à concilier la lutte contre la déforestation et l'amélioration des conditions de vie des populations? Cette question est l'une des problématiques principales de ma thèse. Les forêts tropicales ont en effet ceci de particulier qu'elles se trouvent dans les régions les plus pauvres du monde, et qu'elles sont utilisées -et dégradées- pour les besoins quotidiens de milliers de gens. Comment alors faire en sorte de les protéger sans appauvrir un peu plus ces populations? Mon travail de recherche essaye d'apporter des réponses à cette question. (Huffington Post)
8 novembre 2013
Une forêt pour cacher les erreurs du passé 
Chapais, c’est une ville minière sans mine. À une quarantaine de kilomètres à l’ouest de sa grande sœur Chibougamau, elle a connu la prospérité dans les années 1960 et 1970 grâce au cuivre. Les filons sont aujourd’hui épuisés, mais les résidus sont restés. À elle seule, la mine Opémiska a produit des milliers de tonnes de roche stérile qui s’étendent sur plusieurs hectares et font 15 mètres d’épaisseur. Plus rien ne pousse là, comme on peut le voir en zoomant sur les images satellites de Google Maps. Un site qu’on dit orphelin, car aujourd’hui la compagnie n’existe plus. (Québec Science)
8 novembre 2013
Le parc du Mont-Saint-Bruno s'aggrandit 
Le plus petit parc national du Québec, et aussi le plus fréquenté, va grandir de 50%. Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, Yves-François Blanchet, a annoncé ce matin l'agrandissement du parc national du Mont-Saint-Bruno. Sa superficie passe de 578 à 884 hectares, pour la somme de 1,2 million de dollars. Une aubaine pour plus de 300 hectares à proximité de Montréal. (La Presse)
7 novembre 2013
Amazon Deforestation Could Mean Droughts for Western U.S. 
In research meant to highlight how the destruction of the Amazon rainforest could affect climate elsewhere, Princeton University-led researchers report that the total deforestation of the Amazon may significantly reduce rain and snowfall in the western United States, resulting in water and food shortages, and a greater risk of forest fires. The researchers report in the Journal of Climate that an Amazon stripped bare could mean 20 percent less rain for the coastal Northwest and a 50 percent reduction in the Sierra Nevada snowpack, a crucial source of water for cities and farms in California. (Science Daily)
7 novembre 2013
Nature Québec sert une mise en demeure à Ottawa 
Nature Québec vient de servir une mise en demeure à la ministre de l'Environnement, Leona Aglukkaq, au moment même où le gouvernement fédéral se fait sermonner par son commissaire à l'environnement pour ne pas protéger ses espèces en péril. Un appui de taille pour l'organisme environnemental qui cherche à se faire entendre à Ottawa. (La Presse)
6 novembre 2013
Projet de réserve protégée à Matane: l'industrie forestière se sent menacée 
Le Groupe Lebel, l'un des principaux manufacturiers de bois d'oeuvre de l'est canadien, s'élève contre le souhait de Québec de créer une nouvelle aire protégée dans la réserve faunique de Matane. Le président, Frédéric Lebel, affirme que ce projet menace l'ensemble de la structure industrielle forestière au Bas-Saint-Laurent. (Le Soleil)
6 novembre 2013
Protection des milieux naturels - Une insouciance chronique d’Ottawa 
Au-delà des discours vertueux, le gouvernement Harper fait clairement preuve de négligence en matière de protection des milieux naturels du pays, constate le commissaire à l’environnement du Canada, Neil Maxwell. Et à moins d’un changement de cap radical de la part d’Ottawa, plusieurs espèces et habitats sont condamnés à la disparition. (Le Devoir)
5 novembre 2013
Carbon Storage Recovers Faster Than Plant Biodiversity in Re-Growing Tropical Forests 
A new study of re-growing tropical forests has concluded that plant biodiversity takes longer to recover than carbon storage following major disturbances such as clearance for farming. The findings, published in the scientific journal Proceedings of the Royal Society B, have important implications for conservation since there are now many re-growing forests in South and Central America. The new study is the first large-scale analysis of the recovery of both plant biodiversity and carbon pools in re-growing forests. (Science Daily)
5 novembre 2013
Stressed-Out Trees Boost Sugary Rewards to Ant Defenders 
When water is scarce, Ecuador laurel trees ramp up their investment in a syrupy treat that sends resident ant defenders into overdrive, protecting the trees from defoliation by leaf-munching pests. The water-stressed tropical forest trees support the production of more honeydew, a sugary excretion imbibed by the Azteca ants that nest in the laurels' stem cavities. In return, ant colonies boost their numbers and more vigorously defend the life-sustaining foliage. (Science Daily)
5 novembre 2013
La fraude scientifique éclabousse aussi les coauteurs 
«La fraude scientifique commise par certains chercheurs n’a pas que des conséquences sur leur carrière. Elle contamine aussi celle des coauteurs. La plupart d’entre eux voient en effet leur productivité et leur impact diminuer à la suite de la rétractation d’un article frauduleux, et beaucoup quittent même le monde de la recherche. Dans un contexte où les chercheurs collaborent de plus en plus et où un nombre croissant d’articles sont rétractés, ce sont des centaines de carrières scientifiques qui, chaque année, peuvent être touchées par la fraude scientifique. Il importe donc que les collaborateurs soient critiques des travaux de leurs collègues… (Découvrir)
5 novembre 2013
Répliquer au contre-savoir 
«Le Web est tout et son contraire. Et ce contraire a quelque chose de franchement terrifiant.» Ces mots ne sont pas de moi, mais du chroniqueur du Devoir David Desjardins, qui jouait cette semaine sur un terrain abondamment couvert par les blogueurs de science —et ça fait toujours plaisir quand les territoires couverts par les blogueurs de science atteignent enfin les pages des grands quotidiens. (Agence Science-Presse)
5 novembre 2013
Les chances de limiter le réchauffement diminuent 
Les chances de contenir le réchauffement climatique à 2°C au cours du siècle diminuent sensiblement, met en garde un nouveau rapport des Nations unies mardi, publié avant la conférence annuelle sur le climat à Varsovie. «Le défi auquel nous faisons face n'est pas technique (...), il est politique», a commenté le secrétaire exécutif du Programme des nations unies pour l'environnement (PNUE), l'Allemand Achim Steiner, dans ce rapport présenté à Berlin. Les émissions mondiales de gaz à effet de serre seront de 8 à 12 milliards de tonnes au-dessus des objectifs en 2020, même si les pays étudiés adhèrent aux accords sur la limitation des émissions, selon ce rapport. (La Presse)
2 novembre 2013
La recherche universitaire est rentable 
Alors que les fonds de recherche du Québec ont vu leur budget augmenter de 25 % sur les cinq prochaines années, la question de la rentabilité se pose. Quels bénéfices le Québec va-t-il tirer de ces investissements ? Le vice-recteur à la recherche et aux études de l’Université Concordia, Graham Carr, invite à voir, au-delà des statistiques, comment se décline la rentabilité de la recherche. (Cahier spécial sur l'éducation universitaire - Le Devoir)
1 novembre 2013
50,000 km of roads built across Brazilian Amazon in 3 years 
Roads are rapidly expanding across the Brazilian Amazon opening up once remote rainforests to loggers, miners, ranchers, farmers, and land speculators, finds a new study published in the journal Regional Environmental Change. Researchers from Imperial College London and Brazil-based Imazon used maps of existing roads and satellite imagery to track the expansion of the Brazilian Amazon's road network between 2004 and 2007, a period when nearly 70,000 square kilometers of rainforest was felled in the region. (Mongabay)
30 octobre 2013
New Concept Needed for a Better Understanding of Biodiversity in Time, Space 
By now, biodiversity is a well known term even in the broader public, as it is used in many media reports about species extinction, natural resources or climate change. Yet research in this field is still lacking an integrative approach. Paleontologists and biologists, for example, still cut their own path, their studies in species diversity and species extinction are rarely combined. Scientists of the Biodiversity and Climate Research Centre (BiK-F) have now responded to calls for integration, and provide a concept for linking data of both research fields. They present their framework in the scientific journal Trends in Ecology & Evolution. (Science Daily)
30 octobre 2013
Warm Winters Let Trees Sleep Longer 
In the temperate zones, vegetation follows the change of the seasons. After a winter pause, plants put out new growth in spring. Research has now brought a new correlation to light: The colder the winter, the earlier native plants begin to grow again. Since warmer winters can be expected as the climate changes, the spring development phase for typical forest trees might start later and later -- giving an advantage to shrubs and invasive trees that don't depend on the cold. (Science Daily)
29 octobre 2013
Redwood Trees Reveal History of West Coast Rain, Fog, Ocean Conditions 
Many people use tree ring records to see into the past. But redwoods -- the iconic trees that are the world's tallest living things -- have so far proven too erratic in their growth patterns to help with reconstructing historic climate. A University of Washington researcher has developed a way to use the trees as a window into coastal conditions, using oxygen and carbon atoms in the wood to detect fog and rainfall in previous seasons. (Science Daily)
28 octobre 2013
La ruée vers l'or ravage la forêt amazonienne péruvienne 
La ruée vers l'or dans la forêt amazonienne au Pérou, où les mines illégales se sont multipliées ces dernières années, représente l'une des menaces les plus sérieuses pour cet écosystème précieux, mettent en garde lundi des chercheurs. Grâce à des observations aériennes, satellitaires et sur le terrain, une étude américano-péruvienne fournit lundi pour la première fois des informations précises et fiables sur cette activité illégale dans la région du Madre De Dios, dans le sud-ouest du Pérou. (La Presse)
28 octobre 2013
A VERTICAL FOREST IS GROWING IN THE MIDDLE OF ONE OF EUROPE’S DIRTIEST CITIES 
Denizens of Milan, Italy will have a brand new 2.5 acre forest smack in the middle of their city by the end of 2013. You might think that’s a city with its priorities straight. But this particular forest didn’t require the sacrifice of precious commercial real estate—because it’s of the vertical variety. Brainchild of Italian architecture firm, Stefano Boeri Architetti, the Bosco Verticale (literally, “vertical forest” in English) is two residential apartment buildings peppered with cantilevered terraces. Each terrace is specially designed and engineered to support a small community of trees, shrubs, and other greenery. (Singularity Hub)
28 octobre 2013
Forum Boréal: Garneau a apprécié le dialogue 
Produits forestiers Résolu est très satisfait des résultats obtenus avec la tenu de son Forum Boréal. Surtout par l'engouement suscité par la plate-forme d'échange créée sur le Web. «Il faut continuer à informer et à éduquer en toute transparence. C'est un avantage pour tout le monde. Je suis fier des résultats du Forum Boréal qui nous a permis de dialoguer avec les communautés», a affirmé le grand patron Richard Garneau lors d'une entrevue avec Le Quotidien. (Le Quotidien)
27 octobre 2013
Le Québec veut développer la coopération scientifique avec la France 
Maintenant qu'il s'est donné une nouvelle Politique nationale de recherche et d'innovation (PNRI), le Québec veut développer davantage sa coopération scientifique avec la France. Le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, l'a assuré aux grands acteurs du système de recherche français la semaine dernière, à la faveur de sa première visite à Paris. (La Presse)
25 octobre 2013
Risk of Amazon Rainforest Dieback Is Higher Than IPCC Projects, Study Suggests 
A new study suggests the southern portion of the Amazon rainforest is at a much higher risk of dieback due to stronger seasonal drying than projections made by the climate models used in the latest report by the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC). If severe enough, the loss of rainforest could cause the release of large volumes of the greenhouse gas carbon dioxide into the atmosphere. It could also disrupt plant and animal communities in one of the regions of highest biodiversity in the world. (Science Daily)
25 octobre 2013
Grande enquête web sur Les Québécoises, les Québécois et la science 
L’Association science et bien commun et l’Agence Science-Presse, en collaboration avec le programme Accès savoirs de l’Université Laval, ont préparé un grand questionnaire sur les rapports entre les Québécoises, les Québécois et la science : ce qui les intéresse, comment ils se représentent les scientifiques et la science, comment ils s'en informent, ce qu'ils pensent des relations entre la science, le gouvernement et les citoyens, etc. Il est en ligne du 25 octobre au 7 novembre. (Agence Science-Presse)
25 octobre 2013
441 nouvelles espèces sont découvertes en Amazonie 
La forêt amazonienne, déjà reconnue pour sa biodiversité exceptionnelle, recèle encore des surprises. Selon une nouvelle compilation réalisée par le Fonds mondial pour la nature (WWF), pas moins de 441 nouvelles espèces ont été découvertes uniquement au cours des quatre dernières années. (Le Devoir)
24 octobre 2013
Pourquoi sauver la biodiversité 
Hubert Reeves lance un appel pour nous faire changer nos habitudes et prendre conscience de la crise écologique contemporaine qui nous menace.
22 octobre 2013
La nature plus précieuse et utile que jamais 
La ville a besoin de la nature, même si elle l'ignore souvent à ses dépens. C'est, en résumé, le message d'un imposant rapport commandé par le secrétariat de la Convention sur la diversité biologique publié plus tôt ce mois-ci.

Ce rapport, intitulé Urban Biodiversity and Ecosystem Services, a été rédigé par des centaines de chercheurs de partout sur la planète, sous la direction d'une équipe d'experts dont fait partie Rob McDonald, de l'organisme Nature Conservancy. (La Presse)

22 octobre 2013
Les mousquetaires de la ceinture verte 
Ils sont quatre comme dans l'oeuvre d'Alexandre Dumas. Leur combat : un coin de nature près de chez eux. Ils ont en commun leur ténacité. Leur seule arme est la parole : sur le sujet qui leur tient à coeur, ils sont intarissables. Et ils ont tous réussi, au moins en partie, à faire changer les choses, à la faveur d'une évolution dans les mentalités et les priorités. (La Presse)
22 octobre 2013
Une ceinture verte et bleue pour Montréal 
Le titre de notre émission de cette semaine ne réfère pas à une ceinture fléchée. Mais à une trame naturelle, qui intégrerait davantage des portions de la grande agglomération urbaine à des portions de la nature dont la ville est à la fois très proche et très éloignée. Il faut rappeler que la région de Montréal part de loin: elle a perdu les deux tiers de ses milieux humides, la moitié de ses forêts et le tiers de ses terres agricoles. Pour que ce qui reste ne disparaisse pas aussi, il vaut mieux planifier, pour protéger ce qui reste des futurs développements immobiliers, mais aussi pour rendre plus verts ces futurs développements. (Agence Science Presse)
22 octobre 2013
Des scientifiques se disent muselés par Ottawa 
Près de 25 % des scientifiques à l'emploi du gouvernement fédéral affirment qu'on leur a demandé d'omettre de l'information ou de la modifier pour des raisons qui n'ont rien à voir avec la science, révèle un sondage réalisé pour l'Institut de la fonction publique du Canada. (Radio-Canada)

Sur le même sujet : Scientifiques muselés et… ingérence politique dans leurs travaux ? , Une majorité de scientifiques fédéraux se disent muselés .

21 octobre 2013
La forêt amazonienne inventoriée pour la première fois 
Difficile de se figurer ce que représente l'Amazonie, plus vaste aire de forêt tropicale humide et plus grand réservoir de biodiversité au monde, qui s'étend sur près de 6 millions de km2 et sur neuf pays. Pour la première fois, une équipe internationale de chercheurs a dressé l'inventaire des arbres qui peuplent ce bassin, afin d'en connaître la diversité, la rareté et la richesse, dans une étude publiée dans la revue Science, vendredi 18 octobre. Il en résulte que la forêt amazonienne est composée de près de 390 milliards d'arbres appartenant à environ 16 000 espèces différentes. Parmi elles, 227 (soit 1,4 % du total) sont hyper dominantes et totalisent plus de la moitié des individus, alors que les 11 000 essences rares décomptées représentent seulement 0,12 % des spécimens. (Le Monde)
21 octobre 2013
La forêt amazonienne compte 390 milliards d'arbres de 16 000 espèces 
La forêt amazonienne, plus grande étendue forestière tropicale au monde, compte quelque 390 milliards d'arbres de 16 000 espèces différentes, selon le premier recensement effectué qui a requis dix ans d'efforts. Mais la moitié de ces arbres appartiennent à seulement 227 espèces, précisent les auteurs de cette recherche parue dans la revue américaine Science datée de vendredi. Plus d'une centaine d'experts de 88 institutions dans le monde ont contribué à faire 1170 inventaires permettant de couvrir l'ensemble du massif forestier et de répondre à des questions clés sur la diversité amazonienne. (La Presse)
21 octobre 2013

Le «poumon végétal» sud-américain abriterait 16.000 espèces différentes. Toutefois, 227 essences représentent à elles seules la moitié des arbres.La forêt sud-américaine abriterait plus de 16 000 espèces différentes d'arbres. (Le Figaro)

17 octobre 2013

Il faut toujours se méfier des réactions à chaud, mais d’emblée, un aspect de la nouvelle Politique nationale de la recherche et de l’innovation, que le ministère Pierre Duchesne a dévoilée en début d’après-midi, m’a frappé : son souci de la culture scientifique. (Le Soleil)

17 octobre 2013

Vous vous rappelez de la campagne « On dort comme une bûche » orchestrée par l’Initiative « Aux arbres citoyens ! » en 2006[1] ? Cette campagne de mobilisation populaire dénonçait le manque d’aires protégées au Québec et appelait le gouvernement du Québec à protéger 2 sites exceptionnels en forêt boréale : Pascagama au nord-ouest du Réservoir Gouin et la vallée des Montagnes Blanches au nord du Lac St-Jean et à l’ouest de la Côte-Nord. Fort d’un succès viral ayant permit de ramasser près de 200 000 signatures pour la sauvegarde de ces sites, le sujet des aires protégées n’avait jamais été aussi chaud au Québec... (Greenpeace)

17 octobre 2013

Le gouvernement Marois espère présenter dès le printemps prochain son projet de loi sur les milieux humides prévu initialement pour 2015, et procède déjà à des préconsultations (Le Devoir)

17 octobre 2013

Les chauvesouris des boisés de l'Université de Montréal disposeront d'un abri chauffé pour leur permettre une gestation dans des conditions optimales. Les chauvesouris sont menacées par un champignon venu d'Europe pendant leur hibernation. Cette initiative vise la mise en valeur et la protection de la biodiversité sur la montagne. (Nouvelles UdeM)

17 octobre 2013

In collaboration with international colleagues, a research group at Aarhus University has contributed to the compilation of the most comprehensive botanical data set to date. PhD student Naia Morueta-Holme and her supervisor, Professor Jens-Christian Svenning, Department of Bioscience, spearheaded the analysis that reveals where rare species are found in the New World (North and South America) and the factors that determine whether a region is dominated by widespread or rare species. (Science Daily)

16 octobre 2013

Animal populations can have a far more significant impact on carbon storage and exchange in regional ecosystems than is typically recognized by global carbon models, according to a new paper authored by researchers at the Yale School of Forestry & Environmental Studies (F&ES). (Science Daily)

16 octobre 2013

Enhanced growth of Earth's leafy greens during the 20th century has significantly slowed the planet's transition to being red-hot, according to the first study to specify the extent to which plants have prevented climate change since pre-industrial times. Researchers based at Princeton University found that land ecosystems have kept the planet cooler by absorbing billions of tons of carbon, especially during the past 60 years. (Science Daily)

15 octobre 2013

Climate change affects forests across North America -- in some cases permitting insect outbreaks, plant diseases, wildfires and other problems -- but Dartmouth researchers say warmer temperatures are also making many forests grow faster and some less susceptible to pests, which could boost forest health and acreage, timber harvests, carbon storage, water recycling and other forest benefits in some areas. The Dartmouth-led study, which appears in the journal Ecological Monographs, reviewed nearly 500 scientific papers dating to the 1950s, making it the most comprehensive review to date of climate change's diverse consequences for forests across the United States, Canada and the rest of North America. (Science Daily)

15 octobre 2013

Jeudi dernier, des chercheurs frappaient l’imagination avec cette phrase: en 2047, les années les plus froides seront plus chaudes qu’à n’importe quel autre moment des 150 dernières années. Il faut apporter des bémols à cette phrase —bémols qui font toutefois comprendre pourquoi elle est aussi importante. (Agence Science-Presse)

15 octobre 2013

Le président du Jardin botanique Roger-Van den Hende, Pierre-Claude Poulin, propose de doter Québec d'un véritable jardin botanique ouvert au public, à l'image de celui de Montréal. (Radio-Canada)

14 octobre 2013

Jeudi dernier, des chercheurs frappaient l’imagination avec cette phrase: en 2047, les années les plus froides seront plus chaudes qu’à n’importe quel autre moment des 150 dernières années. Il faut apporter des bémols à cette phrase —bémols qui font toutefois comprendre pourquoi elle est aussi importante. 2047 cache en réalité une marge d’erreur de cinq ans. De plus, c’est une moyenne: les choses évolueront différemment d’un coin du monde à l’autre. La raison de ce double bémol, c’est que «les scientifiques parlent en probabilités», expliquent les économistes Gernot Wagner et Martin Weitzman. (Science-Presse)

14 octobre 2013

Dans le cadre de l’événement «Viens vivre la forêt», quelque 460 élèves provenant des écoles secondaires de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont récemment exploré les différents métiers de l’industrie forestière à l’École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay. Cet évènement a permis, grâce à 23 ateliers, de faire découvrir aux élèves les métiers de l'industrie forestière. (Québec Hebdo)

10 octobre 2013

Le service de navigation virtuelle Google Street View peut servir à cartographier la présence et la progression de certaines espèces invasives, estiment des chercheurs de l'INRA qui en ont fait l'expérience avec la chenille processionnaire du pin. En 2011, ces experts de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) ont voulu vérifier dans quelle mesure les données de Google Street View (GSV), librement accessibles sur internet, permettaient de collecter de manière fiable des informations sur la distribution géographique de certaines espèces. (La Presse)

10 octobre 2013

Nature Québec, le Conseil régional de l’environnement de la région de la Capitale-Nationale (CRE–Capitale nationale), les AmiEs de la Terre de Québec, Québec’ARBRE, Vivre en Ville, l’Association forestière des deux rives et l’Association pour la protection de l’environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nordont procédé ce matin au lancement officiel du mouvement Toile verte. Ils ont présenté l’image sous laquelle seront regroupées leurs actions en faveur du développement d’un réseau dynamique de milieux naturels et agricoles protégés et mis en valeur, afin d’en assurer les fonctionnalités écologiques, la pérennité, ainsi que la connectivité et l’accessibilité pour la population. (Nature Québec)

10 octobre 2013

A new University of Colorado Boulder study indicates drought high in the northern Colorado mountains is the primary trigger of a massive spruce beetle outbreak that is tied to long-term changes in sea-surface temperatures from the Northern Atlantic Ocean, a trend that is expected to continue for decades. The new study is important because it shows that drought is a better predictor of spruce beetle outbreaks in northern Colorado than temperature alone, said lead study author Sarah Hart, a CU-Boulder doctoral student in geography. Drought conditions appear to decrease host tree defenses against spruce beetles, which attack the inner layers of bark, feeding and breeding in the phloem, a soft inner bark tissue, which impedes tree growth and eventually kills vast swaths of forest. (Science Daily)

10 octobre 2013

La semaine dernière, l'Institut économique de Montréal (IEDM) publiait une vidéo de six minutes sur les « bienfaits » des coupes forestières au nord du Lac St-Jean, dénonçant du même coup le « discours alarmiste » face à l'état de notre forêt. Cette vidéo, qui prétend présenter l' « État de la forêt québécoise », a un mérite : elle ramène le dossier de la forêt en avant-plan, ce dossier qui malheureusement tombe entre les craques du tapis médiatique depuis trop longtemps. Or, ce coup de marketing témoigne d'une profonde déconnexion entre le milieu de la recherche et le discours de l'industrie forestière (ou de ceux qui sont à leur solde). (Huffington Post)

9 octobre 2013

Feeding a growing global population while also slowing or reversing global deforestation may only be possible if agricultural yields rise and/or per capita food consumption declines over the next century, according to historic global food consumption and land use trends. Published October 9, 2013, in the open-access journal PLOS ONE by Chris Pagnutti, Chris Bauch, and Madhur Anand from the University of Guelph, this research underscores the long-term challenge of feeding everyone while still conserving natural habitat. (Science Daily)

9 octobre 2013

Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) estime que l'annonce de la politique économique du gouvernement du Québec propose des mesures visant à concrétiser sa volonté de promouvoir la filière bois comme leader d'une nouvelle économie verte. (Le Quotidien)

9 octobre 2013

Crystal McMichael first led a crew into the Amazon jungle in 2007, looking for signs of ancient human disturbances. Armed with machetes, they hacked their way through thick vegetation while fending off spiders, mosquitoes and bees. They were exploring around Ecuador's Lake Ayauchi, which McMichael knew held the earliest record of maize (corn) cultivation in the Amazon from around 6,000 years ago. But the jungle hid its secrets well. “If you looked at the forest you wouldn't realize there was any ancient disturbance,” says McMichael, now a research scientist at the Florida Institute of Technology in Melbourne. “You have to dig.” (Nature)

9 octobre 2013

Depuis 2006, la mortalité massive des chauves-souris dans le nord-est de l’Amérique constitue une situation très préoccupante. Les chauves-souris sont victimes d’une infection fongique très contagieuse qui se propage de manière fulgurante dans les colonies. Elle se manifeste de façon très visible par des spores blanchâtres sur le corps de l’animal, principalement sur le museau, d’où le nom de « syndrome du museau blanc ». Jusqu’à maintenant, ce sont plus de 7 millions de chauves-souris qui en seraient mortes aux États-Unis depuis la découverte de cette maladie. (Agence Science-Presse)

9 octobre 2013

Les martinets à ventre blanc restent jusqu'à 200 jours et nuits dans les airs sans interruption, ont découvert des chercheurs suisses. Le Dr Felix Liechti et ses collègues de la Station ornithologique suisse ont eu recours à des données GPS récoltées sur trois oiseaux pour constater que, lors de leur migration entre l'Europe et l'Afrique de l'Ouest, ceux-ci planaient ou battaient des ailes en permanence. (Radio-Canada)

9 octobre 2013

The seesaw variability of global temperatures often engenders debate over how seriously we should take climate change. But within 35 years, even the lowest monthly dips in temperatures will be hotter than we've experienced in the past 150 years, according to a new and massive analysis of all climate models. The tropics will be the first to exceed the limits of historical extremes and experience an unabated heat wave that threatens biodiversity and heavily populated countries with the fewest resources to adapt. (Science Daily)

9 octobre 2013

Nature Québec a rendu publics de nouveaux outils pour l'aménagement de la faune en milieu forester. Le feuillet d'information L'omble de fontaine à l'ombre des forêts : aménager sans nuire  introduit certains enjeux à considérer pour la gestion de l'omble de fontaine auprès des décideurs, des aménagistes ou des utilisateurs du territoire. Cette fiche propose des pistes de solutions qui pourraient être intégrées dans un plan de gestion complet pour l'espèce.

Pour sa part, le document Plan de gestion des espèces focales pour les réserves fauniques Mastigouche et du Saint-Laurent  se veut une contribution au développement d'une stratégie d'aménagement écosystémique répondant aux critères d'une aire protégée polyvalente, et ce par le développement d'une approche par gestion des espèces sensibles à l'aménagement forestier. Aux fins de ce plan de gestion, six espèces fauniques ont été recommandées pour l'aménagement écosystémique, soit l'orignal, le loup de l'Est, le pékan, l'omble de fontaine, le grand pic et l'ours noir.

8 octobre 2013

Il s’écoule environ 35 ans entre le moment où une nouvelle plante est découverte et celui où elle obtient officiellement son nom. Selon une compilation de l’Index international des noms de plantes, 1855 nouvelles espèces ont été découvertes en moyenne chaque année entre 1970 et 2011. Le délai de 35 ans s’expliquerait en partie par une «stagnation» du nombre d’experts nécessaires à faire passer une nouvelle plante par toutes les étapes qui s’imposent avant sa reconnaissance officielle. Or, le problème se pose différemment maintenant qu’en 1970, parce qu’on parle de plus en plus d’extinctions d’espèces et de disparitions d’écosystèmes... (Science Presse)

8 octobre 2013

Over 80% of the world's ice-free land is at risk of profound ecosystem transformation by 2100, a new study reveals. "Essentially, we would be leaving the world as we know it," says Sebastian Ostberg of the Potsdam Institute for Climate Impact Research, Germany. Ostberg and collaborators studied the critical impacts of climate change on landscapes and have now published their results in Earth System Dynamics, an open access journal of the European Geosciences Union (EGU). (Science Daily)

8 octobre 2013

Beaucoup de gens semblent croire que la forêt québécoise serait en train de disparaître. Ou encore, à cause de la coupe à blanc, qu'elle serait parsemée d'endroits ressemblant à un désert ou à un sol lunaire. Ce discours alarmiste a été popularisé il y a une quinzaine d'années par le documentaire «L'erreur boréale» du chansonnier Richard Desjardins. Pourtant, quand on prend la peine de se rendre sur le terrain et de parler à des gens qui connaissent cette forêt - parce qu'ils en vivent -, la réalité apparaît fort différente. Et c'est une très bonne nouvelle. (Huffington Post)

8 octobre 2013

Dossier caribou, aires protégées et exploitation forestière au Saguenay-Lac-St-Jean. Entrevue avec Patrick Nadeau, directeur de la Société pour la nature et les parcs (SNAP), suivi de Jean-Pierre Boivin de la MRC Maria-Chapdeleine. (Radio-Canada)

7 octobre 2013

La certification forestière est considérée comme un outil prometteur pour améliorer la gestion des forêts. Néanmoins, une évaluation solide d’un ensemble complexe de facteurs est nécessaire pour établir sa véritable valeur aux yeux des différentes parties prenantes, selon une nouvelle analyse. (CIFOR)

7 octobre 2013

Feu vert à une des pièces maîtresses de la réduction des gaz à effet de serre (GES). Le marché du carbone Québec-Californie a enfin été lancé, après quelques mois de retard dus à des modifications réglementaires exigées par des élus américains. Il entrera officiellement en vigueur le 1er janvier 2014. (La Presse)

7 octobre 2013

Les récepteurs olfactifs des insectes sensibles au DEET ont été identifiés par des chercheurs américains. (Radio-Canada)

7 octobre 2013

Au terme de la première édition du projet Vers Forêt mis sur pied par le Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau (CJECC), les participants, les organisateurs et les partenaires s'entendent tous pour dire que l'expérience, bénéfique au-delà des attentes, est à répéter.(Le Jacques-Cartier)

7 octobre 2013

Examining a long-lived forest, researchers have found that Black Spruce trees, which dominate the northern forests of North America, succumb about five years after being weakened by environmental stresses. Without rejuvenating fire, the dead trees aren’t being replaced by new ones. The result will help researchers better understand how climate change affects the health of forests, and how forests affect the severity of climate change. The study also suggests trees might be storing more carbon than currently estimated. (Science Daily)

3 octobre 2013

Le koala australien pourrait s'éteindre, victime du réchauffement climatique, si rien n'est fait «en urgence» pour planter des arbres le protégeant de la canicule et des eucalyptus dont il se nourrit, s'alarme une étude australienne publiée jeudi. Mathew Crowther, de l'université de Sydney, a suivi 40 koalas par satellite pendant trois ans dans la province de Nouvelle-Galles du Sud afin d'étudier leur habitat et leur alimentation. (La Presse)

3 octobre 2013

Une nouvelle vidéo crée grâce aux images satellites répertoriées par le programme Google Earth expose la montée des coupes forestières au nord du Lac St-Jean entre 1984 et 2012. L’omniprésence de l’industrie forestière est telle que son empreinte est bien visible de l’espace, les coupes à blanc laissant des cicatrices immenses sur cette portion de forêt boréale jadis complètement vierge. La superficie couverte sur cette vidéo est de 4 714 000 hectares, soit près de 100 fois la superficie de l’île de Montréal. (Greenpeace)

3 octobre 2013

Quinze ans après le brûlot de Richard Desjardins, la forêt québécoise est-elle réellement en si mauvais état ? Loin de là, réplique un court documentaire réalisé par Jasmin Guénette pour l’Institut économique de Montréal (IEDM). S’invitant dans le débat, l’IEDM veut démontrer que la ressource est exploitée correctement et que ses artisans en prennent soin. Le jeune réalisateur a donné la parole à divers acteurs qui vivent de la forêt : ingénieur forestier, technicien en géomatique, propriétaire d’une pourvoirie, aménagiste et trappeur. Tous sont des passionnés du bois, actifs dans la région de Dolbeau-Mistassini au nord du Lac Saint-Jean, et témoignent de leur attachement à la ressource. (Journal de Montréal) | Voir le documentaire 

3 octobre 2013

Associé à un outil de propagande, le documentaire «L’État de la forêt au Québec» réalisé par l’Institut économique de Montréal (IEDM) possède un biais qui ne permet pas de comprendre les véritables enjeux auxquels la ressource est confrontée, dénonce l’Action Boréale, un groupe militant de l’Abitibi. «C’est un document enfantin, a indiqué Henri Jacob, le président de l’organisme qui travaille depuis 15 ans à améliorer les pratiques d’exploitation. Tout le monde comprend qu’un arbre repousse après avoir été coupé. C’est pas une grande vérité, faut juste lui donner du temps.» (Journal de Montréal)

2 octobre 2013

Le Petit Âge glaciaire a frigorifié la deuxième partie du Moyen Âge et s’est poursuivi jusqu’au XIXe siècle, donnant lieu à des scènes jamais vues auparavant (ni après), comme du patin sur la Tamise gelée, à Londres, ou la destruction de villages qui avaient été construits trop proche de glaciers qui se sont soudainement mis à croître. On soupçonnait fort qu’une éruption volcanique cataclysmique en était la cause, mais on ignorait toujours quel volcan aurait pu être en cause. Jusqu’à ce que le Salamas, en Indonésie, ne soit montré du doigt dans le dernier numéro des Proceedings of the National Academy of Sciences. (La Presse)

2 octobre 2013

The timing of the first leaves on trees and plants can make or break an agricultural season. Too early, and the leaves might be blasted by the last frost. Too late and they miss out on maximizing the growing season. But as climate change brings warmer-than-usual winters to the U.S., the plants may be more vulnerable to imprecise timing, and the tools traditionally used by farmers and horticulturists to predict the season may be inadequate. (Science Daily)

2 octobre 2013

L'ours polaire ne serait pas la seule victime de la fonte de la banquise, qui pourrait également avoir des répercussions inattendues à l'intérieur des terres où vit le renne du Groenland, communément appelé caribou, montre une étude publiée mardi. (Radio-Canada)

2 octobre 2013

Événement rare : le 16 septembre dernier, avaient lieu dans 12 villes canadiennes, des manifestations de soutien... à la science. On sait déjà combien il est rare que des scientifiques se fassent entendre sur la place publique. Mais un groupe de gens qui se rassemblent avec des pancartes et font des discours, au centre-ville de Montréal, pour appuyer la science, c’est une rareté. (Agence Science-Presse)

1 octobre 2013
As Shutdown Takes Hold, an Essential Few Scientists Still on the Job' 
A bird identification expert might not seem like an employee essential to keeping the U.S. government functioning. But ornithologist Carla Dove was one of a select corps of federal scientists deemed important enough to be exempted from a sweeping government shutdown that began today, paralyzing research funding agencies, shuttering a wide range of science projects, and sending home more than 800,000 federal employees.

