Voyez aussi les articles parus récemment, en 2019, 2018, 2017, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012 et de 2011

Articles parus dans la section "Dans les médias" de 2006 à 2010

Une revue non exhaustive des articles parus dans les médias qui traitent de la forêt et des travaux des membres du CEF.

Le CEF dans les médias

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section Le CEF dans les médias. Insérez vos articles après ce bloc. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

20 décembre 2010
Les aires protégées et les claims miniers 
La lutte est serrée dans le sud du Québec, entre les aires protégées et les claims miniers. Reportage diffusé à la Semaine Verte avec en entrevue, Louis Bélanger. (Radio-Canada) | Autre matériel sur l'émission 


17 décembre 2010
L'arrondissement historique de Sillery encore menacé par des projets immobiliers 
Des découvertes récentes, parmi lesquelles figure la vente d'une partie du cimetière Saint-Patrick au promoteur immobilier Woodfield Capital Inc pour la construction de condos, ont fait renaître dernièrement une vive inquiétude chez cinq organismes quant à la mise en valeur, la protection et le développement durable de l’arrondissement historique de Sillery. Pour le docteur Jean Bousquet, professeur à la Faculté de foresterie, géographie et géomatique à l'Université Laval, tout ce qui se passe actuellement est la bête répétition de 2006.

«On gère en total manque de transparence à la Ville de Québec, qui avait déjà promis aux résidents du secteur que l'arrondissement historique de Sillery bénéficierait d'un plan particulier d'urbanisme afin de respecter les grandes orientations du Cadre de gestion du Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine qui stipule, entre autres, qu'il faut préserver les grandes parcelles de terrain en évitant leur morcellement par l'ouverture de nouvelles rues ou par du lotissement», a lancé le professeur.

16 décembre 2010

Silence, ça pousse!
L'équipe d'Alain Paquette et Brian Harvey a récemment reçu la visite d'une équipe de tournage française sur la biodiversité et l'aménagement des forêts au Québec. Le reportage sera diffusé sur France5 les 29 décembre 2010 et 1er janvier 2011. On pourra écouter le reportage sur le web dès le 29 décembre 2010 sous l'onglet "Silence, ça pousse!". 

6 décembre 2010

Un membre du CEF publie à titre de premier auteur dans Nature!
La consécration est obtenue pour Dominique Gravel! Il vient de publier à titre de premier auteur dans la célèbre revue britannique Nature avec ses travaux réalisés lors de son postdoctorat en écologie théorique à McGill. La lettre, est intitulée "Experimental niche evolution alters the strength of the diversity–productivity relationship". Félicitations et bon succès à Dominique, un jeune chercheur prometteur!

Référence complète : Gravel, D., Bell, T., Barbera, C., Bouvier, T., Pommier, T., Venail, P. & Mouquet, N. (2010) Experimental niche evolution alters the strength of the diversity–productivity relationship, Nature, 5 December 2010, doi:10.1038/nature09592. Abstract 

6 décembre 2010

Émilie Tarroux obtient son doctorat!
Le 3 décembre dernier, Emilie Tarroux, sous la direction d'Annie DesRochers, a présenté sa thèse: "Les liens racinaires chez le pin gris". Le tout s'est déroulé avec succès pour l'obtention de son doctorat en sciences de l'environnement de l'UQAT. Émilie s'est mérité la mention « Excellent ». Félicitations Émilie! Communiqué de l'UQAT 

3 décembre 2010
Morilles dans la brume 
Des chercheurs décrivent la structure morphologique inédite d’une nouvelle espèce de champignon qui croît dans les forêts de la côte Ouest. Dans un récent numéro de la revue Mycologia, Franck Stefani, Serge Sokolski, Yves Piché et J. André Fortin, du Département des sciences du bois et de la forêt, et leurs collaborateurs Trish Wurtz (U. de l'Alaska), Richard Hamelin et Jean Bérubé (Centre de foresterie des Laurentides) décrivent cette structure souterraine qu'ils ont nommée radiscisclérotium. «Comme pour un iceberg, la partie cachée de ce champignon est aussi volumineuse que la partie visible», commente Yves Piché. (Au fil des événements)
2 décembre 2010

Cette étude a été publiée dans l'édition de novembre 2010 de American Journal of Botany: "Phylogeographic structure of jack pine (Pinus banksiana; Pinaceae) supports the existence of a coastal glacial refugium in northeastern North America" par Julie Godbout, Jean Beaulieu et Jean Bousquet). Félicitations!

26 novembre 2010
Sommet de Cancun: 190 pays en quête d'un nouveau souffle 
Plus de 190 pays se retrouvent lundi à Cancun, au Mexique, pour tenter de redynamiser la lutte contre le changement climatique et tourner la page de Copenhague, un nouvel échec risquant de porter un coup fatal au processus de négociations onusiennes lancé il y a 18 ans. (Cyberpresse)

Parmi les participants, notons l'équipe du laboratoire de Catherine Potvin qui présentera différents travaux réalisés au Panama.

26 novembre 2010
2 membres du CEF nommés sur la Table de concertation sur la conservation du Plan Nord 
Québec a annoncé jeudi la création d'un groupe de travail pour la sauvegarde de la biodiversité. Cette «Table de concertation» jouera un rôle conseil auprès du ministère de l'Environnement afin de donner suite à l’engagement du gouvernement de réserver 50 pour cent de la superficie du territoire du Plan Nord à des fins autres qu’industrielles. Le groupe de travail aura pour mandat de déterminer les enjeux, de proposer des solutions ainsi que des orientations pour la conservation, a déclaré le ministre de l'Environnement et du Développement durable, Pierre Arcand, en conférence de presse à Québec.

Le CEF y sera représenté par Louis Bélanger et Pierre Drapeau qui ont été choisis à titre de chercheurs siégeant sur le comité. Le groupe de travail est composée de représentants issus des communautés autochtones, de groupes environnementaux, d’instances régionales, du gouvernement du Québec, du milieu de la recherche, de l’enseignement de même que des entreprises. (Journal Métro) | Canoë  | Communiqué du gouvernement .

25 novembre 2010
Louis Bélanger remporte le prix Boreal 2010 
L’Initiative boréale canadienne a remis les prix Boréal annuels du Conseil principal de la forêt boréale le 24 novembre dernier, dans le cadre d’un dîner de gala à Ottawa. Les récipiendaires d’un prix Boréal représentent une panoplie d’approches et d’intérêts. Les personnes assistant à la cérémonie d’hier soir, au Centre national des Arts, représentaient un auditoire national, formée notamment de membres de la députation fédérale et de leaders autochtones, écologistes, commerciaux et industriels. Parmi les récipiendaires, on souligne le membre du CEF et professeur à l'Université Laval, Louis Bélanger. Louis, un bénévole de longue date œuvrant pour Nature Québec, a appliqué son expertise en écologie forestière et en gestion des forêts pour faire améliorer les normes écosystémiques au Québec, dont l’adoption de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier. Félicitations! Communiqué de Nature Québec 
25 novembre 2010

Les membres du CEF
Louis Imbeau, Suzanne Brais, Pierre Drapeau et Tim Work
Le bois mort, plus vivant qu’on ne le croit 
Le bois mort occupe une place essentielle dans le fonctionnement des écosystèmes forestiers. Il supporte une diversité d’espèces surprenante allant des grands pics aux champignons en passant par les petits mammifères. C’est pourquoi l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) et le Service canadien des forêts tiendront, du 15 au 19 mai 2011 au Centre de Congrès de Rouyn-Noranda, le premier symposium international sur la « Dynamique et les services écologiques du bois mort dans les écosystèmes forestiers ». Communiqué de l'UQAT 
18 novembre 2010
Julie Labbé récipiendaire de la médaille d’or du Gouverneur général du Canada 
Plus de 200 diplômés ont participé à la Collation des grades de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), qui a eu lieu samedi dernier au Théâtre du Cuivre, en présence de la présidente du réseau de l’Université du Québec, Mme Sylvie Beauchamp. Le vice-recteur à l’enseignement et à la recherche, M. Denis Martel a invité le président du conseil d’administration, M. Roch Dubé, à remettre la médaille d'or du Gouverneur général du Canada à Mme Julie Labbé pour ses résultats scolaires exceptionnels. Julie Labbé (à gauche sur la photo) a complété une maîtrise en biologie à l’UQAT sous la direction de Louis Imbeau et la codirection de Marcel Darveau (Canards Illimités). Le titre de son mémoire est : « Modélisation de l’utilisation de l’habitat par le castor dans le Québec forestier ». La Chaire AFD et le CEF tiennent à féliciter Julie pour son travail remarquable.
11 novembre 2010
Des formations sur mesure pour l'Afrique subsaharienne 
Depuis quelques années, l’Université Laval joue un rôle déterminant dans le développement de la foresterie et de l’agroforesterie au Cameroun, au Congo, au Gabon et au Mali
«Les choses avancent très bien.» Deux ans après le lancement du Projet d’appui à la formation en gestion des ressources naturelles dans le bassin du Congo, également appelé Projet Congo, Damase Khasa, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt et directeur du projet, ne cache pas sa satisfaction. «Trente-trois des trente-cinq étudiants congolais que nous avions sélectionnés poursuivent leur formation d’ingénieurs forestiers et devraient recevoir leur diplôme en décembre 2011, explique-t-il. (Au fil des événements)
11 novembre 2010
Morilles dans la brume 
Des chercheurs décrivent la structure morphologique inédite d’une nouvelle espèce de champignon qui croît dans les forêts de la côte Ouest
Dans un récent numéro de la revue Mycologia, Franck Stefani, Serge Sokolski, Yves Piché et J. André Fortin, du Département des sciences du bois et de la forêt, et leurs collaborateurs Trish Wurtz (U. de l'Alaska), Richard Hamelin et Jean Bérubé (Centre de foresterie des Laurentides) décrivent cette structure souterraine qu'ils ont nommée radiscisclérotium. «Comme pour un iceberg, la partie cachée de ce champignon est aussi volumineuse que la partie visible», commente Yves Piché. (Au fil des événements)
10 novembre 2010
Plus de 1,4 M $ pour la nouvelle Chaire de recherche industrielle CRSNG-Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres 
L'UQAM a lancé le 9 novembre dernier la Chaire de recherche industrielle CRSNG-Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres. Les recherches menées par cette chaire permettront une cohabitation plus harmonieuse entre les arbres et les infrastructures d'Hydro-Québec ainsi qu'avec les réseaux de télécommunication, de distribution d'eau et d'énergie des villes. Cette chaire, dotée d'un fonds initial de plus de 1,4 million de dollars, sera dirigée par le professeur Christian Messier, du Département des sciences biologiques, dont les travaux sur les forêts tempérées et boréales sont reconnus dans le monde entier. (UQAM-Nouvelles)
8 novembre 2009

Louis Bélanger en nomination pour le Prix Boréal de l'IBC
Louis Bélanger a été mis en nomination pour le Prix Boréal qui reconnaît une contribution extraordinaire à la protection de la région boréale et à l’avancement de la vision équilibrée de la Convention pour la conservation de la forêt boréale. Les gagnants des Prix Boréal  seront connus lors du gala tenu par l'Initiative boréale canadienne le 24 novembre prochain à Ottawa. Félicitations!

1 novembre 2010
Une équipe de chercheurs de l'UQAM obtient une subvention de 450 000 $ pour mesurer l'effet possible des changements climatiques sur la biodiversité québécoise 
Pedro Peres-Neto, (chercheur prinicpal), Pierre Drapeau, Éric Lucas, Christian Messier, Denis Réale et Jonathan Verreault ont obtenu une subvention de 450 000 $ du Consortium sur la climatologie régionale et l'adaptation aux changements climatiques (Ouranos) pour diriger un projet de recherche en collaboration avec le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs et le ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

Le projet, intitulé «Développement d'un cadre méthodologique et d'échantillonnage pour le suivi de la biodiversité en fonction des changements climatiques», a pour objectifs d'identifier les espèces et les écosystèmes affectés par les changements climatiques, à l'aide notamment de différents sites d'échantillonnage répartis aux quatre coins du Québec, et de prendre par la suite des mesures concrètes pour mieux les protéger. (UQAM Sciences Express)

29 octobre 2010
Ligne à haute tension de la Romaine - Québec imploré de dire non au BAPE et d'épargner trois aires protégées 
Nature Québec a réclamé hier du ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, qu'il balaie du revers de la main la «recommandation contraire à la loi» que vient de lui faire la commission du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE). Cette dernière a proposé à Québec de faire passer la ligne à haute tension de la Romaine à travers trois aires protégées, dont la réserve écologique Matamec.

« On croyait qu'avec Orford, a déclaré Mélanie Desrochers, responsable de la commission des aires protégées chez Nature Québec, plus un seul politicien n'oserait s'attaquer aux aires protégées, qui protègent des écosystèmes essentiels pour notre bien-être et celui des générations futures. On n'avait pas prévu qu'une commission du BAPE puisse faire une recommandation contraire à la loi. Et tout cela, pendant que la planète se réunit à Nagoya au Japon, pour trouver une solution è un problème qui nous menace tous, le recul dramatique de la biodiversité. » (Le Devoir)

28 octobre 2010
L'UQAR reçoit un million $ pour soutenir la recherche sur la forêt habitée 
L’UQAR a conclu une entente spécifique avec le Ministère des ressources naturelles et de la faune (MRNF), le Ministère des affaires municipales, des régions et de l’occupation du territoire (MAMROT) et la Conférence régionale des éluEs du Bas-Saint-Laurent (CRÉ-BSL) pour soutenir le développement de la Chaire de recherche sur la forêt habitée. Cette entente procure à la chaire un financement d’un million de $ sur cinq ans, à même les programmes du MRNF. Luc Sirois, professeur à l'UQAR et membre du CEF sera le titulaire de la Chaire de recherche sur la forêt habitée. (MRNF)
18 octobre 2010
Un homme et ses arbres | Entrevue avec Christian Messier 
Spécialiste en écologie forestière appliquée (il possède un doctorat en ingénierie forestière), professeur au Département des sciences biologiques et cofondateur du Centre d'étude de la forêt (CEF), Christian Messier est récipiendaire du prix ACFAS - Michel Jurdant dédié à l'écologie. «Ma vision écologique a été influencée entre autres par mes années d'enseignement à l'UQAM, fait remarquer le chercheur. Les facultés de foresterie sont davantage orientées vers l'exploitation de la forêt alors que les sciences biologiques, elles, sont tournées vers la protection de l'environnement.» (UQAM Nouvelles)
18 octobre 2010
University of Letnbridge Honorary Degree Recipient -- Dr. Hank A. Margolis, Honoris causa  
Dr. Hank A. Margolis, a professor in the Faculty of Geography and Geomatics at Laval University in Quebec, is known as a driving force for Canadian research into the carbon cycle of forests and wetlands, and has been instrumental in the development of several national and international efforts to better understand climate change. Margolis has made significant and long-term contributions to public service in Canada. The major form of this public service has been in the role of principal investigator and program leader of three national research networks in Canada. New knowledge created by his scientific activities has contributed in several important ways, including improvement in forecast models used in global weather prediction (BOREAS) and in developing policy related to controlling greenhouse gas emissions in Canada (FCRN & CCP).
14 octobre 2010
Un nouvel arbre au Québec 
Il y a une vingtaine d'années, l'arbre inusité avait bel et bien identifié par les propriétaires d'un terrain, à deux pas de frontière américaine. Mais ce n'est que tout récemment, en juillet dernier, que les scientifiques ont officialisé leur découverte: le platane occidental (Platanus occidentalis). Selon le chercheur Jacques Brisson de l'Institut de recherche en biologie végétale (IRBV) de l'Université de Montréal, restait à démontrer si l'arbre à deux troncs dont l'âge pourrait se situer entre 60 et 120 ans est arrivé là naturellement où s'il a été planté. Or il semble bien que son implantation soit naturelle. Voilà donc qu'une nouvelle espèce fait dorénavant partie de la flore québécoise qui en compte une soixantaine. (La Presse)
12 octobre 2010
Lac Duparquet : Le ministère de l'Environnement permet le forage 
La compagnie minière Globex pourra forer sous le lac Duparquet. Elle a répondu aux exigences du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP), qui lui a octroyé son certificat d'autorisation le 1er octobre dernier. De son côté, le directeur de la Forêt d'enseignement et de recherche du lac Duparquet de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), Brian Harvey, se questionne sur l'autorisation donnée à Globex. « À mon avis, faire du forage en vue de faire une mine sur un lac comme le lac Duparquet qui est vraiment un bijou, ce n'est plus socialement acceptable de faire une chose comme ça », souligne M. Harvey. (Radio-Canada)
9 octobre 2010
Prix Michel-Jurdant - L'écologiste forestier avait raison. Les travaux de Christian Messier jettent la base du nouveau régime forestier du Québec 
Christian Messier, l'écologiste forestier dont les travaux ont inspiré notamment le ministère des Ressources naturelles et de la Faune pour l'élaboration du régime forestier adopté en 2009, a vu jeudi son œuvre être reconnue. Professeur au Département des sciences biologiques de l'UQAM depuis 1992 et fondateur du Centre d'étude de la forêt, Christian Messier a réalisé ces dernières années un projet-pilote en aménagement forestier durable, appelé TRIADE, en collaboration avec les gouvernements, les entreprises forestières, les communautés autochtones et les groupes écologistes. (Le Devoir)
9 octobre 2010
Prix Ressources naturelles et Desjardins - Des étudiants convaincus convainquent! Julie Dufort, Éric Vaillancourt et Christian Roy ont chacun remporté l'un des prestigieux prix «étudiants» de l'Acfas 
Depuis son jeune âge, Christian Roy se passionne pour la nature. Son père étant féru de chasse et de pêche, c'est en partie grâce à lui que le scientifique a développé un intérêt pour la faune et la flore. Aujourd'hui, l'homme poursuit ses études doctorales en biologie à l'Université Laval et, dans le cadre de ses travaux de recherche, il s'intéresse de près aux castors et aux canards arboricoles, particulièrement à leur habitat dans la forêt boréale de l'Amérique du Nord. (Le Devoir)
8 octobre 2010

Le CEF remporte plusieurs prix au Gala de l'ACFAS!
L’Association francophone pour le savoir – Acfas a remis les Prix Acfas 2010 à l’occasion de son gala bénéfice annuel le 7 octobre dernier. Elle récompense ainsi, depuis 1944, les contributions exceptionnelles à la recherche scientifique dans tous les domaines et soutient les chercheurs prometteurs de la relève. Parmi les membres du CEF, félicitons :

L’auteur de L’écologie en ville cumule avec compétence des savoirs en écologie végétale, une pratique en gestion de la forêt et des talents de vulgarisateur. Doté d’une vision globale, doublée d’une approche très pragmatique, il est notamment l’instigateur d’une approche écosystémique d’aménagement de la forêt boréale. Celle-ci a permis de rallier tant les gouvernements, les compagnies forestières, les groupes autochtones que les groupes environnementaux.

Ecologiste forestier, Christian Messier a jeté des ponts entre le monde de la recherche et celui de l’industrie forestière qui sont aujourd’hui très fréquentés. Il a été l’un des premiers chercheurs à tirer la sonnette d’alarme sur la nécessité d’instaurer un aménagement forestier durable.

Y a-t-il un rapport entre l’augmentation de la population du petit garrot et la résurgence du castor dans la forêt boréale d’Amérique du Nord? C’est l’une des questions auxquelles tente de répondre le lauréat, au cours de son projet de thèse. Étudiant en sciences forestières, il analyse l’évolution des populations de canards arboricoles ainsi que les facteurs qui expliquent ces fluctuations.

Au cours du projet seront également examinés les effets des perturbations anthropiques. Toutes les variables étudiées permettront de développer un modèle pour prédire la répartition des habitats des canards arboricoles en milieu riverain. Comme finalité, Christian Roy sera en mesure d’évaluer les impacts de différents scénarios d’aménagement des lisières boisées, et de trouver quelle stratégie de gestion des bordures riveraines sera la plus adaptée pour les canards arboricoles et le castor.

Le feu et la forêt entretiennent une relation intime dont les effets sont parfois positifs, parfois destructeurs. Si des incendies contrôlés jouent un rôle naturel dans la régulation de l’écosystème, l’augmentation des superficies lors des étés chauds et secs induit des rejets considérables de gaz à effet de serre.

Nicolas Mansuy est un étudiant-chercheur au doctorat de sciences de l’environnement qui travaille en collaboration avec l’UQAM et le Centre d’étude de la forêt sur l’analyse du risque feu en forêt boréale. Affrontant la chaleur et les moustiques, il se rend sur le terrain en hélicoptère ou en bateau dans des sites difficiles d’accès. Il utilise différentes techniques pour évaluer les superficies brûlées : photos aériennes, images satellite, archives et même la dendrochronologie (analyse des cernes de croissance). Son objectif est de décrire et comprendre les variations spatiales et temporelles du cycle de feu. « La compréhension des perturbations naturelles, principalement le feu, est au cœur des questions de l’aménagement forestier durable » souligne-t-il.

Pour ce chercheur, « la vulgarisation est le prolongement du travail du scientifique. C’est une nécessité de partager la connaissance, qui est un bien commun, avec le plus grand nombre. La forêt québécoise étant majoritairement publique, c’est bien naturel de tenir les citoyens au courant. »

Les textes lauréats du Concours de vulgarisation de la recherche 2010 seront disponibles sur le site de l'ACFAS après leur publication dans un quotidien au début de l’année 2011.

5 octobre 2010
L'arme végétale d'Hydro Québec 
Des études menées par l'Institut de recherche en biologie végétale (IRBV) de l'Université de Montréal ont permis de constater que la verge d'or du Canada (Solidago canadensis) s'établit en maître durant de très longues périodes sur certains territoires sans être perturbée par la présence d'autres végétaux. Normalement, en milieu naturel, les espèces végétales se succèdent selon un cycle précis, les plantes herbacées laissant habituellement progressivement la place aux arbustes qui sont finalement remplacés par des arbres. «Nous avons réalisé que nous avions probablement affaire à un phénomène d'allélopathie. Les racines de la solidage émettent des toxines qui empêcheraient les graines des autres plantes de germer, ce qui expliquerait la mainmise de la plante sur son territoire», indique Jacques Brisson, professeur et chercheur à l'IRBV. (Cyberpresse)
30 septembre 2010
Un siècle d'enseignement et de recherche en foresterie 
Le lancement, par la Société d’histoire forestière du Québec, de L’enseignement et la recherche en foresterie à l’Université Laval: de 1910 à nos jours, a eu lieu le lundi 27 septembre au pavillon Gene-H.-Kruger. L’Université a été l’un des partenaires majeurs de ce projet. Écrit par l’historien Cyrille Gélinas, le livre de près de 350 pages, illustré de nombreux graphiques, tableaux et photos, relate les origines, la fondation et l’évolution de la première institution universitaire francophone en Amérique du Nord vouée spécifiquement à la formation d’ingénieurs forestiers. Cet ouvrage montre le cheminement d’une science de l’environnement sur un siècle et permet de mieux comprendre les changements de paradigmes forestiers d’aujourd’hui. (Au fil des événements)
27 septembre 2010
Un agrandissement de 446 000 $ - Station de recherche de la Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet 
C’est en plein cœur du joyau boréal que l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue inaugure la phase 2 de l’agrandissement de la Station de recherche. Aux bâtiments déjà existants s'ajoute le pavillon d’hébergement Desjardins. Offrant le confort d’une résidence, on y retrouve une cuisinette, un espace détente et des chambres pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Convivial et pratique, il peut accommoder des chercheurs et des étudiants dont les travaux nécessitent un séjour de plusieurs mois. Autre annexe importante, l’agrandissement du laboratoire de dendroécologie. Il offrira des surfaces de travail fonctionnelles ainsi que des équipements performants. Pour plus de détails, contactez Brian Harvey, membre du CEF et directeur de la FERLD. (UQAT) | Radio-Canada  | L'Écho Abitibien  | Gouvernement du Québec 
24 septembre 2010
La ville comme jardin | Place à l’écologie urbaine au Cœur des sciences de l’UQÀM 
Au Parc Jeanne-Mance, à Montréal, il y a un pin peu ordinaire. L’arbre est littéralement couvert de fourmis. Elles viennent prélever le miellat des pucerons grouillant sur cet inhabituel pâturage. C’est l’une des nombreuses choses que l’on apprend lors de la balade Place à l’écologie urbaine organisée par le Cœur des sciences de l’UQÀM. « C’est pour offrir un nouveau regard sur la ville et sensibiliser à l’écologie », relève Simon Paradis. L’étudiant à la maîtrise en écologie et en entomologie forestière a conduit récemment, en compagnie de son collègue Frederic Boivin du Département des sciences biologiques de l’UQÀM, un groupe de curieux de la nature urbaine, le temps de quatre balades écologiques. (Agence Science-Presse)
24 septembre 2010
La forêt boréale face aux changements climatiques 
Comment les forêts du globe, dont la forêt boréale du Canada, vont-elles s’adapter aux changements climatiques et comment faut-il les gérer pour maintenir les services qu’elles nous rendent – dont la biodiversité - à un niveau optimal ? C’est autour de ces questions que des chercheurs québécois, français et africains ont débattu les 15 et 16 septembre lors d’un séminaire organisé à Paris par le GIS Climat Environnement Société, un organisme de soutien à la recherche interdisciplinaire sur les impacts des changements climatiques. À cette occasion, Dominique Berteaux et Pierre Drapeau, professeurs à l’Université du Québec à Rimouski et à Montréal, ainsi que Frédéric Poisson, coordinateur de l’Atlas de la biodiversité du Québec nordique au ministère québécois du Développement durable, de l’environnement et des parcs, ont présenté leurs recherches. À la question de savoir si les stratégies d’aménagement actuelles sont adaptées au changement climatique, les trois scientifiques répondent sans détour par la négative. (Agence Science Presse)
19 septembre 2010
Le professeur Yves Bergeron nommé membre de la Société royale du Canada  
Le professeur Yves Bergeron, de l'UQAM et de l'UQAT et membre du CEF, a obtenu le prestigieux titre de membre de la Société royale du Canada. Yves Bergeron a été nommé membre de l'Académie des sciences, division des sciences de la vie. Yves Bergeron est considéré comme l'un des plus grands spécialistes au monde de la forêt boréale. Détenteur d'un doctorat en sciences biologiques de l'Université de Montréal, il a été membre du Centre de recherches écologiques de Montréal (Université de Montréal) avant de se joindre au corps professoral de l'UQAM en 1985. Il a été le premier directeur du Groupe de recherche en écologie forestière interuniversitaire qui a, par la suite, donné naissance au Centre d'étude de la forêt (CEF).
13 septembre 2010
La Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique reconnue Établissement vert Brundtland 
La Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l'Université Laval devient aujourd'hui la première faculté universitaire au Québec à recevoir la reconnaissance Établissement vert Brundtland (EVB). Cette reconnaissance, fruit d'un partenariat entre Recyc-Québec et la Centrale des syndicats du Québec, récompense les efforts et les réalisations des étudiants, professeurs et employés de la Faculté en matière de développement durable. (SourceNews)
9 septembre 2010
Martin Girardin en entrevue dans GeoPleinAir 
La rubrique Questions en rafale présente les résultats de recherche de Martin Girardin, qui constate que l'accroissement des gaz à effet de serre entraîne une hausse de l'activité des feux sur le territoire. (GeoPleinAir Automne 2010, présentement en kiosque)
2 septembre 2010
123 milliards de tonnes de CO2 : Des chercheurs publient la première mesure planétaire de la captation de dioxyde de carbone par les végétaux terrestres 
Une équipe internationale de chercheurs a publié dans l'édition en ligne du 5 juillet de la revue Science la première évaluation directe de la photosynthèse globale des milieux terrestres. Contrairement aux estimations précédentes qui faisaient appel à des mesures indirectes et à des modèles mathématiques, le chiffre présenté dans Science repose sur des données provenant de plus de 400 sites d'observation répartis aux quatre coins du monde. Une trentaine de ces sites font partie du réseau géré par Fluxnet Canada/Programme canadien du carbone, un regroupement de chercheurs dont le siège est à l'Université Laval. Son directeur scientifique, Hank Margolis, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt, est l'un des signataires de l'article. (Au fil des événements)
2 septembre 2010
Les bienfaits des feux de forêt 
Entrevue avec Alison Munson, avec le journaliste Marc Fournier de l’émission Phare Ouest de Radio Canada, sur l’impact écologique d’un an record de feu comme ils ont connu en Colombie-Britannique cette année. Clip Radio 
30 août 2010
Québec devient un laboratoire vivant pour l’orme d’Amérique : Professeurs et étudiants de l’Université Laval tentent de prévenir l’extinction de ces arbres d’ombrage si appréciés dans la ville 
Les professeurs en foresterie de l’Université Laval n’ont pas besoin d’aller bien loin pour faire avec leurs étudiants une étude de cas de pathologie forestière et leur montrer comment une gestion rigoureuse peut aider à sauver une espèce en danger. « Il nous suffit de mettre le nez dehors », dit Louis Bernier, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt de l’Université Laval et spécialiste de la génétique des champignons destructeurs. (Affaires universitaires)
9 août 2010
Land-use changes as drivers of mountain pine expansion 
Aitor Améztegui, an intern this summer at CEF and Lluís Coll, a postdoc at CEF in 2006, both from the Centro Tecnológico Forestal de Cataluña (CTFC) , recently got a paper published in Global Ecology and Biogeography about the patterns and drivers of mountain pine expansion in the Pyrenees. The aim of this study was to assess the spatial patterns of forest expansion (encroachment and densification) for Mountain pine (Pinus uncinata Ram.) during the last 50 years in a whole mountain-range scale by the study of different topographic and socio-economic potential drivers in the current global-change context. News article in Spanish  | Reference: Améztegui, A; Brotons, L; Coll, L. (2010). Land-use changes as major drivers of mountain pine (Pinus uncinata Ram.) expansion in the Pyrenees. Global Ecology and Biogeography 19 (5) : 632-641.
5 août 2010
Feux de forêt: Plus fréquents et plus dévastateurs 
Le réchauffement climatique, qui a déjà contribué à l'augmentation du nombre d'incendies de forêt partout dans la province, pourrait avoir le même effet dans la région. Le chercheur en productivité forestière de Ressources naturelles Canada, Martin Girardin, constate que l'accroissement des gaz à effet de serre entraîne une hausse de l'activité des feux sur le territoire. On en vient même à la conclusion que d'ici 100 ans, on pourrait retourner de façon assez rapide à une activité des feux qui est comparable à ce qu'il y avait il y a 5000 ans environ. (Radio-Canada)
4 août 2010
André Desrochers nommé le "e-birder" du mois! 
E-Bird Canada, le plus gros système d’archivage de données ornithologiques, a nommé André Desrochers le « e-birder » du mois! Selon l'organisme, André est un des plus actifs sur le réseau et sa grande contribution à la science est très appréciée. Voici un aperçu de sa fiche:

Number of eBird checklists: 7321 | Number of eBird locations: 1313 | eBird lifelist: 2473 species

When I started birding in the mid-seventies, well before the advent of the personal computer, I soon realized the value of keeping records, not just for personal use, but eventually to serve a larger community of amateurs and scientists, much like in Astronomy, which I also practiced then. After joining the Club des ornithologues du Québec, I was delighted to see that visionaries Jacques Larivée and André Cyr had established a computerized checklist scheme for Québec, called ÉPOQ, for all birders to share. I guess ÉPOQ was the first of its kind in Canada, perhaps in the World, and I sure was a big fan. Ever since I’ve had a personal computer, I have kept a personal database (in FileMaker) which by now contains over 120,000 sightings. Needless to say that I was thrilled to discover that I could share those observations with thousands of fellow birders throughout the World using eBird. What a marvel! Thanks to eBird’s data import tools, I was able to upload my observations rather smoothly, with a minimal number of taxonomic glitches or arguments with eBird’s team of regional “referees”. In recent weeks, I was especially glad to see that eBird now has world coverage, which allowed me to complete uploading my records from over 40 countries.

Now, I guess that importing a lifetime of birding records in a matter of days would make anyone an “eBirder” of the month! Of course, I am delighted to receive such an honor, but to me the most important thing is the feeling of being part of a global – and rapidly growing – community of birders, working together towards a better enjoyment of birds, and hopefully, more effective way to conserve them for future generations.

3 août 2010
Rares, les incendies de forêt 
Bien qu'il n'y paraisse rien quand on regarde l'espace que les médias leur consacrent, les feux de forêt n'ont jamais, au cours des 2000 dernières années, été aussi rares (si, si : rares) que de nos jours, d'après une étude franco-canadienne publiée hier. Parmi les auteurs, on retrouve Martin Girardin et Yves Bergeron, ainsi que des collaborateurs français du CEF : Adam Ali (ancien chercheur postdoctoral au CEF) et Christopher Carcaillet de Montpellier-2. (Le Soleil) | Autre article sur le sujet  paru en mai 2010 dans Le Devoir, citant Martin Girardin.
27 juillet 2010
Un accord cadre de collaboration est signé entre l'UQAM et le Cemagref 
Un accord cadre de collaboration a été signé le 1er juin dernier entre l'UQAM et le Cemagref, un organisme français de recherche spécialisé en sciences et technologies pour l'environnement. Cet accord vise à favoriser des collaborations entre des projets de recherche conjoints, à faciliter l'échange de professeurs et d'experts pour des missions d'enseignement et de formation, ainsi qu'à offrir des stages d'études et de perfectionnement pour les étudiants.

Les domaines d'intérêt commun entre l'UQAM et le Cemagref ont été identifiés comme étant les sciences de l'environnement, la gestion durable des ressources naturelles comme l'eau et les forêts, les adaptations aux changements globaux et la mise en œuvre de l'interdisciplinarité dans des projets de recherche-action. Pour plus de détails, contactez Daniel Kneeshaw.

20 juillet 2010
Crise forestière: Le peuplier hybride comme piste de solution? 
Le peuplier hybride peut pousser de deux mètres par année. Cette vitesse de croissance en fait le champion au Québec. Pour la chercheuse de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, Annie Desrochers, cette espèce représente une bénédiction pour l'industrie forestière. « Si on veut garder nos emplois, puis si on veut continuer à utiliser le bois, il faut trouver des façons d'en faire pousser. On a toujours eu assez de forêts naturelles, mais on commence à en voir le bout. On cherche des solutions et ça en est une. Il n'y en a pas beaucoup, des solutions, pour faire pousser plus de bois plus vite », soutient-elle. (Radio-Canada) | Reportage audio 
14 juillet 2010

La géomatique pour une gestion durable des forêts
La géomatique permet de reproduire virtuellement différentes facettes de notre environnement, qu’il s’agisse de milieux urbains ou naturels. À la Faculté des lettres et sciences humaines, le professeur Richard Fournier et ses collaborateurs du Département de géomatique appliquée mettent à l’épreuve des techniques pour reproduire virtuellement la forêt. Grâce au Lidar, un appareil de mesure d’une grande précision, ils comptent développer des moyens de cerner beaucoup plus finement les ressources forestières. D’ici quelques années, ces techniques pourraient favoriser une gestion plus durable des forêts. | Reportage vidéo - Université de Sherbrooke 

12 juillet 2010

Hank Margolis publie dans Science!
Une étude internationale, à laquelle a participé Hank Margolis, a pour la première fois mesuré sur le terrain le bilan net du carbone, entre l’absorption quotidienne par la photosynthèse et les émissions nocturnes produites par la «respiration» des plantes. Cette étude, publiée dans la revue Science, confirme globalement la justesse des modèles prévisionnels sur le climat, mais sa précision, basée sur des relevés sur le terrain, va augmenter sensiblement leur précision. Article paru dans Le Devoir  | | Communiqué ULaval 

Référence: Terrestrial Gross Carbon Dioxide Uptake: Global Distribution and Covariation with Climate, Science DOI: 10.1126/science.1184984, Abstract 

8 juillet 2010

Dr. Lange publishes in Science while at CEF!
Holger Lange just saw one of his paper published in Science. The article is entitled "Global Convergence in the Temperature Sensitivity of Respiration at Ecosystem Level". On top of that, it was chosen to be presented in a press conference in Italy this week. The printed version will be part of the Science issue published on Friday July 9th. You can read the Press release  and the media kit . Congratulations Holger for a great reconnaissance!

Holger has just left us after spending his sabbatical year at CEF-UQAM with his family of 4 children. Let's hope that CEF provided a little inspiration to this Science article! Have a safe return to Norway!

Full reference: Mahecha, M.D., Reichstein, M., Carvalhais, N., Lasslop, G., Lange, H., Seneviratne, S., Vargas, R., Ammann, C., Altaf Arain, M., Cescatti, A., Janssens, I.A., Migliavaccca, M., Montagnani, L., and Richardson, A. (2010): Global Convergence in the Temperature Sensitivity of Respiration at Ecosystem Level. Science (to be published July 9th, 2010).

21 juin 2010
Yadav Uprety gagnant du concours d'affiche organisé par le réseau DIALOG  
M. Yadav Uprety, sous la direction d'Hugo Asselin et la codirection d' Yves Bergeron se mérite le grand prix de 1000,00$ pour son affiche intitulée « Management and Restoration of White Pine on Kitcisakik’s Territory, Quebec ». Son affiche a été retenue en regard de l’équilibre manifeste entre ses différentes composantes : textes, photos et tableaux. Le comité de sélection a également noté le bon respect des caractéristiques relatives à la recherche soient : le sommaire, la problématique, la méthodologie et les résultats escomptés. Enfin, la présence d’un sommaire et d’une bibliographie a également été appréciée. (Affiche) 
21 juin 2010
Un honoris causa pour André Bouchard 
Lors de sa plus récente collation des grades, 'Université Laval a remis un doctorat honoris causa (DHC) à titre posthume à André Bouchard, spécialiste en science de la nature et en aménagement du territoire, chef de file de l'étude de l'écologie végétale. André, décédé subitement le 4 mars dernier, est un membre émérite du CEF.
20 juin 2010
Six milliards d'espèces, une planète 
Selon l'évaluation la plus généreuse, la Terre pourrait compter jusqu'à 6 milliards d'espèces distinctes de flore, de faune et, en très grande partie, de micro-organismes essentiels à la vie, mais encore inconnus des scientifiques. Pour souligner l'année internationale de la biodiversité 2010, Les Années lumière diffuse pendant l'été une série de reportages terrain avec des scientifiques dont les travaux sont directement reliés à l'analyse et à la protection des espèces et de leurs habitats. Cette semaine, Hugues de Roussan présente L'arbre qui cache la diversité, sur la forêt tempérée du Québec, avec Christian Messier, professeur en écologie forestière. Reportage audio 
18 juin 2010

Un nouveau programme de baccalauréat, fruit d’une collaboration entre deux facultés, viendra bientôt renforcer l’offre de formation en environnement au premier cycle. Ainsi en ont décidé les membres du Conseil universitaire réunis en séance ordinaire le mardi 8 juin en autorisant la mise sur pied du baccalauréat intégré en environnements naturels et aménagés. Ce programme, créé par la Faculté d e foresterie, de géographie et de géomatique et la Faculté des sciences et de génie, commencera dès le mois de septembre 2010. (Au fil des événements)

18 juin 2010

Ancien directeur du Centre de recherche en biologie forestière et membre émérite du CEF, le professeur J.-André Fortin a été parmi les premiers à croire au potentiel du Nord québécois comme réservoir de matsutaké. «Les milliers de kilomètres carrés de pinède que j'ai survolés lors de mes voyages dans le Nord me semblaient des milieux propices pour le matsutaké», souligne-t-il. (Canoë)

11 juin 2010

Le Conseil de l'industrie forestière du Québec a tenu, le jeudi 10 juin 2010, à l'hôtel Plaza Québec, son assemblée générale annuelle des membres ainsi que le souper-bénéfice des membres associés du CIFQ au profit de bourses dédiées aux finissants des Centres de formation professionnelle du Québec en lien avec l'industrie forestière. Cette soirée a d'ailleurs permis d'amasser un montant de 5 000 $ pour l'édition 2010-2011. Cette année, malgré la crise, le CIFQ a maintenu ses programmes de reconnaissance lui permettant ainsi d'octroyer 13 800 $ en bourses. Toujours dans le cadre du cocktail précédant le souper-bénéfice, le CIFQ a procédé à la remise de sept bourses aux étudiants collégiaux et universitaires, dont Paméla Garcia-Cournoyer, étudiante à la maîtrise sous la direction de Louis Bélanger et Eliot McIntire. Félicitations!

10 juin 2010
Année internationale de la biodiversité, Daniel Gagnon contre les braconniers  
Au Québec, une espèce floristique sur quatre est considérée vulnérable ou menacée de disparition. Parmi elles, on compte l’ail des bois et le gingembre sauvage, deux espèces autrefois victimes d’une cueillette intensive et illégale à des fins commerciales. Pour protéger les derniers refuges de ces plantes, les chercheurs, comme Daniel Gagnon s’improvisent agents secrets. (Agence Science-Presse)
7 juin 2010
Les conséquences environnementales des feux de forêt 
La journaliste Dominique Poirier discute de la conséquence des feux de forêts avec Sylvie Gauthier, membre associée et chercheure au Centre de Foresterie des Laurentides. Entrevue du 2 juin 2010  (Radio-Canada)
7 juin 2010
Apprivoiser l'enfer  
Émission spéciale sur les feux de forêt, dans le cadre de l'émission radio Les Années Lumière. Entrevue du 7 juin 2010  avec Alison Munson. (Radio-Canada)
6 juin 2010
La vie d'une forêt après un incendie 
Depuis la fin mai, une soixantaine d'incendies de forêt ont fait rage au Québec. On pense généralement que ces incendies sont une catastrophe environnementale. Or, les feux de forêt n'ont pas que des vices pour l'écosystème. Errol Duchaine de La Semaine Verte en parle avec Christian Messier, professeur au département des sciences biologiques à l'UQAM et directeur du Centre d'étude de la forêt. (Audio)
1 juin 2010
Greenpeace : un spécialiste prend ses distances d'un rapport qu'il a révisé 
Un des deux grands spécialistes universitaires qui ont révisé un rapport publié il y a quelques jours par Greenpeace prend ses distances avec la demande de l'organisme de créer deux grandes aires protégées. «J'ai commenté ce rapport pour aider à ce que le contenu scientifique soit correct, a affirmé Yves Bergeron, de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, titulaire de la Chaire industrielle en aménagement forestier durable. Je pense que le rapport est relativement bien fait, mais je ne prends pas position en faveur des demandes qu'il contient». De son côté, Christian Messier soutient «Je pense qu'on doit avoir des aires protégées de toute façon, même si on fait de l'aménagement écosystémique de la forêt, dit M. Messier. Les aires identifiées par Greenpeace sont très intéressantes, même s'il y en a peut-être d'autres».(La Presse)
31 mai 2010
Nature Québec propose des aires protégées moins strictes 
Dans ces aires protégées, les autorités permettraient la tenue d'activités de chasse, de pêche et de piégeage, voire une forme d'exploitation forestière, mais dans une optique de protection de la biodiversité, explique en entrevue Louis Belanger, responsable de la commission forêt chez Nature Québec.
31 mai 2010
Nature Québec propose la création d’un nouveau type d’aire protégée 
« La différence entre le régime forestier actuel et l’aire protégée de catégorie 6, c’est que ça va être fait de manière à assurer la conservation de la biodiversité, ce qui n’est pas le cas en territoire public », indique Jean-Philippe Guay, un ingénieur forestier qui a travaillé sur le projet. (Québec Hebdo)
28 mai 2010
Greenpeace demande à Québec de protéger les «forêts intactes» 
Christian Messier, professeur de sciences biologiques et spécialiste en foresterie de l'UQAM, a toutefois nuancé la portée de cette proposition de Greenpeace, disant que les secteurs de la Broadback et des montagnes Blanches «sont des secteurs intéressants du point de vue de la protection de la biodiversité, mais qu'aucune des études mentionnées dans le rapport de Greenpeace ne permet de conclure qu'il s'agit des plus importants à protéger». Cela, dit-il, exigerait une véritable étude plutôt qu'une revue de la littérature sur le sujet. Christian Messier est cité comme «réviseur» du rapport publié hier par Greenpeace. (Le Devoir)
28 mai 2010
Forêt commerciale: la ministre Normandeau à l'écoute de Greenpeace 
La ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, prend au sérieux le rapport dans lequel Greenpeace propose la création de deux immenses aires protégées dans la forêt commerciale. La rédaction de ce rapport, intitulé Refuge boréal, a été supervisée par Nicolas Mainville, responsable de la campagne Forêts de Greenpeace Canada. Deux universitaires réputés y apposent leur signature: Christian Messier, de l'UQAM, directeur du Centre d'étude de la forêt, et Yves Bergeron, de l'UQAT, titulaire de la Chaire industrielle en aménagement forestier durable. (La Presse)
27 mai 2010
SOS Parc Orford peut maintenant célébrer pour ensuite se saborder 
De façon unanime, les députés à l’Assemblée nationale ont adopté, mardi, le projet de loi 90 prévoyant, entre autres, la réintégration des 459 hectares exclus du parc national du Mont-Orford en 2006 par le gouvernement de Jean Charest. Après quatre ans de saga, la Coalition SOS Parc Orford peut maintenant célébrer le retour des terres. Le respect de l’intégrité écologique et territoriale du parc est assuré. « Cette bataille aura marqué l’histoire de la conservation au Québec. Jamais plus un gouvernement n’essaiera d’exclure ou pire, de vendre, des terres protégées légalement », insiste Mélanie Desrochers, membre de la Coalition SOS Parc Orford.
27 mai 2010
Forêt boréale : Greenpeace propose deux vastes réserves 
Fort de l'entente conclue la semaine dernière avec une partie de l'industrie forestière, Greenpeace détaille ce matin dans un rapport très fouillé ses propositions de réserves naturelles capables de préserver la biodiversité dans la forêt boréale au Québec. Ce rapport a été révisé par Christian Messier et Yves Bergeron du CEF. (La Presse)
26 mai 2010
Les grimpeurs de l'Outaouais tombent de haut 
Les grimpeurs en Outaouais commencent leur saison par une mauvaise chute: l'application du nouveau plan de conservation des écosystèmes du parc de la Gatineau réduit de 80% le nombre de voies autorisées sur l'escarpement d'Eardley. La CCN souhaite donc «freiner un développement non contrôlé» (voir le court historique), estime Daniel Gagnon, président du comité d'experts externes du plan de conservation et professeur spécialisé en espèces rares à l'UQAM. «C'est quasiment extraordinaire que l'escalade y soit encore permise!», s'exclame-t-il. (Cyberpresse)
20 mai 2010
Forêt boréale: l'entente de préservation suscite le scepticisme 
L'industrie n'avait plus le choix, dit Louis Bélanger, membre de Nature Québec et professeur d'aménagement durable des forêts à l'Université Laval. «Pour avoir accès au marché, avoir une image verte est devenu une condition sine qua non, dit M. Bélanger. Cela dit, avec la rationalisation de l'industrie, il y a des usines qui ferment et la demande est en baisse. Alors le timing est bon pour créer des aires protégées.» (La Presse)
19 mai 2010
Pact protects Canadian forests 
Conservation of Canadian forests and Climate Change? "We're still not sure exactly how useful these forests are going to be in mitigating global warming," says Hank Margolis, a forest ecosystem scientist at Laval University in Quebec City, who heads the Canadian Carbon Program. "That's why it makes sense to keep them intact until we figure it out. And to do that, we're going to need to do a lot of science." (Nature News)
18 mai 2010
Forêt boréale : les écolos et l'industrie s'entendent 
Un accord historique entre les écologistes et l'industrie forestière au sujet de l'exploitation et la conservation de la forêt boréale sera annoncé ce matin. Membre de Nature Québec et professeur d'aménagement durable des forêts à l'Université Laval, Louis Bélanger a suivi les étapes de cette négociation sur la forêt boréale. Il se réjouit de la voir aboutir, sans connaître les détails de l'entente. «On est en mode solution et il est à peu près temps qu'on soit dans ce mode», dit-il. (La Presse)
17 mai 2010
Nouveau programme à la Faculté de Foresterie de l'Université Laval 
La Faculté de foresterie, géomatique et de géographie et la Faculté des sciences et de génie offriront dès l'automne 2010 un programme de baccalauréat intégré en environnement. Unique dans les universités francophones au Québec, il permettra de former des professionnels de l'environnement et, plus particulièrement, de la conservation et de la gestion durable des écosystèmes. (Les Affaires)
14 mai 2010
Vincent Careau publie dans The American Naturalist 
Les chiens obéissants font de vieux os! C'est du moins une des conclusions de Vincent Careau doctorant à l'Université de Sherbrooke et membre du CEF. La personnalité a en effet une grande influence sur la longévité. À poids égal, un chien obéissant gagne en longévité par rapport à un chien plus têtu et téméraire. Dans son étude, Vincent analyse des questions de «train de vie» et de dépense énergétique chez certaines races. Ultimement, ces travaux pourraient aider à mieux comprendre l’évolution de certaines espèces, voire de l’homme. Les résultats de l’étude ont paru la semaine dernière dans la prestigieuse revue The American Naturalist. Son article suscite depuis un grand engouement, et des débats. (Diplômés UdeS)
13 mai 2010
Une subvention de recherche de 340 000$ pour deux ans a été attribuée à Yves Bergeron par Ouranos 
Une subvention de recherche de 340 000$ pour deux ans a été attribuée à Yves Bergeron par Ouranos pour mener des recherches sur l’adaptation aux changements climatique et l’aménagement forestier au Québec. Ce projet s’appuiera sur trois projets d’aménagement forestier écosystémique soient le projet Tembec, le projet Triade et le projet de la Réserve Faunique des Laurentides. Le principal but est d’intégrer les considérations reliées aux changements climatiques dans notre façon de planifier l’aménagement forestier.

Les objectifs du projet L’adaptation aux changements climatiques est ajustement des systèmes naturels et humains face aux changements climatiques. Ici, les chercheurs s’intéresseront à l’inclusion de l’adaptation planifiée dans différentes stratégies d’aménagement forestier écosystémique. Ce projet a pour but :

  • D’analyser les trois stratégies d’aménagement écosystémique sous l’angle des changements climatiques (quelles sont les principales vulnérabilités face au climat actuel et futur)
  • De proposer les solutions d’adaptation à partir d’une revue de littérature centrée sur les enjeux d’aménagement particuliers au projet
  • De proposer des pistes pour l’intégration de l’adaptation à la stratégie d’aménagement écosystémique
  • D’identifier les différences et les points communs en matière de vulnérabilité et d’adaptation aux changements climatiques des trois projets-pilotes afin de dégager les bases pour une stratégie d’adaptation pour l’ensemble du secteur forestier au Québec.

L’équipe, dirigée par Yves Bergeron et coordonnée par Héloïse Le Goff (stagiaire postdoctorale), est aussi composée de Martin-Michel Gauthier (stagiaire postdoctoral, U. Laval), Gerardo Reyes (stagiaire postdoctoral, UQAM), Michel Campagna (MRNF), Daniel Kneeshaw (UQAM), Louis Belanger (U. Laval), Frederic Raulier (U. Laval) et Pierre Bernier (SCF). (Ouranos)

23 avril 2010
Un roseau menace les grenouilles du Québec  
Gros plan sur les travaux d'Amélie Pérez, membre du CEF sous la direction de Jacques Brisson et Marc Mazerolle : La biologiste Amélie Perez s'apprête à poursuivre l'inventaire des amphibiens dans la région métropolitaine de Montréal dans le cadre de sa maitrise à l'Université de Montréal. Dès que les lacs et marais seront libres de glace, elle effectuera la tournée de plus de 50 sites situés entre Vaudreuil, Saint-Amable, Terrebonne et Beauharnois. Les pieds dans l'eau et un carnet à la main, elle écoutera les chants de ces vertébrés et relèvera ses pièges jusqu'en septembre prochain. Tout ça sans insecticide. (UdeM Nouvelles)
21 avril 2010
UQAT - Manque d'inscriptions en foresterie 
L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) ne pourra pas offrir ses programmes en foresterie à l'automne prochain, puisque le nombre d'inscriptions est insuffisant. Une première cohorte de cinq étudiants avait permis au programme de prendre son envol l'an passé. Auparavant, l'Université avait tenté à deux reprises de lancer ce partenariat avec l'Université Laval, mais les intéressés étaient également trop rares. L'UQAT offre seulement la première année dans ces programmes. Les étudiants complètent ensuite leur formation à l'extérieur de la région. Selon le responsable de l'Unité de recherche et de développement forestier, Louis Imbeau, il faudra redoubler d'efforts pour préparer la relève. « Il faut se questionner sur ce qu'on peut faire pour renverser cette tendance-là. On fait plus d'effort. Ce n'est pas qu'on ne rejoint pas les étudiants, je crois. Je pense qu'il faut faire des efforts même dès le secondaire [...]. Il faut certainement envisager aussi de recruter des étudiants à l'étranger pour venir faire un bac chez nous », souligne-t-il. (Radio-Canada)
21 avril 2010
Sept ans de plus pour la Chaire en foresterie de l’UQAT 
La Chaire en aménagement forestier durable de l’UQAT/UQAM vient d’obtenir sept ans de plus pour continuer ses recherches. La Chaire bénéficiera ainsi d’un soutien de 1,4 M $ du Programme des chaires de recherche du Canada et d’une subvention de 400 000 $ accordée par la Fondation canadienne pour l’innovation. Sous la gouverne du professeur Yves Bergeron, un chercheur reconnu mondialement pour ses travaux en foresterie, la Chaire travaille principalement à définir de nouvelles façons d’aménager la forêt qui s’inspirent des perturbations naturelles, le tout afin de mieux en utiliser les diverses ressources. Elle tente ainsi de mieux comprendre comment les incendies, les épidémies d’insectes et les maladies façonnent l’évolution des forêts et leur composition. (La Frontière)
7 avril 2010
La réforme du régime forestier inquiète 
La nouvelle loi sur l'aménagement durable du territoire forestier québécois adoptée le 23 mars suscite questionnement, inquiétudes et colère au sein de l'industrie et des syndicats. L'ancienne loi, qui datait de 1986, avait subi quelques modifications au fil du temps. La nouvelle mouture qui prendra effet en 2013 présente des changements importants. «Avec l'ancienne loi, les entreprises obtenaient des contrats d'approvisionnement et d'aménagement forestier d'une durée de 25 ans, renouvelables à tous les cinq ans, explique Brian Harvey, professeur-chercheur en sylviculture et écologie appliquée à l'UQAT. Ils seront remplacés par des garanties d'approvisionnement de cinq ans.» (L'Écho Abitibien)
25 mars 2010
Les étudiants de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l'Université Laval à l‘honneur 
L’engagement et l’excellence des étudiantes et des étudiants de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique ont été soulignés le 18 mars dernier lors de la cérémonie des bourses de la Faculté. Cet événement était également l’occasion de rencontrer et de remercier les nombreux partenaires de la Faculté qui ont remis plus de 200 000 $ en prix et en bourses aux étudiants. Une centaine de personnes ont assisté à la cérémonie dont la vice-rectrice adjointe aux études et aux activités internationales, Nicole Lacasse, et le doyen de la Faculté, Robert Beauregard. La réussite des nouveaux récipiendaires de bourses des grands organismes subventionnaires fédéraux et provinciaux a également été reconnue. Au total, plus d’un demi-million de dollars ont donc été accordés à 74 étudiants des trois cycles de la Faculté, dont plusieurs membres du CEF (Au fil des événements)
24 mars 2010
L'Union fait la force du CEF! 
N'ajustez pas votre appareil si vous croyez voir des membres du CEF à la télévision cette semaine. En effet, Sandrine Gautier-Éthier, Geneviève Boisjoli et Annick St-Denis représentent les étudiants qui prennent part au cours gradué Forêt-Côte-Ouest, donné par Christian Messier. Avec l'argent amassé, les étudiants prévoient défrayer une partie des coûts de voyage qui les mènera de Vancouver à la Californie. À ne pas manquez à Radio-Canada les 22 au 25 mars à 17h30 (ou en rediffusion à 9h).
24 mars 2010
Mont Orford : Québec recule. Le parc national récupère les 459 hectares expropriés en 2006 
La saga du parc du Mont-Orford pourrait se rapprocher de son épilogue avec le dépôt hier à l'Assemblée nationale du projet de loi 90 qui prévoit la réintégration des 459 hectares expropriés en 2006 pour y implanter un important complexe immobilier et hôtelier au profit d'un promoteur privé. Avec citation de Mélanie Desrochers.
22 mars 2010

crédit: Bernard Lambert
Adieux à un homme de nature et de culture  
André Bouchard était cet intellectuel capable d'allier son intérêt pour l'histoire à sa vocation de chercheur. Sa mort subite en pleine Gare centrale de Montréal, le 4 mars dernier, a profondément ébranlé les biologistes qui l'ont connu, mais également tous ceux qui appréciaient l'homme. Sans jamais renoncer à l'enseignement universitaire (il aura dirigé 45 mémoires et thèses et, à 64 ans, il avait encore sous sa responsabilité deux étudiants des cycles supérieurs), il participait à la direction du Jardin botanique de Montréal et siégeait au conseil d'administration du CHU Sainte-Justine. Toutefois, son rôle à la Commission d'étude sur la gestion de la forêt publique québécoise (commission Coulombe), auquel il s'est consacré corps et âme en 2004, aura peut-être drainé plus d'énergie qu'il l'aurait souhaité. (Avec mention de Jacques Brisson) (Nouvelles UdeM)
17 mars 2010
L'Ordre des ingénieurs forestiers est prêt à ouvrir ses rangs, mais pose ses conditions 
L'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec (OIFQ) se propose d'ouvrir ses rangs aux biologistes qui travaillent en forêt, mais en réservant aux seuls ingénieurs forestiers l'essentiel des champs d'intervention sur les écosystèmes, voire sur la faune. Avec citation de Christian Messier (Le Devoir)
12 mars 2010
La faune survit mieux qu'on pense aux coupes forestières 
Bien que les coupes forestières soient un véritable cataclysme pour les animaux à court terme, la faune finit par s'en remettre assez bien et par repeupler les endroits exploités, même si sa composition demeure affectée même après 20 ans. « On a des idées préconçues sur les coupes forestières. Je ne m'attendais pas à voir une forêt qui a aussi bien repris que ça, ni à voir une telle diversité d'animaux », a commenté Pamela Garcia-Cournoyer, étudiante à la maîtrise en foresterie à l'Université Laval. (Le Soleil)
6 mars 2010
Mort du biologiste québécois André Bouchard 
Le poids lourd de l'écologie scientifique a marqué de son empreinte plusieurs des grands dossiers québécois. Le Québec a perdu jeudi après-midi un poids lourd de l'écologie scientifique et un pilier du débat environnemental. Le biologiste André Bouchard, ancien conservateur scientifique du Jardin botanique de Montréal et ex-membre de la commission Coulombe, est mort d'une attaque de coeur fulgurante dans la gare Centrale de Montréal. (Le Devoir)
  • La famille recevra les condoléances le jeudi 11 mars de 19h à 22h ainsi que le vendredi 12 mars de 14h à 17h et de 19h à 22h au complexe Alfred-Dallaire Memoria, 1111, avenue Laurier Ouest, Montréal. Les funérailles auront lieu le samedi 13 mars en l'église St-Viateur d'Outremont (Laurier coin Bloomfield) à 10h.
5 mars 2010
Partagez les « écoservices » de la forêt 
Réchauffement climatique, impacts de l'aménagement forestier, disparition d'espèces indigènes, intrusion d'espèces invasives... Les écosystèmes de la forêt boréale sont perturbés. Mais ils ne sont pas les seuls: les communautés autochtones, dont c'est le territoire ancestral, sont également affectées. Concilier la qualité de vie autochtone et l'équilibre écologique tout en tirant profit d'une ressource essentielle, le bois, représente tout un défi. Plusieurs chercheurs s'attardent déjà à un morceau ou l'autre du casse-tête, dont Hugo Asselin, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en foresterie autochtone, créée il y a moins d'un an à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et membre associé du CEF.
3 mars 2010
Autour des 100 ans de Pierre Dansereau - Cinq générations d'écologues 
Pierre Dansereau, pionnier de l'écologie, entrera dans sa 100e année à l'automne 2010. Pour souligner l'importance de son héritage, Découvrir présente le chercheur en compagnie de quatre autres écologues qui, à leur manière, assurent sa succession. Parmi ceux-ci, le CEF est bien représenté : les professeurs de l'Université de Montréal André Bouchard et Jacques Brisson et la doctorante de l'UQAM Virginie Arielle Angers. À découvrir en kiosque dès maintenant! (Table des matières du numéro de mars-avril de Découvrir )
25 février 2010
Acériculture : Le temps des sucres est commencé 
La saison des sucres commence plusieurs semaines plus tôt que prévu dans la région de Québec. Normalement, les acériculteurs entament la récolte à la mi-mars, mais cette année, ce sera en janvier. Une situation qui n'a rien d'exceptionnel, aux dires du professeur à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l'Université Laval, David Pothier, qui constate que les coulées surviennent ainsi au mois de février, tous les 15-20 ans. (Radio-Canada)
19 février 2010
L'UQAT prépare l'arrivée des jardiniers de la forêt 
Tous les résultats des expérimentations réalisées par l’UQAT le démontrent, la ligniculture présente un avantage économique certain par rapport à la récolte d’arbres en milieu naturel. Pourtant, la méthode tarde à se faire accepter chez les forestiers. «Nous entretenons une vingtaine de plantations qui couvrent environ 60 hectares de territoire. Il y a du peuplier et du mélèze hybride, du pin sylvestre ainsi que de l’épinette blanche de l’épinette de Norvège et du bouleau à papier améliorés», a précisé Annie DesRochers, responsable du programme de ligniculture à l’UQAT. (La Frontière)
12 février 2010
Le bison a besoin d’amis 
Les bisons du parc national de Prince Albert, en Saskatchewan, vont parfois voir ailleurs si l’herbe est plus verte. Au grand désespoir des fermiers voisins qui en sont quittes pour réparer leurs clôtures et rassurer leurs animaux d’élevage, terrorisés par ces grosses bêtes à l’allure peu avenante.

Des biologistes et des statisticiens de l’Université Laval ont voulu comprendre pourquoi les bisons ne restent pas à l’intérieur des immenses paturages qui leur sont réservés. La réponse: ils ont beau être des héros de westerns, ils ont peur des loups. En dotant certains individus de colliers GPS, l’équipe du biologiste Daniel Fortin a pu suivre les déplacements du troupeau à la trace. Conclusion: plus ils sont nombreux, plus ils restent longtemps dans les prés. (Cyber Sciences)

12 février 2010
En un siècle d’enseignement de la foresterie, l’Université a formé 4677 ingénieurs forestiers et ingénieurs du bois 
«Le secteur forestier québécois vit une crise sans précédent depuis 2005 et nos diplômés font partie de la solution. Lorsqu’on examine les 100 ans écoulés depuis le début de l’enseignement de la foresterie à l’Université Laval, nos diplômés ont toujours contribué à imaginer le futur.» Ce point de vue est celui de Luc Bouthillier, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt et président du comité organisateur du centième anniversaire de l’enseignement de la foresterie à l’Université.

Quant à Éric Bauce, vice-recteur exécutif et au développement, il a déclaré que la crise conjoncturelle et structurelle que traverse le secteur forestier québécois est une occasion de relever des défis. «Il faut comprendre, a-t-il dit, que le Québec a trois avantages comparatifs par rapport au reste du monde: la forêt, l’hydro-électricité et notre matière grise. Ces avantages vont faire en sorte que nous allons relever ces défis, notamment pas la mise au point de nouveaux produits. Je suis convaincu qu’il y a un très grand avenir dans le secteur forestier.» (Au fil des événements)

11 février 2010
Recherche sur les changements climatiques dans la forêt feuillue? 
L'Institut québécois d'aménagement de la forêt feuillue (IQAFF) effectuera une étude de 3 ans sur l'impact des changements climatique sur la forêt feuillue, en collaboration avec l'Université du Québec en Outaouais (UQO) et des chercheurs suédois. Le directeur scientifique de l'IQAFF, Frédérik Doyon, a expliqué que l'organisme a reçu une subvention totale de 135 000 $ dont 90 000 $ proviennent du Plan vert du gouvernement du Québec et 45 000 $ du ministère des Ressources naturelles du Canada, dans le cadre de l'Initiative circumboréale sur les changements climatiques du Réseau international des forêts modèle. (Le Droit)
10 février 2010

Théorie évolutive ou créationniste?
Les plus récents travaux d'André Desrochers publiés dans Ecology portant sur l'adaptation de la morphologie des ailes des oiseaux selon différents habitats forestiers sont rapportés dans deux journaux, selon deux théories différentes. Alors que Journal Watch  relate de la vision évolutive du processus, Answers in Genesis  estime qu'il s'agit plutôt d'une preuve de la théorie créationniste, puisque God included a range of genetic information and adaptability in organisms to allow them to live properly in a range of habitats. Qui dit vrai? À lire aussi dans le Sciences News  et dans le Fil des Évènements  et à écouter à Has it Happens sur CBC (3ieme partie - Songbird Evolution, 17 min. 07 sec.) .

8 février 2010
Forest industry well-placed for bio-products push 
Op-Ed : The Forest Products Association of Canada (FPAC) recently published the results of a study entitled The Future Bio-pathways Project, which outlines an innovative and visionary path forward. The analysis reports that Canada's forest products industry is well positioned to adapt and excel in the 21st Century's bioeconomy.

The findings from the Future Bio-pathways Project are only the first phase of analysis. What's clear from the preliminary research is that, while bio-product markets are still in their infancy, a number of technologies hold considerable promise and are worth serious exploration. The report concludes that “there is an increasing opportunity to convert biomass- wood-fibre - into everything” to produce bio-products, bio-materials and green energy. (The Gazette)

1er février 2010
Plantations can provide the same ecosystem services as natural forests 
Not all plantations need to be the biological deserts that have come to characterize large-scale, industrial plantations. According to scientists in a paper out in February's issue of the journal Frontiers in Ecology and the Environment, well-planned plantations can actually alleviate some of the social, economic and ecological burden currently being placed on natural forests. In addition, these biologically diverse, multi-purposed plantations can mitigate climate change by sequestering carbon, off-setting deforestation and reducing ecological strain on natural forests.

"Forest plantations have acquired a bad reputation," says Alain Paquette from the Université du Québec à Montréal, who co-authored the study with colleague Christian Messier. "But not all plantations are so-called 'biological deserts.' We believe that plantations have a legitimate place in the sound management of forests, and our aim is to provide some basis for an open discussion and to promote the use of well-conceived plantations."

19 janvier 2010
Le réchauffement climatique bénéfique pour la forêt boréale 
Quatre espèces d’arbres caractéristiques de la forêt boréale pourraient tirer profit des changements climatiques en cours, selon un nouveau doctorant de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). Jianguo Huang a soutenu avec succès sa thèse pour laquelle il a obtenu son doctorat en environnement. Dans celle-ci, il montre que, dans l’ensemble, le réchauffement de la planète aura des effets bénéfiques sur la croissance des peupliers faux-tremble, du bouleau blanc, de l’épinette noire et du pin gris. (Canoë)
19 janvier 2010
Les États-Unis, sauveurs de nos forêts 
Oubliez L’Erreur boréale et les pressions des environnementalistes. Si la forêt québécoise se porte mieux qu’il y a dix ans, c’est surtout en raison des acheteurs de bois aux États-Unis. C’est ce que fait valoir Yves Bergeron, titulaire de la Chaire en aménagement forestier durable de l’UQAT, dans une entrevue publiée dans l’édition de février du magazine L’Actualité.
14 janvier 2010
100 ans de foresterie à Laval… et encore loin d’être sorti du bois  
L’Université Laval a lancé ce matin les festivités du centième anniversaire de sa faculté de Foresterie. C’est en septembre 1910 que naissaient à la fois le département de foresterie, mais aussi tout l’enseignement de cette discipline au Québec. Encore aujourd’hui, l’université est la seule au Québec à former des ingénieurs forestiers et ingénieurs du bois. (Québec Hebdo)
12 Janvier 2010
Unis pour une révolution forestière (entrevue) 
Le nouveau régime forestier annoncé par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) en 2009 promet de réinventer la «culture du bois au Québec». Cette révolution annoncée est un peu le bébé du Centre d'étude de la forêt (CEF), un groupe lancé en 2006 qui rassemble 49 chercheurs amoureux de la forêt québécoise, dont 11 Uqamiens. «Maintenant que nous parlons tous d'une même voix, nous avons beaucoup plus d'impact», souligne Christian Messier, professeur au Département des sciences biologiques, qui dirige le CEF depuis sa création. (UQAM)
12 Janvier 2010

Surprise Boréale... entrevue avec Yves Bergeron
Dix ans après le film-choc de Richard Desjardins, la forêt québécoise se porte mieux. Mais c'est surtout grâce aux Américains! dit le professeur Yves Bergeron. Une entrevue par Philippe Toussaint pour la revue l'Actualité édition du mois de février maintenant disponible en kiosque.

7 Janvier 2010

Les travaux du doctorant Dominic Cyr parmi les dix découvertes scientifiques de l'année selon Québec Science
Depuis 17 ans, le magazine scientifique Québec Science divulgue le palmarès des dix découvertes scientifiques de l'année au Québec. Cette année, Dominic Cyr, doctorant au Centre d'étude la forêt (CEF) dirigé par le professeur Yves Bergeron du Département des sciences biologiques de l'UQAM, se retrouve dans ce prestigieux tableau d'honneur, qui paraîtra dans l'édition de février du magazine. (Lire la suite... )

4 décembre 2009
UQAT : Un pavillon des sciences à l’image de la région 
Les forêts, les lacs et les caps rocheux qui composent les paysages de l’Abitibi-Témiscamingue inspireront désormais l’architecture du nouveau pavillon des sciences de l’UQAT. Cet agrandissement majeur de l’université augmentera de façon importante le volume de laboratoire principalement pour les unités de foresterie et génie minier, en plus de rendre disponible une plus grande quantité de bureaux, autant pour les professeurs que pour les chercheurs. (La Frontière)
2 décembre 2009

La Chaire AFD UQAT-UQAM en nomination pour le Prix Boréal de l'IBC
La Chaire en Aménagement forestier durable UQAT-UQAM, représentée par son titulaire le chercheur Yves Bergeron, a été mise en nomination pour le Prix Boréal qui reconnaît une contribution extraordinaire à la protection de la région boréale et à l’avancement de la vision équilibrée de la Convention pour la conservation de la forêt boréale. Félicitations!
Le gouvernement du Manitoba, les Premières nations Dehcho et les Quincailleries Rona ainsi que les chercheurs Fiona Schmiegelow et Brad Stelfox se voient décerner un Prix boréal en reconnaissance de leur travail de protection de la région boréale du Canada. Ce prix est remis annuellement par l'Initiative boréale canadienne  qui vise à protéger au moins la moitié de la région boréale du Canada et d’assurer le développement durable du reste du territoire. Annonce des gagnants 

24 novembre 2009
Des saules dans l'espace! 
John MacKay est interviewé sur une expérience unique : faire pousser des saules dans la station spatiale. Il parle de l’implication de cette recherche, faite par des chercheurs de UNB, en termes de compréhension fondamentale et applications potentielles. Reportage aux Années Lumières sur la radio de Radio-Canada.
11 novembre 2009
Annie Claude Bélisle finaliste pour le prix Forces Avenir 
Annie Claude Bélisle, étudiante à la maîtrise avec Yves Bergeron et Sylvie Gauthier est finaliste pour le prix Forces Avenir  dans la catégorie Sciences et applications technologiques. Avec ses collègues de l'UQAM, Annie Claude est à la barre de l'émission Les vulgaires scientifiques à la radio CHOQ fm . Ce prix vise à reconnaître et promouvoir l'engagement étudiant. Il sera remis le 17 novembre prochain lors du 11e Gala Forces Avenir au Capitole de Québec. Vous pourrez suivre les résultats en direct sur Twitter  Félicitations!
30 octobre 2009
Le Projet Congo prend forme 
L’Université Laval contribue à la relance et au renforcement de la formation forestière en Afrique centrale. «Le Projet d’appui à la formation en gestion des ressources naturelles dans le bassin du Congo a bien démarré et le bilan de la première année est très positif.» Damase Khasa, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt, et directeur du Projet FOGRN-BC, ou Projet Congo, ne cache pas sa satisfaction. Lancé il y a plus d’un an, le Projet vise à renforcer la formation universitaire et technique en foresterie au Cameroun et au Gabon, et à rétablir cette formation en République démocratique du Congo (RDC), où tout était arrêté depuis 1991. (Au fil des événements)
26 octobre 2009
Une UQAM internationale - « L'internationalisation est devenue incontournable » 
Entrevue avec Yves Mauffette sur la recherche avec des partenariats internationaux, dont dans le domaine de la foresterie. (Le Devoir)
16 octobre 2009

Les présentations gagnantes du dernier Colloque du CEF sont publiées
Suite au 3e colloque annuel du CEF, le Couvert boréal a accepté avec enthousiasme de publier les écrits des deux étudiants ayant remporté, ex aequo, le prix de la meilleure présentation orale. Félicitations à Hugo Trottier pour son texte «La dent sucrée des insectes» et à Nicolas Courbin pour « Des espions au service de la conservation »! Vous pouvez lire leur texte dans le dernier numéro du Couvert boréal .