“I’m getting prepared to be lonely,” Dove said yesterday, noting that most of her colleagues at the Smithsonian Institution’s National Museum of Natural History in Washington, D.C., wouldn’t be allowed to work. “It will be me and 650,000 museum specimens.”

The shutdown is the result of an epic stalemate between the Democrat-controlled Senate and the Republican-controlled House of Representatives, which could not agree on how to finance the government for the 2014 fiscal year, which began on Tuesday. (Science Mag)

1 octobre 2013

Forests are increasingly limited to steep slopes as mankind continues to clear lowland areas suitable for agriculture and urban areas, finds a new study published in Nature Communications. The trend has significant implications for global biodiversity.

As human societies have expanded, they have been remarkably efficient at transforming Earth's vegetation, including forests, into expanses of agriculture, tree plantations, cities, and infrastructure. Nearly 50% of the world's forest land has been lost and another 30% is considered "working" forest in which trees are cut to produce wood, paper, and pulp-based products. (Mongabay)

1 octobre 2013

Les jeunes fous de Bassan de l'île Bonaventure, en Gaspésie, semblent avoir mieux survécu cette année que l'an dernier. Toutefois, à 36 %, leur taux de survie est deux fois moindre que la normale, calculent des scientifiques. Et si le problème persiste, la survie de la colonie est menacée. (Le Soleil)

30 septembre 2013

La MRC Maria-Chapdelaine va demander que l'ajout d'aires protégées se fasse au-delà de la limite nordique afin d'éviter les pertes d'emplois et les baisses d'approvisionnement en bois pour les compagnies forestières. «La région a été déjà suffisamment pénalisée avec les réductions de la capacité forestière. Il ne faut pas en ajouter. Je pense qu'il y aurait moyen de cibler des territoires situés plus au nord», avance le préfet Jean-Pierre Boivin. C'est d'ailleurs interdit de faire de la coupe forestière dans ces zones. (Le Quotidien)

30 septembre 2013

La ville de Mont-Saint-Hilaire possède désormais la plus grande réserve naturelle privée en milieu municipal au Québec. C’est le 27 septembre que le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP), Yves-François Blanchet, a inauguré officiellement l’agrandissement de la Réserve naturelle du Piémont du Mont Saint-Hilaire. Il était notamment accompagné du député de Borduas et ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, M. Pierre Duchesne. Cette reconnaissance concrétise l’ajout de 34,38 hectares à la Réserve qui voit sa superficie quintuplée pour totaliser 42 hectares, soit l’équivalent de 88 terrains de football américain. (RMN)

30 septembre 2013

La vitesse à laquelle l’humanité bouleverse le climat terrestre risque de pousser un très grand nombre d’espèces animales et végétales dans leurs derniers retranchements d’ici quelques décennies. Plusieurs ne pourront tout simplement pas suivre le rythme des changements en cours. D’après les conclusions d’une étude britannique publiées dans la revue Nature Climate Change, quelque 55 % des plantes et 35 % des animaux devraient voir l’espace propice à leur existence réduit de moitié d’ici 2080 à cause du réchauffement climatique, si la tendance actuelle se poursuit. (Le Devoir)

30 septembre 2013

Est-il trop tard pour contrer les changements climatiques ? C’est la question à laquelle directeur de la Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi, CLAUDE VILLENEUVE, répond, avec clarté et sagesse, dans son nouveau livre lancé ce jeudi à l’Université et préfacé par Frédéric Back « EST-IL TROP TARD ? Le point sur les changements climatiques ». (Le Courrier du Saguenay).

28 septembre 2013

La destruction des milieux naturels laisse craindre d’autres inondations comme celle du Richelieu en 2011 (Journal de Montréal).

28 septembre 2013

Forêt modèle du Lac-Saint-Jean croit que la région a déjà fait sa part au chapitre des aires protégées. L'organisme estime que la présence des lacs et bandes riveraines devrait être considérée dans le calcul de 12% des aires protégées. « Notre territoire d'application est parmi ceux comprenant le plus de lacs et de rivières au Québec; ne pas en tenir compte peut être considéré comme inéquitable pour notre région par rapport à d'autres, moins bien dotées en plans d'eau. (Le Quotidien)

27 septembre 2013

Après cinq années de délibérations passées à analyser plus de 9000 recherches scientifiques, le constat ne pourrait être plus clair. « Il est extrêmement probable que l'influence humaine a été la cause dominante du réchauffement observé depuis le milieu du 20e siècle », affirme le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat. (La Presse)

27 septembre 2013
Climate change pushing tropical trees upslope 'exactly as predicted' 
Tropical tree communities are moving up mountainsides to cooler habitats as temperatures rise, a new study in Global Change Biology has found. By examining the tree species present in ten one-hectare plots at various intervals over a decade, researchers found that the proportion of lowland species increased in the plots at higher elevations. The study, which was undertaken in Volcan Barva, Costa Rica, adds to a growing body of evidence that climate change is having an impact on species range distributions. (Mongabay)
26 septembre 2013
La création d'aires protégées priverait l'industrie de 215 000 mètres cubes de bois | Sérieuse menace sur l'emploi 
L'implantation de 12% d'aires protégées sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean pourrait réduire la possibilité forestière de 215 000 mètres cubes et éliminer près de 700 emplois. C'est le constat dressé dans le document de travail servant à la consultation publique sur les «territoires candidats à l'obtention d'un statut d'aires protégées au Saguenay-Lac-Saint-Jean» orchestré par la Conférence régionale des élus (CRÉ). (Le Quotidien)
26 septembre 2013
Wildlife Face 'Armageddon' as Forests Shrink 
Species living in rainforest fragments could be far more likely to disappear than was previously thought, says an international team of scientists. In a study spanning two decades, the researchers witnessed the near-complete extinction of native small mammals on forest islands created by a large hydroelectric reservoir in Thailand. "It was like ecological Armageddon," said Luke Gibson from the National University of Singapore, who led the study. "Nobody imagined we'd see such catastrophic local extinctions." (Science Daily)
26 septembre 2013
Microbes Facilitate the Persistence, Spread of Invasive Plant Species by Changing Soil Chemistry 
Invasive species are among the world's greatest threats to native species and biodiversity. Once invasive plants become established, they can alter soil chemistry and shift nutrient cycling in an ecosystem. This can have important impacts not only on plant composition, diversity, and succession within a community, but also in the cycling of critical elements like carbon and nitrogen on a larger, potentially even global, scale. Clearly, both native and exotic plants form intimate relationships with bacteria in the soil that facilitate the extraction and conversion of elements to biologically usable forms. Yet an unanswered question with regard to plant invasions remains: could the changes in soil biogeochemistry be due to an advantage that invasive plants get from interacting with their microbiome? (Science Daily)
26 septembre 2013
First Long Temperature Reconstruction for the Eastern Mediterranean Based On Tree Rings 
For the first time a long temperature reconstruction on the basis of stable carbon isotopes in tree rings has been achieved for the eastern Mediterranean. An exactly dated time series of almost 900 year length was established, exhibiting the medieval warm period, the little ice age between the 16th and 19th century as well as the transition into the modern warm phase. Moreover, Ingo Heinrich from the GFZ German Research Centre for Geosciences and colleagues revealed that the modern warming trend cannot be found in the new chronology. "A comparison with seasonal meteorological data also demonstrates that at several places in the Mediterranean the winter and spring temperatures indicate long-term trends which are decreasing or at least not increasing," says Ingo Heinrich. "Our results stress the need for further research of the regional climate variations." (Science Daily)
25 septembre 2013

In 1987, the government of Thailand launched a huge, unplanned experiment. They built a dam across the Khlong Saeng river, creating a 60-square-mile reservoir. As the Chiew Larn reservoir rose, it drowned the river valley, transforming 150 forested hilltops into islands, each with its own isolated menagerie of wildlife. (The New York Times)

25 septembre 2013

La Ville de Carignan a présenté le 17 septembre les conclusions de la Table de consultation sur la stratégie de protection et conservation des milieux naturels. On y recommande de protéger 20 % du territoire de Carignan. La Table avait pour objectif de conseiller les élus dans la détermination des priorités de conservation et de proposer un plan d’action pour la mise en œuvre du Plan de gestion. Elle était composée d’experts, de citoyens et d’élus afin de définir les lignes directrices du Plan de gestion, de conservation et de protection des milieux naturels à Carignan. Environ 12 % du territoire de Carignan est boisé et 7 % est composé de milieux humides. Les boisés se situent principalement dans la partie Ouest du territoire dans le corridor forestier du Mont-Saint-Bruno. (Journal de Chambly)

25 septembre 2013

Une nouvelle vidéo montée grâce aux images satellite de Google Earth montre les avancées rapides des coupes à blanc sur le territoire de la Nation crie de Waswanipi, décimant de vastes pans de forêts boréales autrefois complètement vierges. La rapidité et l’étendue des coupes sont frappantes. Entre 1984 et 2012, la quasi-totalité du territoire près de la Réserve de Waswanipi, entre le Lac des Goélands et le village de Waswanipi, a été rasée et fragmentée par les compagnies forestières. Les parterres de coupes, que l’on voit apparaître au fil du temps, ont une superficie moyenne de 150 hectares (ou 1km x 1,5km). (Greenpeace)

25 septembre 2013

Le jardin Notman doit-il être préservé? Le propriétaire de ce coin de verdure sauvage, situé près de l'intersection du boulevard Saint-Laurent et de la rue Sherbrooke, songe à y développer un projet de condos. Toutefois, des citoyens, dont Tony Antakly, rêvent d'en faire un jardin public. (Radio-Canada)

24 septembre 2013

Le ralentissement de la hausse du thermomètre mondial depuis 10-15 ans, s'il ne remet pas en cause les projections de réchauffement à long terme, est un casse-tête pour les climatologues du Giec qui vont présenter vendredi à Stockholm leur nouvel état des lieux de la planète. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), l'organe scientifique de référence sur le réchauffement, va confirmer que la température du globe a déjà augmenté de plus de 0,8°C depuis le début du XXe siècle et qu'elle continuera à grimper au XXIe siècle. (La Presse)

20 septembre 2013

1000 frênes publics pourraient être appelés à disparaître d’ici 2018, selon un rapport préliminaire de la Ville de Saint-Lambert. Après avoir travaillé au courant de l’été à un rapport de situation, des pièges autocollants disposés sur le territoire, de l’écorçage et des analyses visuelles ont permis de collecter les informations nécessaires pour rendre un verdict sur la situation lambertoise. Ainsi, il est maintenant évident que l’agrile du frêne est présent sur l’ensemble du territoire. Toutefois, une présence plus importante se retrouve au nord-ouest (secteur du parc de la Voie maritime), où l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a confirmé initialement le foyer d’infestation. (Le Courrier du Sud)

20 septembre 2013

La première ministre Pauline Marois a choisi le fief de son rival libéral, Philippe Couillard, le Lac Saint-Jean, pour tenir un grand sommet visant à relancer l'industrie forestière au Québec. Selon ce qu'a appris La Presse Canadienne, le Sommet de la forêt, présidé par la première ministre, aura lieu les 21 et 22 novembre, à Saint-Félicien, lieu de résidence de M. Couillard et situé dans la circonscription péquiste de Roberval, où le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) a choisi de tenter sa chance aux prochaines élections. (Huffington Post)

20 septembre 2013

L’agrile du frêne a été détecté à Candiac, Sainte-Julie, et Saint-Jean-sur-Richelieu, en Montérégie. Les résidents devraient désormais s’abstenir de déplacer les produits du frêne. La présence de ce ravageur dans ces localités a été confirmée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) lundi. L’agence gouvernementale fait appel à la population pour stopper sa propagation. Elle recommande aux résidents de ne pas déplacer le bois infesté, dont le bois de chauffage, les billes, les branches, le matériel de pépinière, les copeaux et tout autre type de bois de frêne. (Le Reflet)

19 septembre 2013

Avec son nouveau film Luc Jacquet nous emmène dans un extraordinaire voyage au plus profond de la forêt tropicale, au cœur de la vie elle-même. Pour la première fois, une forêt tropicale va naître sous nos yeux. De la première pousse à l’épanouissement des arbres géants, de la canopée en passant par le développement des liens cachés entre plantes et animaux, ce ne sont pas moins de sept siècles qui vont s’écouler sous nos yeux. Depuis des années, Luc Jacquet filme la nature, pour émouvoir et émerveiller les spectateurs à travers des histoires uniques et passionnantes. Sa rencontre avec le botaniste Francis Hallé a donné naissance à ce film patrimonial sur les ultimes grandes forêts primaires des tropiques, au confluent de la transmission, de la poésie et de la magie visuelle. Il était une forêt offre une plongée exceptionnelle dans ce monde sauvage resté dans son état originel, en parfait équilibre, où chaque organisme - du plus petit au plus grand - connecté à tous les autres, joue un rôle essentiel. (Tela Botanica)

19 septembre 2013

Le CRE-Montréal et la Fondation David Suzuki craignent la disparition du Bois Angell, à Beaconsfield, sur l’île de Montréal. Les deux organismes reprochent à la Ville de vouloir adopter un règlement qui ouvrirait la porte à un éventuel projet de développement immobilier à la place de ce secteur boisé entre les autoroutes 20 et 40. (Journal de Montréal)

18 septembre 2013

One of the richest ecosystems on the planet may not survive a hotter climate without human help, according to a sobering new paper in the open source journal PLoS ONE. Although little-studied compared to lowland rainforests, the cloud forests of the Andes are known to harbor explosions of life, including thousands of species found nowhere else. Many of these species—from airy ferns to beautiful orchids to tiny frogs—thrive in small ranges that are temperature-dependent. But what happens when the climate heats up? (Mongabay)

18 septembre 2013

Il faut agir rapidement et accroître les investissements pour répondre aux menaces que constitue le changement climatique pour les forêts de la planète. Il coûtera vraisemblablement moins de modifier les stratégies de gestion forestière dès maintenant pour les adapter aux impacts du changement climatique que de réagir a posteriori aux dégâts causés par le climat, conseille le nouveau document de la FAO intitulé Climate change guidelines for forest managers . (FAO)

17 septembre 2013

Vous suivez le bras de fer entre Québec et la plus grande multinationale forestière du pays? Produits forestiers Résolu, qui se bat comme le diable dans l’eau bénite pour garder le contrôle de la grande majorité de la forêt au Lac St-Jean, n’y va pas avec « le dos de la main morte » comme diraient certains commentateurs de hockey. Toute tactique paraît acceptable aux yeux de ce géant qui depuis des décennies garde une main mise sur le fief des bleuets. La dernière ronde de ce combat porte sur la redistribution des volumes de bois vers d’autres usines. Malgré que l’entreprise possède ou achète la très grande majorité du bois du Lac St-Jean et qu’elle aurait trop de bois pour ce que l’entreprise est capable de transformer, elle ne veut pas céder face aux demandes de Québec et à la nécessité de protéger davantage le caribou forestier en déclin dû à l’omniprésence des coupes forestières. (Greenpeace)

17 septembre 2013

New research has found rainforests that have been logged several times continue to hold substantial value for biodiversity and could have a role in conservation. According to principal investigators, Dr Matthew Struebig and Anthony Turner from the University of Kent's Durrell Institute of Conservation Ecology (DICE), these findings challenge a long-held belief that there is limited, if any, value of heavily logged forests for conservation. (Science Daily)

16 septembre 2013

New research highlights the world's most (and least) vulnerable ecosystems to climate change. The study, published in Nature Climate Change, is the first to combine anticipated climatic impacts with how degraded the ecosystem is due to human impacts, creating what scientists hope is a more accurate list of vulnerable regions. The most endangered regions include southern and southeast Asia, western and central Europe, eastern South America, and southern Australia. (Mongabay)

13 septembre 2013

Passant en revue les crânes d’une dizaine d’espèces de mammifères entreposés depuis un siècle dans un musée du Minnesota, une biologiste s’est demandé ce qui entraînait autant de variations de leurs tailles. Sa réponse: nous. C’est qu’en moyenne, a-t-elle constaté, les crânes des bêtes vivant en ville sont 6% plus gros que ceux de leurs cousines rurales. L’hypothèse avancée par la biologiste Emilie C. Snell-Rood dans la revue Proceedings of the Royal Society B: les animaux qui ont survécu en ville —là où, une ou deux générations plus tôt, il n’y avait que des forêts ou des champs— sont ceux qui étaient les plus aptes à apprendre de nouveaux trucs. Si cette hypothèse s’avère juste, le même phénomène vaudrait pour les bestioles vivant dans des forêts dont les arbres sont de plus en plus coupés. Bref, en altérant l’environnement, nous rendrions les survivants plus intelligents? (Agence Science-Presse)

13 septembre 2013

Bogor, Indonésie (27 août 2013)_ Comprendre la vulnérabilité des communautés dépendantes des forêts est un point de départ pour la conception de stratégies d’atténuation et d’adaptation plus efficaces, révèle une étude. (CIFOR)

12 septembre 2013
L'industrie forestière attendue à Dolbeau-Mistassini 
L’événement provincial Démo Forêt 2000 est de retour au village western à Dolbeau-Mistassini, du 20 au 22 septembre, après une pause de trois années. Cette exposition qui compte parmi les plus grands rassemblements des acteurs de l’industrie forestière de la province se tient habituellement tous les deux ans. Exceptionnellement en 2012, s’est tenu Démo Forêt 2000 International, à Saint-Raymond, près de Québec. C'est ce qui explique le report en 2013 de cette exposition à Dolbeau-Mistassini, dans la MRC Maria-Chapdelaine, qui abrite le plus grand territoire de forêt commerciale du Québec. (Journal de Québec)
12 septembre 2013
Forêt modèle Lac-Saint-Jean est menacée 
Forêt modèle du Lac-Saint-Jean est présentement menacé par un sous financement. Le Programme des collectivités forestières (PCF) qui a permis au projet de voir le jour cessera son financement le 31 mars 2014. (L'étoile du Lac)
11 septembre 2013
An Unprecedented Threat to Peru's Cloud Forests 
Peru's cloud forests are some of the most biologically diverse ecosystems in the world. A profusion of tree and plant species as well as one third of Peru's mammal, bird and frog species make their home in these perennially wet regions, located along the eastern slopes of the Andes Mountains. The high elevation (6,500-11,000 feet), and remote location of these areas makes them some of the hardest to reach and therefore hardest to study ecosystems in the world. To date, scientists only believe a fraction of cloud forest tree and plant species have been discovered.

This massive array of underexplored biodiversity will face an unprecedented threat before the end of the century. Now, researchers at Wake Forest University in Winston-Salem, N.C. have pieced together startling new evidence that shows rapid 21st century warming may spell doom for tree species in Peruvian cloud forests, with species losing 53-96 percent of their populations. (Science Daily)

11 septembre 2013
Ville de Léry: sursis pour une forêt jugée importante 
Une forêt jugée importante pour la région métropolitaine bénéficie d'un sursis après le report, par la Ville de Léry, de l'adoption d'un nouveau plan d'urbanisme. Le projet proposé en 2010 et combattu par de nombreux citoyens aurait signé l'arrêt de mort du corridor forestier Châteauguay-Léry. La forêt en question totalise 900 hectares, soit plus de quatre fois la superficie du parc du Mont-Royal. Elle est mentionnée dans le nouveau Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD) comme un corridor forestier à protéger. (La Presse)
11 septembre 2013
L’alerte du goéland 
Le mal-aimé goéland pourrait-il servir de «canari» pour les contaminants environnementaux? Les chercheurs du Centre de recherche interinstitutionnel en toxicologie de l’environnement de l’UQAM, qui étudient l’immense colonie de goélands à bec cerclé logés sur l’île des Lauriers (96 000 individus entre Montréal et Varennes) le pensent. (Agence Science-Presse)
11 septembre 2013
Across the world, trees are dropping dead  
Over the last 30 years, every forested continent has had a widespread drought which has killed trees. The geographical scale of drought, and the duration and almost coordinated nature of these droughts across continents, is causing extreme alarm in ecological circles. (The Conversation)
11 septembre 2013
Rendre les humains « invisibles » aux moustiques 
La découverte arrive un peu tard pour les vacanciers cette année, mais des chercheurs américains affirment avoir identifié des substances qui se produisent naturellement sur la peau humaine et qui empêcheraient les moustiques de repérer leurs proies. (Radio Canada)
11 septembre 2013
La passion de Fabien Girard au service de la médecine 
La passion du biologiste Fabien Girard pour les plantes de la forêt boréale l'amènera bientôt à Montréal, où il participera activement aux recherches du docteur Richard Béliveau, spécialisé dans le traitement et la prévention du cancer. (Le Quotidien)
10 septembre 2013
Devenir «invisibles» pour les moustiques 
La découverte arrive un peu tard pour les vacanciers cette année, mais des chercheurs américains affirment avoir identifié des substances qui se produisent naturellement sur la peau humaine et qui empêcheraient les moustiques de répérer leurs proies. La nouvelle a été annoncée lundi à l'occasion de la 246e Assemblée et exposition nationale de la Société chimique américaine, la plus importante société scientifique de la planète. (La Presse)
10 septembre 2013
The return of the mighty bison to Banff National Park 
A plan is in the works to reintroduce bison to the wilds of Banff National Park (CTV/Globe and Mail)
10 septembre 2013
La coupe du bois menace les monarques au Mexique 
Une nouvelle étude sur les zones d’hivernage des papillons monarques, dans le centre du Mexique, soutient que l’exploitation forestière à petite échelle est pire que prévue et pourrait contribuer aux menaces compliquant les caractéristiques uniques de migration de ces insectes. (Métro)
10 septembre 2013
La température pourrait augmenter de 6ºC en Amazonie 
Cette hausse bouleverserait notamment le cycle hydrologique de la forêt amazonienne, avec des impacts drastiques sur les humains et les animaux. (Le Devoir)
9 septembre 2013
Bureau voit un «Central Park» dans la Forêt Boucher 
LLa forêt Boucher du secteur Aylmer est désormais protégée contre tout développement immobilier par la Ville de Gatineau, qui y a annoncé la création d'un parc que le maire Marc Bureau imagine déjà comme l'équivalent du Central Park de New York. (Le Droit).
9 septembre 2013
Le Parc Yosemite brûle toujours 
Le coût de la lutte contre le feu de forêt faisant rage autour et à l'intérieur du Parc national de Yosemite, en Californie, a dépassé les 89 millions de dollars US, alors que le brasier est toujours actif trois semaines après avoir pris naissance. Les services forestiers américains ont rapporté samedi que l'incendie avait dévasté 1020 kilomètres carrés, soit 28,5 kilomètres carrés de plus que la veille, lorsqu'il est devenu le troisième plus important feu de forêt de l'histoire de la Californie. (La Presse)
5 septembre 2013
Les îles du Québec vulnérables au réchauffement de la planète 
Les îles entourant le Québec sont particulièrement vulnérables au réchauffement de la planète, selon une étude allemande. La faune et la flore des îles de la baie d'Hudson et de la baie James, particulièrement sur leur rive orientale, ont été les plus touchées dans le monde par les changements climatiques passés. Les îles du fleuve Saint-Laurent et du Golfe sont aussi à risque. (La Presse).
4 septembre 2013
Forest management plans in a tangle 
In the middle of metropolitan San Francisco stands an army — and many Bay Area residents want it to stay garrisoned there. It is a forest of non-native, invasive blue gum eucalyptus, along with Monterey cypress and pine, that has covered the city’s Mount Sutro since the late nineteenth century. (Nature)
26 août 2013
Aménagement forestier et conservation des oiseaux en Montérégie Est 
Des fiches d'information sur huit espèces en péril ont été créées pour outiller les intervenants préoccupés par la protection des habitats pour les oiseaux. On y propose des objectifs d'aménagement au niveau du paysage et d'une propriété. Voici déjà celle concernant la Grive des bois!  (Regroupement Québec Oiseaux, août 2013)
21 août 2013
Le prochain rapport du GIEC sur le climat plus alarmant qu'en 2007  
Le dernier projet de rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) fait une projection particulièrement inquiétante de l'avenir de la planète et ses résidents. (Radio Canada)
21 août 2013
Half of 2011 papers now free to read  
Search the Internet for any research article published in 2011, and you have a 50–50 chance of downloading it for free. This claim — made in a report1 produced for the European Commission — suggests that many more research papers are openly available online than was previously thought. The finding, released on 21 August, is heartening news for advocates of open access. But some experts are raising their eyebrows at the high numbers.(Nature)
20 août 2013
Bacteria and Fungi Together: A Biofuel Dream Team?  
It is an obvious idea—in fact, it’s how nature disposes of trees after they die. Yet before researchers at the University of Michigan tried it, no one had paired bacterium with fungus to make cellulosic biofuel. (Science American)
19 août 2013
Cute mammal is first carnivore discovered in Western Hemisphere for 35 years 
A misidentified mammal from the Andes mountains has been revealed as a previously unknown carnivore species — the first to be discovered in the Western Hemisphere for 35 years.

The olinguito (Bassaricyon neblina) is a member of the racoon family. It looks like a cross between a house cat and a teddy bear, say its discoverers, who publish their finding today in ZooKeys1. The zoologists first caught a glimpse of the nocturnal creature in the wild in 2006, during a night hike in Ecuador. They tracked down the 75-centimetre-long, bushy-tailed creature by sound, listening for rustling branches as it leapt from tree to tree, 30 metres above the ground in a cloud forest. (Nature)

19 août 2013
L'or noir l'emporte sur la forêt 
Le président équatorien Rafael Correa vient d'autoriser l'extraction de pétrole dans le parc national Yasuní. En 2007, il s'était engagé à ne pas y toucher, en échange d'une aide financière internationale lutter contre le réchauffement climatique. Mais l'aide attendue n'est pas arrivée. (Courrier International)
14 août 2013
Vers Forêt: un projet de développement socioprofessionnel à valeur thérapeutique 
Depuis le début de l'été, six jeunes adultes du Carrefour jeunesse-emploi Charlesbourg-Chauveau (CJECC) s'initient aux sciences forestières en participant à un stage rémunéré d'une durée de 15 semaines dans la Forêt Montmorency. Premier projet environnemental de la sorte pour l'organisme de Charlesbourg, «Vers Forêt» transpose en milieu naturel la formule des Chantiers urbains qui a fait ses preuves depuis 2002. (Québec Hebdo)
13 août 2013
Conservation du Bois de l’Équerre à Laval : les espoirs sont grands 
Le Bois de l’Équerre, à Laval, pourrait bientôt être protégé de tout développement immobilier et commercial. C’est du moins ce qu’espère un groupe de militants qui trouvent en Martine Beaugrand, mairesse intérimaire, des raisons d’espérer. « Il y a une dizaine de jours, on nous a confirmé que des démarches seraient enclenchées pour mener à la conservation du boisé », dit Luc Leblanc, président de la Corporation du Bois de l’Équerre. « C’est la première fois que nous avons des échanges aussi concrets et précis ». (Radio-Canada)
13 août 2013
Anticosti, en marge du monde (1) - Débarquer sur un mythe 
Anticosti — Pas un jour sans qu’il soit question d’Anticosti dans l’actualité québécoise, et cela, depuis des mois. À cause du pétrole. Pourtant, personne ou presque ne connaît cette... (Le Devoir)
12 août 2013
La «mégafaune» qui a fertilisé l’Amazonie a disparu à cause d’un changement climatique 
Durant des milliers d’années, des animaux géants ont fertilisé le bassin de l’Amazone en propageant azote, phosphore et autres nutriments dans leurs excréments, avant de disparaître brutalement, privant définitivement la région de cet apport massif d’engrais, révèle une étude publiée dimanche dans la revue Nature Geoscience. (Le Devoir)
12 août 2013
Des enseignants découvrent l'univers forestier à Duchesnay 
L’Association forestière des deux rives (AF2R) et ses partenaires organisent la cinquième édition du «Camp forêt des profs», qui a lieu du 12 au 15 août 2013 à la Station touristique Duchesnay. Ce camp formera 18 intervenants du milieu scolaire primaire, secondaire et collégial, principalement des régions de la Capitale et de la Chaudière-Appalaches.

L'objectif consiste à promouvoir une image réaliste et positive de la foresterie, de faciliter l’intégration des sciences forestières dans l’enseignement et de valoriser le milieu et les métiers de la forêt ainsi que le matériau exceptionnel qu’est le bois. (L'Habitation)

12 août 2013
Northern forests rev up carbon cycle 
Northern forests are not just surviving but thriving, despite concerns about droughts, wildfires and bark beetles surging as the world warms.

Ecosystem productivity is rising at high latitudes, with a roughly 50% increase in the amount of carbon cycling through northern landscapes since the 1950s, according to an analysis of atmospheric carbon dioxide trends published today in Science . Boreal forests in particular have shown marked increases in carbon uptake during summer. (Nature)

11 août 2013
Un mont des Laurentides menacé de coupes forestières 
Des citoyens de Sainte-Lucie-des-Laurentides se mobilisent pour empêcher ce qu'ils qualifient « de coupe à blanc » sur le deuxième plus haut sommet des Laurentides et la principale attraction de leur municipalité, le mont Kaaïkop. Le ministère des Ressources naturelles, de la Faune et des Parcs a octroyé une garantie d'approvisionnement de cinq ans à une entreprise qui a l'intention d'y couper des milliers de mètres cubes de bois, soit de 50 % à 100 % des arbres sur les trois sommets de la montagne. (Radio-Canada)
6 août 2013
One Tree's Architecture Reveals Secrets of a Forest 
Behind the dazzling variety of shapes and forms found in trees hides a remarkably similar architecture based on fundamental, shared principles, UA ecologists have discovered. Researchers in the University of Arizona's department of ecology and evolutionary biology have found that despite differences in appearance, trees across species share remarkably similar architecture and can tell scientists a lot about an entire forest. (Science Daily)
5 août 2013
Chronic Harvesting Threatens Tropical Tree 
Chronic harvesting of a tropical tree that many local communities in Western Africa depend on can alter the tree's reproduction and drastically curtail fruit and seed yields over the tree's lifetime, according to a new study. The study, which appears today in the Journal of Ecology, is the first of its kind to use what's called "age-from-stage" mathematical modeling, a way of estimating plant age from its size, to investigate how harvesting affects a plant's life expectancy and other life history traits, such as age at maturity. (Science Daily)
5 août 2013
Forêt du parc Kootenay : renaissance 10 ans après un incendie 
La forêt du parc national Kootenay, à 230 kilomètres à l'ouest de Calgary, est en train de renaître dix ans après avoir été dévastée par un feu. Les herbes et une gamme de plantes sont à nouveau visibles, même si le paysage semble encore aride. Edward Johnson, un écologiste de l'Université de Calgary, assure que ce sont des signes importants de régénération de la forêt. « On est privilégié d'assister au début du processus qui déclenche la naissance de nos forêts », dit-il. (Radio-Canada)
1 août 2013
Aerial Pictures Reveal Climate Change 
As a result of climate change, certain undesirable aquatic plants are starting to invade German water bodies. Even popular recreation areas like Lake Starnberg have been affected, leading to a growing need to monitor the spread of these plants. Up to now, regular monitoring has proven to be a costly process. But in a new approach, researchers at Technische Universität München (TUM) have developed a quicker and less expensive method. (Science Daily)
1 août 2013
Climate could warm more rapidly than any time in the last 65 million years 
According to a new review of 27 climate models, scientists say the global climate is likely to experience a warmth as great as any in the last 65 million years, only much, much faster. According to the study published today in Science, the Earth's land temperature will rise by 4 degrees Celsius (7.2 degrees Fahrenheit) from pre-industrial levels by 2100 if we continue on our current emissions trajectory.

"What is perhaps most noteworthy is the rate of change," says co-author Noah Suresh Diffenbaugh with Stanford University. "For instance, the rapid global warming event that occurred some 55 million years ago was as large as these warming projections, but that event occurred over many thousands of years, not a mere century." (Mongabay)

29 juillet 2013
Les espaces verts réduiraient la mortalité dans les villes 
Avis aux mairies. Implanter parcs, jardins et autres espaces verts dans une ville n'est pas qu'un fantasme d'urbaniste. Il s'agit en fait d'un véritable sujet de santé publique. Selon des chercheurs de l'Office américain des forêts, les arbres permettraient de limiter considérablement la pollution aux particules fines, causes d'inflammation pulmonaire, d'athérosclérose et de problèmes cardiaques. En clair, les arbres sauveraient des vies. L'étude, publiée dans la revue Environmental pollution, a consisté en un calcul du taux de particules fines sur plusieurs grandes villes des Etats-Unis. (Huffington Post)
26 juillet 2013
Traditional Forest Management Reduces Fungal Diversity 
In the beech groves of Navarre a team from the UPV/EHU-University of the Basque Country has analysed the influence exerted by forestry management on the fungi populations that decompose wood. There is a shortage of dead wood in forests because fallen branches and trees tend to be cleared away. This wood, if available, ought to be decomposing, as it is the habitat of many living beings like lignicolous fungi. These fungi are capable of decomposing dead wood and turning it into organic and inorganic matter. So clearing away the dead wood from the forests is ecologically harmful for the fungi. (Science Daily)
25 juillet 2013
Les virus qui secouent l'arbre de la vie 
«Ils sont si différents des autres formes de vie qu’ils pourraient tout aussi bien venir d’une autre planète.» C’est en ces termes que le New Scientist commençait son article. Mais ils sont bel et bien terrestres, et annoncent l’écriture d’un chapitre inédit du grand livre de la vie. Les amateurs de vies exotiques bourdonnent autour du mot Pandoravirus depuis la semaine dernière: appelé «Pandora», parce qu’il ouvre une boîte de Pandore. Un virus dont seulement 7% des gènes collent à ce qu’on trouve dans les bases de données, et qui est deux fois plus gros que les plus gros des virus connus. En fait, il est même plus gros que plusieurs bactéries, ce qui ne semble pas normal. (Science Presse)
24 juillet 2013
Tropical Ecosystems Boost Carbon Dioxide as Temperatures Rises 
NASA scientists and an international team of researchers have found tropical ecosystems can generate significant carbon dioxide when temperatures rise, unlike ecosystems in other parts of the world. The researchers discovered a temperature increase of just 1 degree Celsius in near-surface air temperatures in the tropics leads to an average annual growth rate of atmospheric carbon dioxide equivalent to one-third of the annual global emissions from combustion of fossil fuels and deforestation combined. (Science Daily)
23 juillet 2013
Save half of boreal forest from development, scientists urge 
International science panel insists First Nations be included in all aspects of planning.
group of international scientists is calling for 50 per cent of Canada's boreal forest to be protected from any type of development, and they've outlined their plan in a report released today at the International Congress of Conservation Biology in Baltimore, Md. The International Boreal Conservation Science Panel (IBCSP) says half the 5.8-million-square-kilometre forest needs total preservation, because it is the only way to effectively ensure the ecosystem services — like storing carbon and cleaning surface freshwater — are protected. (CBC)
23 juillet 2013
Hunting Pushing Central African Forests Toward Ecological Collapse 
Scientists from the Universities of Stirling, Oxford, Queensland and the Wildlife Conservation Society warn that current hunting trends in Central African forests could result in complete ecological collapse. The authors maintain that the current rate of unsustainable hunting of forest elephants, gorillas and other seed-dispersing species threatens the ability of forest ecosystems to regenerate, and that landscape-wide hunting management plans are needed to avoid an environmental catastrophe. (Science Daily)
22 juillet 2013
Most Flammable Boreal Forests in North America Become More So 
A 2,000-square-kilometer zone in the Yukon Flats of interior Alaska -- one of the most flammable high-latitude regions of the world, according to scientists -- has seen a dramatic increase in both the frequency and severity of fires in recent decades. Wildfire activity in this area is higher than at any other time in the past 10,000 years, the researchers report. A paper describing the study appears in the Proceedings of the National Academy of Sciences. (Science Daily)
22 juillet 2013
L'arrivée de Leona Aglukkaq à l'Environnement suscite des questions 
L'arrivée de Leona Aglukkaq à la tête du ministère de l'Environnement soulève des questions auxquelles l'équipe du premier ministre est visiblement pressée de répondre. (La Presse)
22 juillet 2013
California's next innovation: performance-based rainforest conservation (Commentary) 
Often misunderstood, REDD+ forest carbon offsets are a “must have” for any realistic climate-change mitigation strategy.

Californians are known as innovation leaders, and once again, we are on the verge of demonstrating critical leadership. Only this time it isn’t about the Internet, social networking, reality television, venture capital or electric cars. It is about stopping tropical deforestation and supporting local communities. ‘What!?’ you say? How is the great state of California, home of bankrupt and massive, thirsty desert cities and Silicon Valley, a place that elected such juggernauts of history as Ronald Reagan and Arnold Schwarzenegger, about to lead in avoiding tropical deforestation? (Mongabay)

22 juillet 2013
Scientists call for protection of Canada's boreal forest 
An international group of 23 biology and conservation scientists is calling on the provincial governments and Ottawa to forever prevent the development of at least 50 per cent of the boreal forest that spans the Canadian north. The Boreal Conservation Science Panel, made up of scientific heavyweights from Canada, the United States, Australia and Great Britain, will present a paper on Monday at the world International Congress of Conservation Biology in Baltimore that says the boreal’s value as a carbon store, fresh water source, and wildlife habitat is crucial to global ecology. (The Globe & Mail) | Full report 
22 juillet 2013
Canadian Boreal And Australian Outback Are On The Leading Edge In Conservation 
Canada and Australia are home to two of the world's largest intact ecological regions, the boreal forests of subarctic Canada and the tropical savannah and deserts of the Outback of Australia. The steps being taken by the two countries' Indigenous peoples to protect the natural environment offer models for conservation of other parts of the world. (SacBee)
22 juillet 2013
Incendies en Minganie: des pompiers de la SOPFEU révoltés 
(Havre-Saint-Pierre) Vous voulez savoir pourquoi on a laissé brûler la Minganie? Les pompiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) le savent eux, et ils sont révoltés. (Le Soleil)
19 juillet 2013
Black Bears Return to Missouri Indicates Healthy Forests 
For nearly a century, the only bears known to reside in Missouri were on the state flag or in captivity. Unregulated hunting and habitat loss had wiped out most black bears in Missouri, Arkansas and Oklahoma by the 1920s. Now, thanks to a reintroduction program in Arkansas during the 50s and 60s, hundreds of bears amble through the forests of southern Missouri, according to a joint study by University of Missouri, Mississippi State University, and Missouri Department of Conservation biologists, who warn that although the bear population is still small, outdoor recreationists and homeowners should take precautions in the Ozark forest to avoid attracting bears. (Science Daily)
18 juillet 2013
La volatilisation du papillon monarque 
Rien de va plus chez les monarques! Les papillons orangés, qui font habituellement leur arrivée au mois de juillet, brillent par leur absence. On a observé un déclin de près de 90 % de la population migratrice de l'est du continent, celle qui visite le Québec. Le chroniqueur Pierre Gingras cherche des explications à cette disparition. (C'est bien meilleur le matin - Radio-Canada)
18 juillet 2013
Réponse à Richard Garneau de Résolu 
Lettre ouverte de Patrick Nadeau (SNAP) et Suzann Méthot (CBI) - Réponse à la lettre ouverte de M. Richard Garneau, Président et chef de la direction de Produits forestiers Résolu, publié par divers médias le 5 juillet 2013.

Monsieur Garneau, Quelle ne fut pas notre surprise de recevoir une invitation publique de votre part, enjoignant les groupes écologistes à contribuer à votre forum de discussion sur les enjeux liés à la forêt boréale. Vous avez raison lorsque vous dites que "la discussion demeure le meilleur moyen de se comprendre et de progresser". C'est précisément la raison pour laquelle nous avons co-signé, avec vous ainsi que l'ensemble des membres de l'Association des produits forestiers du Canada, il y a plus de trois ans, l'Entente sur la forêt boréale canadienne (EFBC). Une entente qui prévoit justement un espace de discussion entre les groupes écologistes et l'industrie forestière. (Le Quotidien)

17 juillet 2013
VOIR AU DELÀ DU PARC: LA CEINTURE VERTE DE YAMASKA 
La protection des milieux naturels présente un défi de taille dans les régions habitées. Dans la région du parc national de la Yamaska, comme dans les autres régions comparables, la superficie des massifs forestiers de qualité diminue au profit de l’agriculture et de l’étalement urbain. Il en résulte une mosaïque de milieux boisés morcelés, où certaines espèces animales et végétales tendent à disparaître au profil d’espèces plus communes. Dans cette perspective, l’idée de favoriser le maintien d’une ceinture verte autour du parc prend tout son sens. (SÉPAQ)
17 juillet 2013
Les effets pervers de la protection des milieux naturels 
La ville de Longueuil possède ce dont peu de municipalités se sont prévalues : un milieu humide et boisé en voie d’être déclaré refuge faunique pour la rainette faux-grillon, espèce désignée comme menacée au Canada et comme vulnérable au Québec. Grâce au travail acharné d’activistes, plus de 260 hectares du boisé du Tremblay, habitat de la fameuse grenouille, sont protégés à Longueuil. Le parc Michel-Chartrand, quant à lui, compte plus d’une centaine d’hectares, parmi lesquels se trouvent des espaces uniquement voués à la conservation de la faune et de la flore. (Le Devoir)
17 juillet 2013
Pourquoi les moustiques piquent certaines personnes plus que d'autres 
20% de la population, est-il estimé, seraient des cibles de choix des moustiques. Dans un article publié sur le site Smithsonian, le journaliste scientifique Joseph Stromberg liste les facteurs qui peuvent jouer un rôle. (Psychomedia)
17 juillet 2013
80 Percent of Malaysian Borneo Degraded by Logging 
A study published in the July 17, issue of the journal PLOS ONE found that more than 80% of tropical forests in Malaysian Borneo have been heavily impacted by logging. The Malaysian states of Sabah and Sarawak were already thought to be global hotspots of forest loss and degradation due to timber and oil palm industries, but the rates and patterns of change have remained poorly measured by conventional field or satellite approaches. A research team from the University of Tasmania, University of Papua New Guinea, and the Carnegie Institution for Science documented the full extent of logging in this region. (Science Daily)
16 juillet 2013
Scientists build app to automatically identify species based on their calls 
New technology makes it possible to automatically identify species by their vocalizations. The software and hardware system, detailed in the current issue of the journal PeerJ, has been used at sites in Puerto Rico and Costa Rica to identify frogs, insects, birds, and monkeys. Many of the animals identified by the system are typically difficult to spot in their natural environment, but audio recordings of their calls reveal not only their presence but also their activity patterns. The platform, which is called the Automated Remote Biodiversity Monitoring Network (ARBIMON), could potentially allow scientists to monitor species in remote sites without having a physical presence on the ground, according to the study's lead author Mitchell Aide of the University of Puerto Rico. (Mongabay)
16 juillet 2013
Un nouveau ministre fédéral des sciences ! 
Le ministre fédéral des Sciences et technologie Gary Goodyear a fini par être remplacé, lui dont le refus de se rallier à la théorie de l’évolution était un running gag célèbre depuis des années. Son successeur, le député de Kenora Greg Rickford, a été nommé par le premier ministre Stephen Harper lors de l’important remaniement de ce matin. (Le Soleil)
16 juillet 2013
Chauves-souris en danger 
La survie des chauves-souris est menacée dans le nord-est de l'Amérique du Nord, où plus de six millions d'entre elles sont mortes depuis l'arrivée d'un champignon en 2006. La course contre la montre est lancée pour sauver les colonies restantes. Pour l'écologie comme pour l'économie, leur disparition aurait un impact incalculable. (Le Soleil)
16 juillet 2013
CARIBOU FORESTIER : QUÉBEC ADOPTERA UN PLAN ÉQUILIBRÉ QUI TIENDRA COMPTE DES IMPACTS ÉCONOMIQUES 
Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, tient à préciser que les documents rendus publics vendredi dernier sur le site Web du Ministère, dont le Plan de rétablissement 2013-2023, constituent des recommandations de l’Équipe de rétablissement du caribou forestier du Québec. « Nous allons bien analyser ces documents, évaluer les impacts des mesures proposées et déterminer par la suite les actions à privilégier en tenant compte des impacts économiques régionaux », a précisé le ministre Blanchet. (Gouvernement du Québec)
16 juillet 2013
Quand la ville mange la forêt - Les défis du bois-énergie en Afrique centrale 
Cet ouvrage présente les résultats du projet Makala « Gérer durablement la ressource bois-énergie en Afrique centrale » mené en République du Congo et en RDC. Il présente un état de la consommation en bois-énergie des grandes villes et le bassin d’approvisionnement de Kinshasa. Il propose des outils indispensables à une bonne gestion de la ressource en bois ainsi que des modèles de gestion de cette ressource et fait le point sur les perspectives d’avenir. (Cirad)
15 juillet 2013
Losing our monarchs: iconic monarch butterfly down to lowest numbers in 20 years 
In the next few months, the beating of fragile fiery orange and black wings will transport the monarch butterfly south. But the number of monarch butterflies (Danaus plexippus) reaching their final destination has steadily declined, dropping to its lowest level in two decades last winter, according to a recent survey. The insect’s journey begins in late summer and August, when monarchs fly from Canada and the Northeastern U.S. to highly selective overwintering sites in Mexico. Individually weighing less than a paperclip, monarch butterflies employ an inherited compass to make the longest insect migration in the world, flying up to 4000 kilometers (2,485 miles) to reach their final destination by November. (Mongabay)
15 juillet 2013
Caribou forestier : Québec rend publics plusieurs documents 
Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, annonce la publication de plusieurs documents sur le caribou forestier, soit le bilan du Plan de rétablissement 2005-2012, le Plan de rétablissement 2013-2023 ainsi que les Lignes directrices pour l'aménagement de l'habitat du caribou forestier. Le principal constat du bilan du Plan de rétablissement 2005-2012 est la percée majeure des connaissances sur le caribou forestier qui a été réalisée au cours de la dernière décennie. Le Québec est maintenant reconnu parmi les endroits où les connaissances sur cette espèce ont le plus significativement progressé. (Gouvernement du Québec)
15 juillet 2013
Martine Ouellet présente le Programme de développement régional et forestier 
La ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, annonce la mise en place du Programme de développement régional et forestier. Ce nouveau programme favorisera la concertation régionale et la réalisation de projets en milieu forestier. « En plus de créer des emplois et de la richesse pour nos communautés, les montants associés à ce programme serviront à des projets qui mettent en valeur les produits de la forêt et favorisent la gestion intégrée de nos ressources », a déclaré Martine Ouellet. (Gouvernement du Québec)
15 juillet 2013
Les incendies et l'aménagement forestier menacent la faune 
Des milliers d'hectares de forêt ont brûlé ces dernières semaines dans les vastes incendies de forêt qui continuent de sévir dans tout le nord du Québec. L'impact de ces feux est évident, mais ils ne seront pas les seuls responsables des bouleversements qui frapperont la faune nordique dans les prochains mois. (La Presse)
14 juillet 2013
Avatar Grove: Seeing the forest for the ancient trees 
From the logging road just outside Port Renfrew, on the southern tip of Vancouver Island, there is no obvious sign that you are in the presence of megaflora. But a small sign announcing the Avatar Grove trailhead and a few vehicles pulled over onto the dusty margin of the road make it clear this is the place to encounter ancient life. (The Globe & Mail)
14 juillet 2013
Trees Use Water More Efficiently as Atmospheric Carbon Dioxide Rises 
Spurred by increasing levels of atmospheric carbon dioxide, forests over the last two decades have become dramatically more efficient in how they use water, a Harvard study has found. Studies have long predicted that plants would begin to use water more efficiently as atmospheric carbon dioxide levels rose. A research team led by Research Associate Trevor Keenan and Assistant Professor of Organismic and Evolutionary Biology Andrew Richardson, however, has found that forests across the globe are becoming more efficient than expected. (Science Daily)
14 juillet 2013
Even Slight Temperature Increases Causing Tropical Forests to Blossom 
A new study led by Florida State University researcher Stephanie Pau shows that tropical forests are producing more flowers in response to only slight increases in temperature. The study examined how changes in temperature, clouds and rainfall affect the number of flowers that tropical forests produce. Results showed that clouds mainly have an effect over short-term seasonal growth, but longer-term changes of these forests appear to be due to temperature. (Science Daily)
10 juillet 2013
Une forêt vieille de 50 000 ans découverte à 18 mètres de profondeur dans le Golfe du Mexique 
Il s'agit d'une forêt de cyprès chauve qui se situe au large des côtes de l'Alabama. Selon les scientifiques, son exploration a certainement été rendue possible par le passage de l'ouragan Katryna en 2005. (Atlantico)
9 juillet 2013
La forêt flambe toujours au nord du 49e parallèle 
Des hectares de forêt flambent toujours au nord du 49e parallèle, mais selon les informations fournies par la première ministre Pauline Marois, mardi, la situation est sous contrôle bien que très fragile. Les populations présentes sur cet important territoire affecté par les flammes ont été sécurisées et ravitaillées, mais la surveillance ne prend aucun répit. Les équipements et infrastructures de la société d'État, Hydro-Québec, font aussi l'objet de mesures particulières afin de ne rien laisser au hasard. (La Presse)
8 juillet 2013
Une cinquantaine d'incendies de forêt sont toujours actifs au Québec 
Une cinquantaine d'incendies de forêt étaient toujours actifs, dimanche, sur le territoire du Québec, au nord du 49e parallèle. Les précipitations tombées sur les régions de l'Abitibi, de la Baie-James et du nord du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont toutefois contribué à limiter la progression de ces incendies, considérés comme hautement préoccupants. (Huffington Post)
5 juillet 2013
La chaleur des feux de forêt paralyse des lignes de transport d'Hydro-Québec 
La chaleur intense provoquée par les feux de forêt qui sévissent dans le nord du Québec a entraîné des pannes chez certains grands clients industriels d'Hydro-Québec, mercredi. Les mécanismes de protection des lignes de transport se sont déclenchés en raison de la chaleur, a indiqué en entrevue un porte-parole de la société d'État, Patrice Lavoie. (Huffington Post)
3 juillet 2013
Huit feux de forêt dans le nord du Québec 
Huit feux de forêt sont présentement en activité dans le nord de la province. L'un d'eux, près d'Eastmain, force la fermeture partielle de la route de la Baie-James. La circulation sur cette route qui relie Radisson à Matagami, est officiellement fermée pour une période indéterminée à partir du km 275 jusqu'au km 518. La fumée nuisait à la visibilité sur la route depuis mardi. La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), a envoyé 42 pompiers et quatre avions-citernes pour combattre les flammes. (Huffington Post)
2 juillet 2013
Un nouvel outil pour mieux estimer la biomasse forestière et les stocks de carbone 
Une nouvelle plateforme en ligne lancée par la FAO permettra aux pays d'améliorer l'évaluation des volumes, de la biomasse et des stocks de carbone en forêt. Ces données sont cruciales pour les activités de recherche et d'atténuation du changement climatique, comme l'accroissement des stocks de carbone dans les forêts grâce au reboisement, et le développement des bioénergies. (FAO)
2 juillet 2013
33 conifères ajoutés à la liste rouge des espèces menacées 
Trente trois espèces de conifères ont été rajoutées à l'édition 2013 de la liste rouge des espèces menacées par l'UICN, l'Union internationale pour la conservation de la nature. Cette liste compte désormais 70.294 espèces végétales et animales dont 20.934 sont menacées d'extinction, selon le rapport publié mardi par cette organisation internationale dont le siège est en Suisse. Parmi les conifères retenus, qui sont les plus anciens et plus grands organismes vivants tels les séquoias, il y a notamment le pin de Monterey en Californie, le plus planté dans le monde et menacé par la maladie et les chèvres sauvages ainsi que le cèdre de l'Atlas, en Algérie et au Maroc, menacé par la sur-exploitation et la maladie. (7sur7)
2 juillet 2013
222 Natural World Heritage sites to protect 
From vast deserts in Namibia and Mexico to high mountain ranges in China and Tajikistan and Mount Etna in Italy, five exceptional natural areas were added to the World Heritiage List, following IUCN’s recommendations. This brings the total number of natural places demanding the highest levels of international protection to 222. Tajik National Park is the first natural World Heritage Site in Tajikistan, and covers almost one fifth of the country. (IUCN)
2 juillet 2013
Quebec forest fires trigger smog warning in Montreal 
Forest fires burning in northern Quebec and winds pushing that smoke south have left metro Montreal and much of the province's south under a smog warning. Environment Canada and public health agencies issued the warning early this morning after winds pushed smoke from the fires burning near the Manicouagan Reservoir eastward. The deteriorating air quality means that people with breathing problems or heart disease could be affected. (CBC)
30 juin 2013
« Travailler sur la forêt c’est miser sur l’avenir », Denis Trottier 
La délégation du Lac-Saint-Jean formée d’élus et de spécialistes du domaine forestier qui a visité la Mauricie, les 24 et 25 mai derniers, a été éblouie par les extraordinaires possibilités de maillage entre les deux régions au plan du développement des produits forestiers non ligneux et de la villégiature ainsi que de l’innovation en foresterie. Cette visite, organisée par Forêt modèle du Lac-Saint-Jean et l’Association forestière de la Vallée du Saint-Maurice, suite aux premiers contacts établis lors du symposium organisé par cette dernière en novembre dernier, a permis à nos deux régions de tisser des liens plus étroits dans la réalisation et la mise en valeur de projets à caractère forestier. (L'Étoie du lac)
27 juin 2013
All in the Family - Inbreeding threatens Scandinavian wolves 
The rate of abnormalities among Scandinavian wolves has tripled over the last three decades, scientists say. The study suggests that even though the number of wolves has risen, the animals suffer from excessive inbreeding. After nearly going extinct in the 1960s, the wolf population in Scandinavia has begun to rebound. In 2009, the number of wolves reached 210 — by some measures, a conservation success. But the population is isolated, and the inbreeding rate “is equivalent to offspring from a full sibling mating,” the authors write in PLOS ONE. (Conservation Magazine)
27 juin 2013
L’Initiative boréale canadienne félicite le gouvernement du Québec pour sa nouvelle loi instituant le Gouvernement régional Eeyou Istchee Baie-James 
La loi accorde aux communautés autochtones locales un pouvoir décisionnel sur leur territoire. « Il s’agit d’un moment historique, dont tous les Québécois et les Canadiens devraient prendre acte, déclare Suzann Méthot, directrice régionale au Québec pour l’IBC. « Cette approche avant-gardiste à la gouvernance, de nation à nation, selon laquelle le processus décisionnel régional sera partagé entre le Gouvernement de la Nation crie et les Jamésiens, est la voie de l’avenir. Cette loi aura des incidences positives sur les décisions prises sur des enjeux clés, dont l’aménagement du territoire, la conservation et la réforme minière. » (CBI)
26 juin 2013
Greenpeace launches series of case studies critiquing forest certification standard 
Activist group Greenpeace says it will publish a series of case studies highlighting examples of good and bad practice among operations certified under the Forest Stewardship Council (FSC), an eco-standard for forest products. Greenpeace, an FSC member since the body was found in 1993, says that as the standard has expanded, the risk to its credibility has also increased. "Greenpeace fears that as the system has grown, the FSC's implementation and interpretation of its standards have been watered down," the group said in a blog post. "This is why we have just published the first set of case studies highlighting both the best practice and the areas where FSC has to improve to maintain its reputation and ensure it is a logo that consumers can trust." (Mongabay)
26 juin 2013
Un hectare de forêt... dans un immeuble 
Les immeubles forêts sont désormais une réalité à Milan (Italie). Deux tours de 110 et 71 mètres de haut ont leurs façades recouvertes d'arbres.(Francetv info)
25 juin 2013
After long wait, Obama lays out fight against climate change 
Five years after being elected president and six months after winning a second term, President Obama today gave his first speech devoted solely to climate change and announced several executive actions to begin weaning the United States (historically the largest emitter of greenhouse gases) off fossil fuels. At Georgetown University today, Obama stated that his administration would expand renewable energy projects on federal lands, raise energy efficiency standards on appliances, and, most importantly, limit carbon pollution from both existing and new power plants, which represent about 40 percent of the U.S.'s emissions. Obama also noted that the U.S. would spearhead global efforts to combat climate change which is pushing sea levels higher, melting glaciers and sea ice, exacerbating fires, imperiling species, and worsening extreme weather worldwide. (Mongabay)
24 juin 2013
Ailanthus Tree's Status as Invasive Species Offers Lesson in Human Interaction 
An exotic tree species that changed from prized possession to forest management nightmare serves as a lesson in the unpredictability of non-native species mixing with human interactions, according to researchers. "There are other invasive tree species in Pennsylvania, but the ailanthus, by far, has been here longer and does more damage than any other invasive tree," said Matthew Kasson, who received his doctorate in plant pathology and environmental microbiology from Penn State. "It's the number one cause of native regeneration failure in clearcuts in Pennsylvania." (Science Daily)
24 juin 2013
Le feu ravage moins les forêts québécoises que l'an dernier 
La pluie abondante ce printemps en a fait rager plusieurs, mais elle aura au moins eu un effet positif: il y a eu très peu d'incendies de forêt depuis le début de l'année. Seulement 4000 hectares de forêt ont été ravagés par le feu, c'est 22 fois moins que la moyenne à ce moment-ci de la saison. L'activité la plus intense a été observée au début du mois de mai, mais depuis, les précipitations abondantes ont fait en sorte de créer des conditions très peu propices à la propagation des incendies. Il n'y a pas eu de période de sécheresse critique comme ce fut le cas dans les années antérieures. (Huffington Post)
24 juin 2013
Hope for boreal forest honour 
Manitoba is holding out hope a unique swath of boreal forest east of Lake Winnipeg will get the nod as a World Heritage Site today after all.

Parks Canada is presenting the case for the Pimachiowin-Aki today in Cambodia, at a meeting of the World Heritage Committee of the United Nations Education, Scientific and Cultural Organization (UNESCO). Canada decided to go ahead with the presentation despite the fact the two independent advisory bodies that evaluate UNESCO site bids both recommended the nomination be deferred pending further research. (Winnipeg Free Press)

24 juin 2013
UNESCO World Heritage Sites: Mount Fuji, Mount Etna Among 19 New Places Honored In 2013 
The Mount Etna volcano and Italy's Medici Villas were among 19 sites that have been added to UNESCO's World Heritage list of places of "outstanding universal value". The UNESCO (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization) World Heritage Committee, meeting in the Cambodian capital Phnom Penh for its 37th annual session, added five natural sites and 14 cultural ones on Sunday to its list of global treasures. Italy's Mount Etna, Europe's largest active volcano, snow-capped Mount Fuji, the highest mountain in Japan at 3,776 metres, and Namibia's Namib Sand Sea all joined the list. (Huffington Post)
24 juin 2013
Tasmania's old growth forests win environmental protection 
Almost 200,000 hectares of Tasmania’s old growth forest have been world heritage listed, bringing hope that a three-decade fight between environmentalists, politicians and loggers is over. The World Heritage Committee has extended the heritage listed boundary of the Tasmanian Wilderness World Heritage Area by more than 170,000 hectares after accepting a proposal from the Australian government which will give the areas the highest level of environmental protection in the world. (The Guardian)
24 juin 2013
Tangled Up - Vine infestations reduce forests' carbon storage 
Vines that choke tropical trees have cut some forests’ carbon storage by more than half, according to a study in Biology Letters. Lianas are parasitic woody vines that prey on trees. In infested forests, trees don’t grow as big and are more likely to die. As tropical forests become fragmented, lianas have flourished and can account for about a quarter of the woody plants. The researchers studied 145 tropical forests around the world and found that big trees held most of the forests’ carbon. But the more common lianas were, the less carbon those trees stored. Heavily-infested forests had less than 50 percent as much carbon as forests without many lianas. (Conservation Magazine)
20 juin 2013
Indonesian Court Ruling Gives Land Rights Back to Millions of Indigenous 
On May 14 Indonesia’s constitutional court ruled to modify the language of a 1999 law, effectively placing millions of hectares of previously government-controlled forest land back into the hands of Indigenous Peoples. The ruling clarified Indonesia’s classification of forest land, separating state forests from public forests and dividing public forests into either customary or individual forests. (First Peoples)
20 juin 2013
Report paints precise picture of global bird decline 
Birds the world over are facing unprecedented challenges, a new report has found, with populations plummeting and a growing number of species under threat. But better data from the field is making it possible to pinpoint exactly where and why some categories of birds are at particular risk, paving the way for strategies designed to improve their situations. “Our assessment unfortunately shows that birds are in decline,” said Leon Bennun, director of science, information and policy for BirdLife International, a United Kingdom-led partnership of conservation groups that is meeting this week in Ottawa. “It also shows what we can do about the problem.” (The Globe & Mail)
20 juin 2013
JARDIN NOTMAN : Des arbres centenaires en péril 
Des arbres centenaires sont en péril dans un des rares espaces verts du centre-ville de Montréal. Le jardin Notman, un petit lot situé en arrière de la maison patrimoniale du même nom au coin de Milton et Clark, fait l'objet de l'ambition d'un promoteur immobilier qui veut y construire un édifice. « La menace est imminente à notre avis. Le terrain, qui fait partie d'un ensemble patrimonial qui a été cédé au privé, contient plusieurs arbres qui ont été plantés au milieu du 19e siècle, alors que le terrain appartenait à William Notman», affirme Tony Antakly, un citoyen qui s'oppose à la destruction de l'espace vert. (Journal 24h)
20 juin 2013
B.C. First Nation sets fires to save bison 
A First Nation band is reviving the age-old practice of controlled burning in order to improve the health of forests and restore the population of the wood bison in a corner of northeastern B.C. (CBCnews)
20 juin 2013
1 in 8 bird species threatened with extinction 
One in eight bird species worldwide faces the threat of extinction, according to a report released by Birdlife International.

And it isn't just rare birds that are declining. Familiar species such as the barn swallow and purple martin are disappearing at an astonishing rate. In the case of those two birds, 80 to 90 per cent of the population was wiped out in the last 20 years. (CBCnews)

20 juin 2013
Requiem pour le caribou de Val-d'Or 
Lettre ouverte de Henri Jacob - Le ministère des Ressources naturelles du Québec (MRN), par la gestion qu'il fait de notre territoire public, contribue au déclin et éventuellement à l'extinction d'une espèce menacée, le caribou forestier (une espèce toujours jugée comme vulnérable au Québec, pour ajouter à l'absurdité...). Camouflant cette tragédie, le MRN, en toute connaissance de cause, autorise des interventions industrielles qui mènent irrémédiablement vers un déclin rapide de cette espèce emblématique illustrant l'endos de nos trente sous.