15 octobre 2009
Le bonheur est parfois dans le pré 
Lorsqu'il s'aventure dans son habitat préféré, le bison préfère être en bonne compagnie. C'est à peu près en ces termes que semble raisonner le bison, si on en juge par un article publié dans la revue scientifique Ecology par des chercheurs de l'Université Laval. Daniel Fortin, Marie-Ève Fortin, Sabrina Courant et Karine Dancose, du Département de biologie et du Centre d'étude de la forêt, Thierry Duchesne, du Département de mathématiques et statistique, et Hawthorne Beyer, de l'Université de Glasgow, se sont intéressés à la sélection d'habitat des bisons des plaines qui habitent le parc national de Prince Albert en Saskatchewan.(Au fil des événements)
14 octobre 2009
Julien Beguin remporte un important prix de l'ACFAS 
Julien Beguin, doctorant avec Steve Cumming et Frederic Raulier a obtenu le prix Ressources naturelles de l'ACFAS qui souligne une grande soif de savoir, un projet ambitieux et un dossier universitaire exemplaire. Julien tente de mieux évaluer les enjeux d'ordres écologiques et économiques, notamment la conservation du caribou, la création d'aires protégées et la définition de politiques alternatives plus performantes dans l'industrie forestière. Toutes nos félicitations! (Le Devoir)
9 octobre 2009
Les Monts Sutton dans la mire du Smithsonian 
Une parcelle des forêts des monts Sutton fera l'an prochain partie du réseau Center for Tropical Forest Science, un organisme satellite de la Smithsonian Foundation. Reportage sur les activités de Christian Messier et Cornelia Garbe à la placette permanente située dans les Monts Sutton. (La Voix de l'Est)
8 octobre 2009
Renouvellement de la Chaire du Canada en productivité forestière 
Frank Berninger, titulaire de la Chaire du Canada en productivité forestière , voit son financement se renouveller pour une durée de cinq ans avec un financement de 500 000 $. Cette chaire est au cœur d'une des thématiques prioritaires pour l'UQAM, soit l'environnement et le développement durable. Les travaux de recherche de Frank A. Berninger sont en effet à l'interface de plusieurs compétences de l'UQAM (l'écologie forestière, la modélisation du climat, la modélisation de système complexe, la gestion du territoire) et sont directement intégrés aux activités du Centre d'étude de la forêt (CEF), qui est rattaché au Département des sciences biologiques. (Nouvelles UQAM)
5 octobre 2009

Yves Bergeron au Canal Savoir
Yves Bergeron est titulaire de la Chaire industrielle CRSNG/UQAT/UQAM en aménagement forestier durable. Grand vulgarisateur et rassembleur, Yves Bergeron travaille main dans la main avec les gestionnaires industriels et gouvernementaux pour les aider à rendre leurs pratiques plus durables et ainsi assurer la pérennité de la forêt boréale. Voyez le reportage que le Canal Savoir a produit dans le cadre de l'émission « Portrait de chercheur  ».

Diffusions :
Le lundi 30 novembre 2009 à 19:47 Le mercredi 02 décembre 2009 à 15:47

1er octobre 2009
Nature Québec : la certification FSC aura peine à s'imposer 
Louis Bélanger a présenté devant la Commission parlementaire le mémoire de Nature Québec dans le cadre des consultations et des auditions publiques à l'égard du projet de loi n° 57 : Loi sur l'occupation du territoire forestier. La présentation de Louis peut être visionnée sur le site de l'Assemblée nationale  (30 septembre 11h à 13h). (Vision durable)
25 septembre 2009
De nouveaux modèles pour penser l’écologie 
Un ancien du CEF est titulaire d'une nouvelle Chaire de recherche à l'UQAR. Le programme de recherche que mène Dominique Gravel, assimile les disciplines de l’écologie des communautés, des écosystèmes et des paysages. Au moyen de modèles mathématiques, informatiques et d’expériences sur le terrain, ces travaux posent les assises fondamentales pour prédire comment les écosystèmes s’organiseront à la suite des changements globaux. (UQAR Info)
23 septembre 2009

Nomination d'un membre du CEF au rectorat de l'UQAM
Yves Mauffette vient d'être nommé par le recteur de l'UQAM, pour un mandat de cinq ans, à titre de vice-recteur à la Recherche et à la création à compter du 1er octobre 2009. Monsieur Mauffette est détenteur d’un Ph.D. en écologie de la UC Davis et San Diego State University, d’une maîtrise ès sciences (écologie) de l’Université McGill et d’un baccalauréat ès sciences (agronomie-biologie) du Collège MacDonald. Entré à l’UQAM en 1986, il devient professeur régulier en 1988, adjoint au directeur du module de biologie (1993-1998), directeur du programme en APP au module de biologie (1996-1998), professeur titulaire en 1998, directeur du module de biologie (1998-2000), directeur du Groupe de recherche en écologie forestière interuniversitaire-GREFi (2001-2002), vice-doyen aux études de la Faculté des sciences (2002-2007) et doyen de la Faculté des sciences (2007 à aujourd’hui).

Auteur de très nombreuses publications scientifiques, Yves Mauffette a été professeur invité à UC Berkeley et à l’Université de Newscastle en Australie. Il a supervisé les projets de maîtrise, de doctorat et de post-doctorat d’une cinquantaine d’étudiants. Son rayonnement dans la communauté scientifique est également impressionnant à titre de membre de nombreux organismes québécois ou internationaux. En 2002, il a reçu le Prix d’excellence en enseignement de l’Université du Québec et, en 2004, le Prix 3m Excellence en enseignement de la Société pour l'avancement de la pédagogie universitaire (SAPES).

21 septembre 2009

Le contrôle de la végétation sous les emprises d'Hydro-Québec est un enjeu important pour assurer la fiabilité du réseau. Une alliance entre la botanique et l'ingénierie pourrait donner une nouvelle arme pour la protection et l'entretien des lignes des transports d'électricité: la verge d'or. Reportage avec Jacques Brisson et ses étudiants de l'IRBV.

17 septembre 2009

L’hécatombe des ormes d’Amérique connaît une exception: Québec. Sur le campus et à travers la ville, l’espèce reste sous haute surveillance. Dans tout l’est de l’Amérique du Nord, c’est la désolation! Depuis le milieu du XXe siècle, des dizaines de millions d’ormes sont tombés sous les assauts successifs de… deux insectes et deux champignons. Pas moins de 90% de ces grands arbres en forme de parasol qui embellissaient paysages urbains et ruraux auraient péri. Montréal, entre autres, a perdu la presque totalité de ses 35 000 ormes. Toute cette histoire d’horreur avec les ormes a commencé en Europe, au sortir de la Première Guerre mondiale, raconte Louis Bernier, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt. (Contact)

10 septembre 2009

Marcel Darveau, chercheur associé, ainsi que de nombreux autres membres du CEF font partie des 500 scientifiques qui implorent le gouvernement de M. Charest de maintenir son engagement de protection de la moitié du territoire situé au nord du 49e parallèle. Ces territoires de forêt boréale, qui constituent des réserves de carbone cruciales, forment également l'un des derniers écosystèmes les plus riches de notre planète. (CBI) Lettre & liste des signataires  | Article Cyberpresse  | Article Rue Frontenac  | Article Le Soleil 

Marcel Darveau, associated researcher, and numerous CEF members are among the 500 scientists who ask Mr. Charest's government to fulfil its commitment to protect half of the territory north of the 49th parallel, Boreal forest lands that make up one of the richest ecosystems left in the world and represent critical carbon stores. (CBI) Letter & list of signatories 

1er septembre 2009

Lael Parrott choisie comme une des 25 personnalités québécoises qui préparent la relance!
L'édition du 15 septembre du magazine l'Actualité dresse un portrait des 25 idées excitantes et des personnalités québécoises derrière celles-ci. Parmi ces leaders, on retrouve Lael Parrott du CEF; l'idée: Gérer la complexité. On y cite aussi Christian Messier. À lire! 

18 août 2009

La nouvelle carte verte du Québec | Préserver la biodiversité est devenu une priorité
Reportage sur le bilan des aires protégées du Québec paru dans le Québec Sciences (septembre 2009). On y cite notamment Mélanie Desrochers, Louis Bélanger et Eliot McIntire. Article  | Entrevue radio avec Mélanie Desrochers 

17 août 2009
Rapid evolution may be reshaping forest birds’ wings 
As logging whittled away at Canada’s vast boreal forest during the past century, bird species that frequent mature woodlands developed somewhat pointier wing tips, says André Desrochers of the Center for Forest Research at Laval University in Québec City.
17 juin 2009
L'UQAC souligne le prix reçu par Hubert Morin 
L'UQAC souligne l'apport d'Hubert Morin et de ses collègues pour le PRIX DE LA MINISTRE DE L'ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT pour le livre "Aménagement écosystémique en forêt boréale". Considéré comme un livre de référence s'adressant à la formation supérieure en gestion de la forêt et pour la pratique professionnelle en aménagement forestier, habituellement un volume ainsi qualifié ne peut remporter un prix dans un concours mettant l'accent sur les qualités didactiques en vue de l'enseignement au premier cycle universitaire. Mais les membres du comité de sélection ont été à ce point impressionnés par l'ampleur et la rigueur du volume, par son organisation cohérente et limpide et par sa pertinence indéniable qu'ils ont demandé qu'un prix spécial soit créé pour rendre hommage à ses auteurs. (UQAC)
9 juin 2009
Le plus long barrage de castors à Duparquet! 
Dans le cadre d'un projet de conservation des milieux humides à la Forêt d'enseignement et de recherche du lac Duparquet (FERLD), en Abitibi, l'équipe de Canards Illimités et de Louis Imbeau (membre du CEF) a trouvé le barrage de castors le plus long jusqu'à maintenant au Québec. (Nature Sauvage)
8 juin 2009
Les arbres et la météo au fil du temps | entrevue avec Martin Girardin 
On parle beaucoup du printemps froid qui sévit cette année au Manitoba. Selon un récent article publié dans le Geophysical Research Letters, les printemps et les étés froids n'ont pas vraiment diminué depuis le 18e siècle. Encore une fois, les arbres enregistrent ces anomalies du climat et nous en parlons avec Martin Girardin, chercheur au Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada, à Québec.
23 mai 2009
Le CIFQ honore des personnalités de l’industrie forestière québécoise, dont une membre du CEF 
Agathe Vialle, étudiante au doctorat en sciences forestières sous la direction de Louis Bernier (Université Laval) a reçu une bourse. Elle fait partie des "7 étudiants collégiaux et universitaires animés par l'esprit d'innovation et l'engagement envers l'excellence qui permet au Québec de demeurer le chef de file au Canada en matière de produits à valeur ajoutée". Félicitations Agathe!
19 mai 2009
UQAT : Ingénieurs forestiers recherchés 
L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), qui offre à Amos le baccalauréat en aménagement forestier et en opérations forestières, en collaboration avec l'Université Laval, veut attirer des étudiants dans cette discipline.

La foresterie a été quelque peu abandonnée depuis la crise forestière. Cependant, selon l'université, le taux de placement des ingénieurs forestiers est excellent. Selon le professeur-chercheur à l'UQAT, Louis Imbeau, 90 % des étudiants qui ont terminé leurs études en 2005 occupent un emploi en foresterie. (Radio-Canada)

11 mai 2009
Du bois mort plein de vie 
Dans le dernier numéro de la revue Découvrir, Albanie Leduc nous dresse un portrait des travaux de Timothy Work sur les arthropodes et le bois mort.
4 mai 2009

Six chercheurs du CEF reçoivent pour 1,16 millions $ du FQRNT/MRNF
Les membres réguliers Alain Leduc, Yves Bergeron, Jean Bousquet, David Pothier, Daniel Fortin ainsi que le membre associé Alexis Achim ont reçu 1,16 millions $ du FQRNT/MRNF (2009-2011) dans le cadre du Programme de recherche en partenariat sur l’aménagement et l’environnement forestiers-III. Toutes nos félicitations!

4 mai 2009
Recherche en foresterie à la Chaire AFD – subvention de 395 600$ de la part du FQRNT 
Deux chercheurs de la Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable et membres du CEF reçoivent 395 600$ en subvention de la part du Fond québécois sur la nature et les technologies.

Alain Leduc, chercheur à l’UQAM se voit attribuer 180 600 $ sur trois ans pour étudier les mécanismes impliqués dans la stagnation de la croissance de l'épinette noire après traitements sylvicoles. Il espère ainsi être en mesure d’effectuer des prévisions des délais de croissance selon les conditions du site et le type de traitement.

Yves Bergeron, professeur-chercheur à l’UQAM et à l’UQAT reçoit 215 000$ également sur trois ans, pour étudier les risques de feux de forêt, la résilience des écosystèmes et l’aménagement forestier à la limite nordique d'attribution des forêts au Québec dans un contexte de changement climatique.

Félicitations à vous deux!

24 avril 2009
Des arbres migrateurs? Le réchauffement climatique chambardera les cartes forestières et placera certaines espèces sur le gril 
Si les prévisions des modèles climatiques se concrétisent, les arbres ne disposeront que d’un siècle pour composer avec une poussée de température qui pourrait atteindre 5 degrés Celsius. Seront-ils en mesure de suivre le rythme d’enfer imposé par le réchauffement climatique? Certaines espèces risquent-elles de disparaître? Faut-il adopter des mesures pour assurer leur sauvegarde? «Il est grand temps que l’on se pose ces questions parce que les choses risquent de bouger très vite au cours des prochaines décennies», a prédit le professeur Jean Bousquet, du Département des sciences du bois et de la forêt, lors d’une conférence présentée le 2 avril devant les membres du Centre d’études de la forêt. (Au fil des événements)
17 avril 2009

Québec: Boisé patrimonial menacé
Des reliques urbaines d’un écosystème ancien remarquable pourraient disparaître pour faire place à un projet domiciliaire dans l’arrondissement Sainte-Foy-Sillery. Chronique d'une bataille de Jean Bousquet, membre du CEF. Journal de Québec  | Au fil des événements  | le Soleil  | Québec Hebdo 

17 avril 2009
Victoire dans la saga des tourbières du Small et du Large Tea Field 
André Bouchard, membre du CEF, gagne une grande bataille : la conservation des tourbières du Small et du Large Tea Field! (Le Devoir)
31 mars 2009
Les tourbières de Shannon seront protégées 
«Ce 8 % (d'aires protrégées) c'est un pourcentage plancher parce que la moyenne dans les autres pays est de 13 % et le dernier budget cible 12 % au Québec pour 2015», déclare Mélanie Desrochers, responsable de la commission Aires protégées de Nature Québec. (Le Soleil)
30 mars 2009
L'aménagement forestier d'aujourd'hui: mauvais augure pour la réforme de demain 
Bientôt, la forêt québécoise ne sera plus la même. D’ici quelques semaines, le gouvernement Charest déposera un projet de loi qui viendra redéfinir la foresterie pour les décennies à venir. Comme tous les intervenants, nous misons énormément sur le succès de cette réforme – mais nous nous inquiétons devant le peu de progrès de celle-ci sur le plan environnemental. Malgré un discours rassurant du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF), les actions sur le terrain laissent plutôt présager un statu quo, voire des reculs qui n’ont rien de réjouissant. Texte d'opinion de Louis Bélanger, Patrick Nadeau et Mélissa Fillion (La vie rurale) et Le Devoir 
30 mars 2009
Le Québec atteint 8 % d'aires protégées 
Entrevue radio avec Mélanie Desrochers sur les 14 nouvelles aires protégées annoncées par le gouvernement, qui permet l'atteinte de l'objectif de protection de 8 % du territoire. (Radio-Canada)
28 mars 2009
Gaspésie: la survie du caribou menacée 
Les caribous de la Gaspésie sont de moins en moins nombreux, au point que cette espèce animale vient d'être classée, par le gouvernement du Québec, dans la catégorie de celles qui sont menacées de disparaître. La responsable du dossier des aires protégées à Nature Québec, Mélanie Desrochers, propose ni plus ni moins que l'on agrandisse le parc de la Gaspésie pour permettre à la population de caribous de survivre et d'augmenter.
24 mars 2009
Forêts à bout de souffle 
«On rase la forêt à un rythme beaucoup trop rapide et elle n'a plus le temps de vieillir», explique Dominic Cyr, doctorant à la Chaire industrielle CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement forestier durable. Entrevue avec Dominic Cyr sur ses résultats de recherche sur les vieilles forêts. (Journal L'UQAM)
17 mars 2009
Les changements climatiques devraient épargner nos forêts  
Contrairement à la majorité des provinces canadiennes, la région pourrait ne pas trop subir de conséquences découlant du réchauffement climatique. Même si elle se base sur des modèles qui devront éventuellement être perfectionnés, c’est la conclusion à laquelle sont parvenus une cinquantaine de chercheurs de sept pays nordiques. Ils se sont réunis à la Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet, il y a quelques jours, pour discuter de l’impact du réchauffement climatique sur la forêt boréale, en particulier sur les incendies. Entretien avec Hugo Asselin (La Frontière)
18 février 2009
Le professeur Daniel Kneeshaw nommé corédacteur en chef de la Revue canadienne de la recherche forestière 
Le professeur Daniel Kneeshaw, du Département des sciences biologiques, a été nommé corédacteur en chef de la Revue canadienne de la recherche forestière. C'est la première fois depuis 20 ans qu'un rédacteur en chef de cette publication provient de l'Est du continent. (L'UQAM)
31 janvier 2009
Protection des boisés urbains: le règlement d'urbanisme perd des feuilles 
Le règlement d'harmonisation sur l'urbanisme de Québec propose de nouvelles mesures pour protéger les boisés urbains. Mais il n'en fait pas assez pour les soustraire à l'appétit des promoteurs, surtout dans les nouveaux développements, estime le professeur Jean Bousquet, en entrevue au Soleil. Tellement qu'au lieu de freiner l'étalement urbain comme prévu, il le favorise. (Le Soleil)
14 janvier 2009

Télé-Québec
Le Québec scientifique: un portrait de Christian Messier, ingénieur forestier
À visionner sur le site Le Code Chastenay 

14 janvier 2009

Aménager les forêts en s'inspirant de la nature.
Yves Bergeron, titulaire de la Chaire CRSNG-UQAT-UQAM en aménagement durable des forêts, partagera sa vision de l'aménagement des forêts dans la première émission de l'année 2009 du Code Chastenay  à Radio-Québec dès 20h00.

8 janvier 2009

Des réponses dans la neige
Des chercheurs définissent l’habitat hivernal de prédilection des caribous forestiers en les suivant à la trace. Daniel Fortin, professeur du Département de biologie et cotitulaire de la Chaire de recherche industrielle CRSNG-Université Laval en sylviculture et faune et membre du CEF, Réhaume Courtois, Claude Dussault et André Gingras, du ministère des Ressources naturelles et de la Faune, et Pierre Etcheverry, de la firme Activa Environnement, ont caractérisé l’habitat d’hiver du caribou forestier du Québec en suivant ses pistes dans la neige. Lire l'article dans Au fil des événements .

6 décembre 2008
Le soleil en serres au Jardin botanique de Montréal 
Retour sur l'exposition du Jardin botanique de Montréal "Sous le soleil de Cuba, avec Marie-Victorin" et entrevue avec André Bouchard, membre du CEF et auteur du livre Marie-Victorin à Cuba, correspondance avec le frère Léon. (Le Devoir)
2 décembre 2008
La forêt d'Abitibi se transforme 
La forêt productive de l’Abitibi-Témiscamingue a reculé de 88 000 hectares en 20 ans. C’est l’équivalent de 176 000 terrains de football. C’est ce que révèle un rapport de recherche réalisé par le chercheur Osvaldo Valeria et son équipe de la Chaire en foresterie de l’UQAT, en collaboration avec Ressources naturelles Canada. (La Frontière)
2 décembre 2008

Exposition sur Marie-Victorin à Cuba au Jardin botanique de Montréal
En collaboration avec les travaux d'André Bouchard, une exposition fascinante "Sous le soleil de Cuba avec Marie-Victorin". Découvrez l'apport du frère Marie-Victorin (1885-1944) et de son collègue le frère Léon (1871-1955) à la compréhension de l'écologie et de la flore de l'île de Cuba. Une invitation à voyager avec Marie-Victorin comme guide et pour seul bagage, le goût de la découverte. Une exposition majeure qui fait ressortir une analyse ÉCOLOGIQUE de ce territoire très fréquenté par les Québécois. Du 5 décembre au 11 janvier. Ne manquez pas le concours! 

27 novembre 2008
Sur la piste du loup gris 
Les impacts cumulés des routes et des coupes forestières influencent la sélection d’habitat par ce canidé. En effet, une étude menée par l’étudiante-chercheuse Mélina Houle, sous la direction de Daniel Fortin, membre du CEF et professeur au Département de biologie et cotitulaire de la Chaire de recherche industrielle CRSNG-Université Laval en sylviculture et faune, conclut que les effets cumulés des routes forestières et des parterres de coupe influencent l’utilisation que le loup gris fait de son territoire au fil des saisons. (Au Fil des Événements)
24 novembre 2008
UQAT: Expertise autochtone qui s'élabore grâce à Hugo Asselin, membre du CEF 
L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) a lancé lundi matin à Amos sa cinquième chaire de recherche, une chaire en foresterie autochtone. Hugo Asselin, ancien chercheur postdoctoral au CEF avec Yves Bergeron, maintenant professeur à l'UQAT, vient d'obtenir une Chaire de recherche du Canada (niveau 2) en Foresterie autochtone du CRSH. Ce financement, d'une durée de cinq ans, permettra de saisir et d'intégrer le point de vue social primordial à la recherche en foresterie. Toutes nos félicitations!
20 novembre 2008
Mesurer les effets du réchauffement sur la forêt 
Le FQRNT dresse un portrait d'un projet de recherche d'une équipe du CEF: Une approche originale afin de mesurer les effets des changements climatiques sur la forêt boréale. Une équipe du CEF, codirigée par Yves Bergeron, de l'UQAT et l'UQAM, et Frank Berninger, de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), s’intéresse précisément aux effets des changements climatiques sur la physiologie et la croissance des arbres de la forêt boréale. (Science Presse)
20 novembre 2008
Traitement de canal: L’urbanisation galopante de la région du canal de Panama menace ses forêts tropicales humides 
Depuis que les États-Unis ont remis la gestion du canal de Panama aux autorités panaméennes en 1999, un mal tout à fait américain s’est abattu sur cette région: le développement urbain et l’étalement des banlieues. En effet, selon une étude publiée dans un récent numéro de Landscape and Urban Planning par Ghislain Rompré et André Desrochers, du Centre d’étude de la forêt, et Douglas Robinson, de l’Oregon State University, l’explosion des villes de Panama, de Colon et de leurs banlieues vient en tête de liste des causes de la perte d’habitats survenue au cours des dernières années dans cette région. (Au Fil des Événements)
7 novembre 2008
Une forêt à remettre sur pied 
L’Université Laval pilote un ambitieux projet qui vise à rétablir la formation universitaire et technique en foresterie dans le bassin du Congo, en Afrique centrale. Damase Khasa, membre du CEF, est à l’origine du projet. (Au Fil des Événements)
6 novembre 2008
Peuplier hybride en zone riveraine: améliorer l'agroenvironnement tout en produisant du bois 
Fiche d'information sur un projet de Julien Fortier (doctorant au CEF), Daniel Gagnon et Benoit Truax qui s'est déroulé en Estrie et en Montérégie sur la plantation de peupliers hybrides en bande riveraine.
6 novembre 2008

Selon l’ingénieur forestier Éric Alvarez: Réforme du régime forestier, l’histoire se répète
Environ 300 personnes ont participé au congrès de l’Association forestière du Saguenay—Lac-Saint-Jean à l’Hôtel du Jardin de Saint-Félicien. Il en ressort la nécessité d’apporter des changements au régime forestier. Cependant, comme l’indique le thème, il faut se rappeler des empreintes du passé pour notre devenir. (article dans le Quotidien ici )

5 novembre 2008

Entrevue sur les aires protégées et le Congrès de l'UICN
Entrevue radio à l'émission La Semaine Verte avec Mélanie Desrochers, professionnelle de recherche au CEF et bénévole à Nature Québec sur sa présence à Barcelone pour le 4e Congrès mondial de la conservation organisé par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Elle dresse un portrait de l'état de la situation des aires protégées et des défis de la conservation au Québec et dans le monde. (Écouter le reportage ici )

4 novembre 2008
Les chercheurs du CEF livrent leur avis sur les vieilles forêts au Forestier en chef  
Les vieilles forêts: des peuplements en dégradation ou susceptibles d'être affectés par des désastres naturels en raison de leur état ou de leur âge? Consultez l'avis scientifique de 15 chercheurs du CEF sur le sujet (pdf ).
17 octobre 2008
17 octobre 2008

À ne pas manquer à l'émission Découverte de Radio-Canada ce dimanche - Biodiversité du Mont St-Hilaire
Les travaux sur la biodiversité au Mont St-Hilaire de Pierre Drapeau et de D. Duffault ainsi que ceux de Chris Buddle et M. Larrivée seront l'un des sujets de l'émission du dimanche 19 octobre 2008, 18h30. A voir!

3 octobre 2008
TRIADE et campagne électorale 
Quatre candidats aux élections fédérales du comté Saint-Maurice/Champlain (Mauricie) ont répondu à la question Quelles sont vos priorités?. Et quel parti a parlé de la TRIADE? La suite dans l'article...
25 septembre 2008
Un pèse-forêt 
Entrevue avec Hank Margolis et son étudiant Jonathan Boudreau sur la mise au point d'un outil pour estimer rapidement la biomasse des arbres sur de vastes territoires à partir de données satellitaires lidar. Mise à l’épreuve sur l’ensemble du territoire québécois au sud de la limite des arbres, leur méthode révèle que la biomasse des arbres québécois atteint 4,9 milliards de tonnes (excluant l’eau), ce qui, en terme de contenu en carbone, équivaut à 54 fois les émissions du Québec en 2005 ou environ le tiers des émissions mondiales en 2004 (50 % de la masse du bois sec est attribuable au carbone). (Au fil des événements)
24 septembre 2008

Louis Belanger et Le dossier noir des réserves fauniques
Le joyau des réserves fauniques consacrées à l'orignal, la réserve Matane, est présentement dévastée par des coupes à blanc de sa végétation diversifiée que les forestiers remplacent par des monocultures, dont le grand cervidé n'a que faire. C'est ce que révèle le «dossier noir» publié hier par Nature Québec (dont Louis Belanger et Jean-Philippe Guay) et la Fédération des chasseurs et pêcheurs du Québec. Lire le dossier paru dans FrancVert .
Revue de presse:

  • La réserve de Matane sous la coupe des forestiers | Le Devoir 
  • Réserve faunique de Matane: Le dossier noir de Nature Québec est rendu public | Canoë 
  • Réserve faunique de Matane: Des pratiques dévastatrices| Radio-Canada 
  • L'orignal de la réserve faunique de Matane menacé| Le Soleil 
29 août 2008
Un saut génomique 
Des chercheurs de la Faculté de foresterie et de géomatique de l'Université Laval, dont Jean Bousquet membre du CEF, mettent le doigt sur les variations génétiques responsables de certaines différences entre les populations d'épinettes blanches. (Au fil des événements)
22 août 2008
Critique de l'ouvrage sur les Mycorhizes 
Une critique du livre de J. André Fortin, membre associé du CEF, sur son ouvrage: Les mycorhizes, la nouvelle révolution verte.
22 août 2008
La vraie nature du Mont-Saint-Hilaire 
Il y a 30 ans, Armanou-Mahtar M'Bow, alors directeur général de l'UNESCO, a déclaré solennellement le mont Saint-Hilaire «partie intégrante du réseau international des Réserves de la Biosphère». La colline montérégienne est devenue le premier site canadien désigné comme tel. (La Presse)
7 août 2008
"Le document de travail du MRNF, une réforme qui s'enlise" 
Une analyse d'Eric Beaulieu, Karelle Jayen, Louis-Étienne Robert et Guillaume Sainte-Marie sur le document de travail qui suit le processus du Livre vert sur la réforme du secteur forestier québécois.
6 août 2008
Mais il n'y a pas de feux de forêt... article citant Yves Bergeron 
L'été maussade que nous connaissons n'a pas que des mauvais côtés. Les feux de forêt sont en forte baisse. L'année 2008 pourrait se révéler, si le temps pluvieux se poursuit, «l'année la moins dévastatrice» depuis 1921, selon la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). Depuis le début de la saison, la SOPFEU n'a combattu que 136 feux, et ceux-ci n'ont embrasé que 120 hectares de forêt, soit l'équivalent de 240 terrains de football. «C'est hallucinant, lance le porte-parole de la SOPFEU, Jacques Nadeau, c'est vraiment exceptionnel.» (Le Devoir)
4 août 2008
Sylvie Gauthier: Le feu sacré de la forêt 
"La naissance de Sylvie Gauthier dans la ville Les Cèdres, à l’ouest de Montréal, était sûrement un signe du destin. Pour une chercheuse qui consacre sa vie à l’étude des forêts boréales, l’endroit constituait un terreau fertile!". Lisez deux articles de fond paru dans Le Soleil sur Sylvie Gauthier, chercheur associée au CEF. Premier article |Deuxième article 
28 juillet 2008
Reservoirs, not sinks 
A short opinion letter from Christian Messier about the recent protection of Ontario's Boreal Forest and its Carbon implication, published in the Globe and Mail
"Un court texte d'opinion de Christian Messier sur la récente protection de la forêt boréale ontarienne et ses implications avec le Carbone, publié dans le Globe and Mail."
3 juillet 2008

Les auteurs du livre

Lancement et critique du livre "Aménagement écosystémique en forêt boréale"
Suite au lancement officiel du livre "Aménagement écosystémique en forêt boréale", le journaliste Louis-Gilles Francoeur en a fait une critique dans le Devoir du 27 juin dernier: "- Lecture: Aménagement écosystémique en forêt boréale, un document collectif publié aux Presses de l'Université du Québec. Voilà un «ouvrage» -- pas seulement un livre -- qui jette un éclairage substantiel et donne un contenu à un concept qui se limite souvent à un slogan. En plus de fournir un portrait des différentes approches théoriques sur la gestion écosystémique des forêts, ce livre propose des modèles d'intervention applicables à nos différents écosystèmes forestiers, ce qui leur assurerait justement cette polyvalence réclamée par le Conseil québécois du loisir dans sa synthèse des enjeux du secteur. Voilà une véritable référence et un jalon important dans l'évolution de nos techniques d'aménagement forestier." Félicitations à tous les auteurs!

25 juin 2008
Industrie forestière: Des écologistes s'estiment trahis 
Louis Bélanger s'exprime sur le document de consultation que le gouvernement québécois vient de publier sur la révision du régime forestier. À titre de représentant de Nature Québec, M. Bélanger considère que Québec ne respecte pas les promesses faites lors Sommet sur l'avenir du secteur forestier québécois, qui a eu lieu en décembre dernier. Parmi les promesses, il y avait celles de mieux partager la forêt et de l'exploiter dans le respect de l'environnement. À l'issue du Sommet, le gouvernement s'engageait à protéger 8 % de la forêt québécoise et même davantage dans le futur. (Article et extrait audio sur Radio-Canada)
23 juin 2008
Feu! Feu! Joli feu! 
Avant d’entreprendre des travaux sylvicoles dans des forêts de pin gris qui ont été touchées par les incendies, il convient de bien en étudier et l’ampleur et les impacts. C’est ce que conclut Mme Evguenia Smirnova, étudiante sous la direction de Suzanne Brais et a co-direction de Yves Bergeron dans la thèse qu’elle a soutenue récemment pour l’obtention de son doctorat en sciences de l’environnement à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Mme Smirnova a ainsi constaté que des incendies d’intensité moyenne dans des forêts de pins gris ont comme effet de retarder l’apparition de l’épinette noire et donc de prolonger la vie des peuplements de pins. Elle a aussi noté qu’ils favorisent la présence d’arbres de diamètres diversifiés. Par ailleurs, ces incendies provoquent une augmentation du bois enfoui. Cette augmentation de la biomasse peut stimuler de façon spectaculaire la croissance de mousses nuisibles. (UQAT)

23 juin 2008
Plus de 16 000 $ pour la Station de la FERLD 
La Forêt d'enseignement et de recherche du lac Duparquet (FERLD) reçoit 16 078 $ de l’entreprise minière First Metals. Selon M. Clifford Bélanger, directeur des services à First Metals: « First Metals a jugé à propos de remettre à la FERLD le bois qui a dû être récolté pour faire place aux activités de la mine ». Selon M. Bélanger, le don allait de soi puisque les travaux se déroulent sur le territoire de la Forêt d’enseignement et de recherche. (UQAT)
11 juin 2008

Dynamiques complexes: écosystèmes, climat et humain
Un excellent article portant entre autres sur les recherches de Lael Parrott et de son laboratoire à l'Université de Montréal sont citées par Benoît Lacroix et Johanne Lebel de la revue Découvrir...à lire en kiosque (édition juin-juillet 2008).

30 mai 2008

Écoutez l'entrevue que Sylvie Gauthier a donné lors du colloque sur les Vieilles Forêts qui avait lieu à Sept-îles du 29 au 30 mai. L'animateur Michel Neault aborde la dynamique qui régit les vieilles forêts, leur évolution en termes de structure et de composition en fonction des perturbations qui y sévissent.(Radio-Canada)

28 mai 2008

Dans le cadre du Colloque sur les vieilles forêts, Mathieu Bouchard, chercheur postdoctoral au CEF dans l'équipe de David Pothier et Sylvie Gauthier, rappelle qu'il faut bien mesurer jusqu'où l'exploitation peut aller sans porter préjudice à la biodiversité et à la faune présente dans cet écosystème. (Radio-Canada)

22 mai 2008

Le magazine UdeS a interrogé Don Thomas qui conduit de nombreuses études au Parc national du Mont-Orford, qui fête cette année ses 70 ans.

20 mai 2008

John MacKay a été interrogé en direct sur le projet Arborea, le 8 mai 2008, dans le contexte de l'émission Quebec AM de la Première Chaîne de CBC avec la journaliste Susan Campbell.

15 mai 2008

Une portion de la Forêt Montmorency , une forêt d’enseignement et de recherche de l’Université Laval, est désignée réserve de biodiversité projetée.

13 mai 2008

Lorsqu’un arbre meurt, ce n’est pas la fin. Au contraire, voilà que commence une seconde vie presque aussi féconde que la première. Une réalité dont il faut tenir compte pour maintenir la bodiversité de la forêt mâture. Article de Isabelle Burgun de l'Agence Science-Presse rapportant les travaux de Virginie-Arielle Angers du laboratoire de Pierre Drapeau.

9 Mai 2008
La nouvelle révolution verte 
Jacques-André Fortin (Membre-associé au CEF, Yves Piché et Christian Plenchette ont écrit un livre intitulé Les Mycorhizes, la nouvelle révolution verte . Article paru dans "Au fil des évènements" .
7 Mai 2008

Au moment où le Québec lance des projets-pilotes de fabrication d'éthanol cellulosique à partir de résidus forestiers, deux chercheurs du Service canadien des forêts, David Paré, spécialiste des sols forestiers, et Évelyne Thiffault, stagiaire postdoctorarale, affirment qu'il faut dès maintenant contrôler l'extraction de cette biomasse forestière pour ne pas ruiner la fertilité des sols forestiers aux dépens des espèces végétales et animales.

6 Mai 2008
Connaître l'ADN des arbres pour créer des variétés plus performantes 
L'épinette blanche, l'arbre le plus planté au Québec, est presque totalement mise à nu: pas moins de 30 000 de ses gènes ont été identifiés. La connaissance intime de son ADN pourrait permettre de lutter plus efficacement contre la crise des forêts, tandis que l'on espère fort que le peuplier, que l'on cherche à réduire en biocarburant, pourrait limiter l'ampleur des futures crises alimentaires. Article de fond sur Arborea (La Presse)
27 Avril 2008
Opinion | Biocarburants forestiers: une fuite en avant 
Jean-Philippe Michel, étudiant à la maîtrise à l'UQAM sous la direction d'Alain Leduc et Suzanne Brais, a publié un texte d'opinion dans La Presse: Du «crime contre l'humanité» de Jean Ziegler au «génocide de trois milliards de personnes» de Fidel Castro, les mots pour qualifier les biocarburants ne font pas dans la dentelle par les temps qui courent. Les conséquences sociales, économiques et même environnementales engendrées par la production de ces carburants à partir de produits alimentaires nous amènent à remettre sérieusement en question cette avenue.
24 Avril 2008
Opinion: Greenpeace et son rapport intitulé Une forêt chauffée à blanc - Les bonnes intentions n'excusent pas le mauvais usage de la science 
Un texte d'opinion de Christian Messier, directeur du CEF, qui dénonce l'utilisation incorrecte, voire malhonnête, de la science pour faire avancer une cause, aussi bonne soit-elle. (Le Devoir)
22 avril 2008
Sur la piste de la martre 
En suivant ce mustélidé à la trace, en raquettes et muni d’un système GPS, l’étudiant-chercheur Charles Vigeant-Langlois du laboratoire d'André Desrochers et de Louis Bélanger a largué quelques idées reçues.
Lisez cet article dans Au Fil des évènements , journal de l'Université Laval.
14 Avril 2008

Rendement dans la forêt
Un article de deux pages intitulé "Des investisseurs venus du sud" dans le cahier La Presse Affaires cite Christian Messier sur le rendement des investissements en forêt et l'impact des changements climatiques.

31 Mars 2008

Table ronde à Gatineau sur les changements climatiques
L'évènement fait la une du journal "24 heures"  et Éliot McIntire était invité à l'évènement pour nous suggérer de nous adapter à ces changements. Lire l'article .

28 Mars 2008
Touchons du bois 
Article paru dans le Fil des Évènements, journal de l'Université Laval, sur la conférence donnée par un de nos nouveaux membres réguliers Frédéric Raulier lors du 2e colloque du CEF.
27 Mars 2008


Quand la recherche devient une affaire de famille: publié dans Le Monde Forestier
La dernière édition du journal Le Monde Forestier (mars 2008) publie le texte de vulgarisation de Virginie-Arielle Angers. Le texte rappelle que le rôle du feu en forêt boréale n’est plus à démontrer. Qu’en est-il en forêt feuillue ? À lire dans le journal ou sur le site de la Chaire AFD .

27 Mars 2008
Industrie forestière - Des mythes à déboulonner 
Texte d'opinion d'Éric Alvarez, membre du CEF (Louis Bélanger et Frederic Raulier) paru en janvier dernier sur les mythes de l'industrie forestière. (Le Devoir)
25 Mars 2008
4 membres du CEF font le point sur le Livre vert 
Que pensez-vous de la gestion forestière au Québec? C'est la question à laquelle ont répondu Simon Bilodeau Gauthier, Eric Beaulieu, Louis-Étienne Robert et Christian Messier pour les besoins de l'émission web Détonations du réseau CPAC. À écouter en ligne (émission 23 au tiers de la bande).
18 Mars 2008
Le bois mort: rien de plus vivant! 
Les membres du laboratoire de Pierre Drapeau ont fait part de leurs découvertes sur le bois mort. Au Québec, 74% de l'exploitation forestière s'effectue en forêt boréale. Sur ce territoire, tout comme sur l'ensemble de la forêt boréale canadienne, la coupe totale représente encore aujourd'hui la principale pratique de récolte du bois, avec les conséquences que l'on connaît. Les forêts aménagées ressemblent de moins en moins aux forêts naturelles ; elles sont beaucoup plus jeunes et bien moins diversifiées d'un point de vue biologique. Plusieurs stratégies de conservation et d'aménagement durable ont été mises de l'avant par des experts de la forêt afin d'assurer l'avenir de celles-ci. Or, saviez-vous que le bois mort est de plus en plus considéré comme un élément clé dans le maintien de la biodiversité de nos forêts ? (Article paru dans UQAM Science Express)
7 Mars 2008

Le Colloque du CEF dans les médias!
Le Centre d’étude de la forêt (CEF) présentera son deuxième colloque annuel du 12 au 14 mars à l’Hôtel Universel de Québec. Cette année, l’événement mettra l’accent sur les résultats des travaux des étudiants-chercheurs du Centre. Le programme comprend 34 présentations en génétique, foresterie, faune, sylviculture, écophysiologie et écologie forestière. Le forestier en chef du Québec, Pierre Levac, prononcera l’allocution d’ouverture le 12 mars en soirée. Jeudi matin, Steve Cumming, de la Faculté de foresterie et de géomatique, et Sébastien Roy, de l’Université de Sherbrooke, prendront la parole à titre de conférenciers. Le CEF regroupe 51 chercheurs et plus de 330 étudiants-chercheurs de 8 universités québécoises. On y trouve la majeure partie de l’expertise scientifique universitaire du Québec œuvrant dans le domaine de la forêt. (Au fil des événements )

5 Mars 2008

André Bouchard en entrevue sur le bunker à semences
Le programme télévisé "Dominique Poirier en direct" (RDI) a demandé à André Bouchard de se prononcer sur l'Arche de Noé végétale, une réserve de semences pour la protection de la biodiversité dans l'archipel de Svalbard, au large de la Norvège. Reportage vidéo: Cliquer sur l'émission du 29 février 2008 

8 Février 2008

Survie du caribou forestier: Nature Québec demande de créer d’urgence une aire protégée
Entrevue avec Louis Bélanger sur la demande de Nature Québec au gouvernement du Québec de créer d’urgence une aire protégée de plus de 5 000 km2 afin d’assurer la survie du caribou forestier désigné comme espèce menacée au Québec.

6 février 2008
Le pacte vert des nouveaux chimistes 
Entrevue avec Don Thomas, membre du CEF et écophysiologiste végétal: «La chimie n'est pas le problème, elle est la solution». Don Thomas, aussi le doyen de la Faculté des sciences de l'Université de Sherbrooke, s'amuse de son jeu de mots avec un sourire en coin. Il lance un regard impressionné à la grande assemblée qui l'écoute attenti­vement: en ce jour de fin d'oc­tobre, plus d'une centaine de futurs chimistes parti­cipent à un colloque sur le thème de la chimie verte. (UdeS)
1 février 2008
CONFOR fait le Téléjournal! 
Organisé dans le cadre de CONFOR, le panel d'experts composé de Guy Chevrette (CIFQ), Richard Desjardins (Action Boréale), Pierre Bernier (Service canadien des forêts) et Nancy Gélinas (économiste et professeur à l'Université Laval) a fait les nouvelles! (Reportage Radio-Canada et RDI à la minute 15:05)
15 janvier 2008

Le Département des sciences du bois et de la forêt de l’Université Laval présente son 29e Salon de la foresterie du 18 au 20 janvier au Centre de foires d’Expocité à Québec, dans le cadre de sa 39e Semaine des sciences forestières. Le Centre d'étude de la forêt est parmi les exposants qui seront sur place. (Canoë)

14 janvier 2008

Avec la baisse de la possibilité forestière, la réduction de coupe de 20 % suite à la Commission Coulombe, et aux autres circonstances faisant que le domaine forestier du Québec est sur le qui-vive, la recette pour améliorer le sort du Québec pourrait bien se retrouver dans le Projet Triade. (Le Nouvelliste)

11 janvier 2008

Margolis publie dans Nature!
Le chercheur Hank Margolis, membre du CEF vient de publier ses recherches dans "Nature" qui relatent que le réchauffement automnal n'augmente pas la séquestration de carbone dans les écosystèmes terrestres nordiques.
Un puits qui tombe à l’eau  (Au fil des événements) | Résumé de l'article  (Nature) |

Article et reportage  (Radio-Canada)
8 janvier 2008

Les arbres du grand verglas: ce qu'il en reste après 10 ans
Entrevue avec Jacques Brisson, professeur-chercheur en écologie, sur les dégâts que le verglas avait causés à son boisé en 1998... «Je fus à la fois horrifié et rassuré», explique-t-il dix ans plus tard, de son bureau de l'Institut de recherche en biologie végétale. Lire l'article ici .

29 Décembre 2007
Un cadeau de Noel dont les sapins se seraient bien passés 
Texte d'opinion sur les vieilles forêts du Québec de Louis Bélanger, membre du CEF (Le Devoir)
11 Décembre 2007

Ouverture du Sommet sur la forêt

Les écolos aux barricades , dont Louis Bélanger, membre du CEF (Le Soleil)
6 Décembre 2007
Les chercheurs de l'Université Laval en biologie de la conservation tirent leur épingle du jeu sur l'échiquier canadien et américain 
André Desrochers, membre du CEF, fait partie des chercheurs en biologie de la conservation à l'Université Laval qui ont donné à leur institution le 32e rang des 315 établissements universitaires canadiens et américains actifs dans le domaine de la biologie de la conservation, révèle une étude publiée dans le dernier numéro de la revue scientifique Conservation Biology. En vertu de ce classement, l'Université occuperait la quatrième place parmi les universités canadiennes et la première place parmi les universités francophones pour ses travaux sur la perte, le maintien et la restauration de la biodiversité. (Au fil des événements)
28 Novembre 2007
Un potentiel équivalent aux Plaines d'il y a 100 ans 
La CAHDS, dont fait partie Jean Bousquet, membre du CEF, veut créer un parc dans l'arrondissement historique de Sillery explique comment créer un parc dans Sillery. (Québec Hebdo)
28 Novembre 2007
Opinion: Pourquoi un Sommet sur l'avenir du secteur forestier? 
Louis Bélanger, membre du CEF et Vincent Gérardin de Nature Québec offrent leur opinion sur le Sommet sur l'avenir du secteur forestier qui se tiendra à Québec les 10, 11 et 12 décembre prochains. (Le Soleil)
26 Novembre 2007
Marie-Victorin et la flore humanisée 
Spécialiste de la biologie végétale et de l'écologie, André Bouchard met en lumière ces aspects de la personnalité du religieux dans la présentation et les notes de l'excellente édition des lettres échangées, de 1907 à 1944, entre le frère Léon et le fondateur du Jardin botanique de Montréal, recueil intitulé Marie-Victorin à Cuba. (Le Devoir)
21 Novembre 2007
Parc du Bois-de-Coulonge: Abattage d’un chêne vieux de 200 ans 
Un vieux chêne rouge faisant partie intégrante de la richesse du patrimoine a dû être abattu récemment en bordure de la falaise dans le parc du Bois-de-Coulonge, à Québec. Selon Jean Bousquet, professeur de foresterie à l'Université Laval et membre du CEF, cet arbre avait au moins 200 ans. (Canoë)
20 Novembre 2007

Sillery: des citoyens proposent un parc public à la place des condos
Jean Bousquet, professeur de foresterie à l'Université Laval et membre du CEF, fait partie de la coalition qui présente un plan de mise en valeur d'un secteur de Sillery où des arbres bicentenaires ont été répertoriés. Jean est un ardent défenseur du secteur et croit que l’arrondissement historique de Sillery a un énorme potentiel récréotouristique et doit dire non au projet de condos. (Canoë)  | (Le Soleil)  |

10 Novembre 2007
Prix Marie-Victorin - Un géant dans la forêt 
Portrait d'Yves Bergeron, membre du CEF, et éminent spécialiste de la forêt boréale. Yves Bergeron allie, dans ses recherches, écologie et foresterie. Il vient de recevoir le prix Marie-Victorin, la plus haute distinction accordée par le gouvernement du Québec à un chercheur en sciences naturelles ou en génie, à l'exception du domaine biomédical. (Le Devoir)
9 Novembre 2007
Aux arbres, citoyens! 
La Ville de Québec aime inégalement ses arbres, et son projet de règlement sur l'abattage en fait foi, déplore Jean Bousquet, membre du CEF. (Au fil des événements)
6 Novembre 2007

Yves Bergeron du CEF reçoit la plus grande distinction du Québec
Yves Bergeron a reçu le Prix Marie-Victorin en sciences de la nature et génie (Prix du Québec) pour l'ensemble de sa carrière. M. Bergeron, un ardent défenseur de la forêt boréale, a été un des premiers Québécois à décrire finement l'écologie d'un territoire dans le but d'en permettre un aménagement judicieux. Accompagné du bourse de 30 000$, le professeur-chercheur de l'UQAM et de l'UQAT peut être très fier de son prix! Toutes nos félicitations à Yves! (Communiqué du gouvernement)  |(Cyberpresse)  | (Le Devoir)  | (UQAM) 

5 Novembre 2007
Chercheur en feu 
Steven Cumming  croit que la science pourrait contribuer à réduire la superficie de forêts dévorées par les flammes. Paru dans "Au fil des évènements"
23 Octobre 2007

Pourquoi les feuilles des érables noircissent-elles?
Réponse de Jacques Brisson dans le Forum de l'UdeM .

23 Octobre 2007
Étude de l'ADN des arbres pour accroitre la productivité forestière 
Article sur le projet Arborea  (Jean Bousquet & John MacKay) dans le Monde Forestier d'octobre 2007
15 Octobre 2007

Festival des couleurs à l'automne! Explications...
Chaque automne, en nous quittant, les beaux jours laissent derrière eux un prix de consolation. Partout, en ce moment, les forêts se bariolent de jaune et de rouge, comme si la chaleur estivale s’était réfugiée dans les feuilles. Mais d’où viennent toutes ces couleurs ? Et pourquoi sont-elles si vives ici, alors que les automnes deviennent de plus en plus mornes à mesure qu’on avance vers le sud ? Line Lapointe explique ce phénomène dans Le Soleil .

10 octobre 2007

Face à face entre Greenpeace, chercheurs et travailleurs syndiqués de la forêt 
Un forum sur l'exploitation forestière, organisé par la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et les travailleurs de l'industrie forestière, réunit environ 140 délégués mardi à Alma. Des universitaires (dont Louis Bélanger, membre du CEF), des représentants de l'industrie et du gouvernement participent aux échanges. Greenpeace a également été invité à exposer sa position, pour faire suite à la publication de son litigieux rapport au sujet de la forêt boréale. (Radio-Canada) Réaction de Nature Québec: Sauver la forêt boréale et emplois vont de pair 

9 octobre 2007

Des membres du CEF à l'honneur dans les Parcs du Québec
Le Bulletin de conservation 2007 publié par la Sépaq et Parcs Québec intitulé Les parcs nous ont dévoilé  fait part des nombreux projets de recherche qui se déroulent à l'intérieur du réseau des des Parcs nationaux du Québec. Plusieurs chercheurs du CEF font avancer la science dans un des 23 parcs nationaux du Québec, notamment:

  • Louis Imbeau (UQAT) et Suzanne Trudel (Parc national d'Aiguebelle) | Petite nyctale de Tengmalm: Deux nouvelles espèces nicheuses pour le Parc national d'Aiguebelle
2 octobre 2007

Cycle du carbone: un nouveau morceau du casse-tête
FrankBerninger vient de mettre en place un nouveau morceau dans le casse-tête du cycle du carbone, en collaboration avec une équipe internationale menée par un chercheur de l'Université de Bologne, Federico Magnani. Leurs découvertes sont à la fois si fondamentales et si surprenantes qu'elles ont été publiées dans nul autre journal que la prestigieuse revue Nature, le 14 juin dernier, dans un article intitulé The Human Footprint in the Carbon Cycle of Temperate and Boreal Forests. (newwinnewwin%Entrevue au journal UQAM )

2 octobre 2007

Retour sur la crise du verglas
Près d’une décennie s’est écoulée depuis la célèbre et dévastatrice tempête de verglas. Laissée à elle-même, la forêt de la Réserve naturelle Gault, l’une des dernières forêts primaires de la vallée du Saint-Laurent, s’est pourtant remise - sans intervention humaine - de la catastrophe comme le constate avec bonheur MartinJLechowicz, directeur de la réserve située sur le Mont Saint-Hilaire. (McGill Reporter )

24 septembre 2007

Le CEF à La Semaine Verte
Dans le cadre du Carrefour de la recherche forestière qui se déroulait cette semaine à Québec, une émission spéciale a été enregistrée pour La Semaine Verte, émission radio de Radio-Canada. Un panel se prononce sur la situation actuelle en forêt, avec notamment Christian Messier, directeur du CEF. (Écouter le reportage ...)

21 septembre 2007
La génomique au secours de la foresterie 
John Mackay et Nancy Gélinas  le projet Arborea  au secours de l'industrie forestière. Article paru dans "Au fil des évènements" de l'U.Laval
21 septembre 2007

Christian Messier parle de conservation de la forêt boréale
Entretien du journal de l'UQAM avec Christian Messier, directeur du CEF (UQAM) sur la lettre écrite par plus de 1500 scientifiques de 50 pays sur la conservation de la forêt boréale. « Les scientifiques disent que nous sommes en train de brûler la chandelle par les deux bouts. Non seulement les coupes forestières, se poursuivent dans la partie sud de la forêt boréale, là où la diversité des espèces est la plus grande et où s'intensifient les pressions exercées par l'industrie pétrolière et l'exploitation forestière, mais elles atteignent maintenant le nord de la région qui abrite les dernières grandes forêts vierges ou primaires, non perturbées par l'homme. » (Lire la suite ...)

6 septembre 2007

Pollution atmosphérique: Un effet surprise sur le climat
Reportage de Radio-Canada qui fait état des travaux de Frank Berninger, chercheur au CEF (UQAM) sur les puits de carbone en forêt, publié récemment dans Nature. (Lire la suite ...), Article en PDF 

23 août 2007

Réponse des chercheurs de l'UQAC au rapport de Greenpeace
Un reportage de Radio-Canada fait état des réactions de 4 chercheurs de l'UQAC, dont Hubert Morin, membre du CEF sur le rapport publié par Greenpeace. (Lire la suite ...)

23 août 2007

Lettre d'opinion
Éric Alvarez, étudiant au doctorat donne son opinion sur le rapport rédigé par Greenpeace dans le Devoir.
(Lire la suite ...)

20 août 2007

Un thuya de 900 ans
Un reportage à l'émission Les Années Lumières de Radio-Canada raconte l'histoire des chercheurs du CEF qui ont découvert, sur une des îles du lac Duparquet, en Abitibi, une trentaine de thuyas qui défient le temps. Le plus vieux d’entre eux a 900 ans! À l’heure des changements climatiques, l’étude de ces arbres permettra d’en apprendre davantage sur l’évolution du climat au fil des siècles. (Écouter le reportage ...)

25 juillet 2007

Michel Leboeuf: Le vulgarisateur scientifique de la semaine
L'émission radio Les années lumières a fait un reportage sur Michel Leboeuf, ancien étudiant de Pierre Drapeau, qui vient de publier un guide d’identification des arbres de l’Est du Canada, dans lequel il fait un tour d’horizon de l’écologie de ces forêts. (Écouter le reportage ...)

25 juillet 2007

Yassine Messaoud et le combat boréal
Yassine Messaoud, doctorant à l'UQAT et membre du CEF est en entrevue dans Science Presse sur le combat boréal entre le sapin baumier et l'épinette noire dans l'écotone boréal. (Écouter le reportage ...)

11 juillet 2007
Montréal traquera les mangeurs d'arbres 
Un article qui explique comment Montréal prend les grands moyens pour lutter contre le longicorne d'Asie, insecte qui ravage les arbres feuillus, sur Cyberpresse avec notamment Louis Bernier, membre du CEF.
10 juillet 2007
La certification FSC est-elle vraiment écologique? 
Un article qui dresse un bilan sur la certification FSC au Québec dans le magazine Maison du 21e siècle avec notamment Louis Bélanger, membre du CEF.
9 juillet 2007
Les nouveaux parcs nationaux du Québec 
Un article sur les aires protégées dans le magazine L'Actualité avec notamment Mélanie Desrochers, membre du CEF.
28 juin 2007
L’écotourisme est-il toujours vert? 
Un reportage de l'émission radio Les années lumières propose un échange sur le thème de l'écotourisme avec notamment Daniel Kneeshaw, membre du CEF.
27 juin 2007
$3 million for research into environment, effect on Canadian forests 
The changing climate will raise "critical issues" for Canada's forests and researchers need to develop strategies now to deal with them, say leading experts in forest sustainability Alison Munson and Daniel Kneeshaw (CBC article).
19 juin 2007
Sortir du bois - Des biologistes de l'UQAM expérimentent de nouvelles façons d'aménager la forêt. 
Peut-on sauver la forêt québécoise? Les professeurs Yves Bergeron, Daniel Kneeshaw et Christian Messier du Centre d'étude de la forêt sont déterminés à y contribuer.
19 juin 2007
Rôle des activités humaines dans le bilan de carbone des forêts 
Frank Berninger, membre du CEF, est l'un des co-auteurs d'un article publié dans la revue Nature, édition du 14 juin . Intitulé The Human Footprint in the Carbon Cycle of Temperate and Boreal Forests, cet article fait état des résultats étonnants d'une équipe internationale de chercheurs dont fait partie le professeur Berninger, démontrant le rôle de l'activité humaine dans le bilan de carbone (CO2) des forêts, tant directement par l'aménagement forestier qu'indirectement par la pollution en oxydes d'azote et ammonium. Rappelons que le bilan de carbone des écosystèmes affecte l'ampleur des changements climatiques.
12 juin 2007

Des perles dans les sous-bois 
Un article de la revue Contact qui détaille le potentiel de l'agro-foresterie au Québec (champignons et petits fruits) avec J.-André Fortin (membre associé du CEF) et d'autres chercheurs de l'Université Laval en entrevue.

11 mai 2007

Les puits de carbone sont-ils tous de même qualité? 
Un article du Nouvelliste qui résume la présentation d'Émilie Maillard, membre du CEF-Laval au Congrès de l'ACFAS. Elle se demande si tous les milieux boisés sont des puits de carbone aussi efficaces les uns que les autres et s'il n'y a pas lieu de revoir certaines pratiques arboricoles afin de favoriser un meilleur cycle du carbone dans l'environnement.

1er mai 2007

Levac accusé de dépasser son mandat
André Bouchard, membre du CEF, se positionne au sujet du forestier en chef. Réagissant aux articles parus dans le Journal hier, le biologiste montréalais rappelle, dans le Journal de Montréal, que l'objectif visé en créant le poste de forestier en chef était de «sortir de la sphère politique» le calcul de la possibilité forestière, notamment pour regagner la confiance du public. (Lire la suite ...)

30 avril 2007

Le forestier en chef critiqué!
Le rapport d'un comité d'étude mis sur pied par l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec en vient à la conclusion que le forestier en chef Pierre Levac doit refaire tous ses devoirs en raison du trop grand nombre d'inconnus et d'imprécisions sur lesquels il s'est basé pour calculer la possibilité forestière.

Un rapport dérangeant
Le rapport du comité Paillé dérange tellement que l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a préféré le mettre sur une tablette et en commander un autre. Avec commentaires de Christian Messier

  • Dossier complet du journaliste Yves Chartrand à lire dans Le Journal de Montréal (en ligne ).
  • Dossier traité à l'émission radio Maisonneuve en direct: Pierre Maisonneuve fouille la question avec Pierre Mathieu, PDG de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec (OIFQ), avec Pierre Levac, forestier en chef du Québec et avec Luc Bouthiller, professeur de politique forestière à l'Université Laval. (Écouter le reportage ...)
27 avril 2007

La vie après la mort?
Les vulgaires scientifiques recevaient Virginie-Arielle Angers, candidate au doctorat en biologie (CEF-UQAM). Elle était l'invitée de Christine Loiseau, animatrice de l'émission à CHOQ.FM. Le sujet de l'émission: «La vie après la mort...» (Écouter le reportage ...)

12 avril 2007

La crise forestière expliquée par un membre du CEF
Le chercheur postdoctoral à l'UQAT et membre du CEF Hugo Asselin publie un rapport commandé par Greenpeace sur les facteurs invoqués lors des crises passées et actuelles dans l'industrie forestière au Québec. Intitulé Les emplois en dents de scie , le rapport évoque le manque de vision de l'industrie forestière et la nécessité d'un virage vers la prise en compte de l'environnement. Lire l'article sur Cyberpresse ici  | Écouter l'entrevue avec AM Dussault (émission du 12 avril, Radio-Canada Télévision) 

22 mars 2007

Le projet Triade Mauricie va bon train
En visite sur le terrain à La Tuque le 1er mars dernier, le journaliste Alain Castonguay du journal Le Monde Forestier relate de son expérience. Rappelons que le projet Triade a comme directeur scientifique Christian Messier.

22 mars 2007

Le CEF est questionné sur la campagne électorale
Christian Messier, à titre de Directeur du CEF, a été interpellé par le Journal de Montréal sur les enjeux environnementaux de la présente campagne électorale. (Lire la suite ...)

12 mars 2007

Le projet Triade est unique au Québec
Réel laboratoire à ciel ouvert, le projet Triade en Mauricie (dont fait partie l'équipe de Christian Messier) a réalisé une visite de ses travaux. Un article paru dans le Nouvelliste. (Lire la suite ...)

12 mars 2007

Des perles dans les sous-bois 
La culture en forêt de plantes ornementales ou médicinales marie économie et écologie. Depuis 2002, Line Lapointe, Alain Olivier (Phytologie), Paul Angers (Sciences des aliments et de nutrition), des chercheurs de l’Université de Sherbrooke et d’Agriculture Canada et un groupe d’étudiants-chercheurs ont entrepris une série d’expériences pour tenter de mieux comprendre les exigences de ces capricieuses plantes de sous-bois. Un article paru dans le Fil des évènements.

12 février 2007

Le dégagement chimique serait écologiquement acceptable
Selon les chercheurs Julien Fortier et Christian Messier de l'UQAM, en considérant les aspects économiques, sociaux et écologiques des différents procédés, l'utilisation du glyphosate, le produit chimique le plus couramment utilisé au Canada pour gérer la végétation dans les plantations résineuses, pourrait représenter la solution la plus intéressante pour l'aménagement forestier durable. Article paru dans Le Monde Forestier du mois de février 2007.

5 février 2007

Pour retrouver la confiance du public!
À titre de récipiendaire du prix en sciences forestières de l’Institut forestier du Canada, Christian Messier a été invité à écrire l'éditorial du Forestry Chronicles. Prenant position sur le rôle des forestiers, cet éditorial amène le lecteur à la réflexion. (Lire la suite ...)

25 Janvier 2007

Un article publié dans le journal universitaire de l'Université Laval
Au sujet des adaptations hivernales des mésanges à tête noire, thèse de doctorat d'Yves Turcotte ancien étudiant d'André Desrochers. (Lire la suite ...)

25 Janvier 2007

Les aires protégées au Québec: trop peu trop tard?
Mélanie Desrochers, professionnel de recherche au CEF, a été interviewée sur ce sujet chaud, à titre de responsable des Aires protégées pour Nature Québec. Article paru dans le magazine Geo Plein Air  de février 2007, page 34 à 41 (disponible en kiosque maintenant).

15 Janvier 2007

Découverte d’une correspondance inédite du frère Marie-Victorin
André Bouchard lève le voile sur l’épisode cubain du célèbre botaniste. Un article de Mathieu-Robert Sauvé dans le Forum de l'Université de Montréal. 
A lire aussi dans l'édition du mercredi 17 janvier 2007 du journal Le Devoir. 

4 Janvier 2007

Au pays de l’or vert 
Damase Khasa commente un voyage étudiant en Russie. Un article de Yvon Larose dans le Fil des Évènements.

26 Décembre 2006

Des aiguilles dans une botte de foin
Un des plus gros projets de recherche au pays est dirigé à partir de Québec. Des chercheurs de Laval et d’autres universités canadiennes ont la mission de séquencer les quelque 30 000 gènes de l’épinette blanche afin de trouver ceux qui donnent les meilleurs arbres. Un article du Soleil. (Lire la suite ...)

20 Décembre 2006

En catimini
Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Pierre Corbeil, recommande qu'une partie du bois tombé cet été par perturbations naturelles soit expédié aux États-Unis ou en Ontario pour y être transformé. Un article et une entrevue avec Louis Bélanger sur Radio-Canada.ca (Lire la suite ...) (Écouter le reportage ...)

11 Décembre 2006

Rapport du forestier en chef - Quelques critiques
André Bouchard critique, dans Journal de Montréal, le rapport déposé vendredi par le forestier en chef, cette fois en lui reprochant de ne pas avoir inclus dans ses calculs les futures aires protégées. (Lire la suite ...)

De son côté, Éric Bauce trouve «dommage» que le Forestier en chef ait continué à utiliser le logiciel Sylva pour calculer les stocks de bois disponibles. (Lire la suite ...)

7 Décembre 2006

Un numéro spécial  de Agricultural and Forest Meteorology consacré au réseau Fluxnet
Un article  dans le journal institutionnel de l'Université Laval Au fil des évènements.

5 Décembre 2006

Le directeur du CEF effectue un tour du chapeau !
Christian Messier reçoit aujourd'hui le Prix des présidents des Réseaux de centres d'excellence (RCE) pour ses modèles de simulation innovateurs qui ont le potentiel d'assurer la gestion durable des forêts canadiennes à long terme. C'est ainsi le troisième prix reçu cette année par Christian, félicitations!
lire le communiqué du Réseaux de centres d'excellence  | lire le communiqué de l'UQAM  | lire l'article paru dans The Gazette du 5 décembre  | lire l'article de CBC News 

27 Novembre 2006

Bonne coupe, Bad coupe 
Dans la revue Découvrir (novembre-décembre 2006), Louis Imbeau compare les effets de deux types de coupe, agglomérée et mosaïque, sur la faune de la forêt modèle Crie de Waswanipi.

27 Novembre 2006

Au-delà des arbres morts
La candidate au doctorat Virginie-Arielle Angers (UQAM) a donné une entrevue au quotidien MÉTRO, dans la section spéciale sur l'éducation. (Lire la suite...)

19 Octobre 2006

«Forêts: laissez la responsabilité à ceux qui en vivent!»
Le doctorant Eric Alvarez (U Laval) prend position sur la crise forestière dans la section Opinions du Devoir. (Lire la suite ...)

16 Octobre 2006

Le professeur Martin Lechowicz et la doctorante Virginie-Arielle Angers récompensés par l'ACFAS!
Lors de la 62e édition du Gala des Sciences de l'ACFAS, deux membres du CEF ont reçu des prix! Martin Lechowicz (McGill) a remporté le prix Michel-Jurdant  de l'ACFAS  pour les Sciences de l'environnement alors que Virginie-Arielle Angers (UQAM) a reçu le prix Ressources naturelles . Félicitations Martin et Virginie!
Le Devoir samedi le 14 octobre 2006  Le Devoir samedi le 14 octobre 2006 

10 Octobre 2006

Le professeur Bill Shipley (U. de Sherbrooke) publie dans la très prestigieuse revue Science!
Bill Shipley, avec ses collaborateurs Denis Vile et Eric Garnier du CNRS de Montpellier en France publiera un article important dans le journal Science  du 3 novembre 2006 prochain.
Shipley, B., Vile, D., & Garnier, E. 2006 From plant traits to plant communities: a statistical mechanistic approach to biodiversity. Science (sous presse). PDF 
Il s'agit d'une nouvelle approche qui a prédit l'évolution de la composition d'une communauté végétale seulement avec huit caractéristiques moyennes.

Écoutez  l'entrevue que Bill Shipley a accordée à Radio-Canada le 6 octobre dernier.
Lisez l'article  paru dans Liaison, le journal de la communauté universitaire de l'Université de sherbrooke.
10 Octobre 2006
La forêt Montmorency, un modèle pour une nouvelle foresterie 
Un article de Judith Alain publié par l'Impact Campus, le journal des étudiants et des étudiantes de l'Université Laval.