(...) Refuser de reconnaître les erreurs de gestion qui ont mené à cette tragédie écologique, la disparition de la harde de Val-d'Or, nous amènera à assister à moyen terme à l'extinction d'une espèce en péril sur l'ensemble du territoire québécois. (Huffington Post)

20 juin 2013
Greenpeace accuse Résolu de vouloir la bâillonner 
Poursuivi en diffamation par le géant forestier Résolu, qui lui réclame 7 millions de dollars, l'organisme Greenpeace accuse l'entreprise de vouloir la bâillonner. «Pour nous, c'est une tactique d'intimidation, affirme Nicolas Mainville, directeur de Greenpeace Québec. C'est une poursuite-bâillon pour embourber notre organisation dans des dédales juridiques coûteux.» Dans sa poursuite, Produits forestiers Résolu, la plus grande entreprise forestière canadienne, accuse Greenpeace et deux de ses militants d'avoir répandu, notamment dans un rapport publié en mai, des «allégations de faits et des images qui étaient fausses et trompeuses et dont l'intention était de nuire et de causer un dommage, et dans les faits a nui et causé un dommage aux affaires de Résolu et à sa réputation». (La Presse)
La poursuite de 7$ millions de Résolu contre Greenpeace vise à bâillonner la critique  Greenpeace Canada a promis aujourd’hui qu’elle ne sera pas réduite au silence par la poursuite en diffamation de 7 millions de dollars intentée par la plus grosse multinationale forestière au Canada, Produits forestiers Résolu. (Greenpeace)
19 juin 2013
Two Canadian sites in running for World Heritage status 
Basque whaling station that dates to the 1500s and a largely unspoiled expanse of boreal forest where five First Nations have existed for six millenniums are among the international sites being considered this week for coveted World Heritage designation. Canadian officials are in Phnom Penh, Cambodia, hoping to convince UNESCO’s World Heritage Committee that the Red Bay National Historic Site in Labrador and the Pimachiowin Aki in Manitoba are worthy of joining the other 32 Canadian destinations that have previously been declared to be of exceptional natural or cultural worth. (The Globe & Mail)
19 juin 2013
Contribution of Particulate Matter from Air Pollution to Forest Decline 
Air pollution is related to forest decline and also appears to attack the protecting wax on tree leaves and needles. Bonn University scientists have now discovered a responsible mechanism: particulate matter salt compounds that become deliquescent because of humidity and form a wick-like structure that removes water from leaves and promotes dehydration. These results are published in "Environmental Pollution." (Science Daily)
19 juin 2013
Conserving top predators results in less CO2 in the air 
What does a wolf in Yellowstone National Park have in common with an ambush spider on a meadow in Connecticut? Both are predators and thus eat herbivores, such as elk (in the case of wolves) and grasshoppers (in the case of spiders). Elk and grasshoppers also have more in common than you probably imagine: they both consume large quantities of plant matter. While scientists have long-known that predators lead to carbon storage by reducing herbivore populations, a new study reveals a novel way in which top predators cause an ecosystem to store more carbon. The paper, published in the Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) found that by forcing herbivores to be more vigilant, carnivores indirectly reduce the grazing pressure on the plants. (Mongabay)
19 juin 2013
Outlook Is Grim for Mammals and Birds as Human Population Grows 
The ongoing global growth in the human population will inevitably crowd out mammals and birds and has the potential to threaten hundreds of species with extinction within 40 years, new research shows. Scientists at The Ohio State University have determined that the average growing nation should expect at least 3.3 percent more threatened species in the next decade and an increase of 10.8 percent species threatened with extinction by 2050. (Science Daily)
19 juin 2013
Un teint frais grâce aux arbres? 
Des trésors insoupçonnés se cachent dans l'écorce des arbres. C'est ce que suggère une étude menée au Centre de recherche sur le bois qui révèle qu'on trouve des quantités appréciables de polyphénols dans l'écorce d'essences communes des forêts québécoises. Comme ces molécules ont des propriétés antioxydantes, antimicrobiennes et antivieillissement, elles pourraient entrer dans la fabrication de nutraceutiques, avancent les chercheurs dans les pages de la revue Pharma Nutrition. On pourrait même utiliser ces composés naturels pour créer des cosmétiques nouveau genre, appelés cosméceutiques, qui préviendraient le vieillissement prématuré de la peau. (Le Fil)
19 juin 2013
Le boisé du Tremblay nommé refuge faunique en 2014 
Le boisé du Tremblay pourrait obtenir le statut de refuge faunique dès l’an prochain, selon le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs. C’est ce qu’a indiqué au Courrier du Sud la conseillère en communication au Ministère, Geneviève Blouin. «Dans la mesure où tout est conforme, nous attendons le statut de refuge faunique quelque part en 2014», peut-on lire dans un courriel daté du 11 juin. (Courrier du Sud)
18 juin 2013
National parks are the least locked up land there is 
Across Australia, the debate over national parks is escalating. This has been triggered by a series of significant changes in the approach to managing parks, with moves to open them to logging, grazing and shooting. The language being used to support these policy changes is revealing. According to politicians and some members of the public, the changes are needed in response to a problem: that national parks are “locked up”. (The Conversion)
18 juin 2013
Ile au Foin: entente entre la MRC et le ministère de l'Environnement 
Le sort de l'île au Foin, à Carignan, en Montérégie, pourrait bien être fixé cette semaine. Après avoir essuyé plusieurs refus des autorités gouvernementales, la MRC de la Vallée-du-Richelieu présente ce soir au cours d'une assemblée publique un projet de règlement modifié pour un développement résidentiel dans l'île, qui abrite notamment un écosystème forestier exceptionnel. (La Presse)
17 juin 2013
Study Finds the Sweet Spot -- And the Screw-Ups -- That Make or Break Environmental Collective Actions 
Sustainability programs are a Goldilocks proposition -- some groups are too big, some are too small, and the environment benefits when the size of a group of people working to save it is just right. It has long been debated how many people working together can change the world. Scientists at Michigan State University have found that there is a sweet spot -- a group size at which the action is most effective. More importantly, the work revealed how behaviors of group members can pull bad policy up or drag good policy down. The work is published in this week's Proceedings of the National Academy of Sciences. (Science Daily)
17 juin 2013
La CRÉ recommande la création de nouvelles aires protégées 
La Conférence régionale des éluEs (CRÉ) du Bas-Saint-Laurent, en collaboration avec sa Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire (CRRNT), recommande au gouvernement du Québec d’aller de l’avant avec la création de nouvelles aires protégées dans la région. Au Bas-Saint-Laurent, cela signifie un passage de 4,5 % à 7,4 % de la superficie du territoire. Cet effort permettrait de contribuer à la fois à l’objectif gouvernemental de protéger 12 % de la superficie du Québec d’ici 2015, aux aspirations de la région en matière de conservation de son patrimoine naturel et aux exigences de la certification forestière. (BSL) | Progrès Dimanche 
17 juin 2013
Climate Change: Birds May Lose Half Their Species 
Climate change could wipe out half the bird species, according to a chilling new assessment of the effect of global warming on life. The International Union for the Conservation of Nature (IUCN) — the same organization that maintains the Red List of Threatened Species — performed the study. According to a report in New Scientist last week, the IUCN now believes that the Red List is too conservative because it hadn’t taken into account the effects of climate change. IUCN’s Wendy Foden explained: “When the Red List was invented, it was long before anyone worried about climate change.” (Inquisitr)
17 juin 2013
Forest Carbon Won’t Be Tradable Commodity, Climate Expert Says 
Emissions reductions created through forest protection never will become a tradable commodity, and private investors are beginning to realize that, a consultant for the Third World Network said.

Forest carbon can’t be measured as accurately as CO2 discharges from industrial projects, Kate Dooley, who advises the environmental group on climate change issues, said today in Bonn. Under the United Nations’ Reduced Emissions from Deforestation and Forest Degradation program, or REDD, developing nations protect and manage their forests in exchange for funding from developed states to support their efforts. (Bloomberg)

17 juin 2013
Un guide unique sur les champignons de la forêt boréale 
Ce n'est pas un, mais deux ouvrages que lançait Roger Larivière, au Salon du livre. Avec la collaboration de Fernand Miron, le biologiste a concocté Champignons comestibles de la forêt boréale, un guide publié à l'ABC de l'édition. (Abitibi Express)
17 juin 2013
Montréal ajoute 150 hectares à ses terrains protégés 
La Ville de Montréal ajoute 150 hectares (1,5 km2) de terrains protégés à son inventaire. À partir d’un inventaire de terrains municipaux réalisé en 2008-2009, des biologistes ont analysé chaque terrain en fonction de leur intérêt sur le plan écologique pour établir un programme de conservation. Ce programme implique toutes les actions techniques, administratives et légales nécessaires à la protection des terrains municipaux ayant un intérêt écologique. (Journal Métro)
16 juin 2013
Résolu veut profiter de la reprise dans le bois d'œuvre 
Le PDG de Résolu, Richard Garneau, s'est montré optimiste pour les usines de son groupe sur le territoire. Mais il craint que d'autres réductions d'approvisionnements forestiers et les coûts trop élevés du bois ne l'empêchent de profiter de la reprise qui se pointe le bout du nez dans l'industrie du bois d'œuvre. «Le marché du papier journal continue de baisser, mais les usines qui ont des coûts de fabrication bas vont tirer leur épingle du jeu. On s'est déjà ajusté. Amos a travaillé énormément sur l'aspect de l'efficacité. Il y a eu un gros effort des employés», a-t-il d'abord affirmé. (Abitibi Express)
16 juin 2013
Développement durable: Résolu invite les communautés dans le débat 
S'il n'a rien demandé directement aux gens présents au Forum boréal, le 12 juin à Amos, le PDG de Résolu, Richard Garneau, a néanmoins rappelé qu'il leur appartient de faire savoir au gouvernement le genre de développement durable qu'ils souhaitent pour leurs communautés qui dépendent bien souvent de l'industrie forestière. Il s'agissait du quatrième et dernier arrêt de cette tournée dans les régions du Québec où Résolu opère des usines et exploite la forêt boréale. Une cinquantaine d'intervenants de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec ont participé à Amos. S'appuyant sur un document d'information de 80 pages concocté pour le Forum boréal, le PDG a donc présenté ce qu'il estime être les grands enjeux de son industrie dans la foulée de l'entrée en vigueur le 1er avril du nouveau régime forestier, avant d'échanger librement avec l'auditoire. (Abitibi Express)
16 juin 2013
Résolu met à pied une centaine d'employés à Shawinigan 
Produits forestiers Résolu a annoncé mardi l'arrêt définitif de la machine à papier numéro 10 à l'usine Laurentide située à Shawinigan, entraînant la perte d'une centaine d'emplois. L'entreprise a expliqué par voie de communiqué que l'arrêt de la machine est la conséquence d'une réduction de la demande ainsi que d'une hausse de la capacité sur le marché pour le papier produit par la machine numéro 10. (Les Affaires)
14 juin 2013
Logging may destabilize carbon in forest soils 
Logging in temperate zones may release more greenhouse gases than previously thought by destabilizing carbon stored in forest soils, argues a new paper published in the journal Global Change Biology-Bioenergy. The research involved analysis of carbon released from forest management practices in the northeastern United States. It found that while most models assume carbon stored in mineral soils to be relatively stable, in fact intensive logging operations, like clear-cutting, trigger release of carbon from various pools above and below ground. (Mongabay)
13 juin 2013
Nouveau dialogue 
Avec son Forum boréal, Produits forestiers Résolu (PFR) tente de faire ce que les «ancêtres» de la multinationale n'ont jamais réussi à accomplir en un siècle: établir un véritable dialogue avec les communautés où elle exploite la matière ligneuse. La semaine dernière, la compagnie a tenu deux soirées de discussions ouvertes avec des citoyens, des élus et des travailleurs de tous les horizons du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le grand patron de Résolu, Richard Garneau, sur scène avec son micro, a répondu à toutes les questions. Il a aussi livré son message, sans fard: si les communautés forestières ne se mobilisent pas, si elles n'appuient pas l'industrie, notamment afin de contrer les coups d'éclat de certains groupes écologistes qui mobilisent l'attention dans les grands centres, l'ensemble de ce secteur d'activités est condamné à péricliter; des milliers d'emplois seront perdus et des localités entières mourront à petit feu... (Le Quotidien)
13 juin 2013
Dude, are those shrooms glowing? Unraveling the origins of bioluminescent fungi 
Bioluminescence results when energy from a chemical reaction is released as light. Specifically this occurs when an enzyme, known as luciferase, catalyzes the oxidation of an organic molecule, known as luciferin. In a recent study, published in Photochemical & Photobiological Sciences, 2012, researchers mixed luciferin and luciferase from various lineages of bioluminescent fungi. They found that all mixtures resulted in bioluminescence, which suggests "a single luminescent pathway" that arose early in these lineages. (Mongabay)
13 juin 2013
Quand la mortalité des arbres augmente, celle des hommes aussi  
Et si la santé, ce n'était pas le travail mais bien la nature? Certains patients se remettent ainsi plus rapidement d'une opération lorsque leur chambre d'hôpital a vue sur des arbres, les mères dont la grossesse a eu lieu dans un environnement boisé ont moins tendance à avoir des bébés en sous-poids que les autres, et l'on a aussi pu remarquer que vivre au vert tend à réduire la pression artérielle et autres conséquences du stress. (The Huffington Post)

Pour plus d'information : How Removing Trees Can Kill You  (PBS NewsHour),The Relationship Between Trees and Human Health: Evidence from the Spread of the Emerald Ash Borer  (American Journal of Preventive Medicine).

13 juin 2013
Un nouveau cadre pour une forêt durable 
Le secteur forestier du Québec vit de grosses difficultés économiques depuis 10 ans. Le purgatoire n’est pas terminé puisque les 10 prochaines années s’annoncent rudes. «Mais l’industrie devrait améliorer sa rentabilité et s’inscrire dans une perspective de durabilité, soutient Luc Bouthillier. À la condition toutefois d’évoluer vers une pensée radicalement différente de celle qui l’a servie depuis 150 ans.» (Le fil)
13 juin 2013
Un teint frais grâce aux arbres? 
L'écorce de quatre espèces communes des forêts québécoises renferme des molécules qui pourraient ralentir le vieillissement de la peau. Des trésors insoupçonnés se cachent dans l'écorce des arbres. C'est ce que suggère une étude menée au Centre de recherche sur le bois qui révèle qu'on trouve des quantités appréciables de polyphénols dans l'écorce d'essences communes des forêts québécoises. Comme ces molécules ont des propriétés antioxydantes, antimicrobiennes et antivieillissement, elles pourraient entrer dans la fabrication de nutraceutiques, avancent les chercheurs dans les pages de la revue Pharma Nutrition. On pourrait même utiliser ces composés naturels pour créer des cosmétiques nouveau genre, appelés cosméceutiques, qui préviendraient le vieillissement prématuré de la peau. (Le fil)
11 juin 2013
Do Parasites Upset Food Web Theory? 
Parasites comprise a large proportion of the diversity of species in every ecosystem. Despite this, they are rarely included in analyses or models of food webs. If parasites play different roles from other predators and prey, however, their inclusion could fundamentally alter our understanding of how food webs are organized. In a paper published 11 June in the open access journal PLOS Biology, Santa Fe Institute Professor Jennifer Dunne and her team test this assertion and show that including parasites does alter the structure of food webs, but that most changes occur because of an increase in diversity and complexity, rather than from unique characteristics of parasites. (Science Daily)
11 juin 2013
Wood Not So Green a Biofuel? Logging May Have Greater Impact On Carbon Emissions Than Previously Thought 
Using wood for energy is considered cleaner than fossil fuels, but a Dartmouth College-led study finds that logging may release large amounts of carbon stored in deep forest soils. Global atmospheric studies often don't consider carbon in deep (or mineral) soil because it is thought to be stable and unaffected by timber harvesting. But the Dartmouth findings show deep soil can play an important role in carbon emissions in clear-cutting and other intensive forest management practices. The findings suggest that calls for an increased reliance on forest biomass be re-evaluated and that forest carbon analyses are incomplete unless they include deep soil, which stores more than 50 percent of the carbon in forest soils. (Science Daily)
10 juin 2013
CO2 emissions hit record in 2012 
Carbon dioxide emissions from fossil fuels use hit a record in 2012, according to a new report from the International Energy Agency (IEA). CO2 emissions rose 1.4 percent to 31.6 billion metric tons. (Mongabay)
10 juin 2013
Bridge Species Drive Tropical Engine of Biodiversity 
Although scientists have known since the middle of the 19th century that the tropics are teeming with species while the poles harbor relatively few, the origin of the most dramatic and pervasive biodiversity on Earth has never been clear. (Science Daily)
10 juin 2013
Leakage of Carbon from Land to Rivers, Lakes, Estuaries and Coastal Regions Revealed 
When carbon is emitted by human activities into the atmosphere it is generally thought that about half remains in the atmosphere and the remainder is stored in the oceans and on land. New research suggests that human activity could be increasing the movement of carbon from land to rivers, estuaries and the coastal zone indicating that large quantities of anthropogenic carbon may be hidden in regions not previously considered. (Science Daily)
10 juin 2013
Agrile du frêne : les ennemis de mes ennemis sont mes amis 
Les nouvelles du front sont plutôt bonnes dans la «guerre» que l’on mène contre l’agrile du frêne (Agrilus planipennis). D’après une étude américaine publiée dans le prochain numéro du Journal of Economic Entomology, l’introduction de prédateurs naturels de cette espèce envahissante semble bien fonctionner. (La Presse)
7 juin 2013
Amazon Forest Fire Risk to Increase in 2013 
University and NASA researchers predict that the severity of the 2013 fire season will be considerably higher than in 2011 and 2012 for many Amazon forests in the Southern Hemisphere. The outlook is based on a fire severity model that produced a successful first forecast in 2012. The model, produced by a group led by Jim Randerson of the University of California, Irvine, considers historical fire data from NASA's Terra satellite, along with sea surface temperature data from NOAA. Previous research has shown that sea surface temperatures in the tropical Pacific and Atlantic oceans can be used to forecast the pending Amazon fire season severity three to six months prior to the onset of the dry season. (Science Daily)
7 juin 2013
Garneau réclame la mobilisation 
Les enjeux de l'industrie forestière préoccupent les gens du Lac-Saint-Jean. Ils étaient 150 à écouter le grand patron de Produits forestiers Résolu, Richard Garneau, lors de la première rencontre du Forum Boréal qui avait lieu à Saint-Félicien. Richard Garneau a exposé les enjeux de l'industrie forestière au Lac-Saint-Jean lors du Forum boréal. Le grand patron de Résolu estime que 2000 emplois seront perdus en 2013 et 2014 à cause de la réduction forestière. (Le Quotidien)
6 juin 2013
Shrinking Seeds | When big birds disappear, palm seeds get smaller 
As toucans and other large-beaked birds have vanished from Brazilian forests, the seeds of palm trees have shrunk, scientists report. The palm tree Euterpe edulis needs birds to help spread its seeds. Large fruit-eating birds can eat and disperse big seeds, but they’re also more likely than smaller birds to go extinct when forests are broken up. The researchers examined 22 populations of palms in Brazil and found that seeds were smaller in areas where big birds had largely disappeared. (Conservation Magazine)
6 juin 2013
Demain, on s'éclairera peut-être au bois 
Utiliser le bois comme ressource énergétique d'une façon plus astucieuse et plus efficace qu'en le brûlant dans un incinérateur ou une cheminée. C'est la piste qu'explore l'Institut des matériaux de Nantes (IMN, université de Nantes-CNRS), avec le projet ValorPAC, qui vise à "intégrer une pile à combustible dans une chaîne de valorisation des déchets". (Le Monde)
5 juin 2013
Le retour de la grenouille que l'on croyait disparue 
Elle a été le premier amphibien déclaré officiellement éteint par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), mais voilà que la grenouille peinte du Hula a été redécouverte dans le nord d'Israël. (Canoë)
5 juin 2013
Un orignal fonce sur une voiture dans le parc national 
Deux touristes européens, Damien Franchino et Jean-Baptiste Fontaine, ont eu la surprise de leur vie, vers 21 h 30, vendredi soir, au parc national de la Mauricie, lorsqu'un orignal a chargé leur voiture. Il a non seulement foncé droit sur leur véhicule, mais il a même piétiné le capot. (Le Nouvelliste)
4 juin 2013
Brazil's Atlantic Forest Deforestation Is Causing Rapid Seed Evolution, Study Shows 
The deforestation of the Brazilian rain forest has created a hidden consequence: The seeds of palm trees have evolved rapidly to be smaller. The change is the result of a domino effect that begins with human agriculture and hunting, which have devastated large bird populations in the Atlantic Forest of Brazil. With these birds, which include colorful toucans and cotingas, locally extinct or barely hanging on, the palm trees have no way to disperse their largest seeds. As a result, seed sizes are smaller in parts of the rain forest where large birds are missing, finds a new study detailed in the May 31 issue of the journal Science. (Huffington Post)
3 juin 2013
Un petit parc et ses 600 arbres à l’origine de la contestation en Turquie 
Le violent mouvement de contestation politique qui a secoué pendant deux jours Istanbul et le gouvernement turc a pour origine un projet d’aménagement urbain contesté du centre d’Istanbul qui prévoit la suppression d’un petit parc et de ses 600 arbres. Situé à l’une des extrémités de la place Taksim, au centre de la mégapole turque, le parc Gezi doit céder la place à la réplique d’une caserne militaire de l’empire ottoman qui accueillera un centre culturel voire un centre commercial. (ArmeNews)
3 juin 2013
Sauvegarder la biodiversité des Chic-Chocs 
Malgré le temps maussade, une soixantaine de personnes ont marché dans les rues de Matane samedi afin de soutenir le projet d’une aire protégée de 400 km carrés dans les Chic-Chocs. « Notre but, c’est de montrer qu’il y a un appui populaire pour ce projet », a commenté la porte-parole du comité de citoyens qui soutient le projet, Margaret Kraenzel, qui estime que la proposition de la Conférence des élus du Bas-Saint-Laurent de préserver un territoire de 176 km carrés ne va pas assez loin et que par conséquent, il faut viser une aire de 400 km carrés afin de préserver la biodiversité unique du territoire des Chic-Chocs. (L'Avantage)
3 juin 2013
Des espèces rares pourtant essentielles aux écosystèmes  
Plusieurs espèces rares jouent un rôle écologique unique et sont irremplaçables, même dans les écosystèmes les plus diversifiés de la planète, a démontré une étude internationale. (Radio-Canada)
3 juin 2013
Rare Species Support Vulnerable Functions in High-Diversity Ecosystems  
Around the world, the human-induced collapses of populations and species have triggered a sixth mass extinction crisis, with rare species often being the first to disappear. Although the role of species diversity in the maintenance of ecosystem processes has been widely investigated, the role of rare species remains controversial. A critical issue is whether common species insure against the loss of functions supported by rare species. This issue is even more critical in species-rich ecosystems where high functional redundancy among species is likely and where it is thus often assumed that ecosystem functioning is buffered against species loss. Here, using extensive datasets of species occurrences and functional traits from three highly diverse ecosystems (846 coral reef fishes, 2,979 alpine plants, and 662 tropical trees), we demonstrate that the most distinct combinations of traits are supported predominantly by rare species both in terms of local abundance and regional occupancy. (PLOS Biology)
2 juin 2013
Rare Species Perform Unique Roles, Even in Diverse Ecosystems 
A new study, published 28 May in the open access journal PLOS Biology, has revealed the potential importance of rare species in the functioning of highly diverse ecosystems. Using data from three very different ecosystems -- coral reefs, tropical forests and alpine meadows -- a team of researchers led by David Mouillot at the University of Montpellier 2, France, has shown that it is primarily the rare species, rather than the more common ones, that have distinct traits involved in unique ecological functions. As biodiversity declines, these unique features are therefore particularly vulnerable to extinction because rare species are likely to disappear first. (Sciene Daily)
2 juin 2013
Effects of Interannual Climate Variability On Tropical Tree Cover: Satellite Data Reveal How Tropical Ecosystems May Respond to Climate Extremes 
Tree cover in the tropics will likely change in surprising ways as climate change increases the frequency of extreme rainfall events, according to a study by scientists from Wageningen University published today in Nature Climate Change. The study shows that increasing year-to year variability in rainfall is associated to lower tree cover in the moist tropical forests worldwide but it can open windows of opportunity for tree expansion in some tropical drylands. (Sciene Daily)
2 juin 2013
Rainforests will survive extreme global warming, argues study 
Rainforests in South America have endured three previous extreme global warming events in the past, suggesting they will survive a projected 2-6 degree rise in temperatures over the coming century, reports a study published in the Annual Review of Earth and Planetary Science. The research, published by Carlos Jaramillo and Andrés Cárdenas of the Smithsonian Tropical Research Institute (STRI) in Panama, reviewed some 3,800 published estimates of temperature over the past 120 million years and compared them to the existence of tropical plants in the fossil record. (Mongabay)
31 mai 2013
Un système GPS pour lutter contre l'exploitation illégale de la forêt d'Amazonie  
Des téléphones portables, munis d'un système GPS, seront attachés aux troncs des arbres. Ce dispositif sera déployé pour détecter les activités d'exploitation forestière illicites (Sud Ouest)
30 mai 2013
Surprise! Male Spiders Eat Females, Too 
We’ve known for years that female black widow spiders and other arachnids eat males during mating. Now, new research shows that males of a type of ground spider known as Micaria sociabilis also eat females, and scientists are trying to figure out what motivates this behavior. (National Geographic)
30 mai 2013
Cutting Down Amazon for Agriculture Could Cut Yields 
Researchers see no winners if agriculture made possible by widespread felling in the Amazon continues to expand. Large-scale expansion of agriculture at the expense of the forest could entail the loss of almost two-thirds of the Amazon's terrestrial biomass by later this century, with grave consequences for the climate and agricultural production, according to an analysis by Brazilian and U.S. scientists. (Scientific American)
30 mai 2013
Fires Burn More Fiercely As Northern Forests Warm 
From North America to Siberia, rising temperatures and drier woodlands are leading to a longer burning season and a significant increase in forest fires. Scientists warn that this trend is expected continue in the years ahead. - Work by Mike Flannigan of the Canadian Forest Service (Yale 360)
30 mai 2013
Renewable energy: Burning US trees in UK power stations 
Swamp forests in the US are being felled to help keep the lights on in the UK. Is this really the best way to combat climate change? Environmentalists are trying to block the expansion of a transatlantic trade bringing American wood to burn in European power stations. The trade is driven by EU rules promoting renewable energy to combat climate change. Many millions of tonnes of wood pellets will soon be shipped annually to help keep the lights on in the UK. Other EU nations may follow. (BBC)
30 mai 2013
Biodiversity in Logged Forests Far Higher Than Once Believed 
New research shows that scientists have significantly overestimated the damage that logging in tropical forests has done to biodiversity, a finding that could change the way conservationists think about how best to preserve species in areas disturbed by humans. (Yale 360)
29 mai 2013
Colloque annuel de l’AFVSM : D’hier à demain | Perspectives intéressantes pour les forêts québécoises 
C’est le 1er mai dernier que l’Association forestière de la Vallée du St-Maurice (AFVSM) a tenu son colloque annuel. Réunies à l’Auberge des Gouverneurs de Shawinigan, une centaine de personnes ont pu écouter des spécialistes de la forêt et assister au lancement officiel du Mois de l’arbre et des forêts en Mauricie. Voici le résumé de deux présentations. (Le Monde Forestier)
29 mai 2013
Peter Foster: Greenpeace’s ‘malicious falsehoods’ in attacks on Boreal Forest Agreement 
In a welcome but all-too-rare display of corporate backbone, Montreal-based Resolute Forest Products has sued Greenpeace Canada. The suit, which was filed in Thunder Bay last Thursday, names Greenpeace and its campaigners, Richard Brooks and Shane Moffatt, and claims "damages for defamation, malicious falsehood and intentional interference with economic relations" in the amount of $5-million. It also seeks punitive damages of $2-million, plus costs. (The Financial Post)
28 mai 2013
Des plantes glacées depuis 400 ans reviennent à la vie 
Certains végétaux sont pour le moins résistants, ont découvert des chercheurs canadiens qui ont réussi à faire repousser des plantes emprisonnées dans la glace depuis le Petit Âge glaciaire, il y a 400 ans. La chercheuse Catherine La Farge et ses collègues de l'Université de l'Alberta ont prélevé des mousses et des lichens de la famille des bryophytes qui étaient congelés sous un glacier sur l'île d'Ellesmere, au Nunavut, pour ensuite les « ramener à la vie » dans un laboratoire. (Huffington Post)
28 mai 2013
Plants revived after 400 years in ice 
Plants that managed to re-grow after centuries buried under Arctic glaciers could prove useful for would-be pioneers hoping to explore life on other planets, research from a team of Canadian scientists has found. The results of the study, published this week in the Proceedings of the National Academy of Sciences, suggest the land plants that form the foundations of many ecosystems are surprisingly resilient and may be a useful tool for the people who have already announced plans to set up a human colony on Mars, researchers said. A team of biologists from the University of Alberta travelled to Ellesmere Island in the Canadian Arctic in order to survey plant life exposed by the retreat of the Teardrop Glacier. (CBC)
28 mai 2013
Soutien à la recherche en foresterie au Cégep de Sainte-Foy 
Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne, a annoncé, cet après-midi, une aide financière de 198 400 $ du gouvernement du Québec au Cégep de Sainte-Foy dans le cadre du dernier concours du Fonds collège-industrie pour l'innovation. (Québec Hebdo)
28 mai 2013
Student science experiment finds plants won't grow near Wi-Fi router 
Ninth-graders design science experiment to test the effect of cellphone radiation on plants. The results may surprise you. The students placed six trays filled with Lepidium sativum, a type of garden cress into a room without radiation, and six trays of the seeds into another room next to two routers that according to the girls calculations, emitted about the same type of radiation as an ordinary cellphone. (MNN)
28 mai 2013
Ils vont faire mourir des collectivités 
La position des groupes environnementaux vis-à-vis de la compagnie Produits Forestiers Résolu inquiètent le maire de Senneterre. Il les trouve de plus en plus difficiles à les satisfaire. «On veut plus de certification de nos compagnies forestières et quand ça se fait, ils ne sont pas contents. Ils travaillent sur des territoires à protéger et en demandent toujours plus. Ils veulent que les compagnies forestières protègent des espèces vulnérables, ils le font et ils en veulent plus», a déclaré Jean-Maurice Matte. «L’exemple que Greenpeace veut faire à travers la planète avec Résolu, ça va faire mourir des collectivités en Abitibi et au Lac St-Jean.» (L'Écho Abitibien)
24 mai 2013
That Tree: A Year in the Life of a Lonely Oak 
For an entire year, Hirsch documented the life of the single bur oak, a solitary sentry surrounded by Wisconsin cornfields. He came to appreciate the old tree's sweeping boughs, its sturdy leaves, the tiny insects that clung to the rough bark. (Sierra Club)
24 mai 2013
DÉFORESTATION • Mozambique : la ruée vers l’arbre 
L’exploitation des bois exotiques mozambicains prospère en dehors de tout contrôle et sur fond de corruption. Principal bénéficiaire : la Chine. (Courrier International)
24 mai 2013
Fungus network plays role in plant communication 
Plants can communicate the onset of an attack from aphids by making use of an underground network of fungi, researchers have found. Instances of plant communication through the air have been documented, in which chemicals emitted by a damaged plant can be picked up by a neighbour. But below ground, most land plants are connected by fungi called mycorrhizae. The new study, published in Ecology Letters, demonstrates clearly that these fungi also aid in communication. (BBC)
22 mai 2013
Canada’s boreal forests are the ‘Amazon of the north’: report 
As resource companies look to northern forests in search of untapped minerals and energy, scientists and conservancy groups say too little heed is being paid to the environmental wealth created by Canada’s boreal regions. The Boreal Songbird Initiative and Ducks Unlimited are marking the United Nations International Day for Biological Diversity on Wednesday with the release of a report that highlights 10 “cool” Canadian biodiversity hot spots. (The Globe & Mail)
22 mai 2013
Démodée, la conservation de la nature? 
Il y a 50 ans, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) publiait ce qui, à l’époque, était un outil radicalement nouveau: un recensement scientifique des espèces menacées ou en voie de disparition. On l’appelle la Liste Rouge. L’idée a grandement contribué à sensibiliser le public et les politiciens au risque de voir disparaître tant d’espèces à travers le monde.

Mais sur le plan pratique, c’est un échec: malgré notre prise de conscience, les espèces continuent de disparaître à un rythme alarmant. Il est donc temps de cesser d’imaginer que nous allons «conserver la nature» comme elle était auparavant, écrit en éditorial le New Scientist  : nous devons plutôt faire des choix. Ce que cela signifie? Se concentrer sur des écosystèmes à protéger en priorité, au risque de devoir en sacrifier certains que nous n’avons pas les moyens de maintenir tels quels. L’UICN vient à ce sujet d’effectuer un virage, en publiant pour la première fois une Liste rouge des écosystèmes menacés, plutôt que des espèces menacées. Une nouvelle façon de voir la nature? (ASP)

22 mai 2013
Quel avenir pour la forêt québécoise? 
Ancien sous-ministre associé au ministère des Ressources naturelles, PDG de l’Institut canadien de recherches en génie forestier et retraité depuis 2005, l’ingénieur forestier Gilbert Paillé n’avait pas de bonnes nouvelles à annoncer, lors d’une conférence prononcée à l’UQAT. Celle-ci s’inscrivait dans la foulée du lancement, l’automne dernier, de son livre Histoire forestière du Canada, qui relate les principaux événements des 150 dernières années. (Abitibi Express)
22 mai 2013
Indonésie: la forêt des orangs-outans menacée, malgré le moratoire 
SIBOLANGIT (Indonésie) - Une forêt vierge grande comme Chypre, et abritant certains des derniers orangs-outans sauvages, va bientôt être rasée en Indonésie, montrant toute l'hypocrisie, selon les écologistes, d'un moratoire sur la déforestation que le pays vient de renouveler. (Agence France-Presse)
22 mai 2013
Rapport du Conseil des sciences, de la technologie et de l'innovation - Trop peu d’efforts des entreprises 
Le Canada a encore du chemin à faire pour se classer parmi les leaders mondiaux de la science et de la technologie, selon le Conseil des sciences, de la technologie et de l’innovation, qui a publié mardi son 3e rapport sur le sujet depuis 2008. Notamment, les entreprises canadiennes devraient faire de plus grands efforts : investir davantage dans les technologies de l’information, miser sur la recherche et le développement et engager des titulaires de doctorat, propose le conseil. Le rendement des entreprises « est décevant », écrit le conseil. Le Canada ne devrait pas « se satisfaire du statu quo ni de progrès graduels », selon les auteurs du rapport État des lieux en 2012. (Le Devoir)
22 mai 2013
Canada losing ground in global science race: report 
Without more support for industry investment in research and development, Canada will be hard-pressed to keep up with international competitors and will risk an erosion of its economic well-being, a benchmark report on the state of the nation’s science and technology landscape has revealed. The report is the latest in a series of biennial reviews from the Science, Technology and Innovation Council, an 18-member panel that the Harper government created in 2007 to replace a range of science policy advisers and bodies. Its findings indicate that Canada has dropped in rank from 16th to 23rd in overall expenditures on research and development relative to GDP compared to other economically developed countries. (The Globe & Mail)
22 mai 2013
L'agrile du frêne coûtera encore 1,4 M$ à la Ville 
Montréal dépensera encore cette année 1,4M$ pour lutter contre l’agrile du frêne, un insecte ravageur exotique. C’est ce qu’a indiqué mardi Josée Duplessis, l’élue responsable de l’Environnement à la Ville, en marge d’une convention sur la biodiversité urbaine qui se tient à Montréal jusqu’à mercredi. L’année dernière, sept nouveaux sites d’infestation ont été détectés, portant le total à treize. En tout, 35 frênes infestés ont été abattus et 1100 autres injectés avec le biopesticide TreeAzin. La ville compte près de 200 000 frênes sur le domaine public, c’est donc 20% de son patrimoine arboricole qui est sous observation. (Journal Métro)
22 mai 2013
Géolocaliser les frênes 
Les Montréalais pourront géolocaliser leurs arbres grâce à une nouvelle application. C'est une des mesures demandées par la Ville, qui veut renforcer la lutte contre l'agrile, un coléoptère vert métallique qui décime les frênes. «Il y a un nombre énorme de frênes qui sont sur des terrains privés auxquels la Ville n'a pas accès, a précisé Christian G. Dubois, responsable de la sécurité publique et des services aux citoyens. On demande aux gens qui ont des frênes des les identifier et, surtout, avec l'application «Branché», de les géopositionner». Reliée à la base de données de la Ville de Montréal, cette application, disponible sur le portail de la Ville peut identifier in situ plus de 200 000 arbres. Elle permet de laisser des messages concernant un arbre en particulier et de signaler les frênes infestés. Si un propriétaire suspecte la présence du parasite, il est recommandé d'appeler son arrondissement «pour faire faire des tests», selon M. Dubois. (TVA Nouvelles)
21 mai 2013
Les négociations pour protéger la forêt boréale sont rompues 
Trois ans d'efforts pour protéger la forêt boréale au Canada se sont terminés en échec avec la rupture des négociations entre les environnementalistes et l'industrie forestière. Produits forestiers Résolu (TSX:RFP) a déclaré mardi être déçue de l'incapacité des différents intervenants de s'entendre sur un plan pour trouver un équilibre entre les efforts de conservation et les considérations sociales et économiques. (Les Affaires)
21 mai 2013
Boreal Forest agreement negotiations end in failure after three years 
Three years of negotiations between Resolute Forest Products and environmental groups aimed at protecting Canada's boreal forest have ended in failure, with talks breaking down over how much land to set aside for conservation.

Environmentalists accused Resolute of not living up to its promises to protect habitat for caribou while also ensuring the livelihoods of communities that depend on the forest industry. "We think they're just taking care of the bottom line right now," said Janet Sumner of the Canadian Parks and Wilderness Society. (CTV)

21 mai 2013
Boreal forest talks break down 
Talks between Resolute Forest Products Inc. and environmental groups, part of the grand plan for logging companies and environmentalists to collaborate on protecting Canada’s boreal forest, have collapsed. When the Canadian Boreal Forest Agreement (CBFA) was signed on May 18, 2010, environmental groups and members of the Forest Products Association of Canada (FPAC) had high hopes for forging a new era of co-operation for sustainable forestry. (The Globe & Mail)
21 mai 2013
Les organismes environnementaux suspendent leurs travaux avec Produits forestiers Résolu dans le cadre de l'Entente sur la forêt boréale canadienne 
À l'occasion du troisième anniversaire de la signature de l'Entente sur la forêt boréale canadienne (EFBC), une entente historique, les signataires du secteur environnemental suspendent leurs travaux avec Produits forestiers Résolu. Ils demeurent cependant engagés dans la poursuite des travaux avec les compagnies innovatrices signataires en vue de protéger l'habitat essentiel du caribou forestier et d'appliquer des pratiques d'aménagement forestier durable. « Nous sommes très heureux des solutions révolutionnaires auxquelles nous sommes parvenus dans le cadre de l'EFBC avec des compagnies telles que Tembec, Alberta Pacific Forest Industries, et Millar Western Forest Products, respectivement du nord-est de l'Ontario et de l'Alberta » a déclaré Patrick Nadeau, directeur général de la Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec).

L'engagement à travailler de façon soutenue avec les compagnies forestières innovatrices demeure solide. (CNW)

21 mai 2013
Résolu réitère son engagement envers la foresterie durable en dépit de la rupture des discussions dans le cadre de l'Entente sur la forêt boréale canadienne 
Produits forestiers Résolu Inc. (NYSE: RFP) (TSX: RFP) a réagit avec déception aujourd'hui à la rupture des négociations dans le cadre de l'Entente sur la forêt boréale canadienne (EFBC) après trois ans d'efforts communs. Les parties n'ont pas réussi à s'entendre sur un plan réalisable afin de poursuivre conjointement les efforts de conservation de la forêt boréale canadienne tout en conciliant les questions d'ordre environnemental, social et économique. (Le Lézard)
21 mai 2013
Un enjeu peu connu : la biodiversité urbaine 
Véritables cœur et poumons de la métropole, la flore et la faune du mont Royal rendent des services insoupçonnés aux Montréalais. Il s’agit d’une des problématiques discutées lors du Rendez-vous sur la biodiversité urbaine, organisé par la Ville de Montréal mardi, sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies (ONU). «Un arbre mature du mont Royal peut absorber près de 2,5 kilogrammes de CO2 par année. Imaginez les maladies cardiovasculaires que cela peut prévenir», a affirmé Benoit Limoges, biologiste et vice-président du secteur biodiversité pour le Réseau Environnement. (Journal de Montréal)
21 mai 2013
Erreur fondamentale, M. Harper! 
Lettre ouverte de Boucar Diouf à M. Harper sur la marginalisation de la recherche fondamentale au Conseil national de recherches du Canada (CNRC). (La Presse)
16 mai 2013
Innovation : un immeuble d'habitations de six étages en bois 
Le plus haut édifice d'habitation bâti avec une structure de bois s'élève actuellement dans le quartier Saint-Roch. Cette construction de six étages devient la plus élevée de ce type au Québec. (Radio-Canada)
16 mai 2013
Dénonciations des méthodes d’exploitation forestière de Produits forestiers Résolu 
À peine un mois et demi après l'entrée en vigueur du nouveau régime forestier, Greenpeace et les Cris s'en prennent aux méthodes de récolte forestière utilisée par Produits forestiers Résolu (PFR) sur ses parterres de coupe.

D'abord Greenpeace, qui a publié un rapport afin de dénoncer ces pratiques. Le groupe écologiste y dénonce le non-respect des principes du développement durable par l'entreprise qui, pourtant, affirme le contraire. « Ce qu'on a découvert avec nos recherches, c'est qu'il y a beaucoup de ces allégations qui sont fausses. Même leurs produits considérés durables proviennent de fibres vierges, de forêts qui sont actuellement menacées. » — Nicolas Mainville, directeur Greenpeace Québec. (Radio-Canada)

15 mai 2013
Accès au Jardin botanique: la grogne citoyenne fait reculer les élus 
Les Montréalais qui craignaient ne pas avoir accès au Jardin botanique cet été à cause de la présentation des Mosaïcultures peuvent souffler. Leur mécontentement a été entendu et les élus planchent maintenant sur une solution pour assurer une meilleure cohabitation entre les habitués du site et les touristes. Mosaïcultures, qui présentera des oeuvres végétales de 40 villes dans le monde du 22 juin au 28 septembre prochain, bouscule les habitudes. Ces dernières années, les résidants de Montréal pouvaient avoir un accès illimité aux terrains extérieurs du Jardin botanique en se procurant la carte Accès Montréal, au coût de 8 $. Avec la venue de l’exposition, on leur a annoncé qu’ils devraient toutefois acquitter un droit d’entrée d’environ 15 $ pour deux visites. Ceux qui n’ont pas cette carte devront pour leur part payer 25 $. (Le Devoir)
15 mai 2013
Un propriétaire coupe illégalement une centaine d'arbres 
De nombreuses plaintes ont été logées à la suite de la coupe illégale d'une centaine d'arbres matures à l'intérieur de la bande riveraine de 10 mètres à Austin. Le riche propriétaire des lieux avec une luxueuse résidence de plusieurs millions de dollars aurait agi dès le 22 avril dernier.
15 mai 2013
Forest conservation could reduce malaria transmission 
Preserving the biodiversity of tropical forests could have the added benefit of cutting the spread of malaria, according to a new study. The finding contradicts the traditional view that clearing native forest for agriculture curbs malaria transmission in the Amazon rainforest. "Our study suggests, in contrast, thatconservation of biodiversity can be reconciled with malaria control," Gabriel Zorello, an epidemiologist at Brazil's University of Sao Paulo and lead researcher of the study, tells SciDev.Net.
  • Brazilian researchers find that malaria control and biodiversity conservation could work hand in hand
  • They used a mathematical model to calculate malaria spread under different conditions
  • Malaria eradication programmes should consider biodiversity issues, they suggest
14 mai 2013
Le wapiti victime d'une bourde écologique à Yellowstone 
L'homme introduit la truite grise, qui mange la truite fardée, et faute de poisson à se mettre sous la dent, le grizzly mange du wapiti: c'est la triste histoire d'une bourde écologique commise dans le parc américain de Yellowstone qui illustre à merveille le fonctionnement de la chaîne alimentaire et ses répercussions insoupçonnées. Des biologistes américains cherchaient à comprendre pourquoi la population de cervidés sauvages évoluant dans la région de Yellowstone avait décliné aussi rapidement au cours des vingt dernières années. Selon eux, les principaux responsables sont l'homme et la truite grise, aussi appelée omble du Canada (Salvelinus namaycush), qu'il a introduite illégalement dans le lac de Yellowstone. (La Presse)
13 mai 2013
Climat : la biodiversité menacée par la réduction importante des habitats 
Plus de la moitié des espèces végétales et le tiers des espèces animales les plus communes verront leur habitat réduit de moitié d'ici 2080 en raison du réchauffement climatique. Ce sont les conclusions d'une étude portant sur près de 50 000 espèces publiée dimanche dans la revue Nature Climate Change. Les chercheurs de l'université britannique d'East Anglia estiment que les émissions de gaz à effet de serre (GES), en augmentation, mettent la planète sur la trajectoire d'un réchauffement d'environ 4 °C d'ici la fin du siècle par rapport aux niveaux préindustriels. (Radio-Canada)
13 mai 2013
Nombreuses bourses aux étudiants en foresterie 
Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), en congrès annuel à Québec, a remis plus de 13 000 $ en bourses dédiées aux finissants des centres de formation professionnelle ainsi qu'aux étudiants collégiaux et universitaires. (L'Avantage)
13 mai 2013
Le Bas-Saint-Laurent veut se créer des aires protégées 
Le Bas-Saint-Laurent doit rattraper son retard dans l'instauration d'aires protégées sur son territoire. Selon le Conseil régional de l'environnement du Bas-Saint-Laurent (CRE), c'est le souhait de la majorité de la cinquantaine de particuliers, organismes et entreprises qui ont déposé un mémoire lors des consultations publiques sur la question qui se tenaient depuis le début avril au Bas-Saint-Laurent. «La création d'aires protégées est visiblement une question qui préoccupe la population», note Patrick Morin du CRE. (La Presse)
13 mai 2013
Le Nord pour tous: les engagements du PQ envers l’environnement s’amenuisent 
À peine 24 heures après avoir lancé son « Nord pour tous », le gouvernement Marois a modifié le site Web vantant son plan, a appris Le Devoir. Certains éléments portant sur la protection de l’environnement ont tout simplement été supprimés. Mardi, le Parti québécois s’est engagé à « compléter le réseau d’aires protégées afin de constituer d’ici à 2020 un réseau d’aires protégées représentant au moins 20 % de la superficie couverte par le développement nordique ». Cet aspect avait disparu du site du gouvernement mercredi après-midi. (Le Devoir)
13 mai 2013
Le Bas-Saint-Laurent veut se créer des aires protégées 
(Rivière-du-Loup) Le Bas-Saint-Laurent doit rattraper son retard dans l'instauration d'aires protégées sur son territoire. Selon le Conseil régional de l'environnement du Bas-Saint-Laurent (CRE), c'est le souhait de la majorité de la cinquantaine de particuliers, organismes et entreprises qui ont déposé un mémoire lors des consultations publiques sur la question qui se tenaient depuis le début avril au Bas-Saint-Laurent. (Le Soleil)
10 mai 2013
Une éclaircie en vue pour l’industrie du bois 
Avec la reprise de la construction résidentielle aux États-Unis, les investisseurs se montrent plutôt optimistes par rapport à l’avenir de l’industrie forestière au Québec, qui génère près de 67 000 emplois. (Le journal de Québec)
10 mai 2013
Le plus grand destructeur de la forêt québécoise prêt à tout pour verdir son image 
Il fait beau, il fait chaud, et la journée est idéale pour participer à la Corvée annuelle du Mont-Royal, là où on prend le temps de soigner ce poumon de l’île de Montréal qui offre tant de services à ses citoyens. La montagne est un symbole fort de l’attachement des Montréalais, et de milliers de visiteurs, pour la forêt et ce qu’elle offre de plus beau : fraîcheur et air pur, refuge pour la faune et la flore, beauté et lieu de recueillement et de détente. Et c’est pourquoi encore cette année des centaines de citoyens ont participé dimanche dernier à la corvée, un succès sur toute la ligne qui a permis de ramasser des dizaines de sac d’ordure.(blogue Greenpeace)
10 mai 2013
Conservation de la nature dans le Nord: un recul de trop 
De passage à Chibougamau le 7 mai dernier, la première ministre Marois a dû répondre aux questions d'une journaliste concernant ses engagements pour la conservation des milieux naturels dans le Nord québécois. Sa réponse, aussi brève fût-elle, nous a tout simplement sidérés. Mme Marois a laissé entendre que le Québec serait prêt à abandonner sa cible en matière de conservation fixée par le gouvernement précédent - protéger 20 % du territoire nordique d'ici 2020 - pour plutôt viser 12 %. S'en est suivi une confusion généralisée à savoir si cette affirmation inattendue était réellement la nouvelle position gouvernementale. Il semblerait malheureusement que « oui ». Nous nous sentons obligés de préciser ici ce que signifierait un tel recul. (Huffington Post)
8 mai 2013
Les Innus dénoncent le nouveau Plan Nord 
Au tour du conseil de bande des Innus de Uashat mak Mani-utenam d'exprimer son opposition à la nouvelle version du «Plan Nord» du gouvernement de Pauline Marois. Selon eux, la mouture péquiste ne règle en rien ce qu'ils qualifient de climat de confrontation. Les nations autochtones ont été particulièrement irritées d'être présentées comme une «communauté locale» et tiennent à être reconnues comme un peuple avec des droits constitutionnels.

Le chef Mike McKenzie a prévenu qu'il n'y aura pas d'intrusions dans le territoire traditionnel innu sans consentement préalable. (La Presse)

8 mai 2013
Développement du Nord: des «verts» inquiets pour les aires protégées 
Des propos de la première ministre Pauline Marois sur la création d'aires protégées dans le Nord inquiètent sérieusement les écologistes. Mardi, lors de sa rapide visite à Chibougamau, Mme Marois a mentionné que son gouvernement a toujours l'intention «de s'assurer que 50 % du territoire du Nord québécois serait protégé [en matière de] biodiversité [...] et du maintien de 12 % de parcs naturels dans tout le territoire québécois». Une journaliste lui a fait remarquer que son prédécesseur, le libéral Jean Charest, avait promis une protection de 50 % du territoire, mais des aires protégées couvrant 20 % de l'immense région nordique. «Actuellement, on sait que nous pouvons faire le 12 %. Éventuellement, le reste viendra», a-t-elle indiqué vaguement. (Le Soleil)
7 mai 2013
Plan Nord : aplaventrisme péquiste 
BLOG - Vous pensiez qu’en montrant la porte à Jean Charest vous pourriez espérer mieux d’un gouvernement qui a des visées de développement nordique ? Vous vous disiez « ça peut pas être pire que ça ! » ? Et bien détrompez-vous, car l’annonce du Plan Nord péquiste d’aujourd’hui passe à côté d’une sacrée belle occasion de se démarquer de son rival Libéral. (Greenpeace)
7 mai 2013
Le Conseil national de recherches devra servir l'industrie 
Le gouvernement Harper a décidé de changer les priorités du Conseil national de recherches du Canada (CNRC): l'accent sera mis sur la science pratique qui peut aider les affaires et le commerce, au détriment de la recherche fondamentale. Le conseil devient «une organisation de recherche et de technologie axée sur l'industrie», est-il écrit sans détours dans un communiqué de presse transmis mardi. (La Presse)
7 mai 2013
Cartographier les forêts: 7e mission spatiale européenne 
La mission BIOMASS, qui vise à cartographier par satellite la distribution de la biomasse forestière, a été retenue pour devenir la septième mission «Earth Explorer» de l'Agence spatiale européenne (ESA). Son objectif est de déterminer la distribution et l'évolution dans le temps de la biomasse forestière à l'échelle du globe, l'une des ressources les plus précieuses de la planète. La déforestation est en effet identifiée comme une source de carbone atmosphérique, facteur qui influe sur le changement climatique. (Canoë)
6 mai 2013
VERS UN JALON (PRÉ)HISTORIQUE 
Le taux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère approche des 400 parties par million. Du jamais vu depuis au moins 3,2 millions d’années. À cette époque, la température sur Terre était de 2 à 3 degrés Celsius plus chaude qu’aujourd’hui et le niveau des océans, de 25 mètres plus élevé. (La Presse)
6 mai 2013
Conservation du territoire nordique - Les groupes écologistes craignent un recul 
Depuis son élection, le gouvernement Marois n’a pas dit un mot sur les cibles de conservation du territoire. Son silence, combiné à l’absence du ministre de l’Environnement à une importante annonce sur le développement nordique qui aura lieu mardi à Chibougamau, fait craindre le pire aux groupes écologistes. « Ça regarde mal pour l’environnement », dénonce Suzann Méthot, directrice régionale pour l’Initiative boréale canadienne. C’est mardi que seront annoncées les « grandes orientations qui guideront le développement du Nord québécois ». Toute une délégation du gouvernement Marois sera à Chibougamau pour procéder au dévoilement du projet « le Nord pour tous », version PQ du Plan Nord de Jean Charest. (Le Devoir)
2 mai 2013
Une première ingénieure forestière de la France recevra son permis de pratique de la profession au Québec 
L'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec délivrera son premier permis d'exercice de la profession d'ingénieur forestier à une diplômée française, dans le cadre de l'Entente Québec-France sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles. Mme Sylvie Carles sera donc la première diplômée en génie forestier de l'École Nationale du Génie Rural des Eaux et Forêts (FIF-ENGREF) à Nancy (France), qui pourra pratiquer la profession et porter le titre d'ingénieure forestière au Québec, en vertu de cette entente. (OIFQ)
2 mai 2013
Trees Call for Help—And Now Scientists Can Understand | Team identifies the sounds made by drought-stressed trees 
When drought hits, trees can suffer—a process that makes sounds. Now, scientists may have found the key to understanding these cries for help. In the lab, a team of French scientists has captured the ultrasonic noise made by bubbles forming inside water-stressed trees. Because trees also make noises that aren't related to drought impacts, scientists hadn't before been able to discern which sounds are most worrisome. "With this experiment we start to understand the origin of acoustic events in trees," said Alexandre Ponomarenko, a physicist at Grenoble University in France, whose team conducted the research. This discovery could help scientists figure out when trees are parched and need emergency watering, added Ponomarenko, who presented his team's results last month at an American Physical Society meeting in Baltimore, Maryland. (National Geographic)
2 mai 2013
O2: un niveau inégalé depuis des millions d'années 
Le changement climatique s'apprête à franchir un cap: le plus célèbre instrument de mesure de la concentration de CO2 dans l'air va bientôt atteindre les 400 ppm, niveau inégalé depuis des millions d'années et signe d'un réchauffement lancé sur une trajectoire inquiétante. Le 29 avril, la concentration du principal gaz à effet de serre (GES) était de 399,50 parties par million (ppm) au-dessus du volcan Mauna Loa de Hawaï où des mesures sont effectuées depuis 1958, la plus longue séquence jamais enregistrée dans ce domaine. (La Presse)
1 mai 2013
Mille collines à reboiser | Deux étudiants ont effectué un stage environnemental dans une forêt modèle au Rwanda 
Cet hiver, François Côté et Catherine Laplante ont passé 68 jours au Rwanda comme stagiaires. Leur sujet d’étude: la forêt modèle en construction au nord-ouest de ce pays d’Afrique. Le stage a été rendu possible grâce à Ressources naturelles Canada, l’Université Laval et le Réseau africain des forêts modèles. Pour l’étudiant, cette activité mettait un terme à ses études en administration des affaires. L’étudiante, elle, est toujours inscrite au baccalauréat en géographie. (Le Fil)
30 avril 2013
Corridor vert 
Voici un exemple éloquent de ce que l'action citoyenne peut faire en matière de protection de l'environnement. Des gens de la région de Montréal ont réussi à mettre à l'abri de la convoitise des promoteurs immobiliers trois grandes îles riches en biodiversité de la rivière des Mille Îles. (Reportage à La Semaine verte de Radio-Canada)
30 avril 2013
Montréal donne son aval à huit «quartiers verts» 
Véritables laboratoires urbains pour réduire la place de l'automobile, les «quartiers verts» pousseront comme des champignons à Montréal au cours des trois prochaines années. La Ville a annoncé mardi matin la reconnaissance officielle de huit quartiers verts dans cinq arrondissements, pour lesquels elle investira 10 millions. L'un des premiers a été aménagé dans Hochelaga-Maisonneuve. (La Presse)
30 avril 2013
Québec se dote d'une Charte du bois 
À l'avenir, les édifices de moins de sept étages et même de nouveaux ponts pour le ministère des Transports pourraient être en bois lorsque l'État finance leur construction. (Le Soleil) | Journal de Montréal 
30 avril 2013
Utilisation du bois dans la construction : Nature Québec accueille favorablement la Charte du bois 
Nature Québec accueille favorablement la Charte du bois présentée ce matin par la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellette, et la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la Condition féminine, Agnès Maltais. Cette charte favorise l’utilisation accrue du bois dans la construction au Québec. (Nature Québec)
29 avril 2013
Les Innus veulent freiner le déboisement prévu à la Romaine 
Le conseil de bande d'Uashat-Malioténam (ITUM), en son nom et celui des Uashaunnuat, soit l'ensemble des membres de la communauté, déposait ce matin au palais de justice de Montréal une demande d'ordonnance de sauvegarde afin d'empêcher Hydro-Québec de démarrer la construction du corridor nord de la ligne de transmission d'énergie du chantier hydroélectrique de la rivière Romaine, a appris Le Soleil. (La Presse)
29 avril 2013
Le CO2 sur le point d'atteindre un seuil historique 
La responsable de l'ONU pour le climat, Christiana Figueres, a exprimé lundi à Bonn son inquiétude et appelé à une action urgente devant l'évolution de la concentration de CO2 dans l'atmosphère, sur le point de passer le seuil symbolique des 400 ppm (parties par million). Selon l'observatoire Mauna Loa d'Hawaï, qui dépend de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA), la concentration de CO2 sur notre planète a atteint 399,72 ppm, le 25 avril. (La Presse)
28 avril 2013
Un ordre pour les biologistes réclamé 
La création d’un ordre des biologistes du Québec est demandée de la part de trois organismes, Nature Québec, Québec Arbres et l’Association des biologistes du Québec. La mise sur pied d’un ordre professionnel viserait, selon ces derniers, à assurer la compétence, d’éviter les conflits d’intérêt et que le spécialiste soit imputable lors d’études de caractérisation de milieux humides. (Québec Hebdo)
28 avril 2013
Plants Can Moderate Climate Warming, New Research Shows 
As temperatures warm, plants release gases that help form clouds and cool the atmosphere, according to research from IIASA and the University of Helsinki. The new study, published in Nature Geoscience, identified a negative feedback loop in which higher temperatures lead to an increase in concentrations of natural aerosols that have a cooling effect on the atmosphere. "Plants, by reacting to changes in temperature, also moderate these changes," says IIASA and University of Helsinki researcher Pauli Paasonen, who led the study. (Science Daily)
27 avril 2013
Un ordre professionnel des biologistes réclamé 
Nature Québec, Québec Arbres et l'Association des biologistes du Québec demandent conjointement la création d'un Ordre des biologistes du Québec, afin de protéger le public lorsque des travaux d'évaluation des milieux naturels doivent être réalisés, entre autres. Les organismes en ont donné un exemple avec l'étude de caractérisation du boisé Neilson, à Québec, réalisée par un agronome et un ingénieur employé par la firme de génie-conseil BPR Infrastructures. (Le Soleil)
26 avril 2013
La verte relance de l'industrie forestière 
La forêt a, de tout temps, été le lieu d'une activité économique importante au Québec. Elle a occupé un rôle central durant la colonisation pour se transformer, avec l'apparition et l'explosion des journaux à grand tirage, en véritable locomotive industrielle au début du XXe siècle. Le passage à l'an 2000 n'a toutefois pas été une époque glorieuse pour l'industrie forestière québécoise qui émerge tout juste d'une crise sans précédent. (La Presse Affaires)
26 avril 2013
La FAO se félicite de l'adoption du premier Plan d'action mondial pour les ressources génétiques forestières 
L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a salué lundi l'adoption du premier Plan d'action mondial pour la conservation, l'utilisation durable et le développement des ressources génétiques forestières, qui constitue une avancée majeure pour la conservation, l'utilisation durable et le développement de ces ressources. (Afrinquinfos)
26 avril 2013
À quand un 25e grand parc à Montréal? 
Montréal pourrait se doter d’un 25e grand parc de la taille du parc Maisonneuve si elle en avait la volonté politique, estiment les Amis de Meadowbrook. Le golf Meadowbrook, situé à cheval entre l’arrondissement de Lachine et la ville de Côte-Saint-Luc, au-dessus de l’autoroute 20 et d’une énorme gare de triage, a le potentiel du parc Maisonneuve, avec quelques atouts en plus. Il s’agit d’un dossier épineux, vieux de 20 ans, parsemé d’embûches. (Journal Métro)
26 avril 2013
S’appuyant sur le cas du boisé Neilson à Québec : Des organisations réclament la création d’un Ordre des biologistes 
S’appuyant sur le cas du boisé Neilson, Nature Québec, Québec Arbres et l’Association des biologistes du Québec s’unissent pour réclamer la création urgente de l’Ordre des biologistes du Québec afin de mieux protéger l’intérêt public. Actuellement, un vide législatif permet à des professionnels, n’ayant pas la compétence voulue, de mener des études de caractérisation de milieux naturels. Ceci se traduit le plus souvent par une sous-évaluation de leur valeur écologique, ce qui pave la voie à des projets immobiliers ou autres qui vont à l’encontre de l’intérêt public. (Nature Québec)
23 avril 2013
Experiment aims to steep rainforest in carbon dioxide 
Now an international team of scientists is developing an ambitious experiment in the central Amazon that could study the effect in the real world. Hosted in Washington DC by the Inter-American Development Bank (IADB), a group of some 30 scientists met this month to flesh out the details of a project that would bathe a patch of rainforest in extra CO2 and, over the course of a decade or more, measure how the plants respond. The experiment, the first of its kind in the tropics, would be modelled on free-air CO2 enrichment (FACE) experiments conducted over the past couple of decades in the young and biologically simpler temperate forests of the Northern Hemisphere. (nature)
23 avril 2013
ENTREPRISES SYLVICOLES : Manque de main-d'œuvre 
L’entreprise Foresterie DLM de Labrecque est contrainte de faire appel à des travailleurs de l’extérieur de la région du Lac-Saint-Jean parce qu’elle manque de travailleurs sylvicoles locaux. «On est incapable de combler nos besoins avec des gens de la région, alors on doit faire appel à des gens de l’extérieur», a expliqué le propriétaire Daniel Perron. Ces travailleurs viennent généralement de Québec ou Montréal. Ils sont surtout chargés de faire du débroussaillage. Daniel Perron expliqué cette situation par le fait que les jeunes n’ont plus envie d’aller en forêt. «C’est un travail très exigeant, a-t-il reconnu. Les jeunes ne veulent plus faire ça et les gens plus âgés ont pris leur retraite.» (Journal de Québec)
22 avril 2013
L'ADN, arche de Noé des espèces disparues? 
Des troupeaux de mammouths piétinant de nouveau le sol sibérien? Ce n'est pas un mauvais remake de Jurassic Park, mais un exploit à la portée des généticiens, dont certains pensent pouvoir ressusciter des espèces disparues depuis des décennies, voire des millénaires, grâce à leur ADN. (La Presse)
22 avril 2013
Des disparités régionales dans l'évolution des températures depuis 2000 ans 
L'examen de l'évolution de la température moyenne de la Terre depuis deux millénaires, continent par continent, montre une tendance globale au refroidissement jusqu'au XIXe siècle, suivi d'un réchauffement, mais aussi de fortes disparités régionales, selon une vaste étude internationale publiée dimanche. L'objectif de cette étude, parue dans la revue Nature Geoscience, est de mieux comprendre l'évolution passée du climat à l'échelle régionale, voire locale, afin de permettre aux scientifiques d'affiner leurs projections et ainsi de mieux «régionaliser» les impacts possibles du réchauffement. (La Presse)
22 avril 2013
Urban land set to encroach on protected areas 
As population expands and people become richer, the amount of urban land is likely to increase. But what's not clear is by how much or where this expansion will take place. For the first time, a team from the US has come up with a forecast of urban encroachment on protected areas that uses a probabilistic approach to allow for both these uncertainties. (Environmental Research Web)
20 avril 2013
Nature… humaine | L’écologie à l’heure de l’éco-écoeurantite 
Chronique de Josée Blanchette - Chacun son trip, que je me dis. Et si on pouvait le faire sans émettre de GES, ce serait l’idéal. J’ai côtoyé assez d’écolos, faux et vrais, pour comprendre que si le but ne sert pas les intérêts personnels, rien ne se fait, rien ne s’accomplira. Par intérêts personnels, on peut parler de toutes les banlieues de l’ego, poursuite de rêves de grandeur, désir de souscrire à une religion où la Terre-mère tient lieu de déesse et de se soumettre à sa loi, instinct du sarcleur-cueilleur revenu à la sagesse de ses instincts. (Le Devoir)
18 avril 2013
En route vers un réchauffement de 6 degrés 
En dépit des discours et des professions de foi, les énergies fossiles continuent de dominer le paysage énergétique mondial, et chaque année qui passe nous éloigne un peu plus de l'objectif de stabiliser le climat. C'est l'avertissement, nouveaux chiffres à l'appui, que lance l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans son nouveau rapport intitulé Tracking Clean Energy Progress. (La Presse)
18 avril 2013
Un futur laboratoire en foresterie au Cégep de Sainte-Foy 
Le Cégep de Sainte-Foy a été sélectionnés parmi les collèges canadiens qui recevront une subvention de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). L’établissement d’enseignement collégial obtiendra 198 400$, ce qui lui permettra d’aménager un laboratoire de télédétection forestière. (L'Appel)
18 avril 2013
Mille collines à reboiser 
Deux étudiants ont effectué un stage environnemental dans une forêt modèle au Rwanda. Cet hiver, François Côté et Catherine Laplante ont passé 68 jours au Rwanda comme stagiaires. Leur sujet d’étude: la forêt modèle en construction au nord-ouest de ce pays d’Afrique. Le stage a été rendu possible grâce à Ressources naturelles Canada, l’Université Laval et le Réseau africain des forêts modèles. Pour l’étudiant, cette activité mettait un terme à ses études en administration des affaires. L’étudiante, elle, est toujours inscrite au baccalauréat en géographie. (Le Fil) Ces deux étudiants participeront aux Conférences du CEF à l'Université Laval le 29 avril prochain.
17 avril 2013
Entente sur la forêt boréale: un groupe environnemental se retire 
Un important groupe environnemental s'est retiré mercredi d'une entente de coopération nationale avec l'industrie forestière qui devait protéger la forêt boréale tout en rétablissant la réputation internationale de ce secteur en matière de conservation. Le groupe Canopy, qui avait joué un rôle clef dans la mise en place en 2010 de l'Entente sur la forêt boréale, a fait valoir qu'il se retirait de l'alliance par ce qu'elle n'avait donné aucun résultat après trois ans de travail. (98,5 FM)
17 avril 2013
Les mots «Environnement Canada» sont rayés du site météo du gouvernement fédéral 
Les mots «Environnement Canada» ont été effacés du site météorologique du gouvernement fédéral sur Internet. C'est la chef du Parti vert, Elisabeth May, qui a lancé l'alerte à ce sujet mercredi. Jusqu'à tout récemment, la page web, qui donne accès aux conditions météo les plus récentes, était partie intégrante du site d'Environnement Canada. Mais toute référence à l'«environnement» a été rayée du site météorologique, désormais placé sous l'égide du «gouvernement du Canada». (Huffington Post)
17 avril 2013
Les coopératives forestières s'insurgent 
Les membres du Regroupement des coopératives forestières du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont tenu conjointement à Alma, ce mardi, un point de presse pour signifier clairement qu'ils désirent se faire entendre sur des points bien précis comme les travaux sylvicoles, les conditions de travail et l'assurance-emploi. Plus de 225 travailleurs de la foresterie assistaient d'ailleurs à cette présentation des directeurs généraux des coopératives forestières de la région. (Courrier du Saguenay) | Les coopératives forestières réclament une meilleure valorisation  (Courrier du Lac-St-Jean)
17 avril 2013
La végétation plus influencée par le climat que par l’homme 
En collaboration avec des collègues néerlandais, l’équipe zurichoise vient de découvrir, grâce à un modèle informatique, dans quelle mesure l’homme et dans quelle mesure le climat sont responsables de ces changements, écrit l’Université de Zurich mardi dans un communiqué. (Tribune de Genève)
17 avril 2013
Territoires d’intérêt pour la création d’aires protégées : c’est à la population de s’exprimer! 
Rimouski - La Conférence régionale des éluEs (CRÉ) du Bas-Saint-Laurent, en collaboration avec sa Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire (CRRNT), invite la population à se prononcer sur la proposition de territoires d’intérêt pour la création d’aires protégées. Cette proposition, qui a été présentée au public lors de soirées d’information tenues en mars, identifie sept grands territoires sur les terres de l’État qui pourraient être voués à la protection de la nature et de sa biodiversité. Rappelons que le gouvernement du Québec s’est engagé à protéger 12 % de la superficie de la province d’ici 2015 et que la région cherche à accroitre la représentativité de son réseau d’aires protégées. (Bas-St-Laurent)
17 avril 2013
Assises nationales de la recherche et de l’innovation - Duchesne prête l’oreille aux propositions des participants 
Au terme des Assises nationales de la recherche et de l’innovation qui se sont déroulées à Québec lundi et mardi, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne, s’est montré ouvert aux propositions formulées par les participants, notamment à celle d’établir une Politique nationale de la recherche et de l’innovation d’une durée de cinq ans plutôt que de trois ans comme les stratégies précédentes.