************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Fin de la section Le CEF dans les médias. ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************

La forêt dans les médias ************************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************************ Début de la section La forêt dans les médias. Insérez vos articles après ce bloc. **************************************************************************************************************** ****************************************************************************************************************

23 décembre 2010
Libre opinion - Nous faire cadeau de la vie 
Charles-Mathieu Brunelle - Directeur des Muséums nature de Montréal, Gilles Vincent - Directeur du Jardin botanique, Anne Charpentier - Directrice de l'Insectarium 23 décembre 2010 Nature.
L'année 2010 aura été l'Année internationale de la biodiversité. Ce fut également celle, en octobre dernier, du Sommet de Nagoya sur la biodiversité, qui comptait notamment, parmi ses événements majeurs, la 10e réunion de la Conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique. Alors que l'année tire à sa fin, nous devons nous résoudre à constater le peu d'écho qu'ont eu ici ces événements. (Le Devoir)
22 décembre 2010
Pénurie de main-d'oeuvre appréhendée en forêt 
À la veille de sa retraite, Guy Chevrette lance un dernier avertissement. «C'est notre plus grande crainte, a lancé l'ex-ministre en entrevue avec la Presse canadienne. Nous travaillons pour attirer la main-d'oeuvre mais, croyez-le ou non, les options en foresterie dans les cégeps sont presque toutes fermées à travers le Québec. Nous sommes obligés de les former en usine. S'il y avait une reprise maintenant, il nous manquerait de 2000 à 3000 personnes certifiées.» (Le Devoir)
22 décembre 2010
Map: 15 million sq km of land suitable for forest restoration 
1.5 billion hectares (5.8 million square miles) of land are suitable for forest restoration, according a new analysis by the Global Partnership on Forest Landscape Restoration, a partnership between the World Resources Institute, South Dakota State University, and IUCN. The global map shows where forests have "great potential for recovery", including great swathes of deforested landscapes (about two-thirds of the opportunity) across Africa, Brazil, and Indonesia as well as degraded forests and woodlands. The analysis breaks opportunities into two classes: wide-scale and mosiac (or patchy) forest generation. (Mongabay)
21 décembre 2010
La biodiversité a démarré une accélération il y a quelque 580 millions d’années 
Les résultats d’une étude publiée le 19 décembre 2010 dans la revue britannique Nature viennent de démontrer que la biodiversité a démarré une accélération il y a quelque 580 millions d’années. Les traces de l’apparition de la vie de notre planète pourraient donc être retrouvées dans l’ADN des organismes vivants d’aujourd’hui. (RFI)
21 décembre 2010
L'ONU lance un groupe d'experts sur la biodiversité 
Après le Groupe international d'experts sur le climat, un nouveau GIEC voit le jour. L'Assemblée générale de l'ONU a voté lundi pour la création d'un groupe d'experts sur la biodiversité, afin de prévenir et d'enrayer l'extinction de diverses espèces vivantes. Ce GIEC devrait favoriser les échanges de connaissances entre les scientifiques et les décideurs politiques afin de mettre en place des mesures concrètes et rapides pour préserver la biodiversité de la planète. L'organisme onusien vise aussi à sensibiliser le public. (Radio-Canada)
21 décembre 2010
L'Assemblée générale de l'ONU crée un Giec de la biodiversité  
L'Assemblée générale des Nations unies a créé lundi un Groupe international d'experts (Giec) de la biodiversité, avec pour mission d'évaluer l'érosion du vivant et d'aider à l'enrayer. La création de cet organe, via l'adoption d'une résolution de l'Assemblée générale de l'ONU, est une étape importante dans la mise en place de la plate-forme intergouvernementale d'interface science-politique sur la biodiversité et les services rendus par les écosystèmes (IPBES), a souligné un diplomate onusien. Cette plateforme est considérée comme faisant partie de la réforme de la gouvernance mondiale sur la biodiversité. (Romandie)
21 décembre 2010
Mummified Arctic forest could yield clues to global warming 
A mummified ancient forest unearthed north of the Arctic Circle may give researchers clues about what to expect as climate change again affects the polar region. Joel Barker, a researcher at The Ohio State University, stumbled on the forest's remnants while camping last year on Canada's Ellesmere Island, just 500 miles from the North Pole. The forest stood more than 1,000 miles north of the northernmost trees of today. (CNN)
20 décembre 2010
La foresterie urbaine 
La foresterie urbaine, c'est une branche spécialisée de la foresterie. Son objectif est la culture et l'aménagement des arbres et des forêts d'une ville, pour leur apport aux bien-êtres physiologique, sociologique et économique de la société citadine et ce, dans une perspective de développement durable. L'arbre remplit beaucoup de fonctions dans un milieu urbain, soit : un rôle esthétique, un rôle architectural, ainsi qu'une influence sur le climat et sur la qualité de l'air. (Médiaterre)
17 décembre 2010
Desertification is greatest threat to planet, expert warns 
Desertification and land degradation is "the greatest environmental challenge of our time" and "a threat to global wellbeing", according to the UN's top drylands official, Luc Gnacadja, who says people must be paid via global carbon markets for preserving the soil. The executive secretary of UN's Convention to Combat Desertification (UNCCD), will today launch the UN decade for the fight against desertification in London. (The Guardian)
17 décembre 2010
La Californie fixe le cadre de son marché du carbone 
La Californie s'est dotée jeudi d'un cadre légal pour la création d'un marché du carbone, ce qui pourrait constituer un première étape vers un programme similaire au niveau fédéral aux Etats-Unis. Les règles adoptées par l'agence californienne de contrôle du changement climatique visent à limiter les émissions de dioxyde de carbone et d'autres gaz à effet de serre, jugés responsables du réchauffement climatique. Les centrales électrique, les usines puis les raffineries et d'autres types d'entreprises disposeront de droits à polluer qui pourront être échangés. (Reuters)
17 décembre 2010
Les forêts tropicales, futur eldorado des marchés «carbone» 
Qui paiera pour la protection des forêts tropicales? La lutte contre la déforestation — le sujet le plus consensuel de la Conférence de Cancún sur le climat — bute encore sur cet épineux «détail». Le débat a pris des allures de guerre de religion. D'un côté, les adeptes du marché prêts à convertir les arbres en valeurs boursières. De l'autre, les partisans d'un financement exclusivement indexé sur des fonds publics. Les premiers sont beaucoup plus nombreux que les seconds, surtout représentés par la Bolivie et quelques voisins latino-américains. Mais toute décision requérant l'unanimité, il faudra, pour parvenir à un accord à Cancún, que les deux options restent ouvertes. Et c'est probablement ce qui va se passer. (Le Devoir | Le Monde)
17 décembre 2010
Ottawa pressé d'agir pour atténuer l'impact des changements climatiques 
Le Canada doit commencer rapidement à investir dans l'atténuation des impacts actuels et futurs des changements climatiques s'il veut en minimiser les coûts et même tirer profit de certains changements inévitables. C'est ce que recommande aux différents gouvernements la Table ronde nationale sur l'économie et l'environnement (TRNEE), un organisme-conseil du gouvernement fédéral composé de chercheurs, d'hommes d'affaires et d'écologistes. (Le Devoir)
17 décembre 2010
Deforestation could fuel deadly spread of malaria, yellow fever and Lyme disease 
The economic and climate-related impacts of forest destruction are well known, but continued logging could unleash devastating new pandemics and spread fatal diseases into the human population, scientists tell the Ecologist. (Ecologist)
17 décembre 2010
The great forest sell-off 
The government's plan to put half of England's state-owned forests up for sale might raise billions, but what will we lose? (The Guardian)
16 décembre 2010
Conservationists Explore Relationship Between Religion and the Environment 
Ethical and practical support for biodiversity conservation may be found within the great religions such as Islam, or within the beliefs and traditional cultural practices of even the smallest community. (Science Daily)
16 décembre 2010
Extinctions, Loss of Habitat Harm Evolutionary Diversity 
A mathematically driven evolutionary snapshot of woody plants in four similar climates around the world has given scientists a fresh perspective on genetic diversity and threats posed by both extinctions and loss of habitat. (Science Daily)
16 décembre 2010
Ancient Forest Emerges Mummified from the Arctic: Clues to Future Warming Impact 
Researchers believe the trees -- buried by a landslide and exquisitely preserved 2 to 8 million years ago -- will help them predict how today's Arctic will respond to global warming. An outcropping of mummified tree remains on Ellesmere Island in Canada. A melting glacier revealed the trees, which were buried by a landslide 2 to 8 million years ago, when the Arctic was cooling. The remains could offer clues to how today's Arctic will respond to global warming. (Science Daily)
15 décembre 2010
New data shows REDD+ is succeeding 
Amid the whirlwind of climate change news before and after the Cancún climate conference, including a landmark agreement on REDD+ (reducing emissions from deforestation, and related pro-forest actions), an important story seems to have passed by with little notice. Over the past two months, several new analyses have given clear evidence that deforestation has gone down over the past several years. In fact, the drop is quite impressive, and shows that of all the approaches to avoiding the worst consequences of global warming, reducing tropical deforestation is the one that has contributed by far the most to date. (Mongabay)
15 décembre 2010
NASA releases global warming map 
NASA has released a new analysis of temperature change. The map shows temperature anomalies for 2000-2009 and 1970-1979 relative to a 1951-1980 baseline. To conduct the analysis, NASA's Goddard Institute for Space Studies (GISS) uses "publicly available data from 6,300 meteorological stations around the world; ship-based and satellite observations of sea surface temperature; and Antarctic research station measurements." (Mongabay)
15 décembre 2010
Nouveau projet de loi sur l'utilisation du bois 
Le projet de loi no 490 présenté le 9 décembre devant l’Assemblée nationale du Québec prévoit qu’à compter du 1er janvier 2012 tout bâtiment neuf, autre que résidentiel, devra contenir un minimum de 5 % de matériaux faits de bois certifié et transformé au Québec. Lorsqu’il s’agit d’un bâtiment construit par une entité gouvernementale, l’exigence est portée à 25 %. (Métro Montréal)
15 décembre 2010
Feux de forêts : plus d'hommes, moins d'incendies? 
Découverte surprenante et paradoxale : il y aurait moins d'incendies de forêts aujourd'hui qu'il y a un siècle. Et même que depuis un demi-millénaire... Au moins dans l'hémisphère sud. Cette découverte vient des glaces de l'Antarctique et est annoncée par une équipe franco-américaine. Elle résulte de l'étude du monoxyde de carbone dans les glaces forées aux sites de D47 et de Pôle Sud. (Sciences)
14 décembre 2010
Carbon sequestration: Underground storage of carbon dioxide may trigger earthquakes 
Underground storage of carbon dioxide may trigger earthquakes which could allow the gas to seep back into the atmosphere, rendering the emissions mitigation approach ineffective, warns Stanford geophysicist Mark Zoback. (Mongabay)
14 décembre 2010
Finland forest protected: 80,000 hectares of green cover rescued from industrial logging 
In a significant win for environmental activists, 80,000 hectares of forests in Finland have been won protection under a landmark deal. Metsahallitus, a forest enterprise controlled by the Finnish government, have agreed to preserve 80 percent of 107,000 hectares of pine forests in northern Finland. The area, which serves as a grazing land for the reindeer, includes tracts of old growth forest. The decision comes after an 8-year battle by Greenpeace and Finland’s indigenous Saami reindeer herders. (Mongabay)
14 décembre 2010
What Cancun Means 
BLOG | he low-drama Cancun climate talks are over, and negotiators are justifiably pleased. The agreement reached here is modest but important. It builds on the political compromise embodied in the unreasonably maligned Copenhagen Accord in two important ways. Substantively, it begins to flesh out many of the accord’s details. Politically, it takes what was a toxic agreement and obtains much more solid buy-in from the most important parties. (Blog)
14 décembre 2010
Israeli forest's road to recovery — plant or wait? 
For more than a century, planting trees in this mostly desert land has been an act of almost spiritual importance, starting with those who helped create the state of Israel. So the emotional response to the worst wildfire in the country's history, which tore through one of its few natural forests over the weekend and killed 42 people, has been to seek to replant — and donations are pouring in from around the world. (The Mercury)
14 décembre 2010
Greenpeace publie un bilan des performances 
Greenpeace publie aujourd’hui son bilan Grands acheteurs, grands défenseurs? Performance des marchés pour la protection de la forêt boréale, qui évalue la performance de 23 principaux grands consommateurs de produits forestiers selon leurs engagements et les gestes concrets posés pour la protection de la forêt boréale et le caribou forestier, une espèce menacée. (Greenpeace) | Forêt boréale : Greenpeace pointe du doigt des entreprises (Canoë) 
13 décembre 2010
Des millions pour sauver la Terre 
Un très riche Américain adepte d’une écologie radicale achète de vastes terres dans le Cône Sud dans le but de les protéger de toute exploitation humaine. Un projet qui ne lui attire pas que des amis, relate El País. (Courrier International)
13 décembre 2010
Cancún: un accord rassembleur 
L'entente de Cancún, entérinée samedi, au petit matin, par 193 des 194 pays signataires de la Convention de Rio sur le climat, marque un tournant historique à plusieurs égards. Mais surtout parce qu'elle a crevé un abcès qui menaçait de plus en plus toute forme d'action internationale concertée contre le réchauffement climatique. (Le Devoir)
13 décembre 2010
Qu'arrive-t-il au caribou? 
Certains indices montrent en effet que la plupart des populations de caribous et de rennes dans les territoires nordiques du globe sont en chute libre. Un déclin mystérieux à bien des égards, estiment plusieurs chercheurs. (Cyberpresse)
11 décembre 2010
'Greener' Climate Prediction Shows Plants Slow Warming 
A new NASA computer modeling effort has found that additional growth of plants and trees in a world with doubled atmospheric carbon dioxide levels would create a new negative feedback -- a cooling effect -- in the Earth's climate system that could work to reduce future global warming. (Science Daily)
8 décembre 2010
Les Fros, des débroussailleurs d’espérance, de Stéphanie Lanthier 
Un documentaire en salles le 10 décembre à Montréal et à Québec. Lire l'entrevue sur L'Autjournal.
8 décembre 2010
L’appel à l’aide du caribou 
Ce n’est pas tous les jours qu’un congrès scientifique international réunit le savoir traditionnel aborigène et la science occidentale. Mais lorsqu’une espèce unique est menacée, il faut adopter une approche tout aussi unique. La menace en question concerne la disparition accélérée du caribou de l’Amérique du Nord. Des centaines de scientifiques, de gestionnaires de la faune et de leaders autochtones provenant des quatre coins du Canada, ainsi que du Groenland, de la Russie et de la Norvège, se sont réunis pendant quatre jours à Winnipeg pour discuter du problème. (David Suzuki sur Canoë)
8 décembre 2010
La foresterie : futur marché des compensations d’émissions carbone ? 
La foresterie pourrait devenir l’un des secteurs dominants du marché des compensations d’émissions de dioxyde de carbone, surtout si le programme REDD progresse lors des discussions des Nations Unies de Cancun. (Actualité News Environnement)
7 décembre 2010
Jean Charest reçoit un prix environnemental à Cancun 
Pendant que Jean Charest est fortement critiqué chez lui, il est louangé à l'international. Le premier ministre a reçu ce midi à Cancun le South Australian International Climate Change Leadership Award. Le choix du jury était unanime, indique le premier ministre de l'Australie méridionale, Mike Rann. «En neuf ans, je n'ai rencontré personne d'aussi inspirant pour l'environnement, assure M. Rann. On remet ce prix à M. Charest pour son leadership à l'international, et aussi pour ses politiques chez lui. Son bilan est de loin le meilleur en Amérique du Nord. Il est le real deal. (Cyberpresse)
7 décembre 2010
Une forêt urbaine nommée en l'honneur Jean Charest 
En mission à Cancún où il copréside le Sommet des leaders sur les changements climatiques, le premier ministre du Québec, Jean Charest, s'est vu remettre par son homologue d'Australie méridionale, Mike Rann, le South Australian International Climate Change Leadership Award. En guise de reconnaissance du travail accompli, l'Australie méridionale nommera sur son territoire une zone de forêt urbaine en l'honneur du premier ministre Charest. (Cyberpresse)
7 décembre 2010
Une forêt nommée Jean Charest 
Mal aimé au Québec, Jean Charest a vu son «leadership» en matière de lutte contre le réchauffement climatique reconnu à l'international. L'Australie-Méridionale a choisi de donner son nom à une de ses forêts. «Je n'ai jamais pensé qu'une forêt portera un jour mon nom. J'ai hâte de la visiter», a dit Jean Charest, radieux, mardi. (Canoë)
7 décembre 2010
Sauver la biodiversité pour sauver les hommes ? 
La biodiversité est d’autant plus à préserver qu’elle serait le garant de la santé humaine. En effet, des chercheurs américains du Cary Institute of Ecosystem Studies à Millbrook ont pu montrer que la disparition des espèces, aussi bien visibles (animaux) qu’invisibles (bactéries) provoquerait une augmentation des maladies infectieuses. (Futura Sciences)
7 décembre 2010
Israël : La forêt brûlée du mont Carmel mettra des années à revivre  
Là où se se dressaient des arbres centenaires, il n'y a plus que terre brûlée : il faudra des décennies, selon les experts, pour rétablir dans toute sa splendeur la forêt du mont Carmel, ravagée par le pire incendie qu'ait connu Israël. Pas moins de cinq millions d'arbres ont été réduits en cendre par la tempête de feu qui a ravagé pendant quatre jours près de 5000 hectares de ce que les Israéliens appellent «la petite Suisse», dans le nord du pays. Le bilan humain est de 42 morts. (Canoë)
6 décembre 2010
Sapins de Noël: la durée de rétention des aiguilles doublée 
Alors que l'odeur des sapins embaume les maisons à l'approche de Noël, la chute des aiguilles demeure un irritant majeur. Mais voilà que des chercheurs de l'Université Laval affirment avoir trouvé le moyen de doubler la durée de conservation des sapins de Noël. L'équipe de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation de l'Université Laval a réussi à identifier l'hormone végétale, l'éthylène, responsable de la perte des aiguilles du sapin baumier. (Canoë) | Des sapins de Noël qui dureront plus longtemps (Radio-Canada) 
6 décembre 2010
Le Biodôme sous un nouveau jour 
Entre 5000 et 6000 visiteurs étaient attendus, samedi, afin de découvrir les nouveautés du musée de la biodiversité. Le conflit entre la Ville et les cols bleus, qui avait obligé le Biodôme à cesser son activité touristique depuis le mois de juin, est désormais loin derrière. «On a été pris un peu en otage, mais on n’en veut à personne. Maintenant que la convention collective est signée, on est tranquille, jusqu’à la prochaine», déclare Yves Paris, responsable de la programmation des activités éducatives. (Canoë)
6 décembre 2010
Forestier en chef : La nomination de Gérard Szaraz bien accueillie 
Le nouveau forestier en chef, Gérard Szaraz, qui entrera en fonction le 20 décembre, est considéré comme l'homme tout désigné pour implanter le nouveau régime forestier par plusieurs groupes au Québec et au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le directeur général de la Fédération des coopératives forestières du Québec, Jocelyn Lessard, a travaillé avec M. Szaraz et souligne que le prochain forestier en chef a une perspective durable de l'exploitation forestière. « Les Québécois peuvent être rassurés d'avoir quelqu'un comme lui à ce poste parce qu'il a beaucoup de compétences et une vision très large de la foresterie », croit M. Lessard. (Radio-Canada)
6 décembre 2010
La perte de biodiversité représente une menace pour la santé humaine 
Une nouvelle étude anglo-américaine montre que la perte de biodiversité, notamment les mammifères et les bactéries bénéfiques, pourrait porter atteinte à la santé humaine. Présentée dans la revue Nature, la recherche souligne la relation importante entre la conservation et les maladies. La perte d'espèces dans les écosystèmes déclenche une augmentation de pathogènes, les organismes responsables des maladies. Pour réduire les probabilités que d'autres maladies infectieuses se propagent des animaux sauvages aux animaux d'élevage et à l'homme, les auteurs appellent à un meilleur suivi des régions ayant beaucoup d'animaux domestiqués. (Cordis)
3 décembre 2010
En bref - Israël : 40 morts dans un incendie 
Au moins 40 personnes, presque tous des gardiens de prison, ont péri dans un gigantesque incendie de forêt qui continuait de ravager hier soir le mont Carmel, dans le nord d'Israël, le plus meurtrier de l'histoire du pays. «En cette heure où le feu ravage le mont Carmel, il y a de nombreuses victimes. Toutes les forces de l'État sont mobilisées afin de sauver les blessés et stopper le feu. C'est un désastre sans précédent», a déclaré le premier ministre, Benjamin Nétanyahou dans un communiqué. (Le Devoir)
3 décembre 2010
Catastrophe humanitaire en vue - Le réchauffement climatique pourrait coûter la vie à 5 millions de personnes d'ici 10 ans 
L'inaction de la communauté internationale et en particulier des pays occidentaux, les responsables de l'essentiel du réchauffement climatique, va coûter la vie à cinq millions de personnes d'ici dix ans et à un million de personnes par année à compter de 2030. C'est ce qu'indique le premier Bilan de vulnérabilité climatique, publié hier en marge de la semaine de travaux techniques de la conférence de Cancún sur le climat. Ce bilan est le résultat d'une initiative lancée en 2009 par le président Mohamed Nasheed, des Maldives, de petites îles particulièrement menacées par les changements climatiques. Il a été réalisé avec l'organisme scientifique DARA, basé à Madrid. Ce bilan évalue le niveau de vulnérabilité de tous les pays de la planète en matière de santé publique, de désastres météorologiques, de pertes d'habitats et de vitalité économique. Il a été publié le même jour que celui de l'Organisation météorologique internationale (OMI). (Le Devoir)
3 décembre 2010
Israel investigating arson as source of deadly forest fire  
European aircraft dumped tons of water over flames raging through tall trees in northern Israel as firefighters struggled for a second day Friday to contain the country's worst-ever forest fire, which has killed 41 people and displaced thousands. (Globe & Mail) | Video: Foreigners help fight Israeli forest fire 
3 décembre 2010
Making forests pay in a warming world  
Deep in the flooded jungles of southern Borneo, muddy peat oozes underfoot like jello, threatening to consume anyone who tries to walk even a few yards into the thick, steaming forest.

Hard to imagine this brown, gooey stuff could become a new global currency worth billions a year, much less an important tool in the fight against climate change. (Globe & Mail)

3 décembre 2010
Northern Hemisphere atmospheric stilling partly attributed to an increase in surface roughness 
Surface winds have declined in China, the Netherlands, the Czech Republic, the United States and Australia over the past few decades1, 2, 3, 4. The precise cause of the stilling is uncertain. Here, we analyse the extent and potential cause of changes in surface wind speeds over the northern mid-latitudes between 1979 and 2008, using data from 822 surface weather stations. We show that surface wind speeds have declined by 5–15% over almost all continental areas in the northern mid-latitudes, and that strong winds have slowed faster than weak winds. (Nature GeoScience)
3 décembre 2010
Ecologie : la jungle urbaine réduit la pollution atmosphérique 
La capacité des arbres à absorber le dioxyde de carbone est bien connue et joue un rôle fondamental dans la lutte contre le changement climatique. Mais leur rôle ne s'arrête pas là : ils sont aussi capables d'absorber d'autres composés chimiques aériens. Les résultats d'une étude publiée le 21 octobre dernier dans la revue Science Express révèlent que les capacités d'absorption de la pollution atmosphérique par les forêts auraient été largement sous-estimées. (France)
3 décembre 2010
80% de l'expansion des zones agricoles tropicales entre 1980-2000 s'est faite au dépend des zones forestières 
Plus de 80 pour cent de l'expansion des zones agricoles tropicales entre 1980 et 2000 s'est faite au détriment des zones forestières d'après les recherches publiées la semaine dernière dans l'édition en ligne du Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). L'étude, basée sur l'analyse des images satellite collectées par les L'organisation des Nations Unies pour la nourriture et l'agriculture ( United Nations Food and Agricultural Organization, FAO) et conduite par Holly Gibbs de l'Université de Stanford, démontre que 55 pour cent des nouvelles terres agricoles se sont développées sur des zones forestières vierges, et que 28 pour cent sur des zones forestières perturbées. Le reste s'étant constitué sur des terrains d'arbustes. (Mongabay)
3 décembre 2010
Coopération canado-camerounaise pour mieux vivre de la forêt 
Des milliers de kilomètres les séparent et, pourtant, les Forêts Modèles du Lac Saint-Jean (FMLSJ) et du Cameroun (Dja et Mpomo, Campo Ma’an) tissent des liens afin de développer l'économie camerounaise. Elles sont unies par un but commun, celui de bâtir une économie du milieu forestier grâce à une gestion collective de leurs ressources. Cette coopération canado-camerounaise ne pourrait s'épanouir sans l’appui du Réseau international de Forêts Modèles (RIFM), du Programme des collectivités forestières (PCF) et de l’Initiative pour un réseau de Forêts Modèles en Afrique, tous soutenus par Ressources naturelles Canada. (RNCan)
3 décembre 2010
Killer of Aspen Slows, but Worries About a Beloved Tree Remain 
spen trees, with their quivering, delicate foliage and the warm glow of color they spread across the high country of the Rocky Mountains this time of year, have an emotional appeal that their stolid, prickly evergreen cousins do not. So tree lovers and scientists alike felt the impact when the aspen in the West started dying around 2004 — withering away in a broad band from here in southwest Colorado through the mountains of Utah, Arizona, and New Mexico and into Wyoming. (NY Times)
3 décembre 2010
A special report on forests: Seeing the wood 
Purveyors of water, consumers of carbon, treasure-houses of species, the world’s forests are ecological miracles. They must not be allowed to vanish, says James Astill. Plusieurs articles de fond sont présents dans ce reportage spécial (The Economist)
2 décembre 2010
Breaking all of life's rules: scientists discover bacteria that can survive on arsenic 
While for days rumors have circulated around the Internet that NASA had discovered alien life, the truth may be even less expected. Instead of aliens, NASA-funded researchers have discovered a microorganism on Earth that breaks all the rules of life: in Mono Lake in California scientists found a bacterium that can survive wholly on arsenic. The microorganism is capable of replacing phosphate, one of the essential blocks of all known life, with the toxic chemical arsenic according to new researched published in Science. (Mongabay)
2 décembre 2010
Rainforest protection should focus on boosting resilience to climate change 
Efforts to protect tropical forests under the proposed reducing emissions from deforestation and degradation (REDD) program should focus on conserving large-scale moisture gradients and areas that provide connectivity between major ecozones in order to reduce the impacts of climate change on ecosystem function and the compounding effects of deforestation, argue scientists writing in the journal Nature. (Mongabay)
2 décembre 2010
Ressources naturelles: Une limite à la coupe à blanc 
Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse propose de limiter pendant cinq ans la quantité d'arbres obtenue par la coupe à blanc à 50 % du total du bois récolté dans les forêts de la province. Cette mesure fait partie de la future politique provinciale en matière de foresterie, dont le gouvernement néo-démocrate de Darrell Dexter a dévoilé les bases mercredi. La Société pour les parcs et la nature du Canada qualifie cet objectif d'ambitieux et de nécessaire. Les entreprises forestières sont plus réticentes. Un porte-parole de la papetière New Page estime toutefois qu'il sera possible pour l'industrie de s'adapter en adoptant une approche plus sélective. (Radio-Canada)
2 décembre 2010
Québec nomme Gérard Szaraz forestier en chef 
Le gouvernement Charest a annoncé mercredi la nomination de Gérard Szaraz au poste de forestier en chef. Membre depuis 2008 du bureau du vérificateur général du Québec pour les dossiers de développement durable, M. Szaraz succède à Pierre Levac, dont le mandat n'a pas été renouvelé par le ministère des Ressources naturelles. À l'évidence, les relations entre l'ancien forestier en chef et le gouvernement ont connu leur lot de difficultés au fil des ans. (Cyberpresse)
1 décembre 2010
Sommet de Cancún: négocier de mauvaise foi 
Pour négocier, il faut avoir quelque chose à mettre sur la table, une contribution à faire. Le Canada arrive les mains pratiquement vides à ce sommet des Nations unies sur le climat à Cancún, alors que la crise climatique touche des millions de personnes dans le monde et ici, au Canada. Alors que plusieurs autres pays avancent et agissent, d'autres se contentent de rester assis à regarder les impacts s'intensifier. Et de laisser passer l'occasion de contribuer à un avenir énergétique propre. Dans la dernière catégorie, on peut dire que le Canada se complaît tout au fond du baril. (Le Devoir - texte d'opinion de Hannah McKinnon - Responsable des communications pour le Réseau action climat Canada et Steven Guilbeault - Coordonnateur général adjoint d'Équiterre)
1 décembre 2010
Natural Reforestation in Southern Pyrenees Favours Orchid 
A 13-year study has been key to understanding how and why an orchid species (Cypripedium calceolus), which is endangered in some countries in Europe, is surviving and recovering in the Pyrenees. The results suggest that the abandonment of farming and grazing, which is enabling reforestation to take place, is benefiting this orchid. (Science Daily)
1 décembre 2010
Rainforest Conservation Needs a New Direction to Address Climate Change 
Conservation and international aid groups may be on the wrong course to address the havoc wreaked by climate change on tropical rainforests, according to a commentary appearing in the journal Nature on 2 December 2010. (Science Daily)
1 décembre 2010
Rwanda government: one third forest cover coming seven years ahead of schedule 
Rwanda expects to reach its goal of 30% forest cover in three years, according to the Minister for Forestry and Mines, Christophe Bazivamo. If achieved this would be seven years ago of the government's pledge for 2020. (Mongabay)
1 décembre 2010
NASA images reveal disappearing mangroves worldwide 
n August NASA and the US Geological Survey released the first-ever satellite analysis of the world's mangrove ecosystems. What they found was dire: mangroves covered 12.3% less area than previously estimated. Now, NASA has released images of the world's mangrove ecosystems (see below), which currently cover 137,760 square kilometers. Yet this number keeps shrinking: mangroves are vanishing rapidly due to rising sea levels, deforestation for coastal developments, agriculture and aquaculture. (Mongabay)
1 décembre 2010
Le financement et la déforestation : les défis de Cancún  
Les attentes sont faibles à la conférence de Cancún sur les changements climatiques, qui s’est ouverte lundi au Mexique. Mais des progrès sont tout de même attendus en ce qui a trait au financement des mesures de réduction d’émissions de gaz à effet de serre et dans le combat contre la déforestation. Idéalement, Cancún devrait déboucher sur un cadre légal et contraignant pour les pays en développement, avec des cibles de réduction d’émissions. «Mais les négociateurs s’entendent pour dire que ce sera difficile d’obtenir une telle entente», dit Jean Nolet, président d’Éco-Ressources, joint à Cancún. (Les Affaires)
1 décembre 2010
Concilier la conservation des forêts avec les intérêts des femmes 
Il tarde que la communauté internationale reconnaisse le rôle des femmes au sein des projets de conservation des forêts et d'évitement du déboisement. L'enjeu est crucial, mais délaissé. Dans les pays en développement, les femmes mériteraient d'être au premier plan des projets de Réduction d'Émissions liées au Déboisement et à la Dégradation des forêts et de conservation des Forêts (REDD+). En réalité, sur le terrain, il en est tout autrement. (Mediaterre)
1 décembre 2010
Brésil: baisse record de la déforestation de l'Amazonie 
La déforestation de l'Amazonie brésilienne a enregistré une baisse record, entre 2009 et 2010, avec 6451 km2 déboisés, une réduction de 14% par rapport aux douze mois précédents, a annoncé mercredi le gouvernement. «Il s'agit de la plus faible déforestation dans l'histoire de l'Amazonie, ce sont des chiffres fantastiques», s'est félicitée la ministre de l'Environnement Izabella Teixeira, en annonçant ces chiffres au côté du président Luiz Inacio Lula da Silva. La période étudiée va de août 2009 à juillet 2010. (Cyberpresse)
30 novembre 2010
California's Controlled Fires Boost Biodiversity 
In certain ecosystems, such as the mixed-conifer forests of the Sierra Nevada region of the western United States, fires are a natural and essential occurrence for maintaining forest health. However, for many decades, resource managers in California and other western states prevented or suppressed natural fires to limit the potential for catastrophic spread. (Science Daily)
30 novembre 2010
Pulp plantations destroying Sumatra's rainforests 
Indonesia's push to become the world's largest supplier of palm oil and a major pulp and paper exporter has taken a heavy toll on the rainforests and peatlands of Sumatra, reveals a new assessment of the island's forest cover by WWF. (Mongabay)
29 novembre 2010
Google Earth now features 3-D trees 
Google has populated several major cities with more than 80 million virtual trees based on an automated process that identifies trees in satellite images. The realistic 3D representations are based on actual tree species found in urban areas. For example, San Francisco's Golden Gate Park has nearly a dozens species, including Green Ash, various maples, and cypress, while Tokyo's Yoyogi Park, Shinjuku Gyoen and the Akasaka Imperial Grounds contain Ginkgo, Flowering dogwood, and Cherry trees, among others. New York City, Davis, Berlin, Athens, and Chicago are also represented. More than 40 tree species are currently included. (Mongabay)
29 novembre 2010
Earth's Lakes Are Warming, NASA Study Finds 
In the first comprehensive global survey of temperature trends in major lakes, NASA researchers determined Earth's largest lakes have warmed during the past 25 years in response to climate change. Researchers Philipp Schneider and Simon Hook of NASA's Jet Propulsion Laboratory in Pasadena, Calif., used satellite data to measure the surface temperatures of 167 large lakes worldwide. (Science Daily)
29 novembre 2010
Don't ignore biodiversity when conserving carbon stocks 
A focus on conservation of high carbon landscapes via the proposed REDD mechanism could come at a detriment to biodiversity, argues a new paper published in Carbon Balance and Management. The research, led by Gary Paoli of Daemeter Consulting in Indonesia, analyzed other studies on biodiversity, vegetation types, and carbon emissions. It found that carbon-dense peat swamps, likely a focal point for REDD programs in Indonesia, "do not coincide with areas supporting the highest concentrations of threatened biodiversity," according to a statement from the University of Kent. (Mongabay)
29 novembre 2010
Rainforest Collapse Drove Reptile Evolution 
Global warming devastated tropical rainforests 300 million years ago. Now scientists report the unexpected discovery that this event triggered an evolutionary burst among reptiles -- and inadvertently paved the way for the rise of dinosaurs, 100 million years later. (Science Daily)
29 novembre 2010
Encore une consultation sur l’avenir de la forêt 
La population est une fois encore invitée à se prononcer sur l’avenir de la forêt. Cette fois, Québec veut connaître l’opinion des gens face à deux pièces maîtresses du nouveau régime forestier, qui doit entrer en vigueur le 1er avril 2013. (Abitibi Express)
29 novembre 2010
Sommet de Cancún - Les écologistes québécois montrent peu d'enthousiasme 
Un an après Copenhague, la cité balnéaire mexicaine de Cancún s'apprête à devenir aujourd'hui la capitale mondiale du climat, avec plus de 190 pays réunis pour tenter de redonner élan et crédibilité à des négociations qui piétinent. Mais pour les mouvements écologistes québécois, la marche vers Cancún s'effectue sans grand enthousiasme et sur fond de scepticisme. (Le Devoir)
29 novembre 2010
Online Atlas Shows Climate Change Impact on Forest Distribution Patterns in Iberian Peninsula 
Researchers from Universitat Autònoma de Barcelona (UAB) and CREAF have developed the Suitability Atlas of Woody Plants of the Iberian Peninsula, a series of digital maps available online which for the first time reveal the present and future degree of adaptation to climate conditions of the main plant species found in the forests throughout the Iberian Peninsula. Data shows the tendency of forests to move higher in altitude and migrate towards the north. (Science Daily)
29 novembre 2010
Developing Countries Often Outsource Deforestation, Study Finds 
In many developing countries, forest restoration at home has led to deforestation abroad, according to a new study in the Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). (Science Daily)
28 novembre 2010
Managing Nature Reserves Using Ecological Disturbances Can Easily Go Wrong 
Ecological disturbances are not necessarily a bad thing -- deliberate disturbances can actually be used to preserve or even increase biodiversity in a nature reserve. The outcome depends on countless different factors, but many mistakes are made by those working with ecological disturbances and biodiversity, claims a researcher from the University of Gothenburg (Sweden). (Science Daily)
26 novembre 2010
Le sapin «écologique» existe 
Quel est le sapin de Noël le plus écologique? Vous seriez surpris de savoir combien de fois on me pose cette question en tant que présumé «expert» en la matière. Je me demande d'ailleurs pourquoi on ne la pose pas plutôt à certains politiciens qui se spécialisent dans l'art de nous en passer quelques-uns... Mais abordons avec un minimum de sérieux cette angoissante question annuelle. La façon de résoudre cette énigme, qui peut donner lieu en prime à un excellent débat familial autour de la dinde, consiste à poser la question sous l'angle de la pollution et de la dépense d'énergie. (Le Devoir)
25 novembre 2010
L'avenir de la foresterie passera-t-il par les bioraffineries? 
La fin du pétrole à bon marché pourrait laisser une ouverture à de nouvelles énergies et à de nouveaux produits issus de la forêt ou des plantes. C'est la promesse de la chimie verte et des bioraffineries qui remplaceraient plusieurs dérivés du pétrole. Domtar et Fortress Paper ont d'ailleurs récemment fait des annonces intéressantes pour les villes de Windsor (nanocellulose) et Jurso (rayonne). (Terre de chez-nous)
25 novembre 2010
Industrie forestière au NB : consensus sur l'urgence de la situation 
Le gouvernement provincial a réuni vendredi dernier divers représentants du secteur forestier pour discuter des défis auxquels ils font face. Même si les enjeux sont de taille et que les avis sont souvent très différents, la réunion a été jugée constructive et devrait permettre au ministère des Ressources naturelles de mieux préparer ses politiques. (L'Étoile)
25 novembre 2010
Biodiversité : Une zone protégée pour les ours polaires 
Le gouvernement américain vient de qualifier les 500 000 km2 couvrant les mers de Chukchi et de Beaufort en Alaska - un espace deux fois plus grand que le Royaume-Uni - comme « habitat critique » des ours polaires. L’agence américaine de la pêche tente aujourd’hui une solution préventive sous la forme d’un habitat désigné aux ours blancs. « La création de cet habitat critique nous permet de travailler avec ces partenaires pour nous assurer que leurs actions, à l’intérieur de ces frontières, ne nuisent pas aux populations d’ours blancs » précise Tom Strickland, secrétaire adjoint américain pour la pêche, la faune et la flore. (Le Journal)
24 novembre 2010
Ressources zoo-génétiques mondiales | La FAO appelle à une meilleure gestion 
La menace d’extinction qui plane sur les ressources zoo-génétiques du monde avait fait l’objet d’un plan d’action mondial de préservation de ces dernières en 2007. Trois ans après, l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture a appelé, mercredi, à une meilleure gestion des dites ressources. (Au fait)
22 novembre 2010
Des feuilles d'érable records découvertes 
Deux feuilles d’érable géantes ont été découvertes cet automne dans le sud de l’Ontario. L’une d’elles a déjà été inscrite au Livre des records Guinness. Un enfant de 9 ans a ramassé, mi-octobre, une feuille d’érable qui a été inscrite au livre des records. Cela a donné des idées à un habitant de Tillonsburg qui est convaincu d’avoir trouvé une feuille d’érable encore plus grande. L’élève de 4ème année, Joseph Donato, s’est vu remettre sur CTV News un certificat du Livre des records Guinness, jeudi dernier, pour avoir ramassé la plus grande feuille d’érable jamais observée, à Pickering, en Ontario. Les dimensions de la feuille sont exceptionnelles: 34,6 cm de large et 29,21 cm de long, sans la tige. (Canoë)
22 novembre 2010
Le tigre, un fauve redoutable menacé d'extinction 
Les tigres, menacés d'extinction, vivent dans treize pays d'Asie, dont les chefs de gouvernement et autres hauts responsables se réunissent à Saint-Pétersbourg afin de tenter de doubler le nombre de ces félins d'ici 2022. (Canoë)
19 novembre 2010
Abitibi takes step toward restructuring 
Insolvent newsprint giant AbitibiBowater took another step towards exiting court protection after it finalized its Canadian pension agreements. The Montreal-based forest products company signed a deal with the Ontario government, which provides funding relief from the heavy solvency deficits AbitibiBowater's pension plans. (Globe & Mail)
18 novembre 2010
New process turns plant biomass into fuel 
Within 10 years, New Brunswick cars and trucks could be running on fuel created economically from clean, green waste plant biomass using a process invented right here in Fredericton. "We have a breakthrough," said Ying Zheng, a chemical engineering professor at the University of New Brunswick. "We are looking at a new way to reduce the cost of the processing. "I would expect the cost to be competitive with petroleum diesel or petroleum gasoline." (NB Business Journal)
18 novembre 2010
Norway climate deal to drive Indonesia reform 
A $1 billion dollar deal with Norway to save Indonesia's forests and cut planet-warming carbon emissions will trigger a much-needed shake up of Indonesia's notorious bureaucracy, a top official said on Thursday. (Reuters)
18 novembre 2010
As Arctic Temperatures Rise, Tundra Fires Increase 
In September, 2007, the Anaktuvuk River Fire burned more than 1,000 square kilometers of tundra on Alaska's North Slope, doubling the area burned in that region since record keeping began in 1950. A new analysis of sediment cores from the burned area revealed that this was the most destructive tundra fire at that site for at least 5,000 years. Models built on 60 years of climate and fire data found that even moderate increases in warm-season temperatures in the region dramatically increase the likelihood of such fires. (Science Daily)
18 novembre 2010
L'exposition «24 heures de biodiversité» est présentée depuis mercredi au Musée de la civilisation de Québec 
Cette exposition pourra être vue jusqu'au 16 janvier 2011. Il s'agit de la présentation du travail de 24 équipes de photographes qui ont participé à un rallye photographique «24 heures de biodiversité en plein air protégé». L'activité avait été organisée pour célébrer la Journée internationale de la biodiversité, le 22 mai dernier. C'est le collectif Terra Nostra Québec qui avait organisé le tout, afin de faire connaître la biodiversité de la province. (Branchez-vous)
18 novembre 2010
ECANUSA 2010 : Un congrès d'une grande envergure 
La Faculté de foresterie de l'Université de Moncton, campus d'Edmundston (UMCE), a accueilli en octobre dernier quelque 150 chercheurs, étudiants et professionnels de la foresterie à l'occasion du 5e congrès sur les sciences forestières de l'est du Canada et des États-Unis (ECANUSA).

Les congressistes provenaient majoritairement du Nouveau-Brunswick, du Québec et du Maine, mais également de l'Ontario, de la Nouvelle-Écosse, de New York et du Vermont. Ce congrès forestier international est tenu tous les deux ans et il alterne entre le Maine, le Nouveau-Brunswick et le Québec. Pour la première fois de son existence, les présentations d'ECANUSA ont été données dans les deux langues officielles. (Mediaterre)

18 novembre 2010
Rivière-du-Loup entend protéger les écosystèmes forestiers 
Reconnaissant l’importance de protéger les écosystèmes forestiers, qui va de pair avec la valeur de développement durable qu’elle prône, la Ville de Rivière-du-Loup a adhéré au programme d’entente de conservation volontaire de l’Agence régionale de mise en valeur des forêts privées du Bas-Saint-Laurent. (Info dimanche)
17 novembre 2010
Canada Endorses the United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples  
The Government of Canada today formally endorsed the United Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples in a manner fully consistent with Canada's Constitution and laws. For yearts, Canada was the only country still opposing the UUnited Nations Declaration on the Rights of Indigenous Peoples, criminalizing Indigenous activists who stand up for Aboriginal and treaty rights - even though these rights had been affirmed by the Canadian constitution. (Salva Le Foreste)
17 novembre 2010
Faune : Des pistes pour protéger le caribou forestier 
Des chercheurs proposent de limiter l'accès à la forêt, notamment en reboisant certains chemins, afin de protéger le caribou forestier. Les plans pour la protection de l'espèce prévoient également la création d'aires protégées, la certification écologique et de nouvelles stratégies d'aménagement. (Radio-Canada)
16 novembre 2010
Indonesia’s Forests Loom As Green Gold' 
All eyes are on Indonesia and its forest policy as climate- change negotiations continue in the upcoming global talks in Mexico, against the prospect of billions of dollars flowing from the planet’s major polluters to the developing world to slow global warming. The forests in South-east Asia’s largest country will be among those coming under scrutiny during Nov. 29 to Dec. 10, 2010 climate change meetings in the Mexican resort city of Cancun, environmentalists say. These meetings are the 16th Conference of the Parties to the U.N. Framework Convention on Climate Change and the 6th conference of the parties to the Kyoto Protocol. (IPS News)
16 novembre 2010
World's forests suffer from 'leakage' 
A new study has found that while some countries have expanded their forest cover in recent decades, it has been at the expense of poorer neighbouring countries. The research published this week in the Proceedings of the National Academy of Sciences looked at the forest cover and trading patterns of 12 countries, including eight where forests had increased in the past several decades. The researchers from Belgium and the United States found that half of the gains made by creating new forests have been undermined by importing forest products from neighbouring countries that don't protect their environment. (ABC)
16 novembre 2010
Chronique d'une mort annoncée ou Comment le Québec mine sa biodiversité 
Texte d'opinion - Le Sommet de Nagoya sur la biodiversité a pris fin le 29 octobre. Sans surprise, il s'agit d'une énième conférence onusienne sur l'environnement qui se soldera par un constat d'échec. La biodiversité vit sa plus grande crise d'extinction d'espèces depuis les dinosaures et nous en sommes les principaux responsables. Mea culpa planétaire. L'auteur déplore que le projet de loi modifiant la Loi sur les mines maintient le statu quo sur plusieurs éléments archaïques de l'ancienne loi, tel que la préséance des activités minières vis-à-vis tous les autres usages possibles du territoire. (Cyberpresse)
16 novembre 2010
Combien vaut la biodiversité? 
2010 était l'année internationale de la biodiversité. Et alors qu'elle s'achève, on ne peut pas dire que le bilan soit reluisant. Le salut viendra-t-il des économistes? Peut-on mettre un prix sur la nature? C'est le sujet de notre émission de cette semaine. Le mois dernier, juste avant la conférence annuelle des Nations Unies sur la protection de la biodiversité, un document faisant le point là-dessus a été déposé. Dans L’économie des écosystèmes et de la biodiversité, on peut lire, par exemple, que rien que la conservation des forêts, sauverait au moins 3700 milliards de dollars. Dominique Bertaux, de l'Université du Québec à Rimouski, nous explique comment il est possible de mettre un prix sur une forêt. (Agence Science-Presse)
16 novembre 2010
La Chine, protectrice de la biodiversité 
On oublie généralement de souligner les efforts de la Chine pour protéger l’environnement, au point où une annonce qui aurait fait les manchettes si elle était venue des États-Unis, est passée complètement en dehors des écrans radars : près d’un quart du territoire chinois pourrait être classé réserve protégée. L’annonce provient du premier plan national de protection de la biodiversité paru le 18 octobre. Le plan s’appuie en partie sur des recommandations de l’organisme américain Nature Conservancy, et identifie 32 zones prioritaires couvrant 23 % du pays. Les détails ne seront toutefois connus qu’en mars prochain. (Agence Science-Presse)
15 novembre 2010
Ecotourism brings home the bacon in the Peruvian Amazon? 
Ecotourism is one of the most profitable uses of tropical forest in the Tambopata area of the Peruvian Amazon, according to a study released on 29 September in the journal PLoS ONE. In 2002 Peru’s government passed legislation to allow ecotourism-controlled zones in the Tambopata region of southeastern Peru. Policymakers hoped such zones would preserve spectacular rainforest habitats while bringing in steady money. Critics have wondered, though, whether the strategy can succeed in the face of other profitable―yet destructive―ventures on pristine forested land. (Mongabay)
15 novembre 2010
What do wolves and sharks have in common? 
Sharks dwell in the ocean, wolves on land; sharks are a type of fish, wolves are a mammal; sharks go back some 400 million years, wolves only some 2 million years. So, these animals should have little in common, right? However, a new study in Frontiers in Ecology and the Environment points to surprising similarities among these disparate animals. As top predators, both wolves and sharks impact their prey and other species in similar ways. (Mongabay)
13 novembre 2010
Le Nord et ses caribous aux Québécois! 
Les Inuits l'appellent «la rivière qui marche». Ils désignent ainsi la migration annuelle des caribous du Grand Nord québécois. Lorsque cette migration commence, c'est un filet de plusieurs dizaines de kilomètres par des centaines de mètres de largeur qui strie la toundra. L'ami André Croteau, un ancien chroniqueur de chasse et pêche que j'ai toujours considéré comme un véritable mentor, me racontait avoir assisté pendant des journées entières au défilement des caribous lors d'une chasse printanière. (Le Devoir)
13 novembre 2010
Légiférer pour forcer l'utilisation du bois 
Le Parti québécois va déposer un projet de loi pour obliger l'utilisation du bois dans la construction des édifices publics, institutionnels, commerciaux et industriels. C'est ce qu'a annoncé la chef Pauline Marois au cours d'un souper-conférence devant quelque 70 partisans réunis à Dolbeau-Mistassini, hier soir. (Le Quotidien)
12 novembre 2010
13es Rencontres internationales du documentaire de Montréal - La mémoire forestière de Stéphanie Lanthier 
Les Fros, regard sur les nouveaux forestiers de l'immigration qui triment dans la forêt boréale, ouvre le festival qui débute ce soir. Le film prendra par la suite l'affiche le 10 décembre. (Le Devoir)
11 novembre 2010
Overcoming the 'Tragedy of the Commons': Conditonal Cooperation Helps in Forest Preservation  
Many imminent problems facing the world today, such as deforestation, overfishing, or climate change, can be described as 'commons problems.' The solution to these problems requires cooperation from hundreds and thousands of people. Such large scale cooperation, however, is plagued by the infamous cooperation dilemma. According to the standard prediction, in which each individual follows only his own interests, large-scale cooperation is impossible because free-riders enjoy common benefits without bearing the cost of their provision. Yet, extensive field evidence indicates that many communities are able to manage their commons, albeit with varying degrees of success. (Science Daily)
11 novembre 2010
Tropical Forest Diversity Increased During Ancient Global Warming Event  
The steamiest places on the planet are getting warmer. Conservative estimates suggest that tropical areas can expect temperature increases of 3 degrees Celsius by the end of this century. Does global warming spell doom for rainforests? Maybe not. (Science Daily)
11 novembre 2010
Amazon biodiversity older than believed  
A new study in Science has found that the incredible biodiversity of the Amazon rainforest goes back much further than expected, perhaps upending old ideas about how the Amazon basin became arguably the world's most biodiverse ecosystem. According to the study, the origin of rich biodiversity in the Amazon likely goes back more than 20 million years when the Andean mountains were rising. (Mongabay)
11 novembre 2010
Quelques effets pervers de la pensée magique conservationniste  
La protection adéquate des régions méridionales et de la portion sud de la forêt boréale du Québec et du Canada devrait être une condition première avant la création de grandes zones protégées en milieu nordique ; c'est une question de pertinence et d'efficacité. En ce sens, la stratégie des ONG canado-étasuniennes nous conduit vers un échec, au grand bonheur de ceux qui poursuivent l’exploitation intensive des écosystèmes du « Sud » et de ceux qui ne veulent surtout pas remettre en question nos modes de consommation et d'utilisation des ressources. Ceux-là pourront dire un jour : « l'exploitation du gaz et du pétrole peut se poursuivre au Québec et au Canada puisque 50 % du territoire nordique est protégé. » (Silva Libera)
11 novembre 2010
Que faire avec les feuilles mortes? 
Voici venu le temps du rituel automnal du ramassage des feuilles mortes. Malheureusement, certains les brûlent, d’autres les jettent aux ordures sans prendre conscience de la précieuse ressource qui disparaît ainsi. (Journal de Montréal)
10 novembre 2010
Gaz de schiste: le péril du mont Saint-Hilaire? 
Qui dit que l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste dans la Vallée-du-Richelieu ne mettront pas en péril le mont Saint-Hilaire, lequel a été nommé en 1978 première Réserve canadienne de la Biosphère dans le cadre du programme de l'UNESCO sur l'homme et la biosphère? (La Presse Affaires)
9 novembre 2010
Manitoba boreal forest to be UNESCO site?  
The Winnipeg Foundation announced Monday it has partnered with several First Nations to campaign to have the boreal forest declared a UNESCO World Heritage Site. The Campaign for the Land that Gives Life has received a $10-million contribution from the provincial government to start an endowment fund with the Winnipeg Foundation. (Canoë)
8 novembre 2010
Fire Fuels Flowers Success 
The high incidence of fire during the Cretaceous Period, 120 to 65 million years ago, was responsible for the spread of the earliest flowering plants, scientists from Royal Holloway, University of London and the University of Cape Town claim in new research. (Science Daily)
8 novembre 2010
Free as a Bird? Human Development Affects Bird Flight Patterns and Populations 
It may seem like birds have the freedom to fly wherever they like, but researchers at the University of Missouri have shown that what's on the ground has a great effect on where a bird flies. This information could be used by foresters and urban planners to improve bird habitats that would help maintain strong bird populations. (Science Daily)
8 novembre 2010
Biodiversité: l'accord de Nagoya change déjà la donne 
Un groupe de travail va recenser les aides qui favorisent pollutions et surexploitations. «On va savoir dès la semaine prochaine si les engagements pris à Nagoya par 193 pays sous l'égide de l'ONU pour la préservation de la biodiversité sont sérieux ou ne sont que du vent», déclaraient lundi plusieurs ONG environnementales au sortir d'une réunion avec Chantal Jouanno, la secrétaire d'État à l'Écologie. (Le Figaro)
8 novembre 2010
Il faut donner une valeur économique à la nature pour mieux la préserver 
Le 29 octobre, un accord international historique, visant à enrayer la disparition alarmante des espèces, a été adopté à Nagoya (Japon) à l’issue de 8 ans de négociations laborieuses par les quelque 190 pays membres de la Convention sur la diversité biologique. Cet accord très large prévoit notamment un plan stratégique pour 2020 fixant 20 objectifs pour protéger la nature et freiner le rythme alarmant de disparition des espèces, avec en particulier un objectif d’extension des aires protégées à travers le monde, sur terre comme en mer. (Enerzine)
6 novembre 2010
Protéger les animaux, ça marche (un peu) 
ous les efforts réalisés pour la conservation de la biodiversité permettent de réduire de 20 % son déclin mondial, annonce la revue Nature. Selon Michael Hoffman, de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui a étudié l'évolution de la liste des espèces menacées établie par son ONG, les actions destinées notamment à ralentir la destruction des milieux naturels, à limiter la chasse ou à combattre les espèces invasives ont permis de porter secours à quelques espèces telles que le putois à pieds noirs en Amérique du Nord. Le rapport établit cependant que 52 espèces de vertébrés se rapprochent chaque année de l'extinction. (Courrier international)
5 novembre 2010
La grande marche des premiers Amérindiens 
Le débat sur le moment où des humains ont pour la première fois posé le pied en Amérique divise depuis longtemps : les hypothèses varient entre 11 000 et 50 000 ans. Voici qu’apparaît une nouvelle façon de chercher le consensus : dater la colonisation de la Sibérie. (ASP)
5 novembre 2010
Explorer les arbres au Musée 
La nouvelle exposition du Musée de la Nature de Chicago, (jusqu'au 30 janvier 2011) se concentre sur les forêts. Les enfants peuvent y toucher l'écorce d’un arbre, sentir l’odeur du cèdre, de la cannelle ou de l’érable, ou encore ramper à l'intérieur d'un rondin géant, tel un animal dans son habitat. Les organisateurs espèrent ainsi sensibiliser les plus jeunes, qu'ils puissent aider à protéger et conserver les arbres dans leurs propres quartiers. L'exposition, parrainée par la fondation Arbor Day, est gratuite. (Agence Science Presse)
5 novembre 2010
La forêt de Fontainebleau deviendra-t-elle le premier Parc national d’Ile-de-France ? 
l y a six mois, un comité de pilotage constitué d’une quinzaine d’élus, de scientifiques et de particuliers s’est formé en Seine-et-Marne (77). Son objectif : faire de la célèbre forêt de Fontainebleau le premier Parc national francilien. Un dossier vient d’être remis au ministère de l’Ecologie pour examen. A-t-il une chance d’être accepté ? (DD)
5 novembre 2010
L’étude des insectes en forêt : méthodes et techniques, éléments essentiels pour une standardisation 
Ce document est une synthèse des réflexions menées par le groupe de travail "Inventaires Entomologiques en Forêt" (Inv.Ent.For.).

Ce dix-neuvième dossier forestier donne, tant au gestionnaire d’espaces naturels qu’au chercheur, des éléments détaillés pour réaliser un inventaire : choix de la méthode, état des connaissances, praticité, pertinence, coût... L’étude des insectes en forêt : méthodes et techniques, éléments essentiels pour une standardisationIl propose un cadre minimal standardisé pour préciser les groupes d’insectes à inventorier, les méthodes d’échantillonnage et la durée minimale de l’opération. (Netbois)

5 novembre 2010
Une forêt tropicale de 50 millions d’années... 
La découverte en Inde de dépôts ambrifères vieux de 50 millions d'années et contenant des centaines d'insectes comme des abeilles remettent en question l'hypothèse selon laquelle le sous-continent était alors séparé de l'Asie. Une étude internationale parue dans les Annales de l'Académie nationale américaine des sciences (PNAS), le 25 octobre 2010. (RFI)
4 novembre 2010
L'avenir est meilleur, selon Guy Chevrette 
e président-directeur général du Conseil de l'industrie forestière, Guy Chevrette, croit que les entreprises forestières doivent s'attendre à vivre encore des difficultés au cours des 10 prochaines années, mais reste persuadé qu'elles vont se sortir de la crise. Guy Chevrette a entamé sa dernière tournée des régions comme pdg du Conseil de l'industrie forestière du Québec en Abitibi-Témiscamingue. "C'est l'argent qui manque. Les banques sont frileuses actuellement à prêter à une industrie qui est en crise depuis cinq, six ans. On en a arraché, ça été long, ça été difficile et il y en a qui vont disparaître de la carte malheureusement." (Radio-Canada)
4 novembre 2010
Les effets du changement climatique sur la flore et la faune 
Reportage à L'Après-midi porte conseil: Les oiseaux rapetissent, les mammifères grossissent, les périodes de migrations arrivent plus tôt : les changements climatiques auraient déjà eu des effets sur la flore et la faune de la planète. Pour en parler, le naturaliste Denis Henri, qui, par ailleurs, participe aussi à la campagne Movember. (Radio-Canada)
4 novembre 2010
Nagoya, un succès historique pour la biodiversité 
La conférence de Nagoya qui réunissait au Japon les principaux responsables mondiaux autour de la question de la biodiversité s'est soldée par un accord jugé historique par Chantal Jouanno, représentante française de cette rencontre. Un an après l'échec de Copenhague, et à quelques semaines de la conférence de Cancun sur le climat, ce succès donne un nouvel élan aux négociations internationales dans le domaine de l’environnement. (Enviro)
3 novembre 2010
How Ancient Plants and Soil Fungi Turned Earth Green 
New research by scientists at the University of Sheffield has shed light on how Earth's first plants began to colonize the land over 470 million years ago by forming a partnership with soil fungi. (Science Daily)
3 novembre 2010
Biodiversité : des commentaires nuancés à l'issue de la conférence de Nagoya 
Après l'échec de Copenhague, l'accord obtenu à Nagoya est quasi unanimement salué comme un succès pour la gouvernance environnementale mondiale. Néanmoins, les avis sont plus partagés quant à la portée des mesures adoptées. (Actu-Environnement)
3 novembre 2010
Québec : je me souviens de ton école forestière ! 
par Robert Lindeckert - ... En 1963, à l’occasion d’un voyage d’étudiant forestier en Amérique du Nord, je fais étape à Québec avec Jean Jacques Guéant. Nous appartenons tous les deux aux 71ème et 72ème promotions de l’Ecole Forestière des Barres -EFB- crée en 1884 à Nogent sur Vernisson... (Silva Libera)
3 novembre 2010
Waswanipi : Une vallée menacée 
Greenpeace et la communauté crie de Waswanipi lancent un cri d’alarme et somment le gouvernement d’accorder le statut d’aire protégée à la Vallée de la Broadback, située à environ 150 kilomètres à l’ouest de Chibougamau, une des trois dernières zones de trappe de la communauté crie de ce secteur. (Canoë)
3 novembre 2010
Une barricade pour protéger la forêt boréale 
La construction de chemins forestiers dans la forêt boréale soulève l'ire des Cris de Waswanipi et des membres de Greenpeace qui pressent le ministère de l'Environnement du Québec de limiter les dégâts. (Cyberpresse)
3 novembre 2010
Greenpeace et les Cris s’unissent pour sauver la forêt Broadback | Une barricade érigée pour bloquer une route controversée 
Greenpeace et les Cris de Waswanipi ont érigé une barricade symbolique au cœur de la forêt boréale du Québec pour contester la construction de chemins forestiers qui entraîneront la destruction de la Vallée de la Broadback. Ce matin, Greenpeace et le Chef de la Nation Crie de Waswanipi ont dévoilé une grande photo de cette barricade au siège social de l’entreprise impliquée dans ce projet, EACOM Timber Corporation. Ils poursuivront leur tournée cet après-midi aux bureaux de Jean Charest pour sommer le gouvernement d’agir.

« Nous exigeons qu’EACOM abandonne immédiatement et publiquement ses projets d’exploitation dans la Vallée de la Broadback, l’une des dernières grandes forêts intactes du Québec », a affirmé Nicolas Mainville, co-responsable de la campagne Forêt boréale de Greenpeace. « C’est à M. Arcand, ministre de l’Environnement, qu’incombe la responsabilité finale de sauver la Vallée de la Broadback. Nous faisons aujourd’hui appel à son leadership pour se saisir immédiatement du dossier », ajoute M. Mainville. (Greenpeace)

2 novembre 2010
Some City Trees May Discourage 'Shady' Behavior; Study Explores Relationship Between Urban Trees and Crime 
Along with energy conservation and storm-water reduction, scientists may soon be adding crime-fighting to the list of benefits that urban trees provide. Researchers with the U.S. Forest Service's Pacific Northwest (PNW) and Southern Research Stations have published a new study that suggests that certain types of city trees may help lower property and violent crime rates. (Science Daily)
2 novembre 2010
Expanding Croplands Chipping Away at World's Carbon Stocks 
Nature's capacity to store carbon, the element at the heart of global climate woes, is steadily eroding as the world's farmers expand croplands at the expense of native ecosystem such as forests. (Science Daily)
2 novembre 2010
The real cost of China rising 
It’s tough to be an environmental activist in China. Just ask Dai Qing, a well-known dissident who’s currently in Canada on a speaking tour. Her work is banned in China, and she’s been thrown in jail. There are even signs that overseas Chinese are being heavily discouraged from turning out to see her in Canada. A talk with a chinese environmental activist. (GLobe & Mail)
1 novembre 2010
Low Elevations Hold Climate Surprises for Mountain Plants 
Contrary to expectations, climate change has had a significant effect on mountain plants at low elevations, says a new study led by a UC Davis researcher. (Science Daily)
1 novembre 2010
Les écologistes remportent la victoire après des années de guerre contre les bûcherons de Tasmanie 
La société Australienne d’exploitation du bois, Gunns Limited, qui s’était engagée dans une longue bataille avec les écologistes à propos de l’abattage de vieux arbres dans les forêts de Tasmanie, a concédé sa défaite Jeudi, rapporte le Environment News Service. (Mongabay)
1 novembre 2010
Root of the Matter: A New Map Shows Life-Saving Forests' Scarcity Defies Past Estimates 
Countless people clung to life in the branches of trees hemming the shorelines during the deadly 2004 tsunami that killed more than 230,000 coastal residents in Indonesia, India, Thailand and Sri Lanka. In the aftermath of the disaster, land change scientist Chandra Giri from the U.S. Geological Survey (USGS) decided to explore to what degree those unique trees -- which make up valuable forest ecosystems called mangroves -- safeguard lives, property and beaches during hurricanes, tsunamis and floods. (Science Daily)
1 novembre 2010
Biodiversité: la nature après les profits 
Les banquiers sauveront-ils la biodiversité? Les graines sont plantées... mais il faudra peut-être attendre longtemps. Pour l’instant, c’est surtout sur un contentieux vieux de 18 ans que les 192 pays en sont arrivés à une entente vendredi dernier, à la dernière heure de la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité. (Agence Science Presse)
1 novembre 2010

Entente sur la biodiversité à Nagoya
La semaine dernière s'est conclue la conférence des parties de la Convention sur la biodiversité à Nagoya (Japon) avec une entente historique, le "Protocole de Nagoya". De nouveaux objectifs de conservation de la biodiversité pour 2020 ont été décidés par 193 pays (excluant les États-Unis). Bien que ces engagements ne soient pas des obligations légales, elles soulignent l'importance de protéger la biodiversité. On y trouve notamment les objectifs suivants :

  • atteindre 17 % d'aires protégées en milieu terrestre et 10 % en milieu marin
  • diminuer de moitié la perte de milieu naturel, dont le milieu forestier
  • restorer 15 % des habitats dégradés.

Revue de presse partielle:

SPÉCIAL NAGOYA
  • 29 octobre 2010
Accord historique à Nagoya pour sauver la biodiversité 
Les ministres de l'Environnement et délégués de plus de 200 pays sont parvenus à un accord vendredi fixant de nouveaux objectifs à l'horizon 2020 pour garantir une meilleure protection des écosystèmes et lutter contre l'extinction de certaines espèces animales et végétales.

Les représentants se sont également accordés sur un partage entre gouvernements et entreprises privées des bénéfices liés aux ressources génétiques naturelles, sujet particulièrement délicat car ayant trait à la propriété intellectuelle et aux échanges commerciaux. Ces bénéfices représentent des milliards de dollars qui pourraient servir à de nouveaux fonds en faveur des pays en voie de développement. (Le Point)

  • 29 octobre 2010
Negotiators Agree on Biodiversity Pact in Nagoya 
Delegates from 179 countries meeting at the Convention on Biological Diversity (CBD) in Nagoya, Japan, agreed to "take effective and urgent action to halt the loss of biodiversity" to try to ensure the resilience of ecosystems by 2020. They also adopted agreements to generate financing to support these efforts and to share the proceeds of the commercialization of genetic materials with the countries of origin. "It's a pretty good deal," says James Leape, director general of the conservation organization WWF. (Science Mag)
  • 29 octobre 2010
Biodiversity talks: Ministers in Nagoya adopt new strategy 
Chair of the UN biodiversity talks gavelled into effect a set of targets for 2020 to at least halve the loss of natural habitats. With a typhoon looming outside and cheering inside the Nagoya conference hall, the Japanese chair of the UN biodiversity talks gavelled into effect the Aichi Targets, set to at least halve the loss of natural habitats and expand nature reserves to 17% of the world's land area by 2020 up from less than 10% today.

Perhaps the most remarkable breakthrough, was the adoption of the Nagoya Protocol which lays down ground rules on how nations should cooperate in accessing and sharing the benefits of genetic resources — including plants, fungi and pathogens. Tthe Nagoya Protocol, will see governments considering ways to provide recompense for genetic material and traditional medical knowledge collected in the past that is now being used, patented and sold. This is likely to be done through a special fund for developing nations that could be used for conservation or scientific research centres. (The Guardian)

  • 29 octobre 2010
Biodiversité : vers une responsabilisation internationale ?  
Les pays réunis à Nagoya négocient un partage des bénéfices issus de l'exploitation de la biodiversité, précise Yann Wehrling, pourtant, ils ne règleront pas l'érosion biologique. La destruction de la nature a un coût, mais la nature n'a pas de prix, soutiennent Sandrine Bélier et Eva Joly. Mais la financiarisation des services écosystèmiques est déjà en marche, déplorent Agnès Bertrand et Françoise Degert. La crainte d'un échec des négociations à Nagoya fait planer le doute sur la capacité de la communauté internationale à prendre ses responsabilités vis-à-vis des générations futures. Yann Wehrling plaide donc pour un tribunal mondial d'opinion pour le climat et la biodiversité, et Sandrine Bélier et Eva Joly veulent que la biodiversité devienne l'un des indicateurs de la richesse et du bien-être. (Le Monde)
  • 29 octobre 2010
Vers un accord mondial à Nagoya sur la biodiversité 
Les négociations internationales visant à mieux protéger les écosystèmes menacés de la planète et à en partager les bénéfices s'orientaient vers une conclusion positive vendredi à Nagoya, dans le centre du Japon. La rencontre, qui a débuté le 18 octobre, vise à fixer "20 objectifs stratégiques pour 2020" pour protéger la nature et freiner le rythme alarmant de disparition des espèces, avec en particulier l'extension des aires protégées à travers le monde, sur terre comme en mer. Les ultimes tractations - très techniques - sur le partage des bénéfices tirés par les industries de la pharmacie et des cosmétiques des ressources génétiques des pays du Sud (animaux, plantes, micro-organismes) ont permis des avancées significatives. (AFP)
  • 28 octobre 2010
Nagoya : la biodiversité retrouve des couleurs 
Les délégués des 193 pays présents à la Convention de Nagoya sur la biodiversité, parmi lesquels 5 chefs d’Etat et 120 ministres, auront bataillé dur, depuis le 18 octobre, pour éviter un «Copenhague bis». Hier, l’espoir prévalait. (Libération)
  • 28 octobre 2010
A Nagoya, personne ne veut d’un « Copenhague bis »  
Plus qu’une journée pour arriver à un accord. Au Sommet de l’ONU pour la biodiversité, les pays du Nord et du Sud débattent de l’aide financière que chacun s’engage à apporter. Sur la table des négociations se trouve la question sensible de l’exploitation des ressources naturelles majoritairement situées dans les pays en développement. Des pays qui ne bénéficient pas ou peu des retombées économiques qu’engendrent cette richesse génétique et une grande diversité d’espèces. (EuropeÉcologie)
  • 27 octobre 2010
Négociations ardues au Japon pour sauver la biodiversité 
Réunis à Nagoya, au Japon, ces ministres de l'Environnement, pour la plupart, doivent se donner des objectifs pour 2020 après que la communauté internationale n'a pas atteint ceux fixés pour 2010, qui devait marquer la "réduction significative" des pertes dans la biodiversité. (L'Express)
  • 27 octobre 2010
Perte de Biodiversité et menace sur la sécurité alimentaire  
Selon un nouveau rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publié mardi, la biodiversité pourrait disparaître définitivement, compromettant gravement la sécurité alimentaire, si des mesures urgentes ne sont pas prises pour préserver la biodiversité d'une part et réguler son utilisation d'autre part. Intitulé « L'Etat des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture dans le monde », ce nouveau rapport, le second dans son genre, le premier étant publié en 1998, aborde un vaste éventail de questions, notamment les effets du changement climatique sur la diversité végétale et sur les capacités actuelles de protection de la biodiversité et des plantes utilisées pour l'alimentation et l'agriculture. (Actualité News Environnement)
  • 27 octobre 2010
Biodiversité: le Japon promet de l'argent, les ministres entrent en scène  
Le Japon a promis mercredi à Nagoya (centre) des fonds pour les pays en développement avec l'espoir de donner une impulsion aux difficiles négociations internationales visant à trouver un accord pour sauvegarder la diversité des ressources naturelles. "Nous allons fournir une aide de deux milliards de dollars sur trois ans à compter de 2010", a annoncé Premier ministre japonais, Naoto Kan, devant les représentants - dont une centaine de ministres - des quelque 190 pays membres de la Convention sur la diversité biologique (CDB). Le question de l'aide financière aux pays en développement - qui abritent l'essentiel de la diversité de la faune et de la flore de la planète - est l'un des points-clé de la négociation en cours. (Romandie)
  • 27 octobre 2010
La Conférence sur la biodiversité pour les nuls 
Alors qu’on s’interroge sur l’efficacité de la Conférence de l’ONU sur les changements climatiques, que dire de la Conférence de l’ONU sur la biodiversité? Négligée par les médias, combien d'Occidentaux savent même qu’elle est actuellement en cours? (Agence Science-Presse)
  • 26 octobre 2010
La Belgique débloque 10 millions d'euros contre la déforestation 
La Belgique débloquera 10 millions d'euros en faveur de la lutte contre la déforestation, a annoncé la ministre flamande de l'environnement, Joke Schauvliege, en marge de la conférence internationale de Nagoya sur la biodiversité, où, dans le cadre de la présidence belge, elle représente l'Union européenne. (Le Vif)
  • 25 octobre 2010
COP-10 : Progrès et points d’achoppement à la fin de la première semaine à Nagoya 
Résumé des importants dossiers traités lors de la première semaine à la Conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique qui se déroule présentement à Nagoya, Japon. (Mediaterre)
  • 25 octobre 2010
Biodiversité: négociations ardues à Nagoya, inquiétudes avant l'arrivée des ministres 
Les négociations internationales visant à freiner le rythme alarmant de disparition des espèces sur la terre patinent, sur fond de désaccords Nord/Sud: à l'issue d'une semaine de discussions à Nagoya (centre du Japon), l'inquiétude domine avant l'arrivée des ministres. "Les progrès ont été incroyablement lents. Si les gouvernements poursuivent sur ce rythme, on pourrait se retrouver les mains vides à la fin de la conférence (vendredi)", a estimé Nathalie Rey, de Greenpeace. "Le monde ne peut se permettre un autre Copenhague", a-t-elle ajouté, en référence à l'immense déception que le sommet mondial sur le réchauffement climatique a engendrée en décembre dans la capitale danoise. (AFP)
  • 24 octobre 2010
Les divisions persistent à la conférence sur la biodiversité 
Les négociations internationales en cours à Nagoya pour la préservation de la biodiversité se heurtent aux mêmes obstacles que la lutte contre le changement climatique, avec une opposition entre pays riches et émergents sur la répartition des efforts. (L'Express)
  • 24 octobre 2010
Donner un prix aux services de la nature 
Publié lors de la Conférence de Nagoya sur la Biodiversité, le rapport TEEB sur l'économie des écosystèmes et de la biodiversité appelle à intégrer dans les calculs économiques la valeur de la nature. Calculer ses apports est une chose ; traduire les résultats en actes en est une autre. (Les Nouvelles)
28 octobre 2010
Puits de carbone 
Selon Robert Beauregard, l’aménagement durable des forêts et l’utilisation du bois peuvent jouer un rôle déterminant dans la lutte contre les changements climatiques. (Au fil des événements)
26 octobre 2010
Découvertes d'espèces à foison en Amazonie 
Grenouille ornée de surprenants dessins de flammes sur la tête ou perroquet chauve aux couleurs vives: une nouvelle espèce est découverte tous les trois jours en Amazonie, mais le «scénario effrayant» de la disparition de cette incroyable diversité inquiète. Entre 1999 et 2009, plus de 1200 nouvelles espèces ont été identifiées dans cette région du monde, selon un rapport du WWF publié mardi à Nagoya (Japon), en marge de la 10e Conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique (CBD). (Cyberpresse)
24 octobre 2010
L'économie sauvera-t-elle la biodiversité ? 
L'Humanité des débats | Biodiversité | Rappel des faits Puisque l’économie pétrit le monde, le monde n’a-t-il pas intérêt à se mouler aux formes de l’économie jusque dans sa dimension la plus matricielle, à savoir la nature ? Et si oui, comment s’y prendre, si ce n’est en accordant à cette dernière une valeur monétaire ? (Humanité)
SPÉCIAL NAGOYA
  • 22 octobre 2010
Changements climatiques : Les espèces envahissantes menacent les écosystèmes 
Le changement climatique devrait entraîner une multiplication des espèces animales et végétales envahissantes, véritables menaces pour les forêts, la pêche et les récoltes, rapporte le Programme mondial sur les espèces envahissantes (GISP). Selon un rapport, publié vendredi en marge de la conférence de l'ONU sur la biodiversité à Nagoya, au Japon, le réchauffement de la planète et la multiplication de phénomènes climatiques extrêmes vont porter un coup à certaines espèces et dévaster les écosystèmes marins et terrestres. (Canoë)
  • 21 octobre 2010
La biodiversité, c'est payant! 
Rapport synthèse très attendu, «L'économie des écosystèmes et de la biodiversité» (TEEB en anglais) plaide pour une plus grande reconnaissance de l'importance de l'«actif» que représentent toutes les composantes de la nature, mais aussi de l'immense coût rattaché à leur perte, souvent irréversible. Si la chose ne constitue pas une «panacée», elle n'en est pas moins un outil permettant de «recalibrer» les critères de choix, dans la sphère publique comme privée. (Le Devoir)
  • 20 octobre 2010
Biodiversité: un rapport de l'ONU réprimande le Canada 
Au moment où commence cette semaine au Japon un sommet de l'ONU sur la biodiversité, le bilan du Canada en matière de protection de l'environnement est de nouveau sévèrement critiqué. «Le Canada a l'une des plus grandes richesses naturelles de la planète. Mais on ne gère pas bien ces ressources parce qu'on ne calcule pas leur valeur économique», avance Stewart Elgie, professeur à l'Université d'Ottawa et président du groupe de recherche et de réflexion Sustainable Prosperity. «Si on loue un appartement et que l'on n'a pas à payer la facture d'électricité, on va laisser les lumières allumées. C'est ce que nous faisons: nous utilisons trop d'eau, nous coupons trop d'arbres, nous appauvrissons le sol et nous épuisons la nature trop rapidement.» (Cyberpresse)
  • 19 octobre 2010
Conférence de Nagoya sur la biodiversité - OGM: un nouveau protocole naît pour la réparation des dommages 
La conférence internationale de Nagoya sur la protection de la biodiversité s'est ouverte hier sur un succès diplomatique important, soit un nouveau protocole qui définit la responsabilité pour les producteurs d'organismes génétiquement modifiés (OGM) et qui adopte le principe de la réparation des dommages causés aux écosystèmes. (Le Devoir)
  • 18 octobre 2010
Nagoya 2010: Carbon Mapping to curb climate change and boost biodiversity 
New Country Maps Pinpoint Places Where Investments in Carbon Can Contribute to Community Livelihoods and Wider Conservation Goals (UNEP)
  • 18 octobre 2010
'La rencontre de Nagoya - La biodiversité en jeu 
La Convention sur la diversité biologique est née au premier sommet de la Terre de Rio en 1992, et son Secrétariat est établi à Montréal depuis 1996. Elle est issue de deux constats: celui de notre dépendance envers les autres formes de vie et celui du déclin accéléré de la richesse du vivant. (Le Devoir)
  • 18 octobre 2010
'People don't get' biodiversity 
People do not understand the threat to our way of life posed by the destruction of biodiversity, the director of the International Union for the Conservation of Nature (IUCN) has said. Jane Smart explains how the human race is dependent for its survival on biodiversity. (Radio interview on BBC)
  • 17 octobre 2010
Biodiversité: divisés, pays riches et pauvres se retrouvent à Nagoya 
Les Etats signataires de la Convention de l'ONU sur la diversité biologique se réunissent à partir de lundi à Nagoya, au Japon, pour une conférence de deux semaines qui risque l'impasse en raison de la division entre pays riches et pays pauvres. Initiée au Sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1992, cette initiative internationale n'a pas pour l'heure réussi à ralentir les extinctions d'espèces et les destructions d'écosystèmes. (Nouvel Obsevateur)
21 octobre 2010
Norway puts a value on nature 
An index to judge the state of Norway’s nature is a world first that may be a step towards valuing “free” services such as insect pollination or forest growth in a radical shift in economics, officials say. The “Nature Index of Norway“, worked out this year and to be presented at UN talks on biological diversity in Japan next week, shows that seas, coastal waters, freshwater and mountains are in a good state but forests and lowlands are suffering. (Globe & Mail)
20 octobre 2010
First All-Digital Science Textbook Will Be Free 
Science textbooks are born as clunky, out-of-date tomes the moment they roll off the printing press. Research simply moves too fast for the publishing industry to keep up. Digital texts could end this cycle. Textbooks designed to be all-digital and interactive from the start (as opposed to simply converting print books) could bring not only salvation to schools because they’re easily updated, but also a revolution in how students learn science. Yet publishers are comfortable with a $5 billion-per-year college textbook industry that has recently seen price increases outpace inflation by more than 250 percent, and 99 percent of the market is tied to paper. (Wired)

Read More http://www.wired.com/wiredscience/2010/10/wilson-free-biology-textbook/#ixzz132HPAQGF

20 octobre 2010
L'ENTENTE SUR LA FORÊT BORÉALE COMMERCIALE  
Par Alain Castonguay, journaliste indépendant

L’Entente sur la forêt boréale commerciale (EFBC) a été annoncée en grandes pompes le 18 mai dernier par neuf organisations écologistes et 21 entreprises membres de l’Association des produits forestiers du Canada (APFC).

Durant les jours qui ont suivi, nombreuses ont été les voix à applaudir l’entente, sans vraiment l’avoir lue. La version française du texte n’a d’ailleurs été disponible que plusieurs semaines plus tard. À sa lecture, on comprend que les « gains » obtenus en matière de protection de l’habitat du caribou sont bien plus modestes que les qualificatifs utilisés lors de l’annonce. (Silva Libera)

20 octobre 2010
Europe : la fin du commerce de bois illégal 
« Après 10 ans d’efforts et de négociations avec les ONG, l’UE vient de prendre une décision en faveur d’une foresterie responsable qui va se traduire par une lutte efficace contre la déforestation et aussi contre le réchauffement climatique. » C’est ce qu’a déclaré Jean Bakouma, Responsable du pôle Forêt au WWF-France, s’exprimant sur le vote du parlement européen sur l’interdiction du commerce de bois illégal en Europe, le 11 Octobre dernier. (Actualite News Environnement)
18 octobre 2010
Une nouvelle espèce de mammifère carnivore découverte à Madagascar 
Une nouvelle espèce de carnivore a été découverte. Ce mammifère, de la taille d’un chat, appartient à la famille des mangoustes, qui se trouvent uniquement dans l’océan Indien. La mangouste Salanoia durrelli a été découverte à Madagascar et fait très certainement partie des espèces de carnivores les plus menacées au monde. Ce nouveau mammifère a été découvert près du lac Alaotra, le plus grand de l'île. Le fait qu’il s’agisse d’un animal carnivore mérite d’être souligné puisque le dernier carnivore découvert remonte à 1986. (Maxi Science)
18 octobre 2010
Pour un libre accès aux articles scientifiques 
Alors que débute la semaine du Open Access, des chercheurs des quatre coins du globe appellent les universités à adopter une politique globale de libre accès aux articles scientifiques. Chaque année, quelque 2,5 millions d’articles scientifiques sont publiés dans près de 25 000 revues. De ce nombre, seuls 15 % sont offerts librement par leurs auteurs. (Journal Métro)
16 octobre 2010
Le Parc national de la Mauricie a 40 ans 
L'ancien premier ministre Jean Chrétien a participé samedi après-midi à une cérémonie soulignant les 40 ans du Parc national de la Mauricie, en présence du ministre fédéral de l'Environnement Jim Prentice. Cette commémoration avait dû être reportée en août dernier, après que Jean Chrétien eut subi une opération au cerveau à l'Hôpital général juif de Montréal. Le ministre Prentice a procédé à l'inauguration de l'agrandissement et de la rénovation du pavillon multiservices de la Rivière-à-la-Pêche dans le Parc national de la Mauricie. Selon lui, les travaux réalisés _ pour un total de 880 000$ _ permettront aux visiteurs de profiter davantage des installations du parc dans un endroit répondant à leurs besoins. (Journal Métro)
16 octobre 2010
Le Costa Rica recevra des dons pour ses forêts 
Le gouvernement du Costa Rica recevra près de 56 millions $ en dons et réductions de dette afin d'améliorer ses programmes de conservation marine et forestière. Le Costa Rica utilisera ces fonds pour accroître la protection de sa forêt tropicale d'un pour cent. Le taux est actuellement de l'ordre de 25 pour cent du territoire national, soit 1,3 million d'hectares. L'objectif de cette démarche est d'atteindre d'ici 2015 les engagements du pays quant à la protection environnementale, dans le cadre de la Convention des Nations unies sur la biodiversité. Si le Costa Rica y parvient, il s'agira du premier pays en développement à remplir ses obligations en la matière.

Le pays d'Amérique centrale, reconnu pour son éco-tourisme florissant, espère également tripler la taille de ses eaux territoriales protégées. Pour l'instant, ce sont moins de 0,1 pour cent des eaux du Costa Rica qui sont ainsi protégées. Selon la convention de l'ONU, chaque écosystème devrait être protégé adéquatement. (Journal Métro)

15 octobre 2010
L'essentiel n'est pas dans les gaz de schiste 
L'intérêt médiatique pour les gaz de schiste a complètement occulté au Québec des enjeux environnementaux beaucoup plus importants, soit d'une part le cul-de-sac qui se dessine pour la conférence sur le climat de Cancún, en décembre, et d'autre part, la difficulté d'accoucher d'un plan de travail planétaire pour enrayer le déclin de la biodiversité à la conférence internationale de Nagoya, en cours au Japon. Pendant qu'on se demande ici si les derricks des prospecteurs vont ruiner le paysage de la rive sud, à peu près personne, y compris le BAPE, ne se penche sur les impacts possibles d'une hausse des émissions de gaz à effet de serre si le prix du gaz chute au point de devenir une menace pour le marché de l'électricité et pour les investissements dans les énergies alternatives. (Le Devoir)
15 octobre 2010
Coniferous Forests: New Research Changes Understanding of Atmospheric Aerosol Properties and Climate Effects 
Terrestrial vegetation and atmospheric photochemistry produce large amounts of fine particles in the atmosphere, thereby cooling Earth's climate. According to new research published in the Oct. 14 issue of Nature, the physical state of the fine particles produced by coniferous forests is solid, whereas previously scientists have assumed that these particles were liquid. The new findings have major implications for our understanding of particle formation processes, for the transformation of particles in the atmosphere and for their effects on climate. (Science Daily)
15 octobre 2010
Biodiversité : 193 pays au chevet du «tissu vivant de la planète» 
Comment enrayer la perte des espèces animales et végétales, l'érosion de la biodiversité, «tissu vivant de la planète» ? Les représentants de 193 pays se retrouvent à partir lundi à Nagoya, dans le centre du Japon, pour esquisser des réponses. La 10e Conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique rassemble pendant 12 jours l'ensemble des pays ayant signé ce traité adopté au Sommet de la Terre à Rio en 1992. Surexploitation des ressources, pollution, modification des habitats, espèces exotiques envahissantes, changement climatique: le taux d'extinction des espèces animales et végétales est désormais «jusqu'à 1 000 fois plus élevé» que le taux historique connu jusqu'à ce jour, rappelle l'ONU. (Cyberpresse)
14 octobre 2010
Une haie pharaonique pour stopper l'avancée du désert 
En plantant une grande muraille d'arbres sur 7.600 kilomètres au Sahel, l'Afrique espère contenir l'avancée du sable. Au prix de plus de 600 millions de dollars. (L'Écho)
14 octobre 2010
Le Forestier en chef peut rouler comme il veut  
La ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, ne s'offusque pas du fait que le Forestier en chef, Pierre Levac, a facturé près de 70 000 $ de kilométrage, en grande partie pour se déplacer entre sa résidence de Boucherville et son bureau de Roberval. «Vous savez, tant que le travail est fait...», a répondu l'attaché de la ministre, Pierre Brosseau. Pourtant, le gouvernement a choisi de ne pas renouveler le mandat de M. Levac, qui sera remplacé le 7 décembre prochain par un nouveau Forestier en chef, qui devra notamment terminer le travail de calcul de la possibilité forestière. (Canoë)
13 octobre 2010
Satellites show fragmented rainforests significantly drier than intact forest 
A new study in Biological Conservation has shown that edge forests and forest patches are more vulnerable to burning because they are drier than intact forests. Using eight years of satellite imagery over East Amazonia, the researchers found that desiccation (extreme dryness) penetrated anywhere from 1 to 3 kilometers into forests depending on the level of fragmentation. (Mongabay)
13 octobre 2010
La France propose un fonds de lutte contre la déforestation  
La France défendra dans les instances internationales la création d'un Fonds mondial de reboisement et d'adaptation au changement climatique pour aider les pays forestiers à changer leurs pratiques, a annoncé mardi l'Elysée. Le projet d'un tel fonds, qui serait alimenté par des "financements innovants", est avancé dans un rapport sur la protection des forêts tropicales et de leur biodiversité remis mardi au président Nicolas Sarkozy par le député du Finistère Jacques Le Guen. (Le Point)
13 octobre 2010
Saguenay-Lac-Saint-Jean : Feux de forêt, la récupération du bois brûlé est commencée 
La récupération des 140 000 hectares de forêt brûlée lors des incendies de l'été dernier au Lac-Saint-Jean est en cours depuis le mois d'août et doit se poursuivre jusqu'à la fin de l'hiver. Deux entreprises se partagent le travail dans deux secteurs au nord de Mistassini et près du lac Smoky. Le contrat a été accordé à AbitibiBowater et Piékouagame de Mashteuiatsh. Le bois brûlé qui sera récolté remplace celui qui aurait été coupé par ces entreprises à même leur contrat d'approvisionnement et d'aménagement forestier (CAAF). (Radio-Canada)
13 octobre 2010
Québec consulte sur l’aménagement durable des forêts 
La ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Nathalie Normandeau, invite la population à participer à une vaste consultation publique sur la stratégie d'aménagement durable des forêts (SADF) et sur les modalités proposées pour le futur règlement sur l'aménagement durable des forêts (RADF). «La SADF et le RADF sont deux pièces maîtresses du nouveau régime forestier. On y trouve des éléments inédits qui viennent complètement transformer notre façon de gérer la forêt. Nous avons confié aux Conférences régionales des élus le soin de tenir les consultations publiques auprès des citoyens, organisations et partenaires intéressés par la question forestière», déclare la ministre Normandeau. (Progrès Écho)
13 octobre 2010
Climate Change, Deforestation and Corruption Combine to Drown a Region 
Tariq Yousafzai, a water and environmental engineer with detailed knowledge of Pakistan's water infrastructure, sees evidence of climate change in the flood disaster that inundated one-fifth of his country. But a more immediate concern of his is the massive deforestation that has silted up the waterways and left Pakistan more vulnerable to storms than ever.
12 octobre 2010
Brazil to auction off large blocks of Amazon rainforest for logging 
Brazil will auction large blocks of the Amazon rainforest to private timber companies as part of an effort to reduce demand for illegal logging, reports Reuters. The government will grant 1 million hectares (2.5 million acres) of logging concessions by the end of the year, according to Antonio Carlos Hummel, head of Brazil's National Forestry Service. Within four to five years, 11 million hectares will be auctioned. (Mongabay)
12 octobre 2010
Un Forestier en chef qui «passe son temps dans son auto » 
Le Forestier en chef du Québec, Pierre Levac, vit en banlieue de Montréal, à Boucherville, là où on trouve plus de terrains de soccer que de véritable forêt. En poste depuis 5 ans, M. Levac, croyez-le ou non, voyage chaque semaine de Boucherville à Québec, puis à Roberval –où se trouve son bureau– puis de retour vers Québec et Boucherville. Faites le calcul, en cinq jours, c’est donc environ 1000 kilomètres. Et il fait tout ce chemin chaque semaine, seul, au volant de sa voiture. (Journal de Montréal)
12 octobre 2010
Foraging for B.C.’s wild mushrooms 
Bill Jones kneels in a wet pasture and plucks a slender conical mushroom, identifying it as the magical psylocybe. We are here with the well-known chef hunting for edible fungi – the famous yellow chanterelles and fat local pine mushrooms – and Mr. Jones has proffered a different type of mushroom every 10 minutes during our foray through the forest. But it is this blast from the past that captures everyone’s interest, and a dozen heads lean in for a closer look. (Globe & Mail)
11 octobre 2010
Brazil to launch new deforestation monitoring system that 'sees' through clouds 
Brazil will launch a new high resolution deforestation monitoring system that will be capable of detecting forest clearing under cloudy conditions. In a statement issued Monday, Environment Minister Izabella Teixeira said INDICAR – Imaging and Radar Deforestation Indicator – is being developed to improve Brazil's already world-class deforestation monitoring capabilities. The system will use data from the Japanese Space Agency's ALOS satellite, which is equipped with both cloud-penetrating radar and optical sensors, enabling Brazil for the first time to measure forest loss when visibility is obscured by clouds. Currently, Brazil monitors deforestation year round but does its annual accounting at the end of July when cloud extent is at a minimum in the Amazon. (Mongabay)
11 octobre 2010
Les animations du logiciel Google Earth montrent comment le projet brésilien va transformer l’Amazonie en une “série de réservoirs d’eau stagnante”  
La décision de la semaine dernière du gouvernement brésilien de débloquer 17 milliards de Dollars pour la construction du barrage de Belo Monte sur le fleuve Xingu sera le commencement d’un projet de construction de 100 barrages à travers le bassin amazonien faisant des affluents du plus grand fleuve du monde, « un ensemble sans fin de réservoirs d’eau stagnante” explique le nouveau court métrage réalisé par Amazon Watch et International Rivers. Le film, rapporté par Sigourney Weaver, utilise Google Earth 3-D pour illustrer l’impact qui suivra la construction du barrage. Les réservoirs de Belo Monte inonderont 668 kilomètres carrés de terre, incluant une partie de la ville d’Altamira, et exilant plus de 20 000 personnes. Le projet réduira le flux du grand Xingu à un flux comparable à celui d’un torrent pendant plusieurs mois de l’année. (Mongabay)
8 octobre 2010
Une valeur économique chiffrable 
Des chercheurs britanniques ont réalisé une percée intéressante dans la bataille pour sauver la biodiversité planétaire en réalisant une étude économique qui tente d'évaluer le coût global de la protection des forêts humides de la planète. Selon cette étude, la disparition de ces forêts humides représenterait une perte économique de 5000 milliards $US par année! (Le Devoir)
7 octobre 2010
Parc de la Gatineau : nouveau territoire protégé 
Conservation de la nature Canada a fait l’acquisition d’une propriété de près de cinq kilomètres carrés située en bordure nord-ouest du parc de la Gatineau, a-t-on annoncé jeudi. La propriété de 477 hectares, représentative des écosystèmes forestiers des collines de l'Outaouais, est composée d'une mosaïque forestière parsemée de plusieurs milieux humides et de quelques plans d'eau. (Canoë)
7 octobre 2010
Les écologistes font-ils trop de compromis? 
Trop gentil, le mouvement environnemental? Est-ce que, à force de compromis avec les politiciens, il a fini par nuire à sa cause? Ces reproches ont obtenu davantage d’échos ces derniers mois, avec l’échec de Copenhague. Le besoin d’une nouvelle stratégie se fait sentir. C’est le sujet de notre émission de cette semaine. L’auteur et environnementaliste Bill McKibben a par exemple reproché au mouvement environnemental d’être en partie responsable de l’échec de Copenhague, en décembre —puis de l’échec, en juillet, du projet de loi américain sur le climat. Pendant des années, a-t-il déclaré, nous avons fait compromis après compromis et pourtant, ça n’a pas été suffisant. Donc, dit-il, il faut repenser la stratégie. (Agence Science Presse)
7 octobre 2010
Rainforest loss slows 
Deforestation rates in tropical countries dropped significantly during the first decade of the 21st century relative to the 1990s, reveals new data released by the Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO). FAO figures show deforestation across 121 tropical countries averaged 9.34 million hectares per year between 2000 and 2010, down from 11.33 million hectares per year in the 1990s. The decline has accelerated since 2005 due Brazil's dramatic reduction of deforestation in the Brazilian Amazon, which peaked at 27,772 square kilometers in 2004 but is expected to come in at less than 8,000 for 2010. (Mongabay)
7 octobre 2010
The Nestlé example: how responsible companies could end deforestation  
The NGO, The Forest Trust (TFT), made international headlines this year after food giant Nestlé chose them to monitor their sustainability efforts. Nestlé's move followed a Greenpeace campaign that blew-up into a blistering free-for-all on social media sites. For months Nestle was dogged online not just for sourcing palm oil connected to deforestation in Southeast Asia—the focus of Greenpeace's campaign—but for a litany of perceived social and environmental abuses and Nestlé's reactions, which veered from draconian to clumsy to stonily silent. The announcement on May 17th that Nestlé was bending to demands to rid its products of deforestation quickly quelled the storm. Behind the scenes, Nestlé and TFT had been meeting for a number of weeks before the partnership was made official. But can TFT ensure consumers that Nestlé is truly moving forward on cutting deforestation from all of its products? (Mongabay)
7 octobre 2010
Yasuni on film: could a documentary save the world's most biodiverse ecosystem? 
How do you save one of the most biologically and culturally diverse places in the world if most people have never heard of it? If you want a big audience—you make a film. This is what wildlife-filmmaker Ryan Killackey is hoping to do with his new movie Yasuni Man. Killackey says the film will show-off the wonders of Yasuni National Park while highlighting the complexity of its biggest threat: the oil industry. (Mongabay)
6 octobre 2010
Le crédit d'affaires se redresse, sauf en foresterie... 
Les marchés du crédit au Canada ont retrouvé son erre d'aller deux ans après la grave crise financière de l'automne 2008, constatent les dirigeants de l'agence de notation DBRS. Mais ce n'est pas le cas dans tous les secteurs d'affaires, en particulier l'industrie forestière et papetière, où le risque de crédit demeure le pire de toute l'économie canadienne. (La Presse Affaires)
6 octobre 2010
Biodiversity: 200 New Species  
On an April 2009 expedition in the Nakanai Mountains of the island of New Britain, Conservation International (CI) herpetologist Stephen Richards and a team of scientists discovered around 200 species previously unknown to science – an exciting find that shows just how much of the planet's biodiversity we could be losing without immediate conservation action. (Conservation International)
5 octobre 2010
Ressources forestières : Menace sur la biodiversité 
Un état des lieux des ressources forestières mondiales vient d’être dévoilé par la FAO à l’occasion de la session du Comité des forêts et de la Semaine mondiale des forêts à Rome. Cette enquête, considérée comme la plus exhaustive jamais réalisée, confirme la menace qui pèse sur la biodiversité dans un milieu qui souffre de l’activité humaine. Mais elle montre aussi qu’une bonne gestion des forêts peut enrayer, ou du moins atténuer, le phénomène. (Développement durable Le Journal)
4 octobre 2010
Saving Tropical Forests and Improving Farming Technology 
In a warming 21st century, tropical forests will be at risk from a variety of threats, especially the conversion to cropland to sustain a growing population. A new report this week in the Proceedings of the National Academy of Sciences Early Edition shows that crop productivity improvements and carbon emission limits together could prevent widespread tropical deforestation over the next 100 years -- but if relying on either one alone, the world is at risk of losing many of its tropical forests. (Science Daily)
4 octobre 2010
Bioenergy Choices Could Dramatically Change Midwest, US, Bird Diversity 
Ambitious plans to expand acreage of bioenergy crops could have a major impact on birds in the Upper Midwest, according to a study published October 4 in the online edition of the Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Combining data from bird surveys and land usage, two University of Wisconsin-Madison researchers calculated changes in the number of bird species after widespread planting of bioenergy crops. (Science Daily)
4 octobre 2010
Biodiversité : Les forêts de conservation progressent (FAO) 
Près de 13 millions d' hectares de forêts ont été convertis chaque année depuis dix ans dans le monde à d'autres utilisations, dont l'agriculture, ou ont disparu sous l'effet de phénomènes naturels, affirme un rapport de la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimenation et l'agriculture) publié lundi. C'est un mieux d'après cette « Evaluation des ressources forestières mondiales (FRA 2010) », dévoilée à l'occasion de l'ouverture de la session du Comité des forêts et de la Semaine mondiale des forêts à Rome, puisque « 16 millions d' hectares de forêts environ (étaient convertis) par an dans les années 1990 ». Rapport complet de la FAO 
3 octobre 2010
Nouveau régime forestier au Québec -Pour Québec solidaire, il faut maintenant passer de la parole aux actes 
À l'occasion d'une visite à la Coopérative de solidarité forestière de la Rivière au Saumon, le député de Québec solidaire, Amir Khadir, a pressé le gouvernement du Québec d'aller au-delà des voeux pieux dans la mise en place de la réforme du régime forestier. Selon M Khadir, le nouveau régime forestier qui verra le jour en 2013 est

pour l'instant un énoncé de principes noble. «Il faut que les principes qui guident cette réforme, notamment l'aménagement écosystémique, atterrissent sur le plancher des vaches, souhaite-t-il. Mettre fin au régime des contrats d'approvisionnement et d'aménagement est une chose, mais il faut le remplacer par un modèle viable à long terme sur le plan écologique et juste sur le plan social. Prendre un virage écosystémique, c'est miser sur les communautés et sur le long terme.» (QS)

1 octobre 2010
Could Genetically Altered Trees, Plants Help Counter Global Warming? 
Forests of genetically altered trees and other plants could sequester several billion tons of carbon from the atmosphere each year and so help ameliorate global warming, according to estimates published in the October issue of BioScience. The study, by researchers at Lawrence Berkeley National Laboratory and Oak Ridge National Laboratory, outlines a variety of strategies for augmenting the processes that plants use to sequester carbon dioxide from the air and convert it into long-lived forms of carbon, first in vegetation and ultimately in soil. (Science Daily)
1 octobre 2010
La Ville de Laval reçoit plus de 13 000 $ dans le cadre du programme Ma rue, mes arbres TD 
a Fondation TD des amis de l’environnement (FAE TD) et Arbres Canada ont accordé à la Ville de Laval une subvention de plus de 13 000 $ dans le cadre du programme Ma rue, mes arbres TD. Ce montant servira à financer un projet dans le cadre duquel 60 arbres seront plantés dans 4 parcs à proximité d’écoles lavalloises. (UMQ)
1 octobre 2010
Les milieux humides sont hautement rentables 
En matière d'environnement, plus on se compare, plus on a de motifs pour déprimer! Un bel exemple nous parvient ces jours-ci de France, où on a décidé d'endiguer par une politique d'investissements massifs la destruction des milieux humides. Le Grenelle de l'environnement, un sommet économique et environnemental amorcé dans les régions de France en 2007 pour culminer sur un consensus global en voie de réalisation, avait notamment conclu à la nécessité d'acheter ou de restaurer 20 000 ha de milieux humides pour enrayer leur destruction dans les milieux urbanisés. (Le Devoir)
30 septembre 2010
Bois illégal : de nouveaux pays exportateurs s'engagent avec l'Union européenne 
Le projet de règlement sur les importations illégales de bois, en discussion depuis en 2003, vient d'être adopté et entra en vigueur en 2013. Ce qui encourage les pays exportateurs à signer des accords avec l'UE. Entre 20 et 40 % du commerce mondial du bois serait d'origine illégale (soit 350-650 millions m3/an), issu du Brésil, du bassin du Congo, d'Indonésie ou de la Russie. L'Union européenne et la France figurent parmi les plus gros importateurs. Au moins 20% du bois et des produits forestiers qui pénètrent dans l'UE seraient illicites. Or, l'exploitation forestière illégale contribue à la déforestation mondiale. (Actu-environnement)
30 septembre 2010
Coupe forestière : Jusqu'à la rive 
Le ministère des Richesses naturelles de l'Ontario a modifié ses règlements concernant les arbres et les arbustes qui se trouvent près des lacs et des rivières. Désormais, dans certaines conditions, les entreprises forestières pourront les couper, et ce, jusqu'au bord de l'eau. Cependant, on ne pourra pas couper près de tous les lacs. Les forestières n'auront, par exemple, pas toujours accès aux endroits où il y a des chalets. De plus, les rives escarpées ne pourront être totalement dénudées de leur végétation. Des études de l'industrie forestière ont initié ce changement. Elles avaient pour but d'étudier les comportements des feux de forêts autour des lacs. (Radio-Canada)
30 septembre 2010
James Cameron talks oil sands with the Globe 
Canadian-born director James Cameron wrapped up a three-day tour of Alberta Wednesday. He toured the oil sands with industry, met with the premier and two opposition parties, as well as a leading academic and a host of first nations groups. When it was all over, Mr. Cameron appeared alongside the first nations groups and urged the Alberta government to do more to protect their land from pollution caused by oil sands development. He spoke with The Globe and Mail Wednesday afternoon. (GLobe & Mail)
30 septembre 2010
1100 élèves initiés aux métiers forestiers 
L'industrie de la transformation du bois a connu des années difficiles qui ont entraîné de nombreuses mises à pied, mais les entreprises qui ont survécu ont d'importants besoins de main-d'oeuvre. C'est justement pour changer cette image qu'une journée d'initiation aux métier forestiers a été organisée pour les élèves. (Courrier de Portneuf)
29 septembre 2010
Biodiversité : Les plantes sous le couperet de l'homme 
Une espèce de plantes sur cinq est menacée de disparition, montre une première évaluation effectuée à partir de l'inventaire global de la végétation terrestre en cours de réalisation. L'activité humaine serait à l'origine de 80 % des extinctions en cours. Cette évaluation de botanistes britanniques et d'experts de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a été réalisée à partir des 380 000 végétaux connus à ce jour. (Radio-Canada)
29 septembre 2010
Free availability of satellite imagery has boosted deforestation monitoring applications, but risk of data gap looms 
An interview with Dr. Matt Hansen, co-director of SDSU’s Geographic Information Science Center of Excellence | In recent years there has been an explosion in the number of satellite-based monitoring applications and technologies, which is perhaps best exemplified in the eyes of the public by Google Earth, which allows anyone with a decent internet connection to view overhead images of nearly any place on Earth. But these new applications are also helping scientists more effectively monitor environmental change, including the fluctuations in polar sea ice, shifts in oceanic plankton, and deforestation. An important factor in the expanded use of satellite imagery has been the U.S. government's free Landsat Data Distribution Policy, which allows free or inexpensive access to data captured by Landsat satellites, which have been collected data on a regular basis since 1972. (Mongabay)
29 septembre 2010
Conserving nature with economics 
While many factors come into consideration when the fate of forests are being determined, economics often play a key role in land use decisions. When the perceived value of forest land is higher as cattle pasture, cropland, or plantation, then trees fall. But what happens when economic assumptions underlying these decisions are wrong? Forests, including the services they provide and the biodiversity they shelter, are lost in vain, much to the detriment of society and the planet. Working to avoid these costly outcomes is the Conservation Strategy Fund (CSF), a California-based nonprofit that trains conservationists to use economics and strategic thinking as assets to conserve natural ecosystems in countries around the globe. CSF runs training programs that help emerging conservation leaders build and strengthen parks, influence policies, and avert damage from infrastructure projects. (Mongabay)
28 septembre 2010
Richard Desjardins célèbre le 10e anniversaire de l'Action Boréale 
À quelques jours du spectacle qui célébrera les dix ans de l’Action Boréale (ABAT), les 2 et 3 octobre à Rouyn-Noranda, le chanteur et cinéaste Richard Desjardins est très content du chemin accompli par l’organisme. «C’est certain que dans un sens, j’aurais aimé qu’on dure moins longtemps, a-t-il dit à la blague, et que les recommandations du rapport Coulombe soit appliquées à la lettre.» (Canoë)
28 septembre 2010
Le Québec incapable de freiner la perte de la biodiversité 
Selon le ministère de l'Environnement, le Québec n'arrive pas à freiner la perte de la biodiversité. Le coordonnateur de la biodiversité au ministère, Benoît Limoges, estime qu'il faudra très bientôt intégrer les coûts de la perte de la biodiversité dans les projets de développements. (Radio-Canada)
28 septembre 2010
Objectif 5% plus d’arbres en 2025 
La ville de Montréal souhaite que 25% de son territoire soit recouvert d’arbres d’ici 2025, a annoncé lundi le responsable du développement durable au Comité exécutif, Alan DeSousa, qui interpelle tous les propriétaires du domaine privé afin qu’ils fassent leur part. Cette cible de verdissement, qui sera incluse dans le Plan de développement durable 2010-2015 que présentera l’administration Tremblay dans les prochaines semaines, représenterait une hausse de 5% par rapport à la quantité d’arbres qu’on retrouve actuellement dans la Métropole. (24h)
28 septembre 2010
Mass extinction fears widen: 22 percent of world's plants endangered  
Scientific warnings that the world is in the midst of a mass extinction were bolstered today by the release of a new study that shows just over a fifth of the world's known plants are threatened with extinction—levels comparable to the Earth's mammals and greater than birds. Conducted by the Royal Botanic Gardens, Kew; the Natural History Museum, London; and the International Union for the Conservation of Nature (IUCN), the study is the first time researchers have outlined the full threat level to the world's plant species. In order to estimate overall threat levels, researchers created a Sampled Red List Index for Plants, analyzing 7,000 representative species, including both common and rare plants. (Mongabay)
28 septembre 2010
Indonesia is the 3rd largest GHG emitter but reducing deforestation offers big opportunity, says government 
ndonesia's greenhouse gas emissions reached 2.1 billion tons of carbon dioxide in 2005, making it the world's third largest emitter of greenhouse gases, but offering opportunities to substantially reduce emissions through forest conservation, reduced use of fire, protection of peatlands, and better forest management, reports a series of studies released earlier this month by the country's National Climate Change Council (DNPI). (Mongabay)
28 septembre 2010
Forestry gains momentum in voluntary carbon market 
Voluntary carbon market players could increase demand for carbon credits from the forestry sector after the first forestry investment was issued credits under an industry-backed standard last week. "It could trigger a boom. Everyone has been waiting forever so hopefully we finally see some forestry credits come to market," said a market player, who declined to be named. (Reuters)
27 septembre 2010
Plan Nord : Le document est attendu à la fin de novembre 
La rédaction du document qui édictera les grands projets à réaliser d'ici 25 ans par le gouvernement arrive à son terme selon le ministre responsable de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, Pierre Corbeil. La table des partenaires a tenu sa quatrième rencontre la semaine dernière. Près de 300 personnes préparent les grandes lignes de ce qui constituera le document. (Radio-Canada)
27 septembre 2010
Could industrial interests ruin payments for environmental services? 
One of the biggest ideas in the conservation world over the past decade is Payments for Environmental Services, known as PES, whereby governments, corporations, or the public pays for the environmental services that benefit them (and to date have been free), i.e. carbon, biodiversity, freshwater, etc. For example, Reducing Emissions through Deforestation and Forest Degradation (REDD+) is the largest such proposed PES concept, yet many others are emerging. However, a new study in mongabay.com's open access journal Tropical Conservation Science argues that in order for PES to be effective—and not perversely lead to further harm—decision-makers must consider the danger of paying industrial and commercial interests versus financially supporting local populations, as originally conceived, to safeguard the environment. (Mongabay)
27 septembre 2010
Pérou : 54 millions d’hectares de forêts protégés grâce à un programme sans précédent 
Pour financer ce qui s’annonce comme l’un des plus importants projets de protection des forêts au monde, le Pérou pourra compter sur le soutien financier de la Banque Mondiale, de l’Allemagne et des États-Unis, qui s’apprêtent à mettre sur la table la coquette somme de 100 millions de dollars. (Green et Vert)
27 septembre 2010
Ugandan forest being stripped for fuel wood  
A new study in the open access journal of Tropical Conservation Science finds that the Kasagala forest reserve in central Uganda is losing important tree species and suffering from low diversity of species. Researchers believe that forest degradation for charcoal and firewood has put heavy pressure on this ecosystem. (Mongabay)
25 septembre 2010
Le GIEC de la biodiversité reporté sine die 
Des récalcitrants en développement et la Chine ont obtenu l’ajournement de la création d’une institution onusienne que la dégradation de la conjoncture environnementale rend pourtant indispensable. (ZeGreenWeb)
25 septembre 2010
Des scientifiques retrouvent trois espèces d’amphibiens 
Une équipe de scientifiques de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) et de l’organisation Conservation international vient d’annoncer la découverte de trois espèces d’amphibiens que l’on croyait perdues à jamais. Ces experts sont partis à la recherche d’une centaine d’espèces préjugées éteintes en Amérique Latine, en Asie et en Afrique (dix huit pays). Une expédition d’autant plus bienvenue que plus d’un tiers des amphibiens – qui sont les plus primitifs de tous les vertébrés terrestres – sont menacés d’extinction à cause de la perte de leur habitat, du changement climatique et des maladies. (ZeGreenWeb)
23 septembre 2010
Ontario passes Far North Act despite native objections  
A controversial bill on northern land development has been passed in the Ontario legislature, despite the objections of aboriginal and many northern communities. The Liberal government's legislation aims to protect at least 225,000 square kilometres of boreal forest from development – up to 21 per cent of Ontario's land mass. Several native leaders have demanded that the government scrap Bill 191, saying it violates their treaty rights and doesn't give them a say in how their lands will be developed. (Globe & Mail)
22 septembre 2010
Plant names cut by over half a million  
Researchers expect to strike out some 600,000 plant species names from taxonomy lists, representing over half of the names in current lists which stretched to nearly a million. The names cut are duplicate monikers for the same plant: for example, researchers discovered an astounding 800 different names for the tomato (Solanum lycopersicum). Researchers are once-and-for-all weeding out alias names in an attempt to create a single definitive list of plant names. (Mongabay)
22 septembre 2010
On a retrouvé des grenouilles que l'on croyait disparues 
Des scientifiques ont pu observer deux espèces de grenouilles d'Afrique et une salamandre du Mexique que l'on croyait disparues, a annoncé mercredi Conservation International, une organisation œuvrant pour la préservation de la biodiversité. La découverte a été réalisée par des scientifiques qui inspectent certains des endroits les plus isolés au monde afin de déterminer le sort d'une centaine d'espèces d'amphibiens portées disparues depuis des décennies. (Canoë)
22 septembre 2010
Will Brazil Change its Forest Code – and Kill the Amazon rainforest? 
Many credit Brazil’s 75-year old Forest Code with helping to slow destruction of the Amazon Rainforest, but an unlikely amalgamation of right-wing and left-wing politicians are trying to gut the law. In this first of two articles, Ecosystem Marketplace examines the state of the debate. In the second part, Ecosystem Marketplace takes a look at the law's implications for the Amazon – and for the forest-carbon marketplace in Brazil. (Mongabay)
21 septembre 2010
An undamaged Amazon produces its own clouds and rain  
Researchers recently traveled to the remote Brazilian Amazon to investigate how clouds are formed and rain falls in an atmosphere unburdened by human-caused pollution. Studying the atmospheric aerosol particles, which impact cloud formation and particles, above a pristine forests, researchers discovered that when left alone the Amazon acts as its own 'bioreactor': clouds and precipitation are produced by the abundance of plant materials. (Mongabay)
20 septembre 2010
Industrie forestière : Les environnementalistes agacent Guy Chevrette 
Le président démissionnaire du Conseil de l'industrie forestière, Guy Chevrette, affirme que les environnementalistes prennent trop de place dans le débat sur la gestion forestière. À moins de quatre mois de son départ, Guy Chevrette précise que la Côte-Nord est pénalisée par la situation. Selon lui, une forêt propice aux feux, aux insectes et aux ravages de la tordeuse d'épinette devrait faire l'objet d'une plus grande coupe. « Une plus grande coupe de cette forêt surannée-là ferait énormément de bien, mais on ne le dit pas », dit-il. Guy Chevrette souligne aussi que la mauvaise image de l'industrie crée un désintérêt des jeunes pour des emplois pourtant très rémunérateurs. À la relance de l'industrie, de 2000 à 3000 travailleurs devront être embauchés. (Radio-Canada)
20 septembre 2010
New species spins the world's strongest and largest spider web 
A newly discovered species of spider in Madagascar spins the world's longest web, report scientists writing in PLoS ONE. Darwin's bark spider (Caerostris darwini), a type of orb spider, weaves webs that span rivers and lakes to capture up to 30 insects at a time. One web reached 82 feet (25 meters) in length, giving the species the title of the world's largest web spinner. (Mongabay)
18 septembre 2010
Fairtrade et FSC testent la double-certification 
Les deux grands systèmes de certifications "vertes" que sont la Fairtrade Labelling Organization (FLO) et le Forest Stewardship Council (FSC) mènent actuellement un projet-pilote destiné à mettre sur le marché des produits doublement certifiés. La forêt constitue l’une des principales ressources pour les populations les plus pauvres de la planète : selon FSC, 350 millions de personnes dépendent de la forêt, tant pour leurs usages personnels que pour les revenus qu’elles en tirent. Or, bon nombre des micro-structures locales qui exploitent les forêts (coopératives, petites entreprises artisanales, etc.) éprouvent de la difficulté à accéder aux marchés internationaux et à faire face à la concurrence.

Grâce à une double-certification, garantissant à la fois l’exploitation durable des produits issus de la forêt et une commercialisation équitable, FSC et FLO veulent offrir au marché un nouveau cadre de référence permettant de soutenir des produits aux standards environnementaux et sociaux les plus élevés. C’est en outre une façon de soutenir les petits exploitants qui, grâce à des pratiques environnementales et sociales élevées, seront plus à même de concurrencer de plus grandes entreprises sur le marché grandissant des produits "responsables".

Actuellement en test auprès de petites entreprises forestières du Honduras, du Chili, de Bolivie et du Brésil, le double-certification pourrait officiellement voir le jour l’an prochain : des meubles, du bois de construction et du contre-plaqué doublement certifiés devraient commencer à être commercialisés au Royaume-Uni et en Allemagne. (Novae)

18 septembre 2010
Baisse alarmante du nombre de caribous  
Le troupeau de caribous de la rivière Georges, dans le Nord du Québec, qui a déjà été le plus populeux du monde avec quelque 850 000 têtes, est tellement mal en point qu'il ne pourrait compter maintenant que quelque 75 000 individus, selon un recensement qui sera connu sous peu. Réchauffement climatique ? Maladies ? Pression de chasse trop forte ? Rareté de la mousse de lichen ? Si la cause de ce déclin ne fait pas l'unanimité, l'inquiétude, en revanche, rejoint tous les témoins du phénomène. (Journal de Montréal)
14 septembre 2010
First nations upset with McGuinty’s bill to protect boreal forests  
Premier Dalton McGuinty is defending his decision to push ahead with northern land development legislation over the angry objections of first nations. Several aboriginal leaders are demanding that he scrap the Far North Act, but Mr. McGuinty insists there’s support for the bill, which is slated for a third and final reading in the legislature Thursday. (Globe & Mail)
14 septembre 2010
Québec signe une entente avec Abitibi Bowater 
Le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Clément Gignac, et la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Julie Boulet, viennent d’annoncer la conclusion d'une entente concernant les exploitations de pâtes et papiers au Québec avec la filiale canadienne d'AbitibiBowater. (L'Hebdo du St-Maurice)
14 septembre 2010
Gestion : L’Est Cameroun à l’épreuve des Forêts Modèles 
Cette expérience de la gestion durable des forêts et de leur utilisation, née au Canada il y a plusieurs décennies de cela, est expérimentée au Cameroun depuis 2004. Le gouvernement camerounais sous la pression de la société civile internationale a pris à bras le corps l’adoption de la référence des Forêts modèles. Deux expériences sont entrain d’être conduites sur le terrain : la Forêt modèle de Campo Ma’an dans la région du Sud, et la Forêt modèle du Dja et du Mpomo en abrégé Fomod dans la région de l’Est. (Le Messager)
14 septembre 2010
Le gouvernement du Canada consent 230 160 $ au Consortium en foresterie Gaspésie-Les-Iles 
Le ministre d'État de Développement économique Canada, l'honorable Denis Lebel, a fait l'annonce aujourd'hui d'une contribution non remboursable de 230 160 $ au Consortium en foresterie Gaspésie–Les-Îles. Les fonds sont consentis en vertu de l'Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec (IPREFQ), qui est dotée d'une enveloppe de 100 millions de dollars. (DEC)
13 septembre 2010
A look at Ecuador's agreement to leave 846 million barrels of oil in the ground 
An Analysis of the Historic Yasuní Fund Agreement between Ecuador and the UNDP
Ecuador’s pioneering initiative to voluntarily leave nearly a billion barrels of oil under Yasuní National Park, an Amazonian reserve that is arguably the most biodiverse spot on Earth, took a major step forward in early August when the government signed an accord with the United Nations Development Programme (UNDP) for the long-awaited establishment of a trust fund. The signing event generated a wave of international media attention, but there has been very little scrutiny of what was actually signed. Here we present an initial analysis of the signed agreement, along with a brief discussion of some of the potential caveats. Due to the precedent-setting nature of this agreement, attention to the details is now of the utmost importance. (Mongabay)
13 septembre 2010
DOMTAR ET L'ORGANISME THE NATURE CONSERVANCY FONT EQUIPE DANS LE CADRE D'UN PROGRAMME PILOTE APPELÉ WORKING WOODLANDS 
Le programme pilote de préservation des forêts The Nature Conservancy aidera à mobiliser les propriétaires fonciers privés qui vivent dans les environs de l'usine de Johnsonburg en Pennsylvanie (CNW)
12 septembre 2010
Carbon Mapping Breakthrough 
By integrating satellite mapping, airborne-laser technology, and ground-based plot surveys, scientists from the Carnegie Institution's Department of Global Ecology, with colleagues from the World Wildlife Fund and in coordination with the Peruvian Ministry of the Environment (MINAM), have revealed the first high-resolution maps of carbon locked up in tropical forest vegetation and emitted by land-use practices. (Science Daily)
11 septembre 2010
Le Brésil table sur la gestion forestière privée pour sauver l'Amazonie 
Brasilia a décidé d'exploiter rationnellement des zones de forêts publiques en Amazonie s'étendant sur 14 millions d'hectares -soit deux fois la surface de l'Irlande- par le biais de concessions à des entreprises privées et à des communautés autochtones. (Cyberpresse)
11 septembre 2010
Mouvement coopératif et mutualiste - Un nouveau modèle économique prend forme | Les forêts aussi ont besoin d'aide pour survivre 
Le système capitaliste tel qu'on l'a connu jusqu'ici aurait-il atteint ses limites? Deux experts, issus respectivement du mouvement coopératif forestier et du mouvement du développement durable, feront part de solutions de rechange lors de la conférence internationale «Quel projet de société pour demain? Coopératives, mutuelles et territoires: enjeux, défis et alternatives», qui aura lieu à Lévis les 22 et 23 septembre prochains. (Le Devoir)
10 septembre 2010
Risk of Beetle Outbreaks Rise, Along With Temperature, in the Warming West 
The potential for outbreaks of spruce and mountain pine beetles in western North America's forests is likely to increase significantly in the coming decades, according to a study conducted by USDA Forest Service researchers and their colleagues. Their findings, published in the September issue of the journal BioScience, represent the first comprehensive synthesis of the effects of climate change on bark beetles. (Science Daily)
10 septembre 2010
NASA Satellites Reveal Surprising Connection Between Beetle Attacks, Wildfire 
Mountain pine beetles are native to western forests, and they have evolved with the trees they infest, such as lodgepole pine and whitebark pine trees. However, in the last decade, warmer temperatures have caused pine beetle numbers to skyrocket. Huge areas of red, dying forest now span from British Columbia through Colorado, and there's no sign the outbreak is slowing in many areas. (Science Daily)
10 septembre 2010
NASA Satellites Reveal Surprising Connection Between Beetle Attacks, Wildfire 
By studying similarities in the genes of Scots Pine trees, scientists have shown that the iconic pine forests of Highland Scotland still carry the traces of the ancestors that colonised Britain after the end of the last Ice Age, harbouring genetic variation that could help regenerate future populations, according to new results in the journal Heredity. (Science Daily)
10 septembre 2010
Environmentalists win decades-long war with logger in Tasmania 
Gunns Limited, an Australian logging company, that has been engaged in a long-running battle with environmentalists over the firm's cutting of old-growth forests on Tasmania, conceded defeat Thursday, reports the Environment News Service. (Mongabay)
10 septembre 2010
Linking satellite and socio-economic data helps explain deforestation, disease trendsa 
By integrating remote satellite imagery with revelations from door-to-door interviews, Stanford University geographer Eric Lambin and his colleagues are exploring the complex conditions that give rise to a broad range of land-use challenges – from the reforestation of Vietnam to the spread of Lyme disease in Belgium. (Mongabay)
10 septembre 2010
Linking satellite and socio-economic data helps explain deforestation, disease trendsa 
Forest carbon payment programs like the proposed reducing emissions from deforestation and degradation (REDD) mechanism could put pressure on "wildlife-friendly" farming techniques by increasing the need to intensify agricultural production, warns a paper published this June in Conservation Biology. (Mongabay)
10 septembre 2010
Peru's rainforest highway triggers surge in deforestation, according to new 3D forest mapping 
Scientists using a combination of satellite imagery, airborne-laser technology, and ground-based plot surveys to create three-dimensional high resolution carbon maps of the Amazon rainforest have documented a surge in emissions from deforestation and selective logging following the paving of the Trans-Oceanic Highway in Peru. The study, published this week in the early edition of the Proceedings of the National Academy of Sciences, reveals that selective logging and other forms of forest degradation in Peru account for nearly a third of emissions compared to deforestation alone. (Mongabay)
10 septembre 2010
80% of tropical agricultural expansion between 1980-2000 came at expense of forests 
More than 80 percent of agricultural expansion in the tropics between 1980 and 2000 came at the expense of forests, reports research published last week in the early online edition of the Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). The study, based on analysis satellite images collected by the United Nations Food and Agricultural Organization (FAO) and led by Holly Gibbs of Stanford University, found that 55 percent of new agricultural land came at the expense of intact forests, while 28 percent came from disturbed forests. The remainder came from shrub lands. (Mongabay)
30 août 2010
Bjørn Lomborg: $100bn a year needed to fight climate change 
The world's most high-profile climate change sceptic is to declare that global warming is "undoubtedly one of the chief concerns facing the world today" and "a challenge humanity must confront", in an apparent U-turn that will give a huge boost to the embattled environmental lobby. (The Guardian)
30 août 2010
From outer space, a new dilemma for old-growth forests 
A new study using laser pulses shot from satellites has found that the world's tallest forests are those along the Pacific Northwest coast. Though the findings shouldn't shock anyone who grew up in the region, they offer another indication of how important these ancient trees eventually could become. (Miami Herald)
27 août 2010
B.C. forest fires burning massive areas 
This fire season in B.C. hasn't been as expensive to fight or as destructive to homes, but more than twice the normal amount of forest has gone up in flames. "We're more than double our 10-year average in terms of hectares burned," said provincial fire information officer Alyson Couch. Just over 3,000 square kilometres went up in a matter of weeks — more than half the area of Prince Edward Island. (CBC)
26 août 2010
Mayan Pool in the Rainforests 
Since 2009, researchers from Bonn and Mexico have been systematically uncovering and mapping the old walls of Uxul, a Mayan city. "In the process, we also came across two, about 100 m square water reservoirs," explained Iken Paap, who directs the project with Professor Dr. Nikolai Grube and the Mexican archaeologist Antonio Benavides Castillo. (Science Daily)
26 août 2010
Tofu Ingredient Yields Formaldehyde-Free Glue for Plywood and Other Wood Products 
In a real-life "back to the future" story, scientists have reported that the sustainable, environmentally-friendly process that gave birth to plywood a century ago is re-emerging as a "green" alternative to wood adhesives made from petroleum. Speaking at the 240th National Meeting of the American Chemical Society, they described development of new soy-based glues that use a substance in soy milk and tofu and could mean a new generation of more eco-friendly furniture, cabinets, flooring, and other wood products. (Science Daily)
26 août 2010
Forest loss slows in Brazilian Amazon  
As of 2008, more than 17 percent of the Amazon rainforest had been cleared for agriculture and other development. But in Brazil the rate of deforestation has dropped dramatically in recent years, thanks to a variety of incentives that may provide a model for other regions. (Science News)
26 août 2010
Changements climatiques : à qui doit-on se fier? 
Devant les diverses études scientifiques et affirmations contradictoires des spécialistes de tout acabit sur les changements climatiques, les citoyens devraient user de leur esprit critique et poser des questions aux autorités et aux scientifiques pour y voir plus clair et comprendre les véritables enjeux. (Agence Science-Presse)
26 août 2010
L’idée du siècle: des arbres artificiels pour capter le CO2 
Les forêts de la planète constituent des puits de carbone naturels : elles stockent le CO2 de l’atmosphère. Mais quand elles brûlent ou sont détruites, elles libèrent à nouveau le carbone. Quelle est la solution? Selon le physicien Klaus Lackner, des “arbres artificiels” capteraient le CO2 mille fois plus vite que les vrais arbres. Dans son laboratoire de l’Université Columbia, lui et son collègue Allen Wright travaillent à la conception de ces faux arbres à l’apparence bien particulière. (National Geographic)
26 août 2010
Le Kilimandjaro pleure ses arbres 
Le Kilimandjaro, plus haute montagne d’Afrique, est aussi la plus grande richesse de la Tanzanie. A ses pieds et sur ses pentes poussent de grands arbres, qui eux-mêmes couvent des caféiers et des bananiers. Ce système traditionnel de culture, appelé méthode Chagga, fait vivre plus d’un million de personnes. Mais dans les années 1990, le cours du café s’est effondré et les habitants se sont tournés vers le commerce du bois. Les journalistes David Castello-Lopes et Luc Ihaddadène ont réalisé dans le pays un reportage plurimédia qui pointe les conséquences de cette déforestation. (Terra Economica)
26 août 2010
Les baobabs seront-ils sauvés par les produits dérivés ? 
Etonnant retournement : en forte régression pour cause, entre autres, de déforestation, le baobab commence à être replanté dans plusieurs pays d'Afrique pour produire des yaourts, des jus de fruits, des confitures ou même une boisson signée Pepsi. Sébastien Garnaud, un hyperpassionné du baobab, nous raconte cette étrange histoire. (Futura Science)
26 août 2010
A cause des grandes sécheresses, les arbres stockeraient moins de carbone depuis 2000 
Selon une étude de l'université du Montana publiée le 19 août dans la revue Science, les arbres auraient stocké moins de carbone entre 2000 et 2009, la décennie la plus chaude depuis 1880 selon l'organisation mondiale de la météorologie, la Nasa et l’agence océanique et atmosphérique américaine. Ce résultat est pour le moins surprenant : une étude similaire, menée en 2003, avait montré qu'entre 1982 et 1999, le pouvoir de stockage de CO2 des arbres avait augmenté. Le réchauffement climatique favorise en effet la croissance des arbres qui absorbent ainsi davantage de carbone. Alors pourquoi un tel revirement de tendance ? (Actu Environnement)
26 août 2010
BP spill threatens Alberta birds 
Thousands of Albertan migratory birds may not make it back from their winter homes due to BP’s massive oil spill in the Gulf, fears one expert. Pat Kehoe, a conservation biologist with Ducks Unlimited, says the hundreds of millions of species of birds including ducks, geese, and pelicans that flock to the marshes of the Gulf Coast are being put at risk because of the massive spill. (Calgary Sun)
25 août 2010
Fuel Treatments Reduce Wildfire Severity, Tree Mortality in Washington Forests 
A study conducted by U.S. Forest Service and University of Washington (UW) scientists has found that fuel treatments -- even of only a few acres -- can reduce fire severity and protect older trees desirable for their timber, wildlife, and carbon-storage value. The finding is part of a three-year study of the 175,000-acre Tripod Fire and is published in the August issue of Canadian Journal of Forest Research. (Science Daily)
25 août 2010
AbitibiBowater - Gatineau et Dolbeau ne rouvriront pas 
AbitibiBowater a annoncé hier la fermeture définitive de deux usines de papier québécoises qui employaient autrefois quelque 570 travailleurs. Le géant du papier journal, qui se trouve sous la protection de la cour contre ses créanciers depuis plus d'un an, a indiqué que les installations de Dolbeau et de Gatineau ne feraient pas partie de ses activités au terme de la restructuration prévue cet automne. (Le Devoir)
25 août 2010
Indonesia's forest conservation plan may not sufficiently reduce emissions 
One third of Indonesia's greenhouse gas emissions from deforestation originate from areas not officially defined as "forest" suggesting that efforts to reduce emissions from deforestation and degradation (REDD+) may fail unless they account for carbon across the country's entire landscape, warns a new report published by the World Agroforestry Centre (CGIAR). (Mongabay)
25 août 2010
Expropriation: AbitibiBowater indemnisée 
Le gouvernement du Canada accepte de verser 130 millions de dollars à la papetière AbitibiBowater en guise d'indemnisation pour son expropriation à Terre-Neuve-et-Labrador en 2008. L'entreprise avait intenté une poursuite de 500 millions de dollars en vertu de l'Accord de libre-échange nord-américain. (Radio-Canada)
25 août 2010
Declining trees spell gloom for planet  
LESS rainfall and rising global temperatures are damaging one of the world's best guardians against climate change: trees. A global study, published in the journal Science, shows that the amount of carbon dioxide being soaked up by the world's forests in the past decade has declined, reversing a 20-year trend. (Sydeny Morning Herald)
24 août 2010
Gazprom, Shell and Clinton Foundation back rainforest carbon deal in Borneo 
A forest conservation project backed by Shell, Gazprom Market and Trading and the Clinton Foundation on the island of Borneo has won approval under a carbon accounting standard, reports Reuters.

The Rimba Raya project, which covers nearly 100,000 ha (250,000 acres) of peat forest in Indonesia's Central Kalimantan province, could reduce projected emissions by 75 million metric tons over the next 30 years, generating hundreds of millions in carbon finance under the reducing emissions from deforestation and degradation (REDD) program backed by the U.N. and World Bank. (Mongabay)

24 août 2010
Sauver la forêt moscovite 
Une manifestation pour sauver l'une des dernières forêts autour de Moscou a réuni plus de 2000 personnes dans la capitale russe, dimanche. Cette manifestation est digne d'un exploit en Russie, où les mouvements de dissidence sont rares et souvent violemment réprimés. À la tête de ces résistants, il y a une femme, prête à défendre la forêt au péril de sa vie. (Reportage de Radio-Canada) |Video du Globe & Mail 
24 août 2010
Conservation of Ecological Integrity in B.C. Parks and Protected Areas 
Government has a clear vision to conserve ecological integrity in the province’s parks and protected areas, but not the plans to achieve this, says Auditor General John Doyle in his latest report. (BC Auditor)
24 août 2010
Menaces sur le pays de la terre sans arbre 
BLOG - Je reviens du Nord du Québec pour un séjour organisé par Aventure Ashini dans le cadre des séminaires nordiques Autochtones. Ce fut une expérience enrichissante et inoubliable avec des échanges particulièrement abondants. L’événement s’est déroulé dans un cadre idyllique; où l’expérience de connecter avec la nature prend forme naturellement et où les aurores boréales symbolisent un magnifique ciel qui danse. (Greenpeace)
23 août 2010
Nouvelle-Zélande: les arbres plus payants que les moutons 
Les éleveurs de moutons de Nouvelle-Zélande adoptent en masse un programme gouvernemental d'échange de droits d'émission de carbone par lequel il s'avère plus payant de planter des arbres que de vendre de la laine et du mouton. (Cyberpresse)
23 août 2010
Incendies de forêt - 292 000 hectares ravagés en Colombie-Britannique 
En Colombie-Britannique, les pompiers profitent de l'accalmie et redoublent leurs efforts pour éteindre les quelque 300 incendies de forêt qui touchent principalement le centre de la province. La situation s'est stabilisée au cours des dernières heures. Les vents ont faibli et les brasiers brûlent moins intensément. La température s'est également rafraîchie, ce qui devrait faciliter la tâche aux pompiers. Les autorités espèrent que la pluie annoncée pour samedi et dimanche et les températures plus froides aideront les pompiers à mieux combattre les brasiers. Ils devront toutefois faire vite puisqu'on prévoit un temps chaud et sec à compter de lundi. (Radio-Canada)
20 août 2010
Changements climatiques: Le réchauffement nuirait aux forêts 
La croissance des végétaux à l'échelle de la planète, qui a été stimulée par le réchauffement du climat dans la dernière partie du XXe siècle, est en train de diminuer, selon des chercheurs américains. Les données satellite de la NASA montrent que depuis l'an 2000, la hausse des températures a entraîné une diminution de 1 % du couvert végétal mondial, exprimé en quantité de carbone fixé par les plantes et accumulé sous forme de biomasse. (Radio-Canada)
20 août 2010
Recherche sur le climat au Québec : la course folle au financement 
Scientifique de renom, spécialiste des changements climatiques, René Laprise souffle enfin. Si la grande majorité des scientifiques du pays travaillant sur le réchauffement planétaire sont au bord du précipice, lui a réussi à sauver, de peine et de misère, son centre de recherche, le centre pour l’étude et la simulation du climat à l’échelle régionale (ESCER), et ce, grâce au soutien financier de Québec. (Rue Frontenac)
20 août 2010
Forest fires cause air quality in Kamloops to plummet to hazardous levels  
Flights were cancelled and city residents stayed inside, forgoing sports and outdoor activities Thursday as air quality degraded to red-level warnings. Two Ministry of Environment stations recorded air quality as poor as during the big 2003 Strawberry Hill fire. (Vancouver Sun)
20 août 2010
Indonesia gets first $30M from Norway under $1B forest deal 
Norway has agreed to transfer an initial $30 million to Indonesia under its $1 billion REDD+ (reducing emissions from deforestation and forest degradation) partnership with the Southeast Asian country. (Mongabay)
20 août 2010
Satellites show mangrove forest loss even worse than estimated  
New satellite data shows that human actions are wiping out mangrove forests even faster than previous bleak estimates. Conducted by the US Geological Survey and NASA, the researchers found that mangroves comprise 12.3 percent less area than previously estimated. In total, satellites reveal that mangrove forests cover approximately 53,290 square miles (137,760 square kilometers). (Mongabay)
19 août 2010
Forest loss slows in Brazilian Amazon  
As of 2008, more than 17 percent of the Amazon rainforest had been cleared for agriculture and other development. But in Brazil the rate of deforestation has dropped dramatically in recent years, thanks to a variety of incentives that may provide a model for other regions. Recent studies have identified several factors driving deforestation worldwide, reported Ruth S. DeFries, a geographer at Columbia University, on August 9 at the Meeting of the Americas. (Science News)
18 août 2010
New Satellite Data Reveals True Decline of World's Mangrove Forests 
New satellite imagery has given scientists the most comprehensive and exact data on the distribution and decline of mangrove forests from across the world. The research, carried out by scientists from the U.S Geological Survey and NASA, is published in Global Ecology and Biogeography, and reveals forest distribution is 12.3% smaller than earlier estimates. (Science Daily)
18 août 2010
Industrie forestière : Irving lance un cri d'alarme 
J.D. Irving lance un appel à tous les propriétaires de lots boisés privés du Nouveau-Brunswick. L'entreprise forestière affirme qu'elle ne reçoit pas suffisamment de bois provenant des terres privées. De leur côté, les propriétaires de lots boisés n'ont pas l'intention de répondre à l'appel d'Irving. (Radio-Canada)
18 août 2010
Le Congo et la Chine signeront un accord de coopération forestière 
Le Congo et la Chine vont signer prochainement un accord de coopération dans le domaine de la foresterie, a-t-on appris mercredi à Brazzaville de source officielle. Le ministre congolais du Développement durable, de l’Economie forestière et de l’Environnement, Henri Djombo, s’est entretenu mardi à Brazzaville de la question avec l’ambassadeur de la Chine au Congo, Li Shuli. (Reussir)
18 août 2010
AbitibiBowater case heads to Supreme Court  
The Newfoundland and Labrador government is appealing to the Supreme Court of Canada a Quebec court ruling on the environmental mess left by insolvent paper company AbitibiBowater Inc. The province said the country's top court needs to determine key issues of public importance related to the Companies' Creditors Arrangement Act. (The GLobe & Mail)
17 août 2010
Incendies de forêt - La Russie dit maîtriser la situation malgré des soupçons de censure 
Les autorités russes ont annoncé hier venir à bout des incendies, notamment près du centre nucléaire de Sarov, réaffirmant que la situation était maîtrisée alors que se faisaient jour des soupçons de censure sur la situation réelle. Dans le même temps, un front froid attaquait la Russie par le nord-ouest, menaçant la capitale de violents orages après les incendies qui ont fait 54 morts et ravagé près d'un million d'hectares dans le pays depuis la fin juillet. (Le Devoir)
17 août 2010
Indonesian forester widens B.C. footprint  
Indonesian agri-business conglomerate Sinar Mas, which has been besieged by accusations of deforestation, is rapidly expanding in Canada, reopening a pulp mill in northern British Columbia and recently purchasing another near Vancouver. (The GLobe & Mail)
16 août 2010
70% of B.C. under extreme forest fire danger 
Hot, dry conditions continue to fuel forest fires across B.C., said provincial fire information officer Alyson Crouch. Weather conditions have boosted the fire danger rating to extreme for 70 per cent of the province, Crouch said. Two hundred and seventy-six fires were burning in B.C. as of Monday, but "it's changing by the minute," she said. (Vancouver Sun)
16 août 2010
Business et biodiversité : des noces durables  
Aux grands maux, les grands moyens ! Alors que le gouvernement fédéral traine la patte en matière de législation des émissions de GES, les entreprises canadiennes s’activent pour trouver des voies alternatives économiques et pérennes pour l’homme et la planète. Car, le bilan est clair, le modèle économique actuel n’est pas compatible avec la préservation de la biodiversité ! (Lien Multimedia)
15 août 2010
Expédition scientifique : une gigantesque campagne de recherche veut retrouver des amphibiens disparus 
L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et l'organisation Conservation International annoncent ce lundi 9 août l’ouverture d’une chasse pacifique menée sur les cinq continents. Son but : tenter de retrouver des spécimens d’une centaine d’espèces d’amphibiens présumées éteintes. (MaxiScience)
13 août 2010
U.S. signs debt-for-nature swap with Brazil to protect forests 
The United States will cut Brazil's debt payments by $21 million under a debt-for-nature that will protect the Latin American country's endangered Atlantic Rainforest (Mata Atlantica), Caatinga and Cerrado ecosystems.

The agreement, announced Thursday, comes under the Tropical Forest Conservation Act (TFCA) of 1998, which to date has generated $239 million to protect tropical forests in Bangladesh, Belize, Botswana, Colombia, Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Indonesia, Jamaica, Panama, Paraguay, Peru, and the Philippines. The Brazil deal is the 16th signed under the TFCA. (Mongabay)

13 août 2010
Nation's wealth does not guarantee green practices 
Developing countries are not the only ones that could benefit from a little environmental support. Wealthier countries may need to 'know themselves' and address these issues at home too. According to a recent study in the open access journal PLoS ONE, wealth may be the most important factor determining a country’s environmental impact. (Mongabay)
13 août 2010
Vidéo: la NASA filme la pollution causée par les feux en Russie 
La NASA a réalisé deux vidéos montrant la pollution causée à l'échelle mondiale par les feux de forêt qui ravagent actuellement la Russie, provoquant une soupe toxique qui dépasse, et de loin, les frontières du pays. Les petites animations ont été créées à l'aide des images captées par la sonde atmosphérique à infrarouges du satellite scientifique Aqua. (Cyberpresse)
13 août 2010
Logged forests retain considerable biodiversity in Borneo providing conservation opportunity  
A new study in the Proceedings of the Royal Society B finds that forests which have undergone logging in the past, sometimes even twice, retain significant levels of biodiversity in Borneo. The researchers say these findings should push conservationists to protect more logged forests from being converted into oil palm plantations where biodiversity levels drop considerably and endangered species are almost wholly absent. Given that much of Borneo's forests have been logged as least once, these long-dismissed forests could become a new frontier for conservationists. (Mongabay)
12 août 2010
La Terre de demain déjà sous serre 
A quoi ressemblera la Terre en 2050? Comment les plantes réagiront-elles aux changements environnementaux? Autant de questions auxquelles l’Ecotron, un nouveau laboratoire d’écologie, devrait apporter des réponses concrètes. La première expérience vient de démarrer. Reportage près de Montpellier. (Science et Avenir)
12 août 2010
Russie: Les feux de tourbières ne datent pas d'aujourd'hui 
Les autorités russes ont annoncé, hier, avoir réussi à diminuer de moitié la surface des incendies de forêts. Des incendies provoqués à l'origine par des feux de tourbières, un problème qui ne date pas d'aujourd'hui. Les feux de tourbières ne sont pas une nouveauté en Russie. Il s'agit d'un problème vieux de 135 ans qui resurgit périodiquement pendant les périodes de sécheresse sévère, faisant d'énormes dégâts et compromettant l'équilibre écologique du pays. Alors que les feux de tourbières dévastent la région de Moscou, plongeant la capitale dans un brouillard fortement toxique, des experts expliquent que ces incendies ne sont pas l'effet du hasard ou de la fatalité, mais le résultat de politiques irresponsables en matière d'écologie et de respect de l'environnement, tant de la part des communistes que de leurs successeurs. (Le Télégramme)
11 août 2010
Russia's peatland fires seen burning for months 
Some of Russia's smog-causing peatland fires are likely to burn for months, part of a global problem of drained marshes that emit climate-warming greenhouse gases, experts said on Wednesday. (Reuters)
11 août 2010
Indonesia APP says audit shows deforestation claim untrue 
Indonesian paper firm Asia Pulp and Paper (APP) on Wednesday released an audit it said showed allegations it destroyed rainforest were baseless and invalid. The audit marks the latest chapter in an increasingly bitter dispute between environmentalists and the plantation industry over Indonesian forests, which trap huge amounts of climate-warming greenhouse gases. (Reuters)
11 août 2010
Forest Fires Help Power the Nitrogen Cycle 
When fire burns down a forest, nitrate levels go up, and the effects are persistent, according to recent research from University of Montana scientists. They found that charcoal deposited during fire events has the potential to stimulate the conversion of ammonia to nitrates, an important step in the nitrogen cycle. (Science Daily)
11 août 2010
New Study Examines Effects of Drought in the Amazon 
A new study published in the August 2 Early Edition of the Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) examines the response of Amazon forests to variations in climate conditions, specifically considering how those changes may influence forest productivity. These findings provide possible context for why previous studies have offered varying conclusions. (Science Daily)
11 août 2010
Forest Loss Slows in Brazilian Amazon 
As of 2008, more than 17 percent of the Amazon rainforest had been cleared for agriculture and other development. But in Brazil the rate of deforestation has dropped dramatically in recent years, thanks to a variety of incentives that may provide a model for other regions.