Le ministre a également acquiescé à la recommandation du recteur de l’Université de Montréal, Guy Breton, lequel invite le gouvernement du Québec « à revenir à la charge auprès du gouvernement fédéral » afin que ce dernier contribue plus substantiellement au financement des frais indirects de la recherche, qui correspondent aux coûts liés notamment à l’exploitation et à l’entretien des installations (laboratoires, animaleries) utilisées par les chercheurs. (Le Devoir)

16 avril 2013
Kenya to achieve 10pc forest cover by 2030 
Kenya can meet the United Nations’ requirement of a 10 percent forest cover even before the set deadline of year 2030 through concerted efforts from the Government, corporate organisations and individual efforts says Pauline Kamau, the Executive Director of Green Belt Movement. (KBC)
16 avril 2013
Mandat de grève à 88 % dans les parcs nationaux 
Les 2800 travailleurs syndiqués de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) ont voté à 88 % en faveur d'une grève. Leur convention collective est échue depuis le 31 décembre dernier. Toutefois, les négociations se poursuivent entre la partie patronale et le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec. On a donc bon espoir d'en arriver à une entente et d'ainsi éviter d'avoir recours à ce moyen de pression. (La Tribune)
16 avril 2013
Nouvelle Chaire en biodiversité nordique à l'UQAR 
L’UQAR obtient une Chaire de recherche du Canada en biodiversité nordique, un axe d’excellence pour l’institution depuis près de huit ans. Le professeur Dominique Berteaux, dont l’expertise scientifique dans le domaine est reconnue mondialement, en est le titulaire. Les travaux de cette chaire de recherche porteront sur l’étude des espèces et des écosystèmes dans les milieux froids. « Nous allons, par exemple, suivre par satellite les animaux qui se déplacent sur la banquise », précise Dominique Berteaux. Une somme de 1,4 million $ sur sept ans est allouée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada à la nouvelle chaire de l’UQAR. Par ailleurs, la Fondation canadienne pour l’innovation lui accorde une subvention de 250 000 $ pour l’acquisition d’équipements spécialisés. Une vingtaine d’étudiants et de professionnels de l’UQAR sont impliqués dans les travaux de la chaire. (L'Avantage)
15 avril 2013
L'industrie forestière rage contre une pub 
Une publicité télévisée pour le Jour de la Terre dans laquelle on voit un bulldozer rasant une forêt ulcère l'industrie forestière québécoise. Estimant qu'elle projette une image «injuste» et «anachronique» des pratiques aujourd'hui en cours, des ingénieurs, des associations et des centres de formation ont inondé l'organisme de courriels demandant le retrait de la publicité. (La Presse) | Commentaire de Greenpeace sur le sujet  | La publicité en question 
15 avril 2013
Coupes dans les fonds de recherche: Duchesne s'explique 
Après une campagne électorale où le Parti québécois s'est montré proche des milieux scientifiques, quelques rondes de restrictions budgétaires ont coupé court à la lune de miel, l'automne dernier. Alors que les Assises nationales de la recherche et de l'innovation s'ouvriront aujourd'hui, à Québec, Le Soleil a pu s'entretenir avec le ministre responsable du dossier, Pierre Duchesne. (La Presse)
15 avril 2013
Duchesne accuse le fédéral 
Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science, Pierre Duchesne, en a remis une couche sur le mur de la gouvernance souverainiste en accusant le gouvernement fédéral de verser dans l’idéologie conservatrice en matière de recherche scientifique. «Il y a au gouvernement fédéral des signaux inquiétants. On annonce des réductions importantes de budgets en recherche fondamentale pour aller vers une recherche appliquée. Il n’y a pas de problème avec la recherche appliquée, mais ça devient une recherche orientée idéologiquement. On coupe dans des laboratoires de recherche sur le climat, de la fonte des glaces en milieu arctique, alors qu’on maintient les investissements dans le domaine pétrolier et des hydrocarbures. Il ne faut pas aller dans une recherche idéologique», a dénoncé le ministre Duchesne, lundi, à l’ouverture des Assises nationales sur la recherche et l’innovation à Québec. (Journal de Montréal)
12 avril 2013
Québec entend valoriser la recherche universitaire et fondamentale 
Dans sa prochaine Politique nationale de la recherche et de l’innovation, Québec n’entend pas emprunter la même voie que le gouvernement conservateur de M. Harper. Il valorisera davantage la recherche universitaire et fondamentale que le gouvernement libéral qui l’a précédé. Voilà du moins les aspirations qui animent le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne, à la veille des Assises nationales de la recherche et de l’innovation, qui auront lieu en début de semaine prochaine. (Le Devoir) | Article au complet 
12 avril 2013
'Artificial leaf' widens reach with self-healing capacity 
The world's first practical "artificial leaf” can now self-heal damage that occurs during production of energy.

The innovation means the leaf, which mimics the ability of real leaves to produce energy from nothing other than sunlight and water, can now be run on dirty water making it even more suitable for providing people in developing countries and remote areas with electricity. Daniel Nocera, described the advance during the "Kavli Foundation Innovations in Chemistry Lecture" at the 245th National Meeting and Exposition of the American Chemical Society, which runs until Thursday. (E&T)

10 avril 2013
La forêt québécoise en manque d'ingénieurs 
Les ingénieurs forestiers sont de plus en plus difficiles à recruter au Québec, et la pénurie empirera d'ici cinq ans. Si bien que l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec prépare présentement une campagne publicitaire télévisée qui sera diffusée cet automne pour encourager les jeunes à choisir ce métier. (La Presse)
10 avril 2013
Combien vaut la planète? | Environnement et économie sont-ils des réalités réconciliables? 
Devant des décideurs politiques au discours souvent dicté par des impératifs économiques, de plus en plus de chercheurs et d’environnementalistes estiment qu’il importe de faire la démonstration de la valeur des «services» rendus par les écosystèmes afin d’en favoriser la protection. Une approche qui pourrait être utilisée au Québec, mais qui a ses détracteurs. (Le Devoir)
8 avril 2013
Industrie forestière : signature de deux ententes Canada-Québec 
Ottawa et Québec annoncent la signature de deux ententes totalisant 24 millions de dollars pour appuyer la gestion durable des forêts québécoises. Le ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, et de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel, la ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet, et l'adjoint parlementaire à la forêt et député de Roberval, Denis Trottier, participent à l'annonce. (Radio-Canada Saguenay-Lac-St-Jean)
8 avril 2013
Les producteurs de boisés privés entrevoient une sortie de crise 
VIDÉO - Avec la reprise du marché de la construction aux États-Unis, les producteurs de boisés privés entrevoient finalement la fin de la crise forestière. (Radio-Canada Saguenay-Lac-St-Jean)
5 avril 2013
Can we meet rising food demand and save forests? 
HOW DO WE FEED THE WORLD AND STILL ADDRESS THE DRIVERS OF DEFORESTATION?

Soy, cattle, rice, palm oil, and logging are the principal drivers of deforestation. As global population increases from 7 billion to 9 billion by 2040, and as more and more people around the world rise out of poverty into the middle class, the demand for these commodities and practices will continue to rise with them. To address these issues, and in advance of the World Forests Summit hosted by the Economist in March, the Skoll World Forum on Social Entrepreneurship partnered with the Stanford Institute for the Environment and Mongabay News to surface the latest insights and innovations at the intersection of deforestation and sustainability. This debate will also set the stage for a larger discussion on deforestation at this year’s Skoll World Forum in Oxford, UK. (Mongabay)

5 avril 2013
Forests growing in thawed-out Arctic 
Where not so long ago there was nothing but ice, now there are miles of forests. As frigid Arctic tundras have melted during the past 30 years, swaths of the northern lands have grown over with lush stands of trees, bushes, and other plants. That’s the conclusion of NASA-funded scientists who studied 30 years of satellite data. They published their results Sunday in the journal Nature Climate Change. (Grist)
5 avril 2013
Logging Debris Gives Newly Planted Douglas-Fir Forests a Leg-Up 
The downed limbs and other woody debris that are inevitable byproducts of timber harvest could be among the most important components of post-harvest landscapes, according to a new study led by the U.S. Forest Service's Pacific Northwest Research Station. (Science Daily)
5 avril 2013
Resurrecting A Forest 
For the cover story in the April 2013 issue of National Geographic, I explore an idea that sounds like pure science fiction: bringing extinct species back to life. What was once the purely the domain of Crichton and Spielberg is becoming a new field of research. Thanks to spectacular advances in cloning, reproductive technology, and DNA sequencing, scientists can now seriously explore the possibility of reviving some species from extinction. If not dinosaurs, then perhaps mammoths or passenger pigeons. (National Geographic)
5 avril 2013
Tropical forests unexpectedly resilient to climate change 
Models predict that forests such as the Amazon will keep carbon locked up until 2100. Tropical forests are unlikely to die off as a result of the predicted rise in atmospheric greenhouse gases this century, a new study finds. The analysis refutes previous work that predicted the catastrophic loss of the Amazon rainforest as one of the more startling potential outcomes of climate change. (Nature News)
5 avril 2013
Peru’s Red Gold | Mahogany’s Last Stand 
Illegal logging has all but wiped out Peru’s mahogany. Loggers are turning their chain saws on lesser known species critical to the health of the rain forest. (National Geographic)
5 avril 2013
Lac-Témiscouata: un nouveau parc national de 30 millions $ 
Dès le 21 juin, les amateurs de plein air profiteront, à moins de trois heures de Québec, du nouveau Parc national du Lac-Témiscouata, le 23e de la province. Le milieu fonde beaucoup d'espoir dans ce nouvel aménagement de 30 millions $ qui permettra de mieux comprendre la relation entre l'homme et la nature. «Ça a été tout un défi. Nous avons construit 34 kilomètres de route, aménagé 76 espaces de camping et quatre sentiers pédestres qui totalisent plus de 21 kilomètres dans des milieux naturels très différents», raconte le directeur général Denis Ouellet. (Le Soleil)
5 avril 2013
La nouvelle noirceur 
En muselant les scientifiques à l'emploi du gouvernement, Stephen Harper ne s'attaque pas à «la science», comme le prétendent ses détracteurs. Il poursuit plutôt à chasser les contre-pouvoirs qui limitent son contrôle obsessionnel de l'État... Il suffit en effet de jeter un coup d'oeil aux budgets gouvernementaux accordés à l'ensemble des fonctions scientifiques fédérales pour constater que les conservateurs sont loin de «tourner le dos à la science», comme on le leur reproche. [...] Les conservateurs n'ont donc pas moins d'intérêt pour la science que les libéraux, ils ne s'intéressent tout simplement pas à la même science, privilégiant les recherches qui profitent à l'industrie, qui donnent des résultats immédiats, qui rapportent en argent sonnant et trébuchant.(La Presse)
4 avril 2013
Conservation gets boost from new Landsat satellite 
Efforts to monitor the world's forests and other ecosystems got a big boost in February with the launch of Landsat 8, NASA's newest earth observation satellite, which augments the crippled Landsat 7 currently orbiting Earth (technically Landsat 8 is still named the Landsat Data Continuity Mission (LDCM) and will remain so until May when the USGS turns control of the satellite over to NASA). Landsat 8/LDCM will circle the Earth every 99 minutes and cover the entire globe every 16 days, beaming 400 high resolution images to ground stations every 24 hours. The images, which are freely distributed, are used for a wide range of applications, including efforts to monitor environmental change, detect fires, and watch crops. (Mongabay)
4 avril 2013
New Earth-Observation Satellite Will Be Looking for Trouble 
For the past 40 years, NASA’s Landsat Program has provided a continuous global record of the Earth’s surface—the longest such record ever. The satellites have provided an unmatched, breathtaking view of the planet.

Today, NASA launched its eighth Earth-observation satellite as part of the Landsat Data Continuity Mission. Landsat 8 will join two other Landsat satellites still in orbit, although one of those was recently decommissioned. The satellites track changes in agricultural output, urban sprawl, water consumption, and other land-use trends. “The greatest reward for these projects is learning about the broadly diverse applications of our data,” says Jim Irons, a project scientist for the Landsat Data Continuity Mission at NASA. (Slate)

4 avril 2013
Quand préserver la biodiversité permet de protéger notre santé 
Barrière contre les épidémies, source de précieux médicaments et aide psychologique pour les malades ou même les bien portants: la diversité de la nature est la meilleure garante de notre santé, clament des médecins, vétérinaires et chercheurs dans un ouvrage qui paraît vendredi. « Aujourd'hui, on associe trop souvent la faune sauvage à des maladies comme le chikungunya, le paludisme ou la grippe aviaire. Pourtant, c'est en détruisant les écosystèmes, en perturbant le fonctionnement du vivant, en diminuant la biodiversité que nous mettons notre santé en danger », estiment les auteurs de cet ouvrage collectif initié par les associations Santé environnement France (Asef) et Humanité et Biodiversité. (La Presse)
4 avril 2013
Le gouvernement Harper investit dans la transformation du secteur forestier du Canada 
L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada, a annoncé aujourd’hui l’octroi de 30,4 millions de dollars de fonds fédéraux en appui à la transformation de l’industrie forestière, pour encourager l’innovation et le développement des marchés. « En favorisant le développement et la commercialisation de technologies canadiennes innovatrices et de produits forestiers de prochaine génération, notre gouvernement facilite le déblocage de l’énorme potentiel de nos forêts et crée de l’emploi partout au pays, a déclaré M. Oliver. Nous constatons avec satisfaction que l’industrie forestière se rétablit progressivement, et notre gouvernement demeure déterminé à poursuivre sa transformation. » (RNCAN)
4 avril 2013
The Beetles are Coming 
The great Northern Boreal Forest, one of the world’s richest ecosystems and one of its greatest carbon sinks, is face to face with a grave threat - a plague of insects, each the size of a grain of rice. (CBC)
4 avril 2013
Les coûts des parcs nationaux au Québec...et en Amérique 
Nous avons répertorié pour vous les coûts de droits d'accès, stationnements et emplacement de camping dans les différents parcs nationaux au Canada et aux États-Unis. (La Presse)
3 avril 2013
«Il sera bientôt trop tard» pour sauver la planète, croit Ban Ki-moon 
Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, pour la première fois en visite à Monaco mercredi, a estimé qu'il serait «bientôt trop tard» pour sauver l'environnement de la planète si on ne mettait pas en place un «instrument contraignant» d'ici à 2015. «Les paroles n'ont pas été suivies d'effets. Il sera bientôt trop tard. Nos modes de consommation sont incompatibles avec la santé de la planète. Notre empreinte écologique est démesurée», a asséné Ban Ki-moon, devant un parterre de personnalités. «Nous devons agir maintenant si nous voulons qu'en 2050, la planète soit vivable pour ses neuf milliards d'habitants», a-t-il plaidé. (La Presse)
3 avril 2013
Québec renforcera la protection des milieux humides 
l reste de moins en moins de milieux humides, et le ministre de l'Environnement, Yves-François Blanchet, cherche une solution pour les protéger. «Notre objectif, c'est de renforcer les éléments de protection des milieux humides et donner aussi plus de prévisibilité pour les promoteurs. En ce moment, on ne leur répond pas de façon assez efficace. Les délais donnent la réputation de nuire au développement», explique le ministre. Il ajoute que le nouveau règlement ou projet de loi servira «d'exercice de pédagogie» pour permettre aux organismes municipaux et autres acteurs de mieux comprendre «les enjeux liés aux milieux humides». (La Presse)
3 avril 2013
Global forest-protection plan depends on carbon credits 
The forests of Kahuzi-Biega Park in the Democratic Republic of the Congo have been pillaged for timber, minerals and wild game. But thanks to an ambitious environmental proposal, their most valuable resource may be the carbon in the trees. The project, called REDD+ (Reducing Emissions from Deforestation and Forest Degradation in Developing Countries), has a clunky name but comes with promises of billions of dollars in funding and the hope that it can reduce both deforestation and climate change. Under the proposal, developed countries will pay communities in developing countries to keep their forests standing, a bill that could amount to $28-billion (U.S.) a year. (The Globe and Mail)
3 avril 2013
Accès au savoir scientifique : un enjeu central pour la santé de notre démocratie 
Ce n'est plus un secret, les dernières années ont été difficiles pour bien des scientifiques à travers le pays. L'ouverture d'une enquête du commissaire fédéral à l'information sur certaines politiques et méthodes qui ont pour effet de museler les scientifiques du gouvernement canadien confirme les craintes : les scientifiques fédéraux ont perdu leur droit de parole.

Dans un contexte où le gouvernement mise tous ses efforts dans le développement effréné de ses ressources naturelles, devrait-on alors s'étonner que la plupart des institutions visées par cette enquête œuvrent en environnement? Cette tendance courante du gouvernement fédéral à vouloir éliminer le discours scientifique est troublante...d'autant plus qu'elle semble émaner d'une volonté de lever tous les obstacles, incluant le débat démocratique, au développement tous azimuts des ressources naturelles. (David Suzuki)

2 avril 2013
Micro-Greening: 'Pocket parks' give a boost to birds 
“Pocket parks” and other small green spaces can increase the number of bird species in patches of the city, according to a new study in Landscape and Urban Planning. Conservationists are wrestling with the challenge of preserving wildlife in ever-expanding urban areas. Large parks make up the bulk of green space in cities, but community organizations also have been creating miniature parks in vacant lots and adding plants to yards and streets. To find out how much these modest green spaces contributed to urban biodiversity, the researchers examined 12 greening projects in Boston, which ranged from planting trees along the street to setting up community gardens. Volunteers surveyed the birds at each site for about a week and a half in the summers of 2010 and 2011, as well as at nearby random sites and at large parks. (Conservation Magazine)
2 avril 2013
La création d’aires protégées soulève des inquiétudes à Matane 
Les propositions soumises par la Conférence des élus du Bas-Saint-Laurent et la Commission régionale sur les ressources naturelles et du territoire, dans le cadre de sa tournée de consultation, ne semblent pas faire l’unanimité. Ces nouvelles aires, qui visent à protéger la biodiversité pour favoriser une utilisation durable des ressources et du territoire et soustraites à toutes activités industrielles, représenteraient environ 765 kilomètres carrés. (L'Avantage)
2 avril 2013
Scientifiques muselés: une enquête est ouverte 
La Commissaire fédérale à l’information a accepté d’ouvrir une enquête sur certaines politiques et méthodes qui semblent museler les scientifiques du gouvernement canadien. Le bureau de Suzanne Legault répond ainsi à une plainte détaillée qu’ont déposée le Centre du droit de l’environnement de l’Université de Victoria et l’organisme Démocratie en surveillance. Ils ont déposé un long rapport le mois dernier relevant plusieurs cas où, dans six différents ministères et agences gouvernementales, les points de vue scientifiques — financés par les fonds publics — avaient été supprimés, ou réduits à quelques lignes préparées à l’intention des médias. (Journal Métro)
2 avril 2013
By 2050 much of the Arctic could be green 
Warming about twice as fast as the rest of the world, the Arctic is already undergoing massive upheavals from climate change: summer sea ice is thinning and vanishing, land based ice sheets are melting, and sea levels are rising. Now a new study in Nature Climate Change predicts that vegetation cover in the Arctic could expand by over 50 percent by 2050. Although increased vegetation would sequester additional carbon, this would be more-than-offset by the loss of the albedo effect, whereby sunlight bounces off white (snow and ice covered) parts of the Earth. (Mongabay)
2 avril 2013
Soils in Newly Forested Areas Store Substantial Carbon That Could Help Offset Climate Change 
Surface appearances can be so misleading: In most forests, the amount of carbon held in soils is substantially greater than the amount contained in the trees themselves. (Science Daily)
27 mars 2013
Le cégep de Rimouski produira 155 capsules vidéo en foresteries 
Une aide financière de 50 000 $ vient d’être accordée au Cégep de Rimouski pour la réalisation de 155 capsules vidéo en foresterie et les pratiques du martelage. Une enseignante au Département de technologies forestières du Cégep de Rimouski élabore depuis un an un projet de production de capsules vidéo permettant aux étudiants de l’ensemble des établissements québécois d’enseignement en foresterie et au public en général, d’identifier les maladies et défauts des arbres. (L'Avantage)
27 mars 2013
Canada pulls out of UN convention to fight droughts 
The Harper government is pulling out of a United Nations convention that fights droughts in Africa and elsewhere, which would make Canada the only country in the world outside the agreement. (The Star)
27 mars 2013
It’s Lose-Lose vs. Win-Win-Win-Win-Win 
One of the obvious solutions to our budget, energy and environmental problems — the one that would be the least painful and have the best long-term impact (a carbon tax) — is off the table. Meanwhile, the solution that is as dumb as the day is long — a budget sequester that slashes spending indiscriminately — is on the table. (NY Times)
27 mars 2013
Réseautage pour les forestiers 
L’École forestière de La Tuque (EFLT) en collaboration avec l’Association forestière de la Vallée du Saint-Maurice (AFVSM) présentait sa soirée réseautage le 21 mars dernier. Environ 120 personnes ont participé à l’événement rassemblant des étudiants en foresterie et des dirigeants d’entreprises. (L'Écho de La Tuque)
26 mars 2013
Planet of the arthropods 
The 2012 report “Spineless”, published by IUCN (The International Union for Conservation of Nature). You might recognize IUCN as author of the Red List, the definitive international list of species that are at risk of extinction. Why should we care about a bunch of squishy boneless animals? Because invertebrates make up EIGHTY PERCENT OF ALL THE SPECIES ON EARTH. They truly are the “little things that run the world.” The IUCN report suggests that 20% of those species are at risk. Little things going away is a big deal. (Skepchick)
26 mars 2013
Le CFOR dévoile son nouveau programme 
Le Centre de formation professionnelle en foresterie de l’Est-du- Québec (CFOR) procède aujourd’hui au dévoilement de son nouveau programme incitatif « Étudier au CFOR sans embûches » édition 2013. Il s’agit d’une série de mesures d’aide financière à la formation visant à stimuler l’adhésion d’un plus grand nombre de candidats et ultimement de diplômés. Actuellement au Québec on constate que pour les métiers de la foresterie, les élèves sur les bancs d’école sont en nombre insuffisant pour répondre à la demande appréhendée par les industriels. Départs à la retraite, raréfaction de la relève, désertion du secteur lors de la dernière décennie, croissance des activités sont tous des facteurs qui commandent l’action. (InfoDimanche)
26 mars 2013
Blanchet veut une foresterie moderne à La Tuque 
De passage en tournée médiatique régionale, le ministre responsable de la Mauricie, Yves-François Blanchet, souhaite que le Québec et la région s'inscrivent dans une vision moderne de la foresterie. «J'adorerais voir de la PME créative et originale apparaître à La Tuque et ses alentours. Le bois est une ressource québécoise remarquable et la région est parmi les plus importantes dans le monde de la foresterie québécoise. C'est une ressource noble, renouvelable et écologique qui pourrait devenir une signature pour l'économie du Québec. La transition est ardue dans la région en particulier», explique-t-il. (L'Écho)
22 mars 2013
Roads could help protect the environment rather than destroy it, argues Nature paper 
Rapidly expanding road networks are causing large-scale damage to forests but proper infrastructure planning and implementation could actually turn them into a net positive for the environment, argue researchers writing in the journal Science. William Laurance and Andrew Balmford highlight the severe environmental impacts of roads in wilderness areas, including fostering illegal logging, poaching, colonization, and land speculation. "More than 95% of deforestation, fires and atmospheric carbon emissions in the Brazilian Amazon occur within 50 kilometers of a road," they write, noting that 100,000 kilometers of roads now crisscross the Amazon. (Mongabay)
22 mars 2013
NEW ARCTIC SURVEY SHOWS MAJOR ADVANCES OF VEGETATION TO NORTH 
Declining snow and ice coverage in the northern latitudes and rising temperatures have triggered a significant increase in vegetation across large swaths of the Arctic, with some circumpolar regions seeing the type of plant growth that just a few decades ago occurred hundreds of miles to the south, according to a new study. In a comprehensive analysis of ground and satellite-based data, a team of scientists found that across a region covering more than 9 million square kilometers — roughly equal to the size of the U.S. — vegetation is growing more vigorously and spreading north. The study, published in the journal Nature Climate Change, said that since the early 1980s, the kind of vegetation that was once found at 57 degrees north — typified by tall shrubs and trees — is now spreading into former regions of tundra as far as 64 degrees north. The paper said that 17 climate model simulations suggested that bv the end of this century rising temperatures in the northern regions could lead to northward shifts of vegetation of more than 20 degrees latitude, compared with the period 1951 to 1980. (Yale 360)
22 mars 2013
Les températures mondiales sont proches d’un record de 11 000 ans 
Les températures mondiales moyennes sont désormais plus élevées que ce qu’elles n’ont jamais été pendant environ 75% des 11 300 dernières années, d’après ce que suggère une étude. Et si les modèles climatiques sont avérés, d’ici la fin du siècle, les températures mondiales seront plus élevées que jamais depuis le début de la dernière période glaciaire. Les archives climatiques ne remontent qu’à la fin du 19ème siècle. Au-delà de cette période, les scientifiques dépendent des analyses concernant les chroniques naturelles telles que les anneaux des arbres ou les ratios d’isotopes dans les grottes, d'après un article du journal Nature. (ActuNews)
21 mars 2013
Ant communities more segregated in palm oil plantations than rainforest 
nts are an important ecological group in both degraded and natural habitats. They interact with many other species and mediate a range of ecological processes. These interactions are often interpreted in the context of ant mosaics, where dominant species form strict territories, keeping other ants out. This segregation between ant species is well-documented in monoculture plantations. Now new research published in Ecography has shown that these changes are driven by the replacement of rainforests with monocultures and not the arrival of non-native species. (Mongabay)
21 mars 2013
Il a planté une forêt à lui seul 
Voici l’histoire digne d’un conte ou d’une vieille légende indienne. C’est celle de Payeng, un homme qui n’a jamais voulu renoncer. Depuis plus de 30 ans, il fait pousser des arbres sur un simple banc de sable. Devenu une véritable arche de Noé, le petit havre de paix de Johrat s’est transformé en refuge pour plusieurs animaux, dont des tigres du Bengale et des rhinocéros menacés d’extinction. (ConsoGlobe)
21 mars 2013
Global Nitrogen Availability Consistent for Past 500 Years Linked to Carbon Levels 
A Kansas State University research team has found that despite humans increasing nitrogen production through industrialization, nitrogen availability in many ecosystems has remained steady for the past 500 years. Their work appears in the journal Nature. (Science Daily)
20 mars 2013
Garderl’identité de la foresterie parmi les défis mondiaux 
Un nouveau débat semble avoir émergé dans les milieux forestiers internationaux suite à notre récente initiative d’organiser un forum mondial sur les paysages à la Conférence des Parties de la CCNUCC à Varsovie en 2013.

La plupart des réactions à la jumelage de nos journées précédentes de la forêt et de l’agriculture ont été surtout positives et encourageantes. La création d’une alliance entre la foresterie et l’agriculture est une initiative audacieuse, qui est néanmoins largement appréciée. (CIFOR)