Click here to find out more! Recent studies have identified several factors driving deforestation worldwide, reported Ruth S. DeFries, a geographer at Columbia University, on August 9. For the period from 2000 to 2005, two of the main causes were urban population growth and the expansion of large-scale agriculture. (Science News)

10 août 2010
Une oasis de la biodiversité menacée par les pelles mécaniques 
La construction d'un complexe immobilier menace une des plus grandes banques de semences du monde, à Saint-Pétersbourg, en Russie. Plus de 90 % des fruits et des baies conservés à la station expérimentale Pavlovsk depuis 100 ans n'existent nulle part ailleurs dans le monde, et pourraient être détruits pour faire place à des rues et à des maisons neuves. Le destin de cette collection d'une valeur inestimable repose entre les mains de la cour, qui doit entendre la cause le 11 août prochain. Il s'agit de la plus importante collection d'Europe. (Le Devoir)
10 août 2010
Des traces de coupe apparentes 
Le corridor visuel de la rivière Péribonka n'est définitivement plus intact. La main de l'homme a laissé des traces visibles de son passage, sur les rives escarpées du cours d'eau. L'ampleur des dégâts est encore limitée. (Le Quotidien)
9 août 2010
AbitibiBowater to borrow $1.35-billion  
AbitibiBowater Inc. is looking to borrow $1.35-billion (U.S.) to exit bankruptcy and creditor protection in October, but the newsprint giant wants to keep its bank fees confidential, according to U.S. court filings. (Globe & Mail)
9 août 2010
Rivière Péribonka : Les coupes forestières dénoncées 
e Comité de sauvegarde juge insuffisantes les mesures prises par le ministère des Ressources naturelles pour réduire la récolte de bois dans les zones visibles dans le couloir de la rivière. Des représentants du comité ont organisé une visite guidée dans le secteur de Lamarche, au Lac-Saint-Jean. Il souhaite préserver l'état sauvage des lieux. (Radio-Canada)
9 août 2010
US national park faces sale 
Governor of Wyoming threatens to sell chunk of Grand Teton unless White House boosts state's education budget (The Guardian) | Parc national à vendre aux États-Unis  (Cyberpresse) | Wyoming Considers Grand Teton Sale To Spur Feds  (NPR)
9 août 2010
Un Anglais descend l'Amazone à pied 
Un Anglais de 34 ans a affirmé lundi être devenu le premier homme à avoir descendu l'Amazone à pied sur toute sa longueur, après un périple de 6500 km en plus de deux ans. «Mission accomplie», écrit Ed Stafford, 34 ans, sur son microblogue Twitter où il a raconté son odyssée pas à pas après être arrivé à l'embouchure du fleuve le plus long du monde. Cet ancien militaire était parti le 2 avril 2008 de sa source, au sommet du Nevado Mismi, au Pérou, en direction des côtes brésiliennes. (Cyberpresse) | GLobe & Mail Editorial 
9 août 2010
Indonesia may let palm oil growers collect CO2 credits 
Indonesia may propose palm oil plantations be eligible to earn carbon credits under a U.N.-backed scheme aimed at preserving forests, a forestry ministry official said on Monday. Such a move could potentially create a new line of revenue for the palm oil industry and listed firms like Wilmar (WLIL.SI) and PT Astra Agro Lestari (AALI.JK), but is likely to anger green groups who accuse planters of deforestation. (Reuters)
9 août 2010
La mort des forêts tropicales en 2100 ? 
Le changement climatique et la déforestation représentent une menace constante pour les forêts tropicales. Une étude de Asner du Carnegie Institution’s Department of Global Ecology de l’université de Stanford (Californie) montre que ces deux facteurs causeraient la mort de 70% des forêts d’Afrique alors qu’en Amazonie 80% de la biodiversité devrait s’adapter ou mourir d’ici à 2100. L’étude californienne est une première car, auparavant aucune projection sur l’adaptation des écosystèmes tropicaux n’avait été réalisée. L’enjeu est pourtant de taille : les forêts tropicales abritent plus de la moitié des espèces animales et végétales au monde. (Senego) | Mongabay 
8 août 2010
Les impressionnantes images de Moscou enfumée 
C'est une vidéo postée dimanche sur Youtube par un certain Vitaliy Mendeleev. Filmée avec un appareil photo elle rend magnifiquement compte de l'atmosphère irrespirable qui règne actuellement sur Moscou. Selon les journalistes présents sur place, de célèbres bâtiments de la capitale russe comme les tours du Kremlin ou des gratte-ciel de l'ère stalinienne sont totalement invisibles, dissimulés par la fumée persistante due aux feux de tourbières. (Le Monde)
7 août 2010
Le Nord à planifier - Québec devra innover 
La vice-première ministre du Québec, madame Nathalie Normandeau, annonçait récemment la création éventuelle d'une agence gouvernementale pour coordonner les activités qui s'effectuent dans le Nord. Puisque cette initiative illustre la volonté du gouvernement Charest de poursuivre sa démarche vers un Plan Nord, elle soulève certains questionnements sur la forme que devrait prendre cette instance gouvernementale, bien sûr, mais aussi sur la procédure en matière de planification. (Le Devoir)
7 août 2010
La forêt urbaine : une richesse 
Il y une soixantaine d'année, l'orme était l'un des arbres les plus communs - sinon l'espèce majoritaire - dans la région de la capitale. Les rues étaient bordées de millions d'ormes qui, à l'âge adulte, formaient parfois de grandes voûtes et donnant à plusieurs avenues résidentielles une apparence majestueuse. Puis la maladie hollandaise de l'orme a décimé ces grands arbres indigènes dans les années 50, 60 et 70. C'est dans le sillage de cette hécatombe qu'est née la foresterie urbaine. (Le Droit)
5 août 2010
Russie: les feux de forêt gagnent du terrain 
Les pires incendies de forêts dans la Russie post-soviétique continuaient de progresser jeudi et le bilan est monté à 50 morts, tandis que la canicule sans précédent depuis un mois dans le pays ne donnait aucun signe d'apaisement. (Cyberpresse)
5 août 2010
Incendies en Russie - Medvedev protège les sites stratégiques 
Le président Dmitri Medvedev a ordonné hier devant le Conseil de sécurité russe de prendre des mesures pour protéger les installations stratégiques du pays, notamment nucléaires, contre les violents incendies de forêt qui ont fait au moins 48 morts dans le pays. (Le Devoir)
5 août 2010
Rainforest destruction progresses in waves 
Tropical forest degradation progresses in a series of "waves", with forests initially exploited for high value products like hardwoods and then eventually used for successively lower value goods like firewood and fodder, reports new research published in the Proceedings of the National Academy of Sciences. (Mongabay)
4 août 2010
Les Atikamekws appelés aux urnes pour élire le grand chef 
Les quelque 2000 électeurs atikamekws membres des communautés de Manawan, de Wemotaci ainsi que d'Opitciwan sont conviés aux urnes afin d'élire le grand chef du Conseil de la nation atikamekw (CNA) qui dirigera notamment les négociations territoriales. Éva Ottawa, l'actuelle grande chef du CNA, sollicite d'ailleurs un deuxième mandat. (Le Nouvelliste)
4 août 2010
Des arbres fermiers 
Les arbres qui poussent dans des sols forestiers pauvres en éléments nutritifs sont capables de cultiver des souches bactériennes pouvant transformer les minéraux inorganiques en substances nutritives. « Dans les sols acides des forêts, la disponibilité des nutriments inorganiques est un facteur qui limite la croissance des arbres. Une hypothèse pour expliquer le développement durable des forêts propose que les racines des arbres sélectionnent les microbes du sol impliqués dans les processus biogéochimiques centraux, tels que l'altération des minéraux, qui peuvent contribuer à la mobilisation des éléments nutritifs » explique Stéphane Uroz, auteur de l'étude publiée dans la revue Applied and Environmental Microbiology et chercheur à l’INRA. (Science et avenir)
4 août 2010
La Russie peine à maîtriser les incendies de forêt 
Des dizaines de milliers de pompiers, militaires et secouristes peinaient hier à maîtriser les incendies de forêt qui se sont propagés au cours des dernières 24 heures dans l'ouest de la Russie, où la canicule exceptionnelle ne donne aucun signe de répit. (Le Devoir)
4 août 2010
The Facebook of forest fires 
Geography professor Jon Corbett only has to gaze to the horizon in Kelowna to see the eerie effect of the forest fires burning in the region.

“When you go outside, there’s an orange halo in the sky and this strange glow,” said Prof. Corbett, who teaches at the Okanagan campus of the University of British Columbia. “It’s coming from Kamloops, an hour to the north. In the last few days, it has been really smoky here in the Okanagan.” Seeing that orange halo is part of Prof. Corbett’s forest-fire experience, but the veteran map expert is interested in the experience of thousands of other residents of the region, so he and two students have come up with a kind of Facebook for forest fires. (Globe & Mail)

4 août 2010
Myanmar creates world's largest tiger reserve, aiding many endangered  
Myanmar has announced that Hukaung Valley Tiger Reserve will be nearly tripled in size, making the protected area the largest tiger reserve in the world. Spanning 17,477 square kilometers (6,748 square miles), the newly expanded park is approximately the size of Kuwait and larger than the US state of Connecticut. (Mongabay)
4 août 2010
Une aide insuffisante pour les travailleurs de la forêt 
Le député d’Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Yvon Lévesque considère l’aide pour l’industrie forestière annoncée par les Conservateurs inadéquate et insuffisante. «Les besoins de l’industrie forestière sont criants et les intervenants soutiennent que des garanties de prêts sont urgentes et nécessaires pour redresser ce secteur important de l’économie, mais le gouvernement conservateur s’entête avec ses fausses solutions», a dénoncé Yvon Lévesque dans un communiqué. (L'Écho abitibien)
4 août 2010
Business et biodiversité : des noces durables 
Aux grands maux, les grands moyens! Alors que le gouvernement fédéral traine la patte en matière de législation des émissions de GES, les entreprises canadiennes s’activent pour trouver des voies alternatives économiques et pérennes pour l’homme et la planète. Car, le bilan est clair, le modèle économique actuel n’est pas compatible avec la préservation de la biodiversité! (Agence Science Presse)
4 août 2010
Moscow has been engulfed by an apocalyptic fog. Could this have been prevented? 
With the temperature pushing thirty-nine degrees Celsius and more than 500 smog-emitting forest fires raging across Russia, it was hot and smoky. Yet the sun was absent. It had been blotted out, lending the Russian capital an apocalyptic feel. Like an unwanted guest, the fog crept into people’s apartments overnight, seeping under door frames and through poorly insulated windows. (The Telegraph)
4 août 2010
Polish ecologists say too many trees being felled in Poland's primeval forest 
Europe's last primeval forest and its rare wildlife are in danger because Poland's government is allowing too many trees to be felled, environmental activists asserted Wednesday. Authorities, however, rejected the charge. Satellite photos show holes in the dense Bialowieza forest in eastern Poland, which is home to the European bison and lynx, forest biologist Tomasz Wesolowski said. (AP)
3 août 2010
Ottawa débloque 100 millions pour l'industrie forestière 
L'industrie forestière reçoit un autre coup de pouce d'Ottawa: 100 millions$ sur quatre ans pour aider les entreprises canadiennes à investir dans de nouvelles technologies de production. Pour se qualifier pour l'aide gouvernementale, les entreprises devront présenter un projet nécessitant un investissement dans un nouveau procédé de fabrication qui utilise des résidus de fibre de bois. (Cyberpresse)
3 août 2010
La Russie brûle, Poutine joue les pompiers 
Les autorités russes affirment maîtriser les incendies de forêt qui font rage depuis plus d'une semaine dans 14 régions du pays. Les informations contradictoires qu'elles laissent filtrer montrent plutôt qu'elles sont dépassées par l'ampleur de la catastrophe. Visé par les critiques, le premier ministre Vladimir Poutine rejette le blâme sur ses subordonnés, explique notre collaborateur. (Cyberpresse)
3 août 2010
Reforestation of rainforests sequesters more carbon than plantations  
A new study in Ecological Management & Restoration has found that reforesting rainforest captures more carbon than monoculture plantation and even mixed species plantations. The research tested three projects in north-eastern Australia: a rainforest reforesting project using a variety of native trees, a mixed species plantation, and a monoculture plantation of conifers. (Mongabay)
3 août 2010
Bold rainforest idea makes good: Ecuador secures trust fund to save park from oil developers 
In what may amount to a historic moment in the quest to save the world's rainforests and mitigate climate change, Ecuador and the United Nations Development Fund (UNDF) have created a trust fund to protect one of the world's most biodiverse rainforests from oil exploration and development. The fund will allow the international community to pay Ecuador to leave an estimated 850 million barrels of oil in Yasuni National Park in the ground instead of extracting it. (Mongabay)
3 août 2010
World Bank looking at 'ecosystem-based approaches' to infrastructure projects 
Investments in protecting and managing biodiversity are key to helping the world slow and adapt to climate change, said a World Bank ecologist speaking last month at the Association for Tropical Biology and Conservation meeting in Sanur, Bali. (Mongabay)
2 août 2010
Dernière chance pour sauver le bois Douglas 
Des citoyens de Saint-Jean-sur-Richelieu jouent leurs dernières cartes ce soir pour tenter de sauver le bois Douglas. Jusqu’à 200 personnes sont attendues au conseil de ville pour demander à l’administration du maire Gilles Dolbec un moratoire pour éviter la destruction d’un des derniers bois en zone urbaine de la ville. (Métro Montréal)
2 août 2010
384 000 arbres pour stopper le sable et la mer 
La Mauritanie a commencé à planter quelque 384 000 arbustes pour lutter contre l'avancée de la mer et l'ensablement qui menacent la capitale Nouakchott, a annoncé lundi le ministre de l'Environnement. (Cyberpresse)
2 août 2010
Un mois de juillet calme pour la SOPFEU 
En dépit d'une canicule et du peu de précipitations enregistrées, la base de Roberval de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) n'a combattu qu'une vingtaine de nouveaux incendies pour une superficie détruite de 8,3 hectares. Ce qui est bien en deçà de la moyenne des mois de juillet des dix dernières années de 43 incendies pour une superficie affectée de 23 000 hectares. (Le Quotidien)
2 août 2010
Le parc national de l'île de La Réunion inscrit au patrimoine mondial 
Après la cité épiscopale d'Albi, le site naturel des "pitons, cirques et remparts" de l'île de La Réunion vient d'être inscrits à leur tour au patrimoine mondial de l'UNESCO, qui compte désormais 35 sites français. Le Comité du patrimoine mondial, qui tient actuellement sa 34e session à Brasilia, a distingué un site qui coïncide avec "la zone centrale du Parc national de La Réunion" et couvre "plus de 100 000 hectares", soit 40% de cette île du sud-ouest de l'océan Indien. (AP)
2 août 2010
Une forêt des Laurentides convoitée 
Une investisseuse du Kenya, en Afrique, tente de prendre possession d'une immense forêt dans les Laurentides à titre de dédommagement pour un placement aux Bermudes qui a mal tourné. Le placement était géré par le financier Hans Peter Black, de Westmount. (La Presse Affaires)
2 août 2010
Logging crisis pushes Madagascar's forests on to UNESCO's Danger List 
UNESCO's World Heritage committee has added Madagascar's unique tropical forests to its Danger List of threatened ecosystems. The move comes following a drawn-out illegal logging crisis that has seen loggers and traders infiltrating the island-nation's national parks for rosewood. Bushmeat hunting of lemurs and other rare species also accompanied the crisis. (Mongabay)
2 août 2010
Habiter II: créer et exposer... en forêt 
Ici, un arbre à cuillères, là, un segment de voiture juché au beau milieu d'une cascade. Sur trois kilomètres, de part et d'autre d'un sentier pédestre, des objets inusités s'offrent à la vue des randonneurs qui circulent le long de la rivière. Tout comme l'an dernier, la vallée du Bras-du-Nord devient, l'espace de quelques semaines, un lieu d'exposition inédit pour neuf artistes de la région de Portneuf. (Le Soleil)
2 août 2010
Le Pérou perd chaque année 150.000 hectares de forêt 
Chaque année, le Pérou perd quelque 150.000 hectares de forêts en Amazonie, soit l'équivalent de 15 fois la superficie de Paris intra-muros. Un chiffre inquiétant, dû à l'agriculture nomade, aux activités illégales, mais aussi à la récente découverte de réserves de pétrole dans le nord du pays. (MaxiScience)
2 août 2010
Vers un nouveau titre de capitale mondiale 
«Après avoir été la capitale mondiale du papier journal, Trois-Rivières pourrait bien devenir la capitale mondiale de la recherche forestière». (Le Nouvelliste)
2 août 2010
Domtar pas encore sorti du bois 
Domtar Corporation (UFS) a vu son bénéfice chuter au deuxième trimestre, alors que le géant de la foresterie poursuit sa restructuration mais le géant forestier s’est tout de même montré satisfait de ce trimestre. La société montréalaise a enregistré des profits de 31 M$ US ou 0,71$ US par action pour le trimestre d'avril à juin, en recul par rapport à 48M$ US ou 1,12$ US par action au deuxième trimestre 2009. (Argent)
2 août 2010
Aménagement forestier le long de la rivière Péribonka 
Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune annonce que des modifications seront apportées à la planification des interventions forestières le long de la rivière Péribonka, du côté est. Ces modifications font suite à des consultations menées avec divers intervenants régionaux et aux recommandations d’une spécialiste en harmonisation du paysage. (LBR)
2 août 2010
Le Parc national des Everglades inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril 
Cette inscription a été faite à la demande même des Etats-Unis. C'est la deuxième fois que les Everglades sont inscrites sur la Liste du patrimoine mondial en péril. La première inscription remonte à 1993 à la suite des dégâts causés par l'ouragan Andrew et de la détérioration de la circulation de l'eau et de sa qualité dues au développement agricole et urbain. Les Everglades avaient été retirées de la Liste en péril en 2007 en reconnaissance des efforts de restauration du Parc et de son écosystème au sens large. La dégradation du bien s'est poursuivie malgré tout. Les volumes d'eau pénétrant dans le site ont diminué de 60% et l'accroissement en éléments nutritifs polluants s'est accru à tel point qu'il montre des signes significatifs d'eutrophisation, de perte d'habitat marin avec, en conséquence, une diminution des espèces marines. (UNESCO)
2 août 2010
Les îles Galapagos retirées de la liste des sites en péril 
Les îles des Galapagos ne figurent plus sur la liste des sites en péril, a indiqué le comité du Patrimoine mondial de l'Unesco (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture). Ces îles y figuraient depuis 2007. Les progrès accomplis par l'Equateur ont été reconnus : "Il est important de reconnaître les efforts réalisés par le gouvernement équatorien pour protéger et préserver ce patrimoine" a expliqué le président de l'Institut brésilien du patrimoine, Luiz Fernando de Almeida. (Ushuaia)
2 août 2010
Russia forest fires leave 23 people dead amid heatwave 
At least 23 people are now reported to have died in forest fires which are raging in central Russia as a heatwave grips much of the country. More than 2,000 people have been left homeless and President Dmitry Medvedev has ordered the armed forces to help fight the flames. (BBC)
2 août 2010
L’aménagement forestier devant l’inertie du système économique  
M. Harvey Mead, fondateur de l’Union québécoise pour la conservation de la nature au tout début des années 80 – rebaptisée depuis peu « Nature Québec » - s’intéresse depuis plusieurs années à cette question : comment corriger ce recours au PIB, indicateur précis de l’économie mais non du progrès de la société, particulièrement dans sa façon de suivre l’exploitation des ressources naturelles, et dans le cas présent, de la forêt. Il propose ici une brève introduction à ces travaux dont vous trouverez à la fin les liens nécessaires pour aller plus loin dans la compréhension de ses idées. (Silva Livera)
1 août 2010
B.C. fires rage on as pilots die in blaze 
British Columbia’s annual fire season turned deadly over the weekend after an air tanker hired to fight fresh flames raging across the province crashed, killing two people and sparking yet another blaze. (Globe & Mail)
1 août 2010
Logging crisis pushes Madagascar's forests on to UNESCO's Danger List 
UNESCO's World Heritage committee has added Madagascar's unique tropical forests to its Danger List of threatened ecosystems. The move comes following a drawn-out illegal logging crisis that has seen loggers and traders infiltrating the island-nation's national parks for rosewood. Bushmeat hunting of lemurs and other rare species also accompanied the crisis. (Mongabay)
1 août 2010
Mushroom-gathering isn't just a walk in the woods  
When the orange chanterelles are up, they look like fire spreading across cream. The Globe's hungry traveller tracks the wild luxury to its forest home in Saskatchewan. (Globe & Mail)
1 août 2010
Indonesian people-not international donors or orangutan conservationists-will determine the ultimate fate of Indonesia's forests  
Many of the environmental issues facing Indonesia are embodied in the plight of the orangutan, the red ape that inhabits the islands of Borneo and Sumatra. Orangutan populations have plummeted over the past century, a result of hunting, habitat loss, the pet trade, and human-ape conflict (primarily on plantations and agricultural lands). (Mongabay)
29 juillet 2010
Eleven new species discovered in France 
Usually announcements of new species come from biodiverse rainforests or unexplored marine depths, but researchers have announced the discovery of nearly a dozen new species in one of Earth's most well-trodden place: France. Eleven new species have been discovered in Mercantour National Park in southern France. All the new species are insects, including one beetle, seven new aquatic invertebrate living under creek beds, and three springtails, which are soil-dwelling arthropods. (Mongabay)
29 juillet 2010
Le deuxième poumon de la Terre en danger de mort 
A l’instar de la forêt amazonienne, le bassin du Congo est menacé par l’activité humaine. Et l’instabilité politique qui sévit dans la région n’arrange rien. (Courrier International)
29 juillet 2010
L'équipe du Prof. Dan Yakir de l'Institut Weizmann remet en question le rôle bénéfique des forêts dans la "lutte contre le réchauffement climatique" 
L'idée généralement acceptée de nos jours est la suivante : comme les forêts absorbent le CO2 de l'atmosphère, elles se comportent comme les "poumons verts" de la Terre qui réduisent l'effet de serre. Dans un article publié dans la revue "Science" en janvier 2010, des chercheurs Israéliens démontrent que la réalité est moins simpliste. Depuis une dizaine d'années, l'équipe du Pr. Yakir collecte des données de hautes qualité sur les propriétés de la forêt de Yatir située à mi-chemin entre Hébron et Be'er Sheva aux portes du désert du Negev. (BE Israël)
29 juillet 2010
Le Dr. House des arbres 
Si les hommes ont leurs médecins, les animaux leurs vétérinaires, les arbres ont désormais leur guérisseur aussi: Aliwen ! Le «Docteur House» des troncs ausculte plus de 10 000 fois par ans ! Spin-off de l'Université libre de Bruxelles (ULB),créée en janvier 2003 par le docteur Murielle Eyletters et installée sur l'Aéropole de Charleroi, Aliwen se profile en consultant de la gestion de patrimoines arborés urbains, publics et privés. Mais alors que la plupart de ses concurrents se limitent à la dendrologie, science de reconnaissance et de classification des arbres, Aliwen propose quant à elle des diagnostics phyto-sanitaires et des analyses de stabilité et de vitalité des arbres. (Revue Athena)
29 juillet 2010
'Atlas of Mangroves' highlights global loss of tidal forests 
Mangroves are the trees and shrubs that flourish at the saline interface between ocean and land. They nurture a multitude of species of land, sea, and air and also provide humans with numerous resources, ranging from coastal shock absorbers from tsunamis and hurricanes to natural hatcheries for replenishment of fisheries. (National Geographic)
29 juillet 2010
The Healing Effects of Forests 
Forests -- and other natural, green settings -- can reduce stress, improve moods, reduce anger and aggressiveness and increase overall happiness. Forest visits may also strengthen our immune system by increasing the activity and number of natural killer cells that destroy cancer cells. (Science Daily)
27 juillet 2010
Une technologie pour identifier le chant des oiseaux des forêts nordiques 
À partir d’enregistrements obtenus à l’aide d’un nouveau logiciel de reconnaissance des sons et de nouveaux enregistreurs audio à l’épreuve des intempéries, les chercheurs pourront bientôt identifier des chants d’oiseaux, en particulier ceux des zones forestières éloignées du nord canadien. (RNCAN)
26 juillet 2010
Toujours plus d’espèces menacées au Québec 
«L’état général de la biodiversité au Canada n’est pas très rose», selon la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP), qui présentait la semaine dernière son rapport annuel. Le pays compte désormais près de 500 espèces menacées. Métro s'est entretenu avec Sophie Paradis, codirectrice de SNAP-Québec. (Journal Métro)
26 juillet 2010
Parcs nationaux - Les 40 ans de l'expulsion de Forillon 
Trop souvent l'histoire est écrite par les vainqueurs. Elle doit d'abord et avant tout servir leur cause. Je crois que c'est ce qui explique ce pourquoi ce triste 40e anniversaire de l'expulsion de Forillon n'a pratiquement pas été évoqué par les médias nationaux. (Texte d'opinion - Le Devoir)
26 juillet 2010
Les plantes stimulent le système immunitaire 
Une promenade en forêt ou au parc serait un excellent substitut aux antihistaminiques contre les symptômes allergiques. Une série d'études publiées récemment ont montré les bienfaits sur les fonctions immunitaires de passer quelques heures dans des endroits très boisés. Les plantes et les arbres dégagent des phytoncides, un composé chimique en suspension qui les protège contre la décomposition et les insectes, dont les propriétés profitent aussi aux humains. (Cyberpresse)
23 juillet 2010
Scientists commend Indonesia for conservation measures, but urge immediate action on forests and peatlands 
Scientists convening at the annual Association for Tropical Biology and Conservation (ATBC) meeting in Sanur, Bali urged Indonesia's leaders to strengthen measures to protect the country's biologically-rich ecosystems. (Mongabay)
23 juillet 2010
Répercussions écologiques des plantations 
En plus de redorer l’image du quartier, le projet de plantation devait compenser l’émission de gaz à effet de serre produits par les citoyens de la ville. Toutefois, la réussite houleuse du projet de quelque milliers d’arbres n’a probablement même pas réussi à contrer les gaz émis pour sa mise sur pied.

(La Frontière)

22 juillet 2010
Scientists sound warning on forest carbon payment scheme  
Scientists convening in Bali expressed a range of concerns over a proposed mechanism for mitigating climate change through forest conservation, but some remained hopeful the idea could deliver long-term protection to forests, ease the transition to a low-carbon economy, and generate benefits to forest-dependent people. (Mongabay)
22 juillet 2010
Forest Service Shifts Strategy to Address Changing Climate  
The Forest Service has issued a national road map for responding to climate change, along with a performance scorecard to measure how well each individual forest implements the strategy. The new blueprint outlines a series of short-term initiatives and longer-term projects for field units to address climate impacts on the country's forests and grasslands. (NY Times)
22 juillet 2010
En forêt : place aux vieux! 
Le vieillissement de la population représente une préoccupation grandissante dans la société québécoise. Mais en forêt, c’est le phénomène inverse qui inquiète. En effet, dans son premier bilan de la performance du Québec en aménagement forestier durable (2000-2008), le Forestier en chef révèle que la forêt publique rajeunit. Les arbres sont coupés à un rythme trop rapide et les forêts n’ont pas le temps de vieillir. Selon les pratiques forestières actuellement en vigueur en zone boréale, les arbres sont coupés tous les 100 ans. (Gaïa Presse)
22 juillet 2010
Réguler la floraison des plantes 
Pourquoi certaines fleurs fleurissent-elles en été tandis que d’autres s’épanouissent au printemps ou en automne ? De chercheurs anglais ont découvert un nouveau mécanismehttp://www.cef-cfr.ca/index.php?n=Actualite9dias?action=edit de régulation qui pourrait l’expliquer. (Science et Avenir)
21 juillet 2010
Thousands of trees are being felled in Devon and Cornwall in an attempt to stop the spread of Sudden Oak Death 
The virulent disease does not just affect oak trees and spreads rapidly, so landowners are being urged to be vigilant and to report suspected outbreaks. (BBC Video)
21 juillet 2010
Ethiopian government says it has tripled forest cover in a decade 
Known abroad for past images of drought and starvation, the African nation of Ethiopia has announced that it has tripled forest cover from 3 percent in 2000 to 9 percent today, according to the AFP. (Mongabay)
21 juillet 2010
Mieux préserver le caribou forestier du Nord-du-Québec 
Le Grand Conseil des Cris et SNAP Québec, un organisme voué à la conservation de la nature, estiment que le développement d’un réseau de chemins forestiers dans le Nord-du-Québec pourrait avoir un impact négatif sur l’habitat du caribou forestier. Le caribou forestier est une espèce menacée. (Vie rurale)
21 juillet 2010
Le Pérou perd 150 000 hectares de forêts par an 
Le Pérou perd chaque année 150 000 hectares de forêts en Amazonie, soit l'équivalent du grand Londres ou de 15 fois Paris intra-muros, en raison de la déforestation et des dégradations provoquées par des activités illégales, dénonce le Défenseur du peuple dans un rapport. «Ceci s'explique par la pression de l'agriculture nomade, le développement désordonné de ce territoire et les activités illégales», dénonce Beatriz Moreno, la directrice de cet organe autonome chargé de défendre les droits constitutionnels et de surveiller les administrations. (Canoë)
20 juillet 2010
June was the 304th month in a row above average temperatures 
Data released from the US's National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) and the National Climatic Data Center shows that June 2010 was a record breaker. It was the warmest month of June globally since record-taking began in 1880 and it is the 304th month in a row that has been above the 20th Century average. (Mongabay)
20 juillet 2010
Les fleurs le font, les arbres aussi : symposium sur la reproduction des végétaux  
Des centaines de spécialistes mondiaux de la physiologie végétale de grandes universités comme Berkeley et Cornell, McGill et l'Université de Montréal se réunissent à Montréal pour un bilan des dernières recherches sur le monde végétal à l'occasion de Plant Biology 2010, du 31 juillet au 4 août. (UdeM Nouvelles)
19 juillet 2010
Le Grand Conseil des Cris appuie la demande du Comité consultatif sur l'environnement de la Baie au sujet du principe de précaution à l'égard des chemins forestiers 
Dans une lettre du CCEBJ, en date du 21 juin dernier, à l'administrateur environnemental provincial et à l'administrateur fédéral ainsi qu'au président de l'Agence canadienne d'évaluation environnementale, le comité réclamait l'application du principe de précaution en raison du manque d'une cartographie convenable de l'habitat essentiel du caribou des bois. À l'heure actuelle, plusieurs sociétés forestières proposent des milliers de kilomètres de nouveaux chemins forestiers dans des forêts jusque-là intactes et où vivent des caribous des bois. (CNW)
19 juillet 2010
Une carte du réchauffement climatique dans Google Earth 
Le gouvernement britannique a mis au point une carte Google Earth détaillant les impacts probables d'un réchauffement de 4 degrés à l'échelle planétaire. Résultat saisissant et instructif. C'est avant tout un outil de communication particulièrement bien pensé. La carte interactive mise au point conjointement par l'office météorologique britannique (le Met Office) et le ministère du changement climatique britannique répertorie les impacts du réchauffement. Elle illustre aussi la répartition non-uniforme des hausses de températures à la surface du globe : très important en Antarctique ou en Afrique du Nord, limité en Europe et en Océanie, par exemple.

Différentes couches d'informations permettent ensuite de localiser les conséquences probables du réchauffement : recrudescence des feux de forêts et diminution des rendements agricoles liés à la sécheresse, diminution des ressources en eau potable, augmentation du niveau des mers, acidification des océans, dégradation du permafrost (les sols gelés des zones arctiques), zones de températures extrêmes, augmentation de la force et de la fréquence des tempêtes tropicales. (Le Figaro)

15 juillet 2010
In the Battle to Save Forests, Activists Target Corporations 
Large corporations, not small-scale farmers, are now the major forces behind the destruction of the world’s tropical forests. From the Amazon to Madagascar, activists have been directing their actions at these companies — so far with limited success. (Environment 360)
15 juillet 2010
Illegal logging declining worldwide, but still 'major problem' 
A new report by the Chatham House finds that illegal logging in tropical forest nation is primarily on the decline, providing evidence that new laws and international efforts on the issue are having a positive impact. According to the report, the total global production of illegal timber has fallen by 22 percent since 2002. Yet the report also finds that nations—both producers and consumers—have a long way to go before illegal logging is an issue of the past. (Mongabay)
15 juillet 2010
Des parcs nationaux trop chers ? 
Les parcs nationaux québécois et canadiens sont certes enchanteurs mais en valent-ils le prix ? Argent s’est penché sur la tarification et les finances des parcs nationaux de la province et du pays. Les tarifs semblent parfois élevés et la santé financière n’est pas la même partout. (Argent)
14 juillet 2010
Large-scale forest destruction in Sumatra undermines Indonesia's deal with Norway 
While the Indonesian government basks in a recent agreement with Norway to slow deforestation to the tune of a billion US dollars, a new report by Eyes on the Forest shows photographic evidence of largely government sanctioned deforestation that flouts several Indonesia laws. Potentially embarrassing, the report and photos reveal that two companies, Asian Pulp and Paper (APP) and Asia Pacific Resource International (APRIL), have destroyed 5 percent of Riau province's forests since 2009, including deep peatlands, high conservation value forests (HCVF), Critically Endangered Sumatran tiger habitat, and forest within the Giam Siak Kecil- Bukit Batu UNESCO Biosphere Reserve. (Mongabay)
13 juillet 2010
L'impact économique de la perte de biodiversité mieux compris dans les pays émergents 
2,2 milliards de dollars par an. C’est l’évaluation que fait le cabinet de consultants britanniques TruCost* de l’impact et des effets sur l’environnement des 3000 plus grosses sociétés mondiales. Pourtant, peu d’entre elles ont aujourd’hui pris des initiatives pour mesurer et intégrer la biodiversité dans leurs projets, note avec déception le TEEB (groupe de travail sur l’économie des écosystèmes et de la biodiversité) dans un rapport publié le 13 juillet : « Economie des écosystèmes et de la biodiversité des entreprises ». Ce rapport spécialement dédié aux entreprises sera intégré au document de synthèse diffusé lors de la réunion de la convention sur la diversité biologique à Nagoya, en octobre prochain. (Novethic)
13 juillet 2010
17 juillet: Journée des parcs 
Chaque troisième samedi de juillet, le Canada célèbre la Journée des parcs. Le 17 juillet, Parcs Canada invite la population à visiter les parcs, les aires marines de conservation et les lieux historiques nationaux partout au pays. (L'Hebdo Mékinac des chenaux)
12 juillet 2010
Paying for nature: putting a price on 'ecosystem services'  
Ever since humans entered the stage, nature has been providing us with a wide-variety of essential and 'free' services: food production, pollination, soil health, water filtration, and carbon sequestration to name a few. Experts have come to call these 'ecosystem services'. Such services, although vital for an inhabitable planet, have largely gone undervalued in the industrial age, at least officially. Yet as environmental crises pile one on another across the world, a growing number of scientists, economists, environmentalists, and policy-makers are beginning to consider putting a monetary value on 'ecosystem services'. (Mongabay & Nature)
12 juillet 2010
Le Canada serait champion mondial de la conservation des forêts 
L'un des chercheurs les plus en vue du Pew Environnement Group, Steve Kallick, compte annoncer lundi que le Canada est devenu un modèle sur le plan environnemental. Compte tenu du fait que le Canada s'est attiré les foudres de la communauté internationale pour son inaction face aux changements climatiques et l'exploitation des sables bitumineux, le chercheur s'est dit lui-même surpris. En effet, le Canada serait un modèle à suivre grâce aux mesures prises pour conserver la forêt boréale. (Cyberpresse)
12 juillet 2010
La forêt boréale la mieux protégée? 
La forêt boréale canadienne est en voie de devenir le paysage forestier le mieux protégé au monde. C’est ce que conclut une étude américaine d’un groupe de recherches sur l’environnement, selon laquelle les gouvernements canadiens et certaines sociétés des Premières nations auraient préservé un grand pourcentage de leurs forêts, plus que n’importe quel pays dans le monde. (LCN)
12 juillet 2010
La Russie s’engage pour la protection de la biodiversité 
Le ministère des Ressources Naturelles a décidé d’accélérer l’implantation de parcs nationaux sur le territoire pour atteindre une superficie totale de 3% du pays d’ici à 2020. Les ours polaires, morses, tigres de Sibérie et autres loutres de mer peuvent respirer. En danger depuis de nombreuses années, ils devraient être les premiers bénéficiaires de la décision du nouveau ministre des Ressources Naturelles russe de créer neuf nouvelles réserves naturelles et treize parcs nationaux pour une surface totale de 3,8 millions d’hectares. Neuf réserves déjà existantes et un parc verront en outre leur surface agrandie de quelque cinq cents mille hectares. Ces mesures ont été prises à la suite d’une analyse effectuée par le World Wildlife Fund (WWF) en coopération avec The Nature Conservancy et la Fondation MAVA à laquelle ont participé plus de trois cents experts. (ZeGreenWeb)
9 juillet 2010
Top officials busted in Amazon logging raids, but political patronage may set them free 
After two years of investigations, the Brazilian Federal Police arrested some of the most important politicians and authorities for illegal logging in the Amazon. Code-named Operation Jurupari, the Brazilian Federal Police uncovered a massive illegal logging scheme that resulted in the arrests of over 90 people and caused an estimated $500 million in damage to the Amazon rainforest. Over 496 square kilometers (192 square miles), an area the size of California or Spain, were affected and an estimated 1.5 million cubic meters (642 million board feet) of timber was illegally extracted. (Mongabay)
9 juillet 2010
Abitibi: Projet d’agrandissement du territoire de la forêt-école 
La forêt d’enseignement et de recherche Harricana aimerait bien pouvoir agrandir son territoire situé dans le secteur du lac Castagnier. Le nouveau régime forestier que Québec veut adopter pour 2013 pourrait lui en donner l’occasion. (L'Écho Abitibien)
9 juillet 2010
Walmart fires back at Greenpeace over deforestation charges 
Walmart on Wednesday fired back at Greenpeace after the activist group linked the retail giant to destruction of Indonesia's rainforests through its purchases from Sinar Mas Group's Asia Pulp & Paper (APP), a Singapore-based firm associated with destructive logging practices. (Mongabay)
9 juillet 2010
Forêts urbaines, version 2.0 
A San Francisco, une plateforme web collaborative vise à identifier tous les arbres de la ville et à en communiquer les nombreux bienfaits pour la municipalité et ses concitoyens. Actuellement en version "bêta", le site Urban Forest Map est un projet multipartite, impliquant l’administration municipale, des ONG, des entreprises et les citoyens. Son objectif est de cartographier et identifier les arbres poussant dans l’agglomération, et d’impliquer la population dans cette vaste collecte d’information. L’information collectée via cette carte interactive aidera notamment les urbanistes dans la gestion du patrimoine forestier, dans la préservation et prévention d’éventuelles maladies ainsi que dans la planification de nouvelles plantations. (Novae)
9 juillet 2010
Europe bars illegal timber from markets 
The European Parliament today voted overwhelming to bar illegally logged timber from E.U. markets. The legislation, which passed 644-25, will require all companies selling timber products in the E.U. to prove their wood is legally sourced. Companies that fail to demonstrate credible sourcing practices will be subject to fines. The rules will go into effect in 2012, but paper products will be exempted for five years. (Mongabay)
9 juillet 2010
Déforestation: les ONG voient Redd 
Greenpeace, Fern et Rain Forest Foundation tirent la sonnette d’alarme. Les trois organisations mettent en garde l’ONU contre les dérives de son programme Redd (Réduction des émissions provenant de la déforestation et de la dégradation des forêts). La conférence de Copenhague de décembre 2009 a lancé ce système afin de permettre aux pays du Nord de financer la lutte contre la déforestation dans les pays en développement. En échange de crédits carbones, qui seront utilisés ou revendus. Les Nations Unies estiment à presque 20% les émissions de gaz à effet de serre dues à l’abatage d’arbres. C’est plus que pour le secteur du transport mondial. (Journal de l'environnement)
7 juillet 2010
Eau, forêts: la Banque mondiale prête 360 millions de dollars à la Chine  
Comment prétendre être le chantre de la lutte contre la déforestation sur la scène internationale sans interdire le commerce du bois illégal sur son propre territoire ? Après sept années de tergiversations, l'Union européenne devrait enfin sortir de cette contradiction en se dotant d'une nouvelle législation qui obligera les importateurs de bois à prouver l'origine légale de leur marchandise. (Le Monde)
7 juillet 2010
Eau, forêts: la Banque mondiale prête 360 millions de dollars à la Chine  
La Banque mondiale a annoncé mardi qu'elle accordait des prêts d'un total de 360 millions de dollars à la Chine pour aider le pays dans trois projets pour la qualité de l'eau et la forêt. Parmi ces trois prêts sur 25 ans, le plus important (200 millions) financera des travaux de prévention des crues et de drainage dans les régions rurales du bassin du fleuve Huaihe, dans la plaine centrale chinoise. Le deuxième, de 100 millions de dollars, doit aider la Chine à accroître l'étendue et préserver la biodiversité des forêts de cinq provinces dans l'est. (Romandie)
7 juillet 2010
La Chine et le Népal ont signé un accord historique sur la Biodiversité 
Le 3 juin 2010, l'administration nationale des forêts chinoise et le ministre népalais de la conservation des sols et forêts se sont rencontrés pour signer un Mémorandum of Understanding (protocole d'accord) pour la préservation de l'environnement et la biodiversité. Les deux pays se sont accordés pour mettre en place des conventions internationales pour la protection de la biodiversité, des ressources forestières et de la vie sauvage, afin de contribuer à la préservation de l'héritage naturel des populations des deux pays. (BE)
7 juillet 2010
Alberta's boreal forest protected: minister 
Alberta's minister of sustainable resource development says the government is doing what is necessary to protect the boreal forest. Mel Knight was responding to criticism by a leading conservation expert at an international conservation congress on Monday that Alberta is falling behind other provinces when it comes to protection of the forest. Steve Kallick of the U.S.-based Pew Environment Group told scientists at the annual conference of the Society for Conservation Biology in Edmonton that while Ontario and Quebec have been doing their part to preserve the northern forest, Alberta isn't doing enough. (CBC)
7 juillet 2010
Au Québec: Trois nouveaux feux de forêt 
Le décompte des feux de forêts en province est désormais de 21, alors que trois nouveaux incendies se sont déclenchés au cours des dernières heures, selon la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). L’un des incendies a débuté à La Tuque; les deux autres sont en Haute-Mauricie. (Canoë)
6 juillet 2010
La biomasse forestière, pas aussi verte qu’elle en a l’air 
La biomasse forestière n’est pas nécessairement l’énergie verte que certains inconditionnels préconisent pour produire de l’électricité, selon une étude réalisée pour le compte du Département des ressources énergétiques du Massachusetts. (Le Devoir)
6 juillet 2010
Un premier bilan net du carbone 
Une étude internationale, à laquelle ont participé des chercheurs québécois et canadiens, a pour la première fois mesuré sur le terrain le bilan net du carbone, entre l’absorption quotidienne par la photosynthèse et les émissions nocturnes produites par la «respiration» des plantes. (Le Devoir)
5 juillet 2010
Feux de forêt: la situation est sous contrôle 
La pluie qui s’est abattue sur la province, la semaine dernière, a réussi à calmer les ardeurs des feux de forêt, à un point tel où l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert a été levée. Une situation qui avait de quoi réjouir la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), qui lutte depuis plusieurs mois contre d’importants brasiers. (Canoë)
30 juin 2010
Entomologie - La fable de l'arbre et de la fourmi 
Une symbiose bien particulière entre un insecte et un arbre a été observée en Amérique du Sud. Une espèce de fourmi utilise le principe du velcro pour s'accrocher fermement aux feuilles d'un arbre, ce qui lui permet de capturer de grosses proies. (Radio-Canada)
30 juin 2010
Madagascar's logging crisis: Separating myth from fact 
Erik Patel is a PhD candidate at Cornell University who has been studying the silky sifaka in Madagascar since 2001. Over the years he has become deeply familiar with Madagascar's last remnants of wilderness and the people and animals who depend on them. So he was in a front-row seat when there was a resurgence of illegal rosewood logging on the African island, especially after an unconstitutional change of government last year. (NatGeo)
30 juin 2010
Biodiversity's 'Holy Grail' Is in the Soil : Soil-Borne Pathogens Drive Tree Diversity in Forests, Study Shows 
Why are tropical forests so biologically rich? Smithsonian researchers have new evidence that the answer to one of life's great unsolved mysteries lies underground, according to a study published in the journal, Nature. (Science Daily)
30 juin 2010
Feux de forêt: la situation s'améliore 
La situation des incendies de forêt s'améliore quotidiennement aussi bien en Haute-Mauricie que sur l'ensemble du territoire québécois. La pluie d'hier et le temps froid du week-end ont permis aux pompiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) d'éteindre plusieurs brasiers. (Le Nouvelliste)
30 juin 2010
Richard Desjardins répond à ses détracteurs 
«Si l'enseignement était basé sur l'écoforesterie, les facultés seraient en très forte demande», croit Richard Desjardins. (Le Nouvelliste)
30 juin 2010
Industrie forestière : 12 000 emplois de moins 
L'industrie de transformation du bois et du papier a perdu 12 000 emplois directs au Québec au cours des cinq dernières années selon les données publiées en juin par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Il a actuellement un total de 231 usines affectées par des fermetures permanentes ou temporaires. (Radio-Canada)
30 juin 2010
4,6 M$ pour la traçabilité du bois 
Le Bureau de promotion des produits du bois, connu sous l’acronyme Q-Web, vient de se voir confier le mandat de mettre en place un programme de traçabilité des produits forestiers. Québec et Ottawa se partagent pratiquement à parts égales la facture de 4,6 M$. (La Terre)
29 juin 2010
Bois certifiés : la difficile mise en œuvre des certifications 
Les déboires que connaît actuellement le système de certification PEFC ne font certainement pas les affaires des enseignes du bricolage. Car face à la montée en puissance de la consommation responsable, celles-ci ne peuvent plus faire l'impasse sur la certification de leurs produits. Une démarche encore laborieuse. (Novethic)
29 juin 2010
Moins d’infractions à la Loi sur les forêts 
Signe de la mise en veilleuse de nombreuses activités forestières, relativement peu d’infractions à la Loi sur les forêts ont été rapportées dans le plus récent bilan du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF). Ce rapport, publié à la fin de juin 2010, couvre la deuxième moitié de 2009. Pour l’Abitibi-Témiscamingue, on y a rapporté 21 infractions commises par 16 individus ou entreprises. Le total de ces infractions a valu aux coupables des amendes totalisant 18 540 $. (La Frontière)
28 juin 2010
Une vingtaine de feux de forêt toujours en activité au Québec 
Le feu a ravagé près de 269 000 hectares de forêts au Québec en 2010, soit quatre fois plus que la moyenne des dix dernières années à pareille date. Malgré la pluie, une vingtaine de feux de forêts sont toujours en activité dans la province ce lundi, selon les plus récentes données de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). Les incendies se trouvent majoritairement au nord du Saguenay et en Abitibi. (Rue Frontenac)
28 juin 2010
Gérer la forêt urbaine, un art bien maîtrisé à la Ville de Rouyn-Noranda 
La présence d’arbres en santé contribue grandement à l’esthétisme d’une ville. À la Ville de Rouyn-Noranda, le module Forêt met beaucoup d’efforts afin que la forêt urbaine fasse la fierté de tous. (La Frontière)
26 juin 2010
AQuébec s'attaque à la tordeuse d'épinette 
Le ministère des Ressources naturelles prend les grands moyens pour freiner la progression de l'épidémie de tordeuse des bourgeons de l'épinette.

Devant l'infestation observée dans certaines régions, un nouveau programme d'épandage d'insecticide a été autorisé au Lac-Saint-Jean pour la première fois depuis une vingtaine d'années. (Canoë)

23 juin 2010
Abitibi-Témiscamingue: TERRES PUBLIQUES MISES EN LOCATION POUR L'AMÉNAGEMENT DE BLEUETIÈRES DE TYPE «FORÊT-BLEUET» 
Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) lance un appel de propositions pour la mise en place de bleuetières de type «forêt-bleuet» sur une terre du domaine de l'État sous aménagement forestier. (Gouvernement du Québec)
21 juin 2010

New eyewitness reports indicate continued logging of Madagascar's Masoala National Park for rosewood despite a government "moratorium" on logging and timber exports. A source near Marofinaritra, a town between Masoala and Antalaha, reports heavy night-time movement of trucks carrying illegally logged timber from the park. The wood is believed to be destined for Antalaha, a regional hub for the rosewood trade. (Mongabay)

21 juin 2010

Entrevue avec Guy Chevrette. Il expose, en cinq points, sa vision de l’industrie forestière du Québec et ses perspectives d’avenir. (Argent)

21 juin 2010

Il y a toujours d’importants feux de forêt qui font rage au Québec. Selon la Société de protection des forêts contre le feu, une trentaine de foyers occupent toujours les sapeurs dans les régions de l’Abitibi, de la Côte-Nord, du Lac-Saint-Jean et en Mauricie. Selon la SOPFEU, 18 nouveaux feux ont été allumés ce week-end à la suite du passage de la foudre. (Canoë)

18 juin 2010

Six incendies de forêt sont toujours en activité dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean en ce moment. L'incendie le plus important est celui qui fait rage depuis la fin du mois de mai au lac Smoky. Cet incendie est maintenant hors contrôle, dit Isabelle Tremblay, porte-parole de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). (Radio-Canada)

18 juin 2010

Le gouvernement du Québec est-il en train de s'égarer en ce qui a trait à l'objectif premier de son engagement de protéger de tout développement industriel 50% du territoire du Plan Nord? Suzanne Méthot, directrice régionale pour le Québec d'Initiative boréale canadienne (IBC) et responsable du secteur du développement durable à la table des partenaires du Plan Nord, s'inquiète. «On joue sur les mots. On essaie de ne plus utiliser le mot protection. On parle plutôt d'équilibre entre activités industrielles et non industrielles, pour éviter de faire peur à des gens. On patine.» (La Presse Affaires)

17 juin 2010

C'est un minimum que le gouvernement Charest veuille mettre à l'abri de tout projet industriel la moitié de l'immense territoire couvert par le Plan Nord, soutient le porte-parole de la coalition environnementale Pour que le Québec ait meilleure mine. Christian Simard a tenu à donner la réplique au professeur en prospection minière Michel Gauthier. Mardi, lors du congrès de l'Association minière du Québec, ce dernier a dit qu'il trouve «fou furieux» de vouloir soustraire «pour toujours» une immense étendue de terres à toute exploitation minière, forestière ou énergétique. (Le Soleil)

17 juin 2010

L’Union Européenne a mis au point ToSIA, outil d’aide à la gestion durable des forêts. Il prend en compte les impacts environnementaux, sociaux et économiques dûs aux évolutions de la filière forêt-bois. Il s’inscrit dans la continuité d’un plan d’action européen mis en place depuis 2007. (Verdura)

17 juin 2010

Le premier ministre Jean Charest était de passage à West Brome, hier (17 juin), pour annoncer une aide financière de 1,5 M $ destinés à la transformation de 600 hectares en aires protégées à l'ouest du lac Memphrémagog. (Le Reflet du Lac)

17 juin 2010

Le gouvernement du Québec investit 1,5 million de dollars pour augmenter la superficie des aires protégées dans le corridor entre le mont Orford et le Vermont. L'argent permettra d'acquérir des propriétés dont la superficie couvre plus de 600 hectares pour en faire des zones protégées des coupes forestières et du développement immobilier. (Radio-Canada)

17 juin 2010

Une dizaine de jours après que les derniers exilés de la réserve Wemotaci eurent retrouvé leurs résidences menacées par différents incendies de forêt, il ne reste plus que 16 feux en activité au Québec, tous sous contrôle. La majorité des feux encore en activité se trouve du côté de La Tuque et du Réservoir Gouin. (Canoë)

16 juin 2010

Selon une étude américaine, le couvert forestier mondial aurait diminué de 101 millions d’hectares entre 2000 et 2005, soit une baisse de 3,1 %. C’est plus que les quelque 65 millions d’hectares mentionnés par la FAO. D’où vient ce désaccord ? (La Recherche)

16 juin 2010

Le montant provisoire des réclamations de la Ville de La Tuque se chiffre, pour l'instant, à plus de 321 000 $. Le maire de la municipalité, Normand Beaudoin, a déposé hier à l'assemblée publique du conseil municipal son rapport financier provisoire sur les mesures d'urgence mises en place lors des récents incendies de forêt qui ont emporté plus de 661 km2 et ont forcé notamment l'évacuation de tous les citoyens de Wemotaci et une partie de ceux de Parent. (Le Nouvelliste)

16 juin 2010

La forêt québécoise se porte-t-elle bien? Le Forestier en chef Pierre Levac considère que de grands pas ont été accomplis, mais qu’il reste encore du travail à faire. C’est la principale conclusion qui ressort du dépôt du Bilan de l’aménagement forestier durable 2000-2008. Ce document servira de point de référence pour les prochaines évaluations du Forestier en chef. (L'étoile du lac)

15 juin 2010

Réponse au collectif de Canopée, Greenpeace, Fondation David Suzuki, Initiative boréale canadienne et Société pour la nature et les parcs sur L’entente privée sur la forêt boréale. Dans Le Devoir du 7 juin 2010, cinq personnes appartenant chacune à une des organisations mentionnées en titre ont cru bon de répondre aux quelques critiques dont ils ont été la cible après la publication de l’entente sur la forêt boréale (ci-après l’entente) qu’ils ont signée avec 21 sociétés industrielles forestières. Puisque SL fait partie de ceux qui ont critiqué l’entente, je pense qu’il est nécessaire de poursuivre le débat qu’elle a engendré. (Silva Libera)

15 juin 2010

Ancien député et ministre, Guy Chevrette quitte la direction du Conseil de l'industrie forestière du Québec. Ce dernier quitte son poste déçu, car il n'a pas réussi à accomplir tout ce qu'il voulait. Il donne aussi son opinion sur les écologistes. Guy Chevrette explique que l'industrie forestière avait déjà effectué un virage avant la sortie du film de Richard Desjardins L'erreur boréale. Il ajoute que ce film a eu un effet très négatif sur les travailleurs de l'industrie forestière. En effet, l'industrie pourrait manquer d'effectifs à cause d'une baisse des inscriptions dans les écoles de foresterie. (Radio-Canada)

15 juin 2010

Les boisés matures se font de plus en plus rares en Montérégie et c'est dans l'espoir d'en sauver un qu'un groupe de citoyens de Saint-Jean-sur-Richelieu joue ses dernières cartes ces jours-ci. Mais à moins d'un miracle, les arbres du boisé Douglas, incluant l'espèce quasi menacée que constitue le caryer ovale qui s'y trouve en grand nombre, tomberont sous peu sous les scies mécaniques des développeurs. (Canoë)

14 juin 2010

Un réseau d'experts sur la biodiversité va être créé... Le débat durait depuis deux ans: faut-il créer une plateforme de recherche scientifique sur la biodiversité, à l’image du GIEC pour le climat? 90 pays ont décidé d’un commun accord de donner naissance à ce nouvel organisme, vendredi 11 juin à Pusan en Corée du Sud, lors d’une réunion sous l’égide des Nations Unies. La Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) sera officiellement créée après un vote de l’Assemblée générale des Nations Unies, en septembre. (20minutes)

14 juin 2010

Des incendies de forêt, comme ceux qui sont survenus en Haute-Mauricie, sont dévastateurs sur le plan économique et difficiles à vivre pour populations humaines qui en sont victimes. Toutefois, sur le plan strictement écologique, «c'est un phénomène naturel qui est bienfaiteur», explique Claude Beauchesne, ingénieur forestier et directeur régional du ministère des Ressources naturelles et de la Faune. (Le Nouvelliste)

14 juin 2010

Tout porte à croire que c’est un article de fumeur qui serait à l’origine de l’incendie de forêt qui fait rage, depuis dimanche après-midi, dans la ZEC (zone d’exploitation contrôlée) d’Onatchiway, à 60 kilomètres au nord de Chicoutimi. (Journal de Québec)

11 juin 2010

Guy Chevrette se prépare à quitter la direction du Conseil de l'industrie forestière du Québec, déçu des calculs à court terme des politiciens et amer envers des fonctionnaires. Jeudi, à Québec, l'ex-député-ministre du Parti québécois et ancien syndicaliste a profité de son «dernier discours» à l'assemblée générale du Conseil pour faire un bilan de ses six ans à la barre de l'organisme. «Ma plus grande déception a été de ne pas avoir réussi à faire comprendre aux "politiques" l'importance de notre industrie.» (Le Soleil)

11 juin 2010

Alors qu'il présidait sa dernière assemblée annuelle avant la retraite, hier, à Québec, l'ex-ministre péquiste Guy Chevrette, passé au privé depuis six ans à la barre du Conseil de l'industrie forestière, a réglé ses comptes avec le gouvernement actuel, qui s'acharne indument sur les entreprises forestières, selon lui. (Canoë)

10 juin 2010

Les élus de la MRC Maria-Chapdelaine tiennent mordicus à leur forêt de proximité. Ils ne veulent toujours pas accorder à AbitibiBowater le droit de couper du bois dans les zones jugées trop proches des localités. (Le Quotidien)

9 juin 2010

La tordeuse des bourgeons de l'épinette a ravagé plusieurs milliers d'hectares de forêts dans le secteur de Ville-Marie. La superficie touchée l'année dernière est de 26 000 hectares, alors que 5000 hectares de forêt avaient été détruits en 2007. L'insecte s'attaque particulièrement au sapin baumier et à l'épinette blanche. (Radio-Canada)

8 juin 2010

Le mois de mai a été désastreux pour la forêt du Haut-Saint-Maurice. En un mois seulement c'est plus de 115 000 hectares (ou 1150 km2) qui sont partis en fumée sur le vaste territoire de La Tuque. Cette superficie représente près de deux fois et demie celle de l'île de Montréal. Les feux calmés, l'heure est au bilan. (Cyberpresse)

7 juin 2010

La pluie de la fin de semaine n'a pas qu'aidé les sapeurs à circonscrire les feux de forêt qui font rage, elle permet aussi aux amateurs de plein air et aux pêcheurs de pratiquer leurs activités. (Le Soleil)

7 juin 2010

Selon un nouveau rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), la restauration d'écosystèmes disparus ou endommagés - que ce soient des forêts, des plans d'eau douce, des mangroves ou des zones humides - permet de générer des revenus de plusieurs millions de dollars, de créer des emplois et de combattre la pauvreté. (PNUE)

7 juin 2010

...La critique la plus sournoise envers l'entente est d'affirmer qu'elle a été négociée par des groupes «étrangers au Québec». Aussi, avant de sombrer dans la xénophobie, il est important de souligner que les soussignés sont tous Québécois, que nos groupes bénéficient du soutien de dizaines de milliers de Québécois au service desquels nous poursuivons notre action. Notre engagement est en cela tout aussi légitime que celui de ceux que nous considérons comme nos alliés. C'est à titre d'environnementalistes et de Québécois(es) que nous sommes fiers de l'Entente conclue... (Le Devoir)

4 juin 2010

J'ai rarement eu autant de plaisir à parcourir un document que le rapport divulgué la semaine dernière par le Groupe de travail sur les aires protégées de catégories VI, qui propose de faire des réserves fauniques québécoises, des pourvoiries et des zones d'exploitation contrôlées (ZEC) des réserves naturelles viables où la protection des écosystèmes, les caractéristiques naturelles du milieu et le maintien des populations animales d'origine seraient hissés au niveau de principe directeur d'une exploitation viable des ressources par les humains. (Le Devoir)

4 juin 2010

Radical, controversial, ahead-of-his-time, brilliant, or extremist: call Dr. Glen Barry, the head of Ecological Internet, what you will, but there is no question that his environmental advocacy group has achieved major successes in the past years, even if many of these are below the radar of big conservation groups and mainstream media. (Mongabay)

4 juin 2010

L’Indonésie n’annulera pas les permis d’exploitation existants pour les producteurs d’huile de palme, en contrepartie de l’accord conclu avec la Norvège le 25 mai dernier, selon une dépêche Reuters du 3 juin. La Norvège s’est engagée à financer la lutte contre la déforestation en Indonésie à hauteur d’un milliard de dollars en contrepartie d’un moratoire de deux ans sur la création de nouvelles parcelles de plantations destructrices de forêts, comme le palmier à huile. (Journal de l'Environnement)

3 juin 2010

L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador réclame d'Ottawa qu'il traite la situation actuelle des feux de forêt, qui touchent particulièrement les réserves autochtones du nord de la Mauricie, comme une situation de crise humanitaire. (Journal Métro)

3 juin 2010

Seulement six feux étaient encore en activité dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ils étaient tous maîtrisés. La pluie de mercredi a considérablement aidé les pompiers de la SOPFEU, mais il en faudra encore passablement de temps pour rétablir la situation à un niveau normal. (Le Quotidien)

3 juin 2010

ndonesia's chief economic minister said on Wednesday that the government will not revoke existing forestry licenses to develop natural forests under a billion dollar conservation deal signed last week with Norway. "We want to keep to our targets of 40 million tons of crude palm oil," Chief Economic Minister Hatta Rajasa told Reuters. "We will not take away the existing licenses." (Mongabay)

3 juin 2010

L’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et le Consortium en foresterie Gaspésie-Les-Îles ont signé une entente qui confirme la volonté mutuelle d’affiliation entre les deux parties. L’entente s’exprime par l’établissement et la reconnaissance d’un lien scientifique formel et privilégié. (UQAR-Info)

2 juin 2010

Activists from the Rainforest Action Network voice support for the Forest Stewardship Council (FSC) certification scheme but say stronger policy measures are needed to control deforestation. (Mongabay)

2 juin 2010

La Conférence régionale des élus (CRÉ) de l’Abitibi-Témiscamingue s’est dite satisfaite de la reconduction du Programme de mise en valeur des ressources du milieu forestier, volet II. (La Frontière)

2 juin 2010

En Haute-Mauricie, les pompiers de la Société de protection contre les feux de forêt (SOPFEU) ont réussi à contenir le violent incendie qui fait rage près du village de Wemotaci. Malgré tout, l'ordre d'évacuation est toujours en vigueur pour les résidents de la réserve attikamek, qui ont été évacués il y a plus de six jours maintenant. (Radio-Canada)

1 juin 2010

Depuis une semaine, 118 incendies de forêt ont été combattus par la SOPFEU et 66 feux ont été éteints. À l’heure actuelle, 52 feux sont en activité et 8 de ces feux sont hors contrôle. Plus de 1200 pompiers forestiers s’acharnent sur les brasiers. (Canoë)

1 juin 2010

Protected areas in the Brazilian Amazon are proving highly effective in reducing forest loss in Earth's largest rainforest, reports a new study based on analysis of deforestation trends in and around indigenous territories, parks, military holdings, and sustainable use reserves. (Mongabay)

1 juin 2010

Il ne reste plus qu'un morceau au puzzle de la conservation des milieux naturels de la rivière de l'Anse-à-l'Orme, dans l'Ouest-de-l'Île. Après deux ans de négociations avec les propriétaires et avec l'injection de fonds provinciaux, l'organisme Canards illimités a maintenant conclu des ententes pour mettre en réserve 138 hectares sur les 180 qui étaient visés au départ. (La Presse)

1 juin 2010

Firefighters in Canada are battling more than 50 forest fires that have sparked smog alerts across Quebec and parts of the north-eastern US. At least eight of the blazes north of Montreal were out of control, Quebec's forest fire protection unit said. (BBC)

1 juin 2010

Le mot «biodiversité» est un de ces beaux mots qui s'insèrent bien dans les conversations. Mais, dans les faits, peu de gens se préoccupent vraiment de la réalité à laquelle il réfère. Le mot demeure abstrait pour la majorité d'entre nous dont les préoccupations premières consistent à boucler notre budget en fin de mois. Ici comme partout dans le monde. Faut-il alors se surprendre que la plupart des programmes locaux et mondiaux pour la promouvoir et la protéger sont des échecs? Moi, en tout cas, ça ne me surprend pas! (Le Droit)

31 mai 2010

Le gouvernement du Québec a annoncé dimanche qu’il accordait une aide financière de 2,6 M$ à la société de conservation des milieux humides Canards illimités Canada pour la création d’un corridor de 60 hectares (600 000 m2) dans l’Ouest-de-l’Île de Montréal. (Journal Métro)

31 mai 2010

Avec l’acquisition par Canards Illlimités de 60 hectares de terrains dans l’arrondissement Pierrefonds/Roxboro, la seule rivière intérieure de Montréal est maintenant protégée. Ces terrains situés en bordure de la rivière à l’Orme font partie d’un des derniers milieux naturels relativement intègres du territoire montréalais. (Canoë)

31 mai 2010

Le parc-nature de l'Anse-à-l'Orme gagnera en superficie et en qualité : le gouvernement du Québec accorde 2,6 millions de dollars à l'organisme Canards Illimités Canada pour que ce dernier fasse l'acquisition de quelque 60 hectares en bordure de la rivière de l'Anse-à-l'Orme. Ce terrain viendra s'ajouter au parc nature de l'Anse-à-l'Orme, qui sera alors relié au parc-nature du Cap-Saint-Jacques, au nord, et au parc agricole du Bois-de-la-Roche, à l'ouest. (Radio-Canada)

31 mai 2010

Texte d'opinion : L’un des principaux problèmes de cette entente du 18 mai dernier, pompeusement qualifiée d’historique, réside dans le fait qu’elle s’est négociée par-dessus l’État fiduciaire des forêts, et sans la participation des communautés autochtones et non autochtones qui vivent du, et dans le territoire forestier. (Silva Libera)

31 mai 2010

The nature park along the Rivière à l'Orme in the West Island is a lot bigger Monday. The owners of more than 60 hectares of land, valued at $8 million, adjacent to the river in Pierrefonds are selling their property in a deal negotiated by the conservation group Ducks Unlimited, it was announced Sunday. (The Gazette)

31 mai 2010

Ces groupes proposent au gouvernement du Québec de créer une nouvelle catégorie d'aires protégées, adaptées aux réserves fauniques, aux zones d'exploitation contrôlée et aux pourvoiries. Il s'agirait en fait d'«aires protégées avec utilisation durable des ressources naturelles». (Presse canadienne)

31 mai 2010

Toujours hors de contrôle, un foyer d'incendie de forêt au nord-est de Lebel-sur-Quévillon (Nord-du-Québec) brûlait vendredi sur une superficie de 15 000 hectares. Neuf autres foyers faisaient toujours rage à travers le territoire couvert par la base régionale de Val-d'Or de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). (Canoë)

31 mai 2010

Les incendies de forêt qui font rage au Québec ont forcé l'évacuation de centaines de personnes. En Haute-Mauricie, où on dénombre 25 incendies, 1300 résidents de Wemotaci et 1000 résidents de la réserve de Manawane ont été évacués à La Tuque et à Joliette. Par ailleurs, Québec interdit l'accès et la circulation en forêt sur un vaste territoire de 8500 km2 compris entre Roberval, La Tuque, Parent et le réservoir Gouin. (Radio-Canada)

31 mai 2010

La vice-première ministre du Québec, Nathalie Normandeau, et le député de Gaspé, Georges Mamelonet, ont annoncé un investissement total de 7 millions de dollars en 2010 dans la forêt gaspésienne. (Sympatico)

31 mai 2010

Le groupe écologiste Nature Québec réclame que des projets pilotes d'aires protégées soient mis sur pied pour les réserves fauniques, les zecs et les pourvoiries. Le directeur de Nature Québec, Christian Simard, explique que la forêt ne fait l'objet d'aucune mesure de protection particulière sur ces territoires, qui sont soumis aux mêmes règles de foresterie que pour l'ensemble des terres publiques. (Radio-Canada)

28 mai 2010

With one of the highest rates of deforestation in the world, the world's third largest greenhouse gas emissions due mostly to forest loss, and with a rich biodiversity that is fighting to survive amid large-scale habitat loss, Indonesia today announced a deal that may be the beginning of stopping forest loss in the Southeast Asian country. Indonesia announced a two year moratorium on granting new concessions of rainforest and peat forest for clearing in Oslo, Norway, beginning in January 2011, however concessions already granted to companies will not be stopped. The announcement came as Indonesia received 1 billion US dollars from Norway to help the country stop deforestation. (Mongabay)

28 mai 2010

u début du XXème siècle, les forêts couvraient 20% de la surface terrestre, soit 5 Md d'hectares environ. Aujourd'hui, 1 Md d'hectares ont disparu, essentiellement au niveau des forêts boréales et tropicales. Ces chiffres sont significatifs et les impacts de la déforestation sont alarmants. Ils doivent être compris pour que l'on puisse réagir en conséquence. (Notre Planète)

27 mai 2010

In the 2010 State of Observed Species researchers have announced that 18,225 living species were discovered in 2008. In addition, 2,140 new extinct species were discovered byway of fossils. (Mongabay)

27 mai 2010

Cela fait 25 ans qu’il n’y a pas eu une telle chaleur pendant trois jours de suite à la fin du mois de mai. Elle a provoqué plus d’une cinquantaine de feux par jour dans les forêts québécoises, partagées entre des forêts publiques et des forêts privées. Toute cette organisation coûte annuellement une cinquantaine de millions de dollars en frais de fonctionnement courants, un montant stable depuis plusieurs années. S’ajoutent les frais pour éteindre les incendies, un budget supplémentaire qui varie en fonction du nombre de feux à éteindre. (Argent)

27 mai 2010

Il a fallu près de dix ans d’efforts aux groupes environnementaux pour parvenir à une entente avec la plupart des joueurs du secteur forestier protégeant près de 30 millions d’hectares de forêts au pays et pour obtenir des pratiques plus durables dans l’industrie. Dans ce rapprochement, il ne faudrait pas négliger le rôle des milieux d’affaires, qui ont forcé l’industrie forestière à s’ajuster en réclamant eux-mêmes des produits plus respectueux de l’environnement. (Les Affaires)

27 mai 2010

Plus de 600 pompiers s'efforcent depuis trois jours de combattre les violents incendies qui ravagent des milliers d'hectares de la forêt boréale. Malgré l'arrivée de renforts vendredi, les pompiers ne sont pas au bout de leurs peines puisque le temps devrait rester sec pendant encore au moins cinq jours. Jeudi soir, 63 incendies faisaient toujours rage au Québec, dont une quinzaine n'étaient toujours pas circonscrits. (Cyberpresse)

27 mai 2010

Rapport de Greenpeace sur les forêts intactes du Québec

27 mai 2010

Lettre d'opinion d'Henri Jacob de l'Action Boréale sur la récente entente sur la forêt boréale : L'Action boréale appuie les efforts consentis par tout autre groupe frère — étranger au Québec ou non — pour préserver la biodiversité malmenée de notre territoire et améliorer notre foresterie déficiente. Mais quand des groupes comme Greenpeace ou Canadian Boreal Initiative entendent gérer notre ressource forestière avec l'Association des produits forestiers du Canada (APFC), nous croyons que leurs visées outrepassent la simple légitimité politique. (Le Devoir)

27 mai 2010
Wemotaci évacuée 
L'enfer de 1997 se répète à Wemotaci. Un violent incendie de forêt a forcé hier l'évacuation des 1337 habitants de la petite communauté atikamekw du nord de la Mauricie. L'ordre d'évacuation a été donné peu avant 17 h hier. Les habitants disposaient d'un maximum deux heures pour quitter la communauté. Ils ont pris le strict minimum. Une vingtaine d'autobus ont transporté les 1337 habitants de la communauté atikamekw. (Le Nouvelliste)
27 mai 2010
Québec : 14 feux de forêt hors contrôle 
La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) multiplie les efforts pour venir à bout des incendies qui font rage sur le territoire québécois. Selon son porte-parole, Marie-Louise Harvey, 44 feux faisaient rage sur l’ensemble du territoire québécois jeudi matin. «Au moins 14 de ces incendies sont toujours hors contrôle, dont 12 dans la seule région de la Haute-Mauricie et plus particulièrement dans le secteur de La Tuque», a-t-elle précisé. (Canoë)
27 mai 2010
The Canadian Boreal Forest Agreement Reconsidered 
A critique of the recent Boreal Forest Agreement between FPAC industries and major ENGOs: In return for swapping 72,205 hectares of harvesting out of the boreal forest and maintaining “voluntary deferrals” for another two years, the CBFA transforms the nine ENGOs involved into a promotional service, protection racket and intelligence gathering service for twenty one companies that are actively logging woodland caribou habitat within the boreal forest. (Dominian)
27 mai 2010
Protecting biodiversity reduces poverty in developing nations 
Among conservationists, policy-makers, and the public, there is great debate about whether the establishment of national parks and reserves in developing nations causes poverty or helps to alleviate it. While opponents claim that protected areas limit agricultural development and the harvesting of natural resources, supporters contend that protected areas generate tourism income and improve infrastructure in the surrounding areas. A new study in PNAS this week suggests that, in the long term, establishing protected areas in developing nations does reduce poverty in local communities. (Technica)
27 mai 2010
Ikea joins Forest Legality Alliance to curb illegal logging 
Swedish furniture giant Ikea is part of a just launched group named the Forest Legality Alliance that will support private sector efforts to reduce illegal logging. The alliance was created to ensure importers and supply chains understand the emerging new trade policies, a press release said. (FToday)
27 mai 2010
Quebec forest fires force 1,300 from homes  
Forest fires have forced 1,300 people from their homes on the Wemotaci First Nation reserve, located about 300 kilometres north of Trois-Rivières in central Quebec. Four forest fires are burning out of control on the territory, and smoke and burning sparks were starting to affect the village, according to SOPFEU, Quebec's forest fire protection agency. (CBC)
27 mai 2010
Indonesia puts moratorium on new forest clearing 
Indonesia will put a two-year moratorium on new concessions to clear natural forests and peatlands under a deal signed with Norway aimed at reducing greenhouse gases, the government said in a statement. (Times of India)
27 mai 2010
Parc de la Gaspésie : Agrandir pour protéger 
Nature Québec, un organisme voué à la cause environnementale, propose d'agrandir le parc de la Gaspésie pour mieux protéger l'habitat du caribou forestier et pour tenter d'éloigner les prédateurs. (Radio-Canada) | (Vidéo sur TVA)  | (L'Avantage gaspésien  | (Le Soleil) 
27 mai 2010
Protection des milieux naturels de la ville de Québec : Des exemples à suivre 
Une vingtaine d'organismes environnementaux, sociaux et politiques signent une déclaration demandant à la Ville de Québec de mieux protéger ses milieux naturels d'intérêt. Les organismes souhaitent que Québec suive l'exemple d'autres grandes villes canadiennes et qu'elle protège au moins 8 % de son territoire. (Radio-Canada)
27 mai 2010
Les négociations sur le climat et les forêts : Des projets pilotes controversés dans la compensation carbone 
Le 27 mai 2010, la Norvège convoque à Oslo une conférence internationale sur les forêts et le climat avec pour objectif de faire avancer le débat sur la réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts (REDD). En parallèle, les négociations officielles sur le climat reprennent à Bonn du 31 mai au 11 juin 2010. Une occasion pour les Amis de la Terre de décrypter les enjeux d’un dossier qui est arrivé en haut de l’agenda politique international en quelques années. (CDurable)
27 mai 2010
Quand la biodiversité a un prix 
Le projet Yasuni est une première mondiale: un gisement pétrolier ne sera pas exploité pour préserver la forêt amazonienne. Le gouvernement équatorien s’y est engagé, contre compensation financière: l’équivalent des 850 millions de barils qui reposent dans le sous-sol est évalué à 350 millions de dollars par an, pendant 10 ans. (20 minutes)
27 mai 2010
Mauricie : Plusieurs incendies de forêt 
Quelque 200 pompiers combattent 13 incendies de forêt qui se sont déclarés mercredi entre La Tuque et le réservoir Gouin, en Haute-Mauricie. Au moins six feux ne sont toujours pas maîtrisés. En raison des incendies de forêt qui font rage, les 1300 résidents de la réserve Wemotaci, située à une centaine de kilomètres au nord de La Tuque, ont été évacués. (Radio-Canada)
26 mai 2010
Quatre milliards pour lutter contre la déforestation 
Les pays riches vont porter à plus de quatre milliards de dollars sur trois ans leur aide à la lutte contre la déforestation, responsable de près de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, a indiqué la Norvège mercredi. (Cyberpresse)
25 mai 2010
Faire les choses autrement 
L'enjeu de la biodiversité touche de près les communautés autochtones dont la survie a dépendu, pendant des milliers d'années, de la qualité des ressources naturelles. Les questions de développement et de protection les préoccupent grandement, d'autant plus que bien souvent, leurs visions diffèrent de celles des gouvernements, des industries et des groupes environnementaux. Si encore beaucoup de chemin reste à faire pour satisfaire ces communautés, certaines initiatives sont prometteuses. (La Presse Affaires)
25 mai 2010
Carnet Biodiversité 
Biodiversité. Le mot, plutôt savant, est en passe de faire partie du vocabulaire de tous les jours. Le 22 mai est la Journée mondiale de la biodiversité. Et 2010 a été décrétée Année internationale de la biodiversité. Et pourquoi parler, je dirais même pourquoi tant parler de biodiversité? Parce que le foisonnement inouï de la vie est menacé. Microbes, plantes, végétaux : des millions d'espèces vivantes ont été recensées, des milliers d'entre elles ont disparu récemment ou risquent de disparaître à court terme. (Les Années Lumière)
25 mai 2010
Lutte contre la déforestation : Quatre milliards $ sur trois ans  
À la veille d'une conférence internationale sur la déforestation qui se tiendra à Oslo, le gouvernement norvégien a annoncé mercredi que les pays riches allaient porter leur aide à au moins quatre milliards de dollars sur trois ans pour lutter contre la déforestation. Lors de la conférence de Copenhague en décembre, six pays (États-Unis, Norvège, Japon, Royaume-Uni, France et Australie) avaient annoncé qu'ils consacreraient 3,5 milliards de dollars à cette fin de 2010 à 2012. (Radio-Canada)
25 mai 2010
Forêts : le Gabon va se doter d'une station d'images satellite  
Le Gabon va se doter d'une station d'images satellite "pour assurer un meilleur suivi" du couvert forestier d'ici à décembre 2011, a-t-on appris en marge du lancement mardi par le président gabonais Ali Bongo du premier Conseil Climat dans le pays.

Réalisé en coopération avec la France et le Brésil, le centre d'un coût de 12 millions d'euros sera la "réplique" du centre de Belém (nord-est du Brésil), utilisé par les Brésiliens pour surveiller l'Amazonie, a affirmé Etienne Massard, conseiller de la présidence, spécialiste du climat. (Romandie)

25 mai 2010
72 millions d'hectares de forêt boréale protégés 
Pew Environment Group et IBC travaillent également sur des actions à plus court terme. Ils font entre autres partie des neuf groupes environnementaux derrière l'entente de trois ans dévoilée cette semaine avec l'industrie forestière canadienne. Au total, 72 millions d'hectares de forêt boréale commerciale, dont 16 millions au Québec, sont touchés par cet accord. (La Presse Affaires)
25 mai 2010
Incendies de forêt : le code rouge maintenu 
Le manque de pluie et la température élevée ont contribué à plusieurs incendies de forêt ce week-end. Au moment de mettre sous presse, 17 incendies étaient encore en activité, dont un qui menaçait l'Isle-aux-Coudres, dans Charlevoix. (La Presse)
25 mai 2010
Au Québec : État d’alerte dans toute la forêt  
Le soleil éclatant et la température estivale qui règnent en ce moment au Québec causent bien des maux de tête à la Société de protection des forêts contre le feu (Sopfeu). Uniquement lors des trois jours de la fin de semaine du congé des Patriotes, les pompiers forestiers sont intervenus sur pas moins de 42 incendies, dont 39 allumés par l’activité humaine. (Canoë)
24 mai 2010
Protect biodiversity, alleviate poverty: the surprise benefits of protected areas 
Last Saturday, on the United Nation’s International Day for Biodiversity, an open letter from hundreds of British organisations warned of the importance of our rapidly eroding biodiversity, while a UN report discussed the economic consequences of this erosion. The general principle of conserving biodiversity has inarguable value but there’s much more debate about how best to do it. But a new study in Costa Rica and Thailand says that such objections are unfounded. By actually comparing similar communities on a small scale, Kwaw Andam from Washington’s International Food Policy Research Institute has shown that protected areas actually help to alleviate poverty. (Discover)
22 mai 2010
Aires protégées - Québec suivra l'exemple européen 
Pour marquer la Journée internationale de la biodiversité, qui se déroule aujourd'hui partout sur la planète, Québec a dévoilé hier un bilan du réseau d'aires protégées qui en indique sans complaisance les forces et les faiblesses. (Le Devoir)
22 mai 2010
Journée de la biodiversité : Rien à célébrer! 
L'objectif fixé par les Nations unies (ONU) en 2002 de parvenir cette année à une réduction importante du rythme d'appauvrissement de la diversité biologique n'a pas été atteint. Bien au contraire. L'ONU en vient à cette conclusion dans un rapport qu'elle rend public à l'occasion de la Journée mondiale de la biodiversité. Pire encore : le document montre même que la situation s'est détériorée grandement depuis huit ans. En fait, le rythme actuel de perte d'espèces équivaut à plus de 100 fois celui de l'extinction naturelle, affirme l'ONU. (Radio-Canada) | Reportage Vidéo  | Reportage Audio 
22 mai 2010
La forêt de l'avenir 
De grandes entreprises forestières et des organisations écologistes viennent de ranger la hache de guerre en signant une «entente historique» sur la gestion des forêts du nord canadien. L'expression, souvent galvaudée, prend dans ce cas tout son sens tant les affrontements entre les deux groupes ont marqué les dernières décennies. Souhaitons que leur rapprochement saura inspirer les acteurs d'autres domaines où écologie et économie semblent trop souvent irréconciliables. (Le Soleil)
22 mai 2010
L'enjeu de la forêt boréale : L'entente de cette semaine est une bonne nouvelle pour l'environnement, mais pas pour les groupes québécois ignorés 
L'entente intervenue cette semaine entre 21 industries forestières et neuf grands groupes environnementaux canadiens, sans consultation avec les groupes porteurs du dossier depuis plus d'une décennie au Québec, est néanmoins une bonne nouvelle pour la forêt boréale et l'économie des régions. L'entente comble un manque évident de leadership des gouvernements même si elle risque d'accentuer une forme de privatisation des contrôles de la gestion forestière en plein essor, la certification environnementale. (Le Devoir)
22 mai 2010
Fonds Desjardins s'implique pour la forêt boréale 
Fonds Desjardins devient membre du Conseil principal de la forêt boréale et signataire de la Convention pour la conservation de la forêt boréale. Le Conseil principal de la forêt boréale est composé des principaux organismes de conservation, des Premières Nations, de sociétés exploitantes de ressources et d'institutions financières, qui sont préoccupés ou intéressés par l'avenir de la forêt boréale du Canada. (Finances)
21 mai 2010
Milieux humides : Quand le bâtiment va, tout va! Vraiment? 
Ce qu'on sait moins, c'est que la plus forte concentration des petits et moyens magouilleurs de la construction se retrouve aujourd'hui autour des milieux humides. On y trouve des terrains à très bas prix, car en principe, on ne peut construire quoi que ce soit dans ces «trous à bibittes». (Le Devoir)
21 mai 2010
Déjà plusieurs feux de forêt 
Avec le printemps précoce qu'on connaît cette année, les feux de forêt commencent déjà à causer des dégats importants à travers le territoire québécois. (Le Soleil)
21 mai 2010
Entente sur la forêt boréale : Richard Desjardins dénonce 
Le fondateur de l'Action boréale en Abitibi-Témiscamingue (ABAT) qualifie de « Walmart écologiques » les groupes qui se sont entendus avec des entreprises forestières, mardi, pour protéger la forêt boréale. (Radio-Canada)
20 mai 2010
Protection de la forêt boréale - L'entente historique sème la discorde chez les écologistes 
L'Action boréale, le groupe fondé par le poete-chansonnier Richard Desjardins, a accueilli froidement l'entente intervenue mardi entre plusieurs grands groupes écologistes canadiens et l'état-major de l'industrie forestière canadienne. Pour le président du groupe, Henri Jacob, «cette entente est plutôt décevante pour les groupes québécois qui ont porté le dossier de la forêt et qui n'ont pas été informés du tout de cette entente avant vendredi dernier, ce qui est notre cas. (Le Devoir)
20 mai 2010
Forêt boréale : Une entente qui ne plaît pas à tous 
L'entente conclue mardi sur la protection de la forêt boréale ne suscite pas l'enthousiasme de tous. Cette entente suspend l'exploitation forestière sur 8,5 millions d'hectares de forêt québécoise. La majorité de ces hectares se trouvent au Saguenay-Lac-Saint-Jean et dans le Nord du Québec. Seulement une petite superficie du territoire de l'Abitibi-Témiscamingue est touchée. (Radio-Canada)
20 mai 2010
Richard Desjardins pourfend Greenpeace 
Le chanteur et militant Richard Desjardins pourfend l'entente que des grands groupes écologistes - qu'il qualifie de «Walmart écologiques» - ont conclue avec des entreprises forestières au sujet de la forêt boréale. (La Presse)
19 mai 2010

Entente Forêt boréale : Plusieurs autres articles listés ici

18 mai 2010
18 mai 2010
18 mai 2010
Forêt boréale : Forestières et écologistes s'entendent 
Les forestières canadiennes et les écologistes enterrent la hache de guerre. L'Association des produits forestiers du Canada et neuf groupes environnementaux ont conclu une entente historique sur la gestion de 29 millions d'hectares de forêt boréale au pays où la biodiversité est menacée. (Radio-Canada)
18 mai 2010
Ile de Sable : Bientôt un parc national 
Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse enclenchent le processus pour faire de l'île de Sable un parc national. Cette île se trouve à 300 kilomètres des côtes de la province. C'est une dune de 40 kilomètres renommée pour son troupeau de chevaux sauvages et ses espèces d'oiseaux rares. Cet environnement fragile attire bon an mal an 200 visiteurs. (Radio-Canada)
18 mai 2010
Groupes écolos et compagnies forestières s'entendent sur la forêt boréale 
Après des années de confrontations et de campagnes de boycott, les compagnies forestières et les principaux groupes environnementaux pancanadiens ont conclu une entente qu’ils qualifient d’«historique» pour assurer la protection de la forêt boréale. (Rue Frontenac)
18 mai 2010
La FQM salue l'accord sur la conservation de la forêt boréale 
La Fédération Québécoise des Municipalités (FQM) accueille positivement l'annonce, aujourd'hui, d'un accord sur la conservation de la forêt boréale intervenu entre une vingtaine d'entreprises forestières canadiennes et plusieurs organisations écologistes. Le président de la FQM, M. Bernard Généreux, s'est dit fort encouragé de voir des acteurs reconnus pour s'opposer accepter de mettre de côté leurs différends pour enfin travailler ensemble dans une même direction. (CNW)
18 mai 2010
Conservation de la forêt boréale - La CSN salue l'entente intervenue entre l'industrie forestière et les groupes environnementaux 
La Confédération des syndicats nationaux (CSN) salue l'entente historique annoncée aujourd'hui par les groupes environnementaux et l'industrie forestière sur la conservation de la forêt boréale et les aires protégées. "Le Québec ne peut que tirer de grands bénéfices de ce consensus qui démontre que l'environnement et l'emploi peuvent, et doivent, aller de pair, a déclaré la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau. (CNW)
18 mai 2010
Le plus important accord au monde en matière de conservation est de bon augure pour l’avenir, selon Michael Ignatieff 
Le chef du parti libéral, Michael Ignatieff, a félicité aujourd’hui l’industrie forestière du Canada et les groupes environnementaux d’avoir signé le plus important accord au monde en matière de conservation, dans le but de protéger de vastes étendues de la forêt boréale canadienne. (Parti Libéral)
18 mai 2010
Entente sur la forêt boréale au Canada 
Mardi, les sociétés membres de l'Association des produits forestiers du Canada (APFC) et neuf grands organismes environnementaux ont annoncé en être venus à une entente concernant la forêt boréale canadienne. Celle-ci va s'appliquer à 72 millions d'hectares de forêts publiques aménagées par les membres de l'APFC. Elle doit assurer la conservation de vastes étendues de forêt boréale et la protection du caribou des bois, tout en procurant un avantage concurrentiel aux entreprises participantes. (Ma Terre)
18 mai 2010
Entente historique de préservation des forêts du Québec 
Une entente qualifiée d'historique entre neuf grands groupes écologistes et des grands industriels aura pour effet de préserver pour au moins trois ans 8,5 millions d'hectares de forêt commerciale au Québec. Cette superficie équivaut à 5% du territoire de la province. Quatre entreprises ont participé à l'entente au Québec : AbitibiBowater, Louisiana-Pacific, Kruger et Tembec. Elles ont renoncé à exploiter la moitié de leur territoire de coupe. (La Presse)
18 mai 2010
Incendies à la hausse... attention à la forêt! 
«Ça fait depuis 1997 que nous n'avons pas vu d'incendie comme celui-là», explique Annabelle Tremblay, une résidante de Val-Paradis en Abitibi. L'internaute qui nous a fait parvenir plusieurs photos et vidéos à Mon Topo, affirme que l'odeur était si intense qu'elle était convaincue que c'était la maison voisine qui était la proie des flammes. «Nous ne pouvions pas rester dehors tellement il y avait de la fumée», ajoute Annabelle. (Canoë)
18 mai 2010
Logging ‘truce’ protects millions of acres of Canadian forest 
Most of Canada’s largest forestry companies announced a groundbreaking deal with environmental groups Tuesday that will restrict logging in vast northern forests. The agreement covers 690,000 square km – an area nearly twice the size of Germany— and ends years of battles over logging in Canada’s massive boreal forest. (The Star)
18 mai 2010
Gestion de la forêt boréale - Une entente aurait été conclue entre les forestières et les écologistes 
Les groupes écologistes et quelques-unes des plus importantes sociétés forestières du Canada auraient conclu une entente historique sur la gestion des forêts du nord du pays, selon des sources. Le pacte, dont les grandes lignes doivent être rendues publiques aujourd'hui à Toronto et simultanément dans plusieurs villes canadiennes dont Montréal, réunit 21 des plus grandes entreprises forestières au pays et neuf organisations environnementales qui, par le passé, ont été parmi les plus critiques des pratiques forestières au Canada. (Le Devoir)

| Canoë  | AFP 

17 mai 2010
Feu de forêt de Villebois : le plus gros depuis le début de la saison 
Le feu de forêt qui a fait rage dans le rang 4-5 Ouest de Villebois, hier (dimanche), s'avère le plus gros depuis le début de la saison 2010 pour la Société de protection des forêts contre le feu( SOPFEU), avec 35 hectares de boisés détruits, selon son porte-parole, Robert Lemay. (L'Écho Abitibien)
17 mai 2010
La SOPFEU intervient : Déjà des incendies de forêt 
Une interdiction de faire des feux à ciel ouvert sera en vigueur à compter de mardi matin, huit heures, pour plusieurs secteurs du nord du Québec. Neuf incendies font actuellement rage. La Société de protection des forêts contre le feu a annoncé la mesure dans un communiqué. Les secteurs visés par la mesure décrétée par la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) sont l'Abitibi-Témiscamingue, le Nord-du-Québec, le Lac-Saint-Jean et le nord de la Mauricie. (Canoë)
17 mai 2010
De nouvelles espèces animales découvertes en Indonésie 
Un gecko aux yeux jaunes, une grenouille à long nez et le plus petit kangourou du monde... Des scientifiques ont annoncé lundi avoir découvert de nouvelles espèces lors d'une expédition menée en 2008 en Indonésie. (Canoë)
15 mai 2010
Les enfants qui plantaient des arbres 
«C'est une grande fête pour remettre les gens en contact avec la nature et l'environnement. On veut aussi conscientiser les jeunes», explique Joanne Laurin, agente de communication à la Commission des champs de bataille nationaux. Elle souligne aussi que plus de 1000 semis de capucines seront remis gratuitement aux premiers visiteurs. Les enfants pourront aussi repartir à la maison avec un jeune arbre à planter, gracieuseté de l'Association forestière Québec métropolitain. (Le Soleil)
15 mai 2010
Retour sur les portes ouvertes au CFL 
Pour clore les festivités publiques du 50e anniversaire du Centre de foresterie des Laurentides (CFL), situé sur le campus de l’Université Laval, des portes ouvertes étaient organisées. Une occasion innée pour effectuer une courte intrusion dans le monde de la forêt en compagnie de passionnés. (Québec Hebdo)
14 mai 2010
La forêt, même privée, reste d'intérêt public 
Les grandes villes, comme Montréal, ou les plus petites, comme Sutton, peuvent limiter, encadrer, voire contingenter la coupe des arbres sur leur territoire pour protéger leur territoire et les équipements municipaux, pour préserver le paysage ou l'environnement dans son sens large. C'est ce que vient de confirmer la Cour d'appel du Québec dans un jugement majeur, signé par les juges Gendreau, Dalphond et Giroux. Ces derniers donnent raison à la municipalité de Sutton, l'intimée, contre deux sociétés à numéro qui réclamaient l'annulation entière de ses règles sur l'abattage des arbres. (Le Devoir)
13 mai 2010
Biodiversité : échec 
En cette année internationale de la biodiversité, la biodiversitsé se porte mal, mais mal à quel point? Le constat cruel vient de tomber : aucun des objectifs fixés en 2002 pour en réduire le déclin n’a été atteint. Le troisième État mondial de la biodiversité, un rapport émanant des Nations Unies, prévient sans surprise qu’un nombre croissant d’habitats approche du « point de non-retour », au-delà duquel une « récupération » sera difficile ou impossible. (ASP)
12 mai 2010
Fondaction inaugure son immeuble en bois «intelligent» 
Le maire de Québec, Régis Labeaume, croyant les immeubles institutionnels ou commerciaux à ossature de bois plus chers que ceux en béton ou en acier, se fait river son clou par le président du fonds d'investissement Fondaction de la CSN, Léopold Beaulieu, qui jure: «M. le maire, ils ne sont pas plus coûteux.» (Le Soleil)
12 mai 2010
85 000 PERSONNES DU MILIEU SCOLAIRE DEMANDENT DU PAPIER ÉCOLOGIQUE POUR PROTÉGER LES FORÊTS INTACTES ET MENACÉES 
Dans le cadre de la campagne Je lève la main pour les forêts, de nombreux regroupements représentant plus de 185 000 enseignants et étudiants ont signé la déclaration de Canopée demandant la transition vers le papier écologique pour les livres scolaires. Cette campagne sur l'édition scolaire fait suite à la précédente, intitulée Éditeurs pour la protection des forêts intactes, qui a mené à l'utilisation de papier 100 % recyclé pour tous les livres en noir et blanc de plus de 40 éditeurs littéraires, dont Les Intouchables, Alto, Hurtubise HMH et les Éditions de l'Homme. (Canopée)
12 mai 2010
L'économiste et la biodiversité 
Ce n'est pas à l'économiste de donner une valeur à la biodiversité, et bien aux pouvoirs publics de mettre en place une réglementation appropriée pour la conserver, selon Philippe Frémeaux, directeur de la revue Alternatives économiques. « Car le propre de la biodiversité est de dépasser l'intelligence économique. Pour les économistes, il faut en effet que les choses soient substituables, or une espèce qui disparaît ne l'est pas et il faut considérer sa valeur comme infinie », s'est-il expliqué lors du colloque sur la biodiversité organisé à Paris les 4 et 5 mai par Natureparif, l'Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France, et le comité français de l'UICN, l'Union internationale pour la conservation de la nature. (Campagne et environnement)
11 mai 2010
Planet still losing too many species: UN  
Far too many of the world's plants and animals — and the wild places that support them — are at risk of collapse, a U.N. report finds, despite a global goal set in 2002 for major improvement by this year. Frogs and other amphibians are most at risk of extinction, coral reefs are the species deteriorating most rapidly and the survival of nearly a quarter of all plant species is threatened, the U.N. Convention on Biological Diversity said Monday in a report issued every four years. (Globe & Mail)
11 mai 2010
Aucun pays n'a réussi à enrayer l'érosion de la biodiversité 
La troisième édition des "Perspectives mondiales de la biodiversité", publiée lundi 10 mai par les Nations unies, confirme, chiffres à l'appui, que la communauté internationale a échoué à freiner l'érosion de la biodiversité, comme elle s'y était engagée en 2002. Aucun des 110 pays qui ont remis un rapport à l'ONU - document devant faire état des progrès réalisés - n'est au rendez-vous de 2010. "Les écosystèmes sur lesquels reposent l'économie, l'agriculture, la vie (...) sont menacés d'une rapide dégradation, voire de disparition, si aucune action radicale n'est engagée pour les préserver", écrivent les auteurs du rapport. (Le Monde)
10 mai 2010
Biodiversité: cible ratée. La situation est encore pire que lors de l'acceptation, en 2002, de l'objectif 2010, à Johannesburg, selon un bilan onusien 
L'objectif de stabiliser ou à tout le moins de ralentir sensiblement le rythme du déclin de la biodiversité planétaire, un objectif entériné par la communauté internationale en 2002 au Sommet de Johannesburg, «n'a pas été atteint». Au contraire, selon le bilan onusien qui sera rendu public ce matin, «l'empreinte écologique de l'humanité dépasse la capacité biologique de la Terre de manière plus importante que lors de l'acceptation de l'objectif 2010 pour la biodiversité». (Le Devoir)
8 mai 2010
L'océan Pacifique influence la fréquence des incendies dans la zone du triangle de feu 
Des travaux de recherche réalisés par des chercheurs du Service canadien des forêts, de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et de l’Université du Québec à Montréal indiquent que les conditions anticycloniques (système de haute pression atmosphérique) reliées aux changements de température à la surface de l’océan Pacifique favorisent le développement de grands incendies forestiers dans la zone du triangle de feu (territoire situé entre la région de Waswanipi, de la Baie-James et du lac Mistassini). (NRCAN)
8 mai 2010
Première mention de la présence de la carie blanche du pin au Canada 
Une équipe de pathologistes du Service canadien des forêts a récemment identifié la présence de la carie blanche du pin en Ontario. Cette maladie causée par un champignon est transmise dans le bois des arbres par une guêpe, le sirex européen du pin. L’action conjointe du champignon et d’une muqueuse phytotoxique produite par l’insecte affaiblit l’arbre-hôte et permet le développement larvaire de l’insecte. (NRCAN)
7 mai 2010
Taking back the rainforest: Indians in Colombia govern 100,000 square miles of territory 
Indigenous groups in the Colombian Amazon have long suffered deprivations at the hands of outsiders. First came the diseases brought by the European Conquest, then came abuses under colonial rule. In modern times, some Amazonian communities were virtually enslaved by the debt-bondage system run by rubber traders: Indians could work their entire lives without ever escaping the cycle of debt. (Mongabay)
7 mai 2010
Les humains n’ont pas toujours fait mal à l’Amazonie 
L’activité humaine dans l’Amazonie n’a pas toujours été une mauvaise chose. En fait, les transformations opérées par les premiers agriculteurs dans cette région auraient permis d’accroître la biodiversité. (ASP)
6 mai 2010
Biodiversité : Les dirigeants mondiaux n'ont pas réussi à tenir les engagements qu'ils avaient pris en 2002  
Ces conclusions sont le résultat d'un nouveau document publié dans la très sérieuse revue Science. Il s'agit de la première évaluation sur la façon dont les objectifs pris en 2002 par la Convention sur la diversité biologique (CDB) n'ont pas pu être réalisés. La compilation de plus de 30 indicateurs - de mesures des différents aspects de la biodiversité, dont les changements dans les populations des espèces, le risque d'extinction, l'étendue de l'habitat et la composition des communautés - l'étude n'a trouvé aucune preuve d'une réduction significative du taux de déclin de la biodiversité, bien au contraire il semblerait que les pressions face à la biodiversité continuent d'augmenter. La synthèse apporte la preuve accablante que l'objectif de 2010 n'a pas été atteint. (UNEP)
5 mai 2010
Can markets protect nature? 
An interview with Michael Jenkins, President and CEO of Forest Trends. Over the past 30 years billions of dollars has been committed to global conservation efforts, yet forests continue to fall, largely a consequence of economic drivers, including surging global demand for food and fuel. With consumption expected to far outstrip population growth due to rising affluence in developing countries, there would seem to be little hope of slowing tropical forest loss. But some observers see new reason for optimism—chiefly a new push to make forests more valuable as living entities than chopped down for the production of timber, animal feed, biofuels, and meat. (Mongabay)
5 mai 2010
Domtar announces dividend  
Domtar is bringing back its dividend after an absence of nearly five years, a sign that the pulp and paper company is well on the way to recovery. Montreal-based Domtar said Wednesday that it will pay out a quarterly dividend of 25 cents (U.S.), beginning in July, after the board decided it was time to return some cash to shareholders. (Globe & Mail)
5 mai 2010
World Governments Fail to Deliver on 2010 Biodiversity Target 
World leaders have failed to deliver commitments made in 2002 to reduce the global rate of biodiversity loss by 2010, and have instead overseen alarming biodiversity declines. These findings are the result of a new paper published in the leading journal Science and represent the first assessment of how the targets made through the Convention on Biological Diversity (CBD) in 2002 have not been met. (CBD)
1 mai 2010
Foresterie: Des entités indépendantes pour les droits de coupe 
L'Ontario propose un nouveau modèle pour gérer l'attribution des droits de coupe dans les forêts de la province. Ces droits seraient dorénavant octroyés par de nouvelles sociétés locales de gestion forestière. Ces entités indépendantes auraient leur propre conseil d'administration et seraient responsables de vendre aux enchères le bois des terres de la Couronne à l'industrie forestière. (Radio-Canada)
30 avril 2010
United States has higher percentage of forest loss than Brazil  
Forests continue to decline worldwide, according to a new study in the Proceedings of the National Academy of Science (PNAS). Employing satellite imagery researchers found that over a million square kilometers of forest were lost around the world between 2000 and 2005. This represents a 3.1 percent loss of total forest as estimated from 2000. (Mongabay)
30 avril 2010
Biomasse forestière : Par où commencer ? 
Les branches de bois autrefois laissés en forêt après une coupe forestière font dorénavant l’objet de toutes les convoitises. La grande industrie équipe ses usines, les municipalités s’informent des avantages de chauffer ses installations à partir de la biomasse et le gouvernement presse tout ce beau monde à utiliser la ressource pour des raisons écologiques. Un Forum sur la biomasse forestière du Restigouche a permis à une multitude de conférenciers d’expliquer comment ils ont développé ce secteur énergétique. (L'Aviron)
30 avril 2010
Quand les arbres aboutissent… au fond des égouts 
On utilise de plus en plus de papier de toilette dans le monde. En conséquence, apprend-on dans le dernier numéro du magazine "World Watch", les forêts subissent l’assaut des compagnies de papier qui tentent de répondre à la demande des consommateurs. Des 270 000 arbres de la planète qui finissent chaque jour aux rebuts, 10% ont servi à fabriquer du papier de toilette.
30 avril 2010
Les débris de bois comme source de méthanee 
Etant donné le réchauffement climatique, les scientifiques cherchent constamment les nouvelles sources de gaz à effet de serre - et les trouvent. Les chercheurs à l'Institut des Plantes et de l'Ecologie Animale, qui dépend de l'Académie des Sciences russe, ont découvert que du méthane est produit suite à la décomposition du bois.
30 avril 2010
Feux de forêt: les communautés locales en première ligne 
La FAO publie une nouvelle version du manuel sur la gestion des incendies. La lutte contre les incendies de forêt exige la participation des communautés locales, car la plupart des incendies résultent d'activités humaines, selon l'édition 2009 du "Manuel de gestion des incendies de forêt pour les formateurs", qui vient d'être publiée par la FAO et le ministère finlandais des affaires étrangères. Les éditions précédentes datent de 1993 et 2007. (FAO)
30 avril 2010
Biodiversité : un enjeu métropolitain 
Le Sommet sur la biodiversité de Montréal a été un succès pour ses organisateurs. Mais si les engagements ont été malgré tout timides — pas de nouveaux objectifs chiffrés assortis d'échéanciers —, ce sommet va devenir une borne pour la réflexion et l'action dans toute la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) où les menaces contre les derniers écosystèmes de valeur sont encore plus grandes. (Le Devoir)
30 avril 2010
Des caribous en mouvement 
Le troupeau de caribous de la rivière aux Feuilles montre des signes d'essoufflement. L'utilisation maximale de l'habitat estival et le déclin de la condition physique des faons et des adultes pourraient être annonciateurs de l'imminence d'un déclin démographique, suggère une étude présentée lors du Symposium nordique qui se déroulait les 25 et 26 février au pavillon Gene-H.-Kruger. (Au fil des événements)
29 avril 2010
Des couloirs verts pour sauver la biodiversité de Montréal 
Des «couloirs verts» de quelques mètres de large, d'une longueur maximale de 1,5 kilomètre, pourraient permettre d'améliorer du tiers la protection de la biodiversité dans l'île de Montréal, montrent les travaux préliminaires d'un biologiste de l'Université McGill. (La Presse)
29 avril 2010
Développement durable: encore beaucoup à faire, selon le vérificateur général 
Le gouvernement Charest a encore bien des croûtes à manger en matière de développement durable, d'après un rapport du vérificateur général publié hier. L'effort y est, constate le vérificateur, mais les objectifs que se donnent les ministères sont trop souvent flous, sinon carrément complaisants. Et en fin de compte, les pratiques gouvernementales ne changent pas, ou très peu. (Le Soleil)
28 avril 2010
Montréal n’aura plus de boisés d’ici 2029 
Au rythme actuel de la déforestation et si rien de significatif n’est entrepris, tous les boisés de la métropole montréalaise auront disparu d’ici 2029. Le chiffre n’est pas nouveau, mais il prenait une nouvelle dimension mardi dans le cadre du Sommet sur la biodiversité de Montréal. (Journal Métro)
28 avril 2010
Sommet sur la biodiversité de Montréal - Montréal protège mal sa biodiversité 
Les villes n'ont plus d'excuses pour ne plus agir, plaide le président du Centre québécois du droit de l'environnement. Cette conclusion faisait globalement consensus hier, y compris de la part de la Ville, au Sommet sur la biodiversité de Montréal, organisé par le Conseil régional de l'environnement au centre Gelber. Grâce à 30 millions de dollars d'investissements au cours des dernières années, Montréal a haussé le niveau d'aires protégées sur son territoire de 3,2 % à 5,2 %, mais les ajouts qui vont permettre d'atteindre l'objectif de 6 % en milieu terrestre et de 2 % en milieu aquatique risquent de coûter cher, compte tenu de la propension à l'étalement urbain et à construire inutilement grand. (Le Devoir)
28 avril 2010
Les villes manquent de moyens pour protéger la biodiversité 
Les municipalités ont actuellement tous les instruments nécessaires pour protéger la biodiversité et les milieux naturels. Mais il leur manque des ressources. Pour cette raison, il est illusoire de penser qu'on pourra mieux protéger la nature sans augmenter les revenus des municipalités. (Cyberpresse)
27 avril 2010
Mise en place de l’Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec 
Le ministre Denis Lebel a annoncé la mise en place de l’Initiative ponctuelle de renforcement des économies forestières du Québec d’une durée de 3 ans. Cette initiative, de 100 millions de dollars, vient appuyer les collectivités touchées par la crise forestière afin d’accroître et de diversifier leur activité économique. L’Initiative vise à aider les travailleurs et l’industrie en appuyant des projets issus du milieu, lesquels devraient contribuer à rendre plus performantes des entreprises des collectivités touchées par la crise forestière. (UMQ)
27 avril 2010
Crise forestière - Coup de pouce de 100 millions 
Ottawa débloque 100 millions sur trois ans afin de venir en aide aux communautés frappées par la crise forestière. L'objectif de cette aide, annoncée hier à Roberval par le ministre d'État au Développement économique Canada, Denis Lebel, est de favoriser une diversification de l'activité économique de ces communautés. L'argent fédéral servira à appuyer des projets issus du milieu, tant dans le domaine forestier que dans d'autres secteurs d'activité économique. (Le Devoir)
27 avril 2010
Diminution de 3,1% du couvert forestier mondial 
Selon une étude publiée dans les Annales de l'Académie nationale américaine des sciences (PNAS) datée du 26-30 avril 2010, et fondée sur des observations satellitaires, le couvert forestier mondial a diminué de 3,1% entre 2000 et 2005. Les forêts boréales ont compté pour environ un tiers de cette perte, suivies par les zones forestières tropicales humides. (RFI)
27 avril 2010
Montréal doit verdir ses quartiers urbains  
Le premier «Sommet sur la biodiversité et le verdissement de Montréal» s’est ouvert mardi sur un inquiétant constat pour les écologistes: La Ville et ses citoyens sont en retard sur d’autres métropoles au niveau de la biodiversité en milieu urbain. Jusqu’à mercredi soir, plus de 250 intervenants locaux et internationaux, qu’ils soient experts, politiciens ou représentants d’entreprises, vont échanger sur les moyens à prendre pour protéger les espaces verts de l’Île et en créer de nouveaux. (Canoë)
27 avril 2010
Les forêts boréales russes ont une importance clé dans l’équilibre planétaire 
Le Grand Nord russe, c’est bien plus qu’un lieu de répit naturel. On sait désormais que cette vaste région va jouer un rôle déterminant dans la lutte contre le réchauffement climatique. (Le Figaro)
26 avril 2010
Thunder Bay : Deux incendies de forêt se déclarent 
Les pompiers forestiers ont combattu deux feux de forêts dans la région de Thunder Bay dimanche. Un premier a pris naissance au cours de la nuit dans la région du Mont McKay et a finalement été maîtrisé dimanche l'après-midi. (Radio-Canada)
26 avril 2010
La nouvelle Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier : entre espoir et inquiétude 
Il est à craindre que les industriels les plus forts tiennent ni plus ni moins le crayon des plans opérationnels, et par voie de conséquence, celui des plans tactiques. Toutefois, la nouvelle Loi propose des balises et des garde-fous potentiellement solides. (Silva Libera)
26 avril 2010
123 nouvelles espèces découvertes sur l’île de Bornéo 
Plus de 120 nouvelles espèces ont été découvertes dans la forêt tropicale de Bornéo depuis février 2007. Parmi elles, un crapaud dépourvu de poumons, une espèce d’amphibien capable de voler ou encore une limace qui envoie des "dards d’amour" afin d’augmenter ses chances de reproduction. (MaxiSciences)
26 avril 2010
Environnement - Un groupe aisé qui veut se faire écouter 
Un groupe environnemental, l'Initiative boréale canadienne (IBC), fait appel depuis septembre 2008 à un lobbyiste professionnel pour défendre ses positions concernant le Plan Nord du gouvernement Charest. Cette manière de procéder détonne au Québec, où les groupes écologistes n'ont en général pas même les moyens de se payer un secrétariat stable et bien équipé, faute de financement statutaire du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs. (Le Devoir)
24 avril 2010
Rivières, lacs et nappe phréatique menacés 
La disparition du couvert forestier menace la qualité de l'eau des lacs, des rivières et de la nappe phréatique, soutient Véronique Beaulieu-Audy, professeure de biologie au cégep de Granby - Haute-Yamaska. Elle s'étonne que les forêts ne fassent pas l'objet de plus de protection. (La Voix de l'Est)
23 avril 2010
Le Brésil peut mettre fin à la déforestation de l’Amazonie 
La fin de la déforestation de la forêt amazonienne au Brésil. Un rêve possible? Pour des chercheurs brésiliens et américains, l’occasion n’a jamais été aussi bonne, politiquement et économiquement, pour sauver le géant vert et réduire du coup les émissions de carbone au pays. Dans un article publié dans Science, ils estiment que les investissements nécessaires pour éradiquer la déforestation en Amazonie d’ici 2020 seraient de l’ordre de 6,5 milliards à 18 milliards de dollars. (AFP)
22 avril 2010
Montérégie : Le couvert forestier rétrécit encore 
La Montérégie a perdu 72 kilomètres carrés de couvert forestier lors des cinq dernières années, révèle une étude de GéoMont. Cette perte s'explique par l'augmentation des superficies cultivables et par l'explosion des projets résidentiels. (Cyberpresse)
21 avril 2010
Industrie forestière: de l'espoir... sauf pour le papier 
Marché, prix, emplois, les perspectives de jours meilleurs s'améliorent - un peu - pour l'industrie forestière. Mais l'hécatombe ne semble toujours pas terminée dans le secteur qui a longtemps été son fleuron, les pâtes et papiers. (Le Soleil)
21 avril 2010
Can The Forest Survive Alongside Biomass? 
Light and Power officials will move forward with plans to build a wood burning plant to generate electricity and heat, but opponents say a biomass plant in Traverse City, along with other possible projects in northern Michigan, will make a huge demand on the forests. Those who manage forests say biomass can be done without depleting the supply of wood. (Article and IPR Radio broadcast)
20 avril 2010
For U.S. Forests, REDD Begins at Home 
Four months after the Copenhagen Accord, the interest and discussions about reducing emissions from deforestation and forest degradation in developing countries -- colloquially known as REDD plus -- continues. (Climate Plus)
20 avril 2010
FAO : Les communautés doivent être impliquées dans la gestion des feux de forêt 
La plupart des incendies résultent d'activités humaines, c'est pourquoi les communautés locales doivent être pleinement impliquées dans la prévention et la gestion des incendies de forêt, selon l'édition 2009 du Manuel de gestion des incendies de forêt pour les formateurs' publiée lundi par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) en partenariat avec le ministère finlandais des affaires étrangères. (FAO)
19 avril 2010
Ordre professionnel : Nature Québec juge la proposition des ingénieurs forestiers inacceptable 
Nature Québec estime que la réforme envisagée par l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec (OIFQ) est aussi «inquiétante» qu'«inacceptable» parce qu'elle assurerait à cette profession des pouvoirs exclusifs dans des champs d'activité scientifique qui ne sont pas les siens, y compris la biologie. (Le Devoir)
16 avril 2010
Les municipalités peuvent exiger la restauration des berges 
La Cour supérieure vient de confirmer dans un important jugement que les municipalités ont le droit d'imposer par règlement la restauration des bandes riveraines sans égard aux pseudodroits acquis sur les usages et les constructions en rives. Contrairement à d’autres provinces, comme le Nouveau-Brunswick, qui protègent par des règlements sévères la qualité de l’eau des prises d’eau potable des villes, le Québec laisse ce champ aux municipalités, ce qui engendre des disparités discutables à plusieurs égards. (le Devoir)
16 avril 2010
BC: The forest industry tax revolt 
When Western Forest Products packed up and sold off the parts of its Woodfibre pulp mill to a forest company in China, the deal did double duty on its accounting books. The company collected $6-million for the mill’s bones, but it also removed an ongoing liability – three years of municipal taxes paid on a dead mill. (Globe & Mail)
16 avril 2010
Could Flathead Valley be Canada's next national park?  
This ecologically essential corridor along the U.S.-Canada border is home to the highest concentration of inland grizzlies in Canada. It’s being eyed by nature lovers, politicians and mining and gas companies alike. (Globe & Mail)
15 avril 2010
Turning to the matrix: a more accurate way to predict extinction 
Discovering where species are most in trouble and where they are relatively secure has become a passion for many conservationists since such information allows attention and funds to be focused to the right places. Scientists have long employed the 'island biogeography theory' to decipher species' vulnerability, but a new model announced in a paper in Conservation Biology is more accurate than island biogeography at predicting trouble spots and extinctions. (Mongabay)
15 avril 2010
Saison hâtive des feux de forêt 
À la mi-avril, la saison des incendies de forêt est déjà en cours en Colombie-Britannique. Dans le centre de la province, six braisiers sont en activité entre Prince George, les Cariboo et les Kootenays. Le ministre des Forêts, Pat Bell, s'est dit inquiet, jeudi, par l'été sec et chaud qui s'annonce. La province compte restreindre davantage les feux à ciel ouvert. Les agents surveilleront plus tôt cette année le respect de ces interdictions. (Radio-Canada)
12 avril 2010
Biodiversité : Neuf nouvelles plantes menacées au Québec 
Avec l’ajout de neuf espèces à la liste des plantes vulnérables du Québec, la ministre Line Beauchamp entend mener à bien la «révolution tranquille» de la diversité biologique de la province. À moins de deux semaines du Jour de la Terre, la ministre de l’Environnement a procédé simultanément lundi au lancement d’un guide d’identification des plantes indigènes rares du Québec, ainsi qu’à l’identification des espèces considérées comme menacées. (Canoë)
13 avril 2010
Chaos and the Accord: Climate Change, Tropical Forests and REDD+ after Copenhagen 
The Copenhagen Accord, forged at COP15 upended international efforts to confront climate change. Never before have 115 Heads of State gathered together at one time, let alone for the singular purpose of crafting a new climate change agreement. Even though the new Accord is still in intensive care, two things are already clear. First, we have entered an entirely new world. And second, tropical forests have the greatest potential to breathe life into the new agreement. (Mongabay)
12 avril 2010
Les pins du Québec décimés 
En 2006, le technicien forestier André Robitaille du Service d'arbres Robec, a eu le choc de sa carrière. Des centaines de tilleuls et de pins d'un âge vénérable constituant la forêt urbaine du cimetière de Forest Hill, près de l'UQTR, étaient en train de mourir à grande vitesse, infestés d'insectes ravageurs et perceurs. (Le Nouvelliste)
12 avril 2010
Parc régional des lacs Long et Montauban : un site menacé d'être amputé 
Le parc régional des lacs Long et Montauban, dans Portneuf, pourrait être amputé du tiers de sa superficie si la société Solifor, une compagnie forestière financée par le Fonds de solidarité FTQ, gagne une requête juridique qu'elle a déposée récemment. (Le Soleil)
11 avril 2010
Alliance inquiétante pour le mouvement environnemental au Québec 
Il est évident que les vendeurs d’énergies fossiles peuvent tirer avantage du financement d’études qui viendraient ternir l’image d’une énergie renouvelable et concurrente, comme celle de l’hydroélectricité. Nous apprenions la semaine dernière que le groupe environnemental québécois Équiterre vient de s’associer à la Pew Foundation, à la Conservation Law Foundation ainsi qu’à la Canadian Boreal Initiative (CBI) pour réaliser une étude sur la vision énergétique continentale du Québec. (Silva Libera)
8 avril 2010
Seed dispersal in the face of climate change, an interview with Arndt Hampe 
Without seed dispersal plants could not survive. Seed dispersal—i.e. birds spreading seeds or wind carrying seeds—means the mechanism by which a seed is moved from its parent tree to a new area; if fortunate the seed will sprout in its new resting place, produce a plant which will eventually seed, and the process will begin anew. But in the face of vast human changes—including deforestation, urbanization, agriculture, and pasture lands—as well as the rising specter of climate change, researchers wonder how plants will survive, let alone thrive, in the future? (Mongabay)
8 avril 2010
Restructuration d'AbitibiBowater : Des chiffres encourageants 
D'après un document obtenu par la Presse canadienne, AbitibiBowater a enregistré des pertes de 314 millions de dollars en 2009. En 2008, les pertes se chiffraient à 1,4 milliard de dollars, occasionnées surtout par la restructuration de l'entreprise. (Radio-Canada)
8 avril 2010
Sauvegarde de la sauvagine : Canards illimités proposent de nouveaux outils 
La société de conservation Canards illimités a regroupé toutes informations gouvernementales disponibles sur la présence des milieux humides. L'organisme espère que ces données et les cartes qui les accompagnent pourront aider les élus et les promoteurs à préserver les milieux humides. (Radio-Canada)
7 avril 2010
De la ressource gaspillée 
Si les 4,2 M $ investis dans ce projet de vente aux enchères de bois a sauvé les uns de l’aide sociale, il soulève plusieurs questionnements chez d’autres. La MRC, les syndicats des usines et les trappeurs ont ce projet pilote à l’œil. (La Frontière)
7 avril 2010
Le Brésil peut mettre fin à la déforestation de l’Amazonie 
La fin de la déforestation de la forêt amazonienne au Brésil. Un rêve possible? Pour des chercheurs brésiliens et américains, l’occasion n’a jamais été aussi bonne, politiquement et économiquement, pour sauver le géant vert et réduire du coup les émissions de carbone au pays. Dans un article publié dans Science, ils estiment que les investissements nécessaires pour éradiquer la déforestation en Amazonie d’ici 2020 seraient de l’ordre de 6,5 milliards à 18 milliards de dollars. (Agence Science Presse)
4 avril 2010
La chronique de Hubert Reeves: Épanouissement 
Les fleurs sont communément l'objet de notre admiration. Déjà leurs boutons sont des promesses de joie. Une promenade printanière ressuscite l'attente des parterres fleuris à embrasser du regard ou le désir d'une fleur sur laquelle se pencher. C'est lorsqu'elles ouvrent leur corolle, déploient leurs pétales et exhalent leur parfum qu'elles séduisent le plus et procurent un plaisir certain, comme l'heureux aboutissement d'une attente, un enivrement. (Canoë)
1 avril 2010
Budget du Québec: accueil tiède des milieux écologistes' 
Les milieux écologistes ont tièdement accueilli le budget Bachand, mardi, se réjouissant d'y voir des mesures «intéressantes», mais déplorant qu'elles demeurent somme toute timides et «isolées». (Le Soleil)
31 mars 2010
Lovelock: 'We can't save the planet' 
Professor James Lovelock, the scientist who developed Gaia theory, has said it is too late to try and save the planet. The man who achieved global fame for his theory that the whole earth is a single organism now believes that we can only hope that the earth will take care of itself in the face of completely unpredictable climate change. (BBC)
30 mars 2010
Budget provincial | Québec réduit son aide au secteur forestier 
Le budget du ministre des Finances, Raymond Bachand, présenté mardi, prévoit une réduction de l'aide au secteur forestier. Depuis 2005, Québec a alloué environ 360 millions de dollars par année en aide au secteur forestier. Le budget 2010 prévoit faire passer cette somme à environ 100 millions de dollars par année pendant quatre ans. C'est surtout l'aide directe aux industriels de la forêt qui sera touchée. Les entreprises devront se fier à la reprise économique et non au gouvernement. (Radio-Canada)
30 mars 2010
FAO : Déforestation, une embellie ? 
« L'Évaluation des ressources forestières mondiales 2010 », le dernier cru de l’étude quinquennale de la F.A.O, Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation a livré ses conclusions. Le processus mondial de déforestation s’infléchit globalement mais inégalement selon les régions. La situation de certains pays reste très préoccupante. (Développement durable)
29 mars 2010
“Government information is a form of infrastructure, no less important to our modern life than our roads, electrical grid or water systems” 
This recent article from The Economist addresses the role of governments in data collection, management, and access. While it does not mention biodiversity data directly, governments play an important role in the collection, archiving, and access to biodiversity data assets. (The Economist)
29 mars 2010
New boreal forest biomass maps produced from radar satellite data 
A new processing algorithm has been developed using stacks of images from the Advanced Synthetic Aperture Radar (ASAR) on ESA's (European Space Agency's) Envisat satellite that allows for the retrieval of boreal forest biomass well beyond the levels that have been previously reported. (DNA)
29 mars 2010
Le recul des forêts dans le monde ralentit grâce aux plans de reboisement de la Chine et de l'Inde 
Bonne nouvelle, le rythme de la déforestation ralentit dans le monde. Mauvaise nouvelle, cette rupture par rapport au mouvement observé depuis plusieurs décennies s'explique pour l'essentiel par les plantations d'arbres à grande échelle auxquelles se livrent la Chine et l'Inde. Plantations dont la valeur écologique est loin de compenser celle des grandes forêts tropicales qui elles continuent de disparaître "à un rythme alarmant" dans certains pays, selon l'étude sur l'"Evaluation des ressources forestières mondiales" présentée, jeudi 25 mars, par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). (Le Monde)
25 mars 2010
Faire plus avec la forêt d'ici 
Industries Grandmont prêche par l'exemple en lançant un nouveau produit de niche qui allie le bois et l'aluminium, destiné essentiellement à l'exportation outre-mer. Fidèle à sa ligne directrice, l'entreprise de Saint-Gédéon n'utilisera que des essences d'arbres disponibles au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour fabriquer ses futures tables d'appellation Beaver Wood. (Le Quotidien)
25 mars 2010
La déforestation a ralenti dans les années 2000, selon la FAO 
La déforestation a ralenti dans le monde ces dix dernières années même si une surface boisée équivalant au Costa Rica continue à être détruite chaque année, montre un rapport de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publié jeudi. (L'Express)
25 mars 2010
Le nouveau régime forestier vu d'un bon oeil 
La députée de Matapédia, Danielle Doyer, et le Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent sont satisfaits du contenu du nouveau régime forestier québécois qui a été adopté par l'Assemblée nationale. « C'est un changement de culture, un changement de vision parce que le ministère sera plus présent. Ça va être sa responsabilité davantage que celle de l'industrie. Il y a une nouvelle vision aussi qui est intéressante, c'est celle de la forêt de proximité. » Danielle Doyer, députée de Matapédia (Radio-Canada)
25 mars 2010
Nouveau régime forestier : La régionalisation est déjà amorcée 
Même si le nouveau régime forestier de la province vient d'être adopté, Québec a commencé il y a quelques années à régionaliser l'administration des forêts publiques de la province. Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune a d'abord demandé aux Conférences régionales des élus (CRE) de mettre sur pied des commissions régionales des ressources naturelles. Une fois ces commissions mises en place, des tables de gestion intégrée des ressources et du territoire doivent être constituées dans chaque unité de gestion de la forêt publique. Au Bas-Saint-Laurent, chacune des six unités d'aménagement de la forêt publique aura sa table dès le mois prochain. (La Frontière)
25 mars 2010
Forêt privée : Les propriétaires pourraient se faire refiler la facture de l’industrie 
L’Agence de forêt privée du Témiscamingue craint que les 20 % des coûts d’aménagement assumés jusqu’à maintenant par l’industrie ne soient pelletés dans la cour des propriétaires à l’été 2010. Cette question a longuement été discutée lors de la dernière rencontre du conseil d’administration de l’organisme le 18 mars. (La Frontière)
25 mars 2010
Une proposition révolutionnaire de l’Équateur : l’Initiative Yasuní ITT 
L’échec du sommet de Copenhague, en décembre 2009, a montré les difficultés des États à se remettre en question quant à leur modèle de développement et à présenter de véritables politiques de lutte contre le réchauffement climatique en accord avec les autres pays du monde. Face à cette incapacité à aller au-delà des intérêts nationaux et commerciaux, un petit pays, l’Équateur, propose au monde une idée simple mais révolutionnaire  : l’Initiative Yasuní ITT. Le projet ITT (sigle venant du nom des trois forages d’exploration se trouvant dans la zone  : Ishpingo-Tambococha-Tiputini) consiste à laisser sous terre quelque 850 millions de barils de pétrole situés dans le parc Yasuní, une réserve naturelle contenant une des plus importantes biodiversités au monde. (L'Humanité)
24 mars 2010
Régime forestier : Le projet de loi 57 adopté par Québec 
Québec a adopté à l'unanimité, mardi, mais dans une quasi-indifférence, le projet de loi 57 qui modifie le régime forestier québécois. Peu de personnalités publiques étaient au courant de son adoption. Pourtant, après six ans de crise forestière, cette loi a pour objectif de changer le processus de distribution du bois des terres publiques et d'assurer une meilleure protection de la forêt. (Radio-Canada) | Réaction de Nature Québec La lutte des groupes environnementaux n’aura pas été vaine! 
22 mars 2010
Crise de financement dans les groupes environnementaux 
Contrairement à la politique gouvernementale d'aide aux groupes «autonomes», le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) préfère financer certains «projets» de groupes environnementaux, qui vont dans le sens de ses priorités, plutôt que de leur assurer un financement de base pour assurer leur existence en les laissant libres de leurs gestes et critiques. Plusieurs disent qu'il s'agit d'une «discrimination planifiée à l'endroit des groupes trop critiques des politiques». (Le Devoir)
20 mars 2010
Le bois gagne en notoriété 
Les perceptions des Québécois quant à l'utilisation du bois dans les constructions de grandes dimensions évoluent favorablement. C'est ce que révèle un sondage présenté hier par le président de la Coalition BOIS Québec, Robert Beauregard, en même temps que le lancement de la deuxième phase de la campagne Je touche du bois. (Le Soleil)
20 mars 2010
Doit-on interdire l’exploration minière dans certains secteurs? 
Plusieurs intervenants, dont le député François Gendron, ont demandé ce matin d’exclure l’exploration minière de certains territoires sensibles comme les eskers ou les sites récréotouristiques. Le premier forum sur le développement minier, organisé par la Conférence régionale des élus de l’Abitibi-Témiscamingue, réunit quelque 250 personnes à Rouyn-Noranda. L’objectif est de dégager un consensus régional sur ce qui est acceptable dans le domaine minier et ce qu’on ne veut plus voir. (La Frontière)
19 mars 2010
Le bois gagne en notoriété 
Les perceptions des Québécois quant à l'utilisation du bois dans les constructions de grandes dimensions évoluent favorablement. C'est ce que révèle un sondage présenté hier par le président de la Coalition BOIS Québec, Robert Beauregard, en même temps que le lancement de la deuxième phase de la campagne Je touche du bois. (Le Quotidien)
19 mars 2010
Le bois pour lutter contre les changements climatiques | Quatorze ambassadeurs nommés pour valoriser la ressource  
Parmi les 14 ambassadeurs nommés dans le cadre de la deuxième phase de la campagne de sensibilisation Je touche du bois! de la Coalition BOIS Québec, visant à favoriser l'utilisation du bois dans la construction au Québec, la directrice du Domaine Forget représente la Capitale-Nationale. (Québec Hebdo)
19 mars 2010
Kit Kat spat goes viral despite Nestlé's efforts 
Now you see it, now you don't. Wait: Now you do. A global game of Whack-a-Mole broke out Wednesday on the Internet when YouTube removed a gruesome anti-Nestlé commercial by Greenpeace after the multinational food giant complained, only to have viewers flock to the video-sharing site Vimeo.com, where the spot became an instant cause célèbre because of the reputed censorship. (Globe & Mail)
19 mars 2010
Adoption du projet de loi 57 pour un nouveau régime forestier 
«Ce projet de loi est majeur pour l'avenir forestier du Québec. Si nous sommes en faveur des grandes orientations contenues dans cette loi, il faut craindre maintenant son application car pour y arriver, la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, aura besoin de moyens financiers et de ressources. La question est donc de savoir si elle aura les moyens de ses ambitions». C'est ce qu'a déclaré le député de Roberval et porte-parole de l'opposition officielle en matière de forêts et de mines, Denis Trottier, lors de l'adoption du projet de loi 57 qui a eu lieu aujourd'hui à l'Assemblée nationale. (Communiqué PQ)
19 mars 2010
La chauve-souris, un chasse-moustiques sans merci 
S'il est un petit animal qui suscite des peurs paniques, souvent injustifiées, c'est bien la chauve-souris. Certes, c'est un animal sauvage, donc imprévisible par ses ripostes s'il perçoit les géants que nous sommes comme des menaces. (Le Devoir)
18 mars 2010
Climate change pushing bird species 'towards extinction:' US 
Climate change is pushing some bird species "towards extinction," US Interior Secretary Ken Salazar warned Thursday as a new report on the threats facing North American birds was released. "For well over a century, migratory birds have faced stresses," Salazar said. "Now they are facing a new threat -- climate change -- that could dramatically alter their habitat and food supply and push many species towards extinction." (AFP)
18 mars 2010
Greenpeace part en guerre contre Nestlé 
Coup de barre contre la multinationale de l'alimentation. Le groupe de pression environnemental Greenpace a accusé hier le géant suisse Nestlé de contribuer, avec ses populaires produits, à la dévastation de la forêt tropicale. Raison invoquée? L'utilisation massive par le transformateur alimentaire d'huile de palme provenant d'Indonésie et dont la production, en hausse depuis quelques années, est à l'origine de la destruction de cette forêt et de sa biodiversité. (Le Devoir)
17 mars 2010
Forest protected areas important for slowing climate change 
A new study, involving scientists from 13 different organizations, universities and research institutions, has determined that forest protection offers one of the most effective, practical, and immediate strategies to combat climate change. The study makes specific recommendations for incorporating protected areas into overall strategies to reduce emissions of greenhouse gasses from deforestation and degradation (nicknamed REDD). (Sify News)
16 mars 2010
La forêt suisse en éclatante santé 
Le patrimoine forestier continue à s’étendre et à se densifier, indique le troisième inventaire fédéral. Seuls bémols: elle se porterait trop bien à certains égards. La forêt suisse abrite 495 millions d’arbres (soit de pousses d’arbres ayant atteint 12 centimètres de diamètre à hauteur de poitrine). Tel est l’un des très nombreux chiffres fournis par le troisième inventaire forestier national suisse. (Le Temps)
16 mars 2010
L'Abitibi-Témiscamingue outillée pour préserver ses milieux humides 
Les développeurs régionaux et les aménagistes pourront dorénavant compter sur un Plan régional de conservation et sur une cartographie en secteur forestier des milieux humides, gracieuseté de Canards illimités (CI). L’organisme, qui est actif depuis 30 ans au Québec, estime que les deux outils qu’il vient de rendre disponibles sont indispensables pour développer le territoire de façon durable. «Canards illimités est loin d’être contre le développement, indique Mathieu St-Amant, conseiller en communication. Le but est de faire en sorte que l’on puisse agir en amont au lieu de faire du développement et de devoir restaurer par la suite.» (L'Écho Abitibien)
15 mars 2010
L’érable ne meurt pas de pluies acides mais de l’effet de serre 
Le dépérissement des érables du Québec et de l’Est de l’Amérique s’explique davantage par l’effet de serre que par les pluies acides, affirme Allan Auclair, un chercheur du Centre fédéral de foresterie des Laurentides. (Le Devoir)
15 mars 2010
Distribution de fonds pour la protection des forêts 
Une conférence ministérielle sur les grands bassins forestiers s’est tenue jeudi 11 mars à huis-clos à Paris. Réunissant 54 pays des principaux bassins forestiers ainsi que des nations bailleurs de fonds, la réunion avait l’objectif d’allouer les sommes prévues à Copenhague. Un premier pas vers la reconnaissance de la souveraineté des forêts… (Développement durable)
15 mars 2010
Nord-du-Québec : Des arbres de plus d'un quart de millénaire 
La région du Nord du Québec est couverte par la forêt boréale qui, à certains endroits, atteint des âges très avancés. Ainsi, à 155 kilomètres au nord-est de Chibougamau, une vieille forêt intacte d'épinettes noires de plus de 200 ans coule des jours encore paisibles près du lac Tournemine sur une superficie de 381 hectares. (Canoë)
15 mars 2010
Distribution de fonds pour la protection des forêts 
Une conférence ministérielle sur les grands bassins forestiers s’est tenue jeudi 11 mars à huis-clos à Paris. Réunissant 54 pays des principaux bassins forestiers ainsi que des nations bailleurs de fonds, la réunion avait l’objectif d’allouer les sommes prévues à Copenhague. Un premier pas vers la reconnaissance de la souveraineté des forêts… (Développement durable)