19 mars 2013
L’arbre, ce vulgaire support publicitaire 
Quand on se demande ce qui fait l’image de Montréal à l’étranger, ce n’est pas, selon moi, ses monuments et encore moins son architecture… ce sont ses habitants et ses arbres. J’ai déjà écrit sur l’importance de préserver le patrimoine arboricole de la Ville et je me désespère de voir que la menace représentée par l’agrile du frêne n’est pas vraiment prise au sérieux par les citoyens. Pourtant lisez ce qui suit. La ville d’Hampstead va couper 70 frênes matures dans la rue du croissant Netherwood. Ce secteur huppé, situé proche de l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre–Dame-de-Grâce, risque bientôt de perdre plusieurs de ses arbres et les maisons perdront inévitablement de leur valeur (selon certaines études, des arbres matures dans un quartier apportent jusqu’à 3% de valeur aux maisons). (Journal Métro)
19 mars 2013
Greenpeace s'excuse à Resolu 
Coup de théâtre dans la lutte pour la forêt boréale : l'organisme Greenpeace se rétracte et s'excuse pour sa sortie contre Produits forestiers Resolu, en décembre dernier. Greenpeace avait alors affirmé que Resolu avait violé l'Entente sur la forêt boréale canadienne (EFBC) en traçant de nouveaux chemins forestiers dans des «zones de coupe sous moratoire», dans la zone des Montagnes blanches, au Québec. L'organisation avait également affirmé que « Résolu était secrètement engagée dans des pratiques forestières contraires aux termes de l'EFBC ». Greenpeace menaçait alors de quitter l'EFBC et de relancer sa campagne de boycottage contre les produits forestiers issus de la forêt boréale, suspendue depuis mai 2010 à la signature de l'EFBC. Ce matin par communiqué, Greenpeace affirme avoir «appris que les déclarations mentionnées ci-dessus sont incorrectes et a supprimé toute référence à celles-ci dans ses communications». (La Presse)
19 mars 2013
Demo Forêt 2000 de retour 
L’événement provincial Démo Forêt 2000 est de retour à Dolbeau-Mistassini dans le cadre de la 15e édition qui se tiendra au village western, les 20, 21 et 22 septembre 2013. Ce rendez-vous des forestiers réunira pas moins de 120 exposants qui y dévoileront leurs produits, équipements, technologies et services les plus innovateurs de l’industrie forestière. L’événement qui est présenté tous les deux ans affiche quelques nouveautés pour 2013, à commencer par son nouvel emplacement, au village western à Dolbeau-Mistassini, un site qui dispose de l’espace et des infrastructures nécessaires pour accueillir une masse de gens et la machinerie forestière. (Journal de Québec)
18 mars 2013
Suggestions for a Middle Ground Between Unlogged Forest and Intensively Managed Lands 
It is increasingly recognized that protected areas alone are not sufficient for successful biodiversity conservation, and that management of production areas (e.g. forestry and agricultural land) plays a crucial role in that respect.Retention forestry and agroforestry are two land management systems aiming to reconcile the production of human goods with biodiversity conservation. (Science Daily)
18 mars 2013
Billion Dollar Caribou 
Everyone has seen a woodland caribou on a quarter but very few of us have actually ever seen one in the wild. They’re known as the grey ghosts of the boreal forest. They move around in small groups and are notoriously hard to find. It’s even more difficult since their numbers are declining across the country, especially in Alberta, where prime caribou habitat also happens to have prime lumber resources and oil and gas deposits. Biologists have been sounding the alarm about the caribou crisis in Alberta for decades. (Vidéo sur CBC)
14 mars 2013
Des coyotes rôdent à Saint-Amable 
Des coyotes rôdent à proximité des habitations à Saint-Amable, mais aussi à Longueuil et à Brossard. C’est le constat que fait Dominique Labonté, un vidéaste amateur, dont la passion est de filmer les bêtes dans la forêt, la nuit. La fin de semaine dernière, cet amoureux de faune a pu capter, grâce à sa caméra à infrarouges, trois coyotes qui se trouvaient à proximité d’une zone habitée à Saint-Amable. «C’est la première fois que je vois ça», dit l’homme de 34 ans, résidant de Beloeil. «Habituellement, les coyotes ne se promènent pas en meute comme les loups et sont plutôt solitaires.» (L'Information) Toutes les videos de Dominique Labonté 
12 mars 2013
Divergences sur le développement du Grand Boisé 
La Ville de La Prairie a voulu remettre les pendules à l’heure concernant le développement du Grand Boisé par l’envoi d’un document aux résidants du secteur, la semaine dernière. Elle voulait réagir à l’organisme environnemental la Vigile verte qui mène actuellement un sondage quant à la voie de développement à privilégier dans ce secteur qui appartient à la municipalité. La majorité des répondants seraient pour l’instant favorable à préserver cette forêt mature dans son état actuel. (Le Reflet)
12 mars 2013
Un douloureux moustique progresse vers le Québec 
Il est au moustique commun ce que le rottweiler est au chihuahua. Faisant près de 20 fois le gabarit de ses semblables, le Psorophora ciliata, un gros maringouin dont la présence a été signalée au Québec, inflige en prime à ses proies des piqûres singulièrement douloureuses. «Ça fait très mal, comme une aiguille qui vous transperce le bras... Je peux vous le confirmer!», lance l'entomologiste Phil Kaufman, de l'Université de la Floride, qui a été victime du diptère pendant qu'il s'affairait à identifier d'autres espèces d'insectes dans le cadre de travaux scientifiques. (La Presse)
12 mars 2013
Scientific freedom in Canada: Keep it to yourselves 
ONE of the hallmarks of the Conservative government led by Stephen Harper, Canada’s prime minister, has been its ultra-tight control of communications. A central group in the Privy Council Office, the department that supports the prime minister and cabinet, vets most speeches, news releases and responses to media queries, and provides talking points to help ministers and bureaucrats toe the party line. They are usually offered a simple choice: Sing from the same songbook or shut up. (The Economist) Merci à Suzanne Brais pour le lien
11 mars 2013
Parks, indigenous territories are effectively reducing Amazon deforestation 
Strict conservation areas and indigenous reserves are more effective at reducing deforestation in the Brazilian Amazon relative to "sustainble-use" areas set up for non-indigenous resource extraction, reports a new study published in the journal Proceedings of the National Academy of Sciences. The study, which involved researchers from the University of Michigan, the Gordon and Betty Moore Foundation, and the Universidade Federal de Minas Gerais in Brazil, compared rates of forest loss between different categories of managed lands using satellite imagery and statistical analysis. It found that while all three approaches reduced deforestation relative to non-protected areas, strictly protected areas like national parks and biological reserves were consistently more effective than sustainable use areas in limiting deforestation. Indigenous territories were particularly effective at limiting forest loss in areas with high deforestation pressure. (Mongabay)
11 mars 2013
Rainforests may be more resilient to global warming - in isolation - than previously forecast 
Tropical forests may be less sensitive to global warming than previously thought, argues a new study published in Nature Geoscience. The research is based on computer simulations using 22 climate models for tropical forests in Africa, Asia, and the Americas. It projects loss of forest biomass as a result of climate change only in the Americas. However the study is far from conclusive, with the authors listing several uncertainties about how tropical forests will respond to climate change. (Mongabay)
8 mars 2013
The need to jump-start REDD to save forests 
Interview with Michael Jenkins - Mongabay.com is partnering with the Skoll Foundation ahead of the Skoll World Forum on Social Entrepreneurship to bring a series of perspectives that aim to answer the question: how do we feed the world and still address the drivers of deforestation? (Mongabay)
8 mars 2013
Increasing number of Americans believe climate change is real 
An increasing number of Americans believe there is evidence for climate change, reveals a new poll conducted by researchers at the University of Michigan. According to the poll, two-thirds of Americans — including 51 percent of Republicans — think global warming is occurring. 42 percent believe that Earth is warming primarily as a consequence of human activities, while 37 percent attribute rising temperatures to a combination of natural patterns and human activity. Only 19 percent ascribe recent warming predominantly to natural phenomena. (Mongabay)
8 mars 2013
Le patrimoine génétique du loup est menacé au Québec 
Dans les Prairies, 6 % des coyotes et 9 % des loups gris présentent des signes génétiques d'hybridation entre eux. Au Québec, plus de 12 % des coyotes et plus de 37 % des loups sont dans cette situation et seraient en fait des hybrides. Cette étonnante constatation, qui serait liée aux perturbations des habitats naturels de ces deux canidés par l'activité humaine, a été faite par une équipe de chercheurs qu'a dirigée François-Joseph Lapointe, professeur au Département de sciences biologiques de l'Université de Montréal. À son avis, il y a lieu de sonner l'alarme. (Nouvelles UdeM)
8 mars 2013
L'incroyable gâchis de la filière bois de France 
La France abrite l'une des plus grandes forêts d'Europe. Pourtant, le secteur perd des milliers d'emplois par an et creuse le déficit commercial. (Challenges)
8 mars 2013
Les forêts du monde entier en situation quasi-critique à cause de la sécheresse 
Les forêts du monde entier sont soumises au « même risque élevé » de dépérissement dû aux conditions de sécheresse, selon une nouvelle étude publiée cette semaine dans la revue scientifique Nature. Cette étude, réalisée par une équipe internationale de scientifiques, a évalué les effets physiologiques spécifiques de la sécheresse sur 226 espèces d'arbre répartis sur 81 sites dans différents biomes à travers le monde. Elle a révélé que 70 % des espèces examinées sont particulièrement vulnérables à une diminution de la quantité d'eau disponible. Compte tenu de l'intensification des conditions de sécheresse à travers le globe en raison du changement climatique et de la déforestation, ces recherches suggèrent que de larges pans des forêts du monde entier — ainsi que les services qu'elles fournissent — pourraient approcher un seuil critique. (Mongabay)
8 mars 2013
Le potentiel inexploité de l'agroforesterie 
Selon la FAO, des millions de personnes pourraient échapper à la pauvreté, à la faim et à la dégradation de l'environnement si les pays déployaient plus d'efforts pour promouvoir l'agroforesterie, un mode d'occupation du sol associant arbres et production agricole (cultures, pâtures). L'agroforesterie est une source importante de produits aussi bien locaux (bois, fruits et fourrage) que d'exportation (noix de coco, café, thé, caoutchouc, gomme, etc.). Près de la moitié des terres agricoles de la planète possèdent une couverture arborée d'au moins 10 pour cent, d'où l'importance de l'agroforesterie pour les moyens d'existence de millions de personnes. (FAO)
8 mars 2013
Controversial research outlines physics behind how forests may bring rain 
It took over two-and-a-half-years for the journal Atmospheric Chemistry and Physics to finally accept a paper outlining a new meteorological hypothesis in which condensation, not temperature, drives winds. If proven correct, the hypothesis could have massive ramifications on global policy—not to mention meteorology—as essentially the hypothesis means that the world's forest play a major role in driving precipitation from the coast into a continent's interior. The theory, known as the biotic pump, was first developed in 2006 by two Russian scientists, Victor Gorshkov and Anastassia Makarieva of the St. Petersburg Nuclear Physics, but the two have faced major pushback and delays in their attempt to put the theory before the greater scientific community. (Mongabay)
7 mars 2013
Gucci launches 'zero-deforestation' handbag''' 
Gucci has rolled out a collection of 'zero-deforestation' handbags. Each handbag comes with a "passport" that provides the history of the product's supply chain going back to the ranch that produced the leather. The line emerged out of concerns that leather in the fashion industry is contributing to deforestation in the Brazilian Amazon, where roughly two-thirds of forest destruction is for cattle production. A 2009 Greenpeace campaign targeting the fashion industry and shoemakers led cattle producers to agree to introduce supply chain tracking and other safeguards to phase out deforestation. Accordingly, the new line uses only leather sourced from ranches that have been certified by the Rainforest Alliance. Only organic cotton is used in the handbags. (Mongabay)
7 mars 2013
Royaume-Uni : Des experts recommandent d'abattre la moitié des cerfs 
es scientifiques britanniques ont recommandé jeudi d'abattre chaque année la moitié des cerfs au Royaume-Uni, dont le nombre record représente une menace pour l'environnement et la sécurité.

Dans un rapport publié dans The Journal of Wildlife Management, des chercheurs de l'université d'East Anglia estiment qu'il convient de tuer chaque année - jusqu'à nouvel ordre - 50 à 60% de la population des chevreuils et cerfs, afin de stabiliser leur nombre. (Canoë)

7 mars 2013
Le capital écologique du Grand Montréal 
Entrevue avec Jérôme Dupras sur l'étude économique de la valeur des milieux naturels dans le Grand Montréal (RDI) | Télécharger le rapport  | Publication sur sur l’établissement d’une Ceinture verte pour le Grand Montréal 
7 mars 2013
Conservation du territoire: les écologistes demandent à Québec de bouger 
Un front d'organismes écologiques demande au Québec de bouger rapidement s'il veut atteindre ses objectifs de conservation du territoire d'ici à 2020, notamment dans le Nord.

Nature Québec, l'Initiative boréale canadienne ainsi que la Société pour la nature et les parcs du Canada ont fait parvenir récemment une lettre commune au ministre de l'Environnement, Yves-François Blanchet. Selon ce qu'a obtenu La Presse Canadienne, ils demandent la mise sur pied d'un groupe de travail dans les plus brefs délais, pour que d'ici à 2020, 20 pour cent de l'ensemble du territoire du Québec soit protégé, ainsi que la moitié du territoire du Nord, conformément aux objectifs fixés par le gouvernement libéral précédent. (98.5 FM)

5 mars 2013
Warnings of global ecological tipping points may be overstated 
There's little evidence that the Earth is nearing a global ecological tipping point, according to a new Trends in Ecology and Evolution paper that is bound to be controversial. The authors argue that despite numerous warnings that the Earth is headed toward an ecological tipping point due to environmental stressors, such as habitat loss or climate change, it's unlikely this will occur anytime soon—at least not on land. The paper comes with a number of caveats, including that a global tipping point could occur in marine ecosystems due to ocean acidification from burning fossil fuels. In addition, regional tipping points, such as the Arctic ice melt or the Amazon rainforest drying out, are still of great concern. (Mongabay)
1 mars 2013
L'autre monde forestier 
Portfolio spécial paru dans Les Affaires (La Presse)
1 mars 2013
L'agroécologie n'est pas une approche "utopique" mais bien opérationnelle, selon le CGDD 
Dans une étude consacrée au biomimétisme, le CGDD identifie les pratiques actuelles dans l'agriculture, communément regroupées sous le terme agroécologie, et estime qu'elles pourraient être mieux diffusées dans les exploitations et territoires. (ActuEnvironnement)
26 février 2013
Paresseux, les profs d'université? 
Trois heures. Les professeurs de sciences à l'université ne donnent que trois heures de cours par semaine. Travaillent pas fort fort, les profs, me suis-je dit. La mission des profs n'est-elle pas de former des étudiants? D'enchaîner les cours du matin au soir à raison de 25 heures par semaine, disons, auxquels s'ajoutent la préparation et la correction? Eh bien non, justement. La mission principale des profs d'université n'est pas d'enseigner, mais de faire de la recherche. Vous aurez compris que je ne parle pas des chargés de cours, mais des professeurs en titre, titulaires d'un doctorat. Dans toutes les universités du Québec, les profs consacrent l'essentiel de leur temps à faire de la recherche. (Les Affaires)
25 février 2013
La nature montréalaise vaut des milliars 
La nature qui verdit le grand Montréal n'est pas seulement agréable à visiter ou à admirer. Elle aurait une valeur économique faramineuse, conclut un nouveau rapport de la Fondation David Suzuki. Les «services» offerts chaque année par les écosystèmes de la région valent environ 4,3 milliards, selon le document que La Presse a obtenu. Pour la première fois, les chercheurs du groupe écologiste se sont penchés sur la valeur économique de la nature montréalaise. (La Presse)
24 février 2013
Déceptions et inquiétudes pour les travaux sylvicoles 
À l'aube du nouveau régime forestier, Claude Dupuis, président de la Fédération québécoise des coopératives forestières (FQCF), manifeste la profonde déception des coopératives forestières concernant la coupure annoncée du budget pour réaliser les travaux sylvicoles en 2013. (InfoDimanche)
23 février 2013
L'Outaouais craint «la tempête parfaite» 
De toutes les régions du Québec, aucune ne souffrira autant que l'Outaouais des coupures prévues par le gouvernement de Pauline Marois dans les investissements pour les travaux d'aménagement forestier, selon ce que LeDroit a appris. Si le ministère des Ressources naturelles et de la Faune devait maintenir les coupures prévues, c'est 41 % du budget réservé à l'Outaouais pour les travaux de sylviculture en forêt privée qui disparaîtra. Près de 200 emplois en foresterie seraient fragilisés dans la région et des centaines de milliers d'arbres ne seraient pas mis en terre l'été prochain. (Le Droit)
23 février 2013
Le Norvégien, sa hache et ses bûches 
«Les gens en Norvège ont une relation spirituelle avec le feu», croit le producteur de télé norvégien Rune Moeklebust. La semaine dernière, il a proposé une émission de télé assez audacieuse: quatre heures à discuter de bûches, de haches et de cordes de bois, puis huit heures à regarder un feu de foyer. Soporifique? Non, anthropologique. (La Presse)
22 février 2013
Les Cris s’unissent pour exiger la protection de leur territoire ancestral 
BLOG - Plus de 70% des Cris de la communauté de Waswanipi ont envoyés au Ministre de l’Environnement, M. Yves-François Blanchet, des cartes postales exigeant la sauvegarde de la Vallée de la Broadback et invitant le ministre à aller voir les beautés de cette dernière forêt encore vierge sur leur territoire. La mobilisation populaire chez les Cris fait écho à l’appui de plusieurs milliers de citoyens québécois répondant à l’appel de Greenpeace et des Cris pour sauver cette forêt d’une importance écologique et culturelle inestimable. (Greenpeace)
21 février 2013
CULTIVER L’INCULTURE SCIENTIFIQUE 
Le gouvernement fédéral musèle les scientifiques, coupe leur financement pour la recherche, mais la communication scientifique en souffre également. (Association des communicateurs scientifiques du Québec)
20 février 2013
Développement durable: le gouvernement Charest sévèrement jugé 
Le gouvernement libéral de Jean Charest répétait que Québec récoltait le maximum d'argent possible de ses ressources minières, mais il n'avait pas le moyen de le savoir, car il n'avait pas fait d'analyse coût-bénéfice, même sommaire. C'est ce que révèle le rapport du commissaire au développement durable, rendu public aujourd'hui. Il dénonce aussi l'absence de contrôle de la qualité de l'eau et le déversement d'eaux usées dans l'environnement, ainsi que les importants dépassements de coûts dans les infrastructures en eau, un chantier majeur qui coûtera plus de 9 milliards de dollars dans les 30 prochaines années. (La Presse)
19 février 2013
Dossier sur les emplois en foresterie 
Foresterie: l'emploi reprend et les besoins sont grands.
Depuis des années, on entend parler de pertes d'emploi dans l'industrie forestière. Or, les employeurs sont maintenant à la recherche de main-d'oeuvre qualifiée. Les personnes visées: les nouveaux arrivants, les autochtones et les femmes. L'Association des produits forestiers du Canada (APFC) estime que l'industrie forestière et papetière aura besoin d'embaucher 60 000 travailleurs d'ici à 2020 pour combler les besoins. (La Presse Affaires)
18 février 2013
Québec cède devant les entreprises 
Le nouveau régime forestier québécois n'est pas encore entré en vigueur et le gouvernement du Québec consent déjà à deux demandes majeures des entreprises forestières en abdiquant ses responsabilités en matière de planification forestière annuelle et de certification, allant ainsi à l'encontre de deux objectifs de la réforme que le ministère des Ressources naturelles avait pourtant identifiés comme prioritaires. (Le Quotidien)
15 février 2013
Climat: le risque de sous-estimer le risque 
Les climatologues sont biaisés: leurs prévisions sont souvent trop prudentes, trop conservatrices, bref, ils sous-estiment la gravité du réchauffement. Un nouvel article emploie à leur sujet l’expression «errer du côté moins dramatique». C’est-à-dire que les climatologues auraient tendance, entre plus d’un scénario, à choisir «le moins alarmant». Les quatre auteurs de cette étude, qui est une analyse d’études parues sur différents sujets ces dernières années, y voient le résultat des pressions sociales et politiques dont sont l’objet les climatologues. (Science Presse)
14 février 2013
Pierre Duchesne coupe les coupures… 
Après avoir annoncé des coupures de 31 millions $ dans les trois fonds de recherche du Québec (Santé, Nature et technologies, Société et culture) en décembre, le gouvernement Marois revient sur ses pas — mais pas complètement. Le ministre Pierre Duchesne vient en effet d’annoncer un «réinvestissement» de 26,5 millions $ en recherche. Cependant, seulement 16 millions $ iront aux fonds de recherche, et cette somme ira «prioritairement à la santé», lit-on dans le communiqué. (La Presse)
13 février 2013
Métier: ingénieur en géomatique 
Les compressions budgétaires en recherche passent de 63 à 38 millions $
Agriculture, tourisme, santé ou transport: la géomatique est partout (ou presque). Sanit Sananikone exerce la profession d'ingénieur en géomatique depuis 2007. Son parcours témoigne à lui seul de la diversité de la profession. Après avoir commencé un baccalauréat en génie civil, Sanit Sananikone a bifurqué vers la géomatique (contraction de «géographie» et «informatique»). (La Presse)
13 février 2013
Compressions budgétaires en recherche - Le gouvernement Marois corrige le tir 
Les compressions budgétaires en recherche passent de 63 à 38 millions $
Le gouvernement Marois recule devant le tollé et réduit les coupes exigées cette année au secteur de la recherche. L'effort demandé aux chercheurs est ramené de 63 millions $ à 38 millions $, a annoncé mercredi le ministre de l'Enseignement supérieur, Pierre Duchesne. En grattant les fonds de tiroirs, le gouvernement a trouvé 26,5 millions $ à distribuer aux trois fonds et consortiums de recherche. De ce montant, 8 millions $ iront au Fonds de recherche du Québec en santé (FRQS), rayant du même coup 80 $ de la coupe de 10 millions $ initialement imposée par Québec à cette filière. (Le Devoir)
13 février 2013
Québec réduit les coupes en recherche 
Québec revoit sa copie et réduit les coupes dans le secteur de la recherche. «L'effort demandé était grand, peut-être trop grand», a reconnu la première ministre Pauline Marois, mercredi. Le gouvernement réinjecte 26,5 millions de dollars, ce qui fait passer les compressions de 63 à 36,5 millions pour 2013-2014. Mercredi, le ministre de l'Enseignement supérieur, Pierre Duchesne, a expliqué que le gouvernement «a travaillé fort» pour répondre à «l'inquiétude» des chercheurs du domaine de la santé qui ont lancé la campagne «Je suis Michèle» pour protester contre les coupes.

Des 26,5 millions, 15 millions proviennent du fonds consolidé, 5 millions du ministère de l'Enseignement supérieur et 6,5 millions du ministère de l'Environnement. (La Presse)

13 février 2013
Québec réinvestit 26,5 millions dans la recherche 
Le gouvernement Marois réinvestit 26,5 millions de dollars dans les grands fonds de recherche de la province qui sont la cible d'importantes compressions budgétaires cette année. C'est le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne, qui en a fait l'annonce mercredi, avec son homologue du ministère de l'Environnement, Yves-François Blanchet. Reconnaissant du bout des lèvres que les compressions de 63 millions de dollars demandées au secteur de la recherche par son gouvernement étaient trop élevées, Pierre Duchesne a expliqué que ces 26,5 millions devaient servir aux trois grands fonds de recherche et aux consortiums de recherche de la province « à faire le pont » jusqu'au prochain exercice financier de son gouvernement. (Radio-Canada)
13 février 2013
La trêve entre l’industrie forestière et les écologistes minée par Ottawa 
Loin de la bataille qui a lieu sur la colline parlementaire entre les conservateurs et les écologistes, un groupe de cadres de l’industrie forestière et des écologistes sont tranquillement en train de conclure des accords qui doivent permettre d’augmenter l’exploitation forestière tout en protégeant des populations de caribous en voie d’extinction ainsi que des écosystèmes fragiles. Mais ils affirment que leurs plans sont contrecarrés par la bureaucratie. (Le Devoir)
13 février 2013
Recherche: des compressions de 31 millions et non de 10 millions 
Plus de 80 directeurs de centres de recherche du Québec et partenaires industriels ont tenu à rappeler mardi que le gouvernement Marois s’apprête à réduire non pas de 10 millions de dollars la recherche, mais plutôt de 31 millions, dont 14,8 millions au seul Fonds de recherche du Québec Nature et technologies. Ils soulignent le fait que la campagne menée il y a une dizaine de jours par les chercheurs en établissements de santé n’a souligné que les compressions susceptibles d’affecter leurs recherches en santé.

Dans le budget adopté en décembre dernier, le gouvernement du Québec a prévu de soustraire 31,2 millions en 2013-2014 à l’enveloppe qu’il avait l’habitude d’attribuer annuellement au Fonds de recherche du Québec (FRQ) ces dernières années. Ce manque à gagner affectera particulièrement le FRQ Nature et technologies (FQRNT), dont les crédits diminueront de 30 %, soit de 14,8 millions. Le budget du FRQ Société et culture (FRQSC) sera amputé de 13 %, soit de 6,2 millions, tandis que celui du FRQ en santé (FRQS) sera réduit de 10 millions, soit 13 % de son budget annuel des six dernières années. (Le Devoir)

13 février 2013
Wetland Trees a Significant Overlooked Source of Methane 
Wetland trees are a significant overlooked source of the potent greenhouse gas methane, according to a new study by researchers at The Open University and the Universities of Bristol and Oxford. The study, led by Dr Vincent Gauci of The Open University and published in the journal New Phytologist, may help to resolve an ongoing controversy about the origins of methane in the tropics. (Science Daily)
13 février 2013
Ice Age Extinction Shaped Australian Plant Diversity 
Researchers have shown that part of Australia's rich plant diversity was wiped out by the ice ages, demonstrating that extinction, probably more than evolution, influences biodiversity. The research led by the University of Melbourne and University of Tasmania has shown that plant diversity in South East Australia was as rich as some of the most diverse places in the world, and that most of these species went extinct during the ice ages, probably about one million years ago. (Science Daily)
12 février 2013
Des emplois dans le bois 
L’industrie forestière aura besoin de 60 000 travailleurs au cours des prochaines années, selon l’Association des produits forestiers du Canada. Environ un tiers ou 20 000 de ces emplois devront être pourvus au Québec. L’industrie forestière, on s’en souviendra, a vécu des moments difficiles. En 2002. les Américains ont imposé des frais compensatoires de 19 % à tout le bois d’œuvre d’origine canadienne, c’est-à-dire les planches, les madriers, les poutres et tous les produits du bois utilisés par les industries de la construction; c’est l’un des principaux produits de la récolte de nos forêts. (Journal Métro)
11 février 2013
Tree Die-Off Triggered by Hotter Temperatures 
A team of scientists, led by researchers at Carnegie's Department of Global Ecology, has determined that the recent widespread die-off of Colorado trembling aspen trees is a direct result of decreased precipitation exacerbated by high summer temperatures. The die-off, triggered by the drought from 2000-2003, is estimated to have affected up to 17% of Colorado aspen forests. In 2002, the drought subjected the trees to the most extreme growing season water stress of the past century. (Science Daily)
9 février 2013
Parlera-t-on aussi d'éducation? 
Certains recteurs proposent de faire payer les médecins, les dentistes, les ingénieurs plus cher pour leur formation universitaire que les étudiants en lettres ou en musique. C'est le genre d'idée qui allume tout le monde. Génial. Faire payer les riches, bien sûr, suffisait d'y penser: 10 000$, 15 000$ au lieu de 2000$? S'en foutent, sont riches. Et anyway, avec le fric qu'ils vont faire après, vont rembouser leurs prêts en une semaine et demie. (Foglia - La Presse)
8 février 2013
Carbon release, storage by rainforests may increase by 50b tons for each degree of climate warming in the tropics 
Faster plant growth due to higher concentrations of carbon dioxide may offset increased emissions from forest die-off in the tropics, asserts a new study based on climate modeling. The research, published this week in the journal Nature, looks at how year-to-year variations in CO2 levels effect the long-term rate of carbon storage in tropical forests. It found that previous models may have overestimated the likelihood of forest die-back by assuming excessive variability in CO2 levels, while underestimating increased growth from CO2 fertilization. The study concludes that while tropical forests globally may release 53 billion tons of carbon for every degree Celsius of warming, they are likely to absorb a larger amount of carbon through more rapid growth. (Mongabay)
8 février 2013
Une autre année à se serrer la ceinture? 
Le ministre Duchesne laisse entrevoir d’autres resserrements pour les universités
Du bout des lèvres, le ministre de l’Enseignement supérieur, Pierre Duchesne, a laissé entrevoir une autre année de resserrements budgétaires dans les universités, jeudi, lors d’une étude des crédits où il a dressé un sombre bilan de la gestion des libéraux. M. Duchesne s’est soumis au rituel de l’examen des dépenses de son ministère, au cours duquel les libéraux l’ont pressé de questions pour savoir si les réductions budgétaires exigées pour l’exercice 2012-2013 se poursuivront. (Le Devoir)
7 février 2013
Yellowstone wolves, elk, willows… and beaver 
Everyone loves a good story. But all good writers know that a really great story is a balancing act between creating a trajectory that your audience can connect with, and including all the relevant facts and details. Stray too far in one direction and the story becomes overly stylized and not believable, too far in the other leaves you with a pile of facts and no story at all. The same can be said for doing science. We want to boil down all of our observations to a simple theory that explains what we observe, but we also want to balance that simple theory with the complexity we know exists in the natural world. This post is about finding the sweet spot in telling an important conservation success story: the reintroduction of wolves to Yellowstone National Park. (ECE)
6 février 2013
Biodiversity Helps Protect Nature Against Human Impacts 
"You don't know what you've got 'til it's collapsed." That's how University of Guelph integrative biologists might recast a line from an iconic folk tune for their new research paper warning about the perils of ecosystem breakdown. Their research, published February 6 as the cover story in Nature, suggests farmers and resource managers should not rely on seemingly stable but vulnerable single-crop monocultures. Instead they should encourage more kinds of plants in fields and woods as a buffer against sudden ecosystem disturbance. Based on a 10-year study, their paper also lends scientific weight to esthetic and moral arguments for maintaining species biodiversity. (Science Daily)
6 février 2013
Lungs of the Planet Reveal Their True Sensitivity to Global Warming 
Tropical rainforests are often called the "lungs of the planet" because they generally draw in carbon dioxide and breathe out oxygen. But the amount of carbon dioxide that rainforests absorb, or produce, varies hugely with year-to-year variations in the climate. In a paper published online Feb 6 2013 by the journal Nature, a team of climate scientists from the University of Exeter, the Met Office-Hadley Centre and the NERC Centre for Ecology & Hydrology, has shown that these variations reveal how vulnerable the rainforest is to climate change. (Science Daily)
6 février 2013
INDUSTRIE FORESTIÈRE : 60 000 postes sont à combler d’ici 2020 
Le marasme dans lequel a été plongée l’industrie forestière au cours des dernières années est bel et bien terminé, alors que l’industrie doit combler plus de 60 000 postes d’ici 2020. «Le secteur des produits forestiers est maintenant tourné vers l'avenir et déborde de possibilités», a affirmé mercredi le président et chef de la direction de l’Association des produits forestiers du Canada (APFC), David Lindsay, à l’occasion du lancement d’un site internet faisant valoir les possibilités de carrière de l’industrie. «Nous sommes en période d'embauche et offrons de solides carrières à ceux qui se préoccupent de leur avenir, de l'environnement et de leur qualité de vie», a-t-il ajouté. (Journal de Montréal)
6 février 2013
Une scientifique de McGill a cosigné des articles contenant des images falsifiées 
Une prolifique chercheuse en infectiologie et immunologie de l’Université McGill figure parmi les coauteurs de deux articles scientifiques contenant des images qui ont été trafiquées. Les chercheurs ayant signé ces articles ont été sommés de faire parvenir aux revues en question les corrections nécessaires. Le blogue Retraction Watch, qui rapporte depuis 2010 les corrections et les rétractations d’articles scientifiques, faisait état la semaine dernière du cas de Maya Saleh, professeure à la faculté de médecine de McGill depuis 2005, qui est coauteure de quatre articles scientifiques ayant fait l’objet d’une enquête approfondie par l’Université McGill à la suite d’allégations de « manquement à l’intégrité en matière de recherche ». (Le Devoir)
6 février 2013
Émissions de carbone: équation alarmante 
On ne négocie pas avec les mathématiques et les chiffres des changements climatiques sont implacables. Il faut choisir entre un climat stable et le pétrole, le charbon et le gaz. C'est le message des scientifiques, des spécialistes et de grandes institutions comme l'Agence internationale de l'énergie. Mais il a fallu un article publié l'été dernier dans le magazine Rolling Stone par Bill McKibben, austère écologiste du Vermont, pour que des millions de personnes fassent le calcul elles-mêmes. M. McKibben est maintenant l'un des principaux opposants américains à l'exploitation des sables bitumineux de l'Alberta, et en particulier du projet de pipeline Keystone XL. Son organisation, 350.org, prépare d'ailleurs une manifestation contre le projet à la Maison-Blanche le 17 février prochain. La Presse l'a rencontré à Middlebury, au sud de Burlington, où il est chercheur. (La Presse)
6 février 2013
Climate change shaking up forest management, federal report says 
Big changes are in store for the nation's forests as global warming increases wildfires and insect infestations, and generates more frequent floods and droughts, the U.S. Department of Agriculture warns in a new report. The study released Tuesday is part of the National Climate Assessment and will serve as a roadmap for managing national forests across the country in coming years. It says the area burned by wildfires is expected to at least double over the next 25 years, and insect infestations often will affect more land per year than fires. (US News)
6 février 2013
Sommet sur l’enseignement supérieur - «C’est une farce», dit la rectrice de McGill 
La rectrice sortante de l’Université McGill, Heather Munroe-Blum, ne croit pas au Sommet sur l’enseignement supérieur, qu’elle qualifie de vraie « farce ». « Les débats des rencontres pré-sommet ne sont pas ouverts. Ils sont chorégraphiés à la minute près », a-t-elle déclaré, dans un entretien au Devoir. Dans ce qu’elle qualifie de « théâtre », il manquait selon elle plusieurs acteurs de la société, dont les gens d’affaires. « Il y a une personne du Conseil du patronat, mais elle n’a pas de voix formelle. Et les recteurs sont dans la salle et écoutent quelqu’un qui nous dit comment gérer nos universités. C’est une farce », a-t-elle laissé tomber. « À Sherbrooke, on a eu un universitaire sénégalais qui a comparé notre système d’enseignement avec le système sénégalais d’il y a vingt ans. Que penser de ça ? » (Le Devoir)
5 février 2013
Coupures en recherche : au tour des sciences naturelles de se mobiliser 
Après la campagne-choc Je suis Michèle, lancée la semaine dernière par les milieux de la recherche en santé et qui embarrasse le gouvernement Marois (voir ici aussi), ce sont maintenant les chercheurs en sciences naturelles qui s’élèvent contre les coupures en recherche décrétées en décembre. Rappelons que ces réductions, par lesquelles Québec tente d’équilibrer son budget, totalisent 31 millions $ dès l’an prochain, et que le Fonds Nature et Technologie (FQRNT) est le plus durement touché. Son enveloppe fondera d’un coup de 50 à 35 millions $, une baisse de 30 %. Son équivalent en santé sera quant à lui amputé de 13 % (80 à 70 millions $), la même proportion que les subventions du Fonds Société et culture (49 à 43 millions $). (La Presse)
5 février 2013
Indonésie: le 3e groupe de papeterie mondial promet de cesser la déforestation 
'indonésien Asia Pulp and Paper, troisième groupe mondial de papeterie, a promis mardi de cesser toute déforestation en Indonésie, sans cependant réussir à convaincre les organisations écologiques échaudées par de promesses semblables non tenues. «APP s'est engagé à cesser tout abattage dans l'ensemble des forêts naturelles», a assuré la directrice du développement durable chez APP, Aida Greenbury. «Nous allons limiter notre expansion aux terrains défrichés ou en broussaille», a-t-elle promis. (La Presse)
5 février 2013
University underfunding threatens city's status: Forum 
Montreal’s nine universities got together in advance of this month’s Summit on Higher Education to send a message about the role universities play in Quebec life — and to warn they are in a fragile state because of chronic underfunding. Saying universities are inextricably connected to research and research is the engine of the knowledge economy in Quebec, the universities teamed up with the Board of Trade of Metropolitan Montreal to say it is imperative that the city maintain its status as the university capital of Canada. (The Gazette)
4 février 2013
Gran Pajonal: une région amazonienne en danger 
Auparavant, la région du Gran Pajonal était un vaste plateau recouvert d’une jungle impénétrable, habité des seules communautés autochtones. Deux ans après l’ouverture d’une route forestière, l’étau se resserre sur la forêt. Pas plus tard que l’an dernier, une faune diversifiée habitait le boisé qui ceinturait la plantation de café de la famille Gill, dans la région du Gran Pajonal. Des perroquets verts volaient au-dessus des arbres et des chauves-souris et des sangliers sauvages peuplaient les grottes, tous attirés par l’abondance de sources d’eau cristalline qui jaillissaient de la roche. (Journal Métro)
4 février 2013
Amazonie : la menace venue des eaux 
Les effets des changements climatiques se font ressentir un peu partout sur le globe. Dans l’Amazonie péruvienne, les populations qui vivent le long de l’Ucayali s’inquiètent de voir l’érosion menacer leur village, un phénomène qui tend à s’accentuer avec les années. Si un voyageur demande aux habitants de Bolognesi où se trouve la «vieille ville», ils vont sans doute lui montrer du doigt un lac à la surface lisse comme un miroir. «C’est tout ce qu’il en reste, affirme Armando, un pêcheur local. Il y a six ans, les pignons des maisons et le clocher de l’église émergeaient durant la saison sèche. Maintenant, plus rien.» (Journal Métro)
4 février 2013
Planter des arbres a un effet localisé sur les changements climatiques 
L’afforestation, soit le fait de planter des arbres dans une région qui n’en contenait pas précédemment, peut réduire les effets des changements climatiques en refroidissant certaines régions, a révélé une étude publiée dans la revue scientifique Carbon Balance and Management. L’afforestation mènerait à des étés plus froids et humides d’ici la fin du siècle. (Pieuvre)
2 février 2013
PDG de Tembec: voir enfin la forêt plutôt que l'arbre 
Après 10 années de crise à peu près ininterrompue, l'industrie forestière québécoise entrevoit enfin un faisceau lumineux émerger du long tunnel de la rationalisation. La société Tembec, qui a été à deux doigts d'être engloutie par la faillite en 2008, vient d'enregistrer deux trimestres consécutifs de rentabilité avec ses activités de production de bois d'oeuvre, du jamais vu en cinq ans, souligne avec insistance son PDG, James Lopez. (La Presse Affaires)
1 février 2013
British woodlands need diversity from around the world 
Foreign tree species are needed to help preserve Britain's woodlands from disease, argues Dr Richard Buggs.
Trees in Britain do not have enough genetic diversity to cope with a global influx of pathogens. As global trade introduces new pests and diseases, we face ecological and economic disaster as one after another tree species succumb to imported diseases. The only long-term solution may be to introduce genetic diversity from around the world to British woodlands, giving them the ability to overcome global pathogen threats. (Telegraph)
1 février 2013
Bringing back chestnut trees could fight climate change and give us tasty treats 
The American chestnut was king of the forest. One of every four hardwoods in the eastern woodlands was a chestnut. They grew so tall — up to 100 feet — they were called the redwoods of the east. By the mid-20th century they were “pretty much obliterated,” and now the only seasonal street-food treats are those crusty sugared peanuts. An American tragedy. Efforts to revitalize the country’s chestnut stock have been ongoing for decades, but they’re not just aimed at holiday treats (because researchers have other crazy priorities). (Grist)
1 février 2013
SYLVICULTURE • Des arbres OGM dans votre moteur 
Une société israélienne de biotechnologie affirme pouvoir remplacer les énergies fossiles par des eucalyptus à croissance rapide.
C’est un rêve pour l’industrie du bois et un cauchemar pour d’autres : le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Indonésie et la Chine pourraient accueillir d’immenses plantations d’eucalyptus génétiquement modifiés poussant 40 % plus vite que la normale, dont le bois pourrait servir à la fabrication de papier, de carburant ou de granulés pour centrales électriques. Et c’est pour bientôt, affirme Stanley Hirsch, directeur général de la société israélienne de biotechnologie FuturaGene. (Courrier International)
1 février 2013
Why Insects Should Be in Your Diet 
Because of their high protein and fat content and their reproductive efficiency, insects hold great promise for thwarting an impending global food crisis.
As the human population grows, it is ever more important to temper our levels of consumption of the Earth’s dwindling resources. Humans currently consume at least 40 percent of potential terrestrial productivity, and some 30 percent of the land on Earth is used to pasture and feed livestock. Food reserves are the lowest they’ve been in 40 years, yet—thanks to an expanding population that the United Nations (UN) expects to grow to more than 9 billion by 2050—the demand for food will increase dramatically over the coming decades. Climate change, reduced productivity of agricultural lands, overfishing, dwindling freshwater resources, pollution from fertilizers and pesticides, and a host of other factors mean that this population increase will place a disproportionate burden on Earth’s ecosphere. Something has to change. (The Scientist)
31 janvier 2013
Some Plants Are Altruistic, Too, New Study Suggests 
We've all heard examples of animal altruism: Dogs caring for orphaned kittens, chimps sharing food or dolphins nudging injured mates to the surface. Now, a study led by the University of Colorado Boulder suggests some plants are altruistic too. The researchers looked at corn, in which each fertilized seed contained two "siblings" -- an embryo and a corresponding bit of tissue known as endosperm that feeds the embryo as the seed grows, said CU-Boulder Professor Pamela Diggle. They compared the growth and behavior of the embryos and endosperm in seeds sharing the same mother and father with the growth and behavior of embryos and endosperm that had genetically different parents. (Science Daily)
31 janvier 2013
Recherche en santé - Duchesne et Hébert tentent de minimiser l’impact des coupes 
Rimouski — Québec a répliqué aux chercheurs, qui sont sortis publiquement mercredi pour dénoncer des coupes dans les subventions de recherche en santé, en tentant de dédramatiser la manoeuvre. Refusant de renoncer aux compressions, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Pierre Duchesne, a plutôt minimisé l’ampleur des montants coupés au Fonds de recherche du Québec en santé. « On parle de 10 millions de dollars. Mais le financement de la recherche universitaire en santé au Québec, si on parle de l’ensemble des montants alloués, c’est 560 millions, en 2009. Ça représente 1,8 % », a dit le ministre lors d’un point de presse jeudi soir, en marge de la rencontre pré-Sommet à Rimouski, qui portait sur la recherche. « Je ne veux pas banaliser, mais il faut faire une mise en contexte », a-t-il ajouté. (Le Devoir)
31 janvier 2013
Corpse-Seeking Flies Reveal a Forest's Biodiversity 
If carrion flies have one enviable talent, it's finding animal carcasses in the wilderness, something they surpass even the most systematic and intrepid field biologists at doing. Now, researchers may be able to capitalize on the insects' gruesome gift to survey biodiversity. Capture the flies, a new study shows, and DNA from their last meals will tell you which animals live in the area. (Science Mag)
31 janvier 2013
Persistent methodological flaw undermines biodiversity conservation in tropical forests 
What is the role of logging in tropical forests? How is biodiversity affected by this logging? The answers differ and are controversial among ecologists, environmentalists, and policymakers, and these disagreements have implications for the conservation of biodiversity.