>>>>>>>

15 mars 2010
Bataille diplomatique autour des espèces menacées 
Rarement conférence des parties de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore menacées d'extinction (Cites) aura autant fait parler d'elle. Ce coup de projecteur tient, pour beaucoup, à la focalisation sur le thon rouge, espèce convoitée et surpêchée dont le sort fait l'objet d'une intense bataille diplomatique. Son commerce pourrait être suspendu à l'occasion de cette réunion, qui se tient à Doha (Qatar) du samedi 13 au jeudi 25 mars. (Le Monde)
15 mars 2010
Incendies de forêt en hiver : inhabituels et inquiétants 
L'apparition de feux de forêt en hiver inquiète la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU). Depuis jeudi, cinq alertes lui ont été signalées, un phénomène inhabituel pour un mois de mars. «Ce n'est pas du jamais-vu, mais c'est très rare», a déclaré au Soleil Gérard Lacasse, coordonnateur à l'information à la SOPFEU. En 20 ans, seulement 12 feux de forêt ont été signalés au Québec en mars. (Le Soleil)
15 mars 2010
Les mathématiques au secours de la biodiversité !  
Inauguration de la Chaire de Modélisation Mathématique et Biodiversité, créée par le Muséum national d’Histoire naturelle et l’Ecole Polytechnique. La toute nouvelle Chaire de Modélisation Mathématique et Biodiversité a pour but de répondre à des enjeux clés de l’environnement, tels que les niches écologiques, l’évolution adaptative, l’analyse de la dynamique des communautés et la construction de scénarios de la biodiversité. Trois discours inauguraient la création de cette chaire, écoutez-les dans cette émission. (Canal Académie)
15 mars 2010
Colère à Environnement Canada 
Dans l'optique de contrôler davantage le message public, le gouvernement Harper a implanté un «protocole de relations avec les médias» sans précédent dans le domaine climatique: il interdit aux scientifiques de l'environnement de répondre directement aux questions des journalistes, comme ils le font depuis plusieurs décennies, a appris La Presse. (La Presse)
12 mars 2010
Au Brésil, les industriels de la cellulose volent au secours des «forêts natives» 
Dans les pays de l’hémisphère Sud, l’eucalyptus assure aux papetiers une rentabilité exceptionnelle. Or, il s’agit d’une monoculture en principe maudite. Les industriels brésiliens, eux, ont trouvé le moyen d’être «écologiquement corrects» en la matière. (Usine Nouvelle)
12 mars 2010
La forêt, enjeu majeur du changement climatique 
Dans la lutte contre le changement climatique, la protection de la forêt est essentielle. La déforestation représente en effet 20 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. La conférence réunie ce jeudi par la France et la Norvège à Paris, a pour objectif de concrétiser les engagements pris lors du sommet de Copenhague en décembre dernier sur ce dossier. (Le Figaro)
11 mars 2010
Projet de loi no 57 sur l'aménagement durable du territoire forestier  
C'est aujourd'hui qu'a pris fin, en commission parlementaire, l'étude détaillée du projet de loi sur l'aménagement durable du territoire forestier (PL-57). Il aura fallu plus de 65 heures pour étudier les 370 articles que contient cet important projet de loi. Plusieurs amendements permettant de le bonifier ont été discutés et acceptés dont le renforcement du principe de résidualité des bois de la forêt privée et des améliorations dans la démarche participative encadrant la planification forestière. (L'Écho de La Baie)
11 mars 2010
Norvège : 500 000 espèces végétales réunies dans «l'Arche de Noé» 
eux ans après son inauguration, l'«Arche de Noé» souterraine située dans l'archipel arctique de Svalbard, en Norvège, a recueilli près d'un demi-million de semences des diverses espèces végétales de la planète, ce qui en fait la banque de semences la plus grande au monde, ont annoncé jeudi les exploitants du site. (Canoë)
10 mars 2010
La forêt expliquée aux élèves 
L'Association forestière de la vallée du Saint-Maurice vient de recevoir 20 000 $ de la Conférence régionale des élus de la Mauricie pour l'élaboration d'un outil pédagogique destiné au cours sciences et technologie du niveau secondaire et qu'elle élaborera avec une demi douzaine de partenaires. Le coût total du projet est de 105 000 $. (Le Nouvelliste)
10 mars 2010
Europe : la Commission ouvre « le livre vert » de la forêt 
Quels défis attendent nos forêts, comment faire face ? Réponses dans le « livre vert » intitulé « Protection des forêts et information en Europe : préparer les forêts au changement climatique » adopté le 1er mars 2010 par la Commission européenne. En lien, une consultation publique est lancée pour alimenter les décisions à venir au niveau européen. (Le Journal de développement durable)
10 mars 2010
Déforestation et climat au cœur d'une conférence internationale à Paris 
Le président français Nicolas Sarkozy ouvrira jeudi à Paris une conférence ministérielle internationale sur le rôle des grands bassins forestiers -Amazonie, Congo, Indonésie- dans la lutte contre le changement climatique. L'objectif: mettre en oeuvre une stratégie mondiale de lutte contre la déforestation. (Nouvel Observateur)
10 mars 2010
Restaurer là ce qui est détruit ici | 39 programmes utilisent les forces du marché pour préserver la biodiversité 
Il existe présentement 39 programmes à travers le monde qui utilisent les forces du marché pour préserver, bien qu'à des degrés divers, la biodiversité en déclin de la planète. Selon une étude divulguée hier par l'ONG américaine Ecosystem Marketplace, 25 autres programmes sont en préparation ailleurs sur la planète. (Le Devoir)
9 mars 2010
Pommainville suggère une politique forestière 
Le maire de la Nation, Denis Pommainville, suggère à ses homologues de l'Est ontarien de développer une politique forestière pour assurer la survie des arbres sur le territoire et éviter des catastrophes environnementales. (Le Droit)
8 mars 2010
Nos espèces menacées le sont-elles vraiment? 
Dossier important paru dans Le Soleil:
  • En danger au Québec, en sécurité ailleurs... 
    • Voici quelques espèces considérées comme vulnérables ou menacées au Québec : Arisème dragon (Arisaema dracontium), Orme liège (Ulmus thomasii), et d'autres...
  • Biodiversité : les bonnes (et les moins bonnes) cibles 
    • S’y prend-on de la bonne façon pour préserver la biodiversité au Québec ? L’approche adoptée par à peu près tous les gouvernements de la planète, soit la protection d’espèces individuelles, donne-t-elle de bons résultats (sans être parfaite, évidemment) ou mène-t-elle à un cul-de-sac ?
  • Espèces menacées: pas de répit pour les champignons 
    • Parent pauvre historique des sciences de la vie, les champignons forment un trou béant dans nos efforts de conservation de la biodiversité. Si le Québec (comme bien d'autres gouvernements) a une liste d'espèces en danger pour les plantes et une autre pour les animaux, il n'en a aucune pour la vaste famille des fungi, qui compte pourtant plus de 2500 espèces dans la Belle Province.
8 mars 2010
AbitibiBowater, union reach tentative pact  
AbitibiBowater Inc. has reached a tentative labour contract for the bulk of its unionized workers in Canada, a deal that could help the insolvent newsprint giant to emerge from bankruptcy protection later this year. The agreement requires about 4,000 workers in Quebec, Ontario and Atlantic Canada to accept wage concessions, which would be used to fund pension contributions for the existing employees and 8,000 retirees. (Globe & Mail)
8 mars 2010
Régime forestier : Pénurie d’ingénieurs appréhendée 
L’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec craint une pénurie d’ingénieurs d’ici cinq ans, au moment même de la mise en place du nouveau régime forestier. L’Ordre estime qu’il y aura 65 départs à la retraite en 2015 pour seulement une trentaine de diplômés aux baccalauréats en foresterie à l’Université Laval. Selon eux, cette problématique est préoccupante, surtout avec l’implantation imminente du nouveau régime forestier défini dans le projet de loi sur l’aménagement durable du territoire forestier. (Journal Métro)
8 mars 2010
AbitibiBowater signe une entente de principe avec ses travailleurs du SCEP 
Le géant canadien de la foresterie et du papier journal AbitibiBowater pourrait émerger de la protection de la cour contre ses créanciers d'ici l'automne, maintenant que son plus important syndicat a accepté des baisses de salaire historiques afin de préserver les régimes de retraite de milliers d'employés et retraités. L'accord prévoit qu'environ 4000 travailleurs de 12 usines de pâtes et papiers d'AbitibiBowater au Québec, en Ontario et au Canada atlantique acceptent des baisses de salaire, les économies réalisées par l'entreprise montréalaise devant lui permettre de financer les régimes de retraite de ses employés actuels et de 8000 travailleurs à la retraite. (Presse canadienne)
7 mars 2010
Why seed dispersers matter, an interview with Pierre-Michel Forget, chair of the FSD International Symposium 
There are few areas of research in tropical biology more exciting and more important than seed dispersal. Seed dispersal—the process by which seeds are spread from parent trees to new sprouting ground—underpins the ecology of forests worldwide. In temperate forests, seeds are often spread by wind and water, though sometimes by animals such as squirrels and birds. But in the tropics the emphasis is far heavier on the latter, as Dr. Pierre-Michel Forget explains (Mongabay)
7 mars 2010
Le centre de la biodiversité en chantier 
Les visiteurs qui ont profité du redoux pour aller se balader du côté du Jardin botanique ont sans doute remarqué qu'un grand édifice est sorti de terre au cours de l'hiver. Il s'agit du Centre de la biodiversité de l'Université de Montréal, dont la construction doit être achevée à l'automne. Le projet de 24,5 millions comptera plusieurs laboratoires. Une cinquantaine de chercheurs et d'étudiants y travailleront à la recension et la conservation de la biodiversité. (Cyberpresse)
6 mars 2010
Budget fédéral : la forêt a été oubliée, déplorent des élus 
L'absence de nouvelles mesures dans le budget fédéral pour venir en aide à l'industrie forestière québécoise déçoit les élus de la Gaspésie. Ottawa, estiment-ils, a manqué une autre belle occasion de rétablir les ponts avec le secteur de la transformation du bois. (Le Soleil)
5 mars 2010
Budget : l'industrie forestière laissée pour compte 
Alors que le gouvernement Harper continue d'aider à coups de milliards l'industrie automobile, rien de nouveau n'était prévu dans le budget présenté hier par le ministre des Finances, Jim Flaherty, afin de sortir l'industrie forestière de la difficile situation dans laquelle elle se trouve depuis plusieurs années déjà. (Le Nouvelliste)
5 mars 2010
Un budget peu réjouissant pour l'industrie forestière 
«À quoi peuvent nous servir toutes les petites mesures qui pourraient être positives, si on ne survit pas?», s'interroge simplement le PDG du Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ), Guy Chevrette, qui ne trouve rien pour se réjouir dans le budget fédéral déposé hier par le ministre Jim Flaherty. M. Chevrette déplore en effet l'absence d'une compréhension minimale par le gouvernement conservateur de Stephen Harper de la situation de crise que traverse l'industrie forestière depuis des années. (Canoë)
5 mars 2010
Les multinationales interrogées sur leur empreinte forestière 
On connaissait l’empreinte écologique, déclinée en empreinte carbone… Il va désormais falloir aussi se préoccuper de son empreinte forestière, soit son impact sur la déforestation. « Chaque jour, les consommateurs « mangent » de la forêt au travers de la côte de bœuf et du bacon qu’ils mangent ou des produits de beauté qu’ils utilisent, mais ils ne le savent pas », affirme Andrew Mitchell, le président du comité de pilotage du « Forest footprint disclosure project »*, en préambule du premier rapport recensant les pratiques d’approvisionnement des entreprises pour leurs produits à risques issus de la forêt. (Novethic)
5 mars 2010
Le dioxyde de carbone fait pousser les forêts plus vite 
Les forêts de l’Est américain se portent bien. Elles n’ont même jamais poussé aussi vite depuis 250 ans. La cause de cette vitalité est... l’émission de CO2 qui augmente le taux de ce gaz dans l’atmosphère, élève la température et allonge la saison de croissance végétale. Cela pourrait avoir des conséquences écologiques, climatiques et économiques si cette observation était confirmée dans d’autres types de forêt. (Futura Environnement)
5 mars 2010
Global Warming: 'Cooling' Forests Can Heat Too 
The simple formula we've learned in recent years -- forests remove the greenhouse gas CO2 from the atmosphere; therefore forests prevent global warming -- may not be quite as simple as we thought. Forests can directly absorb and retain heat, and, in at least one type of forest, these effects may be strong enough to cancel out a good part of the benefit in lowered CO2. This is a conclusion of a paper that will be published on January 22, in Science by scientists in the Weizmann Institute's Faculty of Chemistry. (Science Daily)
5 mars 2010
Une étude révèle les causes de la déforestation 
Une équipe de chercheurs américains tire la sonnette d'alarme concernant la déforestation dans les pays tropicaux. Les deux principales causes de la déforestation dans les pays tropicaux sont la croissance de la population urbaine et les exportations agricoles, selon une étude publiée dimanche 7 février dans la revue spécialisée Nature Geoscience. Une idée répandue veut que les forêts puissent être protégées en réduisant la population des zones rurales et en incitant les paysans à ne pas déboiser. (Nouvel Observateur)
5 mars 2010
Situation des forêts du monde 
Quel sera l'impact sur les forêts du futur développement économique, du commerce mondialisé et de l'accroissement démographique? L'édition 2009 du rapport biennal sur la Situation des forêts du monde se penche sur cette question sous le thème «Société, forêts et foresterie: s'adapter pour l'avenir». La Partie I récapitule les perspectives pour les forêts et la foresterie dans chaque région en se basant sur les études prospectives régionales du secteur forestier publiées périodiquement par la FAO. Les tendances déjà observées et les projections relatives aux changements démographiques, économiques, institutionnels et technologiques sont examinées pour ébaucher des hypothèses pour 2030. La Partie II analyse comment la foresterie devra s'adapter à l'avenir. (FAO)
5 mars 2010
Le code-barres génétique : une appellation d'origine contrôlée pour les champignons pathogènes des arbres 
À l’heure de la biologie moléculaire, le code-barres génétique comble les lacunes et confirme la valeur de la taxonomie traditionnelle des espèces basée sur les différences morphologiques. Le code-barres génétique permet d’identifier et de classifier correctement n’importe quel organisme vivant. (L'Éclaircie)
5 mars 2010
Environnement - Rien pour verdir le bilan des conservateurs 
Pas un sou de prévu pour la Fondation canadienne pour les sciences du climat et de l'atmosphère (FCSCA), une diminution du budget d'Environnement Canada (EC) et un changement important dans le processus d'évaluation environnementale des projets énergétiques: le budget d'hier n'aura pas permis de rapprochement entre le milieu environnemental et le gouvernement conservateur. (Le Devoir)
4 mars 2010
En pleine refonte du régime forestier, une pénurie d’ingénieurs forestiers est appréhendée 
Au moment de la mise en place du nouveau régime forestier, on prévoit 2 fois plus de départs à la retraite que de nouvelles recrues au sein de la profession d’ingénieurs forestiers. En effet, l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec estime qu’il y aura 65 départs à la retraite en 2015 pour seulement une trentaine de diplômés aux baccalauréats en foresterie à l’Université Laval. Selon Denis Villeneuve, président de l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, « une pénurie d’ingénieurs forestiers est appréhendée d’ici 5 ans, si le nombre d’étudiants dans ce domaine reste le même ». (Écho de La Tuque)
2 mars 2010
69 hectares protégés à perpétuité dans le Boisé du Tremblay à Boucherville 
C’est avec une grande fierté que l’équipe du Corridor forestier, est heureuse d’annoncer la donation de près d’un million de pieds carrés de terres écosensibles dans le Boisé du Tremblay à Boucherviile par la compagnie 2327-3162 Québec Inc. de M. Robert Roy. Grâce à cette nouvelle donation, Nature-Action Québec assurera la protection à perpétuité de 69 hectares de milieux naturels d’une valeur exceptionnelle. (Nature Action)
2 mars 2010
Les Innus déclarent la guerre aux gouvernements 
« C’est une guerre qui s’entame. Nous voulons que nos droits ancestraux soient protégés sur notre territoire. Les gouvernements doivent comprendre que nous ne nous laisserons plus faire. » Voilà comment le chef Réal McKenzie, de la communauté Matimekush-Lac John (Shchefferville), a résumé la situation à la suite de l’excursion de chasse que 150 Innus du Québec ont fait sur le territoire du Labrador, la semaine dernière. (Journal de Québec)
1 mars 2010
La bourse du carbone 
Trois chercheurs de l'Université du Québec à Chicoutimi souhaitent se servir des territoires non productifs de la forêt boréale pour reboiser et surtout pour mesurer avec certitude la quantité de CO2 séquestrée par l'épinette noire lors de sa croissance. Leur but ultime de leur projet, Carbone Boréal, est d'utiliser la forêt boréale comme un gigantesque puits de carbone capable d'absorber le CO2 et mettre ainsi à la disposition de l'humanité une autre façon de combattre les changements climatiques. Un exemple de rigueur scientifique pour une future bourse du carbone au Canada. (Radio-Canada | Reportage télé à Découverte)
28 février 2010
Ingénieur forestier, une espèce rare 
À quelques semaines de l'adoption de la nouvelle loi établissant un nouveau régime forestier, une pénurie pourrait frapper les entreprises qui désirent embaucher des ingénieurs œuvrant dans ce secteur économique. C'est ce que prévoit Denis Villeneuve, président de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec qui réunit 2150 membres à travers toute la province, en se basant sur les inscriptions auprès du Département de foresterie de l'Université Laval. (Le Soleil)
27 février 2010
Environnement - Pour une gestion concertée 
Les processus de consultation devraient impliquer la société civile, selon un rapport. Non seulement il ne faut pas mettre la hache dans les processus actuels de consultation publique, comme le réclament certains ténors de la droite, mais les gouvernements et les grands acteurs économiques doivent aller plus loin et impliquer directement la société civile et les groupes environnementaux dans une «gouvernance concertée» pour réaliser au Canada un véritable développement durable. C'est ce qu'affirme un rapport publié hier par la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie (TRNEE) et le Forum des politiques publiques (FPP). (Le Devoir)
25 février 2010
The art of defusing the green protests  
The forest industry once knew the difficulties of being pegged as an environmental ogre. It solved the conflict by treating the opposition as equals. Can the storm in the oil sands be calmed in the same way? (Globe & Mail)
25 février 2010
Le projet-pilote de la forêt habitée sera reconduit 
Le projet-pilote d’école communautaire à St-Philémon (Bellechasse) n’aura pas atteint tout ses objectifs de départ mais aura tout de même causé certaines surprises à ses initiateurs. Les résultats sont suffisamment positifs pour que les parents et la municipalité choisissent de reconduire le programme pédagogique. (CFIN)
25 février 2010
La forêt rapproche Taiwan et le Canada 
Un séminaire sur la gestion durable des forêts est organisé aujourd’hui à Taipei par le Bureau de représentation commerciale du Canada à Taipei (CTOT) et l’Association canadienne des produits de la forêt, l’occasion pour les participants de partager leur expérience dans ce domaine et d’étudier le développement de l’industrie du bois à Taiwan. (Taiwan Info)
24 février 2010
Ingénieurs forestiers : plus de retraités que de diplômés 
En 2015, il y aura deux fois plus d'ingénieurs forestiers qui partiront à la retraite que de diplômés pour les remplacer. L'état de santé précaire de l'industrie forestière n'est pas étranger à cette situation. Pourtant... Au terme d'une décennie marquée par une baisse constante du nombre d'étudiants dans ce domaine, l'Université Laval et l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec vont sur la place publique. La profession sera frappée par une pénurie au moment même où le nombre d'emplois disponibles augmente, affirment-ils. En 2015, 65 ingénieurs forestiers iront à la retraite pendant que Laval, seule université offrant cette formation, ne donnera un diplôme qu'à une trentaine de «nouveaux». (Le Soleil)
24 février 2010
Déclaration du Chef national de l'APN, Shawn Atleo, sur les droits ancestraux des Innus en matière de chasse au caribou 
"Faire main basse sur la nourriture d'une famille constitue une atteinte grave aux droits de la personne. Les peuples autochtones font, depuis toujours, partie intégrante de l'écosystème. Ce ne sont pas les Innus qui ont provoqué le déclin de la harde de caribous du Labrador. Ce déclin résulte plutôt du développement, de l'extraction des ressources, du réseau d'alerte avancé et d'autres facteurs d'origine humaine. Empêcher nos peuples d'accéder à une source de nourriture naturellement accessible équivaut à verser une subvention aux détaillants en alimentation. De surcroît, il en résultera des problèmes de santé et de société dévastateurs de même qu'un recul sur le plan de la langue et de la culture. (CNW)
24 février 2010
Reducing Forest Emissions | The U.S. contribution to this effort will be one billion dollars over the next three years 
At the climate change summit in Copenhagen, December 16th, 2009, Secretary of Agriculture Tom Vilsack announced the United States, joined by Australia, France, Japan, Norway, and the United Kingdom, agreed to dedicate a total of $3.5 billion as initial public finance towards slowing, halting and eventually, reversing deforestation in developing countries. This funding will help facilitate capacity building efforts to Reduce Emissions from Deforestation and Forest Degradation in Developing Countries, or REDD-plus, for the years 2010-2012. (VOA News)
24 février 2010
La forêt manque d’ingénieurs malgré la crise 
L’industrie forestière a un urgent besoin d’ingénieurs forestiers malgré les multiples pertes d’emplois qui ont frappé le secteur au cours des dernières années. On estime qu’entre 65 et 70% des ingénieurs forestiers vont prendre leur retraite d’ici 2015 alors que seulement une trentaine de nouveaux diplômés quitteront les bancs d’école annuellement. (Canoë)
24 février 2010
L'Estrie souhaite mieux protéger sa forêt 
Protéger la forêt et les espèces qu'elle abrite n'est pas tâche facile bien souvent. Surtout dans une région comme l'Estrie, où la population est relativement dense si on compare avec des secteurs situés plus au nord dans la province. Pour arriver à leurs fins, les gens oeuvrant à la protection de la forêt dans la région doivent semble-t-il discuter avec les producteurs forestiers, tel que cela s'est produit jeudi et hier à l'occasion du Colloque conservation et foresterie, qui a réuni plus de 100 personnes dans le Canton d'Orford. (La Tribune)
24 février 2010
En 2050, un mois d'hiver en moins 
En raison des gaz à effet de serre, l’hiver québécois pourrait être écourté de presque un mois en 2050, révèle une projection d’Environnement Canada et du Consortium Ouranos sur la climatologie régionale et les changements climatiques. Selon l’analyse de simulations climatiques dans la Vallée du Saint-Laurent, les hivers que connaîtra le sud du Québec dans une quarantaine d’année seront plus chauds et plus humides et débuteront 13 jours plus tard qu’actuellement pour se terminer 11 jours plus tôt. Il en résultera une perte totale de 24 jours d’hiver et l’Estrie devrait connaître la réduction la plus marquée de la période de gel avec un hiver plus court d’environ 30 jours. (Rue Frontenac)
23 février 2010
Grizzly Bears Move Into Polar Bear Habitat in Manitoba, Canada 
Biologists affiliated with the American Museum of Natural History and City College of the City University of New York have found that grizzly bears are roaming into what was traditionally thought of as polar bear habitat -- and into the Canadian province of Manitoba, where they are officially listed as extirpated. The preliminary data was recently published in Canadian Field Naturalist and shows that sightings of Ursus arctos horribilis in Canada's Wapusk National Park are recent and appear to be increasing in frequency. (Science Daily)
23 février 2010
Réforme du régime forestier : Québec ne reculera pas devant les industriels 
Québec ne reculera pas devant le Conseil de l'industrie forestière qui l'accuse de mettre de l'avant un projet de loi menant à des abus de bureaucratie et des coûts supplémentaires. Le Soleil a obtenu copie d'un document qui circule au sein du conseil d'administration de l'organisme. Il s'agit d'une critique sévère portant sur le nouveau régime forestier qui se trouve, en ce moment, sous examen par les parlementaires. (Le Soleil)
23 février 2010
Newfoundland, Quebec Innu clash over caribou  
Newfoundland and Labrador's government said Monday a group of Quebec Innu is threatening to wipe out an endangered caribou herd by hunting in a protected area and called for a meeting to settle the dispute. (Ottawa Citizen)
23 février 2010
Innu continue hunt in Labrador protected area 
Quebec Innu hunters have killed dozens of caribou in a protected area of Labrador. As many as 150 hunters from five Quebec-based Innu groups began a weeklong hunt Sunday that crossed the provincial boundary, a move the hunters say is a protest over a contentious land deal struck between Newfoundland and Labrador and the Innu in Labrador. (CBC)
22 février 2010
Pourquoi la sauvegarde de la biodiversité peine à mobiliser ? 
2010 a été consacrée comme l'année de la biodiversité par l'ONU. Cependant, au-delà des cercles d'initiés, la protection des écosystèmes suscite peu d'enthousiasme, en comparaison avec la mobilisation que l'on trouve sur le climat. Trop complexe ? Ou peut-être aussi trop porteur d'enjeux économiques ? (Novethic)
20 février 2010
Régime forestier: des centaines de fonctionnaires à embaucher 
Le nouveau régime forestier se traduira par l'embauche de «centaines de nouveaux fonctionnaires», à l'heure même où Québec insiste sur ses efforts pour réduire la taille de l'État. Le Conseil de l'industrie forestière du Québec revient à la charge avec cet argument au moment où l'examen du projet de loi sur la gestion des forêts entre dans sa phase finale. (Le Soleil)
20 février 2010
Le rendez-vous raté de la lutte contre le déclin de la biodiversité 
Depuis 2002, les chefs d'Etat ou de gouvernement ont adopté, au moins à quinze reprises, l'objectif de "réduire fortement le rythme actuel de perte de la biodiversité d'ici à 2010". Ils ont aussi réaffirmé une cinquantaine de fois – dont lors de trois G8 – leur soutien à cet objectif et la nécessité de prendre des mesures pour l'atteindre, selon le décompte établi par Jean-Patrick Le Duc, du Muséum national d'histoire naturelle. (Le Monde)
19 février 2010
19 février 2010
Les entreprises interrogées sur leur empreinte forestière 
A l’instar du Carbon Disclosure Project, le Forest Footprint Disclosure (FFD) est une nouvelle initiative de divulgation, axée sur l’empreinte forestière des entreprises. Le FFD, qui vient de publier son premier rapport, vise à faciliter le dialogue entre investisseurs et entreprises sur la gestion de risque en matière d'empreinte forestière. Objectif : mettre en place un programme de divulgation annuelle contribuant à freiner la déforestation due aux pratiques d’approvisionnement des grandes entreprises. (Novae)
18 février 2010
Le pergélisol fuit 
La frontière du sol gelé en permanence dans la région de la baie James s'est déplacée vers le nord. Dans la région de la baie James, la frontière du sol gelé en permanence est maintenant 130 km plus au nord qu'il y a 50 ans, rapportent deux chercheurs du Centre d'études nordiques, Simon Thibault et Serge Payette, dans une récente édition de la revue scientifique Permafrost and Periglacial Processes. Si la tendance se maintient, la disparition complète du pergélisol de cette région surviendra à brève échéance, avancent-ils. (Au fil des événements)
18 février 2010
Évolution et biodiversité : 5 minutes pour comprendre 
Qu’est-ce qu’une plume, à quoi sert-elle, comment a-t-elle évolué ? Armand de Ricqlès (Collège de France), titulaire de la chaire Biologie historique et évolutionnisme, répond à ces questions au cours du premier numéro d’une nouvelle collection de podcasts téléchargeables. (Science.gouv.fr)
18 février 2010
Sur les ailes de la biodiversité à l'Insectarium 
L'Insectarium présente l'événement Papillons en liberté dans la grande serre du Jardin botanique pour une 13e année. L'institution s'inspire de l'Année internationale de la diversité biologique pour en faire son thème annuel: Sur les ailes de la biodiversité. (Canoë)
18 février 2010
Coal to wood: A powerful plan for Ontario  
Using wood pellets instead of coal reduces emissions by 91 per cent. Article and Forum on the issue (Globe & Mail)
17 février 2010
L’Abitibi-Témiscamingue à grands traits : une fenêtre sur la région 
Afin de souligner son 10e anniversaire, l’Observatoire de l’Abitibi-Témiscamingue a lancé une toute nouvelle publication qui dresse le portrait de la région, d’hier à aujourd’hui. La brochure d’une vingtaine de pages raconte l’histoire de notre territoire, depuis sa création géologique jusqu’à aujourd’hui, en passant par la présence autochtone et les débuts de la colonisation (La Frontière)
16 février 2010
Portrait 2010: Abitibi-Témiscamingue 
Grand dossier sur les portées de l'emploi et de l'économie de la région de l'Abitibi-Témiscamingue (La Presse Affaires)
16 février 2010
Portrait 2010: Côte-Nord 
Grand dossier sur les portées de l'emploi et de l'économie de la région de la Côte-Nord et des effets du Plan Nord (La Presse Affaires)
16 février 2010
La forêt du Témiscamingue reprend des forces 
Si elle prive des centaines de travailleurs de gagne-pain depuis longtemps, la crise forestière a tout de même entraîné des impacts positifs sur la forêt de l’Abitibi-Témiscamingue. C’est particulièrement le cas au Témiscamingue, où Tembec, la seule compagnie forestière encore présente sur le territoire, a interrompu les activités de ses usines depuis maintenant un an. Lentement mais sûrement, le couvert forestier commence à occuper plus d’espace. (La Frontière)
16 février 2010
Moratoire demandé pour protéger le troupeau de caribous de Val-d'Or 
'Action boréale de l'Abitibi-Témiscamingue demande au gouvernement un moratoire sur les coupes forestières dans un secteur au sud de Val-d'Or afin de protéger un troupeau de caribous. Celui-ci est menacé de disparaître, selon l'organisme environnemental. Cette demande fait suite à un colloque tenu l'an dernier sur l'état de la situation de ce troupeau rendu à moins de 30 bêtes. Ce nombre demeure insuffisant pour son maintien, a indiqué l'Action boréale, en conférence de presse aujourd'hui à Val-d'Or. (L'Écho Abitibien)
16 février 2010
Caribou forestier : Toujours en danger 
En point de presse mardi matin, l'Action boréale de l'Abitibi-Témiscamingue (ABAT) a demandé un moratoire sur les coupes forestières dans l'habitat du caribou forestier de Val-d'Or. Selon l'organisme, la trentaine de caribous forestiers qui se trouve dans ce secteur, situé près du lac Sabourin, est en danger de disparition. (Radio-Canada)
15 février 2010
Climate change threatens fog and redwoods -study 
The coastal fog that gives San Francisco its romantic ambience is thinning out, a boon to drivers but a real threat to the giant redwoods there, researchers reported on Monday. It in unclear if natural climate variations or human activity is to blame, but the result could be the loss of trees, they reported in the Proceedings of the National Academy of Sciences. (Reuters)
15 février 2010
Biodiversité : Le savoir des peuples de la forêt boréale 
Publié début février, le rapport intitulé « Conservation Value of the North American Boreal Forest from an Ethnobotanical Perspective » décrit une longue tradition de savoirs cumulés par les peuples autochtones sur la forêt boréale canadienne. Il invite à s’enrichir de ce lien vivant et à le préserver pour une conservation durable de la biodiversité. (Le Journal)
15 février 2010
Des outils financiers pour protéger la biodiversité 
« La biodiversité est indispensable à notre bien-être : il faut tout mettre en œuvre pour la protéger ». Le WWF a tiré la sonnette d’alarme la semaine passée, en publiant une étude sur les ressources naturelles, et les moyens de les sauvegarder. Pour l’organisation écologiste, il faut attribuer une valeur financière aux prestations fournies par la nature. De nouveaux instruments devraient être mis en place. (RJB)
15 février 2010
La biodiversité, possible victime de la polémique 
Les déboires du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) vont-ils faire une victime collatérale en tuant dans l'oeuf le projet jumeau de "GIEC de la biodiversité" ? Sur les rails depuis 2005, ce chantier, surtout porté par les Européens, est entré dans une intense phase de négociations. Avec l'espoir de le voir approuvé par l'Assemblée générale des Nations unies, en septembre à New York, selon la voie empruntée il y a vingt-deux ans... par le GIEC. (Le Monde)
12 février 2010
Codes-barres génétiques pour inventorier la forêt tropicale 
Alors que la nécessité de dresser un inventaire exhaustif de la biodiversité de la planète se fait de plus en plus pressante, la mise au point de 'codes-barres' basés sur l’ADN des espèces est proposée par un consortium international de chercheurs pour faciliter ce travail. (Nouvel Observateur)
12 février 2010
Quel avenir pour nos forêts? 
Dossier complet regroupant 9 articles sur la forêt québécoise (L'Actualité)
12 février 2010
L'Inventaire forestier national – Un nouvel outil de surveillance des forêts du Canada 
Depuis le lancement récent de l'Inventaire forestier national (IFN), l'information sur les forêts du Canada est devenue plus cohérente et accessible. L'IFN vise à surveiller l'étendue, l'état et la durabilité des forêts du Canada. Les 20 000 placettes visées, sises à 20 kilomètres les unes des autres, permettent de recueillir des renseignements très détaillés sur la zone forestière, le volume de bois et la biomasse totale. (RNCAN)
12 février 2010
Une nouvelle approche pour lutter contre le dendroctone du pin  
Lorsqu’il parle de la lutte contre le dendroctone du pin ponderosa, Joerg Bohlmann, un biologiste en génomique basé à l’Université de la Colombie-Britannique, aime utiliser une analogie médicale : « Imaginez que nous tentions de combattre la malaria, explique-t-il, mais qu’en l’absence de renseignements sur le parasite qui cause la maladie, nous décidions de ne pas en tenir compte dans nos travaux et de nous contenter de considérer le moustique et les humains. Il nous manquerait alors l’un des trois éléments fondamentaux qui entrent en jeu dans la transmission de la maladie. » (Innovation Canada)
11 février 2010
Un secteur en évolution et tourné vers l'avenir. En un siècle d’enseignement de la foresterie, l’Université a formé 4677 ingénieurs forestiers et ingénieurs du bois 
«Le secteur forestier québécois vit une crise sans précédent depuis 2005 et nos diplômés font partie de la solution. Lorsqu’on examine les 100 ans écoulés depuis le début de l’enseignement de la foresterie à l’Université Laval, nos diplômés ont toujours contribué à imaginer le futur.» Ce point de vue est celui de Luc Bouthillier, professeur au Département des sciences du bois et de la forêt et président du comité organisateur du centième anniversaire de l’enseignement de la foresterie à l’Université. (Au fil des événements)
11 février 2010
Reportage : Écolo, le bois ?  
Le bois a toujours été utilisé dans l’histoire de la construction au Québec, que ce soit pour la finition intérieure, le revêtement extérieur ou pour ériger des structures de bâtiments. La vaste majorité des maisons, soit près de 95%, ont des structures constituées de bois, mais au cours des dernières décennies, ce matériau a été substitué principalement par l’acier et le béton dans la construction commerciale. La Coalition BOIS Québec plaide pour une plus grande utilisation du bois, mettant de l’avant des arguments économiques, mais surtout, des arguments d’ordre environnemental. En dépit de la question de la gestion des forêts, le bois serait-il le matériau écologique par excellence ? (La vie en vert | Télé-Québec)
11 février 2010
Biodiversité : l'Université de Montréal veut regrouper les forces vives  
L'expertise en matière de biodiversité revêt plusieurs formes et l'Université de Montréal l'a bien compris: elle a créé récemment un groupe de réflexion constitué de professeurs de plusieurs disciplines qui procède actuellement à des consultations sur l'orientation d'un futur institut en environnement et développement durable. On peut penser que la formation et la recherche sur le développement durable, ainsi que sa diffusion, seront au cœur du travail de ce regroupement. Pour sa part, modestement, Forum propose quelques illustrations des recherches en cours à l'UdeM et rend compte de certaines préoccupations de ses membres. (Forum)
10 février 2010
Le Conseil de l’industrie forestière ne lâche pas  
Dans un effort désespéré pour convaincre la ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Madame Nathalie Normandeau, de modifier en profondeur, voire d'abandonner son projet de loi 57 sur l'aménagement durable des forêts, le Conseil de l’industrie forestière (CIFQ) revient à la charge. (Silva Libera)
10 février 2010
Canada creates massive new park in the boreal 
Last Friday, the government of Canada and the governments of the provinces of Newfoundland and Labrador signed a memorandum of understanding to create a the new Mealy Mountains National Park. Larger than Yellowstone National Park, the new Canadian park will span 11,000 square kilometers making it the largest protected area in Eastern Canada. The park is home to woodland caribou, moose, black bear, osprey, bald eagles, brook trout, and a rare population of Harlequin ducks. (Mongabay)
10 février 2010
Des pratiques forestières mieux encadrées  
La mise en application de l'accréditation de la norme FSC (Forest Stewardship Council) va bon train en Estrie: ce sont plus de 138 200 hectares, ou 345 500 acres, qui disposent ainsi de cette référence. Cela représente les propriétés de 2480 producteurs de boisés privés, actionnaires et membres de l'un des cinq regroupements forestiers de la région. (La Tribune)
10 février 2010
Une coalition propose la création d’une aire protégée au Massif du Sud…  
Une coalition formée de l’organisme Nature Québec, du Réseau des montagnes, du Groupe des ornithologues de Beauce-Etchemin (GOBE) et du Club des ornithologues du Québec (COQ) propose la création d’une importante aire protégée de près de 100 km2 dans le parc régional du Massif du Sud afin, entre autres, de protéger la Grive de Bicknell, une espèce d’oiseau migrateur récemment classée «vulnérable» par le ministère des Ressources naturelles et de la faune (MRNF). (La voix du sud)
10 février 2010
Industrie forestière : Une crise qui fait mal 
La crise dans l'industrie forestière fait mal à plusieurs communautés du Nord de l'Ontario, qui sont au bord du gouffre financier. À Hearst, les responsables de la ville se penchent actuellement, avec la Première Nation de Constance Lake, sur des solutions à apporter. Selon eux, un nouveau système de contrôle des richesses naturelles permettra de relancer le secteur forestier. (Radio-Canada)
9 février 2010
MNR caribou protection plan shot down | Northern politicians worried about forestry industry  
Northeastern Ontario municipal leaders are butting heads with a plan by the Ministry of Natural Resources to protect caribou by designating a large swath of forest as prime habitat in need of protection. A senior official with TEMBEC says any effort to put the plan into action would be "catastrophic". (Timmins Times)
9 février 2010
La forêt boréale, un allié de taille contre les changements climatiques 
Même si la forêt boréale pousse beaucoup moins vite que la forêt feuillue ou la forêt tropicale, elle dispose de certains avantages qui en feraient un territoire par excellence pour séquestrer le carbone des émissions de gaz à effet de serre (GES). C’est ce que croit le biologiste Jean-François Boucher, membre de Carbone Boréal, un projet de recherche de l’Université du Québec à Chicoutimi. Le 9 février, il a prononcé à Rouyn-Noranda une conférence traitant des enjeux liés à l’implantation de puits de carbone en forêt boréale. (La Frontière)
9 février 2010
Knock on wood, biomass power is coming 
An important part of the province’s coal-phaseout strategy rests on Ontario Power Generation’s ability to run its existing coal plants on biomass fuel, such as wood pellets produced from forest residue and small, quick-growing trees. This biomass option is often forgotten, overshadowed by the aggressive deployment of wind and solar farms and natural gas facilities. But it’s attractive for a number of reasons, most obvious being the potential to reduce greenhouse gas emissions. (The Star) | Biomass benefits overstated (response) 
8 février 2010
Les citadins mangent la forêt 
Des chercheurs de l'université américaine Columbia affirment que l'urbanisation est la cause principale de la déforestation. Leur étude, publiée dans la revue Nature Geoscience, révèle que l'augmentation du niveau de vie provoque une augmentation de la consommation de produits agricoles et que cette pression sur l'environnement contribue à la déforestation. (Radio-Canada)
8 février 2010
Managed Wolf Populations Could Restore Ecosystems 
Researchers writing in the February issue of BioScience propose reintroducing small, managed populations of wolves into national parks and other areas in order to restore damaged ecosystems. The populations would not be self-sustaining, and may consist of a single pack. But the BioScience authors suggest that even managed populations could bring ecological, educational, recreational, scientific, and economic benefits. The authors, Daniel S. Licht, of the National Park Service, and four coauthors, note that research in recent years has shown the importance of wolves to ecosystems in which they naturally occur. For example, the presence of wolves usually leads to fewer ungulates, which in turn generally means more plant biomass and biodiversity. Wolves can also increase tourism. (AIBS)
6 février 2010
Biodiversité : l’extinction d’espèces affecte l’économie mondiale 
La disparition d’espèces animales et végétales représente une menace économique croissante et le monde a besoin de fixer de nouveaux objectifs pour protéger la nature, après avoir échoué à réaliser un objectif des Nations Unies à horizon 2010 visant à ralentir le rythme des extinctions, d’après ce que des experts ont déclaré vendredi. (Actualité News Environnement)
6 février 2010
Témiscamingue : Protection accrue des forêts 
La municipalité régionale de comté (MRC) de Témiscamingue travaille à la création de quatre nouvelles forêts exceptionnelles sur son territoire. Les forêts exceptionnelles sont des aires protégées permettant de sauvegarder des lieux jugés spéciaux par le ministère des Ressources naturelles du Québec. Les activités industrielles sont exclues de ces territoires. (Radio-Canada)
6 février 2010
La conservation passe par le savoir traditionnel autochtone 
Un rapport récemment présenté par la Fondation David Suzuki et ses partenaires, Conservation Value of the North American Boreal Forest from an Ethnobotanical Perspective, examine de plus près l’importance des forêts boréales canadiennes pour les peuples autochtones, qui les considèrent comme une véritable mine de ressources florales. (Chronique de David Suzuki - Canoë)
5 février 2010
Ottawa créé le plus grand parc national de l'Est du Canada 
Le gouvernement du Canada a annoncé, vendredi, la création à Terre-Neuve-et-Labrador d'un gigantesque parc national dans une région où on retrouve une espèce menacée de caribou, des oiseaux et d'autres animaux sauvages. Le ministre de l'Environnement, Jim Prentice, en a fait l'annonce à Happy Valley-Goose Bay. (Canoë)
5 février 2010
Une contribution bien différente 
Mettre sur un pied d'égalité les industries pétrolière et forestière sur le plan des émissions de GES représente une erreur. Votre position néglige

la contribution marquante qui devrait être attendue de l'industrie forestière dans le passage d'une 6économie verte. (Texte d'opinion de Luc Bouthillier, La Presse)

4 février 2010
Haïti : Un coup de main de l'industrie forestière du Québec 
Un regroupement d'industriels en foresterie du Québec a annoncé jeudi que le secteur compte participer à la construction de 2000 maisons préfabriquées en Haïti. Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) a formé dans ce but un partenariat avec l'institut de recherche FPInnovations et le Bureau de promotion des produits du bois du Québec. Le groupe entend fournir gratuitement tous les matériaux nécessaires à la construction des maisons qui seront préfabriquées au Québec mais assemblées gratuitement en Haïti, avec la collaboration d'Haïtiens. (Radio-Canada)
4 février 2010
Le réchauffement climatique n'a pas que des inconvénients 
La nouvelle devrait conforter les exploitants forestiers.Selon une étude récente publiée dans les Pnas (Annales de l'académie nationale américaine des sciences), émanant du centre de recherche Smithsonian (Maryland), le réchauffement climatique accélère la croissance des arbres. Les chercheurs ont travaillé sur des données provenant d'une cinquantaine de forêts différentes de l'est des Etats-Unis. D'après leurs résultats, la croissance des arbres <a largement dépassée la croissance attendue>. (Le Figaro)
3 février 2010
Industrie de la forêt : un virage nécessaire pour survivre 
Pour sauver ses emplois, le secteur forestier n'a pas le choix d'incorporer les technologies vertes à ses activités traditionnelles. C'est l'appel lancé par l'Association des produits forestiers du Canada, dans le résumé d'une étude qu'elle a rendue publique hier. (La Presse Affaires)
3 février 2010
L'industrie de la forêt doit prendre le virage biotechnologique pour survivre, dit une étude 
Menée par l'Association des produits forestiers du Canada (APFC), l'étude indique que le secteur aurait tout avantage à accélérer l'intégration de la production traditionnelle du bois, comme les pâtes et papier ou le bois d'oeuvre, avec les nouvelles avenues biotechnologiques. (Le Droit)
31 janvier 2010
Coup de stress sur la forêt française 
Les forestiers plantent aujourd’hui la forêt de demain. Mission impossible face à un climat en évolution rapide ? Le Père Noël devra s’y faire. Le traditionnel sapin risque de devenir une exception dans les maisons françaises en 2100. On pourra peut-être le remplacer par le pin maritime qui va gagner jusqu’à l’Ile-de-France ou le robinier, un bois, résistant aux pénuries d’eau, qui prend ses aises dans l’Hexagone. (Terra Economica)
31 janvier 2010
La débâcle d'un modèle de développement forestier 
Silva Libera puvlie un texte de M. François L’Italien qui apporte un autre regard sur la crise actuellement vécue par les communautés forestières... Ce qui n’est pas sans concerner aussi tous les Québécois. (Silva Libera)
30 janvier 2010
Rwanda forest to expand 21% 
Rwanda's Gishwati Forest will grow this year as a result of attempts by Des Moines-based Great Ape Trust and Earthpark to accelerate reforestation in the heavily cleared area. The east African forest is home to 14 endangered chimpanzees along with rare plant species. It is ringed by impoverished villagers who are being encouraged to shift to jobs that don't involve cutting down trees to make, for example, charcoal or crafts. The trust announced this week that the forest will grow by 21 percent, which will help the chimps, fight climate change and stem soil erosion that has left streams in Rwanda largely lifeless, ape trust officials said. (Des Moines Register)
30 janvier 2010
OSU study revises forest fire carbon estimate 
Pacific Northwest forest fires may play a minor role in climate change compared with fossil fuel use, according to a new analysis by Oregon State University researchers. In a study conducted in the area of the B&B Complex fire that ravaged 92,000 highly visible acres along Highway 20 over Santiam Pass in 2003, scientists concluded that previous estimates suggesting the fire produced six times more carbon emissions than all other sources of greenhouse gas emissions in Oregon during that period were grossly off the mark. (Ashland Daily Tidings)
30 janvier 2010
Biodiversité : les 10 espèces les plus menacées de la planète 
Alors que l’ONU a décrété 2010 année de la biodiversité, le WWF vient de publier une liste des dix espèces les plus menacées. Celles-ci, ainsi que beaucoup d’autres espèces, se trouvent bien plus à risque qu’auparavant du fait de la perte de leurs habitats, du braconnage et des menaces liées aux changements climatiques. (Développement durable)
28 janvier 2010
Tembec narrows loss by 85% 
Tembec Inc. (TMB-T1.09-0.02-1.80%) continued to post losses in the last quarter of 2009 but they were down 85 per cent from a year earlier. The Quebec-based forestry company reports that it had a net loss of $9-million or 9 cents per share the three months ended Dec. 26. That's an improvement from the loss of $60-million or 60 cents per share in the comparable period of 2008. (Globe & Mail)
28 janvier 2010
Ecologists Outline Necessary Actions for Mitigating and Adapting to a Changing Climate 
Global warming may impair the ability of ecosystems to perform vital services -- such as providing food, clean water and carbon sequestration -- says the nation's largest organization of ecological scientists. In a statement released Jan. 26, the Ecological Society of America (ESA) outlines strategies that focus on restoring and maintaining natural ecosystem functions to mitigate and adapt to climate change. (Science Daily)
28 janvier 2010
Tembec : Toujours des difficultés 
Tembec rapporte une perte nette de 9 millions de dollars pour son premier trimestre, terminé en décembre. Il s'agit d'une amélioration par rapport à une perte de 60 millions pour la même période l'an dernier. (Radio-Canada)
27 janvier 2010
Half of B.C. must be protected as hedge against climate change, report says 
The B.C. government is being asked to develop a joint strategy for nature conservation and climate change leading to biodiversity protection for half the province's land base. A coalition of leading environmental groups says that existing parks and protected areas cover almost 15 per cent of the land base -- not nearly enough to protect landscapes and wildlife against the ravages of climate change. The report, prepared by forest ecologist Jim Pojar, recommends that "at least an additional 35 per cent of the land base (be) managed for biodiversity and carbon," a recognition that natural forests store carbon dioxide better than do industrial forests. (Vancouver Sun)
27 janvier 2010
Real-life Avatar: court blocks destruction of indigenous community in Borneo 
A court in the Malaysian state of Sarawak has issued an injunction to block the continued destruction of the Iban village of Sungai Sekabai, reports the Bruno Manser Fund (BMF), an indigenous rights groups. (Mongabay)
27 janvier 2010
DOSSIER SPÉCIAL HAÏTI : Le pays de la forêt disparue 
"Pour toute personne qui veut comprendre les problèmes du monde contemporain, la frontière de quelque cent soixante-dix kilomètres de long qui divise la grande île caraïbe d'Hispaniola, entre la République dominicaine et Haïti, constitue comme une énigme. Vue d'avion, elle ressemble à une ligne zigzagante, arbitrairement découpée au couteau et séparant brusquement un paysage plus sombre et plus vert à l'est (le côté dominicain) et un paysage plus clair et plus brun à l'ouest (le côté haïtien)." Ainsi commence le chapitre consacré à l'île des Caraïbes par Jared Diamond dans son best-seller Effondrement. Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie (Ed. Gallimard, 2008). (Le Monde)
27 janvier 2010
Biodiversity nears 'point of no return'  
The decline in the world's biodiversity is approaching a point of no return, warns Hilary Benn. In this week's Green Room, the UK's environment secretary urges the international community to seize the chance to act before it is too late. (BBC)
27 janvier 2010
Développement du Nord - L'Ontario citée en exemple 
Nature Québec estime que le Québec doit imiter l'Ontario et encadrer le développement industriel du Grand Nord par les travaux d'une «Table de la conservation du Nord» qui définirait ce qu'il faut conserver avant de lancer la machinerie lourde à l'assaut des territoires vierges. (Le Devoir)
27 janvier 2010
Climat et biodiversité : les vrais enjeux 
Moins facilement perceptible, la disparition des espèces et la dégradation des écosystèmes en cours nous frappera de manière plus sournoise (Le Temps)
26 janvier 2010
Failure of Copenhagen may spur dodgy REDD deals, says report 
Lack of a clear framework and rules for a proposed climate change mitigation mechanism known as Reducing Emissions from Deforestation and Forest Degradation (REDD) could jeopardize its effectiveness and put forest-dependent communities at risk of exploitation, cautions a new report released by an environmental rights policy group. (Mongabay)
25 janvier 2010
Les Aires protégées, des solutions naturelles à la crise du changement climatique 
Selon une récente étude de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), The Nature Conservancy, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), la Banque mondiale, et le WWF, les aires protégées offrent une solution rentable pour lutter contre les effets des changements climatiques. Selon l’étude, les aires protégées stockent 15% du stock mondial de carbone terrestre, soit 312 Gigatonnes. (Actualités News Environnement)
25 janvier 2010
Loi sur les forêts : sauvons les meubles! 
Lettre d'opinion de Greenpeace sur le nouveau régime forestier (Le Soleil).
22 janvier 2010
Labeaume planche sur le bois et les bus électriques 
(Québec) Faites de Québec une «vitrine» pour les autobus électriques et pour les édifices publics cons­truits en bois, a réclamé Régis Labeaume, à la Rencontre économique 2010. (Le Soleil)
21 janvier 2010
Écoconstruction : Des chercheurs dans la boîte à bois 
Québec et Ottawa investissent 3,5 millions de dollars dans la recherche sur l'écoconstruction. Le Service de recherche et d'expertise en transformation des produits forestiers (SEREX) utilisera cet argent pour développer des écomatériaux à partir du bois. Les chercheurs souhaitent créer des matériaux écologiques en bois capables de rivaliser avec le béton et l'acier, résistants au feu. (Radio-Canada)
21 janvier 2010
Le temps de passer à l'action pour la biomasse 
(La Tuque) Malgré les difficultés que l'industrie forestière vit depuis quelques années, les citoyens du Haut-Saint-Maurice n'ont jamais douté que l'avenir économique de la région réside dans la forêt. Plus précisément, par une vision de l'exploitation forestière que l'on appelle la «nouvelle foresterie». (Le Nouvelliste)
21 janvier 2010
BIODIVERSITE Les espèces naissent, prospèrent puis disparaissent 
A l'occasion de l'année de la biodiversité, l'institut de recherche pour le développement (IRD) organise à Marseille un cycle de conférences mensuelles. Premier intervenant, Christian Lévêque, hydrobiologiste, évoque les menaces pesant sur la biodiversité, le rôle de l'Homme et les mesures à mettre en œuvre pour préserver les espèces menacées. (Nouvel Observateur)
20 janvier 2010
Arctic Tundra is Being Lost as Far North Quickly Warms 
The treeless ecosystem of mosses, lichens, and berry plants is giving way to shrub land and boreal forest. As scientists study the transformation, they are discovering that major warming-related events, including fires and the collapse of slopes due to melting permafrost, are leading to the loss of tundra in the Arctic. (Yale 360)
19 janvier 2010
L’avenir et la flexibilité de l’industrie forestière passera par la nanocellulose 
L’enseignement de la foresterie à l’Université Laval célébrait son centenaire, du 15 au 17 janvier dernier. Souligné à l’occasion du Salon de la forêt 2010 qui s’est tenu a Expocité, l’anniversaire a marqué une rencontre de choix pour les professionnels, les étudiants et les amateurs qui partagent une passion commune : la foresterie. Au menu de ce salon entièrement organisé par les étudiants : kiosques d’informations, jeux, conférences et rencontres thématiques. Le défi interdisciplinaire de construction Cecobois a animé les participants du Salon et pointé l’un des problèmes auxquels l’industrie du bois fait actuellement face, soit le « manque de pratique des différentes professions reliées au bois, comme l’architecture ou le génie civil », a fait valoir le directeur du Salon, Vincent Chamberland. (Impact Campus)
18 janvier 2010
Le Salon de la forêt donne espoir à l’industrie forestière  
Le Salon de la forêt 2010, entièrement organisés par des étudiants de l’Université Laval, prenait fin aujourd’hui au Centre de foires d’ExpoCité. Les organisateurs dressent un bilan positif de la fin de semaine, apportant un peu d’espoir à l’industrie forestière qui craint de manquer de relève. (Québec Hebdo)
14 janvier 2010
Indonésie : 500 000 hectares replantés pour 26% de réduction de CO2 
Copenhague a échoué à définir un plan de reforestation indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique. Cela ne paralyse cependant pas les Etats. L’Indonésie vient ainsi d’annoncer un plan de reforestation ambitieux qui, selon le ministre de la forêt, permettrait une réduction de 26% des émissions de CO2 de son pays d’ici 2020. (Développement durable)
14 janvier 2010
Call for a bigger vision of Canada's science 
Editorial on Canada's lack of vision : Science in Canada cannot realize its full potential without clear direction from government. (Nature)
13 janvier 2010
Comment prendre en compte les forêts des pays développés dans l'accord post-Kyoto ? 
Lors du Sommet européen du 10 décembre, la France et de grands pays forestiers se sont opposés au sujet de la prise en compte des forêts des pays développés dans le futur accord. Présentation des enjeux. (Actu-environnement)
13 janvier 2010
Les négociations de Copenhague, sauvées par la forêt ? 
A l'issue des négociations de Copenhague, le consensus concernant l'urgence d'un mécanisme de réduction des émissions dues à la déforestation est décrit comme l'une des rares avancées obtenues. Un texte spécifique a été obtenu sur la mise en place du mécanisme dit « REDD+ » (Reducing Emissions from Deforestation and forest Degradation and conservation, sustainable management of forests and enhancement of forest carbon stocks in developing countries). Cette convergence semble contraster, selon les discussions de couloirs du Bella Center et dans divers médias, avec l'Accord de Copenhague, considéré largement comme une simple et décevante lettre d'intention non contraignante et non formellement adoptée par l'ensemble des Parties. (Mediapart)
13 janvier 2010
Les 5 forêts sur lesquelles il faut miser 
Parce qu'elles sont un atout pour lutter contre le changement climatique, les forêts du monde valent aujourd'hui de l'or. Mais certaines en valent davantage que d'autres. (Terra Economica)
13 janvier 2010
Clear-Cutting the Truth About Trees  
THE Copenhagen climate-change summit meeting is behind us, and did not achieve what was hoped for. There was no lack of good intentions, but they generated conflicts rather than solutions, and the product was a weak agreement to disagree in the future. Forests were part of the discussion, and several things were understood: carbon dioxide is a potentially world-altering lethal pollutant, fossil fuels are the problem, biofuels are part of the solution. But exactly how to pare down the use of fossil fuels and switch to energy sources derived from plant material? That is the problem. (Op-Ed | NY Times)
13 janvier 2010
Le Carbone mis à l'index  
Forest Carbon Index (FCI) : un nouvel outil pour évaluer le potentiel des forêts (EU).
13 janvier 2010
Mieux détecter les incendies forestiers 
Des chercheurs de la Faculté de Sciences et Technologies de l'Université de Coimbra (FCTUC) ont développé en collaboration avec une équipe du Centre des études sur les Incendies Forestiers (CEIF) un système innovant pour détecter les feux de forêts. Ce système repose sur des capteurs acoustiques et optoélectroniques dont l'application pour les feux de forêts a été testée avec succès au Portugal dans le cadre de divers tests réalisés ces deux dernières années. Le système analyse le signal des capteurs et émet des messages d'alerte en cas d'approche d'un incendie. (EU).
13 janvier 2010
Pine beetles transform B.C. forests into greenhouse enemy  
Last year, B.C.'s forests were praised in the climate-change fight. But the pine beetle has forced the province to rethink its forest policy. (Globe & Mail)
12 janvier 2010
2010, année de la diversité du vivant 
L'Année internationale de la biodiversité a été lancée officiellement lundi par les Nations Unies. Dix-huit ans après le Sommet de la Terre de Rio de Janeiro, qui avait consacré à l’échelle planétaire le terme de biodiversité, 2010 a été désignée par les Nations Unies, Année internationale de la biodiversité. Elle a été lancée officiellement aujourd’hui depuis Berlin par le directeur du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), Achim Steiner. (Nouvel Observateur)
12 janvier 2010
Merkel appelle à multiplier les efforts pour la biodiversité 
La chancelière allemande, Angela Merkel, a exhorté lundi la communauté internationale à investir davantage pour préserver les espèces animales et végétales menacées d'extinction, à l'occasion du lancement par les Nations unies de l'année de la biodiversité. (Le Monde)
12 janvier 2010
Réserve faunique Ashuapmushuan : Confirmation officielle de Québec' 
Le ministre délégué aux Affaires autochtones, Pierre Corbeil, a confirmé mardi matin à Mashteuiatsh la création d'une aire d'aménagement et de développement innue sur tout le territoire de la Réserve faunique Ashuapmushuan. Le conseil tribal Mamuitun reçoit 360 000 $ de Québec pour coordonner cette expérience pilote. (Radio-Canada)
11 janvier 2010
L'arbre qui cache la forêt dévastée 
Les palabres et les sparages à la conférence de Copenhague ont occupé tellement d'espace médiatique qu'ils ont masqué un échec aussi important : l'incapacité de conclure un accord pour enrayer la déforestation. Celle-ci représente environ 20 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES)... et un moyen de subsistance pour un milliard de personnes. (Le Soleil)
11 janvier 2010
Environnement : Pour mieux protéger leur territoire 
Dans le Nord du Québec, les Autochtones s'avèrent souvent les meilleurs gardiens de l'environnement et cela se confirme une fois de plus dans Lanaudière, où la communauté atikamekw de La Manouane demande au gouvernement d'agrandir considérablement une réserve de biodiversité projetée pour inclure une grande partie du territoire qu'elle occupe depuis des siècles. Les Atikamekws demandent un agrandissement majeur de l'aire protégée du lac Némiscachingue pour y inclure le grand lac Kempt, de loin le plus grand de la région de Lanaudière. (Journal de Montréal)
23 décembre 2009
Donner de la valeur aux forêts vivantes' 
Tout n'est pas noir dans l'après Copenhague. L'inclusion des projets forestiers dans la méthodologie des Nations-Unies pourrait apporter un second souffle aux programmes de compensation carbone...Une bonne nouvelle pour les pays en développement. (L'Expansion)
22 décembre 2009
L'industrie forestière en crise: comme un mal de dent qui s'éternise' 
Les malheurs de l'industrie québécoise qui vit de la forêt se sont poursuivis, en 2009. Mais ils sont de plus en plus nombreux à lui prédire une sortie en beauté de la crise. Sauf que ce ne sont pas tous qui en profiteront. Et que cela ne se produira pas nécessairement en 2010. (Le Soleil)
22 décembre 2009
2010 – Des enjeux occultés par les changements climatiques 
Revue des dossiers chauds en environnement pour 2010, dans un contexte de changements climatiques. (Rue Frontenac)
21 décembre 2009
"On a oublié d'inviter la Terre à la conférence sur le climat"' 
Entretien avec Michel Serres, philosophe. On lui a demandé sa version du sommet de Copenhague. (Le Monde)
21 décembre 2009
Le climat de la Terre hypersensible au C02 
Le réchauffement climatique à long terme, dû à l'augmentation des concentrations de gaz à effet de serre, pourrait être plus élevé que prévu, selon une nouvelle étude sur les climats du passé effectuée par des chercheurs d'universités américaines et chinoises confirmant des données récentes. (AFP)
21 décembre 2009
Sommet sur le climat de Copenhague - Harper comme Charest ont déçu, estime le PQ 
Texte de compromis, l'Accord de Copenhague ne comprend pas d'engagement précis en matière de réduction des émissions des gaz à effets de serre (GES). Un constat décevant pour le Parti québécois (PQ), qui accuse Ottawa d'avoir contribué à l'échec des négociations. (Le Devoir)
21 décembre 2009
Analyse - L'après-Copenhague s'annonce laborieux 
L'échec de la conférence de Copenhague est peut-être plus important qu'il n'y paraît de prime abord. La direction onusienne de la convention sur le climat et du protocole de Kyoto aura fort à faire pour relancer les pourparlers sur des bases susceptibles de déboucher sur une entente légalement contraignante et globale contre la hausse du climat. (PC)
19 décembre 2009
Entente timide pour sauver la mise 
Le président Obama, que tous attendaient comme le sauveur de la conférence de Copenhague sur les changements climatiques, a plutôt réussi à diviser profondément la communauté internationale avec une entente qu'il a lui-même qualifiée «d'insuffisante» avec les cinq grands pays émergents que sont la Chine, l'Inde, le Brésil et l'Afrique du Sud. (Le Devoir)
19 décembre 2009
Harper est satisfait de l'entente 
L'accord conclu in extremis à Copenhague permettra au Canada d'atteindre sa cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour 2020 en harmonie avec les États-Unis, selon Stephen Harper. Tard en soirée hier, le premier ministre du Canada s'est dit satisfait de l'entente intervenue entre les États-Unis, la Chine, l'Inde et l'Afrique du Sud, qui a évité que la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques se solde par un échec. (PC)
19 décembre 2009
Déforestation : six pays s'engagent à débloquer 3,5 milliards de dollars. 
L'Australie, la France, le Japon, la Norvège, le Royaume-Uni et les États-Unis, ont annoncé mercredi s'être entendus pour débloquer 3,5 milliards de dollars en faveur de la lutte contre la déforestation. (MaxiSciences)
19 décembre 2009
Forêt : Québec doit réduire le coût de la fibre, sinon... 
Si le coût de la fibre que paie l'industrie forestière ne baisse pas, le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) craint fort que le Québec sera la dernière province à profiter de la reprise qui se dessine dans le secteur forestier. (Canoë)
19 décembre 2009
Copenhague : les négociations de la dernière chance 
La menace d’un échec politique majeur devant l’opinion internationale a dynamisé le processus de négociation à Copenhague malgré les différents, voire les bris d’alliance qui se jouent en coulisses. On parlait en début de soirée d’un «Accord de Copenhague», que les chefs d’État encore présents peaufinent depuis jeudi soir, de réunions en réunions restreintes dont le Canada serait exclu, puisqu’il a décidé de chaîner sa position sur celle des États-Unis... (Le Devoir)
19 décembre 2009
Protection des forêts : une négociation emblématique du sommet de Copenhague 
La protection des forêts et la lutte contre leur dégradation est au cœur des négociations de Copenhague. Mais si l'idée du programme REDD destiné à récompenser les pays en développement semble aujourd'hui acquise, sa mise en œuvre pourrait bien prendre du temps. (Novethic)
18 décembre 2009
Biggest private funder of Amazon conservation teams with Google and scientists to develop earth monitoring platform 
The Gordon and Betty Moore Foundation, the largest private funder of Amazon rainforest conservation, is playing an unheralded but integral role in the development of the Earth Engine platform, a system that combines the computing power of Google with advanced monitoring and analysis technologies developed by leading environmental scientists. (Mongabay)
18 décembre 2009
Colombie: Cocaïne ou biodiversité, il faut choisir 
La Colombie, premier producteur mondial de cocaïne (photo), va demander une compensation pour les dégâts liés à la consommation de cette drogue. Chaque gramme consommé dans les pays riches détruit, selon Bogotá, quatre mètres carrés de ses forêts. (Libération)
18 décembre 2009
Les forêts françaises, puits de carbone : pour combien de temps encore ?  
Pour la première fois, une étude [1] portant sur le bilan atmosphérique des principaux gaz à effet de serre, et pas seulement du dioxyde de carbone, a été menée à l’échelle européenne. Elle met également l’accent sur le rôle à jouer par les forêts dans l’atténuation des changements climatiques. Prairies et forêts ont une capacité équivalente pour stocker le carbone dans les sols. En revanche, la biomasse aérienne des forêts est bien plus développée que celle des prairies. Elle représente ainsi près de 70% du flux annuel de carbone des forêts. (France Nature Environnement) basé sur un article paru dans Nature Geoscience 
17 décembre 2009
Le secteur forestier redeviendra rentable en 2010  
Après des années de misère, les compagnies forestières redeviendront rentables en 2010 mais le retour à une plus grande prospérité prendra beaucoup de temps. C'est la principale prévision faite ce matin par le Conference Board du Canada, qui publie son rapport de fin d'année sur l'industrie. (Canoë)
17 décembre 2009
More than half world's science academies support call to save rainforests 
More than half world's science academies have signed a statement supporting a plan to save tropical forests as a means to fight climate change, reports the Global Canopy Program, an initiative that has worked closely with Prince Charles to promote rainforest conservation. (Mongabay)
17 décembre 2009
U.S. pledges $1B towards rainforest conservation 
Speaking at the Avoided Deforestation Partners event in Copenhagen, Vilsack said the U.S. would contribute $1 billion over three years to a $3.5 billion package pledged by Australia, France, Japan, Norway, and the United Kingdom to jump-start a program — known as REDD+ — to slow and eventually reverse deforestation in the tropics. (Mongabay)
17 décembre 2009
Une entente sur la protection des forêts primaires reste possible 
Il n'y a pas encore d'entente à Copenhague dans le dossier des forêts, mais on parle désormais d'un important consensus même s'il reste encore plusieurs questions à résoudre avant qu'un texte final ne soit soumis à la plénière, ce qui pourrait devenir un des fleurons de cette conférence qui bat de l'aile pour l'instant. (Le Devoir)
17 décembre 2009
Le projet sur la protection des forêts quasi bouclé à Copenhague 
Les négociations sur les mécanismes internationaux visant à inciter les pays pauvres à préserver leurs forêts et à reboiser grâce à une aide financière des pays riches ont fait d'importants progrès à la conférence de Copenhague, estime Tony La Vina, qui les préside. (L'Express)
16 décembre 2009
Activités forestières : Une formation qui doit être complète 
L'Action boréale de l'Abitibi-Témiscamingue (ABAT) critique l'idée du Conseil de l'industrie forestière d'offrir des formations dans les écoles primaires et secondaires de la province pour aider les élèves à comprendre ce qui se passe en forêt ou dans les usines. L'idée plaît cependant à la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau. (Radio-Canada)
16 décembre 2009
Les émissions de GES devront chuter radicalement après 2020 
Il faut que les émissions de gaz à effet de serre (GES) atteignent leur point culminant au plus tard entre 2015 et 2020, et par la suite chutent radicalement près de zéro d'ici la fin du siècle si l'humanité veut de façon réaliste empêcher une perte de contrôle de la hausse du climat. (Le Devoir)
16 décembre 2009
UICN : Réduire les émissions de gaz à effet de serre pour sauver la biodiversité  
L’acidification des océans menace dès maintenant le cinquième des récifs coralliens du monde, précise l’UICN. « Les humains ne sont pas les seuls concernés, plusieurs des espèces les plus connues prennent le choc à cause de nos émissions de CO2 », précise Wendy Foden, co-auteur du rapport "Espèces et changement climatique". (Terre d'avenir) | En images : 10 espèces emblématiques menacées par le réchauffement 
16 décembre 2009
Un cinquième des espèces sont menacées de disparition 
Un cinquième des espèces animales et végétales sont menacées de disparition si des mesures ne sont pas prises pour maintenir le réchauffement climatique à un niveau supportable, estime le président de la Convention sur la diversité biologique. (L'Express)
16 décembre 2009
Climat: 30 à 40% de la biodiversité menacée dans des pays latino-américains  
L'Amérique latine, une des régions émettant le moins de gaz à effet de serre, est la plus touchée par le réchauffement climatique, avec 30 à 40% de biodiversité de certains pays menacée d'ici 2100, selon la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (Cepal). Si aucun accord n'est atteint à la conférence sur le climat de Copenhague, le coût pour les pays d'Amérique latine équivaudrait en fin de siècle à 137% de son PIB actuel, soit 250 milliards de dollars selon une étude de la Cepal, organisme économique dépendant de l'ONU basé à Santiago. (Romandie News)
16 décembre 2009
Six pays débloquent 3,5 milliards pour lutter contre la déforestation 
L'Australie, la France, le Japon, la Norvège, le Royaume-Uni et les Etats-Unis ont annoncé mercredi soir à Copenhague une aide immédiate de 3,5 milliards de dollars sur trois ans pour lutter contre la déforestation, responsable de 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. (L'Express)
16 décembre 2009
Le Brésil peut jouer le rôle de pont 
Copenhague | Plusieurs questions ne sont toujours pas réglées : niveau des engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre des différents pays, financement pour aider les pays pauvres à faire face au changement climatique, maintien du protocole de Kyoto, accord sur les forêts tropicales... Chine et Etats-Unis ont répété qu'ils n'avaient pas l'intention de revoir à la hausse leurs objectifs de réduction des émissions. (Le Monde)
16 décembre 2009
Les Régions s’associent pour valoriser leurs forêts 
Les forêts couvrent 3,9 milliards d'hectares des terres émergées de la planète, soit 26% du globe "solide". Constituant un outil naturel dans la lutte contre le réchauffement climatique, les Régions du monde réunies à Copenhague annoncent le lancement d’une association sur la valorisation de leurs forêts. (Enviro 2B)
16 décembre 2009
Climat: les pays du bassin du Congo prêts à lutter contre la déforestation, si le financement suit 
La façon la plus efficace et la plus économe de diminuer les émissions de carbone, c'est de limiter la déforestation". Fort de ce constat, Nicolas Sarkozy a multiplié les contacts ces dernières semaines d'abord avec les pays d'Amazonie, puis avec l'Indonésie, puis mercredi, à la veille de son départ pour Copenhague, avec les dirigeants de onze pays du bassin du Congo, deuxième réserve forestière au monde après l'Amazonie. (Nouvel Observateur)
16 décembre 2009
La déforestation au coeur des débats sur le climat  
C'est un programme des Nations Unies qui est aujourd'hui sur la table des négociations à Copenhague. Son nom : le REDD, le programme de réduction des émissions résultant du déboisement et de la dégradation forestière. En bref, il s'agit de donner de l'argent aux pays concernés pour qu'ils renoncent à détruire leurs forêts, et qu'ils puissent financer d'autres programmes de développement. Une solution efficace contre le réchauffement climatique et moins coûteuse que l'énergie solaire par exemple, ou d'autres énergies renouvelables. (DW World)
16 décembre 2009
We're in the climate doghouse, but we can spend our way out  
Canada has had a rough ride at the Copenhagen climate-change summit. It is unloved, even despised, by the scientists, the environmental groups and most developing countries. It will leave the summit with a sullied image – the arrogant, rich country that is part of the problem, not part of the solution. (Globe & Mail)
16 décembre 2009
Environmental awards on tap for Canada's provinces and cities 
Tonight in Copenhagen, where delegates from 192 countries are meeting to draft a deal to replace the Kyoto Protocol, a group of environmental NGOs will present Canadian cities and provinces with awards for environmental leadership. Ontario gets the Green Energy Champion award for encouraging the development of renewable energy and for protecting 225,000 square kilometres of forest.
16 décembre 2009
Forests are part of the solution 
Texte d'opinion de Wangari Maathai, Prix Nobel: Many delegates at the Copenhagen Climate Change conference hope that reforestation, reduced deforestation and forest degradation (popularly known as REDD +) will be incorporated into the agreement that comes out of Copenhagen and help restore, conserve and protect forests of the world. Forests are important because science informs that almost 17-20 per cent of greenhouse gases (ghs) especially CO2, come from deforestation and forest degradation. There seems to be a consensus that forests be part of the solutions to climate change. But forests are important to us for many other reasons besides carbon. For example, forests generate essential environmental goods and services such as water, food, fuel, income and medicine. (Business Daily Africa)
16 décembre 2009
Scientists Call on International Leaders to Protect Vast Boreal Carbon Storehouse 
A letter signed by prominent international scientists, including several members of the Nobel Prize-winning IPCC, was sent to the leaders of all eight boreal forest nations calling on them to protect their vital boreal carbon stores. (BorealBirds)
15 décembre 2009
Progress made on two key REDD issues in Copenhagen 
Negotiators in Copenhagen have made progress on two key issues for the reducing emissions from deforestation and degradation (REDD) mechanism, reports a forest policy group. John O. Niles, director of the Tropical Forest Group, said the latest REDD text has made "enormous strides" since earlier versions of the agreement last week. (Mongabay)
15 décembre 2009
Copenhague: les émissions liées à la déforestation font débat 
Selon les différentes estimations, la déforestation est à l’origine de 20 à 25% des émissions. Or, Les quotas d‘émissions de gaz carboniques liés à la déforestation n’avaient pas été inclus dans le protocole de Kyoto. Un véritable vide juridique que certaines associations écologistes voudraient voir très vite réparé. “Les pays industrialisés, sur qui repose la responsabilité historique des émissions, essaient déjà de passer au travers en manipulant leurs décomptes des forêts, explique le Directeur de Climate Action Network Europe, Matthias Duwe. Avant d’ajouter : “et cela concerne pas mal de pays, comme l’Australie et la Russie par exemple. Dans l’Union Européenne, il y a la Finlande, l’Autriche et la Suède.” (Euro News)
15 décembre 2009
Les impacts de la réduction des émissions de carbone forestier  
Un accord de Copenhague qui financerait la réduction des émissions qui proviennent de la déforestation entraînerait de multiples avantages environnementaux et économiques, si les investissements ciblaient les sites qui abritent une riche biodiversité et beaucoup de carbone. Mais le nouveau rapport, publié aujourd'hui dans la revue Conservation Letters, nous met en garde contre les défis qu'auront à relever les pays comme le Brésil et ceux d'Afrique de l'Est, si rien n'est entrepris pour protéger ceux-ci. (Mediaterre)
15 décembre 2009
UN head warns 'time running out' in Copenhagen 
Developing nations negotiating at the Copenhagen climate change talks have returned to the table after staging a five-hour walkout. The G77 representing 130 small nations wants to keep and strengthen the Kyoto Protocol, and had accused their Danish hosts of trying to "kill" it. Lumumba Di-Aping, the group's head, says the United Nations conference's Danish leader is siding with wealthy nations in their attempts to replace the legally-binding Kyoto agreement. (Radio Australia News)
14 décembre 2009
Inquiétudes pour l'avenir des forêts anciennes de la Colombie-Britannique 
Les environnementalistes sont inquiets pour l'avenir des forêts anciennes de la Colombie-Britannique. Une étude réalisée par les chercheurs de l'organisme environnemental Sierra Club, publiée lundi, révèle que les arbres centenaires des forêts tropicales meurent partout en Colombie-Britannique. (Radio-Canada)
14 décembre 2009
France accuses Australia of cheating on carbon emissions 
We begin today in Copenhagen where the Australian delegation has infuriated some of the key players at the climate change conference by pushing to change the rules on carbon counting in land use. The Australian negotiators are trying to ensure that natural disturbances to the land - like drought and bushfire, which cause huge spikes in carbon emissions - will not be counted, while other elements of land use will be. (ABC - The World Today)
14 décembre 2009
Copenhague, la proposition pour sauver les forêts tropicales de la planète a subi un revers  
Copenhague, la proposition pour sauver les forêts tropicales de la planète a subi un revers. Le texte sur les changements climatiques, en cours de négociation à Copenhague, revue à la baisse en ce qui concerne la déforestation des forêts tropicales, faute de financements chiffrés. (ActualitésNewsEnvironnement)
14 décembre 2009
Le sauvetage des forêts tropicales est déjà un marché 
Le mécanisme imaginé pour récompenser les pays qui préservent leurs forêts baptisé REDD (reducing emissions from deforestation and degradation) n'existe pas encore et nul ne sait à quelle échéance les crédits carbone promis en guise de rémunération pourraient devenir réalité. Mais le projet attire déjà une armée de consultants, d'ingénieurs qui, comme Mme Gehrig-Fasel, ont compris que si les négociations aboutissent à Copenhague, il y aura un énorme marché à saisir pour ceux qui maîtriseront ce monstre complexe. (Le Monde)
13 décembre 2009
Under the icy north lurks a ‘carbon bomb’ 
While a critical deal is being brokered at the Copenhagen climate talks this week to protect threatened tropical forests, a growing number of scientists and environmentalists say the world’s boreal forests need to be conserved too. A group of international scientists are planning to deliver a letter to Northern heads of state tomorrow urging them to formally recognize the importance of the boreal forest and find ways to finance its protection. And they say Canada, with 1.4 billion acres of intact forest and a majority of the world’s peat lands, is the place to start. (Boston Globe)
13 décembre 2009
La protection des forêts au coeur des débats de Copenhague 
La sauvegarde des forêts primaires est au coeur de la lutte contre le réchauffement climatique, mais les initiatives en ce sens pourraient se révéler vaines si les populations locales n'y sont pas associées, estiment experts et diplomates réunis à Copenhague. (L'Express)
12 décembre 2009
Puits forestiers 
Le calcul de la valeur des «puits» de GES que sont les forêts est en lui-même un enjeu technique mais aussi politique de la conférence de Copenhague. Plusieurs pays veulent en effet pouvoir déduire de leurs émissions la valeur de leurs «puits» forestiers. On comprend l'intérêt de la chose quand on réalise que la capacité d'absorption des forêts des États-Unis pourrait réduire leurs émissions de 15 %. (Le Devoir)
12 décembre 2009
Une chance à saisir pour les forêts tropicales 
Lutter contre la déforestation est l'un des moyens dont disposent les Etats pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ce mécanisme, nommé REDD, est en discussion au sommet de Copenhague. Une fois de plus il met face à face pays riches et pays en développement. (Nouvel Observateur)
12 décembre 2009
Google veut surveiller la déforestation 
Après le suivi de la consommation d’énergie du domicile (Google PowerMeter), le géant américain de l’internet veut surveiller la déforestation. Il a présenté hier à Copenhague un service permettant d’utiliser internet pour suivre l’évolution de la déforestation dans le monde. (GreenUnivers)
12 décembre 2009
La forêt: le Conseil de l'industrie fait mouche 
La ministre des Ressources naturelles est favorable à l'idée d'aller en classe pour combattre des préjugés dont serait victime l'industrie de la forêt. Nathalie Normandeau croit aussi que son gouvernement doit ajouter aux centaines de millions de dollars en aide déjà versés à ce secteur frappé par une crise qui n'en finit pas. (Le Soleil)
12 décembre 2009
Industrie forestière : Combattre les préjugés 
Le Conseil de l'industrie forestière du Québec veut s'attaquer aux préjugés entourant l'exploitation de la forêt. Pour y arriver, l'organisme souhaite proposer des documents éducatifs et des vidéos aux écoliers du Québec. La ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, est d'ailleurs favorable à cette idée. Le Conseil de l'industrie forestière ajoute que les préjugés ont fait fuir les étudiants en foresterie des niveaux supérieurs. Dans quelques établissements, il ne reste qu'un ou deux étudiants dans certains programmes de formation. (Radio-Canada)
11 décembre 2009
Climate change turns up heat on mushrooms 
Scientists have discovered that spring-fruiting fungi, including the morel and St George’s mushroom are fruiting nearly three weeks earlier than they did 50 years ago. (Physorg)
11 décembre 2009
U.S. Forests and Soils Store Equivalent of 50 Years of Nation's CO2 Emissions, New Estimates Find 
The first phase of a groundbreaking national assessment estimates that U.S. forests and soils could remove additional quantities of carbon dioxide (CO2) from the atmosphere as a means to mitigate climate change. (Science Daily)
11 décembre 2009
Copenhague et forêt - 10 décembre 
Le groupe International Climate Scientist a demandé hier aux dirigeants des pays de l'hémisphère nord de protéger méticuleusement les forêts boréales car elles stockent deux fois plus de carbone que l'Amazonie. Ce fait est d'autant plus important que la moitié des forêts boréales de la planète n'ont pas encore été coupées, ont-ils dit, ce qui permet d'y conserver ce stock de carbone méconnu. La forêt boréale canadienne, disent-ils, est la plus importante réserve de carbone de la planète. L'importance de cette réserve de carbone est moins le résultat du stockage dans les arbres que du stockage historique dans les tourbières et le pergélisol. Une bonne partie de ce carbone y est emprisonné depuis plus de 8000 ans. Et sa libération pourrait s'accompagner d'émissions de méthane, un gaz 22 fois plus actif comme GES. (Le Devoir)
11 décembre 2009
Comment sauver la forêt pour protéger le climat  
Faut-il indemniser les pays qui freinent la déforestation ? Beau sujet de débat, hier, à Copenhague. L'économiste Alain Karsenty suggère plutôt de s'attaquer aux causes. Entretien. (Ouest France)
11 décembre 2009
Copenhague : n'oublions pas la biodiversité !  
Curieusement, le grand absent du débat sur le changement climatique, c’est la biodiversité. Et quelle absence ! Oserais-je écrire qu’après tout, si le changement climatique est préoccupant, c’est avant tout parce qu’il perturbe profondément, et à un rythme jamais atteint depuis que sapiens a pris ses quartiers sur terre, l’ensemble du tissu vivant de la planète. (Bourse Reflex)
11 décembre 2009
Echange forêt contre crédit-carbone ? 
L'une des clés de la lutte contre la déforestation pourrait en effet être la création de crédits-carbone, échangés entre pays industrialisés et pays du Sud sur un marché. Un crédit correspond à une quantité très précise de carbone non émis dans l'atmosphère, donc d'arbres qui n'auront pas brûlé. (Le Monde)
11 décembre 2009
Les ONG félicitent la France sur les forêts 
La France vient de lancer un pavé dans la marre au sein de l'Union Européenne à propos de la comptabilisation des émissions des forêts. Ce sujet, un peu technique mérite qu'on s'y attarde un peu. La forêt a toujours été traitée un peu à part dans le Protocole de Kyoto. La comptabilisation des émissions de ce secteur est laissée plus ou moins libre aux Etats. Dans le langage des négociations, on appelle ça des échappatoires, ou loopholes, en anglais. Comme les Etats choisissent ou non de comptabiliser les forêts dans leurs émissions, il y a peu de transparence, et dans certains cas, les émissions de ce secteur peuvent même augmenter. (Fondation Nicolas Hulot)
11 décembre 2009
Copenhague’09 : Trois fossiles et la France à l’honneur !  
La Pologne, l'Allemagne et la Nouvelle-Zélande sont sur le podium de la honte du réseau Climate Action Network, la France est saluée pour sa position sur la déforestation. (Paris Match)
11 décembre 2009
France at loggerheads with EU allies on forests 
France clashed with other EU nations Thursday over how to calculate carbon emissions absorbed and emitted by forests, a key component of a climate deal being hammered out at UN talks in Copenhagen. French climate ambassador Brice Lalonde slammed a proposal favoured by countries with huge forestry industries -- especially Finland, Sweden and Austria -- as containing "sloppy, even fraudulent" accounting methods. (AFP)
11 décembre 2009
Logging Loopholes Big Enough To Drive A Logging Truck Through!! 
The Logging Loophole: Developed countries want to be able to increase their logging emissions and not account for it. This weakens their overall emission reduction target - whatever countries say their targets are, they will actually be smaller because they are hiding these logging emissions from the accounts. A team of analysists within the Working Group of the Climate Action Network estimate that this loophole is about the size of the total emission reduction targets of the current Kyoto Protocol! It's big (so are logging trucks)! (Climate Forests Blog)
10 décembre 2009
Google Earth to monitor deforestation 
It what could be a critical development in helping tropical countries monitor deforestation, Google has unveiled a partnership with scientists using advanced remote sensing technology to rapidly analyze and map forest cover in extremely high resolution. The effort could help countries detect deforestation shortly after it occurs making it easier to prevent further forest clearing. (Mongabay)
10 décembre 2009
Stern: Confused climate skeptics 
A leading British climate change economist warned Tuesday that those who doubt the science of global warming are confused — and said their skepticism should not derail efforts to strike a climate deal in Denmark (COP15)
9 décembre 2009
El Mensaje de Mérida 
Climate Change isn't all about stuffing our collective tailpipe. Restoring oceans of wilderness is just as vital to saving the planet. (SACurrent)
9 décembre 2009
La sauvegarde des forêts, un enjeu climatique et financier 
Responsable de 20% des émissions de gaz à effet de serre, la destruction des forêts se trouve au coeur des négociations du sommet de Copenhague. Les négociateurs veulent y croire : les mécanismes visant à aider les pays émergents ou en développement qui protègent leurs forêts pourraient figurer en bonne place d'un accord à Copenhague. Pour les spécialistes, il y a urgence : la déforestation représente 20 % des émissions de gaz à effet de serre, plus que les transports. Si les arbres stockent du CO2 au cours de leur croissance, ils le relâchent lorsqu'ils sont abattus. L'Amazonie, l'Indonésie et le bassin du Congo sont au cœur des enjeux. (Le Figaro)
9 décembre 2009
Manitoba Premier announces Boreal peatlands strategy and new protected areas 
The Manitoba government has announced its precedent setting Boreal Peatlands Steward Strategy. According to Premier Selinger, "Manitoba will be a leader in the preservation of boreal peatlands with a new stewardship strategy that will be developed in co-operation with stakeholders and leading climate-change non-governmental agencies." (CPAWS) | AHN 
9 décembre 2009
Changing drivers of deforestation provides new opportunities for conservation 
Tropical deforestation claimed roughly 13 million hectares of forest per year during the first half of this decade, about the same rate of loss as the 1990s. But while the overall numbers have remained relatively constant, they mask a transition of great significance: a shift from poverty-driven to industry-driven deforestation and geographic consolidation of where deforestation occurs. (Mongabay)
9 décembre 2009
Report on the Essentials for a Successful Climate Deal by Climate Action Network 
The Copenhagen agreement must be fair to all countries and must safeguard the climate, specifically it must include the following commitments... (CAN)
9 décembre 2009
Developed countries cheating on their targets to reduce forest emissions, according to score card results 
All developed countries except Switzerland get a failing grade in an assessment released today by the Canadian Parks and Wilderness Society (CPAWS) of proposals for rules in the new climate change accord to address greenhouse gas emissions caused by forestry activities. “It’s extremely disappointing that Canada and other developed countries, including the members of the European Union, New Zealand and Australia, are cheating on their targets and proposing to sweep increased emissions from logging under the rug so they don’t have to account for them,” says Chris Henschel, a CPAWS senior conservation manager and international expert on the UN negotiations on Land Use and Forestry. (CPAWS)
9 décembre 2009
Developed countries plan to hide emissions from logging 
While developing countries in the tropics have received a lot of attention for their deforestation emissions (one thinks of Brazil, Indonesia, and Malaysia), emissions from logging—considered forest cover change—in wealthy northern countries has been largely overlooked by the media. It seems industrialized countries prefer it this way: a new study reveals just how these countries are planning to hide forestry-related emissions, allowing nations such as Canada, Russia, and the EU to contribute to climate change without penalty. (Mongabay)
9 décembre 2009
Scientists: Northern Forests Need Saving, Too  
When fire destroys forests, or when discarded wood products are burned at the dump, carbon dioxide (CO2) escapes into the air. Hence, in part, the uproar denouncing the slash-and-burn destruction of tropical jungles. But let’s not overlook another great woodland biome: the boreal forest. That’s the plea voiced in a recent opinion paper by Corey J.A. Bradshaw of the University of Adelaide in Australia and two colleagues. They point out that far northern forests represent a third of all remaining woodlands and 30 percent of all terrestrially stored carbon on Earth. (Live Science)
9 décembre 2009
AbitibiBowater : Norme FSC accordée 
AbitibiBowater a obtenu la norme FSC pour ses exploitations forestières au nord du Lac-Saint-Jean. Cette norme de certification internationale est axée sur les préoccupations humaines et environnementales dans la gestion des forêts. (Radio-Canada)
8 décembre 2009
Destruction of old-growth forests looms over climate talks 
Destruction of old-growth or primary forests looms large in discussions in Copenhagen over a scheme to compensate tropical countries for reducing emissions from deforestation and degradation (REDD). Some environmental groups are pressing for conservation of old-growth forests — the most carbon-dense, and biologically-rich state of forests — to be the centerpiece of REDD, while industry and other actors are pushing for "sustainable forest management" or logging using reduced-impact techniques to be the primary focus of REDD. (Mongabay)
8 décembre 2009
Industrie forestière 632 millions de pertes 
Les 15 principales entreprises forestières et papetières canadiennes ont perdu 632 millions de dollars au troisième trimestre 2009, selon une étude du cabinet comptable PricewaterhouseCoopers. À la même période l'an dernier, elles avaient encaissé un recul de 552 millions. (Radio-Canada)
8 décembre 2009
Forêt rasée sans permission à Laval : pas de poursuites 
Laval ne poursuivra pas le propriétaire qui a rasé sans permission une forêt de la taille de 25 terrains de football dans le secteur Saint-François, au début d'octobre. La Ville avait expédié une mise en demeure à l'homme d'affaires Jean-Guy Hamelin pour qu'il restaure le bois, mais celui-ci a répliqué en demandant un certificat qui devrait lui permettre de bâtir sur le terrain. (La Presse)
8 décembre 2009
Protected areas – natural solutions to climate change crisis 
Protected Areas offer a cost effective solution to the impacts of climate change, according to a new book from IUCN, The Nature Conservancy, the United Nations Development Programme, Wildlife Conservation Society, the World Bank and WWF. (IUCN) | Report (En-Fr-Sp) 
Les aires protégées : une solution naturelle contre le changement climatique 
Les aires protégées sont une solution peu coûteuse contre les conséquences du changement climatique. C’est ce qui ressort du nouveau livre “Natural Solutions: protected areas helping people cope with climate change”, dont le WWF figure parmi les auteurs. (WWF Belgique)
8 décembre 2009
Access denied? 
Information-sharing resources are essential to biologists and deserve international support. (Editorial in Nature)
7 décembre 2009
Act Naturally  
Op-Ed by Nikita Loupoukhine, head of the IUCN Commission on Protected Area: Thousands of experts and politicians are gathering in Copenhagen to search for ways to sharply reduce the amount of carbon we release into the atmosphere. Whatever limit they agree to — whether it is 350 or 400 parts per million — will require, first and foremost, curtailing global emissions. It will also require ways to absorb carbon, or carbon sinks. (NY Times)
6 décembre 2009
Protéger les forêts pour protéger le climat 
A quelques jours du sommet de Copenhague pour le climat, pays riches et pays pauvres semblent proches d'un accord pour mettre fin d'ici 20 ans à la déforestation, qui représente jusqu'à un cinquième des émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement de la planète. (Presse canadienne)
6 décembre 2009
Federal forests could be tasked with fighting global warming 
If forests are the planet's lungs, few breathe deeper than those in Oregon. The rain-soaked tangle of trees on the west slope of the Cascades and eastern Ponderosa pine forests draw in carbon dioxide and store it in timber, plants and soil. These forests absorb and store up to half of the emissions from Oregon's cars and power plants, according to a calculation by Oregon State University. (Oregon Live)
4 décembre 2009
Ethnographic maps built using cutting-edge technology may help Amazon tribes win forest carbon payments 
A new handbook lays out the methodology for cultural mapping, providing indigenous groups with a powerful tool for defending their land and culture, while enabling them to benefit from some 21st century advancements. (Mongabay)
4 décembre 2009
Carbon trading: One burning question, no easy answers 
Does carbon trading herald the green shoots of recovery — or add fuel to the fire of global warming? (Times Online)
4 décembre 2009
U.S. Forest Service to Adapt Woodland Management to Climate Change 
Forest Service Chief Tom Tidwell has directed the agency's regions and research stations to jointly produce draft "landscape conservation action plans" by March 1 to guide its day-to-day response to climate change. In a memo earlier this month requesting the plans, Tidwell said climate change is "dramatically reshaping" how the agency will deliver on its mission of sustaining the health and diversity of the nation's forests. He focused particularly on water management. (Scientific American)
4 décembre 2009
Australian wildfire scheme said model to cut CO2 
An Australian project tapping Aborigines' knowledge to avert devastating wildfires that stoke climate change is the world's best example of linking indigenous peoples to carbon markets, the U.N. University said on Sunday. (Reuters)
4 décembre 2009
Protecting the Forests, and Hoping for Payback  
A patch of ponderosa pines here in the Deschutes National Forest has been carefully pruned over the last few years to demonstrate the United States Forest Service’s priorities in the changing West: improving forest health and protecting against devastating wildfire while still supporting the timber economy. But even as some private forests are already being marketed as “carbon sinks,” or storehouses, that could play a role in a future carbon cap-and-trade program, government agencies and academics are struggling to understand and measure how carbon is stored and released. After decades of controversy surrounding the management of forests, debate persists over how they can best be used to fight global warming while also being protected from their threats, including more and bigger wildfires. (NY Times)
4 décembre 2009
Scientists Turn Trees Into Carbon Banks 
There's an experiment going on in the redwood forests of northern California: people are trying to turn trees into "carbon banks." The idea is to manage forests so they absorb more carbon dioxide from the atmosphere and slow down global warming. Carbon banking will be a hot topic at next month's big climate conference in Copenhagen, especially if negotiators can't agree on how to get industrialized countries to lower their own emissions. Carbon banking could be a way to cut those emissions by paying poor countries to save their forests and manage them better. (NPR)
4 décembre 2009
Copenhague : un spécialiste espère que le sommet va échouer  
Un spécialiste des questions relatives aux changements climatiques a dit espérer que le sommet de Copenhague, qui s'ouvre la semaine prochaine, sera un échec. En fait, lors d'entretiens publiés dans la presse britannique jeudi, le professeur James Hansen, un pionnier en climatologie et sur les questions relatives au réchauffement climatique, a dénoncé le sommet qui se tiendra au Danemark, le décrivant comme une «farce». Il estime notamment que le seul accord qui pourrait possiblement passer ce mois-ci n'est pas à la hauteur du problème posé par le réchauffement et que l'heure n'est plus aux compromis. (Libération )
4 décembre 2009
Ancient High-Altitude Trees Grow Faster as Temperatures Rise 
Pines close to treeline have wider annual growth rings for the period from 1951 to 2000 than for the previous 3,700 years, reports a University of Arizona-led research team. Regional temperatures have increased, particularly at high elevations, during the same 50-year time period. (Science Daily)
4 décembre 2009
Time of Day Matters to Thirsty Trees 
The time of day matters to forest trees dealing with drought, according to a new paper produced by a research team led by Professor Malcolm Campbell, University of Toronto Scarborough's vice-principal for research and colleagues in the department of cell and systems biology at the St. George campus. (Science Daily)
4 décembre 2009
Quand les espèces invasives menacent les écosystèmes  
Pas plus long qu'un grain de riz, le dendroctone du pin ponderosa est un prédateur insidieux qui altère son écosystème et provoque une mortalité généralisée des forêts de pins dans le nord-ouest du Canada, où l'invasion annonce l'ouverture d'un nouveau front dans la lutte contre le changement climatique. (Centre d'actualité de l'ONU)
4 décembre 2009
Inventions vertes qui changeront le futur dont l'arbre artificiel 
Les arbres sont très importants pour la qualité de l’air que nous res­pi­rons. Un chercheur a inventé un arbre artificiel qui peut éliminer le CO2. Klaus Lackner, de l’Université Columbia, à New York, a répondu à nos questions. (Journal Métro)
4 décembre 2009
Le parc national du Lac-Témiscouata est officiellement créé 
Ce nouveau parc national de 175 kilomètres carrés nécessitera des investissements de plus de 30 millions de dollars et permettra de protéger et de faire découvrir un territoire représentatif de la région naturelle des monts Notre-Dame. La construction d'infrastructures d'accueil et de services devrait commencer dès le printemps 2010. (Canoë)
4 décembre 2009
Exploitation forestière : Greenpeace se porte à la défense de la forêt Waswanipi-Broadback 
Le groupe écologiste Greenpeace s'en prend une fois de plus à des entreprises forestières dans sa plus récente étude, qui porte sur l'exploitation de la forêt Waswanipi-Broadback, dans le nord du Québec. L'entreprise forestière Abitibi-Bowater est surtout visée par ce rapport, intitulé «Patrimoine menacé», qui éclabousse aussi, dans une moindre mesure, Domtar. (Canoë)
3 décembre 2009
L'Indonésie prend peu à peu conscience des enjeux de la reforestation 
Au fin fond de l'île de Sumatra, en Indonésie, la péninsule de Kampar est en train de devenir le symbole de la lutte contre la déforestation. Dans ce sanctuaire de 400 000 hectares, terre de jungles, de forêts vierges et de tribus indigènes, Greenpeace a installé son camp de "défenseurs du climat". Hostile à un projet industriel de plantations d'acacias, l'organisation mène la résistance face à un géant de la pâte à papier. (Le Monde)
3 décembre 2009
Brazil could halt Amazon deforestation within a decade 
Payments from U.S. cap-and-trade, a carbon tax, or a proposed climate change mitigation mechanism could help end Amazon deforestation in Brazil, reducing CO2 emissions 2-5%, by 2020. But Brazil's window to act is only 2-3 years, say scientists. (Mongabay)
3 décembre 2009
Les Cris contestent la refonte du régime forestier 
Le gouvernement du Québec est à revoir le régime forestier qui, selon la ministre Normandeau, révolutionnera le milieu en donnant plus de pouvoir aux régions. Les Cris ne l'entendent pas ainsi. (La Sentinelle)
3 décembre 2009
Cheap REDD isn't the best conservation strategy for biodiversity 
The lowest-cost approach to compensating reductions in emissions from deforestation and degradation under a proposed UN program (REDD) isn't necessarily the best approach for biodiversity conservation, report researchers writing in the journal Science. (Mongabay)
2 décembre 2009
La réforme de la Loi sur les forêts soulève bien des questions 
La nouvelle Loi sur les forêts améliorera-t-elle vraiment la manière de faire de la foresterie au Québec? L’Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue (AFAT) fait le pari que oui, tout en émettant des réserves. (La Frontière)
2 décembre 2009
Has Canada become the new climate villain (yes, that's right, Canada)? 
In a scathing, no-holds-barred opinion piece in the Guardian yesterday, author of Heat: how to stop the planet burning George Monbiot defined the argument that Canada—not the United States, China, India or Indonesia—is "the real villain" on climate change now. (Mongabay)
1 décembre 2009
Une forêt intacte de 5000 ans 
Le docteur en écologie végétale de l'Université Laval, Guillaume de la Fontaine, a découvert qu'un secteur de la vallée des Fantômes, dans le Parc national des Monts-Valin était âgé d'au moins 5000 ans. (Le Quotidien)
1 décembre 2009
Environnement : Chaire Modélisation Mathématique et Biodiversité 
Inaugurée hier, la Chaire Modélisation Mathématique et Biodiversité développera une approche pluridisciplinaire de la modélisation des écosystèmes. L’enjeu est de mieux comprendre les interactions au sein des écosystèmes afin de pouvoir prévoir leur évolution. (Innovation)
30 novembre 2009
Un Plan Nord qui soulève de nombreuses questions 
Texte d'opinion de Louis-Edmond Hamelin, géographe émérite et spécialiste de la "nordicité". À lire! (Le Devoir)
28 novembre 2009
Réchauffement climatique : L'inexorable déclin des caribous  
Dans le Nord-Ouest canadien, en Alaska et en Sibérie, les troupeaux de caribous se réduisent comme peau de chagrin. Ce grand mammifère à bois, proche du renne européen, pendant longtemps principal soutien de la vie humaine dans ces latitudes si peu humaines, subit de plein fouet les conséquences du réchauffement climatique, estiment les scientifiques. (Canoë)
27 novembre 2009