A new paper by postdoctoral researcher Benjamin Ramage, assistant professor Matthew Potts, and other members of the Potts Lab, published in Conservation Biology, exposes a critical factor underlying these disagreements, shedding light on past controversies and providing a path forward. The researchers combined a literature review and an analysis of field data to show that (a) most studies of logging in tropical forests suffer from a serious methodological flaw (the failure to distinguish effects of logging from pre-existing differences between logged and unlogged areas), and (b) there is a high probability that pre-existing spatial variation will be falsely interpreted as a treatment effect in such studies. (Our Environment)

31 janvier 2013
When Trees Die, People Die 
The curious connection between an invasive beetle that has destroyed over 100 million trees, and subsequent heart disease and pneumonia in the human populations nearby.
When the U.S. Forest Service looked at mortality rates in counties affected by the emerald ash borer, they found increased mortality rates. Specifically, more people were dying of cardiovascular and lower respiratory tract illness -- the first and third most common causes of death in the U.S. As the infestation took over in each of these places, the connection to poor health strengthened. (The Atlantic)
31 janvier 2013
Mixed Forests More Productive Than Monocultures 
Forestry and nature conservation can benefit from promoting a diversity of tree species, new study finds. Modern forestry is largely based on monocultures -- in Sweden usually pine or spruce -- mainly because it is considered more rational. However a forest contributes more ecosystem services than timber production, such as biological diversity, carbon storage, and berries. A new study from the Swedish University of Agricultural Sciences (SLU) and Future Forests shows that mixed forests, in comparison with monocultures, have positive effects on several different areas, including production. (Science Daily)
31 janvier 2013
Haïti - Environnement : Modèle d'autofinancement en agro-foresterie 
Trois ans après s'être engagé à planter 5 millions d'arbres en cinq ans, Timberland partage les progrès de l'amélioration des conditions environnementales, économiques et sociales dans la région rurale près des Gonaïves. En partenariat avec une organisation non gouvernementale, « l'Alliance des petits exploitants agricoles », Timberland qui a déjà planté 2,2 millions d'arbres, soutient un programme agro-forestier, pour former les agriculteurs haïtiens à améliorer les rendements des cultures. (Haiti Libre)
31 janvier 2013
Vegetation Changes in Cradle of Humanity: Study Raises Questions About Impact On Human Evolution 
What came first: the bipedal human ancestor or the grassland encroaching on the forest? A new analysis of the past 12 million years' of vegetation change in the cradle of humanity is challenging long-held beliefs about the world in which our ancestors took shape -- and, by extension, the impact it had on them. The research combines sediment core studies of the waxy molecules from plant leaves with pollen analysis, yielding data of unprecedented scope and detail on what types of vegetation dominated the landscape surrounding the African Rift Valley (including present-day Kenya, Somalia and Ethiopia), where early hominin fossils trace the history of human evolution. (Science Daily)
30 janvier 2013
Controversial research outlines physics behind how forests may bring rain 
It took over two-and-a-half-years for the journal Atmospheric Chemistry and Physics to finally accept a paper outlining a new meteorological hypothesis in which condensation, not temperature, drives winds. If proven correct, the hypothesis could have massive ramifications on global policy—not to mention meteorology—as essentially the hypothesis means that the world's forest play a major role in driving precipitation from the coast into a continent's interior. The theory, known as the biotic pump, was first developed in 2006 by two Russian scientists, Victor Gorshkov and Anastassia Makarieva of the St. Petersburg Nuclear Physics, but the two have faced major pushback and delays in their attempt to put the theory before the greater scientific community. (Mongabay)
30 janvier 2013
Planting Trees May Not Reverse Climate Change, but It Will Help Locally 
Afforestation, planting trees in an area where there have previously been no trees, can reduce the effect of climate change by cooling temperate regions, finds a study in BioMed Central's open access journal Carbon Balance and Management. Afforestation would lead to cooler and wetter summers by the end of this century. (Science Daily)
30 janvier 2013
100 companies disclose their forest impact 
100 companies have reported on the impact of their operations on the world's forests. The Forest Footprint Disclosure Project released its fourth annual report this week. The report includes 100 companies that have voluntarily disclosed their "forest footprint", up from 87 last year. First time reporters include Colgate-Palmolive Co., Groupe Danone, Gucci and HJ Heinz Company, among others. FFD focuses on five key commodities whose production can be tied to deforestation — soy, palm oil, timber and pulp, cattle products, and biofuels — and ranks companies on various criteria. The top performers within each 12 sectors are highlighted. (Mongabay)
30 janvier 2013
Compressions en recherche: «De nombreux chercheurs ne se relèveront pas» 
Patients, chercheurs et étudiants en science ont lancé un mouvement de mobilisation hors du commun dans tout le Québec, mercredi matin, afin de presser le gouvernement de revenir sur sa décision de réduire de 10 millions les fonds alloués à la recherche indépendante par le truchement du Fonds de recherche du Québec en santé (FQRS). Des centaines de personnes se sont massées aujourd'hui dans une petite salle du centre de recherche de l'Hôpital Notre-Dame du CHUM pour se faire entendre. Des mouvements simultanés ont lieu dans les 18 centres de recherche de la province, tant à Québec qu'à Sherbrooke. (La Presse)
29 janvier 2013
NASA data registers strong deforestation signals in Sumatra, Borneo, Brazil, Gabon 
NASA satellites picked up signals of extensive potential deforestation in Sumatra, Borneo, Central Africa, the Brazilian and Peruvian Amazon, the Chocó in Colombia and Ecuador, and the Chaco region of Paraguay between October 1 and December 31, 2012, according to the latest update on Mongabay.com's Global Forest Disturbance Alert System (GloF-DAS). (Mongabay)
28 janvier 2013
App helps find the forest in the city 
A new app is enabling citydwellers to map the greenery in the cityscape. The Urban Tree initiative helps citizen foresters catalogue trees, using technology to help monitor and plan the urban forest. (USA Today)
28 janvier 2013
Forest monitoring technology could help in carbon accounting 
“The big picture is that a technology for monitoring forest changes…developed here in Perth by CSIRO has now been produced at national level for use in land cover greenhouse accounting”—Mr Wallace. Credit: Brad Tousenard Technology developed by CSIRO is providing an unprecedented level of information about the stability of Australia's forests and greenhouse balance. The National Forest Trend (NFT) is a time-series summary that produces maps of in-forest vegetation changes over time taken at very high resolution. Forest changes can be the result of a variety of natural and management actions including forest thinning, harvesting, disease or weeds. (PHYS.ORG)
28 janvier 2013
Our Changing Forests: An 88-Year Time Lapse 
As NPR Science correspondent Christopher Joyce and photographer David Gilkey report from Arizona and New Mexico this week, the forests of the American Southwest have become so overgrown that they're essentially tinderboxes just waiting for a spark. This "tree epidemic" stems from Forest Service policy dating back to the early 1900s of aggressively fighting all forest fires. But regular, small fires clean out dead wood, grasses and low brush — and if fires are quashed, the forest just grows into fuel. And that's why we see more of these mega-conflagrations today. In trying to tell the story of our changing forests, we turned to the U.S. Forest Service for some historical context. Buried in the back of General Technical Report No. 23 was the pay dirt: a stack of 13 series of photos, more than 88 years in the making. (NPR)
25 janvier 2013
Syrie: les civils contraints d'abattre les rares forêts pour se chauffer 
Assaillis par le froid glacial et abandonnés à leur sort sans carburant ni électricité, de nombreux Syriens n'ont désormais plus d'autre choix que d'abattre les rares forêts de leur pays pour en faire du bois de chauffage. Un temps destination de choix pour des touristes venus de Syrie ou de la région, les arbres du parc national situé au nord-ouest de la ville d'Idleb, dans le nord syrien, sont désormais débités en bûches pour être brûlés. (Libération)
25 janvier 2013
New Control Strategies for 'Bipolar' Bark Beetles 
Population explosions of pine beetles, which have been decimating North American forests in recent decades, may be prevented by boosting competitor and predator beetle populations, a Dartmouth study suggests. The Dartmouth-led study, published in the January issue of the journal Population Ecology, confirmed, for the first time, that the abundance of a certain animal species -- in this case the southern pine beetle -- fluctuates innately between extremes, with no middle ground.
24 janvier 2013

Kenya's forests provide greater services and wealth to the nation when they are left standing. A landmark report by The Kenyan Government and the United Nations Environment Programme (UNEP) addresses the importance of forests to the well-being of the nation, putting Kenya among a pioneering group of countries that aim to center development plans around nature-based assets. "The study by UNEP on valuing Kenya's montane forests is an enormous breath of fresh air that is welcomed by conservationists across the country," Paula Kahumbu, executive director of the Kenya Land Conservation Trust and WildlifeDirect, told mongabay.com. "For the first time in history, the real value of just one element of Kenya's natural capital has been captured in economic terms and in the language that the engineers of Kenya's economic recovery can understand." (Mongabay)

23 janvier 2013

The impact of logging on tropical forest species has likely been exaggerated by statistical problems, according to a new study in Conservation Biology. Reviewing 77 studies on how logging affects tropical biodiversity, scientists found that 67 percent were flawed by a technical problem known as 'pseudoreplication.' The debate over logging in tropical forests has garnered significant attention recently as some scientists argue that well-managed logging areas can actually retain impressive numbers of species, while others say logging does irreparable harm to the ecosystem's ecology. "Essentially [pseudoreplication] means the failure to distinguish the effects of a treatment (e.g. logging) from pre-existing differences," lead author Benjamin Ramage with the Department of Environmental Science, Policy, and Management at the University of California at Berkeley (Mongabay)

22 janvier 2013
Curious Interaction in Regeneration of Oak Forests: Voles Know Which Acorns Have Insect Larvae 
Researchers at the UPM have observed as voles are able to distinguish the acorns containing insect larvae from those that have not. This fact determines the dispersion and germination of acorns, and therefore the regeneration of forests of oaks. The Haedo de Montejo (Madrid) is a well preserved mixed forest of oak and beech. This is the place where researchers at the School of Forestry from the Universidad Politecnica de Madrid have carried out a research on scattering patterns of acorns for voles and found that when seed are attacked by insects, the fact that larva is or not inside of the acorn can modify the dispersion pattern, and consequently the regeneration of these types of forests. (Science Daily)
21 janvier 2013
Suicide d'Aaron Swartz: sensibilisés, des centaines de scientifiques diffusent leurs articles gratuitement 
Des centaines de scientifiques diffusent leurs articles gratuitement sur internet depuis le suicide le 11 janvier de l’«hacktiviste» Aaron Swartz à l'âge de 26 ans. Le jeune homme était une figure importante du militantisme en faveur du libre partage des connaissances et de l'information sur Internet. (Psychomedia)
21 janvier 2013
Le Caribou forestier: une obligation 
- Texte d'opinion de la SNAP - Depuis La Publication, Dans Le Quotidien, D'un Article Rapportant Un Bilan Économique Surprenant Et Inutilement Alarmiste De La Mise En oeUvre Du Nouveau Plan De Rétablissement Du Caribou Forestier, Il Ne Se Passe Pas Un Jour Sans Qu'on Lise Ou Entende Une Réaction Souvent Étayée D'affirmations Fausses Sur Le Sujet. Par Exemple Que La Population Du Caribou Forestier Comptait 600 Animaux Alors Que L'estimation Réelle Oscille Entre 6000 Et 8500 Individus, Ou Encore Que Le Contrôle De Ses Prédateurs Constituait Une Mesure Efficace De Protection. (Le Quotidien)
21 janvier 2013
Mathematicians aim to take publishers out of publishing 
Mathematicians plan to launch a series of free open-access journals that will host their peer-reviewed articles on the preprint server arXiv. The project was publicly revealed yesterday in a blog post by Tim Gowers, a Fields Medal winner and mathematician at the University of Cambridge, UK. The initiative, called the Episciences Project, hopes to show that researchers can organize the peer review and publication of their work at minimal cost, without involving commercial publishers. (Nature)
19 janvier 2013
Lancement du Salon de la forêt 2013 à Québec 
C’est sous le thème «Le peuple lié à sa forêt» que le Salon de la forêt a ouvert ses portes. Il s’agit d’une initiative des étudiants de foresterie et d’environnement de l’Université Laval qui en est cette année, à sa 34e édition. Jean-François Bourdon, président de la Semaine des sciences forestières, a procédé au lancement, en présence de Robert Beauregard, doyen de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, ainsi que de Mario Gibeault, directeur général du Bureau de la mise en marché des bois du ministère des Ressources naturelles du Québec. (Journal Habitation)
18 janvier 2013
Une feuille d'érable norvégien sur les nouveaux 20 dollars? 
Les nouveaux billets de 20 dollars en polymère continuent de soulever la controverse. Après que des commerçants se furent plaints que les billets n'étaient pas acceptés par les distributeurs automatiques, voilà que des botanistes affirment que la feuille d'érable qui apparaît sur les billets verts n'est pas une essence canadienne, mais plutôt norvégienne. (Radio-Canada) | La Presse 
18 janvier 2013
Severe Climate Jeopardizing Amazon Forest, Study Finds 
An area of the Amazon rainforest twice the size of California continues to suffer from the effects of a megadrought that began in 2005, finds a new NASA-led study. These results, together with observed recurrences of droughts every few years and associated damage to the forests in southern and western Amazonia in the past decade, suggest these rainforests may be showing the first signs of potential large-scale degradation due to climate change. (Science Daily)
18 janvier 2013
Le nouveau régime forestier québécois : Les producteurs de la forêt privée sont prêts à contribuer davantage à l’approvisionnement des usines 
La Fédération des producteurs forestiers du Québec, représentant 130 000 propriétaires forestiers, veut rassurer les intervenants concernés par l’impact du nouveau régime forestier sur l’approvisionnement des usines de transformation des bois. Les dizaines de milliers de producteurs de la forêt privée sont en mesure d’accroître leurs livraisons de bois aux usines dans la majorité des régions du Québec. (Forêt Privée)
17 janvier 2013
In Sync | Arctic species crash simultaneously during extreme weather events 
Populations of reindeer, ptarmigans, and voles rise and fall in sync in response to extreme weather events on an Arctic island, researchers report. Climate change is happening fast in the Arctic. Researchers already know that changes in climate can cause populations within a species to become synchronized, and one team wanted to find out if the same phenomenon could happen with entire communities of wildlife. (Conservation Magazine)
17 janvier 2013
Global Approach to Monitoring Biodiversity Loss? 
In contrast to climate change, there is no coordinated global system in place for measuring and reporting on biodiversity change or loss. An international team of biologists is now addressing this gap. In Science today, 30 researchers led by Henrique Miguel Pereira, from the Centre for Environmental Biology of the University of Lisbon, proposed a global biodiversity monitoring system based on a set of essential variables. (Science Daily)
17 janvier 2013
Global Plant Diversity Still Hinges On Local Battles Against Invasives, Study Suggests 
In Missouri forests, dense thickets of invasive honeysuckle decrease the light available to other plants, hog the attention of pollinators, and offer nutrient-stingy berries to migrating birds. They even release toxins to make it less likely native plants will germinate near them. Why, then, are recent popular science articles recommending a recalibration of the traditional no-tolerance attitude toward non-native species, suggesting that we've been "unfair" to invasives and should stop "persecuting" them? (Science Daily)
17 janvier 2013
Le Mouvement Desjardins choisit Carbone boréal pour la compensation volontaire des émissions de gaz à effet de serre 
Le Mouvement Desjardins vient de compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) occasionnées par ses activités statutaires en 2012 ainsi que celles liées au Sommet international des coopératives, tenu à l'automne dernier, et ce, dans le cadre du programme Carbone boréal, de l'Université du Québec à Chicoutimi.

Carbone boréal est un programme unique au monde alliant la recherche universitaire et la compensation de GES. En choisissant ce programme, le Mouvement Desjardins contribue au financement des travaux de recherche sur la lutte aux changements climatiques par la gestion durable du carbone forestier. Depuis 2006, c'est plus de 100 000 $ de crédits de carbone que Desjardins a versés pour compenser les émissions de GES, ou l'équivalent de 765 voitures retirées de la circulation pendant un an. (CNW)

16 janvier 2013
New website tracks protected areas under attack 
The struggle to safeguard wild lands and species doesn't end when a park or protected area is created. In fact, social scientists and conservationists are increasingly uncovering a global trend whereby even long-established protected areas come under pressure by industrial, governmental, or community interests. This phenomenon, recently dubbed PADDD (which stands for Protected Area Downgrading, Downsizing, and Degazettement), includes protected areas that see their legal status lowered (downgraded), lose a section of their land (downsized), or are abolished entirely (degazetted). Now, a new website from WWF seeks to track PADDD events worldwide. (Mongabay)
16 janvier 2013
Tree and Human Health May Be Linked 
Evidence is increasing from multiple scientific fields that exposure to the natural environment can improve human health. In a new study by the U.S. Forest Service, the presence of trees was associated with human health. For Geoffrey Donovan, a research forester at the Forest Service's Pacific Northwest Research Station, and his colleagues, the loss of 100 million trees in the eastern and midwestern United States was an unprecedented opportunity to study the impact of a major change in the natural environment on human health. (Science Daily)
16 janvier 2013
Bras de fer entre l’Action Boréale et Senneterre 
La Ville de Senneterre se dresse devant l’Action Boréale (ABAT) et les autres mouvements écologistes qui veulent voir augmenter la superficie des aires protégées en Abitibi-Témiscamingue. L’ABAT tient en ce moment sa deuxième audience publique sur les projets de réserves de biodiversité pour sept territoires et de réserve aquatique pour un territoire dans la région administrative de l'Abitibi-Témiscamingue. Une première rencontre a eu lieu mardi à Val-d’Or et une autre est prévue jeudi à Témiscaming. Le maire de Senneterre, Jean Maurice Matte, estime que l’expansion des zones protégées, comme le demande l’ABAT, qui souhaite que 12 % du territoire régional le soit, constituerait un frein au développement économique de la région. (Journal de Montréal)
14 janvier 2013
Pine Beetle Outbreak Buffers Watersheds from Nitrate Pollution 
A research team involving several scientists from the University of Colorado Boulder has found an unexpected silver lining in the devastating pine beetle outbreaks ravaging the West: Such events do not harm water quality in adjacent streams as scientists had previously believed. According to CU-Boulder team member Professor William Lewis, the new study shows that smaller trees and other vegetation that survive pine beetle invasions along waterways increase their uptake of nitrate, a common disturbance-related pollutant. While logging or damaging storms can drive stream nitrate concentrations up by 400 percent for multiple years, the team found no significant increase in the nitrate concentrations following extensive pine beetle tree mortality in a number of Colorado study areas. (Science Daily)
11 janvier 2013
Colombia's Cloud Forests Imperiled by Climate Change, Development 
High in the Andes and finally open to scientists after years of conflict, Colombia's cloud forests host rich biodiversity, which is being lost before its even documented. (Scientific American)
11 janvier 2013
Seeing the wood through the trees 
Illegal logging is a major contributor to tropical deforestation and forest degradation. Aside from clear advancements in establishing protected areas and sustainable certified forestry, forest loss still proceeds at great speed. Between 14 and 16 million hectares of forest are lost each year, most of which is in tropical regions. Internationally the illegal logging industry is estimated at $30 billion annually, and again is disproportionately active in tropical countries, although far eastern Russian is also an area of significant concern. (Biodiversity Revolution)
11 janvier 2013
As Myanmar Opens to World, Fate of Its Forests Is on the Line 
Years of sanctions against Myanmar’s military regime helped protect its extensive wild lands. But as the country’s rulers relax their grip and welcome foreign investment, can the nation protect its forests and biodiversity while embracing development? (E360)
11 janvier 2013
Forêts : L’aventure du radeau des cimes continue au Laos 
Depuis 30 ans, le botaniste Francis Hallé, l’architecte Gilles Ebersolt et l’aéronaute Dany Cleyet-Marre inventent des outils improbables pour explorer l’incroyable richesse de la canopée des forêts tropicales. Comment a démarré l’aventure ? Qu’est-ce qu’un arbrissage ? Pourquoi la cime des arbres est-elle plus riche que le tronc ? Retour sur la dernière mission qui vient de s’achever au Laos. (RFI)
11 janvier 2013
As Forests Disappear, Examining the Mechanisms of Their Death 
The boreal forests of Canada and Russia are being devoured by beetles. Drought-tolerant pines are disappearing in Greece. In North Africa, Atlas cedars are shriveling. Wet and dry tropical forests in Asia are collapsing. Australian eucalyptus forests are burning. The Amazon basin has just been hit by two severe droughts. And it’s predicted that trees in the American Southwest may be gone by the end of this century. (NY Times)
11 janvier 2013
Rain Forest for Sale 
Demand for oil is squeezing the life out of one of the world’s wildest places. (National Geographic)
11 janvier 2013
Capturing Climate Change Digitally 
The changing palette of colors in a forest signals more than the arrival of a new season. For those who know how to look, the colors also reveal how much carbon dioxide the trees are absorbing from the atmosphere during photosynthesis, a new study suggests. By analyzing thousands of photographs of a forest canopy less than 40 miles outside London, the researchers were able to estimate carbon uptake over a two-year period based on the leaves’ hues. (NY Times)
11 janvier 2013
The giving tree: Agroforests can heal food systems and fight climate change 
“Invest in the millennium. Plant sequoias,” said farmer and author Wendell Berry. Or, if you’re Mark Shepard, plant chestnuts. For Shepard, the owner of New Forest Farm and a farming consultant, the long-lived perennial trees are a central feature in the ideal farm landscape. (Grist)
10 janvier 2013
Découvertes de l'année 2012 
Dans cette vingtième édition des découvertes de l’année au Québec, la science québécoise a pris un coup de jeune. Sur les quelque 85 candidatures reçues, environ la moitié ont comme premiers auteurs des étudiants à la maîtrise ou au doctorat, supervisés bien sûr par un directeur. Notre cuvée 2012 a tout pour enflammer l’imagination: un nouveau moteur à hydrogène qui révolutionnera les transports, un nanoscalpel laser qui changera la pratique des chirurgiens, une méthode mathématique qui détermine avec précision la dispersion des polluants... (Québec-Science)
9 janvier 2013
Les Haïtiens du Nord 
Quand on veut tuer son chien, c'est bien connu, on l'accuse d'avoir la rage. Sans aller jusqu'à dire que le gouvernement Harper veut achever la chef Theresa Spence (ce qui serait de mauvais goût en ce 29e jour de grève de la faim), disons qu'il s'est arrangé pour miner sérieusement sa crédibilité en dévoilant cette semaine un rapport accablant sur la gestion d'Attawapiskat. Il est probablement vrai que la gestion et la tenue de livres comptables à Attawapiskat, comme dans bien d'autres communautés autochtones du pays, ne sont pas optimales, mais ce rapport n'est qu'un tout petit arbre cachant l'immense forêt des problèmes des Premières Nations. (La Presse)
9 janvier 2013
Des forêts dans le très grand nord 
Il y a 2,6 millions d’années, des forêts parsemaient le pays jusqu’au-delà du cercle polaire. Alexandre Guertin-Pasquier, du département de Géographie de l’Université de Montréal, est allé gratter le sol de l’Île Bylot, au nord du Nunavut, au niveau du 73e parallèle. Là-haut, à 2000 km de la forêt actuellement la plus septentrionale, l’étudiant en maîtrise a étudié des restes d’arbres découverts il y a quelques années et datant de 2,6 à 3 millions d’années ! À cette époque, la température annuelle moyenne qui régnait sur l’île était de 0°C contre –15°C aujourd’hui. (Québec Sciences)
9 janvier 2013
Let it be 
Hands-off approach is best for forest recovery after a major storm
After a hurricane flattens a forest, people often swoop in to collect the downed trees and clean up the mess. But a new study suggests that nature should just be left alone. Given enough time, trees will regenerate on their own—and human interference could make it easier for invasive species to move in. “The most environmentally sound thing to do is to leave the forest right where it is,” says study coauthor David Foster, an ecologist at Harvard University’s Harvard Forest in Petersham, Massachusetts. (Conservation)
9 janvier 2013
Logging by Number 
A technology borrowed from supermarket checkouts is poised to revolutionize rainforest conservation from Africa and Indonesia to Latin America (Conservation)
8 janvier 2013
Une crise financière et environnementale menace le monde, selon une étude 
Les problèmes du système financier international, l'accroissement des inégalités et les changements climatiques sont les principaux risques qui pourraient ébranler la planète au cours des dix prochaines années, selon un rapport du Forum économique mondial dévoilé mardi. La 8e édition de ce rapport sur les risques mondiaux appelait 1000 experts et décideurs à comparer 50 facteurs de risque en fonction de leur impact potentiel et de leur probabilité de réalisation. Ces risques étaient classés en cinq catégories : l'économie, l'environnement, la société, la technologie et la géopolitique. De toutes ces catégories, l'économie est la principale source de l'inquiétude des dirigeants et des experts. (Radio-Canada)
8 janvier 2013
Tiger population in India increases significantly: WCS 
Tiger population in India has significantly increased in the wild, thanks to protection of additional habitat of the big cat and stringent anti-poaching patrols, the Wildlife Conservation Society (WCS) said. In south-western India, where WCS research and conservation efforts began 25 years ago, a major rebound of tigers in the Western Ghats region of Karnataka has taken place. In Nagarahole and Bandipur National Parks, tigers have actually reached saturation levels, with surplus young tigers spilling out into forest-reserves and dispersing using secured forest corridors through a landscape that holds over a million human beings. (The Hindu)
8 janvier 2013
ACTION BORÉALE Des actions d’éclat à venir 
L’Action boréale de l’Abitibi-Témiscamingue (ABAT) a indiqué dans une lettre ouverte que «le temps de la patience» a pris fin et que, désormais, il entrait en mode « greenwar », par opposition à Greenpeace. « Après 12 ans, on s’aperçoit que ça stagne, a dit Henri Jacob, président de l’ABAT. Nous sommes les chiens de garde de l’environnement, maintenant au lieu de grogner, nous allons montrer les dents et mordre s’il le faut. » Il n’a cependant pas voulu définir les actions envisagées. (Journal de Montréal)
8 janvier 2013
Caribou forestier: le MRN refuse d’endosser le rôle de boucher 
Le ministère des Ressources naturelles (MRN) refuse d’endosser le blâme que lance l’Action boréale à son endroit relativement à l’état de la harde de caribous forestiers de Val-d’Or. Selon le Ministère, tous les efforts possibles et imaginables auraient été faits et continuent de l’être pour sauver la dizaine de bêtes qui survivent encore. «Si je ne peux me prononcer sur le prétendu blocage systématique des aires protégées que l’Action boréale dénonce, je peux cependant rappeler la création, en 2009, de la Réserve de biodiversité des Caribous-de-Val-d’Or, justement pour protéger l’habitat de l’espèce, avec une superficie de 434 km2», fait savoir Marcel Paré, biologiste au MRN. (Abitibi Express)
7 janvier 2013
Les entretiens Concordia - Protéger le territoire… et les communautés 
La protection du territoire doit précéder le développement économique, et non le contraire, croit la professeure au département de géographie de l’Université Concordia, Monica Mulrennan. Témoin privilégié d’un projet de création d’aires protégées lancé il y a une dizaine d’années par une communauté crie du Nord québécois, elle est convaincue que l’atteinte d’un équilibre entre exploitation et conservation est possible. (Le Devoir)
7 janvier 2013
L’Action boréale montre les crocs 
Exténuée de voir le dossier des aires protégées faire du surplace depuis plusieurs années, l’Action boréale montrera désormais les crocs, quitte à mordre s’il le faut. « Au cours de nos 12 ans d’existence, nous avons fait preuve de beaucoup de patience avec le gouvernement. Nous avons toujours respecté les processus de revendication établis. Mais là, on est tannés de se faire prendre pour des innocents par le ministère des Ressources naturelles (MRN). On a donné en masse la chance au coureur, là on arrête de jouer. De mode greenpeace, nous passons à présent au mode greenwar », indique Henri Jacob, quelques jours après la publication d’une longue lettre ouverte  sur le piètre état du réseau d’aires protégées au Québec. (Abitibi Express)

********************************************************** *************************** FRQNT ************************ **********************************************************

Un regroupement stratégique du

********************************************************** *********************** Infolettre *********************** **********************************************************

Abonnez-vous à
l'Infolettre du CEF!

********************************************************** ***************** Pub - Congrès Mycelium ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

********************************************************** ***************** Pub - IWTT ****************** **********************************************************

Reporté en 2021

**********************************************************

***************** Pub - Symphonies_Boreales ****************** **********************************************************

********************************************************** ***************** Boîte à trucs *************** **********************************************************

CEF-Référence
La référence vedette !

Jérémie Alluard (2016) Les statistiques au moments de la rédaction 

  • Ce document a pour but de guider les étudiants à intégrer de manière appropriée une analyse statistique dans leur rapport de recherche.

Voir les autres...