Mais les forêts sont davantage qu'une mer d'arbres. Et surtout les forêts québécoises et canadiennes qui, dans leur partie nordique, abritent parmi les plus fortes concentrations de milieux humides et de tourbières. La forêt boréale est d'ailleurs considérée pour cette raison comme étant l'un des plus puissants «puits» de GES au monde, autant sinon davantage que plusieurs forêts tropicales. (Le Devoir)

27 novembre 2009

Une campagne de publicité à vocation environnementale mise sur la controverse afin de faire parler d'elle. Dans sa nouvelle campagne publicitaire, l'association britannique Plane Stupid, qui se bat contre le développement aéroportuaire, dit vouloir sensibiliser la population à l'impact sur l'environnement du développement continu du transport aérien. (MaTerre.ca)

27 novembre 2009

Des températures élevées (supérieures à 35 °C) devraient se produire plus fréquemment dans l'avenir. De telles températures peuvent provoquer un stress important sur les arbres forestiers car elles induisent des effets directs sur leur métabolisme, mais aussi parce qu'elles se produisent généralement en parallèle avec une série de facteurs de stress concomitants (surtout la sécheresse) qui renforcent l'ensemble des effets négatifs sur la vie des plantes. (BE Slovaquie)

27 novembre 2009

ndonesia lifted a year-long freeze on using peat land for palm oil plantations last February. Since then, peatland forests have been burned and torn up to make way for new plantations. When these forests are logged, burned and drained the carbon-rich soil releases greenhouse gasses into the atmosphere. Indonesia has become the world’s third largest carbon emitter mainly due to the destruction of its forests. (The Guardian | Canadian Geographic)

26 novembre 2009
Industrie forestière ontarienne : La forêt aux enchères 
Le gouvernement de l'Ontario met aux enchères 11 millions de mètres cubes de bois, dont la majeure partie appartient aux grandes entreprises forestières. Par cette annonce, le ministre Gravelle met en quelque sorte les forestières au pied du mur en les exhortant à utiliser leur territoire, sans quoi elles perdront les droits sur la fibre qui s'y trouve. Cela signifie que les entreprises ne pourront pas conserver leurs droits lorsque les usines de ce territoire sont fermées.
26 novembre 2009
Le Brésil annonce ses chiffres pour Copenhague 
Alors qu'un sommet des pays d'amazonie consacré au climat se tient, le Bresil vient d'annoncer ses propositions pour la conférence de Copenhague. Des annonces qui surviennent juste après celles que Barack Obama a fait pour les Etats-Unis et Wen Jiabao pour la Chine. (Libération)
26 novembre 2009
5 businesses that will save the world  
The first vigorous wave of a whole new industrial economy: Moon power, Biofuel, Deep geothermal, Solar thermal and wind (Globe & Mail)
25 novembre 2009
Reforestation effort would lower Britain's greenhouse gas emissions by 10 percent 
A study by Britain's Forestry Commission found that planting 23,000 hectares of forest every year for the next 40 years would lower the island nation's greenhouse gas emissions by 10 percent, according to reporting by the BBC. (Mongabay)
25 novembre 2009
Les Chantiers sont les premiers à être certifiés FSC 
Les Chantiers Chibougamau sont devenus, en février 09, le premier fabricant de bois d'ingénierie Nord-Américain à obtenir la certification environnementale FSC (Forest Stewardship Council). La certification FSC est le résultat d'un long processus. Il a fallu réaliser en collaboration avec des biologistes du World Wildlife Fund et de FaunENord, des analyses exhaustives de la biodiversité dans les secteurs visés par la certification. Cela a mené entre autres à l'identification de nouvelles aires protégées et à la préservation de forêt à haute valeur de conservation. Des mesures relatives à la protection accrue de la faune et de la flore ont été élaborées avec les spécialistes du Centre d'enseignement et de recherche en foresterie de Ste-Foy (CERFO). (La Sentinelle)
25 novembre 2009
Forests must count in Copenhagen agreement | Countries should acknowledge the damage caused by cutting trees 
Only a few weeks remain before world leaders converge on Copenhagen to hammer out a new global climate deal, and there is lots of speculation about what will or won't get accomplished. One of the issues that will most likely be resolved in Copenhagen is whether developed countries will take responsibility for their greenhouse-gas emissions from cutting forests and destroying wetlands. The prognosis is not good. (The Gazette)
24 novembre 2009
REDD may not be enough to save Sumatra's endangered lowland rainforests 
A prominent REDD project in Aceh, Indonesia probably won't be enough to save Northern Sumatra's endangered lowland rainforests from logging and conversion to oil plantations and agriculture, report researchers writing in Environmental Research Letters. (Mongabay)
24 novembre 2009
Aménagement forestier - Écologistes et industriels s'opposent 
La volonté de Québec de reprendre le contrôle de l'aménagement forestier constitue désormais la ligne de démarcation des «pour» et des «contre» les amendements apportés cette semaine au projet de loi 57 par la ministre des Richesses naturelles et de la Faune, Nathalie Normandeau. Autant les écologistes favorisent ce virage, autant l'industrie affirme qu'il «ne permettra pas à l'industrie de retrouver sa compétitivité». (Le Devoir)
23 novembre 2009
L’outil de visualisation cartographique et d’analyse de l’inventaire de la biomasse en ligne évalue la disponibilité de la biomasse 
L’outil de visualisation cartographique et d’analyse de l’inventaire de la biomasse répond à la question de la quantité et de l’emplacement des industries de bioproduits. Au fur et à mesure que la bioeconomie se développe partout au Canada, la demande en matières biologiques de la biomasse en agriculture et en foresterie augmente aussi. (FarmCentre)
21 novembre 2009
Lutte aux changements climatiques et aires protégées : une discussion à poursuivre 
Nous sommes heureux de voir que notre dernier article soulève des réactions, tantôt positives, tantôt dubitatives. C'est le but de Silva libera de susciter un débat constructif sur les multiples facettes de l’aménagement et de la conservation du milieu forestier. Nous sentons donc le besoin de poursuivre la discussion, notamment vis-à-vis du commentaire de Mme Suzan Méthot de l’ONG « Initiative boréale canadienne » (IBC). (Silva Libera)
21 novembre 2009
Espèces : Le compte à rebours de l'extinction 
D'après la liste des espèces menacées, il y a plus que jamais des espèces animales en danger d'extinction. Le tiers des 47 667 espèces répertoriées par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) sont menacées d'extinction. (Canoë)
21 novembre 2009
Biodiversité : les espèces invasives menacent les écosystèmes 
Alors que le réchauffement climatique altère les températures et la pluviométrie autour du monde, la menace posée par les espèces invasives, plus résistantes face au changement climatique, s'accroît. La communauté scientifique ainsi que les Nations Unies exhortent les participants au Sommet de Copenhague de prendre des mesures pour protéger la biodiversité contre cette menace. (MaxiSciences)
21 novembre 2009
Industrie forestière : Un projet de loi qui fait réagir 
Le projet de loi 57 sur le nouveau régime forestier a discrètement été déposé jeudi à l'Assemblée nationale par la ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau. Cette loi, qui implantera de nouvelles façons de faire dans l'industrie, suscite notamment la grogne des acteurs du milieu. Pour le président du Conseil de l'industrie forestière du Québec, Guy Chevrette, la nouvelle version du projet de loi a pour effet de remettre le contrôle de l'aménagement forestier dans les mains des fonctionnaires. À son avis, cela nuira à la compétitivité de l'industrie. (Radio-Canada)
20 novembre 2009
Les forêts nordiques sont plus bénéfiques pour le climat 
Les projets de compensation de carbone se seraient-ils trompés d’adresse ? Contrairement à ce qui était communément admis, les zones tropicales ne seraient pas les plus intéressantes à reboiser pour lutter contre le changement climatique. Il vaudrait mieux cibler certaines zones nordiques. Et encore, pas toujours... (Futura Environnement)
20 novembre 2009
Transformer les déserts en forêts pour absorber le CO2 
Dans la série des projets fous, une étude conjointe de la NASA et de l’école de médecine Mount Sinai de New York veut convertir les sables du Sahara en une forêt verdoyante. Une technique qui utilise tout simplement la planète comme outil de changement climatique. Présentée dans le « Journal of Climate Change », l’idée se présente comme la « meilleure approche à court-terme capable de mettre sous contrôle complet les gaz à effet de serre et le réchauffement climatique qui en résulte ». Rien que ça ! (Clean Tech)
19 novembre 2009
Deforestation emissions should be shared between producer and consumer, argues study 
A new study in Environmental Research Letters presents a possible model for making certain that both producer and consumer share responsibility for emissions in an area so far neglected by studies of this kind: deforestation and land-use change. Study focuses on beef and soybean production at the expense of the Amazon rainforest. (Mongabay)
19 novembre 2009
Global Warming Hits Reindeer Of Norway Hard 
The penalty of the global climate change has hit Norway’s reindeer populace as warming temperatures harm food stocks and industry expansion gobbles up grazing land for the creatures. "Over the past three years, I've had to give some hay to my 800 reindeer during the coldest months. It's more expensive and it gives me more work," Jan Egil Trasti, a Norwegian reindeer herder, told AFP. (Red Orbit)
19 novembre 2009
REDD may increase the cost of conservation of non-forest ecosystems 
Policy-makers designing a climate change mitigation mechanism that will reduce emissions from deforestation and degradation (REDD) aren't doing enough to ensure that the scheme protects biodiversity outside carbon-dense ecosystems, argues an editorial published in Current Biology by a prominent group of scientists. (Mongabay)
19 novembre 2009
Ecological benefits of REDD boosted by inclusion of private landowners, potentially harmed by plantations 
Reducing Emissions from Deforestation and Degradation [REDD] programs that include landowners will conserve more habitat and ensure greater ecosystem services function than programs that focus solely on protected areas, report researchers from the Woods Hole Research Center in Brazil (WHRC), the Instituto de Pesquisa Ambiental da Amazônia (IPAM), and the Universidade Federal de Minas Gerais (UFMG). (Mongabay)
19 novembre 2009
Forest Service says trees can slow climate change 
National forests can be used as a carbon "sink" with vast numbers of trees absorbing carbon dioxide to help slow global warming, the Forest Service chief said Wednesday, but that goal must be balanced. He's also concerned about the risk of catastrophic wildfires that produce massive amounts of carbon dioxide. (AP)
19 novembre 2009
Boreal forests’ carbon stores need better management 
In the run-up to next month’s climate-change treaty negotiations in Copenhagen, there is a pressing need to inform policy discussions about the importance of carbon management of northern boreal forests, as well as of tropical forests. (Texte d'opinion paru dans Nature).
19 novembre 2009
L’industrie forestière cesse sa contribution 
Les industriels cesseront de contribuer financièrement au Programme de mise en valeur de la forêt privée. Ce retrait du financement par l’industrie signifie une perte annuelle de 7 à 8 M$ dans les travaux sylvicoles, plantation et élagage. (La Terre)
19 novembre 2009
Investissement de 12 millions : Chantiers Chibougamau consolide 600 emplois 
Tout ne va pas si mal dans l’industrie forestière au Québec, car l’entreprise familiale Chantiers Chibougamau réussit à consolider ses 600 emplois dans le Nord-du-Québec en complétant un investissement de 12 millions destiné à la construction environnementale. Chantiers Chibougamau est toutefois l’une des rares entreprises forestières à pouvoir maintenir la tête hors de l’eau devant l’effondrement de la construction résidentielle aux États-Unis. (Journal de Québec)
17 novembre 2009
Les coûts de la perte de la biodiversité chiffrés par Pavan Sukhdev 
Le 13 novembre dernier le commissaire européen à l’environnement, Stavros Dimas, avait insisté sur l’importance de bien mesurer la valeur des bienfaits que nous apporte la nature afin de mieux les protéger. « La biodiversité assure gratuitement nombre de prestations, telles que la régulation des flux hydrauliques, la protection contre les inondations ou le stockage du carbone. Les pressions croissantes qui pèsent sur les écosystèmes dans le monde entier risquent de compromettre beaucoup de ces prestations. » (Actualités News Environnement)
17 novembre 2009
Parks, a favourite PR cover for un-green things 
It was a rare sight: a hall full of environmentalists standing to applaud federal Environment Minister Jim Prentice. Prentice is accustomed to getting the virtual – sometimes actual – finger from green advocates. But his speech thrilled the international scientists and officials gathered in the Yucatán capital for a conservation conference called WILD9. He extolled this year's massive expansion of Nahanni National Park Reserve in the Northwest Territories, the value of preserving wilderness and – a main conference theme – how it helps to combat climate change, "one of the defining issues of our time," by storing carbon in trees, plants and soil. (The Star)
16 novembre 2009
Financial Accounting for Forest Carbon Offsets and Assets 
To mitigate the global climatic disruption that humans put into motion long ago, the actors in the forest carbon offset market encourage landowners to sequester atmospheric carbon dioxide (the culprit in global temperature increases) in return for a payment for ecosystem service based on financial unit called a metric ton carbon dioxide equivalent (mtCO2e). The regulatory and institutional frameworks of the forest carbon market are developing rapidly, yet one of the most urgent regulatory issues for a viable quality market is forest carbon financial accounting under International Accounting Standards (IAS) and U.S. generally accepted accounting principles (GAAP). (Mongabay)
16 novembre 2009
Une "forêt fantôme" pour dénoncer la déforestation 
Les troncs de 10 immenses arbres ont été disposés à Trafalgar Square, en plein cœur de Londres pour dénoncer la déforestation. Ils viennent du Ghana, un pays qui a perdu 90 % de sa forêt tropicale durant les cinquante dernières années. L'installation s'appelle "Ghost Forest", littéralement la "fôret fantôme". Elle n'est composée que des premiers mètres de ces arbres géants et de leurs imposantes racines. S'ils n'avaient pas été décapités, ils tutoieraient aisément la colonne Nelson au pied de laquelle ils sont installés,qui elle culmine à près de 44 mètres de hauteur. (Le Monde)
16 novembre 2009
Big profit from nature protection  
Money invested in protecting nature can bring huge financial returns, according to a major investigation into the costs and benefits of the natural world. It says money ploughed into protecting wetlands, coral reefs and forests can bring a hundredfold return on capital. The Economics of Ecosystems and Biodiversity study (Teeb) is backed by the UN and countries including the UK. The project's leader says governments should act on its findings at next month's UN climate summit. (BBC)
16 novembre 2009
Enquête : protéger la biodiversité peut rapporter gros ! 
Si l'Homme investit dans le développement de zones marines ou terrestres protégées, quel bénéfice en tirera-t-il au bout de quelques dizaines d'années ? Si par contre il laisse les océans ou les terres s'appauvrir, que lui coûtera cette évolution ? C'est à ce genre de questions que tente de répondre l'étude menée par l'économiste Pavan Sukhdev, dont le rapport a été remis le 13 novembre à la Commission européenne. Cette étude a en effet pour objectif d’évaluer le bénéfice économique global de la biodiversité, les coûts de sa perte, et compare les coûts de l’inaction avec les coûts d’une conservation efficace. (Développement durable)
16 novembre 2009
Commonwealth Plywood: les activités reprennent 
La direction de Commonwealth Plywood a annoncé que les opérations à sa scierie de Mont-Laurier reprennent aujourd'hui. Cette relance signifie le rappel de 20 travailleurs à l’usine même, ainsi que l’embauche de 25 personnes pour la cour et la foresterie en plus d’assurer l’emploi de 30 à 40 travailleurs à la compagnie forestière que détient Commonwealth Plywood. Les prévisions de récolte permettent de prévoir que les opérations se poursuivront au moins jusqu’à la mi-juillet 2010. (Canoë)
16 novembre 2009
Investir pour protéger la nature est hautement rentable, selon une étude 
Dépenser des milliards pour protéger la diversité de la vie animale et végétale permettrait un retour sur investissement cent fois supérieur sur le long terme, estime une étude de l'économiste indien Pavan Sukhdev publiée vendredi. Et si les leaders politiques ne prennent pas rapidement des mesures radicales pour enrayer la destruction de ces ressources, conflits, famines et réfugiés climatiques seront inévitables, avertit ce rapport. (AFP)
16 novembre 2009
Le WILD9 : les aires protégées au service de l'inaction canadienne en matière de lutte aux changements climatiques 
Le 6 novembre dernier, le Canada signait une entente avec les É.-U. et le Mexique dont l’objectif premier est d’établir une collaboration en matière de conservation des milieux sauvages dans le cadre du neuvième congrès du World wilderness congress (WILD9). La coopération panaméricaine est souhaitable, mais cette entente n'entraîne aucun nouveau budget et ne fonctionne que sur une base volontaire. (Silva Libera)
16 novembre 2009
Cette forêt chinoise qui rapporte 
Des forestières canadiennes qui font de l'argent par les temps qui courent? Ça existe. Deux entreprises inscrites à la Bourse de Toronto ont actuellement le vent dans les voiles. Leur truc: faire pousser des arbres... en Chine. (La Presse Affaires)
16 novembre 2009
Capture et stockage de carbone : le rôle des milieux naturels dans la lutte contre le changement climatique 
A quelques semaines d’un accord mondial sur le climat à Copenhague, les difficultés à s’accorder sur des objectifs ambitieux de réduction des gaz à effet de serre suscitent un grand intérêt pour des solutions palliatives, parmi lesquelles la capture et le stockage artificiel souterrain de CO2. Dans le même temps, les politiques actuelles de lutte contre le changement climatique sous-estiment le potentiel des systèmes naturels dans la capture et la séquestration de carbone, pourtant plus sûr et moins coûteux. Aujourd’hui, la tendance est en effet malheureusement à la dégradation alarmante de ces milieux, les conduisant non seulement à perdre leur capacité de stockage mais à émettre à leur tour une grande quantité de gaz à effet de serre. Rapport de France Nature Environnement. (Durable.info)
16 novembre 2009
WILD9 – Espoir et incertitude  
Le congrès WILD9 s’est clôturé dans une ambiance mêlant espoir et incertitude. Organisateurs, scientifiques et activistes espèrent ardemment que la protection des milieux sauvages sera incluse dans les résolutions adoptées à Copenhague, mais tous sont conscients de l’ampleur de ce défi. Tout au long de la semaine, des conférenciers de tout acabit ont souligné l’importance de préserver davantage de territoires encore intacts, pour éviter de nouvelles émissions de carbone qui rendent encore plus ardue la lutte aux changements climatiques. (Rue Frontenac)
16 novembre 2009
La forêt dans votre assiette 
La crise forestière actuelle a peut-être sonné le glas du vulgaire «deux-par-quatre», mais elle a aussi permis aux trésors gastronomiques dont regorgent nos forêts de sortir de l'ombre et d'aboutir - enfin! - dans nos assiettes. Dans le jargon des spécialistes de la forêt, on les appelle produits forestiers non ligneux, ou PFNL, une catégorie fourre-tout qui regroupe toutes les matières autres que le bois ayant une valeur commerciale. (Le Soleil)
16 novembre 2009
Blackwashing by NGOs, greenwashing by corporations, threatens environmental progress 
Misinformation campaigns by both corporations and environmental groups threaten to undermine efforts to conserve biodiversity and reduce environmental degradation, argues a new paper published in the journal Biotropica. (Mongabay)
12 novembre 2009
La forêt boréale essentielle à l'absorption du carbone 
Si la forêt boréale canadienne était complètement détruite, la quantité de carbone libérée dans l’atmosphère équivaudrait à 26 années d’émissions de gaz à effets de serre provenant de tous les combustibles fossiles de la planète. C’est ce qui se dégage d’un rapport dévoilé jeudi matin par l’Initiative boréale canadienne (IBC). (Rue Frontenac)
12 novembre 2009
Un déluge de données à harmoniser 
Il existe de nombreuses banques d’informations en ligne sur les espèces animales et végétales. Encore faut-il qu’elles soient compatibles entres elles. (Courrier International)
12 novembre 2009
La déforestation s'est ralentie en Amazonie, selon le Brésil 
La destruction de la forêt amazonienne brésilienne est tombée à son niveau le plus bas depuis 21 ans, s'est félicité jeudi le gouvernement. (L'Express)
11 novembre 2009
Canada, Mexico, USA sign wilderness protection MOU 
The Canadian federal government has agreed to what's being billed as an unprecedented commitment to wilderness conservation in North America. Environment Minister Jim Prentice today announced he's signed a memorandum of understanding with the United States and Mexico that binds the three countries together in defending uninhabited spaces. (George Wright)
10 novembre 2009
Ressources naturelles: le Canada blâmé 
« Le Canada est aussi médiocre que l’Australie en matière de protection des ressources naturelles, il faut impérativement que ça change », a affirmé lundi l’ex-politicienne et militante australienne Peg Putt, en marge du congrès WILD9. (Rue Frontenac)
10 novembre 2009
Ne plus exploiter les sites naturels peut sauver la planète 
Ignorer les effets irréversibles de la destruction de la biodiversité rend inefficace la lutte aux changements climatiques, ont affirmé plusieurs scientifiques et environnementalistes réunis au congrès WILD9, exigeant du même souffle que la protection des milieux sauvages soit incluse dans le futur accord de Copenhague. (Rue Frontenac)
10 novembre 2009
La biodiversité résisterait mieux que prévu au changement climatique 
Les modélisations de l’impact du changement climatique sur la biodiversité laissaient présager le pire : le réchauffement s’accompagnerait de la disparition d’un grand nombre d’espèces voire d’écosystèmes entiers. Selon des chercheurs de l’Université d’Oxford, l’avenir serait moins sombre : la résilience des écosystèmes aurait été sous-estimée. (Futura Sciences)
8 novembre 2009
Plan Nord : Une bataille en perspective 
Le gouvernement Charest a réuni à Québec, vendredi, quelque 200 personnes, dont les dirigeants de 63 communautés nordiques, pour parler de son Plan Nord. Ce projet de développement du territoire québécois au-delà du 49e parallèle, « on le fait pour l'avenir de nos enfants, pour la prochaine génération », a dit d'entrée de jeu la ministre responsable du projet, Nathalie Normandeau, titulaire du portefeuille des Ressources naturelles et de la Faune. (Radio-Canada)
8 novembre 2009
WILD9 – Le Canada, les États-Unis et le Mexique s’échangeront de l’info sur les aires protégées 
De passage au congrès WILD9, le ministre fédéral de l’environnement Jim Prentice a signé avec les États-Unis et le Mexique un accord qualifié d’historique visant à faciliter la conservation des milieux sauvages de ces trois pays. Cette entente, pour laquelle aucun budget supplémentaire n’est alloué, devrait permettre aux trois États d’unir davantage leurs efforts en matière de protection de la nature. Lors d’un court entretien avec RueFrontenac.com, le ministre Prentice a souligné l’apport des aires protégées dans la lutte aux changements climatiques. (Rue Frontenac)
8 novembre 2009
Ottawa s'est engagé à préserver la nature sauvage en Amérique du Nord 
Ottawa s'est engagé, dans un accord qualifié de "sans précédent", à préserver la nature sauvage en Amérique du Nord. Le ministre de l'Environnement, Jim Prentice, a annoncé samedi qu'il avait signé un protocole d'entente avec les Etats-Unis et le Mexique. En vertu de ce protocole, les trois pays se sont engagés à défendre ensemble les espaces non habités. (Presse canadienne)
7 novembre 2009
WILD veut démontrer l’importance des aires protégées dans la lutte aux changements climatiques 
Dans le cadre du congrès, auquel RueFrontenac.com assiste, scientifiques, écologistes et politiciens du monde entier sont réunis dans cette ville coloniale du Mexique pour faire le point sur la conservation de la nature. L’objectif est de démontrer l’importance des aires protégées dans la lutte aux changements climatiques. Selon plusieurs spécialistes, la protection des milieux sauvages permettrait de diminuer d’un quart les émanations de carbone dans l’atmosphère. (Rue Frontenac)
5 novembre 2009
La Société générale de financement du Québec fait l'acquisition d'un vaste territoire forestier en Haute-Mauricie de la compagnie Smurfit-Stone 
La Société générale de financement du Québec (SGF) est heureuse d'annoncer la conclusion pour l'acquisition de terrains forestiers appartenant à Emballages Smurfit-Stone Canada inc. (Smurfit-Stone), filiale de Smurfit-Stone Container Corporation au montant de

60,4 millions $. Il s'agit principalement de deux territoires situés au nord de la ville de La Tuque, soit les blocs nord et sud du Haut Saint-Maurice ainsi que les lots du Bas Saint-Maurice. D'une superficie totale de plus de 389 000 ha, ou 3 890 km2, ces terres sont connues dans la région sous le nom de "territoire des Francs-Alleux". (Gouv. du Qc)

5 novembre 2009
Appuis pour la réserve Matane 
Le député de Matane Pascal Bérubé a déposé en matinée, jeudi, la pétition de 9329 signatures à l'Assemblée nationale pour la création d'une aire protégée. Le territoire visé couvre la partie des monts Chic-Chocs située dans la réserve Matane. (Radio-Canada)
5 novembre 2009
La crise de l’extinction gagne encore du terrain – UICN 
Selon la dernière mise à jour de la Liste rouge des espèces menacéesTM de l’UICN, 17 291 espèces sur les 47 677 espèces répertoriées sont menacées d’extinction. Les résultats révèlent que 21 pour cent de tous les mammifères connus, 30 pour cent de tous les amphibiens connus, 12 pour cent de tous les oiseaux, 28 pour cent des reptiles, 37 pour cent des poissons d’eau douce, 70 pour cent des plantes, 35 pour cent des invertébrés répertoriés à ce jour sont menacés. (UICN)
4 novembre 2009
Clear-cuts flout forest salvage efforts: report  
Cites significant gaps in how B.C. is tracking the stepped-up logging of pine-beetle ravaged wood, saying province was unable to provide an accurate tally of what was being cut. (Globe & Mail)
4 novembre 2009
Brésil: la déforestation en baisse  
L'Amazonie brésilienne, la plus grande forêt tropicale de la planète, a perdu en septembre 400 km2, mais cette surface est néanmoins en recul de 31,8% par rapport au même mois de 2008, a indiqué aujourd'hui l'Institut national d'enquêtes spatiales (INPE). (Le Figaro)
4 novembre 2009
Le futur incertain du sapin dans les forêts slovènes 
Le pourcentage de sapin dans les forêts slovènes est passé entre le milieu des années 40 du siècle dernier et aujourd'hui de 20 à 8% à peine. Parce la conservation de la population de sapin joue un rôle important dans la protection de l'environnement, dans l'économie et dans l'atténuation des conséquences liées aux changements climatiques, la façon dont la Slovénie fera face au problème dans le futur est extrêmement importante. (BE Slovénie)
3 novembre 2009
Tango forestier 
Étrangement en foresterie, les ressources autres que le bois sont souvent laissées de côté. Et même le Congrès forestier mondial (CFM) n’y fait pas exception. Bien que l’on parle de biodiversité et de gestion de l’eau au pays du tango, la grande danse forestière mondiale fait peu de place aux autres ressources de la forêt comme les produits forestiers non ligneux (PFNL) et le tourisme. Sommes-nous prêts pour le Congrès mondial des forêts? Compte-rendu du Forêtmodéliste. (LBR)
3 novembre 2009
«Forêt et bois, entre mythes et réalités» 
C’est sous le thème « Forêt et bois, entre mythes et réalités » que s’est tenu le congrès annuel de l’Association forestière Saguenay–Lac-St-Jean (AFSL), le vendredi 30 octobre dernier, à l’Hôtel le Montagnais de Chicoutimi, à Saguenay. Des conférenciers de renom ont démystifié la forêt et le bois à travers le temps et l’évolution de la foresterie où souvent, le mythe et la réalité se confrontent. (LBR)
3 novembre 2009
Walt Disney s’engage pour protéger les forêts d’Amazonie, du Congo et des États-Unis 
Walt Disney s’engage pour protéger les forêts d’Amazonie, du Congo et des États-Unis. Walt Disney a annoncé qu’elle investira 7 millions de dollars dans des projets de sauvegarde de forêts situées en Amazonie, au Congo et aux États-Unis pour sauvegarder des écosystèmes salutaires au climat et à la qualité de vie de la planète (ActualitéNewsEnvironnement)
3 novembre 2009
Déforestation et changements climatiques : les arbres plus utiles debout qu'abbatus 
Le sommet mondial décisif sur le réchauffement climatique se tiendra en Décembre prochain à Copenhague, dans la capitale Danoise. L'incertitude plane sur le succès des discussions qui vont déterminer l'avenir de notre planète dans les décennies à venir. Chaque pays affûte son arme devant ce qui sera le plus grand défi du siècle pour l'humanité: l'adaptation au changement du climat. (Reuters)
2 novembre 2009
Lutte contre les chenilles processionnaires du pin : expérimentation de l'éco-piège 
La processionnaire du pin est un insecte dont les chenilles, dites défoliatrices, s'attaquent aux pins et aux cèdres dont elles consomment les aiguilles. Elles affaiblissent ainsi les arbres et retardent leur croissance. Ce ravageur des jardins, des espaces verts et des forêts progresse vers le nord et en altitude en lien avec le réchauffement climatique. Or sa propagation engendre d'importants problèmes économiques et sanitaires, les chenilles étant hautement urticantes pour l'homme et les animaux. C'est donc dans ce contexte que l'Unité Expérimentale Forestières Méditerranéenne du Centre de recherche INRA d'Avignon, qui est spécialisée dans la recherche et le développement de méthodes de luttes alternatives contre ce ravageur, a participé au développement de l'éco-piège, en collaboration avec l'entreprise La Mésange Verte. (BE France)
2 novembre 2009
Stéphanie Lanthier: l'arbre est dans son coeur... 
Pour son premier documentaire, 3000 fois par jour, elle s'est enracinée dans le quotidien des reboiseurs de la forêt boréale. Pour Les Fros des débroussailleurs d'espérance, qu'elle a achevé de tourner ce mois-ci, Stéphanie Lanthier s'est tiré une bûche parmi ceux qui dégagent les tiges des arbres voués à l'abattage. (La Tribune)
2 novembre 2009
Projet de loi 57, article 54 : qui sont ces experts ?  
Quand on apprend que certains ministères ouvrent largement leurs portes aux entrepreneurs privés, aux grandes boîtes de consultants... ...nous sommes en droit de nous demander qui dans le futur régime forestier aura les moyens et la main haute sur les plans d’aménagement forestier. (Silva Libera)
30 octobre 2009
Protéger les forêts 
Dix ans après la sortie fracassante du documentaire-choc de Richard Desjardins et Robert Monderie « L’erreur boréale », après la Commission Coulombe, le Sommet sur la forêt, d’innombrables colloques, la consultation sur le Livre vert du gouvernement et plus récemment l’étude du projet de loi 57 en Commission parlementaire, la forêt sera-t-elle finalement protégée contre le pillage par des conglomérats multinationaux ou géré pour obtenir un véritable développement Régional diversifié et durable? (L'Aut'Journal)
30 octobre 2009
Le fléau climatique menace les parcs nationaux 
L'intégrité des grands parcs nationaux des États-Unis est menacée par les changements climatiques, selon une étude publiée récemment par le Natural Resources Defense Council (NRDC). Elle est d'autant plus intéressante pour nous qu'il serait difficile de prétendre que nos parcs seraient épargnés du fléau climatique, qui ne connaît pas de frontières. Le rapport, intitulé National Parks in Peril , dresse un bilan des menaces qui pèsent sur les différents parcs étatsuniens, sur leur faune, leurs espèces végétales, leurs ressources en eau et leur capital de glaces, de moins en moins éternelles. (Le Devoir)
29 octobre 2009
Un manifeste pour un avenir forestier 
Le comité complexe forestier intégré et le syndicat de la papetière de Dolbeau lancent un manifeste pour un avenir forestier sur le territoire de la MRC Maria-Chapdelaine. Ce manifeste a été déposé dimanche dans les divers bulletins de vote des élections municipales afin d'obtenir les signatures de la population. Le comité complexe forestier intégré veut ainsi exercer une pression plus forte envers le gouvernement du Québec et la compagnie AbitibiBowater pour que nos forêts servent à notre développement économique. Le bois récolté doit être transformé sur le territoire pour créer de l'emploi chez nous. (Le Point)
29 octobre 2009
Espèces fauniques en situation précaire - Le ministre Simard ajoute 20 espèces à la liste 
Au total, douze espèces menacées et huit espèces vulnérables ont été ajoutées, portant le total de la liste à trente-huit. On y trouve notamment six tortues et quinze espèces d'oiseaux ainsi que, pour la première fois, une espèce d'insecte, soit le satyre fauve des Maritimes observé uniquement dans les marais salants de la baie des Chaleurs en Gaspésie. Pour sa part, le statut du caribou de la Gaspésie est passé de vulnérable à menacé en raison des dangers permanents qui nuisent à sa survie, telle la prédation exercée sur les faons par les ours noirs et les coyotes. Enfin, les modifications réglementaires ont aussi permis de désigner les habitats de six espèces qui pourront être protégés au besoin. (Gouvernement du Québec)
28 octobre 2009
Scientists discover that bats practice oral sex 
The short-nosed fruit bat Cynopterus sphinx is the first bat species to have been observed engaging in oral sex. New research headed by Min Tan of China's Guangdong Entomological Institute discovered that female short nosed fruit bats would often lick the shaft of the male bats' penis during penetration. (Mongabay)
28 octobre 2009
Une chanteuse tuée par des coyotes dans un Parc national 
Une jeune chanteuse de folk de 19 ans a succombé dans la nuit de mardi à mercredi à ses blessures après avoir été attaquée par deux coyotes dans un parc national de l'est du Canada, a-t-on appris jeudi auprès des autorités. Taylor Mitchell, compositeur-interprète considérée comme un talent prometteur dans le milieu de la musique folk, était en tournée au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Ecosse et dans l'île du Prince Edouard quand elle a décidé de faire une randonnée en solitaire au Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, suivant une piste dite Skyline. (Le Figaro)
28 octobre 2009
La lutte contre la déforestation : défi majeur du sommet de Copenhague 
C’est le message du XIIIème Congrès forestier mondial qui s’est tenu du 18 au 23 octobre 2009 à Buenos Aires avec la participation de quelque 4 500 personnes, représentant les secteurs privé et public et les organisations environnementales de plus de 120 pays. Cet évènement, qui se tient tous les six ans depuis 1926 sous les auspices de la FAO, revêtait cette année une dimension particulière, à la veille de la conférence de Copenhague. “Développement forestier: équilibre vital” en était le thème principal. (Environnement Online)
27 octobre 2009
Vers un accord sur le climat sans clause de préservation des forêts? 
L’engagement à ce que « les parties doivent protéger la diversité biologique, y compris en protégeant les forêts naturelles d’une transformation en plantations » a disparu du texte préparatoire de l’accord le climat. Cette clause de sauvegarde des forêts naturelles constitue un des points d’achoppement des négociations sur le climat qui doivent se conclure en décembre à Copenhague, elle vise à préserver les forêts de l’extension des plantations d’agrocarburant. Or, cette clause a été retirée des derniers documents de travail suite à l’action de pays où de grandes plantations d’huile de palme se développent, comme la République démocratique du Congo, le Cameroun et l’Indonésie. (Good Planet)
27 octobre 2009
Un Répertoire des aires protégées pour l'île de Montréal bientôt sur Internet 
Un projet de règlement sera bientôt présenté au conseil d'agglomération de Montréal afin de créer un Répertoire des milieux naturels protégés sur l'île de Montréal, et qui sera disponible sur Internet. "Le Répertoire permettra de conférer un statut officiel aux aires protégées sur l'île de Montréal en appliquant une gestion écologique de ces sites", a déclaré Alan DeSousa, responsable de l'environnement et du développement durable au comité exécutif de la ville de Montréal. (Vision Durable)
26 octobre 2009
"Money is not a problem," palm oil CEO tells conservationists during speech defending the industry' 
Earlier this month at a colloquium to implement wildlife corridors for orangutans in the Malaysian state of Sabah, Dr. Yusof Basiron, the CEO of Malaysian Palm Oil Council (MPOC), told conservationists and primate experts that the palm oil industry was ready to fund reforestation efforts in the corridors. (Mongabay)
26 octobre 2009
New reserve created in Cambodia with REDD in mind' 
Cambodia's Royal Government's Council of Ministers has declared the creation of the Seima Protection Forest, a 1,100 square miles (2,849 square kilometers) park home to tigers, elephants, and endangered primates. The park's creation was developed in part by the Wildlife Conservation Society's (WCS) "Carbon for Conservation" program, which intends to protect high-biodiversity ecosystems while raising funds through carbon sequestration schemes such as Reducing Emission from Deforestation and Degradation (REDD). (Mongabay)
26 octobre 2009
Rainforest treaty 'fatally flawed' 
A vital safeguard to protect the world's rainforests from being cut down has been dropped from a global deforestation treaty due to be signed at the climate summit in Copenhagen in December. (The Independant)
26 octobre 2009
Congrès mondial de Buenos Aires : Les experts au chevet de la forêt 
Malgré leur aide dans la régulation climatique et l’équilibre écologique, les bois et forêts sont en danger. Quelque 4 500 participants, représentant les secteurs privé et public et les organisations environnementales de plus de 120 pays, ont débattu du 18 au 23 octobre à Buenos Aires sur leur rôle vital « pour lutter contre le changement climatique et améliorer les moyens d’existence ». Parmi les objectifs qui seront proposés en décembre à Copenhague : intégrer la forêt dans la politique de lutte contre le réchauffement, réduire la déforestation à 13 000 km2 par an et faire passer la part de la forêt à 2,5 % de la richesse mondiale. (Le Journal)
23 octobre 2009
La privatisation insidieuse d'un cheptel public 
L'Estrie compterait trop de cerfs de Virginie. Non pas d'un point de vue biologique, mais d'un point de vue «social» selon les documents préparés par les gestionnaires du ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) pour justifier l'octroi récent de 6000 permis SEG (scientifiques, d'éducation et de gestion) à des propriétaires terriens de cette région. (Le Devoir)
23 octobre 2009
Réunion Ministérielle au 13e Congrès forestier mondial 
Dans le cadre du 13e Congrès forestier mondial, une réunion des ministres en charge des forêts, présents au Congrès, s'est tenue, sous la présidence du ministre argentin de l'Agriculture et des Forêts, M. Julian Domìnguez, et le Secrétaire d'Etat à l'Environement au Dévelopement durable, M. Homero Bibiloni. Au cours de leurs échanges, les ministres ont reconnu... (MédiaTerre)
22 octobre 2009
Government launches map to highlight global warming threat 
A nightmare in the not-very-distant future: the map below shows the enormous temperature rises which British scientists believe the planet may be experiencing in as a little as 50 years from now if global warming remains unchecked. Released by the Government today, it illustrates a rise in global average temperature of four degrees Centigrade by 2060, and as such represents a dramatic acceleration of previous forecasts made as recently as 2007 by the UN’s Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC). (The Independant) | The Globe & Mail 
22 octobre 2009
21 octobre 2009
Logged forests support biodiversity after 15 years of rehabilitation, but not if turned into plantations 
With the world facing global warming and a biodiversity crisis, a new study in Conservation Biology shows that within 15 years logged forests—considered by many to be 'degraded'—can be managed in order to successfully fight both climate change and extinction. (Mongabay)
21 octobre 2009
Quelques réflexions sur la participation, la gouvernance et le futur régime forestier 
Les fondements de la réforme forestière proposée par le gouvernement semblent faire consensus chez une majorité d’intervenants, bien que quelques gros intérêts industriels ont manifesté, encore tout récemment, leur préférence pour le statu quo, c’est-à-dire le quasi-maintien du système des CAAF, système permettant un contrôle très serré des industriels sur la planification et l’exécution de l’exploitation et de l’aménagement forestier. (Silva Libera)
21 octobre 2009
The trouble facing Canadian rivers 
Canada's major waterways have suffered significant alterations in their natural flows, a WWF-Canada report contends (Globe & Mail)
Canadian rivers in trouble, study warns 
Serious action is required to keep Canada's rivers flowing and to prevent them from being drained by expanding cities, soaring energy demands and climate change, says a report released Thursday. (Vancouver Sun)
20 octobre 2009
Sondage CROP - Le côté écolo des Québécois se confirme 
La vague verte qui frappe le Québec se confirme. Dans une majorité écrasante, les consommateurs se disent prêts à éviter les produits trop emballés, refusent en grand nombre de faire affaire avec des entreprises au bilan environnemental douteux, mais ne sont toutefois pas encore disposés à voir apparaître dans les villes une tarification proportionnelle à la quantité de déchets qu'ils mettent à la rue. (Le Devoir)
20 octobre 2009
Forest study sees upside of climate change 
Warmer temperatures may spur tree growth in some regions of the Pacific Northwest, which could mean reduced carbon in the air, researchers say. (L.A. Times)
20 octobre 2009
L'ONU surveillera les forêts par satellite 
L'Organisation de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) a annoncé mardi le lancement d'un système de surveillance par satellite des forêts afin de mesurer la dégradation des ressources forestières et de contribuer à la réduction des gaz à effet de serre. (Cyberpresse)
20 octobre 2009
13e Congrès forestier mondial : travaux en plénière 
Les travaux du 13e Congrès forestier mondial se poursuivent à Buenos Aires. Lors de la plénière d'ouverture, le Directeur général de la FAO, M. Jacques Diouf, a mis en exergue le rôle des forêts dans l'alimentation et l'habitat. Il a souligné que la foresterie constitue une thématique transversale, qui a un lien avec les questions d'eau, d'énergie, d'agriculture et de désertification. Il a souhaité que le Sommet de Copenhague sur le changement climatique adopte une stratégie pour accroître les investissements dans le secteur des forêts. (Mediaterre)
19 octobre 2009
Arctic lake undergoing unprecedented changes due to warming 
The Arctic should be growing cooler, but a new sediment core taken from an Arctic lake reveals that the lake's ecology and chemistry has been transformed by unnatural warming beginning in the 1950s. The sediment core proves that changes happening in the lake during the Twentieth Century are unprecedented over the past 200,000 years. (Mongabay)
19 octobre 2009
Le CIRAD au Congrès forestier mondial 
Pour sa treizième édition, le Congrès forestier mondial traite du développement forestier en tant qu’équilibre vital, du 18 au 23 octobre 2009, à Buenos Aires. Le Cirad, fortement engagé dans cette thématique prend part à l’événement au travers de plusieurs communications, posters et de trois événements parallèles. (CIRAD)
19 octobre 2009
Conservation : des objectifs trop bas pour les espèces menacées 
Les biologistes de la conservation pourraient se tromper lourdement sur l’efficacité des objectifs proposés pour la conservation des espèces en danger, et qui ne sont pas atteints. Ils auraient oublié un zéro dans leurs calculs... Lochran Traill explique cette fâcheuse erreur de comptabilité. (Futura-Sciences)
18 octobre 2009
Aspen Trees Die Across the West  
Mysterious Ailment, in Wake of Pine-Beetle Invasion, Diminishes Fall Foliage (Wall Street Journal)
Global warming blamed for aspen die-off across the West 
The trees, which were already under duress, are being killed by insects that thrive as the climate changes. Scientists call it Sudden Aspen Decline. (L.A. Times)
18 octobre 2009
Birth of the Appalachians triggered mass extinction  
The birth of the US Appalachian mountain chain may have been behind a major ice age and a mass extinction. The extinction event at the end of the Ordovician 450 million years ago was the second largest Earth has ever seen. It has long been believed that an ice age caused it, but no one knew what triggered the freeze. (New Scientist)
18 octobre 2009
Plants recognize that family comes first  
People like to say 'blood is thicker than water'. But plants may actually treat ther siblings better than many of us: although lacking in blood, scientists have found that plants not only recognize family, but respect their space. (Mongabay)
18 octobre 2009
To save species conservationists must focus on conserving at least 5,000 individuals 
The tiger has an estimated population of 3,400-5,000 individuals; the giant panda, 1,000-2,000; the North Atlantic right whale, 350-400; the Sumatran rhino, 250; and the California condor, 170. A new study shows that none of these species is safe from extinction yet, although each has received considerable conservation attention compared to most imperiled species. The study published in Biological Conservation found that conservationists are targeting minimum numbers of population that are far too small to guarantee safety for a species in light of continued environmental upheaval, including climate change and habitat loss. (Mongabay)
15 octobre 2009
Lancement de l'exposition virtuelle d'archives Pierre Dansereau, écologiste : rencontre de l'Homme avec la Nature 
Le Service des archives et de gestion des documents de l'UQAM lançait le 15 octobre sa nouvelle exposition virtuelle d'archives intitulée Pierre Dansereau, écologiste : rencontre de l'Homme avec la Nature. Considéré comme un pionnier dans le domaine de l'écologie, Pierre Dansereau, professeur émérite et docteur honorifique de l'UQAM, a consacré sa longue et fructueuse carrière au développement de ce champ de connaissances. L'exposition retrace la vie et l'œuvre de cet environnementaliste de renommée mondiale, également reconnu comme un formidable pédagogue. (UQAM Nouvelles)
15 octobre 2009
Laval : 12 hectares de forêt coupés à blanc 
Un propriétaire foncier lavallois a procédé à la coupe illégale de 12 hectares de forêt, dans le Bois St-François, dans l'est de Laval. Un porte-parole de la municipalité de Laval, Marc Laforge, a confirmé au journal local qu'aucun permis n'avait été émis pour l'ensemble du déboisement. Jusqu'ici, le propriétaire du terrain n'a pas fait de déclaration relativement à cette affaire. (Radio-Canada)
15 octobre 2009
Quelle forêt pour le bois d’avenir? 
À l’heure où l’on s’interroge sur l’avenir des forêts intactes et que l’on attend la loi sur les forêts concoctée par le gouvernement du Québec, l’idée d’un entretien autour du bois et de la gestion des forêts est de mise. L’Agence Science-presse a donné la parole à Robert Beauregard, président de la Coalition Bois Québec et doyen de la faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval, et à Mélissa Filion, directrice intérimaire de Greenpeace Québec. (Science Presse)
14 octobre 2009
Finalement le "Plan Nord" n'existe pas 
Le grand projet de Charest n'est plus qu'une «démarche» menant à des consultations. Ce que le gouvernement appelle le «Plan Nord» depuis un an... n'est pas vraiment un «plan», a fait comprendre Nathalie Normandeau, hier. «Il faut d'abord savoir que le Plan Nord, c'est une démarche», a précisé la titulaire des Ressources naturelles en marge d'une conférence de l'OCDE à Québec sur le développement rural.» (Le Devoir)
14 octobre 2009
Manitoba Premier contributes $10-million toward UNESCO fund for boreal protection 
The money will establish a trust fund for the Pimachiowin Aki World Heritage Project, a first-nations-led campaign to designate 40,000 square kilometres of the province's boreal forest as a World Heritage site, joining such landmarks as the Pyramids of Giza and the Great Barrier Reef. (Globe & Mail)
13 octobre 2009
A Tree's Response To Environmental Changes: What Can We Expect Over The Next 100 Years? 
The many environmental issues facing our society are prevalent in the media lately. Global warming, rainforest devastation, and endangered species have taken center stage. Our ecosystem is composed of a very delicate network of interactions among all species and the non-living environment. Predicting how each component of this complex system will respond to the many environmental changes sweeping the globe is a challenging problem today's scientists face. (Science Daily)
13 octobre 2009
Les ministres des forêts publient un "rapport sur la vulnérabilité des arbres du Canada aux changements climatiques et un cadre pour les protocoles de quantification des crédits compensatoires en aménagement forestier" 
Les ministres des forêts de l'ensemble du Canada ont conclu leurs discussions lors de leur conférence annuelle. Les ministres ont discuté de développement économique mondial, de l'impact sur le secteur forestier, et les façons d'aider à positionner le pays en vue d'une reprise économique vigoureuse. (Conseil canadien des ministres des forêts)
13 octobre 2009
Elinor Ostrom breaks the Nobel mould 
The economics profession needs to be shaken up. Ostrom's Nobel prize should encourage us to take a fresh approach. In a nutshell, Ostrom won the Nobel prize for showing that privatising natural resources is not the route to halting environmental degradation. (The Guardian)
11 octobre 2009
Companies eye wetlands to offset carbon emissions 
For the past few years, people have planted trees in the effort to stop global warming. But now some scientists think they've found another solution: restoring wetlands. These marshy areas absorb carbon dioxide, the principal heat-trapping gas blamed for warming the planet. Their storage capacity may be greater per acre than forests, scientists said. That little-known function of wetlands could lead to a major role in federal efforts to combat climate change and an environmental boon for the Texas coast. (Chron)
9 octobre 2009
Q&A: "We Can't Afford to Let the Planet Get Much Hotter" 
Lester Brown, founder of the Earth Policy Institute says his views sometimes appear extreme - because the mainstream media largely doesn't understand the urgency and challenges in avoiding catastrophic climate change. (IPS News)
9 octobre 2009
Protection de la biodiversité: des cibles ratées 
Les premiers sons de cloche sur la conférence scientifique sur la biodiversité, qui débute lundi au Cap, en Afrique du Sud, indiquent que l'humanité va rater totalement son objectif de freiner d'ici l'an prochain le déclin de la biodiversité sur la planète, la base de notre survie collective. (Le Devoir)
8 octobre 2009
Des forêts mieux gérées en Amazonie 
La déforestation fait toujours des ravages au Brésil. Mais plusieurs entreprises se mettent à exploiter les ressources de manière à réduire les impacts sur l’écosystème. Avec des bénéfices à la clé. Reportage dans la jungle. (Le Temps)
7 octobre 2009
Les mille et une précautions d'un abattage respectueux de la forêt 
Tour à tour, les arbres immenses s'effondrent avec fracas, dans une pluie de feuilles, emportant dans leur chute toute une population d'insectes, de fourmis géantes, d'araignées velues ou de chenilles aux couleurs vives encore accrochées à leurs lianes. Johan Zweede, ingénieur brésilien d'origine hollandaise, regarde sa montre et lâche : "Trente-quatre minutes, c'est bien !" (Le Monde)
6 octobre 2009
La forêt survivra 
Éditorial de Carol Néron : L'annonce de la fermeture, pour une «période indéterminée», de l'usine AbitibiBowater de Dolbeau-Mistassini, possède malheureusement un air de déjà-vu. Le parallèle avec le scénario ayant conduit à la mise au rancart définitive de la papeterie de La Baie s'impose immédiatement à l'esprit. (Le Quotidien)
6 octobre 2009
Incendie de forêt : Un bon bilan 
L'été pluvieux enregistré au Québec a permis à la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) d'économiser environ trois millions de dollars. La SOPFEU a combattu 430 incendies de forêt durant la saison 2009, soit 40 % de moins que la moyenne des dix dernières années. (Radio-Canada)
6 octobre 2009
Crisis for the world’s amphibians 
It is a time of crisis for the world's amphibians, says Helen Meredith. In this week's Green Room she says we may be facing our last chance to save this important group of animals. (BBC)
5 octobre 2009
REDD in Africa: 'how we can earn money from air by harvesting carbon' 
Kenyan ranch shows how UN scheme could protect forests that absorb CO2 and earn billions of dollars for their owners (The Guardian)
4 octobre 2009
Mighty caribou herds dwindle, warming blamed' 
ON THE PORCUPINE RIVER TUNDRA, Yukon Territory — Here on the endlessly rolling and tussocky terrain of northwest Canada, where man has hunted caribou since the Stone Age, the vast antlered herds are fast growing thin. And it's not just here. Across the tundra 1,500 kilometers (1,000 miles) to the east, Canada's Beverly herd, numbering more than 200,000 a decade ago, can barely be found today. (Canadian Press)
4 octobre 2009
Carbon storage new factor for timber' 
About 20,000 acres of Tuolumne County timber are part of an effort to capture some of the carbon dioxide believed to be changing the climate. Sierra Pacific Industries, a major lumber producer, announced last week that it will manage the land in a way that increases carbon stored in trees over the next 100 years. (Modbee)
3 octobre 2009
Climate change threatens national parks, report warns 
America's national parks are at risk of disappearing or being fundamentally changed as seas rise, glaciers melt, trees die and animal habitat changes as a result of climate change, according to a report Thursday from two environmental groups. (McClatchy Newspapers)
3 octobre 2009
Un rapport soutient que les émissions de GES des sables sont sous-estimées 
Un nouveau rapport rédigé par l'Observatoire mondial des forêts (Global Forest Watch) signale que les gouvernements et l'industrie pétrolière sous-estiment environ du quart les émissions de gaz à effet de serre (GES) provoquées par le traitement des sables bitumineux. Financé par trois organismes sans but lucratif - Greenpeace, la Fondation EJLB et Ivey Foundation -, le rapport précise que les estimations officielles ne tiennent pas compte des émissions de carbone générées par la déforestation et la destruction des tourbières. (Presse canadienne)
2 octobre 2009
Forest conservation will allow some breathing room 
IF A TREE breathes in the forest, and no one is there, does anybody hear it? Trees do breathe: they breathe in the carbon dioxide that causes climate change and are one of our best - and cheapest - defenses against global warming. Forests play a key role in the carbon cycle. Through photosynthesis, trees convert atmospheric carbon dioxide to oxygen and also store carbon in their leaves, trunks, roots, branches, and surrounding soils. (Boston Globe)
2 octobre 2009
La région perd confiance en sa forêt 
«Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a été la région la plus durement frappée par la crise forestière... Et ce n'est pas fini!» Le professeur d'économie forestière de l'Université Laval, Luc Bouthillier a illustré en quelques minutes seulement le déclin foudroyant de l'industrie forestière au Québec hier, lors du colloque international organisé par l'Institut des régions ressources du Québec qui se déroule à l'UQAC sous le thème «Ces pays où les industries forestières se portent bien». (Le Quotidien)
2 octobre 2009
Desert greening could slow down climate change 
Researchers say they have found a way to 'green' the Sahara desert with swathes of trees — and put the brakes on climate change at the same time. Leonard Ornstein, a cell biologist from the Mount Sinai School of Medicine in the United States, and NASA climate modellers David Rind and Igor Aleinov, say that water from the desert's neighbouring oceans could be desalinated and transported inland with pumps and aqueducts. (SciDevNet)
2 octobre 2009
Bientôt du vert tendre dans nos forêts? 
Les travailleurs de la forêt perdent leurs emplois. Les entreprises forestières comme Abitibi-Bowater sont en crise. Les régions qui dépendent fortement de l'exploitation des forêts sont en récession. Les arbres que l'on coupe sont de plus en plus petits. Les espèces menacées comme le caribou forestier sont extirpées de nos forêts commerciales. Bref, ça va très mal dans la forêt. D'ailleurs, les députés de l'Assemblée nationale en ont parlé depuis plusieurs jours dans le contexte du débat sur le projet de loi 57. Mais au juste pourquoi en est-on rendu là? Qui sont les coupables? (Texte d'opinion d'Éric Darier de Greenpeace)
1 octobre 2009
Les frênes de l'Amérique du Nord attaqués par l'agrile 
La cronique horticole de Pierre Gingras à l'émission radio C'est bien meilleur le matin sur les ormes et les frênes (Radio-Canada)
1 octobre 2009
The Super Trees 
They can grow to be the tallest trees on Earth. They can produce lumber, support jobs, safeguard clear waters, and provide refuge for countless forest species. If we let them. | Superbe photo-reportage sur les Redwoods, ces arbres géants de la Californie (National Geographic)
1 octobre 2009
As Ash Borer Claims More Trees, Researcher Works For Species Survival | Pour la survie des frênes 
As the devastating insect emerald ash borer is working its way across North America destroying almost all the native ash trees it encounters, Widrlechner is rapidly collecting and storing ash tree seeds. Like the legendary Appleseed who planted apple trees across the country, Widrlechner's seed stocks can serve as a national source for reintroducing ash trees once the devastation can be controlled. (Science Daily)
30 septembre 2009
Nouvelle Chaire de recherche du Canada sur l'évolution et la conservation des espèces animales 
La professeure Fanie Pelletier, de la Faculté des sciences de l'Université de Sherbrooke, étudie l'évolution et la conservation des espèces animales. Ses travaux permettront de comprendre comment les animaux sauvages peuvent s'adapter aux changements causés par l'homme dans leur environnement. Aussi, elle étudiera l'évolution des mammifères en temps réel. (UdeS)
30 septembre 2009